Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: N'oubliez pas les tournois en cours : Le Grand Tournoi des films - Le Grand Tournoi des chansons

+  Forum The Simpsons Park
|-+  General Category
| |-+  Les épisodes
| | |-+  Saison 7 (Modérateurs: H_2_B, The HORRIBLE Reg)
| | | |-+  Episode 5 - Lisa la végétarienne
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 [2] Imprimer
Auteur Fil de discussion: Episode 5 - Lisa la végétarienne  (Lu 6656 fois)
Ilevan
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1542


Glorious Days ♫


Voir le profil
« Répondre #15 le: Dcembre 11, 2018, 10:18:40 »

Lisa végétarienne, quelque part ça tombait sous le sens. Et pourtant il aura fallu 7 saisons pour voir ça arriver.

Difficile de dire quelque chose qui n'a pas été dit là dessus. L'épisode est un petit bijou de structure, ayant plusieurs petites histoires B se rattachant à l'histoire de Lisa pour faire avancer le tout et amenant les gags (la plus importante étant celle du barbecue). A côté de ça les gags suivent et l'émotion n'est pas gnangnan, même si c'est pas non plus le sommet de la série niveau émotion (et c'est pas le but, donc aucun pb à ce niveau là). Le plus important c'est que le message est excellent, montrant les mauvais côtés de chaque camp plutôt que de se la jouer moralisation, et avec un sous texte évident mais tellement efficace.

Énormément de gags et bons moments seraient à citer, mais pour ne retenir que les meilleurs, tout ce qui concerne le cochon est très bon, le film de Troy Mc Clure est probablement sa meilleure apparition, le début avec les trois petits cochons est hilarant (extrêmement fan des réactions de Maggie et d'Homer) ; et la fin est évidemment excellente, compromis parfait entre émotion et gags bien sentis. Peut être que l'apparition de Paul et Linda Mc Cartney étaient dispensables mais c'est pour la bonne cause.... et ça vaut le coup juste pour le gag d'Apu qui chante.

Excellent, mais seulement troisième dans mon top des Lisa centric (derrière le Mariage de Lisa qui compte et la bande à Lisa) ; peut être à cause d'un déroulé extrêmement prévisible, si on omet la toute fin. 18/20
Journalisée


It goes Reggie, Jay-Z, 2Pac and Biggie
André from OutKast, Jada, Kurupt, Nas, and then me
Solarius
Employé de la centrale
**
Messages: 243



Voir le profil
« Répondre #16 le: Mars 28, 2020, 13:04:42 »

S7 E5 Lisa la végétarienne
Mouais... Comme dirait Homer : « c’était bien mais pas génial ».

L’épisode possède quelques originalités qui font sa force. C’est déjà l’un des rares épisodes à amener un changement permanent dans la série (et qui plus est un changement qui a vraiment du sens, parce qu’il va parfaitement bien avec le personnage de Lisa, d’autant qu’elle est déjà apparue comme végétarienne dans l’épisode futuriste de la saison 6). C’est aussi un épisode où Lisa est dans l’erreur, et où elle doit apprendre à accepter davantage les autres… Ce qui est un schéma d’épisode relativement rare…

Mais si l’histoire est originale sur le papier, je trouve que dans les faits elle rate un peu son coche.
Il y a grosso modo 3 points qui sont abordés :
1) Lisa qui est moquée pour son choix de devenir végétarienne
2) Lisa qui attaque son entourage car elle rejette leur choix de manger de la viande
3) Les reproches comme quoi le végétarisme serait moins bon pour la santé qu’un régime normal

L’épisode oscille entre ces trois points sans jamais les poser correctement. Par exemple, le 3) n’est jamais mentionné, sauf lorsqu’il apparaît soudainement à la toute fin de l’épisode, lorsque Lisa dit « quand est-ce que tous ces idiots comprendront qu’on peut être en parfaite santé en ne mangeant que des légumes, des fruits, des céréales et du fromage ? ». Aussi loin que le spectateur en sache, personne n’a jamais remis ça en doute. Les seuls reproches qu’on a fait à Lisa, c’est qu’elle était débile, asociale et qu’elle avait tort de croire que les animaux souffraient.
Et pour le reste, l’épisode va faire des aller-retour entre les points 1) et 2) pendant la majeure partie du temps. Et une fois de plus, l’humour va mettre des bâtons dans les roues du scénario.

Lisa est censée être rejetée par son entourage pour son choix du végétarisme, mais à cause de l’humour c’est jamais vraiment montré. Quand Lisa dit qu’elle veut être végétarienne, j’ai envie de lui répondre « Bah… Vas-y, personne ne t’en empêche ». Après mon deuxième visionnage de l’épisode, j’ai compris que la scène où Homer et Bart scandent « on s’fait pas d’potes à coup d’salade » était censé être une forme de harcèlement moral envers sa décision. Mais lors de mon premier visionnage, j’étais juste en train de me demander « Mais pourquoi est-ce que vous vous mettez à chanter comme ça sans raison ?! C’est encore une référence que je ne pige pas ?! ». Ce truc est tellement cartoonesque que j’ai du mal à envisager qu’il puisse vraiment blesser Lisa.
Le seul lieu où on voit clairement que Lisa est harcelée moralement pour son choix, c’est à l’école. Mais là encore il y a des moments qui ne fonctionnent pas, comme le clip promotionnel pour manger de la viande. Le sketch lui-même est extrêmement drôle, évidemment, mais il devrait conforter Lisa dans sa décision au lieu de la décourager. Manifestement, elle est capable intradiégétiquement de voir que c’est un ramassis de conneries, donc elle devrait être fière de résister et de ne pas faire comme ses camarades facilement influençables.

Le rejet de Lisa envers sa famille, le point 2), est vraiment très intéressant, mais vu qu’il est mêlé avec le 1), ça donne quelque chose de très diffus et très bizarrement construit. Elle se plaint toujours d’être rejetée à cause de son choix moral, mais au final, la raison pour laquelle elle fugue, c’est qu’elle a un préjudice contre son père, pas parce qu’elle se sent harcelée. D’ailleurs, vu qu’elle choisit finalement d’abandonner et de continuer à manger de la viande, ça serait plus logique qu’elle retourne chez elle plutôt que de voler littéralement un hot-dog chez Apu…

Reste l’humour aussi, mais l’humour ne m’a pas spécialement marqué. Certains gags, comme celui où Homer se mélange les pinceaux quand il discute « indirectement » avec sa famille, ne sont pas spécialement drôles, sont lourds, et nuisent à l’intrigue. Je sais que c’est fait pour l’humour, mais ça donne l’impression qu’Homer n’est pas vraiment fâché avec Lisa et qu’il est juste débile.
Surtout que l’épisode possède quand même quelques incohérences. Enfin, pas forcément des incohérences, mais genre... Est-ce que Apu trompe vraiment sa clientèle comme ça sur les produits qu’il vend ?! Alors, oui, son honnêteté douteuse a été le sujet d’un bon nombre de gags par le passé, mais là il fait sérieusement de la tromperie sur la marchandise à ses clients ? Je sais pas trop comment je dois le prendre…

L’épisode n’est pas mauvais, mais il aurait pu être mieux. Lisa est attachante aussi bien dans sa préoccupation éthique envers les animaux que dans sa propre remise en question pour accepter les différences des autres. Cela étant, la construction des enjeux est bancale et mal mise en scène (l’avantage c’est que c’est très organique, car ça montre le côté « irrationnel » des sentiments, en particulier ceux de Lisa), et les sketchs viennent vraiment faire obstacle au développement des personnages et des enjeux. 13/20

S’il fallait retenir un gag pour une citation, ce serait probablement celui-ci :
Citation
Apu : C’est comme la chanson de Paul : vivre et laisser vivre !
Paul : Euh... en fait, c’est vivre et laisser mourir...
Journalisée

Masta
Garbage-Man
**
Messages: 152


Life : best in the world, best of the weird


Voir le profil WWW
« Répondre #17 le: Mai 31, 2020, 21:42:33 »

Un bien bon épisode mais pas non plus excellent à mon sens. Le premier acte avec le parc pour bébés est sympa sans plus, encore que j'aime beaucoup le gag de Abraham dormant dans le lit des cochons et Homer poussant l'un des agneaux. Les réactions au végétarisme de Lisa ont le mérite d'être réalistes mais inégales côté humour, même si là aussi je retiens le "on s'fait pas de pote à coup d'salade". Les meilleurs moments sont le barbecue d'Homer (notamment la scène du cochon qui vole et la réaction de Burns/Smithers) et la vidéo éducative de Troy McClure.

La fin a le mérite de vouloir trouver un juste milieu et quand on sait à quel point les débats entre les deux camps s'est envenimé ces dernières années, ça rend cet épisode que plus important encore.
15/20
Journalisée

Pages: 1 [2] Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.14 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC
Simple Audio Video Embedder
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !