Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: N'oubliez pas les tournois en cours : Le Grand Tournoi des films - Le Grand Tournoi des chansons

+  Forum The Simpsons Park
|-+  General Category
| |-+  Les épisodes
| | |-+  Saison 23 (Modérateurs: H_2_B, The Reg)
| | | |-+  Episode 6 - Le coup du bouquin
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 [2] 3 Imprimer
Auteur Fil de discussion: Episode 6 - Le coup du bouquin  (Lu 21199 fois)
The Reg
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 26329


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #15 le: Dcembre 12, 2011, 08:37:18 »

Je croyais que l'auteur d'Angelica Button était censé être une vieille femme, selon ce qu'on voit dans Mon meilleur ennemi...

Bref. Je ne peux pas dire que je ne trouve aucun défaut à l'histoire. Le début à "Sitting with dinosaurs" n'est pas pire qu'autre chose, mais quand je vois le team qui écrit le roman, je ne peux m'empêcher de me dire qu'il y a un truc qui cloche (déjà Homer dedans c'est discutable Grimaçant). Et puis La fin avec Lisa qui subtilise la clé USB, d'accord pour l'impression du contenu du livre, mais ça n'explique pas la couverture ni l'éditeur qui n'a pas vérifié avant de les expédier...

Neil Gaiman cependant ne m'a pas dérangé, à aucun moment. Rien qu'avec la dernière scène, ça m'a plu. J'ai bien aimé la présentation de l'histoire avec les diverses phases, on a envie de connaitre la suite de l'intrigue. J'ai ri à diverses reprises, comme le "coup de feu" que Bart tire, la scène du montage de l'écriture des deux livres, la stratégie pour vendre des pizzas... une bonne scène également dans le générique. Je n'ai pas ri tout du long non plus.

A ce propos, quand je pense au nombre d'épisodes qui font moins de 19 minutes, quand je pense au recordman toutes catégories, Homerazzi, qui fait tout juste 17'30 si on retire l'interminable générique, et quand je vois que, cet épisode fait 21'30 sans générique ! (En comptant la scène incrustée dans le générique, qui m'a bien plu, en passant, simple mais efficace) Alors là, je ne peux m'empêcher de me dire que c'est quand même bien les génériques ultra-courts. J'aime bien les gags du canapé au départ, mais si ils n'ont plus d'idées sur ce point et qu'en contre-partie ils nous offrent un bon épisode... pourquoi se priver ?

Je ne peux pas dire que j'ai ri tout le temps, ni que je ne trouve aucun défaut, mais je suis franchement satisfait par ce que j'ai vu car malgré quelques défauts, c'est du bon boulot cet épisode. 15/20 J'ajoute que ça m'a fait un peu penser à notre série, cet épisode. A la légende, encore tenace chez certaines personnes, qui veut Matt Groening écrive tous les épisodes (138e épisode  Souriant). Sans parler de la manière dont il a crée les Simpson, selon lui, qui fait douter pas mal de monde.
« Dernière édition: Dcembre 12, 2011, 08:39:27 par Regismo » Journalisée

H_2_B
Administrateur
Super vice-président
*****
Messages: 4227


I'm Bi-winning !


Voir le profil
« Répondre #16 le: Dcembre 20, 2011, 09:03:43 »

The book job : J'ai beaucoup aimé cet épisode. A la fois très drôle avec un bon scénario et une réalisation intéressante.

Dès le début l'épisode partait sur de bonnes bases avec le spectacle des dinosaures qui effraye tous les enfants. Voir Ralph tenter de rentrer dans sa mère m'a  bien fait rire. Tout ce qui suit est aussi très drôle avec juste une petite baisse de régime au moment où Bart et Lisa doivent choisir un jouet chacun. Mais ça repart directement avec ce magnifique échange entre Lisa et Homer : "Follow that dinosaur - I've waited my all life to hear that"  Souriant Du pur Homer qui fait toujours plaisir à voir.

J'ai bien aimé cet histoire de faux-auteurs. C'est vrai que ces derniers temps j'ai l'impression que la plupart des livres pour ados sont ultra-formatés et ne font que réunir tout ce que plait aux jeunes pour gagner un max de thune. Cette critique de l'industrie du livre pour jeunes m'a beaucoup plu. La suite est logique, Lisa parle à Homer de tout ça et il y voit une opportunité de ce faire de l'argent. Et comme il connait 5 idiots et qu'il ne se soucient pas de profiter des enfants c'est parfait  Souriant

Pas de temps mort dans cet épisode, beaucoup de choses sont racontées mais rien n'est bâclé du coup on a un épisode très énergique et très drôle. Et comme je l'ai dit la réalisation de cet épisode (les écrans noirs avec des titres) participe à ce côté énergique. Donc Homer réunit son petit groupe et là aussi on a droit à de bons moment notamment avec Bart et cette discussion qui m'a fait penser à celle qu'il a eu avec Skinner dans Pour l'amour d'Edna S-14 lorsqu'ils sont dans le taxi. Mais ça reste efficace et c'est le principal. Le plus drôle ayant été pour moi le recrutement de Frink avec encore un bon dialogue "Do you have a computer ? - Yes - You're in - In what ?". Court et efficace  Souriant

J'ai eu un peu plus de mal avec la partie de Lisa. Non pas que je ne l'ai pas aimé mais la partie procrastination était un peu accentuée. D'autant qu'elle ne fait que ça pendant une bonne partie de l'épisode ce qui fait que les scènes où elle apparait ne m'ont pas sembler être très imaginatives. Par contre, j'ai bien aimé Neil Gaiman et son rôle de faire valoir. Le fait que Moe tente de le tuer dès qu'il en a l'occasion était aussi très drôle car éparpillé un peu partout dans l'épisode. Une bonne idée aussi c'est d'avoir donner à chaque perso secondaire un rôle à jouer. Je trouvais que ça faisait plaisir de revoir des personnages un peu laisser de côté comme Frink ou Patty. La partie à la bibliothèque était très drôle notamment avec Bart qui utilise le son d'un livre pour faire un coup de feu et le sang de Moe qui est vert. C'est n'importe quoi Ok, mais ça m'a fait rire.

Par la suite, la critique continue et est encore plus accentuée. A la manière d'un Ari dans Entourage, on voit ici comment un éditeur se comporte pour se faire de l'argent. Le voir juste tourner les pages rapidement et conclure par "This is a good book" est tout simplement génial. LIsa quant à elle me déçoit encore avec son rôle de petite fille qui veut de la reconnaissance qui qu'il en coûte avant d'être prise de remords. Elle a quand même que 8 ans et je trouve qu'elle a une horrible mentalité pendant la majeure partie de l'épisode. Bon, elle se rattrape à la fin mais je l'ai tout de même trouver insupportable.

La partie finale avec l'infiltration dans la maison d'édition était elle aussi très bonne. J'ai bien aimé le petit montage, ce genre de séquences est je trouve toujours efficace dans la série. Skinner m'a bien fait rire avec son histoire de pizza qui tenait relativement bien la route (j'ai bien dit relativement) avant de se griller tout seul avec son "pizza ?"  Souriant Je dois aussi avouer que la partie où Lisa semble trahir le gang et sa résolution m'ont surpris. Je pensais vraiment qu'elle avait touché le fond mais au final elle remonte dans mon estime. Bon travail de ce côté là.
Et là fin est elle aussi géniale. Neil Gaiman, le mec de qui on attendait pas grand chose est le grand gagnant de cette histoire.

En conclusion, un très bon épisode qui offre des bons gags et une critique de l'industrie du livre sans temps mort mais avec une partie sur Lisa assez faible mérite bien un 16/20 et donc la tête de mon classement de la saison.
Journalisée

Charles Montgomery Burns
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 17874


Why so serious ?


Voir le profil
« Répondre #17 le: Dcembre 29, 2011, 14:35:27 »

Mais quel bon épisode, quel épisode excellent, même !

Que de bonnes répliques, que de gags, histoire parfaitement bien orchestrée, excellente utilisation des personnages, bonnes parodies, excellente utilisation des guests, bonne histoire, sans longueur, sans temps mort, pas de fautes ni d'écart, moi je dis chapeau, tout simplement. C'est bien simple, je ne m’arrête jamais de rire dans cet épisode. Particulièrement au début où presque une réplique sur deux est marrante.

Déjà 15 secondes et plein démarrage avec le très bon Ralph qui veut "Go back in mommy", ou encore Homer qui se demande pourquoi l'astéroïde devrait avoir tout le fun. La scène qui suit avec les enfants qui se battent n'est pas particulièrement marrante, mais ne dérange absolument pas, bien au contraire, et alors après, c'est littéralement à toute les répliques que je me marre. Entre Homer qui dit avoir attendu toute sa vie pour entendre "Dad, follow that dinosaur !", T.R.Francis qui dit "Yeah, there's fantasy and... chapters !", Homer qui prévient que ce n'est pas illégal de dormir dans un T-Rex et le service qui répond "Sir, you're in an allosaurus".  Grimaçant Et par la suite, Homer qui demande à voir son paléontologue au lieu de son avocat, etc...

On enchaîne direct avec la discussion de Lisa dégoûté que sa "Book-lady turned out to be a dinosaur", Homer qui reconnaît connaître 5 idiots et qui se rend directement aux jeux d'Arcade trouver Bart. Cette scène entière est d'un pur plaisir, déjà culte pour moi ! ça me fait penser à la scène d'ouverture de The Social Network, les répliques vont très vite, faut suivre, mais c'est un passage qu'on regarde avec grand plaisir. Quant à Kansas City qui revient plusieurs fois dans l'épisode, je ne sais pas ce que ça parodie, mais c'est vraiment excellent !  Souriant ça donne une vraie profondeur à l'histoire, on est vraiment implanté dans la trame de l'histoire. C'est le running gag de l'épisode récurrent qui me permet de penser que le script est vraiment travaillé d'un bout à l'autre. Les petits détails font la différence, comme toujours. Et ce n'est pas le seul.

Le passage du recrutement, je n'ai pas tout retenu, mais c'est du pareil au même, je prends plaisir à voir chaque seconde, pas un seul temps mort, c'est juste grand. Je crois que la réflexion qui m'a vraiment fait rire là-dedans c'est Moe qui dit qu'il ne le ferait même pas pour toutes les poupées gonflables japonaises de Kyoto, ou quelque chose comme ça, alors qu'au final, Homer et Bart veulent seulement engager Lenny. D'ailleurs, j'ai été surpris de l'absence de Carl dans cette scène, eux qui sont sans arrêt ensemble, ça fait du bien de les écarter un peu, même si ce n'est que pour quelques répliques dans une unique scène.

Passé cet enchaînement, on commence à entrer sérieusement dans l’histoire, qui est au final la concurrence entre le groupe des 6 et Lisa pour la réalisation d'un bouquin. Et c'est là que ça se précise. Lisa en manque d'inspiration, c'est plutôt rare, sinon neuf dans la série, le seul réel moment où elle a été face à un véritable dilemme, c'est dans La malédiction des Simpson, sinon, je n'ai pas souvenir d'un tel comportement dans un autre épisode. ça pourrait déplaire à certains qu'elle soit aussi désemparé, ce coté-ci ne m'a pas du tout dérangé, d'autant que ces passages où elle ne travaille pas sont loin d'êtres ennuyeux, cette très bonne musique, cette fragmentation des images pour la mise en scène, Lisa qui trouve toujours quelque chose à refaire comme lorsqu'elle se met à faire une tour avec des crayons à papier, à ranger les CD's, mais surtout, le meilleur de tous : lorsqu'elle essaie d'enlever la tâche qu'il y a sur la fenêtre.  Souriant
Par ailleurs, si on se permet de mettre sur pause une petite seconde, on s'aperçoit que même dans les images furtives il y a des efforts pour faire sourire le spectateur comme par exemple dans le travail de l'équipe où "Halloween is Valentine's Day" et "Valentine's Day is Halloween". Mais le meilleur est pour la fin avec tout le monde qui reçoit une boisson rafraîchissante pour se remettre au travail et Moe qui prend une décharge électrique.
J'aime aussi cette petite scénette où l'on croit qu'elle vient d'achever son livre... mais non, en fait elle joue à un jeu en ligne. D'ailleurs, à ce propos, on a encore une publicité pour Apple vraiment poussive (encore...). Plus tard dans l'épisode, on aperçoit même un Mac Pro, pas un iMac, pas un MacBook Pro, mais bien un Mac fixe avec l'unité centrale Apple. Sérieusement, qui, ici, a ce genre de matériel ?

Bwef, j'ai trouvé aussi tout à fait original la mise en scène dans la bibliothèque, la création des personnages, de leurs caractères et des lieux dans les esprits, j'aime beaucoup quand les Simpson expérimentent quelque chose de nouveau dans de telles situations, ici, c'est une belle réussite, qui plus est. Et Bart qui fait des coups de feu avec un livre ainsi que le sang vert de Moe m'ont totalement convaincu.
Toujours dans la mise en scène, le switch de l'histoire A à l'histoire B est très propre, j'adore sa façon de raisonner qui une fois de plus lui fait toujours trouver une nouvelle raison de pas écrire, qui l'amène à penser "God, I love being a righter !".

Enfin, on arrive à l'écriture du bouquin, rien que le nom "The Troll Twins of Underbridge Academy" me fait mourir de rire. J'ai aussi beaucoup ri quand Bart ou Homer je ne sais plus trop, annonce à Neil Gaiman qu'il n'a absolument rien écrit dans le bouquin, et là il lui que la salade de thon ne s'est pas faite toute seule. Souriant Vraiment, y'a que de bons gags dans cet épisode. Cette reconnaissance que cherche sans cesse Gaiman dans l'épisode est à se tordre de rire.

Dans l'ensemble, si l'on regarde la totalité de l'épisode, on remarque que le travail s'étale autant dans la référence que dans la précision, le nombre de livres caricaturaux et de références minutieuses dans cet épisode sont innombrables, j'adore quand les scénaristes ont le soucis du détail, je me répète, mais c'est vrai. Par exemple, lorsque Lisa entre dans la bibliothèque la seconde fois, on peut voir The Bourne Exploitation derrière (juste avant qu'elle voit le chien qui a écrit un livre ^_^). Ce n'est qu'un exemples parmi des dizaines, je suis sûr qu'il y a ici plus de clins d'oeil que dans l'E4 de The Food Wife. J'ai aussi trouvé le "iRead" plus loin bien drôle, une bonne critique d'Apple qui justifierai presque la qualité d'un produit par sa première lettre.

J'aime bien aussi la justification qu'accorde l'éditeur pour prouver qu'il faut changer l'histoire en disant qu'avant Twilight parlait d'une fille qui tombait amoureuse du Golem.
ça m'amène à ce petit détail plus loin dans l'épisode quand l'équipe découvre que leur livre a été complètement modifié, on aperçoit lorsqu'Homer parle derrière lui des images de l'équipe des Pins Pals ainsi que celle des Isotopes de Springfield lors de l'épisode Homer la foudre - s3. Une fois de plus, c'est ce soucis du détail qui me fait vraiment tomber amoureux de cet épisode.

Le grand final avec le braquage à la fin part d'un très bon sentiment, j'aime bien la remarque sur le panneau de la société "Hard to break into", tout comme la référence au dernier volet de la saga Oceans, la tour étant très semblable à celle de Willy Bank dans le film. Ici aussi, la mise en scène, la séparation des images auxquelles il faut prêter une certaine attention pour suivre est excellente, semblable à celle de 24 Minutes - s18.
La fin est pour moi très inattendue, que ce soit la trahison de Lisa, qui s'avère plus tard ne pas être une trahison, mais surtout, surtout, la scène finale avec Neil Gaiman qui explique qu'il y a une troisième clé USB avec laquelle il s'est permit de la rouler est tordante. ça c'est ce que j'appelle une fin, ni un happy-end, ni quoi que ce soit de récurrent chez les Simpson, c'est tout ce qu'il y a de plus neuf.

Un épisode qui m'a vraiment plus donc, une histoire contée parfaitement, des détails d'un précision rare dans les Simpson, des running gags qui font la force de l'équipe comme du script, d'autres répliques fameuses... vraiment un excellent divertissement, tout simplement. Pas parfait au point que je mette 20, mais un bon 17/20 fera l'affaire. Le meilleur épisode pour moi de L'histoire apparemment sans fin - s18 (et non, je n'ai pas oublié Soupçons).

The Falcon and The d'Ohman : 10/20
Bart Stops To Smell The Roosevelts : 8/20
Treehouse of Horror XXII : 9/20
Replaceable You : 14/20
The Food Wife : 6/20
The Book Job : 17/20
Journalisée

Je suis vide avant d'être plein, et on me jette dès que je le suis. Que suis-je ?
The Reg
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 26329


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #18 le: Dcembre 30, 2011, 00:02:02 »

Le meilleur épisode pour moi de L'histoire apparemment sans fin - s18 (et non, je n'ai pas oublié Soupçons).
Saison 17. Game Over.
Journalisée

Charles Montgomery Burns
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 17874


Why so serious ?


Voir le profil
« Répondre #19 le: Janvier 02, 2012, 13:03:12 »

Le meilleur épisode pour moi de L'histoire apparemment sans fin - s18 (et non, je n'ai pas oublié Soupçons).
Saison 17. Game Over.

Ah, bas il fallait bien que ça arrive un jour.
Cela signifierait-il que tu as lu jusqu'au bout ! Magnifique ! La fierté m'envahit !


...aaaaaaaaaaaaah ! Des envahisseurs !
Journalisée

Je suis vide avant d'être plein, et on me jette dès que je le suis. Que suis-je ?
AlexandreLeblanc
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 23108



Voir le profil WWW
« Répondre #20 le: Janvier 02, 2012, 13:14:09 »

Le meilleur épisode pour moi de L'histoire apparemment sans fin - s18 (et non, je n'ai pas oublié Soupçons).
Saison 17. Game Over.

Ah, bas il fallait bien que ça arrive un jour.
Cela signifierait-il que tu as lu jusqu'au bout ! Magnifique ! La fierté m'envahit !


...aaaaaaaaaaaaah ! Des envahisseurs !

Malheureusement, il a lu que le dernier paragrsphe pour la note Souriant
Journalisée

simpsonsbart
Super vice-président
****
Messages: 2864


Va te faire shampouiner Skinul!


Voir le profil
« Répondre #21 le: Juillet 06, 2012, 15:55:25 »

Pour certains, l'épisode fait allusion à Oceans, y compris moi, mais ça me fait aussi penser au Gros Q.I., de la Saison 10: un enfant qui est dans un groupe avec des adultes, ça me fait vachement penser à cet épisode-là.




Je suis très contente, bien qu'il soit dans un groupe, que Moe ait enfin un rôle dans cette saison, don dans cet épisode (il apparaît uniquement au début et à la fin de Moe goes from rags to riches).
« Dernière édition: Juillet 07, 2012, 16:17:09 par simpsonsbart » Journalisée



J'ai le syndrome d'Asperger, ce qui explique pourquoi j'ai des intérêts intenses envers certaines choses, notamment envers Otto, personnage dont je ne suis pourtant pas fan.

Je compare ma situation d'attente d'un nouvel épisode sur Otto à Une grosse tuile pour un toit.
Tetouchaud
Super vice-président
****
Messages: 2985



Voir le profil
« Répondre #22 le: Septembre 26, 2012, 19:09:13 »

En tant qu'amateur d'écriture, je me suis senti dans mon univers, et il faut dire que ça m'a aidé à apprécier l'épisode.
Le début est juste bon, sans plus. Mais dès que l'idée d'écriture arrive, je trouve vraiment l'épisode très bon ! On retrouve des gags efficaces, un scénario original. Je pense que cet épisode est pour l'instant le meilleur que j'ai vu dans cette saison 23 (mais d'après ce que j'ai vu, "Holidays of Future Passed" va bien le concurrencer). Très bon épisode. 16/20

                                                     ---------

Deuxième visionnage (en français) :
J'ai peut-être trouvé quelques défauts supplémentaires à cet épisode, notamment quelques petites longueurs, mais la fin est vraiment diabolique et hyper surprenante. Mon avis n'a globalement pas changé, mais j'enlève quand même un point, et ma note passe donc à 15/20.
Journalisée
paolo98
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 10422


"Et elle achète un escalier à Yvonne" - Led Zep


Voir le profil
« Répondre #23 le: Septembre 27, 2012, 17:37:36 »

Bon épisode, que je trouve un poil meilleur que le précédent. L'histoire est assez recherchée, et des bons gags font rire, comme Moe qui fait couler son sang, les tentatives de Lisa pour écrire son roman, ou encore la fin sur la plage entre Moe et Neil Gaiman. Neil Gaiman qui, d'ailleurs, est un bon personnage. Je vais juste descendre ma note d'un point, pour arriver tout de même à un honorable 15/20 ! A égalité avec La gourmète.

Mémoire effacée : 13 =
L'important c'est les Roosevelts : 9 (+1)
Simpson Horror Show XXII : 6 (-4)

Remplaçable : 11 (-1)
La Gourmète : 15 =
Le coup du bouquin : 15 (-1)
« Dernière édition: Septembre 30, 2012, 13:43:29 par paolo98 » Journalisée

Lenny Bar
Administrateur
Membre de la famille Simpson
*****
Messages: 5486


Mortecouille !

stauf6@hotmail.com
Voir le profil
« Répondre #24 le: Novembre 03, 2012, 14:31:22 »

Et voilà le premier épisode que je n'avais pas vu en VO et que je découvre en VF... Une bien bonne surprise ! J'ai lu vos critiques et je suis content de voir que vous avez aimé l'épisode tout comme moi... mais à un niveau différents car certains d'entre vous semblent l'avoir adoré, moi je l'ai juste trouvé bon... Il se peut que ça soit dû au fait que je découvre l'épisode pour la première fois, mon avis changera peut-être au deuxième visionnage.

Bref, pour commencer on a une histoire originale ! Marge a déjà écrit un livre dans Tout un roman - s15 mais ici l'approche est bien différente. Cette critique des bouquins pour ados est vraiment une bonne idée et bien amenée... j'ai eu la même réflexion que toi Régis quand j'ai découvert la tête de l'écrivain des Angelica Button, mais bon, passons...

Un truc que j'ai vraiment apprécié dans cet épisode c'est la formation du groupe. On a de plus en plus rarement des épisodes où l'on suit l'histoire d'un groupe de Springfieldiens comme dans Un Homer à la mer - s9, Une partie Homérique - s7, Homer la foudre - s3, etc. Et pourtant ce style d'épisode marche toujours, la diversité des personnages permet d'avoir de bonnes répliques. Un épisode choral en somme.

La construction de l'épisode aussi rajoute un certain rythme à l'épisode avec tous ces titres qui s'affichent au fur et à mesure, comme les chapitres d'un bouquin.

J'ai plutôt bien aimé l'utilisation de Neil Gaiman, il ne dit pas grand chose mais le fait qu'il soit présent du début à la fin de l'épisode et qu'il ait quand même joué un rôle dans l'histoire me plait.

Mais passons un peu aux points négatifs, les gags... et oui, j'en ai relevé quelque uns mais pas énormément et aucun ne m'a réellement fait rire, c'est bien dommage pour un si bon scénario.

Comme H_2_B l'a dit, la partie de l'histoire sur Lisa n'était pas très intéressante, la voir ne pas écrire son livre n'est pas une mauvaise idée mais ça traine un peu trop en longueur.

Les gags :
- Bart et Lisa qui se disputent pour la taille et le nombre de jouets
- "Papa, poursuis ce dinosaure !"  "j’ai esperé toute ma vie entendre ça !"
- Agnès : "Tes amis ont regardé mes petites culottes, va les relaver !"
- Homer et Bart qui vont chercher Frink chez lui. Il y a selon moi plusieurs gags dans cette petite scène : La tête de Frink avec son casque bizarre et sa tasse à café, Homer qui demande s'il a un ordinateur, et le fait qu'il soit pris alors qu'il ne sait même pas pourquoi  Souriant
- Le sang de Moe
- Le type qui feuillette juste le livre et dit qu’il est bon
- Les pizzas de skinner
- "On a pit-être perdu mais on a fait rire le méchant, c’est pas si mal"

Un bon épisode qui mérite un revisionnage, j'aurai bien envie de lui mettre 15/20 et ainsi ne pas être le seul abruti à lui mettre une note inférieure à 15... mais je n'ai pas été autant emballé que vous malgré toutes ses qualités. Je vais donc lui infliger la note minable de 14/20 pour l'instant.

Résumés de mes notes :
Remplaçable : 15
Le coup du bouquin : 14 <-----------------------------------
La Gourmète : 13
Mémoire effacée : 11
L'important c'est les Roosevelts : 5
Simpson Horror Show XXII : 5
« Dernière édition: Novembre 03, 2012, 14:54:18 par Lenny Bar » Journalisée

Charles Montgomery Burns
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 17874


Why so serious ?


Voir le profil
« Répondre #25 le: Dcembre 16, 2012, 16:14:55 »

Re-re-re-revu cet épisode aujourd'hui, toujours aussi bon, rien à redire. J'me marre sans arrêt, les répliques fusent, le rythme est au top, la participation de nombreux personnages secondaires ajoute une dynamique excellente à l'épisode qui le rend facile à suivre. Et le petit twist final est parfaitement bien amené, même s'il était pourvu d'avance, comme l'a très bien dit Lisa et sa réplique "I took that from every movie ever made".

C'est pas un chef d'oeuvre de la série, mais pour moins ça va très vite devenir un classique, tout comme les répliques cinglantes entre Homer & Bart. Pareil pour Moe que je trouve excellent ici. Les guests également sont bien utilisés, et pas inutiles comme on peut voir assez régulièrement de nos jours. Tip-top, je rajoute un point. 18/20. Mon premier 18 depuis un petit moment maintenant, il me semble.


The Falcon and The D'Ohman : 9/20
Bart Stops to Smell The Roosevelts : 7/20
Treehouse of Horror XXII : 7/20
Replaceable You : 13/20
The Food Wife : 11/20

The Book Job : 18/20
Journalisée

Je suis vide avant d'être plein, et on me jette dès que je le suis. Que suis-je ?
Springfield83
Membre de la famille Simpson
****
Messages: 6323



Voir le profil
« Répondre #26 le: Mai 02, 2013, 19:36:44 »

Le coup du bouquin

On va de surprise en surprise dans cette saison !

C'est épisode est vraiment bien ficeler. Jamais je ne me suis ennuyé, la musique est entraînante, l'histoire bien découpée, la chute bien trouvée et l'idée de faire un livre m'a plue.
Seul point négatif l'équipe qui est composée de personnes trop différentes et n'ayant aucun rapport avec la littérature.
Sinon ce qui m'a plu dans cet épisode se sont les phrases drôles telles que :
"Je veux rentrer chez maman" de ralph et qui essaye d'entrer dans la jupe de sa mère  Grima&ccedil;ant.
"J'ai toujours rêvé de faire ça " de Homer lorsque Lisa lui demande de rattraper l'auteur d'Angelica
Ou bien d'autres que j'ai oubliées.

Pour résumer en trois mots : Ex et lent !     18/20

Notes Officielles :
Mémoire effacée : 11/20
L'important c'est les Roosevelt : 12/20
Simpson Horror Show XXII :9/20
Remplaçable 12/20
La Gourmète 15/20
Le coup du bouquin 18/20
« Dernière édition: Mai 10, 2013, 22:47:18 par Springfield83 » Journalisée

Sam Szyslack
Membre de la famille Simpson
****
Messages: 5623


The World Is Going To Mad


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #27 le: Mai 08, 2013, 18:12:21 »

Après "La Gourmette", "Le coup du bouquin" vient se hisser sans peine parmis les bons épisodes de cette saison.

L'histoire reste cependant classique, mais vraiment bien amenée, avec un bon développement (malgré la fin un peu facile), et surtout : une histoire prenante ! Le scénario est exellent, il est interessant, avec beaucoups de petites idées simples mais vraiment super (les interludes comme "The Book Job", "The Front"...), une intro avec les dinosaures assez bonne, et surtout... Neil Gaiman en guest ! Ce génie de la littérature, qui a signé le brillant Sandman est vraiment bon dans l'épisode, car il fait autre chose que figurer 5 minutes et puis partir.

L'humour est vraiment présent, avec par exemple Lisa qui se dit être un vrai écrivain lorsqu'elle achète quelque chose pour le WiFi ou qu'elle joue sur son ordinateur, Bouvier avec les références avec Game of Thrones et Harry Potter, la parodie de Shaun Withe dans la bibliothèque, Homer avec le "J'ai toujours révé qu'on me dise ça !"...


Bien que le final soit prévisible et sans grande originalité, on a là un épisode drôle et interessant. Super !


16/20

Journalisée



   Le reportage gonzo allie la plume d'un maître-reporter, le talent d'un photographe de renom et les couilles en bronze d'un acteur.
Lenny Bar
Administrateur
Membre de la famille Simpson
*****
Messages: 5486


Mortecouille !

stauf6@hotmail.com
Voir le profil
« Répondre #28 le: Octobre 26, 2013, 20:04:21 »

Je comprend mieux pourquoi vous avez tous adoré cet épisode. Je lui avais quand même donné 14/20 mais je l'ai encore plus apprécié cette fois. C'est vraiment un bon épisode. Des gags, une histoire prenante, bien rythmée... ça vaut bien 15/20 tout ça.
Journalisée

Dr. Nick
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 14166


Wanted dead or alive


Voir le profil
« Répondre #29 le: Janvier 10, 2015, 16:23:16 »

Le début avec la reconstitution des dinosaures est sympa, mais... juste sympa. Sans plus. On va passer sur l'incohérence à propos de l'auteur de Angelica Button hein... Parce que l'épisode gagne en intérêt et en qualité dès le deuxième acte.
L'histoire est bonne, inspirée (elle n'est pas gâchée par un gag du canapé interminable ou une histoire B sans intérêt quelconque), et elle sait rebondir quand il le faut, l'ensemble n'est pas trop prévisible, même la fin est sympathique. Que Lisa subtilise la clé, on s'y attendait certes, mais la toute fin avec Neil Gaiman ratrappe! Souriant D'ailleurs dans l'ensemble, Gaiman est une guest star plutôt bien utilisée, elle n'apparaît pas pour rien et apporte des gags. Gags qui sont en quantité suffisante du début jusqu'à la fin. J'ai par ailleurs bien aimé l'ambiance lors des phases de transition "The Heist", "The Front" et les autres. Bon épisode. 15/20

Quelques gags:
- "C'est pas des dinosaures! Un dinosaure, ça chante!"
- "Tes amis ont regardé mes petites culottes, va les relaver!"
- "Do you have a computer? - Yes. - You're in. - In what?" Souriant
- Le coup de feu de Bart
- Gaiman qui réveille Bart, Skinner, Homer et Moe
- Le type qui feuillette le livre et dit qu'il est bon
- Les pizzas de Skinner
« Dernière édition: Avril 09, 2015, 19:50:43 par Dr. Nick » Journalisée

Ever danced with the devil in the pale moonlight ?
Pages: 1 [2] 3 Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.14 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC
Simple Audio Video Embedder
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !