Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: N'oubliez pas les tournois en cours : Le Grand Tournoi des films - Le Grand Tournoi des chansons

  Voir les messages
Pages: [1] 2 3 ... 11
1  General Category / Les Simpson / Re : Le dernier épisode que vous avez vu le: Novembre 11, 2018, 10:48:05
J'ai revu Mon pote l'éléphant : 8/20

J'avoue que contrairement à d'autres j'ai pas vraiment apprécié ^^
2  General Category / Saison 5 / Re : Episode 17 - Mon pote l'éléphant le: Novembre 11, 2018, 01:00:31
S5 E17 Mon pote l’éléphant
Alors là, non. Je sais pas si c’est moi, mais... Je m’en fous en fait. Je me fous de tout ce qui se passe dans cet épisode.

Bon par où commencer ?
Déjà le scénario est vraiment... nul. Sérieusement, on dirait un scénario de la saison 25, et un mauvais qui plus est. On y retrouve les deux caractéristiques qui composent la plupart des mauvais scénarii récents : un concept de départ qui semble un peu tiré au hasard et un développement qui n’arrive pas à donner vie à cette idée de départ.

Parlons de l’éléphant lui-même. Contrairement à Petit Papa Noël par exemple, où l’on croit très facilement à la relation qui l’unit à Bart, il est presque impossible de croire à la relation entre Lourdaud et Bart... Pourtant il y a plusieurs scènes destinées à nous montrer ce lien qui les unit, mais le problème c’est qu’elles sont mal faites. Hormis les tentatives de Lourdaud pour manger Bart (oui parce qu’apparemment dans le monde des Simpson les éléphants sont carnivores... à moins que soit sa manière de montrer son affection ?), on ne voit pas grand chose dans ces scènes.

C’est pas aidé non plus par le graphisme de l’éléphant. D’habitude les graphismes des Simpson sont simplistes mais suffisamment expressifs pour qu’on s’attache aux personnages, mais là avec Lourdaud les graphistes se sont plantés en beauté. Regardez ça :




Cet éléphant est complètement inexpressif mais à un point ou c’est grave. Sérieux, même un zombi est plus expressif que ça. Et si encore y’avait que le visage, mais à chaque fois qu’il n’intervient pas activement dans une conversation, il ressemble à une statue de cire ou à un modèle 3D qu’on aurait oublié d’animer... Je ne me rappelle même pas l’avoir vu cligner des yeux.

Sérieusement, le chiffon de l’épisode 12 de la saison 23 est plus expressif et charismatique que cet éléphant !

Bon et puis alors le scénario... Déjà qu’il est presque impossible de s’attacher à Lourdaud, mais l’histoire aide pas. Rien de ce qu’il se passe dans l’histoire n’est intéressant. Que ce soit Homer qui refuse de montrer l’éléphant, qui en fait une petite entreprise, ou qui monte les prix de façon abusive, on s’en fiche totalement. Bon ça prête à sourire, mais niveau intérêt scénaristique c’est peu intéressant parce qu’il n’y a aucun enjeu derrière.

Et ensuite on a le « choix » d’Homer entre revendre l’éléphant au trafiquant d’ivoire, ou le donner au refuge animalier... Et là j’ai une question à poser. Est-ce qu’un scénariste a vraiment imaginé que le spectateur pourrait croire, ne serait-ce qu’un seul instant, que Lourdaud risquait d’être vendu au trafiquant d’ivoire ?
On le sait qu’Homer va donner l’éléphant au refuge animalier. On le sait, ça sert à rien d’essayer de nous faire croire le contraire. Et du coup, à chaque fois qu’une scène essaie de faire avancer ce dilemme, ou s’en fout complètement.

Plusieurs personnes ont dit que la fuite de l’éléphant était très bien réalisée... Euh... Sur quels critères ?
Rien que la scène où Bart se lamente en mode « Oh il est parti pour toujours », et Lourdaud apparaît littéralement 2 secondes plus tard. À quoi servait cette scène ? Ce n’est même pas une question rhétorique, j’aimerais vraiment comprendre à quoi ça sert de nous faire croire que Lourdaud a disparu si c’est pour le montrer 2 secondes après. Ok, ça fait du teasing pour le lac de goudron mais un panneau aurait suffit.

Au passage, quand tu fais du trafic d’ivoire dans un pays où c’est illégal, je pense que tu as plutôt tendance à cacher ce genre d’information, de sorte qu’il serait impossible pour une famille lambda de savoir que tu es un trafiquant d’ivoire. Mais bon au point ou on en est, mon avis sur cette incohérence est semblable au reste de l’épisode : « On s’en fout ».

Je ne vais pas mettre une trop mauvaise note, parce qu’il y a quand même plusieurs gags amusants, mais le problème de cet épisode c’est juste qu’on s’en fout. On s’en fout parce que le scénario est ultra prévisible, que les enjeux ne parviennent pas à tenir debout, et que Lourdaud est tellement peu charismatique que moi personnellement je n’en aurais rien à foutre s’il venait à mourir. 8/20.

Si il y a une citation que j’ai adorée, c’est bien celle-là :
Citation
Homer : Bart, avec 10 000 dollars on sera milliardaires ! On pourra se payer des tas de trucs utiles comme... L’amour !
Marge : Ou des fenêtres double vitrage, ça nous ferait économiser 4 % sur notre facture de chauffage.

Marge : C’est prouvé !
Lisa : Vous avez tous l’air d’oublier la chose la plus importante, à savoir que c’est mal d’emprisonner les animaux !
3  General Category / Saison 5 / Re : Episode 16 - Homer aime Flanders le: Novembre 04, 2018, 00:04:09
S5 E16 Homer aime Flanders
Je trouve que cet épisode a un bon scénario. La façon dont Homer et Flanders deviennent amis est très bien amenée, et leur amitié est assez intéressante. Cela dit, autant le début et la fin sont amusants, autant le milieu de l’épisode est assez ennuyeux.

En effet, le centre de l’épisode contient un gros moment de vide rempli de scènes où on voit qu’Homer est le pire ami qu’on puisse avoir. Certaines de ces scènes sont drôles, comme le moment où Homer s’accroche à la voiture dans une parodie de film d’horreur, mais d’autres sont beaucoup plus ennuyantes comme la bataille de nourriture.
Après, ces scènes sont malgré tout nécessaires parce que la fin ne pourrait pas exister sans elles. Je pense juste qu’il aurait été possible de les rendre intéressantes, et pas seulement utiles au scénario.

Ce que je préfère, c’est la façon dont les scénaristes ont négocié la fin. Ils voulaient faire une fin qui ne retourne pas à la situation initiale, ce qui pour cette série est plutôt problématique.
Eh bien ils ont concilié les deux en assumant complètement qu’ils faisaient un épisode de sitcom, mais en assument aussi complètement la fin qu’ils voulaient faire. Bon résultat le quatrième mur est décédé, mais la fin passe très bien alors que question continuité c’était pas forcément évident.

C’était un épisode très sympathique, mais je trouve que certaines longueurs auraient pu être évitées. Je vais donc lui donner 16/20.
4  General Category / Saison 5 / Re : Episode 15 - Homer dans l'espace le: Novembre 03, 2018, 01:45:26
S5 E15 Homer dans l’Espace


Les fans de Portal 2 comprendront.

J’avais lu quelque part que les scénaristes avaient beaucoup hésité avant de faire cet épisode, parce qu’ils le trouvaient trop « exubérant » ou « irréaliste ». Et bien franchement ils se sont très bien débrouillés !

L’explication qu’ils ont donné pour envoyer Homer dans l’espace tient parfaitement debout : la NASA veut récupérer de l’audimat pour éviter de perdre ses subventions. Quelque part, c’est amusant de constater que cet épisode est plus cohérent et plus vraisemblable que Le jour de la raclée, qui partait pourtant d’un synopsis beaucoup plus vraisemblable.
Ici, l’exubérance du synopsis ne pose pas problème, parce que l’histoire est suffisamment cohérente pour nous impliquer à fond dans l’épisode. Par exemple, l’objectif de la NASA d’augmenter l’audimat n’est pas une vague excuse lancée au pif pour justifier le scénario, c’est un point mineur de l’intrigue qui est traité de façon adéquate. Il est suivi par exemple à la fin quand le scientifique dit qu’ils ont eu un audimat record, ou encore lorsque les journalistes remettent en question le choix de la NASA.

En plus de ça, les guest stars sont vraiment très bien utilisées, il n’y a pas une seule fois où j’ai eu l’impression qu’elles faisaient tâche. Si ce n’était pas marqué sur la fiche de l’épisode, j’aurais juré que c’étaient des personnages normaux. L’humour m’a aussi beaucoup touché : presque tous les gags m’ont fait rire à des degrés divers. Ah et puis la fin est absolument sublime. J’adore la façon dont Bart exprime son respect envers Homer (un miroir très réussi de la scène du début), et la fin à la 2001 L’odyssée de l’Espace.
Au début, je trouvais les chansons de James Taylor un peu trop longues, mais après réflexion je trouve qu’elles permettent de se reposer un peu, et d’empêcher d’épisode d’aller trop vite en besogne... Surtout que ces chansons sont « entourées » par le gag des fourmis géantes ^^

Pour résumer : très bon scénario, très bon humour, des références et des guest stars bien employées... La seule raison pour laquelle je ne mettrai pas 20/20, c’est la discussion au téléphone entre Homer et Marge, qui était... Pas désagréable, mais quand même dispensable. Je veux dire, cette histoire de respect semble un peu sortie de nul part et ne mène pas à grand chose d’intéressant, hormis le « mais je t’ai toujours aimé » vraiment cliché et prévisible.
Donc : 19/20.

La scène des chips était sympa mais elle ne m’a pas marquée plus que ça. J’ai beaucoup plus rigolé devant cette réplique d’Homer :
Citation de: Homer
Le seul danger ce serait si ils nous envoyaient sur cette horrible planète de singes... Attendez... La statue de la Liberté... C’était notre planète ! Bande de fous ! Vous l’avez faite sauter ! Soyez maudits ! Soyez tous maudits !
5  General Category / Les Simpson / Re : Apu supprimé ? le: Octobre 28, 2018, 17:41:31
Cela étant dit, en y repensant je suis pas certain qu'ils aient vraiment d'autre choix. J'aurais bien aimé qu'ils fassent un épisode centré sur le sujet, comme l'avait proposé l'un des producteurs, plutôt que de simplement effacer Apu de la timeline... Mais en même temps je ne pense pas que ça puisse résoudre quoi que soit.

Je n'ai pas vu Le problème avec Apu, principalement parce qu'il n'est même pas disponible gratuitement alors que pourtant ça n'a pas l'air spécialement mieux que toutes les analyses qu'on trouve sur Youtube. Mais en lisant les commentaires, j'ai eu l'impression que ce n'était pas vraiment la façon d'utiliser le personnage qui posait problème, c'était plus le personnage en lui-même.
à la décharge de ceux qui critiquent Apu, je dois admettre que sa voix est effectivement plus insupportable en VO qu'en VF (D'un autre côté, je trouve que c'est valables pour la plupart des voix VO, et de plus la voix n'est qu'un élément parmi d'autres pour constituer un personnage).

Donc en fait, peu importe comment on utilise le personnage, ça ne contentera jamais les critiques. Peu importe qu'ils nous sortent le meilleur scénario du monde où même qu'ils changent de doubleur. Quand on en est au point où les détracteurs se focalisent sur ce qu'ils veulent critiquer en refusant de prendre du recul, c'est qu'il faut soit les ignorer, soit supprimer le "problème à sa source".
Et de nos jours, c'est difficile d'ignorer des accusations de racisme.

Le Joueur du Grenier a plus ou moins le même problème avec les gens qui l'accusent d'homophobie, même si son univers est moins établi et plus changeant que les Simpson.
6  General Category / Les Simpson / Re : Apu supprimé ? le: Octobre 28, 2018, 10:40:53
Quoi ?! Nan ils peuvent pas supprimer Apu ! Genre, nan !

ça fait 30 ans qu'il est dans la série (29 peut-être parce que je sais pas trop s'il était dans la saison 1). Je veux dire, ça serait un nouveau personnage qui représenterait les stéréotypes sur les musulmans, bon ok ça pourrait se comprendre qu'ils refusent de le réutiliser. ça resterait une mauvaise décision, mais on pourrait comprendre la frilosité de l'équipe.
Mais Apu... Non...

Et puis la raison donnée par rapport aux stéréotypes... Ok, pourquoi pas supprimer les Simpson eux-mêmes tant qu'on y est ? Non parce que niveau stéréotypes sur la famille américaine moyenne, ils envoient du lourd, et plus du négatif que du positif.
Si on passe par là, autant recentrer directement la série sur Lenny et Carl.

Après, je serais pas non plus surpris d'apprendre que les critiques contre Apu soient juste un prétexte pour le virer de la série.
Je suis peut-être parano, mais je me demande si dans le contexte anti-immigration de l'administration Trump, ça ne dérange pas un peu de voir un étranger travailler en Amérique, et afficher aussi fièrement sa différence culturelle (sa religion par exemple). Donc s'ils pouvaient s'en débarrasser sous prétexte de lutter contre la discrimination, je pense qu'ils ne s'en priveraient pas...

Ou sinon, c'est peut-être une façon de générer du buzz autour de la série Souriant
7  General Category / Saison 5 / Re : Episode 14 - Lisa s'en va-t-en guerre le: Octobre 26, 2018, 10:51:00
S5 E14 Lisa s’en va-t-en guerre
Je sais que beaucoup de gens ici n’aiment pas trop les épisodes centrés sur les luttes sociales de Lisa, mais personnellement ça ne m’a jamais dérangé.

Bon, après les scénaristes sont vraiment pas allé chercher loin pour le scénario. Il s’agit d’un copié-collé de la controverse engendrée par les poupées Barbie (renommées ici Malibou Stacey), à laquelle certaines entreprises ont essayé de proposer une alternative « bien-pensante », mais avec un succès mitigé.
La seule différence, c’est que la controverse autour de Malibou Stacey concerne majoritairement ses paroles, et non son apparence physique comme c’était le cas pour Barbie. C’est probablement dû au fait que le style artistique des Simpson ne permet pas de constituer visuellement une différence marquée entre une poupée « trop belle » une poupée « naturelle », donc c’était beaucoup plus simple pour l’équipe de montrer cette différence à travers des paroles.

Pour le reste l’épisode est bien fait. Il n’est pas très riche en gags, mais pas ennuyant pour autant. Presque chaque scène a son utilité vis-à-vis du scénario, et les scènes inutiles ont le bon goût de ne pas traîner en longueur. Du coup, même quand un gag ne marche pas pour une raison X ou Y, on ne ressent pas vraiment de « trou » dans le rythme.
J’aime particulièrement toutes les petites phrases misogynes que dit Malibou au cours de l’épisode. Elles permettent de dynamiser l’épisode, déjà par leur côté comique, mais aussi en nous rappelant les enjeux du scénario. Et je pense qu’avoir de bons enjeux, c’est indispensable pour avoir une bonne histoire.

Je trouve l’humour très inégal, mais Abraham par contre est super tout du long, et pourtant c’est rare que je trouve ce personnage vraiment hilarant. J’aime aussi beaucoup comment Bart fait tout pour qu’on s’intéresse à lui vers la fin de l’épisode. Effectivement c’est rare qu’il soit autant repoussé en arrière-plan.

Même moi qui suis fan de Lisa, je dois reconnaître que les épisodes centrés sur ses luttes ne sont pas toujours des réussites. Mais celui-là est dans la moyenne haute. Je vais lui donner 15/20 même si j’hésite avec 14.

La citation qui m’aura le plus fait rire :
Citation
Lisa : Si on réussit à faire passer le message à cette seule petite fille, alors ça en valait la peine !
Créatrice : Oui... Surtout si cette petite fille est prête à payer 46 000 dollars pour sa poupée...
8  General Category / Saison 5 / Re : Episode 13 - Le blues d'Apu le: Octobre 24, 2018, 19:54:16
S5 E13 Le blues d’Apu
Mouais... autant le début est très sympa lorsque l’on voit la malhonnêteté d’Apu, autant le reste de l’épisode est assez ennuyeux.

Déjà je suis vraiment très mal à l’aise à l’idée qu’un épicier ayant un tel mépris pour l’hygiène et la sécurité alimentaire ne soit même pas poursuivi en justice, mais bon ça à la rigueur c’est une déformation professionnelle.

Ensuite... Bah l’épisode est bon mais je le trouve parfois un peu lent. Certains passages sont amusants, comme lorsqu’Apu aide Marge à repérer les files qui avancent vite aux caisses. D’autres le sont moins comme ceux où il cuisine pour la famille, même si ces scènes sont importantes au déroulement de l’histoire.
Cela dit, une des décisions les plus contestables c’est quand même le voyage en Inde qui dure longtemps, ne sert absolument à rien dans le scénario et que je n’ai pas trouvé spécialement drôle (sauf le voyage vers l’aéroport, et les trois questions d’Homer qui sont absolument géniales ^^)

Et puis la fin... Bon je sais bien que c’est un cartoon, mais quand je vois toutes les autorisations légales à avoir pour travailler dans l’alimentaire, ça me fait quand même doucement rire d’entendre « tenez, je vous donne la direction d’une épicerie ». Bon, ok, aux USA c’est moins réglementé et surtout à cette époque (1994). Mais quand même.
Donc mouais... Sympathique mais sans plus. 13/20.

Voici quand même ma citation préférée :
Citation de: Kent Brockman
Mardi, vous avez vu un reportage sur un hospice intitulé « les vieux schnocks, au frigo ! ». Il s’avère que cet hospice est chauffé de façon adéquate. Les images que vous avez vues concernent en fait un entrepôt de fourrures.
9  General Category / Les Simpson / Re : Le dernier épisode que vous avez vu le: Octobre 23, 2018, 21:54:54
J'ai revu Bart devient célèbre : 17/20
10  General Category / Saison 5 / Re : Episode 12 - Bart devient célèbre le: Octobre 23, 2018, 20:12:38
S5 E12 Bart devient célèbre
J’adore ce car scolaire parce qu’il est littéralement magique. Genre des fois il peut contenir la classe de Bart plus celle de Lisa, mais il est quasi complet même quand il n’y a qu’une seule classe à l’intérieur...

Cela étant dit on peut s’intéresser au principal sujet de l’épisode, à savoir : bon sang c’est quoi ces notes hyper basses ?! Hey, c’est moi qui suis censé démolir les épisodes de l’âge d’or, qu’est-ce que je vais faire si on me pique mon boulot ? Choqué

Bon enfin, déjà l’introduction est absolument géniale. Je suis surpris qu’ils aient réussi à trouver autant de gags sur un truc aussi ennuyant que les boîtes en carton, mais je suppose que c’est justement parce que ce sujet est ennuyant qu’ils ont pu trouver plein de gags. Entre le patron de l’usine, Martin, Bart et l’homme-abeille, cette introduction est vraiment bien remplie.
La suite est effectivement moins chargée en gags, mais elle en comporte tout de même pas mal, venant en particulier d’Homer.

La succession de scènes où Bart est plus ou moins obligé de dire sa phrase fétiche est effectivement très ennuyante, mais ce n’est pas spécialement un problème car Bart lui-même s’ennuie à le faire. Cela permet de communiquer au spectateur l’ennui ressenti par Bart.
Cela permet même de donner de l’intérêt à cet épisode. La saison 4 nous a habitué à avoir des épisodes axés à 100 % sur l’humour, ce qui diminue fortement l’attachement qu’on peut avoir aux personnages et rend l’histoire assez transparente. Cet épisode là n’est pas axé 100 % humour, et même si logiquement il est un peu moins drôle, cela permet aussi d’avoir plus d’empathie pour les personnages et de nous intéresser un peu à leurs problèmes.

L’ennui provoqué par ces scènes permet aussi d’appuyer la critique de l’épisode sur le milieu du show-business, un milieu qui ruine complètement la créativité de ses artistes, jusqu’à les « étouffer ». En particulier, Bart n’aura jamais la chance de faire ce qu’il a envie de faire : à chaque fois qu’il fera quelque chose, ce sera contre sa volonté. Un milieu aussi où la célébrité passe très vite et n’est qu’un effet de mode, mais j’ai eu l’impression que c’était davantage une excuse pour finir l’épisode qu’une vraie critique.
Parallèlement, cet ennui démontre aussi à quel point un gag peut s’essouffler rapidement. La première fois que Bart dit sa phrase, elle est relativement drôle parce qu’elle est spontanée et fait suite à un sketch. Au fur et à mesure que l’épisode avance, on verra ce gag être réutilisé à l’extrême, et très vite il n’y aura même plus le moindre sketch créé autour, ce sera juste une phrase balancée aléatoirement. Ce n’est donc pas un gag raté de la part des scénaristes, c’est une façon de nous montrer comment le show business (largement supporté par le public), peut finir par ruiner n’importe quel gag à cause d’un manque de créativité.

D’ailleurs, la manière dont la réplique de Bart est pressée comme un citron par l’industrie du show-business me rappelle un peu la façon dont Call of Duty a été pressé comme un citron par Activision, ou dont l’open-world est actuellement pressé comme un citron par la quasi-totalité des jeux vidéos à gros budget.

J’aime beaucoup aussi le moment où les scénaristes se moquent des « catch-phrases » de leurs personnages. J’aime notamment quand Lisa dit « Si vous me cherchez, je serai dans ma chambre »... Le pire c’est que ça lui va vraiment très bien comme « catch-phrase » ^^
(D’ailleurs, au passage, elle part dans la direction opposée à sa chambre, puisqu’elle va vers la cheminée au lieu des escaliers... Petit fail des animateurs je pense)

Bref, pour conclure, j’ai adoré cet épisode, beaucoup plus que Bart enfant modèle qui part pourtant d’un postulat similaire. Je trouve qu’il y a un bon équilibre entre l’humour, la critique, les personnages... Je lui donne un 17/20 sans hésiter.

C’est difficile de choisir une réplique qui m’avait vraiment marqué tant il y en a qui m’ont fait rire, mais je penche un peu pour celle-ci :
Citation de: Homer
Parlez plus fort, je porte une serviette.
Bon c’est pas la citation la plus intelligente qu’Homer ait faite, mais elle est tellement spontanée qu’elle me fait rire Souriant
11  General Category / Saison 5 / Re : Episode 11 - Erreur sur la ville le: Octobre 21, 2018, 16:10:42
S5 E11 Erreur sur la ville
Je ne sais honnêtement pas quoi penser de cet épisode.

Je trouve l’humour plutôt réussi, mais j’ai quand même l’impression qu’il y a une grosse dissonance de ton au sein de l’histoire.
D’un côté on a le voleur qui est entouré d’une ambiance très « cartoon pour petits enfants », avec des scènes qui ressemblent carrément à du Scooby-Doo, et de l’autre on a cette histoire de groupe d’auto-défense qui fait plutôt penser à du dessin animé satyrique à la Simpson... Et je trouve que les deux se mélangent assez mal. Là en l’état j’ai l’impression de voir un épisode de Scooby-Doo où le groupe prendrait les armes pour faire de l’abus de défense sur des innocents.
Y’a aussi certains gags qui m’ont complètement laissé de marbre, comme Wiggum avec le mouchoir qui est trop forcé, le dialogue entre Homer et Skinner, ou la fin qui est trop prévisible (même si le « en creusant vers le haut » m’a arraché un sourire).

En-dehors de ça, l’humour m’a bien amusé. Cela dit, je n’ai pas non plus adoré l’épisode, et je pense que c’est dû à ce mélange de tons assez mal géré, avec des scènes qui sont beaucoup trop farfelues et beaucoup trop jeune public pour coller avec les scènes plus matures et satyriques. En tout cas je lui donne 14/20.

J’adore ce gag parce que même Kent Brockman a l’air de se moquer du professeur XD :
Citation
Kent : Professeur, sans connaître la nature exacte de la menace, conseilleriez-vous à nos téléspectateurs d’ouvrir le crâne de leurs voisins pour se nourrir de la semoule qu’il y a à l’intérieur ?
Professeur : Oui je le leur conseille.
12  General Category / Les Simpson / Re : Parlons Simpson #47 En Vrac 2 le: Octobre 19, 2018, 20:08:02
Je viens de rattraper mon retard ^^
Ta réflexion sur l'évolution du générique était très intéressante. En revanche, je dirais que la cartoonisation de la série ne date pas des dernières saisons. En fait, la seule chose que L'ennemi d'Homer parvient à faire, c'est justement de nous dire que les Simpson est un cartoon, et que si on est pas content on n'a qu'à pas regarder.

J'ai vraiment hâte de voir l'épisode sur la censure du coup ^^
13  General Category / Les Simpson / Re : Saison 30 le: Octobre 16, 2018, 21:22:22
Pour Daddicus Finch ce sera un épisode inhabituel apparemment car on y verra Lisa regarder To Kill a Mockingbird (Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, ou Du silence et des ombres) et après alors qu'elle voit Homer faire quelquechose de très gentil elle commence à le visualiser en temps que Gregory Peck."

Homer qui fait quelque chose de très gentil ?
Effectivement, ça promet d'être un épisode très inhabituel.  Grimaçant

Voià... ce message servait juste à troller Homer  Tire la langue
14  General Category / Saison 5 / Re : Episode 10 - L'enfer du jeu le: Octobre 15, 2018, 23:17:16
S5 E10 L’enfer du jeu
Je me souviens que quand j’avais vu L’enfer du jeu dans la saison 3, j’avais été surpris parce que je l’avais confondu avec celui-ci, et je m’étais attendu à voir Marge accro au casino plutôt que Lisa et Homer pariant sur des matchs. Mais maintenant au moins je me rends compte que c’est pas moi qui me suis emmêlé les pinceaux : ces deux épisode ont exactement les mêmes noms. Bravo la traduction française...

Bref... Afin de remédier à la crise économique, Springfield décide de légaliser les jeux d’argent.
Je dois dire que cet épisode est beaucoup plus drôle que le souvenir que j’en avais. Je trouve la première partie sur la crise économique absolument hilarante, la deuxième partie hilarante aussi, et la troisième... Un peu moins mais agréable quand même.
Niveau scénario, j’aime beaucoup le fait que ce soit Marge qui devienne accro au jeu, et non pas Homer comme on s’y attendait. Ça permet de donner un peu de profondeur à ce personnage qui... Qui a finalement très peu de défaut en fait. C’est plus ou moins le deuxième défaut qu’on lui connaît, le premier étant la jalousie.

Bon cela dit je ne suis pas fan de tout ce que fait l’épisode. En particulier, la fin paraît assez faible, car le scénario à ce moment là ne va nul part. On essaie de nous faire croire à un certain moment, vers 16 minutes, que le problème de Marge est résolu et que l’histoire est finie. Bien sûr ce n’est pas le cas, sauf que la vraie fin est exactement semblable à la fausse fin... Alors... ça servait à quoi de nous mettre une fausse fin si c’est pour que la vraie fin soit exactement pareille ?!
Certains gags aussi m’ont laissé de marbre, à commencer par Monsieur Burns qui... devient hypocondriaque apparemment ? Je n’arrive pas à faire sens de toutes ces scènes où il agit bizarrement. Si c’est une référence à une autre œuvre culturelle, ça m’a échappé (quoique « Une maquette ?! » m’a tout de même fait rire ^^)

Je note aussi les guest stars, pas forcément très bien utilisées, mais suffisamment discrètes pour bien s’intégrer dans le rythme. D’ailleurs de manière générale, que ce soient les personnages principaux, secondaires ou tertiaires, tous sont utilisés à la perfection, et je pense que la qualité de l’épisode vient essentiellement de là.
Bref, c’est un épisode qui m’aura marqué par son dynamisme et par son humour, je lui accorde 17/20. C’est dommage que la fin parte un peu en cacahuète, parce que sans ça on aurait pu toucher le 18 ou le 19.

Et pour finir une citation de Kent Brockman :
Citation de: Kent Brockman
Les choses ne sont plus aussi joyeuses qu’avant ici, au bureau des demandeurs d’emploi. Le chômage n’est plus réservé aux docteurs en philosophie, des gens utiles commences à tirer le diable par la queue.
15  General Category / Saison 5 / Re : Episode 9 - La dernière tentation d'Homer le: Octobre 13, 2018, 09:32:19
S5 E9 La dernière tentation d’Homer
Je n’ai pas vraiment aimé cet épisode, mais pourtant je dois lui reconnaître qu’il est très amusant.

L’épisode commence par l’histoire secondaire, un choix que je trouve discutable puisque je ne trouve ce début ni intéressant ni drôle, alors que le début de l’histoire principale m’a beaucoup plus marqué.
Heureusement l’histoire secondaire va en s’améliorant petit à petit, avec Bart qui se retrouve dans un habit plutôt cocasse suite à ses bêtises, accompagnée par l’histoire principale qui est plutôt amusante.

Même si je dois avouer que le scénario de cette histoire principale ne m’engage pas vraiment... J’ai l’impression que Mindy est trop « parfaite », dans le sens où elle ressemble trop à Homer. Du coup toute cette histoire a l’air un peu facile d’un point de vue scénaristique, parce que c’est quand même un gros coup de bol qu’elle ait exactement le même profil qu’Homer. De plus, Mindy a beaucoup de mal à se définir en-dehors du personnage d’Homer, donc même si certaines de ses répliques sont amusantes, elle a du mal à s’affirmer comme personnage entier.
Je trouve la scène de fin cool mais sans plus. C’est assez étrange de constater à quel point Homer, censé être un anti-héros bourré d’imperfections, peut paradoxalement se montrer extrêmement vertueux, peut-être même plus qu’un citoyen lambda.
C’est pour ça que si un jour les scénaristes devaient faire un épisode où Homer trompe vraiment Marge, je ne serais pas spécialement choqué (Le rêve de tout homme jaune aborde le sujet mais c’est beaucoup plus compliqué que ça). Ça ne ferait jamais que reconnaître un indéniable phénomène de société.

Cela étant dit, y’a énormément de gags qui m’ont fait rire : la Hibbert Moneymaking Organisation, le tuyau de Smithers, les singes de Burns, « Cognez-moi et c’est l’un des vôtres que vous cognerez ! », le canard employé de la centrale... Pas forcément des gags qui m’ont fortement marqué, mais qui au moins m’ont bien fait rire sur le coup.

Donc même si j’ai du mal à adhérer aux histoires, que ce soit la principale ou la secondaire, je suis forcé de reconnaître que l’épisode a pas mal de moments très agréables, c’est pourquoi je lui accorde 15/20.

Citation de: Maurice
J'ai beaucoup aimé le fait qu'à la fin, ils laissent place à l'interprétation. Même dans le futur de la série ils laissent place à l'interprétation pour cette scène
.
Oh ? Je trouve pas vraiment que la fin laisse place à une quelconque interprétation... Même s’il est vrai que j’ai parfois trop tendance à lire les choses de façon très terre à terre, et qu’il semble improbable que Marge ait pu se téléporter à Capital City en une nuit...
Pages: [1] 2 3 ... 11


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.14 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC
Simple Audio Video Embedder
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !