Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: N'oubliez pas les tournois en cours : Le Grand Tournoi des films - Le Grand Tournoi des chansons

+  Forum The Simpsons Park
|-+  General Category
| |-+  Les épisodes
| | |-+  Saison 6 (Modérateurs: H_2_B, The Reg Noël !!!)
| | | |-+  Episode 24 - Le citron de la discorde
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Imprimer
Auteur Fil de discussion: Episode 24 - Le citron de la discorde  (Lu 6588 fois)
The Simpsons Park
Administrateur
Membre des tailleurs de pierre
*****
Messages: 555



Voir le profil
« le: Fvrier 26, 2011, 12:20:58 »

Le citron de la discorde

Résumé :
Marge voit Bart écrire son nom dans du ciment frais. Elle insiste pour lui faire comprendre qu'il est un citoyen de Springfield et que c'est une partie de lui qu'il détériore. Le lendemain, Bart et son copain Milhouse se rendent au citronnier pour faire des réserves de citron quand ils se confrontent à des enfants de Shelbyville, la ville voisine, qui leurs volent des citrons. Abraham Simpson qui est sur les lieux, leur raconte l'histoire de la querelle entre Springfield et Shelbyville. Quelques temps après, les enfants apprennent que le citronnier a disparu. Persuadés que ce sont les enfants de Shelbyville qui ont fait le coup, ils décident de franchir les limites de la ville et d'aller récupérer leur citronnier...

Fiche complète de l'épisode
Images de l'épisode
Journalisée
The Reg Noël !!!
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 28176


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #1 le: Aot 19, 2011, 22:10:34 »

Jusqu'ici Shelbyville était une ville proche mais on n'en savait pas grand chose (si ce n'est qu'elle était beaucoup plus loin dans "Vive les mariés" tout de même... Avec cet épisode, les scénaristes instaurent une rivalité qui sera la cause de nombreux gags dans le futur. Ici, les gags fourmillent sur la rivalité et les différences entre les deux villes (excellente la statut de Manhattan avec les deux cousines). Les adultes ne valent pas mieux que les enfants. La plupart des gags avec le mobile-home sont hilarants.

Les histoires communes des grand-pères bouclent parfaitement un très bon épisode. 16/20
Journalisée

Tetouchaud
Super vice-président
****
Messages: 3088



Voir le profil
« Répondre #2 le: Juillet 07, 2012, 20:28:15 »

Il faut avouer que cet épisode est drôlement drôle, mais l'histoire me laisse indifférent. Heureusement que les gags l'agrémente parfaitement, parce que le scénario en lui-même ne m'a pas forcément plu. Centrer une histoire sur un citronnier et une altercation entre Springfieldiens et Shelbyvilliens, franchement j'ai du mal même si on découvre mieux cette dernière. 12/20 pour les très nombreux gags et quelques scènes qui valent le coup d'oeil !
Journalisée

"Si un jour tu doutes, si tu as peur, que l'avenir te paraît sombre et que tu ne sais plus vers qui te tourner, fais comme les bulles de savon, dirige-toi toujours vers la lumière."

Marie Vareille, "Ainsi gèlent les bulles de savon".
Springfield83
Membre de la famille Simpson
****
Messages: 6324



Voir le profil
« Répondre #3 le: Fvrier 28, 2014, 16:18:27 »

Le citron de la discorde

Un excellent épisode !
Il fait sans aucun doute partie de mon top 10. J'adore cette ambiance dans les épisodes où les personnages sont en extérieur.
Là les gags sont excellents et le scénario qui part d'une broutille avec un citronnier n'en reste pas moins bon et loufoque. On en apprend plus sur Shelbyville qui est en quelque sorte l'opposé de Springfield et les répliques sont très drôles : Homer avec son "pédégogue !" ou encore le "génialoïde !" de Milhouse.
Tout l'épisode est un pur bonheur à voir, toutes les scènes sont sympathiques.

Génialoïde ! 19/20
Journalisée

Messi-simpson
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1756



Voir le profil
« Répondre #4 le: Mai 11, 2014, 11:57:40 »

Un autre très bon épisode de la saison 6. Même si le début est mou , au moment ou l'on vole le citronnier de Springfield tout est là.
J'aime beaucoup la comparaison entre Springfield et Shelbyville comme le bar de Moe version Shelbyville ou la jardinière écossaise. L'histoire est vraiment très bonne.       17/20
Journalisée

Yo
Alex0821
Membre de la famille Simpson
****
Messages: 7211


If I won’t be myself, who will?


Voir le profil
« Répondre #5 le: Octobre 12, 2014, 23:54:37 »

Le citron de la discorde

Ah, ça fait du bien de voir un aussi bon épisode ! Cet épisode est culte et il fait parti de l'un des meilleurs de la saison. L'idée principale est vachement bien. Presque toutes les séquences valent le coup. J'ai vraiment bien aimé en apprendre plus sur l'histoire des Shelbyvilliens. La rivalité entre Springfield et Shelbyville est juste parfaite. Cet épisode fut si bien réalisé. Les gags sont à mourir de rire. Vraiment cet épisode est très bon ! Que de bons points à relever. 17/20
Journalisée

Merry N-Xmas
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 14874


Wanted dead or alive


Voir le profil
« Répondre #6 le: Janvier 19, 2015, 21:11:45 »

Mettre Shelbyville en avant, très bonne idée de la part des scénaristes, cette ville a souvent été l'objet de petites scènes sympas mais pas de scénario à part entière. Il faut dire que la petite excursion de Bart et ses amis à Shelbyville pour récupérer le citronnier fourmille de bons gags comme les chiffres romains. Mais je préfère quand les adultes se retrouvent eux aussi mêlés à l'histoire, le dernier acte est vraiment drôle, le chien qui reste coincé dans le mobile-home, ça me fera toujours marrer. Souriant La toute fin avec les histoires des deux grands-pères est superbe.
Je reprocherai seulement un petit manque de rythme au début mais rien de bien méchant. En bref, un très bon scénario et de très bons gags, faites le calcul, c'est simplement un très bon épisode. 16/20
Journalisée

Ever danced with the devil in the pale moonlight ?
Dundee
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1496



Voir le profil
« Répondre #7 le: Fvrier 10, 2016, 00:16:30 »



Entre Springfield et Shelbyville, c'est la Guerre des boutons ! ... Euh, des citrons ! Une rivalité entre les deux villes qui remonte au temps de Jebediah comme raconté par le très bon grand-père Simpson, avec un certain citronnier au centre de la dispute...

Mais d'abord c'est Marge qui fait la morale à Bart sur le fait que sa ville est ses origines et son héritage, et ça après avoir commis un acte de vandalisme (avec une scène futuriste très sympathique). Et quel bel héritage ! (En particulier Nelson et les truites, à mourir)

La bonne idée ici c'était de développer davantage la ville de Shelbyville, qui était avant cela simplement un endroit qu'on connaissait que de nom. L'histoire des deux villes est parfaitement bien exploitée, avec cette sombre histoire de cousines comme raison de la séparation... Et le délire autour des différences entre les villes est intéressant (même si parfois un peu trop poussé, avec les doppelgängers notamment), avec une bonne base pour le conflit (le magnifique citronnier Springfieldien).

Maintenant, une fois à Shelbyville, l'épisode ne pas vraiment très drôle (et malheureusement pas non plus énormément intéressant) même si on y trouve toujours des gags de qualité, comme le citron derrière la pierre jaune ou Homer qui tire sur la batterie du camping-car. Et même avant ça il y a des passages drôles : Marge qui répète trois fois, Edna qui abandonne, ...

Un bon épisode avec une très bonne idée qui manque un peu au niveau de l'exploitation : 15/20
Journalisée

Mon classement de la série
Bonne année 2016 2017 2018 à tous !
Maurry Christmas!
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 16825


Rest in piss 2021


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #8 le: Juin 05, 2016, 23:55:32 »

Un des meilleurs épisodes, tout simplement. L'histoire est parfaite, les gags sont à mourir de rire, la musique était bien utilisé, mais surtout, je suis nostalgique à 100% quand je revois cet épisode.
Journalisée

Maurry Christmas!
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 16825


Rest in piss 2021


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #9 le: Aot 24, 2016, 15:31:58 »

Nostalgia, Nostalgia, Ô Nostalgia ! Cet épisode est absolument super, l'histoire est génial et les gags me font incroyablement rire. Clairement l'un de mes préférés, il possède tout ce que j'aime dans la série !
Journalisée

Ilario
Super vice-président
****
Messages: 3027


Oh, une fois j'ai vu un dirigeable.


Voir le profil
« Répondre #10 le: Aot 25, 2017, 20:02:47 »

Le seul point faible est que l'épisode met longtemps avant de se lancer, c'est une fois que l'excursion à Shelbyville commence que l'épisode devient réellement intéressent avec une cohérence de scénario et d'innombrables gags comme le calcul de Rocky pour les chiffres romain de Bart, Bart qui essaye de se propulser avec la peinture, les deux Milhouse totalement drôle, le père de la version Shelbyvillienne de Bart qui mange le citron, les gags avec le mobile-home de Flanders. D'ailleurs Homer est en excellente forme dans l'épisode, c'est vraiment dommage qu'il soit si peu utilisé dedans. Pour en résumé, un très bon épisode drôle avec un super scénar'. 16/20
Journalisée

Lenny Bar
Administrateur
Membre de la famille Simpson
*****
Messages: 5952


Mortecouille !

stauf6@hotmail.com
Voir le profil
« Répondre #11 le: Dcembre 14, 2017, 20:43:36 »

Excellent épisode mettant en avant plusieurs personnage et la rivalité avec Shelbyville. Le début n'est pas hilarantoïde mais plus on s'approche de la fin plus ça devient drôle. J'aime beaucoup l'ambiance particulière de cet épisode. C'est très rythmé et original.

Concernant les gags, j'aime particulièrement : Les personnages correspondant à Moe, Willie,... dans Shelbyville, le chien qui attrape la viande au vol puis s’encastre dans la portière, l'arbre qui tombe du camping-car, le caillou jaune en forme de citron, le sosie d'Homer qui mord dans le citron, etc.

Le début est très bien mais manque de gags vraiment marquants mais la suite remonte nettement le niveau. Je garde mon 18/20
Journalisée

Ilevan
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1553


Glorious Days ♫


Voir le profil
« Répondre #12 le: Aot 26, 2018, 09:25:51 »

J'ai énormément de sympathie pour cet épisode très atypique. Centrer l'épisode sur la rivalité entre les enfants des deux villes rivales est une double bonne idée, permettant de créer un groupe vraiment fendard d'un côté, leur pendants Shelbyvilliens de l'autre ; le parallèle est génialoïde.

A côté de ça, l'épisode fait vraiment bien monter la sauce dans le premier acte, et nous sert exactement ce qu'il nous a promis par la suite, une incursion dans Shelbyville pour retrouver le citronnier volé, qui permet une intervention des adultes vraiment jouissive dans la dernière partie de l'épisode, avec Homer et Ned en pleine forme. L'épisode a quelques défauts cependant. Le coup des cousines c'est un peu forcé, et ça devient un peu lourd sur la fin, mais rien de dramatique. On a également une ou deux scènes qui traînent en longueur, respectivement au début et avant l'affrontement final, mais encore une fois ça reste accessoire

Sans surprise, c'est un très bon épisode, qui exploite son idée de base à merveille : 17/20
Journalisée


It goes Reggie, Jay-Z, 2Pac and Biggie
André from OutKast, Jada, Kurupt, Nas, and then me
Solarius
Employé de la centrale
**
Messages: 272



Voir le profil
« Répondre #13 le: Janvier 09, 2020, 23:45:14 »

S6 E24 Le Citron de la Discorde

Bon, d’emblée, je dois dire qu’en tant que parisien, je ne me sens pas vraiment concerné par cette histoire de villes jumelles et rivales dont le principal signe de fierté est un citronnier. Je ne doute pas que ça puisse exister au fin fond de l’Amérique, mais bon je ne dme sens pas trop concerné.
D’autant plus que encore une fois j’ai du mal à avoir de la sympathie pour Bart. Dans cet épisode, il a tout de même un petit quelque chose de sympathique, dans son patriotisme un peu naïf et puérile qui résulte des propos déformés de sa mère. Mais à part ça, il reste tout de même un connard que j’ai du mal à suivre. Ça se voit d’ailleurs dans son comportement au cours de l’épisode : il est plus dans la volonté de rabaisser Shelbyville que de faire honneur à Springfield.

L’« infiltration » de Bart à Shelbyville me fait penser à celle de Harry dans la maison des Serpentard, dans Harry Potter. Sauf que dans Harry Potter, Malfoy n’était pas comme par hasard en train de parler de l’héritier de Serpentard au moment où Ron et Harry l’ont rencontré. Alors que là, comme par hasard, le groupe de shelbyvilliens infiltré par Bart est en train de parler de la lutte contre Springfield, au lieu de parler de... Tu sais, le dernier film à la mode ou n’importe quel sujet de conversation courant.
Je ne vais pas m’attarder sur le « Eh, regarde derrière toi ! Y’a [insérez n’importe quoi ici] », qui n’est original ni dans son concept ni dans la façon dont c’est repris. Idem pour la mangeoire à tigres, qui ressemble à un bon vieux gag de Warner Bros ou Tex Avery, sauf qu’ils ont tenu à rajouter un gag sur les chiffres romains au milieu...

Le scénario se perd tellement en sous-histoires sans intérêt que, quand Bart voit le caillou jaune, je me suis dit « Ah oui, c’est vrai qu’ils cherchaient le citronnier à la base ! ». J’avais complètement oublié. D’ailleurs, si Bart passe son temps à regarder en bas plutôt qu’en haut, il risque pas de le voir son citronnier... Non parce que, là il lui suffisait de lever la tête pour le voir…
Cela dit, c’est pas étonnant que je finisse par être perdu dans l’histoire, vu le nombre de faux raccords et d’actions incohérentes. Bart infiltre la bande de gamins de Shelbyville pour savoir où se trouve le citronnier, et il détruit sa couverture tout seul comme un con avant d’avoir atteint son objectif. Autre faux raccord affreusement grossier : la grille de la fourrière qui est soudain ouverte (pas juste déverrouillée, hein, ouverte) alors qu’elle est censée être verrouillée. C’est pratique pour le scénario, je suppose.
Autre point dommageable, c’est que l’on voit très peu les compétences ou les spécificités des différents enfants du groupe. Bart fait un speech vachement sympa où il attribue un rôle à chacun, mais au final ils ont peu de spécificités, et les rares fois où ils utilisent leurs spécificités, ça ne sert à rien et ça n’a pas vraiment d’impact décisif (par exemple quand Nelson sauve Martin).

Et... Je sais pas si c’est un vraiment un signe de mauvaise écriture ou si j’ai quelque chose contre cet épisode... Mais ça ne vous choque pas un peu que les personnages passent leur temps à se faire des monologues pour expliquer ce qu’ils ont l’intention de faire ? Genre, Bart qui explique à lui-même qu’il va essayer se s’envoler en utilisant les bombes de peinture, et le gardien de la fourrière qui dit qu’il va fermer la grille.
Faire dire au personnage ce qu’il a l’intention de faire, c’est vraiment pas terrible niveau écriture, sauf si ça sert un but comique, et c’est pas le cas ici. Il aurait été largement plus drôle de montrer Bart en train de se peindre les chaussures, et éventuellement d’expliquer ensuite pourquoi il a fait cela.

Le scénario essaie ensuite de rebondir en nous montrant que les parents ne valent pas mieux que leurs enfants. C’est un procédé scénaristique très utilisé dans les cartoons pour jeunes enfants : montrer des enfants se faire réprimander pour une connerie quelconque, puis montrer leurs parents faire pareil ou pire, si bien que ce sont parfois les enfants eux-mêmes qui doivent les réprimander…
Sauf que là ça ne marche pas. Peut-être parce que les Simpson n’est pas vraiment destiné aux enfants, mais à mon avis c’est surtout parce qu’on ne nous montre aucune différence entre adultes et enfants. Du coup, au lieu de voir des enfants qui se battent « innocemment » et des adultes qui se battent de façon plus mature mais aussi moins excusable, j’ai surtout l’impression de voir une bande d’abrutis finis qui auraient plus leur place dans un cirque que dans cette histoire. D’autant qu’à part apporter un véhicule et un permis de conduire, les adultes ont vraiment servi à rien.

Il y a quand même certains gags qui m’ont fait rire, notamment quand Marge répète en boucle la même phrase pour donner une effet « flash-back » lorsque Bart y pense. Ça joue efficacement avec les codes de l’audiovisuel, et ça c’est intéressant. Dans ce qui m’a fait rire, je citerai aussi Lisa qui dit que le lac a pris feu (effectivement c’est difficile d’être fière de sa ville avec ce genre d’événement), et le doppelgänger d’Homer qui mange le citron juste pour narguer et qui en pleure (même si un « d’oh ! » aurait davantage marqué le coup).

Pour conclure : un scénario sympatoche mais qui se perd en sous-intrigues sans intérêt. L’humour est comme d’habitude quelque chose de personnel, mais les passages qui m’ont vraiment fait rire se comptent sur les doigts de la main, et qui plus est l’écriture est parfois décevante. Je vais quand même mettre 12/20 car c’est vraiment cet épisode qui a introduit Shelbyville telle que nous la connaissons.

Voici tout de même l’un des rares gags que j’ai trouvé créatifs et amusants. C’est quand Bart met une perruque histoire de passer incognito :
Citation de: Garçon de Shelbyville
En plus avec sa perruque il a l’air d’une rock star
Journalisée

Pages: [1] Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.14 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC
Simple Audio Video Embedder
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !