Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: N'oubliez pas le tournoi en cours : Le Grand Tournoi des films

  Voir les messages
Pages: [1] 2 3 ... 7
1  General Category / Saison 4 / Re : Episode 3 - Homer l'hérétique le: Aujourd'hui à 11:29:26
S4 E3 Homer l’hérétique
Personnellement ça m’a pas emballé outre mesure... Bon c’est sympa, mais je trouve pas ça transcendant.

Pour ce qui est de l’histoire, c’est Homer qui décide d’arrêter la chrétienté pour se tourner vers le déisme. Tout le reste, j’ai énormément de mal à en faire sens.
Doit-on voir dans Homer une critique des déistes, qui sous prétexte de rejeter les religions « traditionnelles » se croiraient être plus intelligents et dénigreraient les croyances des autres ? L’attitude d’Homer dénonce-t-elle l’oisiveté humaine, c’est-à-dire que l’Homme laissé à lui-même fait n’importe quoi et a besoin de(s) Dieu(x) pour le guider ? Essaie-t-on de nous faire comprendre que, en rejetant la religion organisée, Homer est devenu en quelque sorte plus « animal » ? Ou bien s’agit-il juste de séquences marrantes qui n’ont pas vocation à dire quoique ce soit sur la religion ?

Au moment de l’incendie, Homer a-t-il rompu le pacte qu’il avait fait avec Dieu ? Si oui, doit-on voir dans cet incendie une punition divine ? Lisa dit que oui et Flanders dit que non, alors lequel est-on censé croire ?! Faut-il voir dans cet incendie une référence à l’enfer, et donc une métaphore très perchée dans le fait que Flanders, en tant qu'incarnation de la religion organisée, vienne le sauver ?
Et à la fin, pourquoi l’athéisme ou l’agnosticisme ne sont-ils pas cités parmi les croyances des gens qui ont sauvé Homer ? Est-ce que (ce qui est mon avis) c’est juste un hasard, ou bien y a-t-il un message dirigé contre l’athéisme et l’agnosticisme ? Est-on censés comprendre qu’il faut absolument adhérer à une religion organisée pour être un bon être humain, mais peu importe laquelle ?

Cela dit, la plus grosse question que j’ai en regardant cet épisode, c’est quand même « Pourquoi Flanders n’était-il pas à la messe avec les autres au moment de l’incendie ?! ».

Pour ce qui est de l’humour, je suis déjà beaucoup moins perplexe. De nombreux gags m’ont touchés : Homer qui n’aurait pas sauvé Ned, le bébé avec le fusil à pompe, le reportage de Borckman, et le rebond sur le matelas... Cela dit, je ne trouve pas non plus l’humour omniprésent, alors qu’apparemment c’est le cas pour la majorité des membres ici...
En particulier, tout l’humour qui tourne autour de Dieu est assez basique au final. Peut-être parce que je suis agnostique, ou peut-être parce qu’Internet a banalisé ça, mais en tout cas j’ai déjà vu de nombreuses dérisions de la religion, et celle de cet épisode tombe dans la moyenne basse.
Le procédé qui consiste à donner à Dieu une attitude humaine, comme le fait d’aimer les matchs de foot, ou concéder à un humain qu’il a marqué un point, c’est vraiment la base de ce qu’on peut faire comme humour autour de Dieu... Bon c’est bien fait, mais c’est convenu et pas très imaginatif. Résultat je trouve ça sympa mais pas au point d’en rire.

Un autre souci de l’humour, c’est que je ne vois pas toujours le message qu’il cherche à véhiculer, ni même s’il cherche effectivement à en véhiculer un... Par exemple, le moment où Homer chante en slip... Est-ce un pamphlet dirigé contre l’athéisme, le déisme et l’agnosticisme, qui chercherait à nous montrer que les gens « corrects » sont tous à la messe et que ceux qui n’y vont pas sont réduits à un statut quasi-animal, ou est-ce que c’est juste un gag sans signification ?

Bon voilà. Cet épisode véhicule un message anti-déisme qui me dérange un peu et qui est vraiment mal fichu. J’ai beaucoup de mal à appréhender l’histoire, puisque je ne sais même pas si telle ou telle scène possède un message trop bien dissimulé, un message visible mais complètement raté, ou pas de message du tout. Du côté de l’humour c’est sympa, mais tout ce qui tourne autour de Dieu relève plus de la base que du génie. Pour moi, ce sera « seulement » 13/20.

Voici quand même ma citation préférée de l’épisode :
Citation
Lovejoy : Dieu était dans le cœur de vos voisins quand ils vous ont secourus, qu’ils soient chrétiens, juifs, ou... divers.
Apu : Hindou. On est 700 millions d’hindous.
2  General Category / Saison 4 / Re : Episode 2 - Un tramway nommé Marge le: Mai 19, 2018, 18:34:02
S4 E2 Un Tramway nommé Marge
Hm... Je sais pas. La seule chose dont je suis certain, c’est que la robe de soirée de Lisa est juste affreuse, avec ces espèces de villosités intestinales sur les bords.

Non plus sérieusement, je suis très sceptique par rapport à cet épisode... Au final, ça nous montre juste comment Homer se comporte mal avec Marge, et comment il en a pris conscience au travers d’une pièce de théâtre, c’est ça ?
Bon ben si c’est le cas... Ouais, c’est bien fait.

Oui c’est bien fait. L’humour est présent, même si on ne rigole pas de bout en bout. Les sentiments d’Homer et Marge sont assez bien gérés, on les comprend parfaitement bien. Il y a quelques longueurs, mais elles permettent de se poser et d’apprécier les personnages. Le personnage du metteur en scène est génial.

Non, en fait, ce qui me dérange c’est un sentiment général que je n’arrive pas à définir, et que je pourrais résumer par « on s’en fout ». ça me perturbe vraiment, parce que je n’arrive pas à définir pourquoi exactement j’ai ce sentiment.

En y réfléchissant longuement, je pense qu’on manque d’attachement aux personnages. Ils n’ont pas vraiment d’enjeux, de grandes motivations, ou en tout cas s’ils en ont on ne les connaît pas. Par exemple, le mépris d’Homer envers sa femme est traité comme un gag, et non comme un enjeu du scénario... Du coup ça réduit vraiment son importance dans l’histoire : on le voit comme un gag, et ce n’est qu’à la toute fin que l’on découvre que c’était le thème central de l’épisode.
D’une certaine façon aussi, les personnages sont tous très passifs et ils ne font que subir les événements. Au final, seuls le metteur en scène et le hasard agissent vraiment dans cet épisode. La seule vraie action de Marge aura été de participer à l’audition ; Homer va au spectacle parce qu’il se sent obligé, c’est tout ; et Ned se contente de jouer son rôle.

Du coup, en tant que spectateur, la seule chose qu’on peut se dire c’est « Bah... tant mieux pour eux ».
Quand Marge veut aller faire du théâtre, on se dit « Bah, ok, vas-y, personne ne t’en empêche ».
Lorsque, par pur hasard, le thème de la pièce fait écho à la vie de Marge, on se dit « Le hasard fait bien les choses ».
Quand on voit que Marge parvient à rentrer dans le personnage de Blanche grâce au fait qu’elle soit dans la même situation, on se dit « Ouais c’est... euh... logique. C’est triste que Marge soit réellement maltraitée, mais en même temps c’est ça qui lui a permis d’avoir le rôle... ».
Quand Homer prend conscience de sa mauvaise attitude grâce à la pièce, on se dit « Bon bah ouais c’est cool, le hasard a bien fait les choses ».

L’histoire B avec Maggie et la crèche est assez sympathique, bien réalisée, en particulier la fin qui parodie Les oiseaux.

Voilà. Vraiment, c’est un épisode assez bizarre. Tout est bien fait, et en même temps à la fin la seule chose que je me dis c’est « Ouais... bah tant mieux pour eux », comme si le scénario était allé nul part, où plutôt comme s’il était bien allé quelque part mais sans moi.
Donc... Mouais, je vais mettre un 13/20, même si j’hésite avec un 14.
3  General Category / Saison 4 / Re : Episode 1 - Les jolies colonies de vacances le: Mai 13, 2018, 14:32:45
S4 E1 Les jolies colonies de Vacances
C’est un épisode sympathique mais inégal, qui commence en fanfare et qui finit de façon assez moyenne.

Quelque part, ça illustre ce que j’avais dit pour un autre épisode : c’est que les Simpson sont faits pour fonctionner ensemble, et que dès qu’on les sépare, ils sont beaucoup moins marquants.
En effet, la première partie de l’épisode est mémorable grâce à l’alchimie qui existe entre les personnages. À eux quatre, ils parviennent à créer un excellent rythme et de bons gags, sans compter leurs interactions avec les personnages secondaires.
La deuxième partie, celle qui concerne le centre de vacances, reste assez sympa car Bart et Lisa sont ensemble, et on peut voir comment chacun appréhende la situation. Il y a en plus un vrai travail d’imagination pour créer le pire camp de vacances imaginable. ^^
Et toute la dernière partie avec la révolution et Krusty n’est pas très intéressante. J'aime bien les gags de l’insuline et du « Camp de la Liberté », mais pour le reste j'ai l'impression que ça fait un peu bouche-trou.

Cet épisode introduit plusieurs choses assez nouvelles dans la série. On découvre notamment le côté « industriel corrompu » de Krusty, dont on avait déjà vu le côté dépressif, mais pas vraiment le côté industriel corrompu.
J’aime beaucoup aussi ce que dit Lisa : « Je n’ai plus peur de l’enfer depuis que nous sommes au Camp de Krusty ». Ce qui m’a surpris, c’est que ça s’insère très bien dans la série par rapport au personnage. On a vu auparavant Lisa avoir peur de l’Enfer, dans Tu ne déroberas point, et par la suite il me semble qu’elle n’aura plus vraiment peur de l’Enfer.

Donc au final, ça nous fait un bon épisode. 14/20.

Ma citation préférée :
Citation de: Homer
Mon fils, si tu veux vraiment quelque chose dans cette vie, il faut travailler pour l’obtenir. Maintenant la ferme, c’est les résultats du loto.
4  General Category / The Simpsons Park / Re : Re : Présentation le: Mai 12, 2018, 18:04:49
Que je regarde les simpsons. J'ai fais une petite recherche pour savoir ce qui n'était pas clair et je crois que vous les français vous utilisez regarder la télévision alors que nous au québec on dit surtout "écouter".
Ah, d'accord, je ne savais pas ^^
5  General Category / The Simpsons Park / Re : Présentation le: Mai 09, 2018, 20:04:18
Euh... Qu'est-ce que tu veux dire par "écouter" les Simpson ?

Enfin sinon, bienvenue à toi ^^
6  General Category / Saison 3 / Re : Saison 3 : Votre avis le: Mai 08, 2018, 21:55:29
Le retour du frère prodigue : 19/20
Une belle simpsonnerie : 17/20
Le petit parrain : 17/20
Bart le tombeur : 17/20
La Cabane des Horreurs II : 16/20
Le poney de Lisa : 16/20
Séparés par l'amour : 16/20
Homer la Foudre : 16/20
Tel père, tel clown : 15/20
Le Palais du Gaucher : 15/20
Un cocktail d'enfer : 15/20
Vive les mariés ! : 15/20
Chienne de vie : 15/20
L'Enfer du Jeu : 15/20
Impressario de mon cœur : 14/20
Homer au foyer : 14/20
Un puits de mensonges : 14/20
Le Flic et la Rebelle : 14/20
Un père dans la course : 12/20
Le permis d'Otto Bus : 12/20
Burns verkaufen der Kraftwerk : 11/20
Lisa va à Washington : 10/20
La Veuve Noire : 10/20
Mon pote Michael Jackson : 10/20

Moyenne : 14,4   Médiane : 15

Ok, alors... J'ai pas fait exprès. Je vous jure que j'ai pas fait exprès. Mais je me rends compte que la moyenne et la médiane ont toutes les deux montées d'exactement 1 point par rapport à la saison précédente...

Bien que je sois incapable de dire pourquoi 1 point exactement, je pense en revanche pouvoir expliquer pourquoi la note moyenne a augmentée.
Cette saison 3 est marquée par une certaine disparition des épisodes dédiés aux sujets de société, que je n'ai pas toujours très bien notés. En compensation, on voit une multiplication des épisodes orientés à 100% vers l'humour. Ce n'est pas la première fois qu'on en voit (dès la saison 1 on avait L'abominable Homme des Bois), mais j'ai vraiment l'impression qu'il y en a davantage que dans la saison 2.

Le souci de ces épisodes orientés à 100% vers l'humour, c'est qu'ils ont souvent tendance à le faire aux dépends de l'histoire et/ou des personnages. Si Une belle Simpsonnerie et Le petit parrain s'en sortent plus ou moins, je suis beaucoup moins convaincu par Un cocktail d'Enfer ou Le permis d'Otto Bus, dont le scénario est si faible qu'il ne parvient pas à m'accrocher.
Cela dit, aucun de ces épisodes n'est vraiment mauvais, preuve en est que je n'ai mis aucune note inférieure à la moyenne...

Et dans un sens, c'est un peu injuste, parce que ces épisodes orientés 100% humour sont finalement très difficiles à rater (mais les saisons suivantes m'ont prouvé que c'était malgré tout possible). Même si seulement 10% des gags touchent le spectateur, l'épisode restera toujours correct, car le peu qu'il fait, il le fait (généralement) de manière correcte.
à l'inverse, un épisode traitant d'un sujet de société ou d'un conflit relationnel entre personnages est beaucoup plus facile à rater, car un petit détail peut détruire une large partie du scénario.

Et même si mon coup de coeur de la saison, Le retour du frère prodigue, n'est pas centré à 100% sur l'humour, c'est bien le cas des deux épisodes suivants. Même ceux que je trouve moins réussis, mais qui n'ont rien de foncièrement raté, comme Le permis d'Otto Bus, sont mieux noté que d'autres épisodes qui ont réellement tenté des trucs, mais se sont plantés.

En soi, je ne peux pas attribuer une mauvaise note à ces épisodes orientés 100% humour, car le peu qu'ils font ils le font bien. Mais je pense que les épisodes de ce type peuvent détériorer la série s'ils sont placés dedans en trop grand nombre.

Mais nous aurons l'occasion de reparler de ce problème dans la saison 4, même si c'est encore loin de constituer un problème.
7  General Category / Saison 3 / Re : Episode 24 - Le retour du frère prodigue le: Mai 08, 2018, 19:39:10
S3 E24 Le Retour du frère prodigue
On finit cette saison 3 sur un excellent épisode, peut-être le meilleur pour moi depuis le début de la série.

Autant Fluctuat Homergitur avait perdu des points à cause de son élément perturbateur un peu trop forcé, autant cet épisode ci est presque parfait en tout point. On pourra reprocher que le succès d’Herbert arrive trop brutalement, mais c’est oublier qu’on est en Amérique, et la culture américaine est axée sur le fait qu’il est « facile » pour quelqu’un de compétent, sérieux et motivé de réussir.
Si je ne me trompe pas, ce sera d’ailleurs la seule fois dans la série où le rêve américain sera ainsi glorifié. On aura une histoire semblable avec Burns, mais qui montrera par conséquent ce rêve américain sous un jour moins favorable.

C’est une très bonne chose d’avoir conclut cet épisode sur une happy end pour Herbert, et je crois que si j’avais vécu à cette époque, j’aurais effectivement fait partie des gens qui trouvaient que la fin de Fluctuat Homergitur était trop triste. Je trouve que les deux épisodes se complètent très bien l’un l’autre, et que même s’ils sont bons pris indépendamment, c’est ensemble qu’ils arrivent à être excellents.
En plus, comme je l’ai dit, c’est l’un des rares épisodes à ce jour qui mette vraiment en scène le rêve américain. Donc je ne suis pas trop d’accord avec Lenny Bar, pour moi c’est une histoire qui avait besoin d’être racontée.

En plus, l’humour est omniprésent du début à la fin, et le sentimental a une place importante mais bien dosée. En particulier, j'adore tout le sketch fait autour d'Homer et de l'oiseau à bascule.
Un épisode qui n’est pas parfait mais qui s’en approche. 19/20.
8  General Category / Saison 3 / Re : Episode 23 - Séparés par l'amour le: Mai 08, 2018, 19:22:53
S3 E23 Séparés par l’amour

L’histoire est sympathique. On a droit à une love-story sur Milhouse, et c’était avant qu’il ne flashe sur Lisa et d’autres filles... Enfin cela dit, je crois que de tous les love-interest de Milhouse, Samantha est de loin celle avec laquelle ça a le mieux marché.
C’est assez original que la première love-story des Simpson soit centrée sur un personnage secondaire, et non pas sur Bart ou Lisa. En tout cas j’apprécie beaucoup qu’ils n’aient pas tout de suite foncé sur le prévisible « allez, il faut que Bart ait une petite amie ! ».
L’histoire est d’autant plus originale qu’elle ne met pas en scène un triangle amoureux, alors que franchement ça aurait été facile de faire un triangle amoureux à deux balles.

J’aime beaucoup comment toute l’histoire est développée. On comprend très bien la jalousie de Bart, et sa réaction égoïste colle parfaitement avec le personnage.
En revanche, toutes les scènes ne se valent pas : certains passages sont hilarants, d’autres assez ennuyeux, comme le combat entre Bart et Milhouse qui dure trop longtemps.

L’épisode est très riche en humour. J’adore l’intro à la Indiana Jones, le proviseur Skinner traumatisé par la guerre, le film d’éducation sexuelle, Krapabelle et ses questions/réponses sur l’amour, les plats complètement écœurants de la télé, Homer qui apprend du vocabulaire...
Dans la catégorie des « gags non voulus », je note le Itchy & Scratchy qui me fait penser à Super Mario Odyssey ^^
C’est vraiment dommage qu’ils aient centré le personnage de Skinner sur sa relation abusive avec sa mère, alors qu’il avait largement plus de potentiel comique en tant que vétéran du Vietnam...

Bref, un bon épisode. L’histoire est moyenne mais elle a le mérite d’être relativement originale, et l’humour est très présent au travers des personnages secondaires bien exploités. J’hésite entre 15 et 16, mais je vais être gentil et opter pour 16/20.

Et ma citation préférée :
Citation de: Milhouse
Tout ça avait commencé comme Roméo et Juliette, mais ça a fini en tragédie...
9  General Category / Saison 3 / Re : Episode 22 - Le permis d'Otto-Bus le: Mai 08, 2018, 19:14:35
S3 E22 Le permis d’Otto Bus

Eh bah la vache... On a l’habitude dans les Simpson d’avoir un début un peu hors-sujet qui peut parfois durer longtemps, mais là... 10 minutes ! 10 minutes avant qu’Otto apparaisse, alors que quand même l’histoire est centrée sur lui...

Pendant les 10 premières minutes, on se concentre sur une histoire annexe avec Bart qui va à un concert de rock et qui veut devenir rockeur... Bon c’est sympa mais quand même... Cette histoire B prend plus de la moitié de l’épisode...
Malgré tout l’histoire d’Otto est sympathique, j’aime beaucoup la façon dont elle se termine, avec Patty qui va lui donner son permis juste pour donner tort à Homer.

Je trouve l’humour assez faible, il y a plein de petites blagues que j’ai bien aimé, mais dans l’ensemble c’est trop mou. En particulier les scènes avec Skinner en chauffeur de bus qui ne servent à rien, sinon justifier que Skinner cherche à reprendre Otto à tout prix... Et on avait pas forcément besoin d'une scène aussi longue pour le savoir...

C’est un épisode qui se laisse regarder, qui contient quelques passages amusants, mais c’est loin d’être vraiment intéressant. 12/20.

Et une citation qui m'a tout de même fait éclater de rire :
Citation
- Je crois que c’est nous qui avons le plus profité de la mort du communisme.
- Bah... Y’a aussi les gens qui vivent dans les ex-pays communistes...
- Ah, ouais, c’est juste, j’y avais pas pensé... D’un autre côté, chacun de nous s’est acheté sa propre équipe de foot, je suis pas sûr que les Hongrois puissent en dire autant
10  General Category / Saison 3 / Re : Episode 21 - La veuve noire le: Mai 05, 2018, 19:15:52
S3 E21 : La Veuve Noire

Ah, cool ! Une combinaison de deux catégories d’épisode que je n’aime pas : un épisode sur Tahiti Bob et un épisode sur les amours de Selma... Réunis...

Et comme je n’ai pas trop de fil directeur en tête, autant balancer toutes les idées en vrac :
- Comme dans Un clown à l’ombre, Tahiti Bob introduit un thème intéressant mais qui sera abandonné à mi-chemin par les scénaristes. Il est ici question du fait que Bob voulait proposer aux enfants une émission de meilleure qualité (et lorsqu’on a vu l’épisode précédent, on se rend effectivement compte que son projet était largement meilleur, et en plus il avait du succès), amorçant ainsi une critique de la médiocrité culturelle du show-business... Mais encore une fois ça se perd en cours de route et ça ne mène nul part.
- Il est possible qu’à l’époque, c’était novateur d’avoir une histoire où l’ex détenu ne s’est pas vraiment repenti, et où le seul à avoir raison est précisément celui qui refuse d’admettre qu’un homme puisse devenir gentil... Si c’est le cas, ça a malheureusement très mal vieilli, parce qu’aujourd’hui c’est quelque chose de banal.
- L’enquête de Bart est... bof... Je préfère de loin l’enquête de Un clown à l’ombre, en partie parce qu’il y avait Lisa, mais surtout parce que les indices étaient beaucoup mieux réfléchis. Là, même si ça fait sens après coup, ça sort quand même vraiment de nul part et ça s’apparente plus à de la divination qu’à une enquête... Surtout que le coup de la cheminée ressemblait beaucoup plus à un gag qu’à un véritable indice... Et déjà depuis quand les cheminées marchent-elles au gaz ?!

Je note aussi deux choses sur le design :
- La robe de soirée de Lisa est affreusement moche, avec ces espèces de bulbes en haut et en bas. Ça me fait penser à des cellules intestinales observées au microscope...
- Le design d’Arthur l’Aspirateur me fait penser au méchant aspirateur de Little Big Planet 2, le Negativitron... Je sais qu’on s’en fout mais franchement c’est troublant...

Bon au final je ne suis pas vraiment fan de cet épisode... De toute façon c’est rare que j’apprécie vraiment un épisode sur Tahiti Bob... 10/20.
11  General Category / Saison 3 / Re : Episode 20 - Impresario de mon cœur le: Mai 05, 2018, 18:17:22
S3 E20 Impresario de mon cœur
C’était pas mal, mais quand même loin d’être excellent.

L’histoire est entièrement basée sur la paranoïa excessive de Marge envers Laureline.
Quelque part, j’aime bien l’idée, parce que ça montre que Marge a beau être un exemple de moralité, elle est aussi soumise à la jalousie comme tout le monde. Ça permet au personnage de sortir du second plan et de s’affirmer en tant que personnage principal.
Mais d’un autre côté, ça rend l’épisode assez agaçant, puisque nous en tant que spectateurs on est parfaitement au courant que Homer voit sa relation avec Laureline comme parfaitement platonique... Du coup je ne peux pas m’empêcher de lui en vouloir d’être autant jalouse.

Je n’ai jamais été fan de musique en général, mais je crois bien que la country est mon genre préféré parmi les styles récents. Du coup j’aime bien les chansons, d’autant que la doubleuse les chante vraiment très bien.
L’humour n’est pas forcément hilarant, mais il est suffisamment présent pour rendre l’épisode divertissant.

Au final, c’est un épisode sympa, même si je suis agacé par la jalousie injustifiée de Marge. 14/20.

La citation qui m’a le plus marqué :
Citation
Marge : On pourrait voir un film plus... adulte !
Homer : Oh... Petite coquine !... Alors deux billets pour « Frissons à Stockholm » !
Marge : D’après la critique c’est un excellent thriller politique.
Homer : Politique ?! Oh...
12  General Category / Saison 3 / Re : Episode 19 - Chienne de vie le: Mai 01, 2018, 16:37:20
S3 E19 Chienne de vie
De tous les épisodes sur Petit Papa Noël, celui-ci est peut-être l’un des meilleurs.

Pourtant ça ne vole quand même pas bien haut. Un chien ça coûte cher à entretenir, donc les Simpson en veulent à Petit Papa Noël. Celui-ci décide alors de partir, puis les Simpson le regrettent et finissent par le retrouver. Puis c’est la happy end habituelle de tous les épisodes centrés sur Petit Papa Noël.
Je suis très sceptique sur la réaction des membres de la famille lorsqu’ils en veulent à Petit Papa Noël... Mais d’un autre côté, si leur réaction avait été logique, il n’y aurait pas eu de scénario donc bon...

Je pense que l’intérêt de l’épisode, ce n’est pas tant l’histoire que l’humour qui est construit autour. Voir même « à côté » plutôt que « autour », puisque l’histoire de la loterie, bien qu’excellente, n’a rien à voir avec le scénario principal.

Comme tous les épisodes sur Petit Papa Noël, celui-ci n’est pas très intéressant. Mais il s’en sort grâce à tout ce qui est construit autour du scénario initial, ce qui le rend finalement assez agréable à voir. 15/20.
13  General Category / Saison 3 / Re : Episode 18 - Le flic et la rebelle le: Mai 01, 2018, 11:11:46
S3 E18 Le flic et la rebelle

Un épisode sympa mais sans plus. Le cœur de l’histoire, c’est que les rôles de Bart et Lisa vont se retrouver inversés et exacerbés. Le souci c’est que l’histoire se limite grosso modo à ça, et ça ne développe rien de vraiment fascinant sur les personnages.

Commençons par le test qui démarre toute l’histoire. Il aurait pu s’agir d’une bonne parodie de cette idée complètement débile qui consiste à orienter les élèves dès la primaire... Mais au final même pas, puisque les autres élèves auront une orientation qui leur conviendra parfaitement, et le cas de Bart et Lisa n’est dû qu’à un bug de la machine.
Une alternative intéressante aurait été que tous les élèves aient une orientation complètement débile. Ça aurait permis de montrer la stupidité de ce genre de tests.

Lisa et Bart, donc, seront les seuls à avoir des résultats complètement débiles.
Lisa obtiendra la « destinée » de femme au foyer... Et j’avoue que tout ce qui tourne autour de sa rébellion me paraît paradoxal. Non parce que, si ton désir dans la vie c’est être chanteuse de jazz, je pense effectivement que tu auras besoin d’être femme au foyer, ou au moins d’avoir un autre métier à côté pour gagner de quoi manger... Et d’autre part, si tu veux être chanteuse de jazz, pourquoi autant t’investir à l’école ? Pour être chanteuse de jazz, t’as pas besoin d’être première de ta classe, ni d’être bonne en sciences, il suffit de savoir parler ta langue maternelle...
Bart de son côté obtiendra la « destinée » de policier, et... Bon en gros, il va prendre goût à faire respecter les règles.

C’est ça le souci de l’épisode, c’est que les décisions des personnages sont un peu survolées. Est-ce qu’ils ont vraiment complètement changés ? Si non, jusqu’où ont-ils changés, et quels remords ont-ils ? Si oui, pourquoi font-ils volte-face à la fin ? On a besoin de savoir tout ça, ce ne sont pas des informations facultatives !
On sent que Bart a complètement changé, pas de souci là-dessus... Mais Lisa refuse tout de même la cigarette, preuve qu’au font d’elle elle n’est pas prête à vivre comme ça... Alors il faut qu’on sache exactement jusqu’où elle a changé et quels sont ses remords !
À la fin c’est l’inverse : autant on comprend magnifiquement bien la réaction de Lisa, autant celle de Bart se comprend beaucoup moins.

La fin d’ailleurs, je l’adore. Clairement un de mes moments préférés de la série. J’aime beaucoup le fait que le sacrifice et la confiance de Bart envers Lisa l’ait remise dans le droit chemin. C’est une très bonne utilisation de la dualité qui existe entre eux.

En bref, un bon épisode, mais qui manque un peu de développement sur les personnages. Ce n’est pas un gros manque, on comprend grosso modo leur évolution, mais c’est quand même trop flou. 14/20.
14  General Category / Cinéma/Télévision / Re : Futurama le: Avril 30, 2018, 22:28:15
Ah oui, Futurama...

Ce qui m'a frappé dans cette série, c'est que autant les Simpson ont toujours eu des saisons inégales avec du bon et du moins bon, autant je trouve les trois premières saisons de Futurama presque irréprochables, même si certains épisodes sont moins bons que d'autres.
Et puis, passé la saison 3, j'ai l'impression que ça devient beaucoup plus aléatoire...

Je dois dire que j'accroche moins à l'équipe de Futurama qu'à la famille des Simpson... Pourtant ils sont semblables, mais je trouve qu'ils entretiennent beaucoup moins de synergie entre eux. Leurs relations sont finalement assez neutres je trouve. Ils se juxtaposent plus qu'ils ne s'opposent ou se complètent je trouve.
Amy se moque parfois de Leela, mais je trouve leurs disputes beaucoup moins marquantes que celles de Bart et Lisa.
Zoidberg sert de souffre-douleur, mais vu qu'il ne se défend pas, ça retire plein de dialogues potentiellement sympas.
Bender est un genre de Bart Simpson, et très franchement je trouve que ça valait pas le coup de faire un personnage robot si c'est pour qu'au final il soit humain. Je veux dire, ok, il est fait de métal, mais niveau personnage c'est complètement un humain. Les processeurs de Portal ou l'IA du Tempus Fugit dans Valerian et Laureline m'ont fait beaucoup plus rire que ça, précisément parce qu'ils avaient une personnalité robotique.

D'ailleurs ce qui me dérange aussi c'est que le côté "science fiction" de la série est assez aléatoire. Autant dans les trois premières saisons ça va encore, autant dans les dernières... Une seule à titre d'exemple : Bender qui a un enfant. ça ce n'est pas défendable.
Bon et puis graphiquement je suis pas fan du style graphique, mais admettons.

Mais j'ai quand même passé d'excellents moment sur cette série, d'autant que je l'ai vue avant les Simpson ^^
15  General Category / Saison 3 / Re : Episode 17 - Homer la foudre le: Avril 25, 2018, 13:13:38
S3 E17 Homer la Foudre

La voix de Ralph... What the hell... La voix de Ralph dans la VF... C’est... Wow... C’est... Space...

Hum, bref, maintenant que je suis revenu de mes émotions, passons au reste de l’épisode.
C’est vraiment très sympathique. D’habitude je suis pas fan du base-ball et encore moins des guest stars, mais pour une fois ces deux éléments sont très bien gérés.

Ce qui rend tout cela assez réussi, c’est que chaque invité est géré de façon indépendante, avec des petites scènes qui sont courtes et amusantes. J’aime beaucoup les conditions de recrutement de chacun ainsi que les raisons pour lesquelles ils ne peuvent pas venir jouer.
Il y a aussi beaucoup d’humour en-dehors des invités, notamment Burns avec son million, Bart qui dit qu’ils ont déjà vu Homer minable, Burns comme coach sportif...

Je trouve en revanche que la fin est... plate. Burns décide pour une raison obscure de faire entrer Homer en jeu, et voilà... Mouais...
D’ailleurs il y a quelques autres passages que j’ai trouvé un peu mous, où l’humour ne m’a pas vraiment touché... Je pense à celui où Homer n’arrive pas à égaler les champions de base-ball, qui n’est pas très passionnant. Le « gag » où Homer croit à tort qu’il est pris n’est pas amusant non plus.
L’histoire de la batte d’Homer est sympa, mais on n’en entendra plus jamais parler ensuite, y compris lorsqu’elle sera détruite (encore que je soupçonne que cette scène est uniquement là pour le gag et ne doit pas être prise littéralement).
La chanson de fin ne me plaît pas plus que ça, mais j’avoue que je suis rarement réceptif aux chansons de manière générale.

Je suis d’accord pour dire que c’est un très bon épisode, mais je le situerai entre 16 et 17, pas plus. Je vais opter d’ailleurs pour 16/20.
Pages: [1] 2 3 ... 7


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.14 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC
Simple Audio Video Embedder
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !