Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: N'oubliez pas les tournois en cours : Le Grand Tournoi des films - Le Grand Tournoi des chansons

+  Forum The Simpsons Park
|-+  General Category
| |-+  Les épisodes
| | |-+  Saison 1 (Modérateurs: H_2_B, The Reg Noël)
| | | |-+  Episode 11 - L'espion qui venait de chez moi
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 [2] 3 Imprimer
Sondage
Question: Quel note donneriez-vous à l'épisode ?
1 à 4 Cet épisode me rend dingue, d'un bout de l'année à l'autre. Au moins quand j'éteins la télé je suis peinard.   -0 (0%)
5 à 8 Tu trouves peut-être cet épisode un peu dur, mais si tu la boucles et que tu le regardes tranquillement, le temps passera plus vite.   -1 (4.8%)
9 à 12 Des fois je me dis que je commence à être trop vieux pour regarder ça.   -3 (14.3%)
13 à 16 ouais, qu'est-ce que tu veux que je dise ? J'ai un faible pour les grands classiques.   -14 (66.7%)
17 à 20 On a gagné, victoire ! Bravo, bien joué ! Vive la France !   -3 (14.3%)
Total des votants: 21

Auteur Fil de discussion: Episode 11 - L'espion qui venait de chez moi  (Lu 11930 fois)
AntoineLaBouteille
Garbage-Man
**
Messages: 105


Meh...


Voir le profil
« Répondre #15 le: Octobre 14, 2012, 17:22:07 »

Sûrement que le fait que les personnage parle français dans la VO altère mon jugement mais j'ai beaucoup aimé cet épisode.

Ma note : 17/20
Journalisée

alex_on_ice
Membre des tailleurs de pierre
***
Messages: 629



Voir le profil
« Répondre #16 le: Novembre 14, 2012, 12:37:48 »

L'espion qui venait de chez moi


écrit par George Meyer, Sam Simon, John Swartzwelder et Jon Vitti

La France est un pays qui semble occuper une grande place dans le cœur de certains des scénaristes des Simpson. Nombreuses seront les petites visites en France, les petites références par-ci et par-là à la culture française dans la série. Mais cet 11ème épisode est sans doute celui qui essaye de caricaturer au plus ce pays de l’amour, de montrer la façon dont les américains des années 90 voyaient les français.

Le début de cet épisode est très banal si nous restons dans le cadre de la saison 1. Rien de plus ordinaire que de commencer à la maison Simpson. Heureusement le tout est assez drôle et prépare bien le scénario pour son intrigue principale.

Vous me direz que ce n’est pas particulièrement drôle quand Homer tombe dans les escaliers de sa maison à cause du skateboard de Bart qui traînait dans les parages mais ce qui suit est hilarant : Homer qui reste coincé au bas des escaliers pendant une éternité parce qu’il s’est coincé le dos. C’est surtout l’indifférence sur la figure d’Homer face à sa situation qui m’amuse sans fin. Il finit par accepter son sort, c’est-à-dire être entouré par la poupée Krusty, le chien petit papa noël et de sa petite fille Maggie pour toujours et à jamais. Le pire dans tout cela, c’est que Bart se trouve dans la maison mais ne semble pas vouloir faire l’effort pour venir en aide à son père. Il préfère rester dans sa chambre avec ce qui le préoccupe.

La scène suivante qui se déroule à l’école de Springfield est essentielle. C’est la première fois qu’on nous introduit à la relation qu’entretiennent Skinner et sa mère Agnes. Le téléspectateur se rend vite compte qu’Agnes à la main haute sur son fils. Après avoir entendu les premières répliques échangées entre les deux personnages, il ne sera pas difficile de deviner que les problèmes d’Agnes seront d’office les soucis de Skinner.

La farce que met en œuvre Bart avec la bombe dans les toilettes et qui lui coûtera la punition d’être envoyé en France (une punition qui semble d’ailleurs être assez agréable à première vue pour un garçon qui a causé beaucoup d’ennuis ; et à sa maison et à l’école) est encore une fois un bon moment de cette histoire qui fait sans doute rire la plupart des téléspectateurs.

Par la suite, Skinner décide de visiter la maison Simpson pour discuter avec les parents de Bart. Voir Skinner et Homer s’accorder sur tant de choses en ce qui concerne Bart (la façon dont il doit être élevé, puni etc.) est vraiment divertissant. D’autant que ce ne sera pas toujours le cas. Plus tard, Homer prendra souvent la défense de son fils ou bien ne donnera aucune importance réelle aux propos de Skinner.

Bon, arrivons-en à l’échange. Bart ira s’installer en France alors que Adil qui habite en Albanie viendra s’installer aux Etats-Unis.

 Le parallèle qui se fait entre Bart qui loge au château de la maison en France et Adil qui réside chez les Simpson est parfaitement bien exécuté. C’est sans doute la partie la plus impressionnante de l’histoire. Quand Bart est affamé, misérable, et dans un piteux état, Adil se trouve bien au chaud sous la couette d’un lit. Quand Bart est en train de se faire secourir, dépanné et soulagé, Adil est poursuivit, recherché, les américains veulent sa peau en quelque sorte. Voilà une opposition qui a été très réussi par l’équipe qui travaillait sur cette histoire.

Celui qui a rédigé cet épisode s’est livré à une grande autocritique de sa société américaine. Personnellement, je vois qu’il a voulut faire plusieurs choses pour éveiller les esprits de ses compatriotes, de ses téléspectateurs américains.

Dans un premier temps, il souligne à plusieurs reprises que le regard porté par ses compatriotes américains sur la vie en général n’est pas le seul regard possible au monde. Il montre bien que les mœurs américaines ne sont pas universelles (quelque chose que certains américains ont du mal à croire ou à comprendre).

La séquence à l’école où Adil prononce son discours et dit qu’il devrait normalement détester tous les américains renforce bien cette idée que l’Amérique n’est pas la bien-aimée de tous les continents du monde.

Par la suite, au dîner et à la table des Simpson, Adil n’hésite pas à montrer les failles de la société en indiquant à Lisa que 5% de la population détient 95% des richesses du pays (je ne pense pas que ce chiffre soit exacte mais bon, l’idée est là).

Mais le scénariste ne s’arrête pas là et continue de blaguer sur sa propre société. Rendons nous à l’évidence, Adil pense qu’il est carrément plus futé qu’Homer Simpson (l’équivalent des Etats-Unis). A aucun moment il ne le dira, toutefois on voit bien qu’il trouve le peuple américain ignorant (ce moment où il fronce ses sourcilles en signe de victoire le montre bien). C’est un personnage qui a des préjugés. Mais dans cette histoire, il les a à juste titre. Homer fait preuve d’une grande imprudence lorsqu’il laisse Adil rentrer dans la centrale nucléaire avec une caméra. Ce dernier à l’opportunité de prendre en photo toutes les machines qui restent protégées par le secret d’Etat américain (Top Secret, dirait-on en anglais). Homer est si loin de comprendre la situation qui se déroule sous ses yeux, qu’il essaye de se faufiler dans toutes les photos prises par le petit Adil en pensant que celui-ci ne veut que des souvenirs à rapporter chez lui en Albanie.

Pour clore le chapitre Adil, signalons une dernière chose : ce petit garçon (qui n’est pas américain, rappelons-le) a de très bonnes manières, se veut toujours aidant. Bref, il représente tout ce que Bart n’est pas.

Nous avons presque oublié d’aborder la caricature qui est faite de la France. Par cette suite de mots, vous comprendrez l’image qu’avait la France en Amérique au début des années 90 : la campagne, les motos, les œuvres d’art, les châteaux, le vin, les paysans (méchants dans ce cas-ci), les mules, les bougies, les bonbons, les pâtisseries, les gentlemen et les femmes. Je dois dire que cette manière de voir les choses n’est pas entièrement fausse.

Mais certains aspects de ce portrait Français doivent sans doute remonter à l’époque où les soldats américains qui avaient combattus dans le pays à la fin de la deuxième guerre mondiale, étaient revenus aux Etats-Unis en racontant à leurs familles ce qui se passait dans ce pays.

13/20

« Dernière édition: Juillet 02, 2014, 06:41:52 par alex_on_ice » Journalisée

paolo98
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 10424


"Et elle achète un escalier à Yvonne" - Led Zep


Voir le profil
« Répondre #17 le: Fvrier 22, 2013, 16:06:06 »

Bon épisode de la saison 1. L'histoire A sur Bart est bonne, avec une caricature de la France très marrante et exagérée. La partie B sur la famille Simpson et Adil est moins bonne, mais ça va, y'a pire. La première apparition de la mère de Skinner est pas mal. Cet épisode est bien, même si la France est mieux représentée dans d'autres épisodes. Du côté des gags, il y en a une nombre suffisant, la plupart en France. Et comme vous, j'ai écouté la VO, et j'ai rien compris quand Bart parle Souriant Episode sympathique. 14/20
Journalisée

Springfield83
Membre de la famille Simpson
****
Messages: 6324



Voir le profil
« Répondre #18 le: Juin 18, 2013, 14:49:41 »

L'espion qui venait de chez moi

Episode plutôt mauvais avec une énième fois trop peu de gags.
Le début est pourtant correct, ce qui m'étonne c'est la gentillesse de la mère de Skinner mais les bêtises que font Bart et ses camarades sont très drôles.
Ensuite l'échange me gêne puisque je déteste cette ambiance de peur que nous transmet l'histoire A, c'est atroce ce que vit Bart et du coup je ne rigole pas.
J'ai donc préféré l'histoire B qui est plus légère malgré le contexte qu'elle fait entendre et surtout le moment où Lisa critique le système Albanais et inversement.
Sinon par rapport à vos critiques, j'ai regardé quelques extraits de la VO et c'est vrai que l'histoire est plus compréhensible. Par cotre la voix de Bart est affreuse.

Donc c'est très léger en terme de gags même si le scénario rattrape le tout. 8/20


Notes officielles :
Noël mortel 13/20
Bart le génie 11/20
Un atome de bon sens 8/20
Simpsonothérapie 11/20
Terreur à la récré 12/20
St Lisa Blues 12/20
L'abominable homme des bois 14/20
Bart a perdu la tête 12/20
Marge perd la boule 8/20
L'odyssée d'Homer 10/20
L'espion qui venait de chez moi 8/20
« Dernière édition: Juin 18, 2013, 15:47:25 par Springfield83 » Journalisée

Messi-simpson
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1753



Voir le profil
« Répondre #19 le: Juillet 17, 2013, 23:38:27 »

Un épisode auquel j'aurais tout connu.Les notes basses,moyennes et bonnes.C'est l'un des épisodes ou je change le plus d'avis .En tout cas pour faire claire Bart va en France et le reste de la famille se tape un espion provenant d'Albanie.Dans l'histoire Homer ,adil. Je la trouve un peu bizarre Homer qui a plus d'affection pour lui que pour Bart et puis Adil a un coté auquel on peut le trouver toujours parfait.Je les trouvé moyen.Sinon avec Bart j'ai bien aimé quand l'un des paysans  dit maintenant tu le fais 1 millions de fois..Bref cet histoire-ci était plus intéressante.Sinon au totale sa devient un épisode correct.              13/20  
« Dernière édition: Juillet 17, 2013, 23:40:41 par Messi-simpson » Journalisée

Yo
simpsondu83
Membre des tailleurs de pierre
***
Messages: 537



Voir le profil
« Répondre #20 le: Aot 08, 2013, 09:05:54 »

Un bon épisode !!! J'ai bien aimé cet épisode, car Bart va en France... Le début est bien, car Bart et ses potes font pleins de betises ce qui nous étonne pas. La suite est aussi superbe car il y a un échange entre Bart qui va en France et un jeune garçon albanais qui vient chez les Simpson, les deux histoires sont toutes les deux superbes. La fin aussi est génial... Un 14/20 bien mérité.
Journalisée

❤ The Simpsons and the sport it's my life ❤
Dr. Nick
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 14460


Wanted dead or alive


Voir le profil
« Répondre #21 le: Mai 21, 2014, 17:39:16 »

Le premier voyage de Bart, et il va en France, tandis qu'un espion va chez les Simpson. Ah bon.  Souriant Le scénario n'est pas fameux, même si écrit par quatre scénaristes.
Le début avec la mère de Skinner est pas mal, j'aime beaucoup Homer qui tombe des escaliers et la poupée Krusty à côté de lui qui sort "Je veux jouer avec toi". Mais après l'arrivée de Bart en France, il y a subitement une baisse de rythme et de gags (comme souvent dans la saison...). En plus, la description de notre pays fait très clichée. Et Adil ne m'a pas beaucoup passionné.
Dommage, y avait du potentiel. 11/20.
Journalisée

Ever danced with the devil in the pale moonlight ?
Alex0821
Membre de la famille Simpson
****
Messages: 7205


If I won’t be myself, who will?


Voir le profil
« Répondre #22 le: Juin 26, 2014, 12:24:44 »

Le quatrième meilleur de la saison 1. J'ai vu pour la première fois cet épisode en VQ et en VF , je le classais comme l'un des pires de la série. Aujourd'hui , j'ai décidé de le revoir en VO et j'ai adoré ! Je trouve franchement qu'il n'aurait juste pas doubler cet épisode en français. C'était du flop à mon avis. Pour continuer , les gags y étaient , le début lorsqu'Homer tombe des escaliers et que Maggie , le chien et le chat se couche à côté de lui , c'était bien marrant. J'ai peut être moins aimé le lenteur des choses lorsque Bart arrive en France , les gags n'y étaient plus vraiment malgré que j'ai quand même aimé voir ce que les Américains pensent de la France. Le scénario à mon avis , était original. C'est le premier voyage de Bart. J'ai bien aimé. Maintenant , l'histoire B que j'ai beaucoup aimé peut être même plus que la A. C'était bien original de créer ce personnage , ça l'a mît de l'action dans l'épisode. Bref , un bon épisode que je n'oublierai pas de sitôt car c'est l'un des premiers épisodes que j'ai vu.

Je lui donne un 14/20
Journalisée

Ilario
Super vice-président
****
Messages: 3027


Oh, une fois j'ai vu un dirigeable.


Voir le profil
« Répondre #23 le: Dcembre 14, 2014, 16:06:43 »

Beaucoup trop cliché comme épisode malheureusement. Pas trop fan du personnage de Adil, même si il joue bien son rôle d'espion ! Le début est sympathique, Bart qui doit allez en France aussi, mais bon dieu mais c'est quoi cette caricature de Français, on est pas des gros crades parbleu ! En tout cas ce qui sauve l'épisode sont les gags, car y en a pas mal tout de même. 13/20
Journalisée

paolo98
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 10424


"Et elle achète un escalier à Yvonne" - Led Zep


Voir le profil
« Répondre #24 le: Janvier 02, 2015, 21:17:29 »

Un assez bon épisode, un poil moins bon que son prédécesseur. C'est encore une nouveauté pour la série puisque cette fois-ci, on quitte les États-Unis pour la première fois. Et la France n'est pas épargnée au niveau des caricatures ! Mais montrer un Paris de 1920, c'est peut-être un chouïa exagéré. Les gags entre Bart et ses deux hôtes ne viennent pas en masse, et c'est dommage car c'est une idée sympa. La fin en VF est assez étrange, à une époque j'avais vu la VO et c'est déjà plus marrant. Quant à l'histoire B sur Adil, et bien ... sans être mauvaise, ne casse pas de briques. Quelques gags sauvent le tout mais la fin aurait pu être meilleure. Tout n'est pas à jeter dans cet épisode, ça reste correct. 12/20
Journalisée

Maurisnow, Maurisnow, Maurisnow
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 16333


I Lost Something in the Hills


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #25 le: Aot 02, 2016, 01:13:25 »

Un classique, pas le meilleur, mais un classique. Les deux histoires m'ont plu, peut-être la deuxième un peu plus car dans la première, c'était quasiment que Bart entrain de souffrir, mais bon, elle n'est pas mauvaise non-plus, j'aime bien la façon dont il rigole de la France. Je me souviens qu'à une époque, je trouvais que c'était l'un des meilleurs de la série. Aujourd'hui, il me plaît un peu moins, mais bon, ça reste vraiment pas mal.
Journalisée

Dundee
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1496



Voir le profil
« Répondre #26 le: Aot 31, 2016, 22:31:32 »



Ce n'est pas parce que c'est la seulement leur première saison qu'on pourra empêcher notre famille jaune de s'exporter à l'international !

On commence d'abord sur territoire connu où Homer fait une chute des escaliers à cause du bazar de Bart. Un bazar dans lequel il trouvera un pétard avec lequel il bien sûr faire une farce à l'école, le jour où la maman du principal fait une visite (elle est d'ailleurs très gentille ici ; est-elle devenue amère par la suite à cause de cette farce ?) !

C'était bien évidemment la farce de trop et c'est ainsi que l'idée du programme d'échange d'élèves à l'étranger est venue. La réaction de Skinner et Homer au départ est hilarante.

Donc Bart part en voyage au pays de Molière, une France très clichée, où il est accueilli par d'affreux vignerons, Ugolin et César pendant que sa famille reçoit un petit Albanais qui se révèle être un espion en fin de compte !

L'histoire de Bart n'est pas forcément drôle, mais son thème assez sombre qu'est l'esclavagisme la rend suffisamment intéressante.

L'histoire secondaire est très bien ficelée, non seulement elle parle d'espionnage, mais elle exploite aussi intelligent la réaction d'Homer au départ de Bart, c'est-à-dire considérer Adil comme un nouveau fils.
La fin est également rondement menée avec les deux arrestations en parallèle.

Un bel effort de la part des quatre scénaristes qui ont écrit cet épisode : 14/20
Journalisée

Mon classement de la série
Bonne année 2016 2017 2018 à tous !
Lenny Bar
Administrateur
Membre de la famille Simpson
*****
Messages: 5767


Mortecouille !

stauf6@hotmail.com
Voir le profil
« Répondre #27 le: Novembre 26, 2017, 12:08:48 »

Aaah, un épisode qui fait honneur à la France : Son bon vin, son peuple chaleureux, ses policiers intelligents, ses... non, attend voir, c'est une horrible caricature ! C'est un scandale !... mais c'est marrant. Et tant qu'à dire des conneries sur un pays, autant y aller à fond et caricaturer l'Albanie aussi  Grimaçant

Un bon épisode, rempli de clichés mais qui sont assez marrants. L'histoire sur Adhil est sympa aussi avec Homer qui ne voit rien venir. Ce voyage est aussi une bouffée d'air frai dans cette saison 1 assez classique, les décors changent et l'ambiance aussi.

Toujours pas de gags vraiment hilarants, mais quelque uns me font quand même rire comme : Le steward qui jette Bart dans l'avion, Homer qui essaie d'apparaitre sur les photos d'Adil, la phrase "Je te parie que ça ne va même pas le rendre aveugle", le flic scandalisé par l'anti-gèle dans le vin mais qui se fout complètement que Bart ait été maltraité, etc.

Je lui donne un 14/20. Ma note reste la même.
Journalisée

Tracteur
Super vice-président
****
Messages: 2919



Voir le profil
« Répondre #28 le: Dcembre 13, 2017, 21:17:06 »

Si cet épisode avait été diffusé à notre époque je suis certain que sa aurait fait scandal en France et qu´il y aurait eu des plaintes.

Vive les années 90, la dernière grande décennie!
Journalisée
Solarius
Employé de la centrale
**
Messages: 260



Voir le profil
« Répondre #29 le: Fvrier 14, 2018, 17:19:44 »

S1 E11 L’espion qui venait de chez moi

Il s’agit du premier voyage d’un Simpson à l’étranger, et je suis heureux que ce soit la France qui reçoive ce privilège !
En fait, l’épisode est composée de deux histoires presque indépendantes, mais on aurait du mal à identifier des histoires A et B tant les deux sont bien développées et cohérentes.

La représentation de la France dans cet épisode est vraiment très intéressante, car elle va majoritairement à l’encontre de tous les clichés qu’on peut avoir sur ce pays. C’est un choix très intéressant, car dans les futurs épisodes de voyages, les scénaristes essaieront au contraire de coller le plus possible aux clichés du pays visité, et qui plus est de façon positive. Même dans l’épisode où les Simpson vont au Brésil, où le pays n’est pas vraiment représenté de façon radieuse (d’ailleurs l’équipe avait dû faire des excuses publiques aux autorités), ça reste tout de même basé sur des clichés.
Dans cet épisode, la situation va complètement à l’encontre des clichés qu’on peut avoir sur la France. De l’art ancestral de la vinification, on ne voit que des contrefacteurs. Des châteaux, on ne voit qu’une bicoque. De l’art de vivre, on ne voit qu’une maltraitance envers un enfant. L’épisode joue en plus avec nos attentes : quand Skinner annonce que Bart pourrait aller en France, le spectateur s’attend à voir tous les clichés français : visite de la Tour Eiffel, sophistication dans l’art de vivre, vinification portée au rang d’art... Et ces clichés sont bien là d’ailleurs, notamment à la toute fin. Mais Bart a juste atterrit au mauvais endroit.
J’aime beaucoup cette représentation. Sans pour autant dénigrer la France, elle montre qu’il est toujours possible de piocher la mauvaise carte, que chaque médaille a son revers. De plus, en se libérant ainsi des clichés touristiques, l’épisode peut véritablement raconter une histoire.

Commençons donc par l’histoire de Bart. Elle est vraiment poignante. Pendant mon premier visionnage, j’étais resté scotché devant mon écran à espérer que le calvaire de Bart prenne fin.
C’était vraiment très courageux de la part des scénaristes d’avoir mis Bart dans une situation où il est réellement maltraité, sans rien pour adoucir cette situation. On pourrait d’ailleurs craindre que cela se passe comme dans Ste Lisa Blues, c’est-à-dire qu’à vouloir faire trop sérieux, l’épisode en oublie d’être drôle. Mais ce n’est pas le cas, car toute cette histoire baigne dans un humour noir qui nous fait rire en même temps qu’il nous effraie pour Bart. J’ai particulièrement aimé les scènes où on nous montre que César et Ugolin accordent moins de valeur à sa vie qu’à celle d’une mule.
On ressent vraiment de la pitié pour Bart, en particulier quand on le voit pleurer devant la lettre de ses parents. Et c’est vraiment rare que j’éprouve de la pitié pour ce personnage.

Passons à l’histoire d’Adil maintenant. Elle est géniale aussi.
Adil est un personnage vraiment très intéressant aux multiples facettes. À l’image de la dictature dont il est issu, son apparence est absolument parfaite, mais derrière cette apparence il cache des secrets pas jolis jolis. Et en même temps, même si on n’aura jamais le fin mot de l’histoire, je pense qu’il est sincère lorsqu’il dit qu’il ne déteste pas l’Amérique.
Les sentiments d’Homer envers Bart et Adil sont très bien explorés.
À propos d’ailleurs, la dictature communiste en Albanie a pris fin en 91, du coup à un an près cet épisode était obsolète :p

Le parallèle entre ces deux histoires est vraiment excellent. En particulier, j’ai adoré la façon ironique dont les trois « méchants » échouent. Car au final, ces trois méchants sont victimes du plan qu’ils avaient eux-mêmes mis en place pour profiter des autres, comme s’ils avaient été les architectes de leur propre échec. César et Ugolin, à force d’exploiter Bart, vont provoquer sa rencontre fortuite avec un policier qui va le sauver. Adil profitera de la naïveté d’Homer, ce qui se retournera contre lui lorsque ce dernier, tellement convaincu de l’innocence d’Adil, le dénoncera involontairement au FBI.

Concernant le débat VF/VO, j’aurais plus tendance à défendre la VF. D’une part parce que le « français » parlé dans la VO n’est pas vraiment du français (non sérieusement, qui en France parle d’anti-freeze au lieu d’antigel ? C’est moi ou bien César a prononcé « heureux » au lieu de « aveugle » ?). De manière générale, l’épisode en VO a un aspect « mauvaise parodie forcée », là où l’épisode en VF paraît beaucoup plus naturel...
De plus, je préfère la version de la scène du policier dans sa version française. La réécriture faite par les scénaristes est une excellente idée, au point que je trouve la VF plus logique que la VO. Parce que bon... Je sais pas, tu es policier, tu vois un enfant en mauvaise santé, apparemment abandonné, seul sous la pluie... Même si il parle pas français, je pense que tu l’emmènes quand même voir un interprète... Voilà.

Je mettrai 17/20 pour la VF, et 16/20 pour la VO.
Journalisée

Pages: 1 [2] 3 Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.14 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC
Simple Audio Video Embedder
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !