Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: N'oubliez pas les tournois en cours : Le Grand Tournoi des films - Le Grand Tournoi des chansons

+  Forum The Simpsons Park
|-+  General Category
| |-+  Les épisodes
| | |-+  Saison 1 (Modérateurs: H_2_B, The Reg Noël)
| | | |-+  Episode 9 - Marge perd la boule
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 [2] 3 Imprimer
Sondage
Question: Quel note donneriez-vous à l'épisode ?
1 à 4 Je suis dans le 8e stade des gens qui prennent conscience que cet épisode craint un max : L'acceptation.   -1 (4.5%)
5 à 8 Beaucoup de gens manifestent un étrange attachement pour des choses aussi pesantes et grossières que cet épisode.   -10 (45.5%)
9 à 12 C'est rien que quelques coups de crayons, de la couleur, quelques voix et basta.   -6 (27.3%)
Il y a 20 quilles dans mon coeur... vous en avez déjà fait tomber 13 à 16 !   -4 (18.2%)
17 à 20 Dis au patron que je suis sur mon canapé devant l'épisode des Simpson que j'aime, et que je serais pas de retour avant 20 bonnes minutes !   -1 (4.5%)
Total des votants: 22

Auteur Fil de discussion: Episode 9 - Marge perd la boule  (Lu 15332 fois)
tahitibob
Invité
« Répondre #15 le: Avril 04, 2012, 13:10:50 »

Episode un peu historique et qui a connu la deuxième plus forte audience aux Etats-Unis. C’est la première fois que le couple de Homer et Marge est mis en danger, la première fois,
d’une longue, longue, très longue liste, d’ailleurs rien que le prochaine épisode est basé sur ça ! Le personnage de Jacques est un peu énervant et les gags se comptent sur les doigts de la main. Le scénario est bon et à l’époque était original. Les histoires de couples sont rarement réussis, mais bon, j’apprécie celle-là.    14/20
Journalisée
Charles Montgomery Burns
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 17874


Why so serious ?


Voir le profil
« Répondre #16 le: Mai 18, 2012, 11:36:36 »

Je peux être d'accord avec ton analyse (soi-disant passant excellente, parfaitement bien écrite), mais sans pour autant aimer l'épisode. Ce que je veux dire, c'est que tu y prêtes plus attention avec une certaine constatation plutôt qu'une envie de l'attaquer directement. Il y a bien quelques défauts, mais je pense que tu as éclipsé le plus important ici : cet épisode... n'est pas drôle du tout !
Je ne crois pas avoir ri plus de deux ou trois fois dedans. Il y a bien une certaine profondeur dans l'épisode, mais je ne passe pas du bon temps dessus, c'est comme regarder un reportage sur la trahison sur Arte à 20:50. Souriant
Journalisée

Je suis vide avant d'être plein, et on me jette dès que je le suis. Que suis-je ?
AlexandreLeblanc
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 23148



Voir le profil WWW
« Répondre #17 le: Mai 20, 2012, 22:23:41 »

Critique officielle :

Je viens de revoir l'épisode et je le trouve bien moins bon que dans la dernière fois que je l'avais vu où j'avais même augmenté la note que je lui donnait ! Un des grands points négatifs de l'épisode est quand Marge perd connaissance et on l'a voit avec Jacques mais avec les cheveux roses, cette scène est interminable et beaucoup trop longue. Maintenant, je vais faire les points positifs : La fin quand Marge va voir Homer est vraiment très bien, cette scène fait vraiment augmenter ma note puisqu'elle est très touchante et conclue l'épisode en beauté. j'ai bien rit au début quand les enfants viennes réveiller les parents pour la fête à Marge et Homer crit car les enfants l'ont réveillé en sursaut, Bart qui dit que Homer aurait pu dire outch en recevant la balle de baseball en pleine face et les étapes de séparations de Lisa. Aussi, je n'ai pas trop apprécié la voix de Jacques en VO, pour une fois, je vais dire que la VQ de ce personnage est meilleure, j'ai même entendu sa VF et beaucoup trop différent de sa VO. En VQ, c,est entre les deux car en VO, il a vraiment l'air d'un obsédé envers Marge alors que ça a l'air d'un gars super sympathique en VF. Pour conclure, je décide de retourner à mon 9/20 que j'avais donné la première fois que j'ai vu l'épisode.

Notes officielles :

Noël Mortel : 13/20 (+1)
Bart le Génie : 12/20 (+2)
Un Atome de Bon Sens : 12/20
Simpsonothérapie : 13/20 (-1)
Terreur à la Récré : 15/20
St Lisa Blues : 11/20 (+3)
L'abominable homme des bois : 16/20 (+1)
Bart a perdu la tête : 13/20 (+1)
Marge perd la boule : 9/20 (-2)
Journalisée

HOMR J S
Invité
« Répondre #18 le: Juillet 02, 2012, 14:39:25 »

Episode un peu longuet à mon goût mais avec un bon happy-ending.



11/20

Journalisée
Tetouchaud
Super vice-président
****
Messages: 3007



Voir le profil
« Répondre #19 le: Octobre 07, 2012, 09:27:09 »

Un épisode que je ne supporte pas. Jacques est énervant à souhait, les rares gags ne sont pas drôles du tout, le scénario juste exécrable...
Le pire de la saison 1, et il est actuellement certainement dans mon Flop 10. Je ne sais pas si il y restera, mais il fera partie à vie de ma liste noire des épisodes. 4/20 pour deux ou trois scènes éventuellement correctes, c'est tout.
Journalisée
AntoineLaBouteille
Garbage-Man
**
Messages: 105


Meh...


Voir le profil
« Répondre #20 le: Octobre 14, 2012, 17:15:21 »

un bon épisode... j'ai pas mieux Indéci

Ma note : 11/20
Journalisée

alex_on_ice
Membre des tailleurs de pierre
***
Messages: 629



Voir le profil
« Répondre #21 le: Novembre 14, 2012, 12:27:27 »

Marge perd la boule


écrit par John Swartzwelder

Voilà le premier épisode dans la série qui décide réellement de traiter des problèmes qui peuvent survenir lorsqu’on se trouve en couple ou dans une relation quelconque avec une autre personne. D’ailleurs, les scénaristes ont très bien réussi à aborder le sujet avec le souci de rentrer dans les toutes petites choses qui font la différence entre une relation réussie, un mariage prospère et un couple avec un avenir à court terme. Dans les prochains paragraphes, mon but ici sera de tâcher d’éveiller les sens de certains des membres sur TSP qui ne semblent pas apprécier cet épisode. Ne vous y trompez pas, je respecte tout à fait les avis de ceux qui n’aiment pas particulièrement cette histoire et je serais d’ailleurs intéressé par leurs arguments qui viendraient défendre leur note mais je dois dire que je secoue la tête en désaccord quand je vois que la moyenne pour cet épisode sur TSP se trouve seulement à 11.43/20. Dire que les fans en général semblent préférer la grande majorité des nouveaux épisodes par rapport à celui-ci est révoltant pour moi.

Bon, allez, plongeons nous dans mes arguments qui font de cet épisode quelque chose d’assez costaud par rapport au reste de la qualité de cette saison 1.

Je vais commencer par concéder le fait qu’il faut pas mal de temps aux scénaristes avant qu’ils ne parviennent réellement à plonger les téléspectateurs dans un climat d’amour, de culpabilité, et de traîtrise. Soyons honnête, le début est lent et les actions de chacun des personnages semblent traîner : la séquence assez inutile où Bart se coince la langue dans le mixeur, on s’attarde sans doute un peu trop sur le voyage d’Homer aux différents magasins quand celui-ci recherche un cadeau pour sa bien-aimée, et puis la conversation de Marge avec ses sœurs est, il est vrai assez fastidieuse. L’entrée en matière aurait pu être un peu plus attirant mais nous oublions vite ce petit défaut de départ à partir du moment où la famille Simpson se trouve réunis autour d’une table dans un restaurant américain.

D’ailleurs, c’est passionnant de voir à quel point les sorties aux différents restaurants américains pour de grandes occasions sont devenues une énorme tradition aux Etats-Unis. Quand une fête doit avoir lieu, grand nombre de familles vont décider de recourir à la méthode « emmenons tout le monde à un bon restaurant ». Cela évite : travail à la maison en cuisine (c’est-à-dire les grands plats et autre tralala), le lavage des plats, de la nappe sur la table etc. Autrement dit, tout ce qui peut irriter ou embêter la famille qui organise la fête. Mais ce phénomène ne s’arrête pas aux frontières des fêtes, de plus en plus de familles américaines préfèrent sortir et payer leurs plats en évitant le harcèlement, la perte de temps que peut provoquer la cuisine chez soi.

Le comportement d’Homer en ce début d’épisode est inacceptable. Le téléspectateur assiste à un sans-gêne, à une forme d’individualité, d’égocentricité sans précédent dans la série venant directement de la personnalité de ce personnage. Il n’est pas plus facile de se sentir dans la peau de Marge lorsque cette histoire s’amorce. N’a-t-elle pas l’impression que son mari se fout royalement de ce qu’elle peut ressentir dans la vie de tous les jours ? Nous découvrons tout de même un deuxième côté de la personnalité d’Homer qui s’exprime plutôt dans les dix dernières minutes (lorsque Marge sort la nuit pour aller faire du bowling avec Jacques) : un père qui se souci du bien-être de ses enfants, de leur bonheur. Il commande des pizzas, s’assure que Maggie s’endorme bien, semble porter plus d’attention envers sa femme quand elle rentre tard le soir, et joue même au baseball avec Bart quand il n’est évidemment pas en état de le faire.

C’est sans doute pour toutes ces raisons-ci ainsi que la réplique clé que prononce Homer avant de partir au boulot à la fin de l’épisode (cette fameuse réplique avec le « Peanut Butter and Jelly Sandwitch ») que Marge va plutôt décider de garder son mari au grand malheur de Jacques (malheur que les scénaristes ne montreront pas).

Vous criez ; ahh je sais pourquoi, vous étiez en train de penser que j’avais oublié d’aborder toute la personnalité du personnage de Jacques, ce qu’il apporte de plus à cette histoire ; eh ben non, vous vous trompez, je ne vais tout même pas négliger et effacer la partie la plus essentielle de ces vingt minutes.

Les scénaristes ont fait un très beau travail quant à l’expression du tempérament du personnage de Jacques. Nous voyons tous très clairement que les scénaristes ont pour but d’évoquer une atmosphère française, parisienne tel qu’ils la voit en tant qu’américains (ils le feront d’ailleurs encore une fois dans « L’espion qui venait de chez moi » et ce de façon beaucoup plus direct), c’est-à-dire un climat où règne la sordidité, une ambiance louche, espiègle, cochon, et évidemment séductrice. Jacques est l’incarnation même de toutes ces caractéristiques.

Je dois dire qu’à un moment donné, cela commence à être un peut trop fatiguant caricaturant un peu trop la façon dont les américains voyaient les français à cet époque. Le rêve de Marge est le sommet de cette caricature : le champagne, la danse galante, les beaux vêtements, l’amour (la blague avec les trophées est assez mal placée) etc. Du reste, ce rêve est la seule longueur qui vient interrompre le fil de l’histoire après ce début assez lent dont je vous ai parlé au début de ma critique.

Helen Lovejoy vient ajouter un peu de piment à la sauce. Elle a en effet de très bonnes répliques qui confirment le rôle qu’elle aura tout au long de la série : cette femme qui ne peut pas s’empêcher de blablater jusqu’à n’en plus finir. Son caractère me rappelle certaines personnes que je connaissais aux Etats-Unis quand j’étais petit. C’est le genre de personne qui viendrait te parler sans que tu n’aies besoin de lui jeter un seul regard, de lui dire un seul mot (ces gens peuvent te raconter toute leur vie sans que tu ne les connaisse et donnent franchement l’impression que tu les connais depuis toujours alors que ce n’est pas du tout le cas).

Pour conclure, je dirais que la chanson qui achève l’épisode est excellente. Elle fait monter ma note de 0,5 points et j’ai envie de placer une petite remarque que je n’ai pas su insérer autre part dans mon commentaire : la lune en forme de balle de bowling a été une idée formidable venant des dessinateurs.

13/20

« Dernière édition: Juillet 02, 2014, 06:44:19 par alex_on_ice » Journalisée

H.J.Simpson
Shelbyvilliens
*
Messages: 20



Voir le profil
« Répondre #22 le: Fvrier 07, 2013, 13:55:59 »

J'aime beaucoup le personnage de Marge mais bien souvent, les épisodes où elle est au centre de l'intrigue sont mous du genou (à l'exception de Marge Business). Pas de gags, histoire creuse et sans intérêts (sa relation avec Jacques est chiante à suivre) et le personnage de Jacques est horripilant. Bref, on passe.
Note: 10/20
Journalisée

« Je me suis toujours demandé s’il y avait un dieu, maintenant je sais, il y en a un et c’est moi. » Homer Jay Simpson
paolo98
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 10424


"Et elle achète un escalier à Yvonne" - Led Zep


Voir le profil
« Répondre #23 le: Mai 31, 2013, 16:46:41 »

Commençons par les points faibles : Jacques est IN-SU-POR-TA-BLE. Voilà qui est dit. Sinon, cet épisode est ... ben, il est mauvais. Il y a des gags une fois toutes les 5 minutes, et encore, c'est généreux. C'est le second pire de la saison 1, et sans doute le pire de John Swartzwelder. Bref,Episode bien mauvais, lent et avec un scénario passable. Je finirai juste par dire l'audience était énorme pour la 1ère diffusion aux States ! C'est le genre d'audience qu'on a plus maintenant ... et malheureusement, on a encore des épisodes comme ça, des épisodes médiocres. 8/20
Journalisée

Springfield83
Membre de la famille Simpson
****
Messages: 6324



Voir le profil
« Répondre #24 le: Juin 17, 2013, 19:10:43 »

Marge perd la boule

Pour résumer : ennuyeux.
Cet épisode est aussi nul qu'un atome de bon sens, l'histoire ne nous fait pas rire et on s'ennuie !
Le scénario est quant à lui très bien écrit mais pas dans l'esprit humoristique des Simpson.
Rien qu'au début de l'épisode, on voit un Homer égocentrique qui ne se souvient pas de l'anniversaire de sa femme et qui achète un cadeau pour lui-même.
Le reste n'est pas mieux, Marge tombe amoureuse d'un dénommé Jacques qui lui est un mauvais séducteur et qui est affreusement stressant !
Heureusement, la fin qui se révèle gnangnan m'a tout de même plue et la musique était très bonne.

Dans l'ensemble un épisode plutôt plat. 8/20

Notes officielles :
Noël mortel 13/20
Bart le génie 11/20
Un atome de bon sens 8/20
Simpsonothérapie 11/20
Terreur à la récré 12/20
St Lisa Blues 12/20
L'abominable homme des bois 14/20
Bart a perdu la tête 12/20
Marge perd la boule 8/20

« Dernière édition: Juin 18, 2013, 13:29:33 par Springfield83 » Journalisée

Messi-simpson
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1753



Voir le profil
« Répondre #25 le: Juillet 17, 2013, 21:40:54 »

Je pense que faire douter marge sur son couple devait arriver et là je dois admettre que le début avec l'anniversaire de Marge est vraiment très réussi.Ensuite (la grosse dégringolade) l'apparition de Jack un personnage détestable par excellence.Une chance qu'on le voit dans un seul épisode.Cet épisode à un manque cruelle de gag en général dans les actes ou c'est Jack la vedette.La fin et bien je suis mitigée avec tout qui rappelle Homer est moyen , également pour le panneau fiesta térace et central nucléaire.Le pire de la saison.               7/20
Journalisée

Yo
simpsondu83
Membre des tailleurs de pierre
***
Messages: 537



Voir le profil
« Répondre #26 le: Aot 07, 2013, 15:37:51 »

Un épisode très moyen !!! L'épisode est très moyen du début à la fin, car déjà au début on peut y apercevoir Homer qui ne se rappelle plus de l'anniversaire de sa propre femme, et il lui offre une boule de bowling pour lui-meme. Le reste de l'épisode suit son cours, Marge qui tombe amoureuse autre que Homer. Mais malgré tout, la fin est bien, Homer portant Marge dans ses bras, quoi de plus beau. Un 11/20 bien approprié.
Journalisée

❤ The Simpsons and the sport it's my life ❤
Dr. Nick
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 14460


Wanted dead or alive


Voir le profil
« Répondre #27 le: Mai 21, 2014, 17:35:40 »

Baaah... Non. Je n'accroche pas beaucoup à l'épisode. Le début avec l'anniversaire de Marge, j'aime beaucoup, surtout quand Homer pense que c'est son anniversaire à lui. Mais à partir du moment où Marge s'initie au bowling, c'est la retombée.
Le personnage de Jacques est énervant, le rythme devient ultra lent et les gags sont pratiquement inexistants. Le seul que j'ai retenu, c'est Jacques qui gueule "Deux beignets d'oignons!"  Souriant. J'aime pas trop la fin, à part évidemment la première apparition de Lenny.
Probablement le pire Swartzwelder. En tout cas l'un des pires. C'est décevant, tout ça! 7/20.
« Dernière édition: Juillet 25, 2014, 16:27:40 par Dr. Nick » Journalisée

Ever danced with the devil in the pale moonlight ?
Alex0821
Membre de la famille Simpson
****
Messages: 7205


If I won’t be myself, who will?


Voir le profil
« Répondre #28 le: Juin 25, 2014, 15:16:47 »

Là on parle d'un épisode pauvre ! Le deuxième moins bon de la saison. J'en ai assez des épisodes d'amour dans cette saison , une chance que la saison 2 sera marquée par moins d'épisode d'amour mauvais comme celui-là ! Les gags se font a tellement rare que je n'ai même pas ri une fois , par contre j'ai souri lorsque Marge rencontre Helen au "brunch". Par ailleurs , je n'ai pas aimé du tout le personnage de Jacques , j'espère que nous le reverrons jamais dans les nouvelles saisons ! Le pire de Swartzwelder , c'est décevant car c'est mon scénariste préféré. Bref , un épisode vraiment ennuyant que je vais vite oublier.

Je donne un 8/20 à cet épisode médiocre.
Journalisée

Ilario
Super vice-président
****
Messages: 3027


Oh, une fois j'ai vu un dirigeable.


Voir le profil
« Répondre #29 le: Dcembre 14, 2014, 15:53:26 »

Un épisode déplaisant à voir et ennuyeux. Rien que le personnage principale de l'épisode, Jacques est bidon. De l'amourette chez les Simpson fallait bien sans douter un moment, mais celui-ci est ennuyeux. J'aime bien par contre le passage au lunch avec le sel en quille de bowling, c'est sans doute le seul gag que je retiens. L'épisode est lent est déplaisent, sans doute le pire de Swartzwelder et de la saison. 7/20
Journalisée

Pages: 1 [2] 3 Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.14 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC
Simple Audio Video Embedder
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !