Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: N'oubliez pas les tournois en cours : Le Grand Tournoi des films - Le Grand Tournoi des chansons

+  Forum The Simpsons Park
|-+  General Category
| |-+  Les épisodes
| | |-+  Saison 2 (Modérateurs: H_2_B, The Reg Noël)
| | | |-+  Episode 1 - Aide-toi, le ciel t'aidera
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] 2 Imprimer
Sondage
Question: Quel note donneriez-vous à l'épisode ?
1 à 4 Tu as réussi a faire pire que Milhouse, c'est inouï !   -0 (0%)
5 à 8 Vous avez atteint le rang de petit fils ingrats, essayez encore si vous le pouvez ! Ha-ha !   -0 (0%)
9 à 12 - Ca veut dire que... ça passe ? - De justesse.   -5 (38.5%)
En conclusion chers camarades sur une échelle de 1 à 20, 1 étant la note la plus basse, 20 la plus haute et 10 la moyenne, je donnerai cette histoire 13 à 16.   -5 (38.5%)
17 à 20 Brillantissime, Martin !   -3 (23.1%)
Total des votants: 13

Auteur Fil de discussion: Episode 1 - Aide-toi, le ciel t'aidera  (Lu 8517 fois)
The Simpsons Park
Administrateur
Membre des tailleurs de pierre
*****
Messages: 555



Voir le profil
« le: Fvrier 26, 2011, 12:20:24 »

Aide-toi, le ciel t'aidera

Résumé :
Une fois que Martin a fini son exposé, Mme Krapabelle demande à Bart de présenter le sien sur le livre "L'île au trésor" qu'il est censé avoir lu. Bien évidemment, Bart ne l'a jamais ouvert et tente d'en faire une explication sans convaincre personne. Mme Krapabelle le puni et lui rappelle que le lendemain il a une interrogation d'Histoire très importante. Au lieu de passer son temps à réviser, il préfère jouer aux jeux vidéos et regarder la télévision. Le jour J, il fait semblant d'être malade en classe et se fait renvoyer à la maison pour se reposer. Mais il devra quand même passer son contrôle. Il demande à Martin de l'aider à réviser. La veille de son contrôle, il fait une prière et implore le Seigneur de faire en sorte qu'il ne puisse pas se rendre à l'école le lendemain. Au petit matin, Springfield est couverte de neige...

Fiche complète de l'épisode
Images de l'épisode
Journalisée
Blobulle
Invité
« Répondre #1 le: Mars 05, 2011, 17:46:39 »

Image manquante sur le site :


Bon épisode, audience incroyable ! Choqué 33,6 millions de téléspectateurs !
16/20
Journalisée
Voli der Bär
Membre de la famille Simpson
****
Messages: 5880



Voir le profil
« Répondre #2 le: Mars 30, 2011, 15:02:05 »

A chaque fois que je vois cet épisode ça me rappelle ma situation...
Sinon ce que j'aime bien c'est qu'il s'agit d'un des premiers épisodes où on fait une comparaison avec Bart et Homer:
"blablablablabla...
-oui..."
Mais j'ai pas recensé beaucoup de gags donc je ne l'aime pas trop en fin de compte.
Journalisée

Bart78
Modérateur
Membre de la famille Simpson
*****
Messages: 8526


Aye caramba !


Voir le profil
« Répondre #3 le: Mars 30, 2011, 15:33:27 »

J'ai adoré cet épisode génial. Le scénario est excellent!
Journalisée
Tony.
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 10266


♥ The Simpsons & Italia ♥


Voir le profil WWW
« Répondre #4 le: Mars 30, 2011, 20:07:27 »

Super épisode, j'adore quand Bart se mets des baffes , et aprés quand il pleure et que  Mme K a "pitié" , puis qu'elle lui augmente la note et qu'il l'embrasse et il s'en rend compte après ^^   
17/20  Sourire
Journalisée

J'gratte j'gratte et la nuit j'me défoule contre tes textes [CLAP CLAP] c'est le bruit de mes boules contre tes fesses !#Nekfeu
cofa48
Membre des tailleurs de pierre
***
Messages: 822



Voir le profil
« Répondre #5 le: Avril 24, 2011, 11:41:37 »

Ma critique pour ce bonne épisode :

Ma note :

13/20

Ma critique :

Un assez bonne épisode.Tout d'abord,on a un gag du canapé pas mal et assez drôle.
J'ai bien aimé le scénario,bien original et bien mieux que ce de la saison 1.
Martin est cool dans cette épisode,ce qui est rare chez lui!
J'ai trouvée aussi que les gags sont bien présents:
-Bart qui s'endort en lisant le livre;
-Bart qui est dégouté d'avoir embrassé la prof;
-le jour de neige;
-Martin qui devient fou;
Bart qui rêve qu'il est encore à l'école étant adulte;
-etc.
J'ai bien aimé la scène du jour de neige,elle est un poil trop long,mais on peut retenir quelque gags:
-Mr Burns et Homer;
-les enfants qui vont dehors avec leurs mère;
-Patty et Selma;
etc
.De plus,j'ai trouvée l'audience génial,quasiment un dixième des Américain était devans leurs écrans !Mais l'un des bémols de cette épisode est que certaines scènes sont trop longue(la scène avec Martin,la scène dans la neige même si elle est excellente etc).Doc un belle épisode pour commencer cette saison 2.
Journalisée

Top 10:
Homer contre New-York
Homer le grand
Homer l'hérétique
Qui a tiré sur Mr Burns
Triple erreur
22 courts métrages sur Sprigfield
Homer dans l'espace
Un super big Homer
Soupson
alex_on_ice
Invité
« Répondre #6 le: Avril 29, 2011, 06:13:08 »

C'est le premier épisode que j'ai vu de toute la série. Et je l'ai adoré!! Je l'ai vu en 2004 avec mon coffret DVD pendant l'été. A partir de ce moment là j'ai commencé à regarder les Simpson extrêmement souvent. Souriant C'est l'épisode à qui je dois tout! Clin d'oeil
Journalisée
Blobulle
Invité
« Répondre #7 le: Avril 29, 2011, 08:22:48 »

C'est le premier épisode que j'ai vu de toute la série. Et je l'ai adoré!! Je l'ai vu en 2004 avec mon coffret DVD pendant l'été. A partir de ce moment là j'ai commencé à regarder les Simpson extrêmement souvent. Souriant C'est l'épisode à qui je dois tout! Clin d'oeil
Je trouve que c'est un très bon épisode pour commencer la série, encore plus que le tout premier (Une soirée d'enfer - s1)...
Journalisée
The Reg Noël
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 26875


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #8 le: Juin 22, 2011, 18:57:52 »

Comme certains autres épisodes, j'aimais beaucoup celui-ci il y a quelques années, d'autant que c'est un de ceux que j'ai vu étant enfant. Mais avec le recul, je m'aperçois que les gags se font assez rares et que le rythme est assez lent. Cela n'empêche pas certains bons moments comme la seule fois où Martin montrera un côté mauvais garçon et des passages assez émouvants.

Du reste, c'est un des rares épisodes où Bart se soucie vraiment de ses résultats scolaires, ça "mérite quelques points supplémentaires" comme dirait Mme K. Un épisode gentillet. 11/20
Journalisée

AlexandreLeblanc
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 23148



Voir le profil WWW
« Répondre #9 le: Juin 22, 2011, 21:44:22 »

Ma note est de 14/20 pour cet épisode !

Un bon épisode pour commencer la saison 2 ! C'est aussi l'épisode qui a reçu la meilleure audience et je suis bien heureux que cet épisode a été énormément regarder par les américains car il vaut la peine d'être vu. Bart est très touchant dans cet épisode surtout la scène où il est vieux et toujours en quatrième. Martin devient bien rebelle aussi à la fin et ça me fait bien rire. Aussi, pour une fois on voit que Bart tient a passé son année mais même avec de gros effort il n'y arrive pas et si Mme. Krapabelle ne lui aurait pas donné la note de passage, je n'aurais pas été content et ceci aurait été. une grosse injustice pour Bart qui a passé la journée à étudier !
Journalisée

HOMR J S
Invité
« Répondre #10 le: Juillet 02, 2012, 16:25:00 »

Le début de l'épisode est pas mal avec une petite comparaison des exposés de Martin et de Bart, soit le bien contre le mal. On peut voir Martin citer Hemingway, mettre un costume et incarner le personnage du livre Moby Dick et citant d'une manière Théâtrale quasi parfaite.
Puis vient l'exposé de Bart, qui sans surprise n'a rien préparé et improvise encore une fois quand il arrive devant le tableau.

Ensuite il y a un problème que les scénaristes arrivent à souligner dans l'épisode, c'est le manque de motivation pour étudier. En effet on peut voir Bart se faire gronder par Mme Krapabel quand à ses résultats mais lui n'écoute pas un traitre mots de ce qu'elle dit. Résultat on le voit dans la scène suivant à la salle de jeux vidéos au lieu de réviser. Puis arrivé chez lui il se met devant la télé et regarde Itchy & Scratchy. Lui même dit qu'il doit se mettre à "bosser" après le dîner mais même après le dîner il regarde encore la télé jusque tard dans la nuit entrainé par Homer. Au final il va dans sa chambre et plonge le nez dans ses bouquins mais il s'endort aussitôt.
Tout ça pour dire que l'on aide pas les enfants à travailler d'eux même, le problème ne vient pas du cerveau de l'enfant mais bien de son environnement. On leur demande de se concentrer tout en les exposant à un environnement distrayant et bien plus attractif pour leurs âmes d'enfants.
Problème qui est d'autant plus d'actualité aujourd'hui avec l'avancée de la technologie, des portable d'internet ...

il y a aussi une scène qui me plait au moment du repas, quand Lisa annonce qu'elle a eu un A. Homer fait semblant d'être heureux tout en pensant au festival des gorilles à la télé qu'il va voir avec Bart. Encore une preuve que Homer délaisse l'éducation de Lisa au profit de celle de Bart, mais il est tout aussi mauvais père avec Bart.

Autre passage marquant avec le psychologue, Bart dit qu'il est bête et qu'il ne s'arrangera jamais. Voila ce que le système lui laisse penser de lui même, on délaisse les élèves trop lent pour les plus rapides. Cet abandon est le déclenchement d'un échec scolaire.
La menace du redoublement en perçue comme une honte ultime dans notre société, encore le résultat d'une politique de chiffres et de la pression exercée sur les enfants.

Un personnage intéressant dans cet épisode, j'ai nommé Martin Prince. A partir de la descente de car où il prévient Bart des vipèreries de Terri et Sherri, il entre en jeu en aidant ensuite Bart mais il met un terme à leur contrat en préférant s'amuser. Finalement on revient au premier problème évoqué dans cet épisode, la tentation de l'échec et tout ses bénéfices perçus par l'enfant.

L'épisode pousse le vice, quand Bart s'en remet à Dieu en le priant de faire tomber de la neige. Cette prière n'est pas anodine dans l'épisode, on finit par se poser la question, Miracle ou Coïncidence ?
Finalement, pour ma part j'opterais pour le miracle. Dieu semble plus indulgent de les Hommes pour accorder à Bart une chance de réussir ce contrôle et ça c'est beau.

La scène pour moi la plus forte vient un peu après, Bart voit la neige il descend en rafale pour aller jouer dehors mais Lisa l'attend devant la porte.
Tout, la lumière, le silence qui s'abat à ce moment là et le discourt de Lisa font que cette scène m'a donné des frissons.
L'ambience est lourde et cela remet Bart dans le droit chemin, dans cette scène Lisa est incroyable...
Lisa : "Je t’ais entendu hier soir Bart. T’as prié pour que ça arrive et ta prière a été exaucée. Je suis pas théologienne, je sais pas qui est dieu exactement, tout ce que je sais, c’est que c’est une force plus puissante que papa et maman réuni et que tu lui dois beaucoup."

Enfin, une scène assez émouvante aussi celle du "craquage de Bart" face à Mme Krapabel. Il est rare de voir Bart se mettre dans des états pareil, mais cette fois ci c'est bien justifié.
Toutefois je trouve un peu GROS de Mme K. reprenne la copie de Bart pour lui augmenter sa note, c'est un manque de professionnalisme. Ce même manque se voit quand elle vérifie dans son livre une date historique que Bart vient de lui dire.
Peut être une autre manière de pointer du doigt le système scolaire ou que sais-je encore...
Journalisée
Tetouchaud
Super vice-président
****
Messages: 3007



Voir le profil
« Répondre #11 le: Aot 18, 2012, 17:03:33 »

Un épisode vraiment sympa, même s'il n'est pas du tout le meilleur de la saison, il est agréable à voir. Bart renoue en quelque sorte avec l'école pour un épisode, c'est tout aussi étonnant que bien exploité !
On ne compte plus les gags, il y en a trop. Quelques soucis de rythme avec quelques scènes un petit peu longues mais ça passe, vraiment. 12/20
Journalisée
AntoineLaBouteille
Garbage-Man
**
Messages: 105


Meh...


Voir le profil
« Répondre #12 le: Octobre 14, 2012, 22:05:36 »

Ouais bon OK les gags du tableau et du canapé ne sont pas trop recherchés. "Je n'encouragerais pas les autres à voler" et le canapé qui tombe dans le vide sous le poids de la famille ...   On a vu mieux.

L'épisode ne commence pas trop mal avec le compte rendu de Martin sur "Moby Dick" qui tourne carrément à l'interprétation théâtrale, suivi des applaudissements de la maitresse et de la confusion de la classe entière bien représentée pas le regard entre Bart et Milhouse sui traduit bien le conflit entre intellectuels et simples d'esprits. Peut-on en vouloir à la classe de cette réaction ? Non car L'exposé si jute soit-t'il de Martin ne correspond pas à une classe de primaire.
S'en suit de l'exposé pitoyable de Bart, totalement improvisé. Marrant mais sans plus jusqu'au moment où la maitresse lui fait la morale mais qu'il n'en écoute pas un mots et n'entend que des bla bla bla. Assez drôle pour le coup Souriant

Ensuite plusieurs questions sont posées, quelle place la famille accorde à l'éducation ? L'environnement quotidien d'un enfant est-il idéal pour son travail et son développement intellectuel ?
On peut voir que Bart essaye en vain de se mettre à ses devoirs. Finalement la famille n'y accorde pas vraiment d'importance non plus car elle se contante du succès irréprochable de Lisa. Ce qui met le système éducatif et la société face à un problème, le rythme de travail est mal établie pour les enfants en difficultés que l'on délaisses finalement.

La scène dans le bus est très drôle quand Bart demande à Otto s'il ne peu pas écraser le bus contre un arbre, il lui répond qu'il ne peu pas le faire exprès mais qu'il aura peut-être de la chance  Souriant

Je trouve la suite un peu plan plan. Comme une impression de déjà-vu, on y retrouve les codes des comédies américaine de seconde zones où deux personnes de cultures et de personnalités différentes vont pactiser pour s'aider l'une et l'autre, ici Bart et Martin. On sent l'épisode s'épuiser lentement jusqu'à la crise d'euphorie de Martin du à une montée d'adrénaline. Suite à ça il rompt le pacte qu'il avait conclu avec Bart et le laisse en lui prenant ses propres amis. Bart se retrouve seul; à partir de là l'épisode prend une autres tournure.

Arrive le premier moment fort, la prière de Bart avant de se coucher, quand la neige se met à tomber.

Passons directement au deuxième moment fort, la morale de Lisa à Bart.
"Je t’ais entendu hier soir Bart. T’as prié pour que ça arrive et ta prière a été exaucée. Je suis pas théologienne, je sais pas qui est dieu exactement, tout ce que je sais, c’est que c’est une force plus puissante que papa et maman réuni et que tu lui dois beaucoup."
J'ai beau avoir vu cet épisode plusieurs fois ce moment me donne toujours des frissons, la lumière, le contre-plongé et le silence qui accompagne Lisa rendent ce moment très impressionnant. A cette leçon de Lisa, personne ne pourrait résister même pas Bart qui décident de remonter travailler son contrôle malgré tout ses amis qui jouent dehors, et la joie immense qui y règne (d'ailleurs poussé jusqu'au ridicule ce qui la rend très très drôle).

Le "rêve" de Bart est hilarant "Oh regardez, Benjamin Franklin s'est retourné avec sa luge ohohohohoh !"

S'en suit du troisième moment fort de cet épisode. Bart rend sa copie et se ramasse un F. Il fond littéralement en larme désespéré de redoubler et à bout de force. C'est émouvant puis il s'en va en criant sa joie et la scène se fini génialement : "J'ai embrassé la maitresse !"


En bref cet épisode reste un de mes préférés, dans mon top 5 et marque un début en force pour la saison 2.


Ma note : 19/20

Journalisée

alex_on_ice
Membre des tailleurs de pierre
***
Messages: 629



Voir le profil
« Répondre #13 le: Novembre 14, 2012, 12:58:19 »

Aide-toi, le ciel t'aidera


écrit par David M. Stern


Quand je vivais aux Etats-Unis (jusqu’à mes 11 ans), j’avais déjà entendu le mot « Simpsons » mais voilà, les informations s’arrêtaient là. J’ignorais complètement le fait que ce mot désignait une série animée américaine qui était extrêmement populaire.

« Aide-toi, le ciel t’aidera » est le premier épisode que j’ai regardé de la série des Simpson. Et oui, c’était par une belle soirée d’été en 2004. Un peu plus tôt dans cette fameuse journée, j’avais passé du temps à la Fnac. Vous connaissez ces journées où on ne sait pas quoi faire avec soi-même ? Eh ben le jour où j’ai découvert les Simpson, c’en était une.

Vagabondant d’étagère à étagère, un coffret vert pâle brillant avait retenu mon attention : c’était le coffret DVD de la saison 2. Le design et les desseins sur le coffret me plaisait énormément et me laissait croire que l’émission pouvait être très sympathique. D’ailleurs, à cette époque, je n’avais que 12ans et j’étais ancré dans le monde des dessins animés et des bandes dessinées.

J’ai acheté le coffret (d’ailleurs à cette époque les coffrets étaient plus chers qu’aujourd’hui). Si je me souviens bien, le coffret était à 49 euros. Le soir même en rentrant chez moi et en insérant le premier disque pour regarder « Aide-toi, le ciel t’aidera » j’ignorais à quel point ce coffret allait radicalement changer ma vie et mon sens de l’humour. Dans les trois années à suivre j’allais développer une manie pour cette série, la regarder en boucles dès que j’avais un tout petit choui de temps libre.

Quelle a été ma première impression de la série après avoir terminé « Aide-toi, le ciel t’aidera » ? Je trouvais ça avant tout très intelligent et ingénieux. Les répliques, les paroles étaient tous ancrées dans la réalité de la vie mais en même temps elles étaient amusantes et drôles. L’ambiance qui régnait dans cette première histoire de la saison 2 me rappelait de mon enfance à l’école aux Etats-Unis. Voilà je n’en dirai pas plus.

Assez blablaté (tout ce qui précède est un petit hommage à l’épisode qui a tout commencé pour moi), maintenant abordons l’épisode en lui-même et analysons-le.

L’histoire commence avec un exposé de Martin dans la classe de Mme Krapabelle. Un point qui m’intrigue un peu, c’est que cette enseignante semble être très admiratif, voir même amoureuse de Martin en ce début d’épisode (alors que plus tard dans la série cela ne sera pas nécessairement le cas). Il y aura des moments où Martin va taper sur les nerfs de Krapabelle. Plus la série s’avance et plus l’enseignante semble être indifférente par rapport à ce personnage intello.

Ce qui est quand même éblouissant avec cet épisode, c’est qu’on ne perd pas une seule seconde à présenter l’intrigue, le problème auquel Bart va devoir s’affronter (les tests et les notes). Dès la première seconde, nous avons déjà une idée du sujet qui sera abordé dans l’histoire. Je fais cette remarque parce qu’elle a lieu d’être faite. La série en général peut parfois mettre cinq ou six bonnes minutes avant de nous présenter quoi que ce soit de l’intrigue principale. Ici, le scénariste va droit au but et c’est justement une des raisons pour lesquelles cet épisode a tant de contenu (portraits époustouflants de Bart, Martin et Krabapelle, une atmosphère bien définie qu’on ne retrouve pas autre part dans la série etc).

Certains des épisodes dans la série qui échouent à présenter l’intrigue principale dans les deux ou trois premières minutes sont contraints d’abandonner leurs tentatives de peindre des portraits de personnages profonds qui rendraient l’histoire attachante et doivent tout parier sur l’humour et les gags, ce qui est parfois risqué étant donné que ceux-ci peuvent frapper en creux aux oreilles des téléspectateurs. Je dirais que c’est ce qui se passe de plus en plus aujourd’hui dans la série, d’où les mauvaises notes.

Nous apprenons que les notes d’examens de Bart chutent de plus en plus. Sa dernière prestation sur « Treasure Island » n’a pas convaincu Mme Krapabelle qui s’inquiète sur l’avenir scolaire du petit Bart.

Qu’est-ce qui est à l’origine de ces mauvaises notes ? Jeux vidéo, desseins animés (les Itchy et Scratchy), Homer qui le retient pour regarder un film sur un singe. Jusqu’ici nous pourrions penser que Bart reçoit de mauvaises notes en raison de ses actions en dehors de l’établissement scolaire, c’est ce que suggère ce début d’épisode, mais ce n’est pas le cas. Plus l’histoire avance et plus nous comprenons que les mauvaises notes de Bart sont inévitables et relèvent surtout des gènes qu’Homer lui a transmis. Ne cherchez pas midi à quatorze heures à titre de démonstration : Homer fait preuve d’une grande inattention lorsqu’il doit écouter le discours du Dr. Pryor. Il ne semble entendre que des « blablabla » sortant de la bouche du docteur. Bart possède ce même défaut. Il n’arrive pas à écouter Mme. Krapabelle jusqu’au bout de son discours et fini par entendre ces mêmes « blabla ».

Lutter contre l’inévitable (recevoir de mauvaises notes) ! Voilà pourquoi il y a tant d’émotion dans cette histoire, voilà la raison pour laquelle il est extrêmement difficile de ne pas pouvoir sympathiser avec Bart et de se mettre à sa place. Bon nombre d’enfants (pas tous) retrouveront du vécu dans cette histoire. Il y avait certainement des moments dans ma scolarité où je me sentais comme Bart (noyé dans les évènements du monde scolaire).

Le Dr. Pryor fait sa deuxième grande apparition de la série (après celle faite dans « Bart, le génie »). Mais cette fois-ci le rôle qu’il joue est complètement opposé à celui qu’il avait dans la saison 1. Dans « Bart, le génie » il loue sans cesse la grande intelligence de Bart alors que dans cette histoire il ne fait que rabaisser l’intelligence de cet enfant.

Une grande bataille se livre entre Bart (l’enfant qui ne cesse d’échouer) et Martin (l’intellectuel de la classe). Cette bataille n’est peut-être pas très visible mais elle est bien présente.

Bart et Martin se mettent d’accord pour s’entraider. Ils veulent tous deux faire des progrès (chacun de leurs côtés) dans le domaine qui leur pose un souci. Bart aidera Martin à découvrir le côté rebelle de la vie et Martin donnera des conseils à Bart en ce qui concerne son environnement de travail à la maison. L’entente semble bien fonctionner jusqu’à ce que Martin révèle un de ses traits de personnalité : la lâcheté (il décide de ne plus aider Bart une fois qu’il connaît le monde rebelle).

C’est pratiquement la seule fois dans la série où Martin aura eu la main haute par rapport à Bart et pourra crier victoire tout en portant son t-shirt d’été à la fin de l’histoire ; dans « Un pour tous, tous contre un » Bart ne se laissera pas faire, dans « Un père dans la course » Martin prêtera son vaisseau à Bart (ce ne sont que deux exemples mais la liste s’allonge).  Le petit garçon intello n’aura été d’aucune aide réelle à Bart dans cette histoire. Le peu de soutien qu’apporte Martin n’a aucun effet positif sur les notes scolaires de Bart.

Le moment où Bart prie le soir devant son lit est un de ces moments qui a sans doute frappé de façon positive les téléspectateurs américains dont la grosse majorité sont croyants. La croyance et la religion étaient bien plus présentes au début de la série par rapport à ce que font les scénaristes aujourd’hui (avec le High-tech et tous ces iphones). Cette séquence est souvent cité par les fans américains comme étant touchante puisque Bart ne connaît qu’une seule personne vers lequel se tourner dans son summum de désespoir : dieu.

Et puis en fin de compte, c’est justement la prière qui change le destin de Bart dans cette histoire. Dieu lui accorde une journée supplémentaire. Ces 24 heures permettent à Bart de passer d’un F à un D- et donc de passer dans la classe supérieure. En effet, c’est grâce à la journée neigeuse que Bart a été capable de se souvenir d’un petit quelque chose dans son chapitre d’histoire et de l’évoquer devant Mme. Krapabelle. D’ailleurs, Bart n’hésite pas à dire en fin d’épisode : « il y a une partie de cette note qui revient à dieu ».

Je pense que la présence de la religion dans cette histoire (même si elle reste minime) a un impact positif dans l’opinion et le jugement de cet épisode par les fans américains. Elle crée cette atmosphère émotionnelle et touchante. Et pour beaucoup d’amerloques, c’est justement dieu qui peut lutter contre « l’inévitable ».

14/20
« Dernière édition: Juillet 02, 2014, 07:04:25 par alex_on_ice » Journalisée

Springfield83
Membre de la famille Simpson
****
Messages: 6324



Voir le profil
« Répondre #14 le: Juin 30, 2013, 20:32:21 »

Aide-toi, le ciel t'aidera

Épisode assez moyen dans l'ensemble dû à des scènes longues et peu rythmées qui cassent l'action.
Pourtant le début est assez bon mais on rentre directement dans le vif du sujet, ce qui est gênant. Ensuite il y a de bons gags comme Bart qui se visualise dans le futur où Homer qui ne comprend rien comme son fils mais il y a aussi un problème à ce niveau là : il y a de bons gags mais trop peu.
Sinon d'un côté j'ai bien aimé la manière dont se comporte Martin après que Bart lui aie appris à faire des bêtises. Et ce qui est drôle c'est que l'on revoit les personnages de la saison 1 (Jacques, Kashmir, Tahiti Bob) dans la scène de la ronde.
Bien entendu comme dit plus haut l'épisode est pauvre en gags et à partir d'un moment il devient ennuyant.

Voilà un bon épisode pour commencer la saison 2 mais tout juste. 11/20

Note officielle :
Aide-toi, le ciel t'aidera 11/20
« Dernière édition: Juillet 19, 2013, 16:57:33 par Springfield83 » Journalisée

Pages: [1] 2 Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.14 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC
Simple Audio Video Embedder
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !