Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: N'oubliez pas les tournois en cours : Le Grand Tournoi des films - Le Grand Tournoi des chansons

+  Forum The Simpsons Park
|-+  General Category
| |-+  Les épisodes
| | |-+  Saison 23 (Modérateurs: H_2_B, The Reg)
| | | |-+  Episode 9 - Le futur passé
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 [2] 3 Imprimer
Auteur Fil de discussion: Episode 9 - Le futur passé  (Lu 25766 fois)
AlexandreLeblanc
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 23107



Voir le profil WWW
« Répondre #15 le: Dcembre 13, 2011, 00:24:08 »

Critique provisoire :

Avant de voir cet épisode, je m'attendais à quelque chose de quand même pas si mal mais jamais quelque chose d'aussi bon que ceci.  J'espérais un épisode centré sur Maggie pour en apprendre un peu plus à propos de cette dernière.  Ce n'est pas ce que nous avons eu mais je crois que ça aurait difficilement pu être mieux.  Il faut quand même dire que cet épisode a été écrit par J. Stewart Burns qui est pour moi le meilleur scénariste des saisons récentes.  Cet épisode est aussi pour moi le meilleur des quatre épisodes qui se passent dans le futur.

Pour l'originalité, c'était quand même facile de faire quelque chose qui ne ressemble pas aux autres épisodes puisqu'il se passe dans le futur et que comme je l'ai dit dans le précédant paragraphe, il y a que 4 épisodes dans le futur.  Au moins ils ne ressemblent à aucun de ceux et c'est une idée originale en elle même puisqu'elle est très bonne et très créative.  Cet épisode peut faire penser à futurama par moment mais il reste quand même tout au long dans le thème de la série.  Donc, l'épisode gagne beaucoup de point pour moi pour l'originalité.

Le scénario de Holidays of future passed set aussi très bon car il nous fait découvrir 3 histoires avec chacun des enfants de la famille Simpson toute aussi originale l'une que l'autre.  Du côté de Lisa, je suis très content de l'a voir avec Milhouse car c'est mon personnage préféré et je suis déçu de ne pas l'avoir plus dans cet épisode car à ce que nous avons vu de lui, il a l'air bien moins attachant qu'à l'âge de 8 ans.  Pour Bart, au moins il est dans la même gene que dans l'épisode Bart to the future de la saison 11 donc c'est déjà bien que ce soit cohérent avec un ancien épisode.  Pour Maggie, son histoire est très courte mais elle a bien sa place dans cet épisode et cette petite histoire est vraiment très agréable à suivre.  J'aime bien la fin de chacune des trois histoires et je dois dire que le scénario est un des meilleurs scénarios depuis la saison 13.  Il rentre dans mon top 5 l'air Al Jean.

Pour les gags, il y en a un grand nombre des cet épisode !  Les voici :

-Abe qui a l'air du père Noël à cause qu'il s'était mis la figure dans le bol de patate pilée.
-Le Itchy et Scratchy en hologramme.
-L'ordinateur qui veut savoir qui est le vrais père de l'enfant que Maggie va avoir entre les trois hommes.
-Les messages que Homer et marge reçoivent dans leur tête (les bemail).
-Ned qui dit que Homer a tué Edna et qu'il s'est remarié avec le fantôme de Maude.
-L'avion que maggie doit prendre.
-Homer qui ne voit pas ses habits invisibles.
-Snake en robot et les octuplets de Apu qui le tire.
-Les os des chiens de Burns.
-La publicité faîte à l'aide des étoiles dans le ciel.
-L'abre qui est vivant.
-Les robots qui n'aiment même pas Patty et Selma alors qu'ils sont fait pour ça.
-Les enfants d'Au qui ont tous eu des octuplets.
-Martin qui a changé de sexe.
-Les portes comme dans le film monstre inc.
-Tous les clones de Ralph.
-Lenny et Carl qui ont changé de cerveau.
-Le centre cyrogenic.
-Maggie qui ne réussi jamais à placer un mot.

Finalement, j'ai vraiment beaucoup aimé cet épisode et je décide de mettre 17/20 mais qui sait, ça peut encore monter !
Journalisée

Gaétan Julien
Garbage-Man
**
Messages: 160



Voir le profil
« Répondre #16 le: Dcembre 16, 2011, 14:47:59 »

Sans doute l'épisode le plus cohérant dans ceux qui sont futuriste à part l'avancé technologique encore un peu trop poussé pour l'époque.  Amusant de voir les enfants de Bart et Lisa qui sont le contraire de leur parents ceux de Bart qui sont très sage et l'ados de Lisa plus problématique..... J'ai beaucoup aimer également la chambre cryogénique avec tout les personnages disparue quan d à Maggie il fallait bien s'y attendre, on n'entendra jamais ce personnage parler en dehors d'une histoire hors monde des Simpsons, c'est un running gag et ca me surprendrais qu'il le fasse disparaître.  Bien aimé également l'attitude de Homer avec ses petit enfants qui à l'air d'un bon grand-père bref un excellent épisode et j'espère qu'il va faire des points dans l'audiance, une chose est sûr il en fait avec les fans car j'ai raremenent vue une telle hunanimité positive pour un épisode.
Journalisée
Sakunator
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1553


Hihi débli sporospop


Voir le profil
« Répondre #17 le: Dcembre 16, 2011, 22:19:22 »

Comme à peu près tout ce que je fais ce temps ci, je le fais à moitié. J'ai donc regardé l'épisode en surface. Et puisque je ne fais qu'à moitié, je ne terminerai même pas ma

Souriant BREF!

Très bonne sensation! J'adore les épisodes sur le futur, ça laisse plein de possibilités dans le scénario et puis c'est un peu comme un sucrerie donnée au spectateur. La série est au présent, mais on sait ce qui leur arrivera. Caustique!

Le futur de plusieurs personnages m'a bien fait rire surtout quand ça va à l'encontre de leurs idéologies ^^ comme quoi rien n'est statique dans la vie! Un bon épisode je trouve. A VOIR & A DÉGUSTER!

Manque d'inspiration, j'espère que mes jours à venir seront un peu plus clairs, pour vous donner de meilleures critiques, désolée les gars.
Journalisée
AlexandreLeblanc
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 23107



Voir le profil WWW
« Répondre #18 le: Dcembre 16, 2011, 22:31:39 »

Ma critique est peut-être plus grosse que la tienne mais j'ai pris des notes la deuxième fois que j'ai vu l'épisode et on ne voyait même plus de blanc sur ma feuille Souriant
Journalisée

hugo bonne
Espèce de pitit nouveau

Messages: 3



Voir le profil
« Répondre #19 le: Dcembre 22, 2011, 07:09:32 »

c'est un des meilleur épisode de la série moi j'ai adorer
Journalisée
The Reg
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 26129


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #20 le: Dcembre 28, 2011, 09:37:08 »

Je vais faire encore plus feignant que Saku. Je viens de voir l'épisode et j'ai aimé mais je veux le voir une seconde fois avant d'émettre un avis définitif.

Votre dieu Régis a parlé. Non, je veux dire...
Votre dieu Régis a parlé. Non, je veux dire...
Votre dieu Régis a parlé.
Journalisée

H_2_B
Administrateur
Super vice-président
*****
Messages: 4227


I'm Bi-winning !


Voir le profil
« Répondre #21 le: Dcembre 28, 2011, 18:35:48 »

Holidays of Future Passed : Génial. Hilarant. Inventif. Émotionnant. Les qualificatifs ne manquent pas pour désigner cet épisode. En ce qui me concerne, c'est le meilleur épisode qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps.

L'épisode commence par la fin du repas de Thanksgiving et déjà une réplique drôle d'Homer. Voilà, le ton es donné. Les gags durant l'épisode vont s'enchainer très rapidement à la manière de ce montage photo qui nous montre l'évolution de la famille en 30 ans. J'ai trouvé que ce début mettait de bonne humeur, c'est peut-être cette période de fête qui donne cette impression ou bien la musique utilisée pour illustrer les photos. Quoi qu'il en soit, ce début m'a beaucoup plu et ne correspond pourtant qu'à 2'30'' d'épisode. La suite n'en sera que meilleure.

On nous introduit au futur Bart. Un looser. Ce n'est pas une surprise qu'il n'ait pas réussi dans la vie mais là au moins on nous introduit un élément pas encore vu dans les épisodes du futur : les enfants. Je ne comprends pas pourquoi il a fallu attendre le quatrième épisode dans le futur pour nous montrer les gosses de Bart et de Lisa alors que cet épisode nous prouve qu'ils permettent aux scénaristes de délivrer un scénario touchant et profond sur la remise en question en tant que parents. D'ailleurs, que ce soit Bart ou Lisa, ils ont tous les deux des méthodes parentales fortement marquées par l'ombre de Marge et Homer. Bart n'arrive pas à être un bon père parce que Homer ne l'a jamais été et Lisa ne veut pas trop s'impliquer dans la vie de sa fille pour ne pas ressembler à Marge. J'ai trouvé cette partie de l'épisode qui traite de la parentalité bien maîtrisée.

On transite de la famille de Bart, après un bon gag sur le fait que ses enfants peuvent lire ses pensées, à la famille de Lisa avec un Milhouse encore plus mal en point que durant son enfance. On nous introduit donc Zia, la fille de Lisa au tatouage qui change tout seul et accro à l'Ultranet. Je n'arrive pas à voir si c'est moi qui extrapole mais le fait que Zia tombe dans un état léthargique après qu'elle se soit connectée, ce ne serait pas une critique que les scénaristes font sur l'effet qu'à Internet sur les jeunes actuels ? Si c'est ça, c'est bien joué.

On passe à Maggie, logée au Benny Hilton hotel (c'est con mais ça m'a tellement fait rire  Souriant) et enceinte jusqu'aux dents. Une petite pirouette scénaristique pour nous expliquer pourquoi Maggie ne parlera pas de tout l'épisode et hop! nous revoilà avec un running gag qui marche toujours.

Finalement, l'introduction de ce monde futuriste se termine sur Marge et Homer qui lisent des livres en hologramme dans leur lit et Homer qui parle de "futur sexe". Ça aurait pu être une blague un peu facile (du style "Ouais, on fait des méta-références au fait que c'est un épisode sur le futur") mais l'explication qui suit rend cette réplique assez drôle. Cet acte se finit avec Homer qui ouvre un spam avec la nouvelle technologie de messagerie par cerveaux interposés, le b-mail.

Une pause s'impose pour parler de ce monde futuriste. J'avais l'impression d'être dans Futurama avec toute cette technologie et franchement j'ai trouvé tout ça très drôle. C'est saupoudré un peu partout dans l'épisode parfois en insistant dessus (comme le passage ou Marge fait des cookies et doit arroser une gélule pour qu'apparaisse la recette) et parfois c'est plus discret mais tout aussi drôle (le tatouage qui change, les décorations de noël qui ne sont que des hologrammes ou plus loin le ballon qui change entre "It's a boy/ a girl"). Il y a tellement de clins d’œil et autres fantaisies que je suis sûr que je ne les ai pas toutes saisies. Un deuxième visionnage devra s'imposer. Mais comme c'est un excellent épisode, ce sera fait sans déplaisir.

Le deuxième acte permet de nous montrer un peu plus en profondeur l'évolution de Homer et j'ai adoré. Le fameux Jerkass Homer dont parlent les membres de NHC n'existe pas dans le futur. Ici, il s'agit d'un grand père plein de sagesse (si, si) qui a arrêté de boire pour faire des maquettes en bouteilles de vaisseaux spatiaux. Et à nouveau, une bonne réplique de sa part qui sera suivi par d'autres bons moments comme celui où il arrive avec des accessoires pour bonhomme de neige  Souriant

Et c'est là qu'une nouvelle dimension est empruntée par cet épisode : Bart confie les enfants à Homer. Et cette partie est géniale parce qu'enfin, on voit un Homer attentionné qui se soucie de ses petits enfants et qui ne se comporte pas comme un idiot. D'ailleurs, il y a un échange entre Bart et Marge que j'ai bien aimé également et où Bart se demande pourquoi Homer n'a pas été comme ça avec lui étant plus jeune. J'aime bien de voir cette évolution du personnage de Homer et la remise en question de Bart sur ce que son enfance a été. C'est peut-être la loi Homer anti-étranglement qui l'a fait changer radicalement  Souriant
La petite apparition de Flanders et la référence à Adieu Maude S-11 m'a également fait sourire, en particulier le "Isn't she pretty ?" de Ned toujours en plein dénis. 

Le passage a l'aéroport était également excellent. Le chaos de ce qu'est devenu le voyage en avion est tellement exagéré que c'en est drôle. Le montage sur la journée d'Homer avec ses petits enfants offre de bons moment, notamment l'échange musclé entre le Serpent et la famille Nahasapeemapetilon. Le passage avec Kearney... Et bien lui aussi très drôle (je me répète, non ?) avec le "Computer hospital" et le "old fashion way".

Vient ensuite une scène très bien écrite entre un Bart et une Lisa un peu éméchés qui discutent ensemble pour dire ce qu'il ont sur le cœur. Cette scène permet de les remettre en question et montre que leur rivalité frère/sœur n'existe plus dans le futur. J'ai trouvé ça assez touchant. Par contre l'arbre vivant, je ne dirais rien de plus que "mouais". Le passage avec Krusty n'est pas spécialement drôle si ce n'est à un détail : le poulet en caoutchouc pendu à l'arrière.

Les scènes s'enchainent très vite entre l'hôpital, la maison et le centre de cryogénie ce qui apporte pas mal de dynamisme à l'ensemble. Chacune de ces scènes délivrent de bons gags : L'étable de l'hôpital, l'aile d'échange d'âmes de Burns, la tétine comme péridurale, les robots de Patty et Selma... Et on voit même un passage chez Apu et Manjula qui, à défaut d'être drôle, à le mérite d'être sympathique.

Tellement de références parsèment la suite de cet épisode avec le Google à thème, Newtube, le nouveau Facebook... Mais finalement, la résolution de l'histoire de Lisa ne mène pas à grand chose si ce n'est que sa fille est plus intelligente qu'elle ne le pensait. De toute façon depuis le début de l'épisode, c'est l'histoire de Bart qui fait la force de cet épisode.

Et ce n'est pas le passage au Bar de Moe ou celui avec les clones de Ralph qui vont me contredire  Souriant  Finalement, on en arrive à la seconde séquence émotion après celle de la cabane, le centre de cryogénie. Cette scène est la dernière où on nous montre l'évolution du personnage de Homer, où on voit qu'il a appris de ses erreurs et que la vieillesse lui a fourni une prise de conscience vis à vis de sa vie de famille. Un moment touchant avec ses petits enfants et Abraham en atteste.

On conclut l'épisode en famille avec une nouvelle photo prise par les animaux super évolués de la famille. Je crois que je n'ai jamais autant écrit sur un épisode. Celui-ci est tellement riche dans son scénario, dans ses références et dans ses gags que je ne voulais pas négliger ma critique. Si vous avez eu le courage de lire tout ça, je vous dis bravo  Souriant

Et ma note pour cet épisode est de 18/20.
Journalisée

Cletus Scorpio
Super vice-président
****
Messages: 3518


Is that Babou?!! [...] He remembers me!


Voir le profil
« Répondre #22 le: Dcembre 28, 2011, 19:34:00 »

Oui oui j'ai tout lu, je suis d'accord sur presque tout sauf sur la note, je ne monterais pas si haut, 16 ou 17 grand max, ce qui me fait penser que je n'ai pas émis la moindre critique (détaillée) ni la moindre note dans cette saison 23.

Apres la décevante saison 22, je prends les épisodes différemment, s'il est bon, "cool saison 23, un bon episode, ça fait plaisir", s'il est mauvais, et bien tant pis. Je ne me dis plus "j’espère que la suite de la saison et les audiences seront bonnes sinon ce serait la fin de la série" mais je prends chaque nouvel episode comme un bonus qui s'ajoute a la longue liste des Simpson.

Bien sur les excellents épisodes récents sont rares (L'histoire apparemment sans fin s-17, 24 Minutes s-18 et Soupçons s-19 dans une moindre mesure) mais je suis prêt a regarder quelques épisodes très médiocres voire exécrables pour avoir de temps a autres 21 excellentes minutes.

J'ai dévié un peu du sujet mais c'est vrai que cela fait plaisir de revoir un excellent episode qui malgré des codes graphiques d'aujourd'hui (HD), une influence technologique toujours plus présente (Mapple, Zii, Facebook...) dans ces dernières saisons, une cartoonisation croissante, et on peut le dire, une série qui ne ressemble plus vraiment a celle que l'on a connue, soit, mais cette série est toujours la et on peut s'en réjouir.

Ceci n’était donc pas du tout une critique mais plutôt un billet d'humeur Souriant

Pour autant, je ne présenterai jamais mes excuses pour ce Hors-Sujet délibéré.
Journalisée


Ma superbe signature avec les meilleures repliques d'Hank Scorpio est partie en sucette, donc souvenez-vous des meilleures répliques d'Hank Scorpio et riez en mon hommage
AlexandreLeblanc
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 23107



Voir le profil WWW
« Répondre #23 le: Dcembre 28, 2011, 19:51:41 »

H_2_B => J'ai aussi eu le courage de lire ta critique en entier H_2_B Sourire !  Au moins, on ne s'ennuie jamais en lisant tes critiques car c'est toujours très bien expliqué et tu parles de points qui son très intéressant et tu réussis même à me faire découvrir certaine chose que je n'avais pas remarqué dans les épisodes.  Cette critique fut sans doute ta meilleure de la saison 23 jusqu'à maintenant !

Je suis vraiment très content de la note que tu as mis à cet épisode car elle se rapproche énormément de la mienne.  Qui sait, peut-être que si je le revois une troisième fois, j'augmenterai la note mais pour l'instant, un 17/20 est une note qui va très bien à cet épisode selon mon opinion.

Cletus => Je n'est pas trop compris ce que tu voulais dire.  Est-ce que tu regardes encore tous les épisodes même si tu ne fais plus souvent de critique ou est-ce que tu en choisis seulement quelques un à regarder ?
Journalisée

Cletus Scorpio
Super vice-président
****
Messages: 3518


Is that Babou?!! [...] He remembers me!


Voir le profil
« Répondre #24 le: Dcembre 28, 2011, 20:42:58 »

Cletus => Je n'est pas trop compris ce que tu voulais dire.  Est-ce que tu regardes encore tous les épisodes même si tu ne fais plus souvent de critique ou est-ce que tu en choisis seulement quelques un à regarder ?

Je regarde tous les épisodes of course.

mais je prends chaque nouvel episode comme un bonus qui s'ajoute a la longue liste des Simpson.

mais je suis prêt a regarder quelques épisodes très médiocres voire exécrables pour avoir de temps a autres 21 excellentes minutes.

Journalisée


Ma superbe signature avec les meilleures repliques d'Hank Scorpio est partie en sucette, donc souvenez-vous des meilleures répliques d'Hank Scorpio et riez en mon hommage
H_2_B
Administrateur
Super vice-président
*****
Messages: 4227


I'm Bi-winning !


Voir le profil
« Répondre #25 le: Dcembre 28, 2011, 21:55:55 »


Pour autant, je ne présenterai jamais mes excuses pour ce Hors-Sujet délibéré.

Oh t'inquiète pas, on va pas te blâmer pour ça voyons. Te torturer à mort oui, mais jamais je ne le ferai en t'engueulant  Grimaçant Mais ce petit billet était intéressant à lire. Je peux parfaitement comprendre ton ressentiment sur ce qu'est devenue la série.

Comme je l'avais dit dans ma critique précédente, je ne sais pas si mes attentes concernant la série ont baissées ou si je pense vraiment qu'ils méritent d'aussi bonnes notes. C'est comme pour 'épisode Homer scissorhand S-22. Tout le monde trouvait que je le surnotait et c'est peut-être ça mon problème : quand je vois une perle, je lui accorde sans doute trop de crédit.

Mais le fait est que j'ai beaucoup aimé cet épisode. Il est possible qu'en le revoyant je baisse ma note mais "tant que j'ai trouvé les thématiques de l'épisode bien développé et que j'ai vraiment beaucoup ri, un 18/20 me semble bon.

Et merci Alex, j'essaye toujours (comme beaucoup de membre ici) de ne pas négliger la rédaction de mes critiques. Comme je prends beaucoup de plaisir à lire les votre, j'essaye de faire en sorte qu'il en soit de même pour vous quand vous lisez les miennes.
Journalisée

Charles Montgomery Burns
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 17874


Why so serious ?


Voir le profil
« Répondre #26 le: Avril 07, 2012, 18:33:53 »

Comme quoi dans la série, on aura vu souvent des très bons épisodes. Des excellents, il y en a pas mal également. Ces dernières années, on a un espèce de quota « grâce » auquel on est obligé de laisser passer environ une vingtaine d'épisodes avant d'en voir passer un excellent. Ou tout du moins, un qui fasse l'unanimité, et ce, même chez les amerloques. Depuis le déclin définitif dès la saison 17, il y a eu L'histoire apparemment sans fin, 24 Minutes, Soupçons... et depuis, plus rien, il aura fallu attendre quatre ans ! Quatre longues années !

Tant de choses m'ont plu dans cet épisode... en fait, cet épisode, c'est un cochon. Parce que dans le cochon, tout est bon. Souriant ===>
Déjà, rien qu'à voir le début avec le très bon gag du canapé (ni trop court, ni trop long) et la présentation presque entièrement réduite, on sent que ça ne sera pas un épisode qui a besoin de bouche-trou. Un épisode qui ira du début à la fin sans avoir besoin de gratter du temps d'une manière ou d'une autre. C'est bon signe. Non seulement c'est court, mais en plus, ça permet de mettre le spectateur dans l'ambiance Noël, donc de quoi s’imprégner de l'esprit de l'épisode.

La trentaine de « Christmas Cards » qui représenteront les trente années éllipsées dans cet épisode futuriste laisse le sourire aux lèvres. Quelques petites attentions par-ci par-là comme Maggie dans la chaussette de Noël, Abraham en Santa, l'évolution progressive de Bart et Lisa qui fait parfois un peu peur, Maggie qui ressemble de plus en plus à Lisa, l'inévitable couple Milhouse/Lisa, Le tableau derrière le canapé qui transforme le voilier en bateau à moteur, Maggie qui devient une rock star, Bart qui habite toujours chez ses parents, Homer et Marge qui voyagent un peu partout (New-York sous l'eau ? Le Pôle Sud où il fait une chaleur désertique, les Aliens dont la femme a un oeil, le mari trois, et l'enfant deux,) le bateau à moteur qui se transforme finalement en vaisseau spatial...

La satire de Bart qui vit encore à l'école après ses trente ans, je n'ai fait le rapprochement que peu après, mais...

Souriant, Amphain Braiphe.

Y'a un travail graphiquement moderne dans cet épisode qui est ahurissant. Même si dans l'idée, ce sont des choses qui reviennent souvent lorsque l'on parle de futur, c'est exploité à merveille ici. Les maisons, les voitures, la téléportation, plus tard dans l'épisode internet, le fait que l'on puisse lire dans les pensées des gens, maintenant, etc... autant comme dans Futur Drama - s16  (oui, il fallait bien faire la comparaison, de toute façon), c'est mis en avant mais pas drôle, autant comme là, il y a un effort des deux cotés.

Mais revenons-en à l'épisode, avec l'apparition en live du couple Milhouse & Lisa qui... vont plutôt bien ensembles, après tout ! Pour une fois, les scénaristes ont fait abstraction du coté pleurnichard et immature du personnage pour faire ressortir son sérieux. Et cela n'empêche pas de conserver le coté faible de Milhouse, comme par exemple pour l'époque de Noël difficile due à ses allergies de tous les produits de cette époque de l'année, ou encore le fait qu'on ait envoyé un homme sur le Soleil (Souriant).

Ce qui nous propulse donc dans le coeur du problème de Lisa : sa fille. Fille qui a d'ailleurs un tatouage qui varie dans la scène entre le "Yin-Yang",  le signe "Peace and Love" et un autre dont j'ignore la signification. Fille qui a d'ailleurs aussi une mèche bleue qui n'a titillé mon attention qu'au troisième visionnage. Encore une fois, un effort constant sur le détail qui est juste ahurissant.  Je crois que c'est le seul intérêt d'avoir la HD pour les Simpson.
La conversation avec sa fille sera courte, mais celle qui suit est désopilante, surtout pour l’image de Milhouse qui doit porter un voile au Michigan.

Soudainement, on se retrouve en Angleterre (référence à Le Mariage de Lisa ??) où, là, aussi on ne se gêne pas pour parodier un peu de tout. Entre les Beatles et leur célèbre phrase "Bigger than Jesus" parodiée avec l'église, ça c'est plutôt culottée, comme vanne. J'ai bien aimé aussi le coup du Big Ben qui décolle une fois arrivé à 00:00. Par contre, il y a quelque chose que je n'ai saisi, ce sont les plantes qui marchent ?? Est-ce que ça a une signification particulière, ou non ?
Mais pour revenir sur l'Angleterre, le coup de Maggie qui ne peut pas parler jusqu'à la naissance à cause du cordon ombilical/vocal (^^') m'a un peu déçu. J'y croyais à moitié, mais après tout, c'est un running gag, et ce n'est pas si étonnant que ça. Belle petite pirouette pour ne pas casser les habitudes.

Venons-en, donc à la fameuse scène de la discussion « dans le lit » d'Homer et Marge qui revient souvent et qui permet d'amener de bonnes répliques, mais qui introduit également le plus important de l'épisode : la réunion de toute la famille. "I see you're reading a children's book, and your profile indicates you are a mature adult. Is there an error ?", "How would you like some future sex ?", les b(brain)-mails, les virus dans les b-mails...

Et ça continue dans la scène d'après avec Homer qui fabrique des vaisseaux de l'espace dans des bouteilles, les guirlandes toujours emmêlées après tant d'années, Ned qui se remarie avec le fantôme de Maude et le "Isn't she pretty ?" (BEST GAG EVER).
Et ça re-continue la scène suivante dans l'aéroport (ou plutôt transplanoport), la référence à Futurama (New-New-York), la république du Texas, la voix-off de l'avion qui demande de fermer la porte de secours durant le vol...

Bonne chute aussi pour les cookies de Marge, tout le monde s'attend à ce qu'ils soient fins prêts façon Retour vers le futur, mais non, c'est juste la recette. Et tu as raison H_2_B, Lisa qui s'affale devant son ordi en étant complètement H.S. IRL, c'est sans doute une critique des jeunes d’aujourd’hui qui passent un temps considérable devant les écrans.
Ce qui me fait donc revenir à la scène qui se termine par une bonne réplique ("I am trying to communicate with my disrespectul daughter, but you don't know what that's like") et un bon gag visuel (Marge qui se fait un trou dans ses cheveux Souriant).

Dans la même veine, la journée entre les petits enfants de Homer et lui-même m'a beaucoup plu, que ce soit dès le début où Homer cherche sa cap d'invisibilité, Homer qui lis Planity Fair, les tartes qui viennent de la Lune, de Saturne et de Venus, l'énième cambriolage du Kwik-E-Mart, Burns  toujours vivant et le culte "Release the hounds" à se tordre de rire...
Le court passage de Maggie qui arrive sur Springfield est du même tonneau : Howard qui a manifestement réussi dans la vie en agrandissant quelque peu son magasin de fleurs, l'église de Donuts, le "Computer Hospital"  Grimaçant, "Looks like I'm gonna have to do this the old fashion way", la mairie multi-religion ainsi que Jebediah qui a perdu la tête (si, si !)...


En réalité, je me rends compte que j'analyse trop peu l'épisode, mais c'est pour la bonne raison que le nombre de gags, de bonnes répliques et de références dans cet épisode est tellement énorme que ça prendrait des pages et des pages et des pages à parler de tout. Suffit de voir que je n'en suis qu'à la moitié de l'épisode, là.


Mais pour en revenir à l'épisode, disons que les étoiles dans le ciel qui forment des pubs m'ont bien fait sourire aussi (surtout pour : Cookie Kwan : #1 in the Western Sky). Une chose menant à une autre, la conversation entre Lisa et Bart adultes dans la cabane, c'est bien quelque chose que je ne pensais jamais voir. Et pourtant, ici aussi les répliques fusent, et l'histoire commence à avancer, autant chez Bart que chez Lisa.

Enfin nous en arrivons à l’accouchement de Maggie (juste à coté du batîment "Montgomery Burns Institute For Soul Extraction" et sa dernière apparition avant la fin de l'épisode. Plus tard dans l'épisode, on voit d'ailleurs Burns tenir la main du Diable en direction de son Institution.
Par contre, je n'ai pas aimé l'apparition de Patty & Selma. De toute façon, je n'ai jamais été fan de ces personnages, et là, j'ai trouvé qu'elles n'amenaient rien à l'histoire, d'autant que les robots ne m'ont pas fait rire.
Content cependant de revoir Apu ainsi que les octuplés de leurs octuplés, et la mangouste morte il y a 600 ans. Souriant

Venons-en donc au coeur de l'histoire de Lisa qui décide enfin d'agir. J'ai le souvenir d'avoir déjà entendu le mot "Ultranet" quelque part, je suis le seul à qui ça rappelle quelque chose en dehors de cet épisode mais dans un contexte parallèle ?
Et justement en ce qui concerne l'Ultranet, la liste est longue : NewTube, tous les personnages qui apparaissent dans la liste d'amis de Lisa, Martia Princesse, Google et les résultats en forme de porte (qui me font d'ailleurs vaguement penser à Monstres & Cie)
Toujours sur les conclusions d'histoires, on en vient donc à Bart qui est parti à la recherche de ses fils et qui trouve le District 9 et le District 10.  Souriant Souriant A mourir de rire, celle-là, la meilleure vanne de tout l'épisode. A l'inverse, j'ai l'impression que le coup des Ralph clonés a plu à tout le monde sauf moi, je n'ai pas détesté l'idée, mais ça ne m'a pas rendu hilare pour autant. Mais peu importe, on enchaîne avec un des meilleurs aussi, celui du bar de Moe qui n'a pas changé d'un poil mais qui reste une scène de crime (où l'on reconnaît un ou deux personnages d'ailleurs).
On retrouve donc Homer qui montre son père à ses petits-fils (et vas-y que j'te remets encore un gag avec la tombe, ça n'arrête jamais !).

Tout cela pour en arriver à une conclusion à la fois hilarante entre père et fils, et à la fois larmoyante entre père et fils. Une très bonne, excellente fin pour un épisode qui de toute façon était à l'égal de son final.
Vous savez, je crois que cet épisode fait partie des extrêmement rares de la série qui m'ont fait rire dans l'absolue totalité de toutes les scènes et séquences. J'avais l'intention de mettre 17, mais lorsque j'ai constaté ceci, et à quel point l'épisode était profond, autant dans ses parodies que dans son histoire touchante, je pense que je peux me permettre de d'accorder un 18/20, ça me semble plus juste. Ce n'était pas seulement excellent, c'était mémorable.

The Falcon and The D'Ohman : 8/20
Bart Stops To Smell The Roosevelts : 6/20
Threehouse of Horror XXII  : 7/20
Replaceable You : 15/20
The Food Wife : 8/20
The Book Job : 17/20
The Man in The Blue Flannel Pants : 11/20
The Ten-Per-Cent Solution : 14/20
=> Holidays of Future Passed : 18/20
« Dernière édition: Avril 07, 2012, 18:37:02 par Charles Montgomery Burns » Journalisée

Je suis vide avant d'être plein, et on me jette dès que je le suis. Que suis-je ?
simpsonsbart
Super vice-président
****
Messages: 2864


Va te faire shampouiner Skinul!


Voir le profil
« Répondre #27 le: Juin 08, 2012, 18:00:04 »

Hum... y en a qui disent que le costume de Bart est une allusion à celui de Fry mais ils peuvent toujours courir, il ne fait pas allusion à celui-ci: la prod lui a mis ce costume au pif, comme l'inspecteur du nom de Homer Simpson dans "Max Simpson". Enfin, ce n'est que mon avis.

En bonus, voici l'évolution complète de la famille Simpson en 30 ans:

« Dernière édition: Octobre 21, 2012, 12:18:48 par simpsonsbart » Journalisée



J'ai le syndrome d'Asperger, ce qui explique pourquoi j'ai des intérêts intenses envers certaines choses, notamment envers Otto, personnage dont je ne suis pourtant pas fan.

Je compare ma situation d'attente d'un nouvel épisode sur Otto à Une grosse tuile pour un toit.
Tetouchaud
Super vice-président
****
Messages: 2984



Voir le profil
« Répondre #28 le: Aot 16, 2012, 13:54:00 »

Le meilleur de la saison jusqu'à maintenant, et certainement jusqu'à la fin. L'ambiance est étrange mais vraiment plaisante ! Et puis, c'est chouette d'apprendre que Bart, Lisa et Maggie ont tous eu un enfant !
L'épisode est également drôle, encore un point positif, mais je ne trouve pas de point négatif. Contrairement à beaucoup d'épisodes de la saison, il est bien rythmé, drôle et agréable à regarder.
Un excellent épisode. 18/20
Journalisée
paolo98
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 10422


"Et elle achète un escalier à Yvonne" - Led Zep


Voir le profil
« Répondre #29 le: Octobre 02, 2012, 15:29:26 »

Le meilleur épisode de la saison ! Les Ralph, Apu et la vache/mangouste de 600 ans, Edna tuée par Homer, Kearney qui conduit le taxi, Lenny et Carl qui ont échangé leurs voix ... Que de gags qui rendent cet épisode très bon. Pari les 4 épisodes du futur, c'est sans contester le meilleur. J'ai d'ailleurs trouvé très bien le fait que Maggie soit toujours empêchée de parler. Je change mon 18 en 17/20, mais c'est quand même excellent !

Mémoire effacée : 13 =
L'important c'est les Roosevelts : 9 (+1)
Simpson Horror Show XXII : 6 (-4)

Remplaçable : 11 (-1)
La Gourmète : 15 =
Le coup du bouquin : 15 (-1)
Homer homme d'affaires : 12 (-1)
La solution à 10% : 7 (+2)
Le futur passé : 17 (-1)
Journalisée

Pages: 1 [2] 3 Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.14 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC
Simple Audio Video Embedder
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !