Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: N'oubliez pas les tournois en cours : Le Grand Tournoi des films - Le Grand Tournoi des chansons

  Voir les messages
Pages: [1] 2 3 ... 19
1  General Category / Les Simpson / Re : L'actualité des Simpson le: Dcembre 19, 2020, 20:55:29
Wow, c'est intéressant.
2  General Category / Saison 7 / Re : Episode 21 - Vingt deux courts métrages sur Springfield le: Dcembre 19, 2020, 20:54:49
S7 E21 22 courts-métrages sur Springfield
Comme beaucoup, je trouve cet épisode tout simplement génial.

On voit clairement que les scénaristes avaient une liste de sketches qu’ils aimaient bien mais qu’ils n’ont pas pu inclure dans les épisodes, par manque de temps et/ou parce que ça ne collait pas. Du coup, ils ont décidé de compiler toutes ces idées en un seul épisode.
Ça donne un résultat excellent, pour une raison particulière : c’est que le rythme est absolument parfait. D’une certaine façon, avec cet épisode, les scénaristes étaient délivrés de la contrainte de temps : s’ils en manquaient, ils pouvaient enlever des sketches, s’ils en avaient trop ils n’avaient qu’à rajouter des sketches de leur liste. Et pour ajuster les quelques secondes restantes, ils ont utilisé des plans montrant Milhouse et Bart en train d’introduire le sujet.

Ce qui est plutôt extraordinaire, c’est qu’en regardant cet épisode avec un peu de recul, je me rends compte qu’une bonne partie des gags ne me fait absolument pas rire, en particulier les histoires du Dr Riviera, de Moe, de l’homme-abeille et la discussion sur McDonald. Mais le rythme est tellement bien maîtrisé que, lorsque l’on tombe sur un sketche qui ne nous intéresse pas, on ne le « subit » pas. On peut le suivre sans s’ennuyer même s’il ne nous fait pas rire, et une minute plus tard, avant qu’on puisse se lasser, l’épisode enchaîne sur une autre histoire complètement différente en termes d’ambiance et de style. Et en plus, les transitions se font de façon « naturelle » les unes avec les autres, de sorte qu’il n’y a jamais d’impression de « rushé » qui en ressort.

Bon après je vais pas m’étendre sur la logique du scénario ni la logique tout court. C’est juste un patchwork de sketchs qu’on a collés entre eux... Ce qui donne d’ailleurs la désagréable impression que l’épisode « agite des clés » devant le spectateur pour conserver son attention... Et c’est peut-être là qu’il faut prendre un peu de recul, car l’astuce d’agiter des clés devant le spectateur, c’est un procédé qu’il faut utiliser avec soin, et dont le spectateur doit se méfier (parce que notamment c’est très utilisé par les publicités).
Mais bon, comme je le dis toujours, ce genre de choses il faut le voir à l’échelle de la saison, pas de l’épisode. Qu’un épisode se contente d’agiter des clés devant le spectateur, pourquoi pas et d’autant plus si c’est bien fait. Si une saison entière repose majoritairement là-dessus, là il faut commencer à se poser plus de questions...

En ce qui concerne cet épisode : 17/20

Citation
Une aurore boréale ?! À cette époque de l’année, à cette heure de la journée, dans cette région du pays, et localisée uniquement dans votre cuisine ?!
C’est pas tant la citation en elle-même, mais surtout le ton avec lequel elle est dite.
3  General Category / Quiz et jeux / Re : Tournoi des épisodes de Noël IV [Partie 3/4 - Tour 1/2 - Match 1] le: Dcembre 18, 2020, 14:36:54
Père Noël sans frontière
4  General Category / Quiz et jeux / Re : Tournoi des épisodes de Noël IV [Partie 2/4 - Tour 1/2 - Matchs 1 et 2] le: Dcembre 17, 2020, 15:00:31
Je n'ai vu ni la saison 26 ni la 31, donc je m'abstiendrai pour ce match :p
5  General Category / Saison 7 / Re : Episode 20 - Faux permis, vrais ennuis le: Dcembre 17, 2020, 14:54:39
S7 E20 Faux permis, vrais ennuis

Y’a pas à dire, il n’y a que les Simpson pour organiser un road-trip avec des enfants de 10 ans (bon, enfin techniquement Ben 10 marche aussi, mais eux y’a quand même un adulte avec eux).
Et ça marche étonnamment bien. Évidemment les gens sont quand même sacrément stupide de ne pas voir que Bart a 10 ans et non 25, mais ça reste logique pour un univers comme les Simpson. Et ça reste cohérent de bout en bout. Bart est considéré comme un adulte de bout en bout de l'épisode, sans incohérence interne. C'est tellement cohérent que Bart est le seul à travailler puisque les trois autres n'ont pas de pièce d'identité.

L’épisode arrive à construire une histoire à la fois cohérente et humoristique. J’aurais bien des reproches par-ci par là (c’est quand même étonnant que Bart, Milhouse et Nelson aient le recul nécessaire pour se rendre compte des dangers de l’alcool. Ça a l’air d’avoir été mis là par la censure), mais à côté y’a quand même énormément de trucs bien réussis.
Par exemple les personnages qui participent au road-trip sont très bien choisis. Bart est là pour faire ses bêtises, Nelson est là pour faire la brute et le troll, Martin est là pour son côté intello, et Milhouse est là pour faire des gaffes. Ça donne des personnages bien équilibrés entre eux et donc beaucoup de potentiel pour réaliser des scènes efficaces.
À côté, Homer et Lisa son mignons, mais... Bon pour le coup leur opposition est beaucoup moins exploitée, ce qui donne des scènes un peu moins marquantes.
Même les personnages secondaires sont bien utilisés, à l’image de Skinner, qu’on voit au début, au milieu et à la fin pour des raisons qui sont cohérentes avec le récit. Ou encore Marge, que l’on voit être déprimée et abandonnée, et même si ça ne mène nul part, ça montre aussi que le personnage ne s’en fiche pas, et que ça l’impacte sur le plan personnel.

Mon principal reproche serait plutôt sur la fin. Le bon point c’est qu’elle réussit très bien à réunir les deux histoires, le mauvais point c’est que je ne vois pas vraiment pourquoi Lisa tient tant à couvrir Bart sur ce coup là (même quand elle en parle à Homer, elle lui demande d’agir comme s’il n’était pas au courant). Et je vois pas non plus vraiment pourquoi elle aurait impérativement besoin d’Homer pour rapatrier Bart, parce que si on se situe dans un monde où un enfant de 10 ans peut piloter sans problème une auto, alors ne ne vois pas pourquoi Lisa aurait du mal à gérer ça toute seule.
Cela dit, le parallèle entre la complicité de Bart et Lisa et celle de Lisa et Homer est assez sympa et touchant.

M’enfin bon, c’est du chipotage. Ça ne sert à rien que je cite tous les passages réussis, les posts qui m’ont précédé l’ont déjà fait. En somme, un épisode qui arrive à utiliser avec justesse tous ses personnages, au sein d’une histoire extravagante mais malgré tout cohérente et fondée sur un sol à peu près solide. 16/20

Et la citation qui m’a le plus éclaté de rire de l’épisode :
Citation
Bart : Je vais te confier un secret : j’ai tout inventé !
Lisa : Je le savais ! Je le savais parce que jamais notre rodéo national de grammaire n’aurait lieu dans une autre nation !
6  General Category / Quiz et jeux / Re : Tournoi des épisodes de Noël IV [Partie 1/4 - Tour 1/4 - Matchs 1 et 2] le: Dcembre 10, 2020, 19:42:28
Match 1 : C'est la 30e saison

Match 2: Marge et son petit voleur
7  General Category / Saison 7 / Re : Episode 19 - Un poisson nommé Selma le: Dcembre 09, 2020, 23:01:51
S7 E19 Un Poisson nommé Selma

Dans la catégorie « on va faire un épisode sur un personnage tertiaire dont personne ne pensait qu’il pourrait y avoir une histoire centrée sur lui », cet épisode est un exemple flagrant... Et en même temps c’est peut-être l’un des meilleurs...
Il faut dire que Troy Mcclure a un côté « innocent » que je ne me souviens pas avoir vu dans les saisons récentes. C’est un personnage qui est toujours très souriant, dont les apparitions sont souvent décomplexées, très drôles, très bien mises en scène, et très « douces », dans le sens où elles tournent beaucoup de choses en dérision sans pour autant être acide. Je dirais que ses apparitions tiennent davantage de la parodie ou du sketch que de la satyre, ce qui leur donne une certaine innocence comparé à d’autres éléments. Comme le dit Regismo, il est pathétique mais jamais insupportable.

Il faut dire aussi que, aussi bien dans cet épisode qu’en général, Troy interagit très peu avec les Simpson. Il se contente généralement de faire des apparitions à la télé, et même dans cet épisode, il n’y a que très peu de scènes où il est physiquement présent avec les protagonistes (deux si je me souviens bien).
Il est donc très « indépendant » par rapport aux Simpson, et je pense que c’est un bon point car ça lui permet de s’affirmer comme personnage à part entière. De plus, c’est un personnage bien écrit et bien doublé, ce qui lui permet effectivement de s’approprier l’écran tout en conservant le rythme et l’humour.

Et en conséquence de cela, les relations entre personnages paraissent très naturelles en fait. Ok, les différents maris de Selma c’est pas spécialement original, mais Troy et Selma tiennent beaucoup mieux debout que certains duos qu’on aura par la suite (Lisa et Nelson par exemple).
À chaque fois qu’on voit les Simpson, leur apparition est complètement justifiée, et les interactions se déroulent entre des personnages pour lesquels c’est logique... ça paraît étrange de le souligner mais c’est pas pas tout le temps le cas.

En conclusion, c’est un épisode centré sur des personnages secondaires, mais il a réussi à exploiter et développer leur personnalité pour en faire des personnages à part entière, ce qui rend l’épisode très agréable à suivre. 17/20

C’est compliqué d’isoler un gag spécifique tellement il y en a, mais le « Ils conduisent n’importe comment ces types ! » dit par Troy pendant qu’il heurte des voitures à l’arrêt me fait toujours rire.
8  General Category / Les Simpson / Re : Le dernier épisode que vous avez vu le: Dcembre 07, 2020, 10:21:28
J'ai revu hier Le jour où la violence s'est éteinte.

J'ai trouvé l'épisode assez moyen, en particulier le personnage de Chester Lampwick que je trouve assez fade.
9  General Category / Saison 7 / Re : Episode 18 - Le jour où la violence s'est éteinte le: Dcembre 06, 2020, 22:46:24
S7 E18 Le Jour où la Violence s’est éteinte

J’ai l’impression qu’ils ont voulu faire la même chose que pour Le vrai faux héros : c’est-à-dire remettre en cause un élément déjà établi dans la série (on avait déjà vu Roger Mayers  et évidemment Itchy & Scratchy auparavant)... Le problème c’est que cet épisode n’y parvient pas.

C’est dû à plusieurs incohérences, ou au moins zones floues, dans l’histoire. C’est étrange par exemple que Chester Lampwick n’ait pas intenté plus tôt un procès contre Roger Mayers, alors que pourtant il avait une preuve...
C’est également très difficile de comprendre vraiment ce personnage de Lampwick. De ce qu’on peut comprendre, il est uniquement intéressé par l’argent, et n’a aucun respect pour l’art, même pas ses propres créations... Mais même ça c’est pas clair parce que... Oui, il n’aime pas l’art, mais il n’aime pas vraiment l’argent non plus... Donc au final il n’y a rien qui le motive vraiment... Donc ça en fait un personnage très plat et peu intéressant.

On trouve aussi certains problèmes de rythme : par exemple tout le moment où Bart accueille Lampwick chez lui avant de demander son chèque à Roger Mayers. C’est un passage complètement inutile et inintéressant, car on sait à l’avance qu’ils vont se faire jeter dehors par Roger Mayers. Ça aurait été largement mieux en termes de rythme de couper directement au moment où ils se font jeter dehors.
Le petit dessin animé avec l’amendement est assez mal fichu je trouve. D’habitude les scénaristes arrivent très bien à mettre en scènes ce genre de sketch satyrique, mais là ils en ont trop fait, notamment à partir du moment où l’amendement se met à menacer les citoyens. Et je comprends pas vraiment en quoi ce cartoon rendrait Bart et Lisa plus violents qu’avant, surtout que dans un épisode précédent on nous avait confirmé que Itchy & Scratchy avaient réellement un impact sur le comportement des enfants (Maggie en particulier).
Et puis les traducteurs se sont vraiment plantés sur ce coup là, parce que le dialogue/chanson qui mélange anglais et français, c’est juste insupportable. Quitte à laisser une partie en anglais, j’aurais préféré qu’ils laissent tout le cartoon, comme ça ça garde une certaine cohérence.

Le retournement final avec Lester et Elisa est assez drôle, mais... bon c’est quand même n’importe quoi franchement ^^. Limite, si Lester et Elisa n’étaient pas des doppelgänger assumés de Bart et Lisa, ça aurait pu en faire des personnages récurrents de la série. Mais là ça ne laisse aucune chance de réutiliser ces personnages à l’avenir.
On pourrait éventuellement y voir un lien avec le thème du plagiat, sauf que sans l’opposition deux « volontés créatrices » (des écrivains extradiégétiques, qui peuvent se matérialiser sous la forme de dieux intradiégétiquement), il n’y a pas de plagiat possible puisqu’il n’y a pas de création.

Au final... épisode très moyen. C’est pas déplaisant à voir, mais les raccourcis scénaristiques sont nombreux, et ça donne un résultat oubliable. L’idée est semblable à celle du Vrai Faux Héros, mais la réalisation est moins bonne. 12/20
10  General Category / Saison 7 / Re : Episode 17 - Homer fait son Smithers le: Dcembre 04, 2020, 23:32:40
S7 E17 Homer fait son Smithers
Hm... épisode difficile à juger. Je l’ai trouvé très bon mais malgré tout assez peu marquant pour une raison que je ne m’explique pas vraiment.

Ce qui est assez intéressant et bien négocié, c’est que les scénaristes ont réussi à faire une histoire qui se renouvelle très bien sur la durée, alors que vu le postulat de départ c’était pas forcément évident. Entre Smithers qui a besoin de vacances, Burns qui traite Homer d’incompétent (à la fois injustement et à juste titre), Burns qui a peur de lui, Burns qui se débrouille tout seul, et Smithers qui se fait virer, l’histoire arrive à tenir la route d’une façon assez appréciable.
Autre chose que les scénaristes ont réussi à faire, c’est une histoire touchante sur Montgomery Burns. Et ça non plus c’était pas gagné d’avance Souriant

Je trouve l’humour très bien intégré à l’histoire, ce qui est toujours un très bon point pour une comédie.
Quant à savoir pourquoi je le trouve « oubliable »... Je sais pas vraiment... Peut-être un manque d’enjeux pour les personnages ? Un Burns qui est plus ridicule et moins grandiloquent que d’habitude ?

Donc un épisode très sympa et bien négocié même si il ne m’a pas marqué. 16/20.
Citation de: Smithers
Un deux, un deux... Vous pouvez y aller monsieur, j’ai chauffé la salle pour vous
11  General Category / Les Simpson / Re : Le dernier épisode que vous avez vu le: Dcembre 01, 2020, 12:39:39
J'ai publié la review d'un épisode que je considère parmi les meilleurs de la série : Le Vrai Faux Héros, auquel j'ai mais 19/20 ^^

J'aimerais voir davantage d'épisodes, notamment dans les saisons récentes, qui développent un sujet comme ça sur plusieurs épisodes voire saisons.
12  General Category / Saison 7 / Re : Episode 16 - Le vrai faux héros le: Dcembre 01, 2020, 12:26:39
S7 E16 Le vrai faux héros

Probablement un des meilleurs épisodes avec Lisa en personnage principal, et en tout cas un de mes épisodes préférés de la série.
J’aime beaucoup l’idée de remettre en cause l’un des piliers fondateurs de Springfield. Sans avoir été omniprésent dans la série, Jebediah est quand même là depuis la saison 1, et l’on connaît beaucoup plus sa légende que sa vie. J’aime beaucoup cet écart qu’il peut y avoir entre une légende et sa réalité.

Et non seulement l’idée est bonne, mais elle est bien exploitée. Comme je l’ai dit, on connaît Jebediah depuis très longtemps. Du coup, lorsque l’on découvre qui il était réellement, on est tout aussi surpris, choqués et douteux que les habitants de Springfield, parce que tout comme les habitants, nous avons été trompés.
C’est peut-être une chose qui nous manque dans les saisons récentes : des enjeux qui sont construits sur plusieurs épisodes (quoique, le re-mariage de Ned en fait partie). En tout cas, c’est beaucoup plus intéressant de suivre un enjeu qui a existé sur plusieurs épisodes/saisons plutôt qu’un truc qui apparaît comme par magie au début de l’épisode. Là, par exemple, si Jebediah était apparu dans cet épisode, l’histoire aurait eu un impact beaucoup moins important, car on aurait aucun attachement à ce personnage, donc la réaction des springfieldiens attirerait beaucoup moins de sympathie, et on verrait la bataille de Lisa comme une grosse ficelle scénaristique (car tout aurait été construit pour ça). Comme on connaît Jebediah depuis longtemps, on le ressent davantage comme une enquête que comme une ficelle scénaristique.

J’aime beaucoup aussi les thèmes abordés par l’histoire. Ça reprend un peu le dilemme des pilules bleue et rouge, sauf que là le choix n’appartient pas aux personnes concernées. Donc on est plutôt devant un dilemme à la Assassin’s Creed : vaut-il mieux maintenir une population dans le mensonge pour assurer son maintien et son bien-être, ou lui révéler une vérité qui pourrait, sinon la détruire, au moins la chambouler.
Y’a pas vraiment de bonne réponse, et peu importe la décision de Lisa à la fin, l’épisode était destiné à finir sur une note un peu aigre. D’ailleurs je trouve ça particulièrement intéressant que ce soit Lisa qui soit au centre de cette histoire. Pour elle qui veut travailler en politique plus tard, c’est très significatif qu’elle ait choisi de maintenir la population dans le mensonge pour l’améliorer. Je trouve que ça représente une étape importante pour l’évolution du personnage, qui a dû grandir un peu et abandonner certains de ses idéaux derrière elle.

J’aime aussi comment ils ont représenté Jebediah. Il est représenté comme un personnage tellement malfaisant qu’il a voulu que ses crimes lui survivent, et qu’il a même poussé le vice jusqu’à l’écrire au dos d’un témoignage de sa tentative d’assassinat. Je trouve que ça en fait un personnage assez excitant à découvrir, et en tout cas un personnage qui ne m’a pas laissé indifférent.
J’aime bien la scène avec les fantômes. Peu importe qu’elle soit réelle ou rêvée par Lisa, dans les deux cas elle a du sens par rapport au reste de l’histoire. Elle peut très bien représenter l’inconscient de Lisa qui refuse d’abandonner là où elle sait que quelque chose cloche. J’aime bien aussi le burlesque un peu glauque du sniper qui est prêt à assassiner une enfant de 8 ans pour taire la vérité.

Je ne mettrai pas la note parfaite, parce que l’épisode prend un gros raccourci en disant que l’absence de la langue en argent infirme la thèse de Lisa. Mais c’est le seul point que j’ai à reprocher. Un des meilleurs épisodes pour moi : 19/20

Citation de: Sponsor
Un pirate ? Oh, c’est très mauvais pour l’image des conserves de poisson Capitaine Crochet !
13  General Category / Les Simpson / Re : Simpsonmania #08 Réhabilitation le: Novembre 28, 2020, 18:16:45
Oh, je vois que tu as inséré dans ta vidéo un extrait de mon commentaire sur l'épisode ^^

Pour répondre, tu dis toi-même que l'énervement de Marge est la conséquence du personnage de Stanley, et que ce personnage est le véritable moteur de l'épisode.
Je suis d'accord et c'est pour ça que, pour moi, Marge est plus dans la réaction au personnage de stanley, qui est lui-même une conséquence du hasard. D'où ma critique que les personnages sont plutôt passifs.
14  General Category / Saison 7 / Re : Episode 15 - Krusty \ le: Novembre 28, 2020, 14:10:35
S7 E15 Krusty « le retour »

Un épisode ma foi très sympathique. L’introduction avec l’enterrement et les chéquiers est vraiment très drôle, et en fait j’avoue que j’ai presque aucun reproche à faire jusqu’au moment où Krusty est arrêté pour évasion fiscale.

Et c’est à ce moment là que ça se complique. Je comprends pas vraiment la logique selon laquelle le fisc a supprimé les décors et les accessoires de Krusty : normalement ces accessoires appartiennent à la chaîne de télé et non à lui directement, et en plus ils sont nécessaires à ce que Krusty puisse faire son travail et donc rembourser sa dette. Cela dit ça donne lieu à une scène assez sympa, alors autant ne pas se prendre la tête là-dessus.

Mais plus on avance, plus il est difficile d’être à fond dans l’histoire. La mort de Krusty est déjà assez difficile à croire, à cause du côté sitcom de la série qui impose la survie de la plupart des personnages (ça et aussi le titre de l’épisode, comme Lenny Bar l’a fait remarquer ^^). Mais à partir du moment où Bart jure avoir vu Krusty, on devine facilement comment va se finir l’histoire. Le scénario le plus probable, est que Bart ait vu juste et parvienne à retrouver Krusty. Et c’est effectivement ce qui se passe.
Le tout n’est cependant pas dénué d’humour. L’épisode est construit d’une façon permettant d’introduire assez efficacement les gags, qui parviennent à être marquants sans briser le cours de l’histoire.

Je suis tout de même surpris par le nombre de personnes qui se plaignent du manque de gags. Je trouve au contraire qu’il y en a beaucoup, même si ce sont des gags qui accompagnent le scénario avec légèreté au lieu de casser le rythme de l’histoire. Mais je trouve justement que c’est une bonne chose, car ça donne un humour assez léger qui ne dérange pas lorsqu’un gag ne nous fait pas rire. Par exemple, le gag de Krusty qui a son visage blanc sous un maquillage jaune ne m’a pas vraiment fait rire, mais comme il est purement visuel il ne m’a pas dérangé non plus (d’autant qu’il montre qu’au fond de lui Krusty est un clown).

Donc ouais, un épisode appréciable, mais qui a malheureusement du mal faire vivre son histoire sur la fin. 14/20

Il y a pas mal d’humour sympa, mais j’ai particulièrement apprécié ça :
Citation
Lisa : Et le sentiment qu’on éprouve en sachant qu’on vaut mieux que le commun des mortels ?
Bart : Et le fait d’être un clown illettré de la télé qui est encore plus respecté que tous les scientifiques, les médecins et les éducateurs de ce pays ?
15  General Category / Les Simpson / Rap battle Simpsons vs Futurama le: Novembre 26, 2020, 19:24:11
Hello !

J'ai été plutôt inspiré par la série des Epic Rap Battle of History, produits par les VoxMakers. Et j'en ai retiré l'envie de faire un duel entre la famille des Simpson et l'équipe du Planet Express.

Je n'ai pas mené ce projet jusqu'à son terme (il manque des versets à pas mal de personnages), mais je suis quand même suffisamment fier de mon travail pour vous le communiquer.

Je finirai peut-être ce rap battle un jour, mais qui sait, vous aurez peut-être des idées que moi je n'ai pas eu ^^

Homer :
Youhou on est dans le futur !
À nous les nouvelles aventures !
Attention les enfants, voilà des zombis infectés !
On les reconnaît à leur peau blanche dépigmentée.
Oh attends, c’est juste des humains très mal dessinés !
La vache, vous avez vu tout ce qu’ils ont inventé ?
Ils ont mis des têtes dans des bocaux,
ça serait parfait pour un mauvais Horror show !
Ils se déplacent en ville avec des tuyaux,
C’est plus moche et moins pratique que le métro !
Ouh pinaise une canette de bière qui parle ! (à Bender)
Marge passe-moi l’ouvre-boîte, qu’on se régale !

Marge :
Ma mère m’a toujours dit :
Si tu n’as rien de gentil à dire aux gens alors ne dis rien
Mais ce que je m’apprête à dire est pour votre propre bien.
Leela, vous devriez changer de travail.
Votre handicap visuel met en danger tout votre équipage.
Avez-vous seulement votre permis de conduire ?
Je ne pense pas que vous soyez à même de diriger un navire.
Et vous autres, je suis très inquiète pour votre éducation :
Je n’ai pas vu la moindre école en plus de 7 saisons.

Lisa :
Alors, comment fonctionne la technologie aujourd’hui ?
On se le demande, puisque ça change tous les samedis.
Professeur, vous êtes un homme de science ?
Jetons un œil à vos inventions.
Zéro pourcent science,
Cent pourcent fiction !
Amy, tu es censée être étudiante ? Tu es la honte des universités.
Ton diplôme tu ne l’as pas mérité, tu ne l’as même pas acheté,
C’est tes parents qui te l’ont donné !

Bart :
Alors c’est ça le futur ? Franchement, c’est très surestimé.
Tous vos aliens sont dépassés, juste bons pour la soupe de crustacés.(à Zoidberg)
À force d’aller dans l’espace, vous n’avez plus les pieds sur terre.
Vos aventures sont trop molles et farfelues pour pouvoir plaire.
Je pourrais parler des lois d’Asimov, mais je laisse ça à ma sœur,
Je dirais plutôt que Bender est pas très tordant pour un robot tordeur !
Vous êtes tous des adultes, moi je n’ai que 10 ans,
Mais je suis déjà sorti avec 14 filles, aucun de vous peut en dire autant !
On a prédit le futur, vous avez copié le passé,
Votre série n’aurait même pas été bonne en hologramme muet !

Professeur :
Bonne nouvelle : votre série est tombée dans un trou noir !
Je n’ai pas de temps à perdre avec des primates de la préhistoire.
Même à 160 ans, j’ai un meilleur QI que vous tous réunis.
On a inventé les cabines à suicide pour les gens comme vous,
vous auriez dû en utiliser une avant d’être au fond du trou.
Si vous n’avez pas d’argent, voici 25 centimes.
Une fois que vous serez dans la machine,
-----------------------------
Choisissez une mort lente et douloureuse
Comme celle que la Fox a choisi,
pour vous et votre série !

Amy :
Tiens, la petite je-sais-tout a pris la grosse tête.
C’est l’occasion de me joindre à la fête.
Ouvre les yeux, t’es le personnage le plus détesté !
Tu es travailleuse, mais qu’est-ce que ça t’a rapporté ?
T’es la risée de ton école, même ton frère te méprise.
Ce sont tes pleurnicheries qui te caractérisent.
Dans ton Amérique, il n’y a aucune place pour toi.
Si tu veux pas finir comme Frank Grimes, alors suicide-toi !

Hermès :
Apparemment, vous avez enfreint plus de 50 lois.
Et vous êtes recherché dans plus de 40 états.
Vous mériteriez la prison à vie,
mais la votre est déjà finie.
On vous nomme les Simpson zombis,
Vos nouvelles aventures sont pourries,
Homer, vous êtes un abruti.
Le véritable clown de la série,
c’est vous, et non pas Krusty !

Bender :
Alors c’est ça le robot ménager du 3e millénaire ? (à Marge)
C’est encore plus limité que ça en a l’air !
Carapace molle, intelligence primitive,
Coiffure en cactus, besoin de sommeil,
Tout ça c’est dépassé, la relève arrive !

Bender vient du futur pour vous défoncer, comme un terminator.
Mon cul n’est pas en téflon, mais il vaut de l’or.

Leela :
Voyez-vous ça, une femme au foyer
qui croit m’apprendre mon métier.
Je suis pilote de vaisseau spatial,
Mon temps ne consiste pas à nettoyer le linge sale.
En mission, je combats des ennemis,
à la maison, vous criez sur votre mari,
Manifestement, on ne joue pas dans la même catégorie.
Même votre fille a honte de vous, tout est dit !

Fry :
On a vécu plus en 7 saisons
que vous en toute une vie.
On va dans l’espace pour remplir nos missions
pendant que vous échappez à votre quotidien pourri.
Remets-toi en question, arrête d’être « jerkass » Homer,
T’as failli causer 5 fois une catastrophe nucléaire !
T’es un tel danger pour ta famille et les tiens,
que dans un jeu vidéo, tu serais le boss de fin !

Zoidberg :
Je suis le docteur Zoidberg !
Une fois de plus, mes talents sont en exergue !
Mes piques sont glaciales comme des icebergs !
Et... Y’a pas beaucoup de rimes en « erg »...

Marge :
Je ne suis pas seulement une mère au foyer, (à Leela)
J’ai été entrepreneuse, cuisinière et peintre au fil des années.
Écrivaine, institutrice, barman et même policier !
J’ai dédié ma vie à améliorer la société,
Vous avez à peine empêché votre entreprise de couler.
Résoudre vos problèmes par la force ne fait de vous un modèle féminin,
Cela fait de vous un personnage très, très vilain !
Si vous pensez qu’élever une famille est plus facile de livrer des colis,
alors j’aimerais vous voir essayer.
Pour vous, ça devrait être un défi exigeant.
Car ce n’est pas avec des coups de pied que l’on élève un enfant.
Je ne reçois pas de salaire,
Parce qu’on n’achète pas l’amour d’une mère !
Vous autres, où sont vos enfants d’ailleurs ? Cachés sous un lit ? (à Hermès et Franzsworth)
Nous ne sommes pas parfaits, mais nous sommes une famille unie.
Les seuls moments où l’on voit vos enfants,
c’est pour montrer à quel points vous êtes de mauvais parents !

Lisa :
Je ne suis peut-être pas très populaire, (à Amy)
Mais au moins je ne suis pas un personnage secondaire !
Utilisée uniquement pour des love-story ? T’as pas de quoi être fière !
« Rien n’est impossible si l’on peut l’imaginer » ? (au Professeur)
J’ai vu plus de science dans les Star Wars de Disney.
Désolée, professeur, j’ai passé l’âge de voir Peter Pan.
Saison 7, on faisait encore des chef-d’oeuvres, vous déjà du flan.
Vous avez montré quelque chose grâce à vos aventures,
C’est que chacun de nous doit se battre pour un meilleur futur !

Homer :
Mon côté clownesque est là pour l’humour,
Peut-être que vous saurez ce que c’est, un jour.
Notre série a duré 30 ans, la vôtre ne peut pas en dire autant.
On est en 2018, et toujours sur le petit écran.
C’est nous qui vous regardons depuis le futur, à présent !
Je suis responsable de sécurité dans le nucléaire,
Toi, Fry, tu n’es qu’un minable livreur stellaire.
Même avec 1000 ans d’inflation, je suis mieux payé que toi
-----------------------------------
On a laissé notre nom dans l’histoire de l’humanité.
C’est tant mieux si vous ne croyiez pas en Dieu,
Car notre créateur vous a laissé tomber !

Bart :
Terminator, ton cul n’est pas en or !
Ni en téflon,
Mais en fer blanc, tête de con !
Tu crois être meilleur que maman comme robot ménager ?
On en reparlera quand tu sauras cuisiner !
Le seul humain que t’ai réussi à tuer,
C’est quand t’as essayé de lui faire à manger !
Chez nous, les robots remplacent les travailleurs,
Chez vous, ils remplacent les chômeurs !
Je n’étais peut-être pas désiré à l’avance,
Mais mes parents ne m’ont pas abandonnée à la naissance ! (à Leela)
On a révolutionné la sitcom, vous avez plagié la science-fiction.
Tout comme votre entreprise, votre série est bidon !
Notre série vous a précédé et s’arrêtera bien après,
Mais pour ce duel on va la jouer réglo :
On a commencé les premiers,
Vous aurez le dernier mot !

Fry :
Les familles sans problèmes n’ont pas d’histoires à raconter.
Pas étonnant que votre show ait duré autant d’années !
C’est vrai Homer, t’as marqué l’histoire de l’humanité,
On a donné ton nom au gène de la stupidité !
Alors essaie pas de me clasher,
T’as juste pas assez de crédibilité !

Leela :
C’est vrai que Matt Groenig nous a abandonnés,
Mais pour notre retour, des pétitions ont été signées
Même vos fans souhaitent que vous vous arrêtiez
Honnêtement, qui vous réclamera, une fois votre série terminée ?

Professeur :
Vous êtes coincés dans une boucle temporelle,
-----------------------------
Vos scénarios sont tellement recyclés,
Qu’on pourrait coller une étiquette « bio » sur la boîte des DVD !

Amy :
T’es qu’une gamine de 8 ans, qui prend ses rêves pour des réalités.
Quand t’es pas content, tout ce que tu sais faire c’est pleurer.
J’imagine que tu milites aussi pour l’IVG ?
Ce serait amusant, car grâce à elle tu n’aurais même pas existé !

Hermès :
Plus bas que ça, vous ne pouviez pas tomber !
Un cartoon « pour adultes » racheté par Disney !
Maintenant, vous allez finir comme Star War,
S’il vous reste des fans, ça leur fera de la peine,
D’ailleurs, passez le bonjour à Kylo Ren,
Comme lui, vous devienez des gros pleurnichards !
Vous n’êtes même plus des héros, juste des faire-valoir.
Vos personnages secondaires vous ont volé votre heure de gloire !

Bender :
Hé, Bart, tu crois être un délinquant ?
Alors admire-moi comme ton supérieur.
Je suis connus de la police comme le loup blanc !
Retourne jouer avec ton proviseur,
Moi j’ai rendez-vous avec le procureur.
Tu fumes des cigarettes en chocolat,
Moi je préfère les cigares de Cuba.
Tu te prends pour un caïd, en te pavanant comme un roi
Mais en vrai t’es qu’une victime, aucune fille ne reste avec toi
On peut juger un héros à ses ennemis,
Qui as-tu humilié à part tes professeurs, ton père et ta petite sœur ?
On peut juger un homme à ses amis,
Le tiens est Milhouse le looser !


Zoidberg :
Clap de fin !
Pages: [1] 2 3 ... 19


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.14 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC
Simple Audio Video Embedder
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !