Haut de page

Le chef d'œuvre d'Homer

Saison 10 - Episode 19
Code : AABF15 | N° : 222 | Durée : 21'55

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes

Voir le script de l'épisode en VF

Dates de diffusion

 11-04-1999  15-01-2000  27-12-1999  07-04-2020

Titres étrangers

Mom and Pop Art
Überraschung für Springfield
Homer e la pop art
Arte de mamá y papá
Mamá y el arte de papá
Histórias Bíblicas dos Simpsons
Spontán m?vészet
Überraschung für Springfield
Pop-taiteilija
Mama, tata i pop-art

Les Simpson à la TV

Le malheur est dans le prêt
S20E12

Les Simpson doivent revendre leur maison par manque d'argent.

Le chef d'œuvre d'Homer

En allant acheter des outils dans un magasin de bricolage, Homer tombe sur une publicité pour un barbecue à monter en kit. Il l'achète et commence sa construction. Malheureusement, le résultat est loin de ressembler à un barbecue. Homer essaie alors de s'en débarrasser. En le traquant à l'arrière de son véhicule, il se détache et emboutit une voiture. Le lendemain, Astrid Weller, le lui rapporte. En fait, elle trouve que son "barbecue" est une œuvre d'art. Elle lui propose d'ailleurs de l'exposer dans sa galerie. Homer sent que son travail peut lui rapporter de l'argent ; il se met aussitôt au travail. Astrid, prévoit d'organiser une exposition consacrée à ses œuvres. De son côté, Marge, qui a toujours rêvé d'être artiste, vit mal le succès d'Homer...

Références

Les montres molles de Salvador Dali (peinture)
Les trois musiciens de Picasso (peinture)
Un dimanche d'été à l'île de la Grande Jatte de Georges Seurat (peinture)
Campbells Soup de Andy Warhol (peinture)
Mortal Kombat (jeu-vidéo)
Life In Hell (comics)
David de Michelangelo (sculpture)
The Sleeping Gypsy de Henri Rousseau (peinture)
Le Parrain (film)
Un baquet de sang (film)  ? Le non talent créatif de Homer ressemble à celui de Walter Paisley (Dick Miller). D'ailleurs la réussite et l'exposition de leur premier ?uvre les mènent à créer d'autres sculptures.
Love, American Style (série TV)  ? La galerie d'art où est exposé la première ?uvre de Homer (Louvre : American Style) est une parodie du titre de la série (

Musiques de l'épisode

"Arrivederci Roma" de Dean Martin  ? Chanson jouée à la fin de l'épisode
"Morning Mood" de Edvard Grieg  ? On peut entendre les premières notes quand on découvre Springfield inondée.
"Coconut" de Harry Nilsson  ? Homer chante sa version de cette chanson quand il est dans son hamac (VO seulement)

Personnages de l'épisode

Adolescent boutonneux - Astrid Weller - Monsieur Burns - Carl Carlson - Cecil Hampstead - Maude Flanders - Ned Flanders - Barney Gumble - Jasper Johns - Edna Krapabelle - Lenny Leonard - Louie - Seymour Skinner - Waylon Smithers - Cletus Spuckler - Moe Szyslak - Milhouse Van Houten - Chef Wiggum

Cartes promotionnelles

Captures d'écran



Voir les 239 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

regismo (The Simpsons Park) | 02/04/2011 à 20h23 | 18/20

Le 2e meilleur de la saison pour moi, Homer artiste, il fallait oser, le pari est bien relevé. Quand je repense à cette époque où ses répliques s'enchainaient aussi bien, je ne peux m'empêcher d'être nostalgique. Que j'aime la chanson "Je me rase les épaules, je les rase chaque jour". On aurait pu croire qu'une longue visite au musée dans la série serait rébarbative mais là encore c'est bien fait. Mais surtout, la fin audacieuse est un parfait point d'orgue à un épisode excellent.
Dundee | 04/08/2016 à 02h51 | 18/20

Homer enchaîne les boulots et cette fois-ci il endosse l'un des plus grands rêves de Marge : celui de devenir un artiste renommé, en continuation avec "Le pinceau qui tue" (s.2 ép.18). La première chose qu'on pourrait se dire c'est : Encore un nouveau métier ?! Mais forcé de constater que les scénaristes ont lâché leur créativité sur celui-là, le résultat en est éblouissant tant certaines scènes sont magnifiques comme la visite au musée, le rêve ou encore la fin avec la ville inondée (peut-être pas la plus crédible, mais elle est venue de manière logique du reste). Le scénario comme l'humour sont au top ici. Une histoire passionnante où Homer joue les artistes avec les 15 minutes de célébrité qui vont avec, le tout accompagné par une satire pertinente qui présente le monde de l'art contemporain comme un monde snob qui aime le n'importe quoi et qui est vite lassé. Mention spéciale à une excellente Marge qui est jalouse ou qui offre son soutien quand il faut. Quant aux gags, outre l'excellente scène du barbecue il y a un bon gros tas de bonnes scènes comme celle du magasin de bricolage, le pare-chocs, la sculpture dans la cave, ... Ainsi que pas mal de bonnes répliques : "Le rêve de Marge va devenir une réalité pour moi", "Quand j'étais à l'école on me traitait toujours de malade mental, de plouc et de chimpanzé !", etc. Cet épisode c'est du grand art !
Dr.Hibbert8 | 13/01/2020 à 00h16 | 18/20

Un de mes préférés de cet saison 10! Tous d'abbord, on peut dire que mettre Homer dans la position d'un artiste d'art subliminal est une bonne idée, déja qu'on n'as vu ses talents d'inventeur dans cette même saison. Le scénario est vraiment bien foutu, et les moments quelques peu plus lent sont sauvés par les vagues de gags. La fin, qui peut paraître osé et exagérer pour certains, me plaît autant que le reste de l'épisode avec sa conclusion splendide et bien culte! Pour les gags, j'ai retenu : (Homer qui s'approprie la vie d'artiste de Marge, l'adolescent boutonneux qui sort avec Maman, Homer qui jette les canettes, la chanson quand il se rase les épaules, Homer qui veut vendre ses oeuvres à 1000$ puis à 1 million, Bart qui à mit un masque de plongée au Grizly et Homer qui se choque quand Bart lui dit qu'il à une attirance à Milhouse.) Pour conclure cette critique, je dirai que cette épisode exceptionelle, avec plusieurs références à d'autres épisodes et ses moments cultes mérite une note de 18/20.
Blobulle | 25/11/2010 à 16h24 | 18/20

Excellent épisode. Il critique bien l'art, l'histoire est très bonne. Le début est très riche en gags : la pub avec le petit hippopotame qui tourne, "Snap fingers doesn't appears food", Ned : "God.....bless you.", Mom & Pop, "I want a baby now" et Bart qui observe en souriant, Homer qui regarde la photo du barbecue et non le vrai qui est un massacre, Wiggum qui traite Homer de Père Noël dans toutes les langues, Maggie intéressé par le fusil, "I shaaaave my soulders", Jasper qui vole les ampoules... La suite est légèrement moins bonne avec Homer qui déprime mais il y a une tonne de tableau bien dans l'esprit de l'épisode (notamment dans le rêve d'Homer)... Mais le meilleur reste cette magnifique fin, vraiment, j'adore ! Voir Springfield dans l'eau, avec tous les bateaux, la chanson, et tout le monde qui s'en sort, Jasper qui s'en va "So long suckers !"... C'est juste une des meilleures scènes de la série. 2e meilleur de la saison.
lenny bar | 26/09/2020 à 18h01 | 18/20

Comment oublier cette scène culte où Homer construit son barbecue ? Une intro parfaite pour un épisode excellent. Homer en artiste est très bon et les gags sont nombreux. Je suis un peu mitigé sur la fin quand Springfield est inondé. A la fois je trouve que ce happy end est réussi, pas guimauve... mais d'un autre côté une ville entière inondée... mouais. Bref, cette fin est le seul faux-pas de cette histoire. Les gags : Homer qui regarde la photo du barbecue parfaitement monté, les mafieux qui jettent un cadavre dans la benne, le superbe dessin de Barney, les "magnifiques" oeuvres d'art d'Homer, l'oiseau dans la cage qui ne réagit plus, le crayon géant qui vient se frotter contre le crâne d'Homer, le rêve d'Homer dans sa globalité, le pavillon des brulés soulagés par l'inondation, etc. Du très haut niveau.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park