Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: N'oubliez pas les tournois en cours : Le Grand Tournoi des films - Le Grand Tournoi des chansons

+  Forum The Simpsons Park
|-+  General Category
| |-+  Les épisodes
| | |-+  Saison 7 (Modérateurs: H_2_B, The Reg)
| | | |-+  Episode 14 - Premier pas dans le grand monde
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Imprimer
Auteur Fil de discussion: Episode 14 - Premier pas dans le grand monde  (Lu 4222 fois)
The Simpsons Park
Administrateur
Membre des tailleurs de pierre
*****
Messages: 555



Voir le profil
« le: Fvrier 26, 2011, 12:21:01 »

Premier pas dans le grand monde

Résumé :
Abraham Simpson qui voulait régler l'image détruit la télévision. Les Simpson se rendent alors à Ogdenville pour en acheter une pas trop cher. Marge en profite pour aller dans un magasin de vêtements. Elle voit un véritable tailleur pour seulement 90 $. Elle décide de l'acheter. En sortant avec son tailleur, elle rencontre Evelyne, une ancienne camarade de classe. En voyant le look de Marge, elle lui propose de rejoindre son club qui réunit des gens d'une classe sociale importante. Marge fait sensation au club mais ils ignorent tous qu'elle n'a pas beaucoup d'argent. Marge ne veut pas que ça se sache pour conserver ses nouvelles amies...

Fiche complète de l'épisode
Images de l'épisode
Journalisée
alex_on_ice
Invité
« Répondre #1 le: Avril 15, 2011, 21:02:14 »

Critique Officielle:
Un des très très rares épisodes dans la saison 7 que je trouve extremêment ennuyant. Les seuls moments qui me permettent de monter la note de 7 à 9 sont ces moments où Homer joue au golf (Ces scènes sont pas mal du tout). Mais si on devait regarder l'ensemble de l'épisode il reste franchement assez faible avec un scènario très bof de mon point de vue et très très peu de bons gags. Les seuls moments où j'ai souris ce sont les moments où Homer joueait au golf. Ma scène préféré dans cet épisode est le moment où Homer est en train de faire du golf dans les toilettes de la centrale nucléaire (avec Carl et Lenny qui sont spéctateurs)! Je n'ai pas vraiment autre chose à dire si ce n'est que cet épisode a l'un des scénarios les moins réflechis de la saison 7. 9/20
« Dernière édition: Mai 20, 2011, 16:05:48 par alex_on_ice » Journalisée
The Reg
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 26868


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #2 le: Septembre 06, 2011, 12:17:11 »

Je trouve l'histoire de Marge plutôt touchante, il faut dire qu'on la cantonne depuis 150 épisodes à son rôle de femme au foyer sans grandes perspectives, ses réactions sont réalistes et compréhensibles, mais la conclusion nous ramène à la nature habituelle du personnage avec une petite touche d'émotion.

Il y a quelques bons moments dans son histoire, comme le gag de l'Opéra à la télé, quand elle essaie de rire sans succès, où qu'elle essaie les robes de ses sœurs. L'histoire d'Homer enfin vaut surtout pour Burns, sa dernière réplique sur son gâteau me plaît beaucoup. Ce n'est pas l'épisode le plus marquant ou le plus drôle de la saison, mais un assez bon sur Marge. 12/20
Journalisée

AlexandreLeblanc
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 23147



Voir le profil WWW
« Répondre #3 le: Janvier 05, 2012, 19:57:55 »

Critique officielle :

Probablement le pire épisode la saison 7 pour moi même si il n'est quand même pas si pire que ça, il est tout simplement un épisode très moyen. Si il est moyen, c'est tout simplement parce que l'épisode contient très peu de gags et l'histoire principale est assez ennuyante avec beaucoup de longueur. L'idée de l'histoire A est nouvelle et ne ressemble à rien que nous avions vu auparavant dans la série mais ce n'est pas une idée génial car le sujet est plutôt ennuyant et je vois mal comment ils auraient pu faire mieux avec ce sujet. En plus, je trouve que marge sort vraiment de son personnage dans cet épisode et je n'ai pas vraiment aimé ce détail. Pour l'histoire B avec Homer qui joue au golf, cette histoire vient vraiment sauver les meubles et va faire grandement monter la note de l'épisode. Il y a quelques gags et en plus, je trouve que c'est exactement le style de Smithers de faire gagner Mr. Burns en trichant car ça aurait été illogique qu'un vieil homme comme Burns réussisse à gagner plein de tournois de golf. Finalement, un épisode très moyen mais sauvé par son histoire secondaire donc 11/20.

Notes officielles :

Qui a tiré sur Mr Burns ? (Partie 2) : 17/20
Radioactive man : 17/20 (+2)
Le foyer de la révolte : 16/20
Bart vend son âme : 18/20
Lisa la végétarienne : 18/20 (+1)
Les Simpson spécial Halloween VI : 16/20
Un super big Homer : 17/20 (+2)
La mère de Homer : 17/20 (+2)
Bombinette Bob : 14/20
138ème épisode, du jamais vu ! : 15/20 (+1)
Marge et son petit voleur : 15/20
Une partie Homérique : 17/20 (+1)
Deux mauvais voisins : 15/20 (+1)
Premier pas dans le grand monde : 11/20 (-3)
« Dernière édition: Janvier 06, 2012, 00:40:08 par AlexandreLeblanc » Journalisée

Springfield83
Membre de la famille Simpson
****
Messages: 6323



Voir le profil
« Répondre #4 le: Mai 01, 2014, 09:26:20 »

Premier pas dans le grand monde

Un épisode un peu bas pour la saison mais qui n'en reste pas moins sympathique.
Voir la famille Simpson dans un club de riche, c'est assez sympathique, surtout de savoir comment ils vont réagir à cette vie peu banale.
La seule à prendre la grosse tête est Marge, elle veut à tout prix entrer dans cette sphère sociale mais c'est compréhensible vu sa vie de tous les jours. Les autres membres de la famille sont plus ventre à terre, ils critiquent ce niveau social et c'est plaisant à voir.
Justement l'histoire de Marge est peu drôle mais pas non plus ennuyante, il s'y passe des choses mais elles ne sont pas toutes agréables à voir, on voit Marge quitter sa famille pour des gens riches.
L'histoire d'Homer, elle, est vraiment plus drôle, le voir en tant qu'as du Golf, c'est sympa. Cependant on aimerait en voir plus, seul le match contre Burns vaut le coup.
La fin est comme dans tous les épisodes un retour à la case départ, parfois c'est maîtrisé, parfois pas, cette fois-ci c'était entre les deux, pas de quoi pleurer.

Un épisode tout de même bien écrit dans l'ensemble. 12/20
Journalisée

Messi-simpson
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1753



Voir le profil
« Répondre #5 le: Juin 09, 2014, 13:06:33 »

Un épisode qui sans être attirant sur le papier et finalement correcte. J'aime bien le début au magasin de TV et son slogan : Des télés haut de gamme à des prix bas de gamme .
L'histoire principale reste assez moyenne et a une ambiance vraiment à avoir le caffard même si j'ai bien aimé quand Marge essaie les robes de ses soeurs. L'histoire B est vraiment bonne on y retrouve pas mal de gag cela compense un peu avec l'histoire principale. Assez bon.       13/20
Journalisée

Yo
Dr. Nick
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 14456


Wanted dead or alive


Voir le profil
« Répondre #6 le: Janvier 20, 2015, 20:43:06 »

Marge qui tente de se faire accepter dans un univers qui n'est pas le sien, plutôt bonne idée, c'est toujours sympa de voir le personnage sortir du cadre dans lequel il est cantonné. Si les copines de Marge m'irritent assez, l'histoire tient la route jusqu'au bout, malgré deux ou trois moments de flottement et quelques facilités (Un changement aussi radical pour un tailleur grâce à une machine à coudre? C'est c'laaaaa, oui). La fin n'est pas particulièrement émouvante mais pas non plus mièvre, c'est déjà ça. Sinon, suis-je le seul à avoir un problème avec le comportement de Lisa dans cet épisode? L'histoire B est pas mal, surtout grâce à Homer et Burns, une nouvelle fois très drôles dans cette saison.
Pour les gags, il y a quelques moments de rire mais pas très nombreux dans l'ensemble. Reste un épisode gentillet, qui passe tranquillement. 12/20
Journalisée

Ever danced with the devil in the pale moonlight ?
Tetouchaud
Super vice-président
****
Messages: 3007



Voir le profil
« Répondre #7 le: Fvrier 20, 2015, 10:19:55 »

Un bon épisode sur Marge, même un bon épisode "tout court". Dans l'idée, c'est sympa : Marge, femme au foyer, intègre un groupe de grande classe sociale... en gros de bobos ! Mais ce n'est pas très drôle, et c'est bien dommage, car le scénario en lui-même vaut vraiment le coup d’œil... mais reste anecdotique dans cette saison.

En revanche, l'histoire d'Homer et Burns rattrape quelque peu l'épisode. Je suis un très grand fan de la réplique de Burns "J'ai épluché les oignons moi-même". On a ces deux personnages au top de leur forme, et là clairement c'est plus drôle. Mais le scénario est simple, plus faiblard... malheureusement.

Globalement, deux histoires qui se complètent assez bien, mais ce n'est pas folichon. 12/20.
Journalisée
Maurice
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 16324


Happy Hank's Giving


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #8 le: Juin 23, 2016, 04:47:09 »

Cet épisode est l'exemple parfait que cette saison est superbe, pas parce que l'épisode est bon, non, parce que c'est le pire de la saison, mais il est quand même bien.
Journalisée

Ilario
Super vice-président
****
Messages: 3027


Oh, une fois j'ai vu un dirigeable.


Voir le profil
« Répondre #9 le: Aot 26, 2017, 13:08:07 »

Episode moyen, l'histoire de Marge n'est pas fascinante mais se laisse regarder, Marge qui devient ce qu'elle n'est pas pour devenir amie avec des personnes ne lui correspondant pas du tout, mhhh bof-bof. L'histoire B de Homer au golf est nettement mieux, une belle rivalité/amitié entre Homer et Burns lors de cette seconde histoire. Quelques gags tout de même comme les cheveux de Marge qui pensent également, l'opéra à la télé, quand Marge essaye les robes de sa soeur, le gateau de Burns à la fin ou comme le type qui part quand Krusty est assommé. Un épisode moyen dans une excellente saison, ça fait mouche. 11/20
Journalisée

Lenny Bar
Administrateur
Membre de la famille Simpson
*****
Messages: 5765


Mortecouille !

stauf6@hotmail.com
Voir le profil
« Répondre #10 le: Dcembre 20, 2017, 20:11:24 »

Boh... Pas grand chose d’intéressant dans cet épisode. L'histoire principale sur Marge est assez ennuyeuse, et celle sur Homer bien qu'elle soit plus marrante n'est pas incroyable non plus.
Le rythme est plutôt lent, les gags très peu nombreux...

Voilà, voilà...

Quelque gags sympa malgré tout : Les marques de télé, Marge qui passe l'aspirateur devant la télé qui diffuse un opéra, Burns et sa superbe automobile, le golfeur qui s'enfuit quand Krusty se fait assommer, Burns qui a épluché des oignons pour son magnifique gâteau, etc.

Il n'y a vraiment pas grand chose à dire sur cet épisode. Il n'est pas très bon mais ce n'est pas un ratage complet, quelque gags viennent sauver l'ensemble mais... bah... Je garde mon 8/20
Journalisée

Ilevan
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1548


Glorious Days ♫


Voir le profil
« Répondre #11 le: Aot 29, 2018, 14:33:47 »

Je n'ai généralement pas de problème avec les épisodes ne contenant pas trop de gags et proches de leurs personnages, mais je trouve celui là vraiment, vraiment très mauvais. Déjà niveau gags, c'est absolument la misère. Quelques gags avec Homer jouant au golf valent le coup, mais sinon c'est d'un vide hallucinant pour la saison ; heureusement aucun gag n'est mauvais, c'est déjà ça de gagné.

A côté de ça, je n'aime vraiment pas l'histoire. Marge veut entrer dans "le grand monde", je trouve ça pas terrible de base, mais l'épisode n'en tire pas parti. Marge est une véritable serpillière tout du long, se conformant à un monde auquel elle n'appartient pas, commettant au passage une bourde telle que ça remet en cause tout son personnage. A côté de ça, les femmes qu'elle fréquente, au delà d'être insipides, donnent l'impression de vivre un mode de vie glorifié ; ce qui est l'opposé de ce que l'épisode veut faire passer. C'est bien les intentions mais en l'occurrence j'ai vraiment l'impression de voir l'épisode cracher dans la soupe, et au passage détruire un peu du personnage de Marge.

Niveau défauts complémentaires : un rythme extrêmement bâtard, une histoire A littéralement sans gags. Non c'est triste mais, mauvais épisode : 05/20
Journalisée


It goes Reggie, Jay-Z, 2Pac and Biggie
André from OutKast, Jada, Kurupt, Nas, and then me
Solarius
Employé de la centrale
**
Messages: 257



Voir le profil
« Répondre #12 le: Novembre 22, 2020, 14:23:37 »

S7 E14 Premiers pas dans le grand monde
C’est parti pour Premiers pas dans le grand monde, un épisode qui dans mon souvenir se concentrait sur Maggie, Bart et Lisa qui découvrent des problèmes du monde des adultes... et en fait pas du tout. En même temps le titre de l’épisode est pas hyper clair...
Enfin, quoiqu’il en soit, j’adore le gag du canapé : c’est une référence au fait que les Simpson auraient pu être verts à la base.

L’épisode en lui-même est bien pensé et bien réalisé. Il y a une très bonne satyre des milieux « bourgeois » (enfin, ce terme n’ayant plus vraiment raison d’être à notre époque, il serait plus exacte de parler de milieux aisés). Le scénario est assez intéressant, car même si les enjeux sont faibles, ils sont suffisamment consistants pour être crédibles. De plus on s’attache très bien à Marge et on partage donc ses envies et ses craintes.

Bon, évidemment, ce genre de « clubs bourgeois », c’est un truc qui doit être davantage américain que français. En France on a eu ça aussi, mais c’était plutôt dans les années 1800 avec les salons. Les artistes de l’époque, comme Zola, ont beaucoup écrit sur cette mode de société, et ont aussi beaucoup critiqué les « faux riches » : les classes moyennes qui essaient de paraître plus riches qu’elles ne le sont en exposant des « richesses bas de gamme » achetées au rabais, sans aucun bon goût (ce qui est complètement le cas de Marge dans cet épisode). Je crois que Zola avait écrit un truc du genre « La richesse, c’est comme la confiture : moins on en a, plus on l’étale », même s’il l’avait probablement formulé différemment.
Mais c’est là que les Simpson montrent leur caractère universel, un caractère universel qui manquait à l’épisode précédent, Deux mauvais voisins (si l’on a pas vécu la présidence de George Bush, alors le personnage qui le représente n’est rien d’autre qu’un abruti avec marqué « président » dessus). Une force de Premiers pas dans le Grand Monde, c’est qu’il est universel : alors même que notre culture (en France tout du moins) a un siècle d’écart avec les concepts décrits, on peut toujours comprendre ce qui se passe, les motivations des personnages, la satyre de ces milieux, etc.

Je vois vraiment pas comment on peut dire que ça manque d’humour, car il y en a partout. Après, évidemment, c’est de l’humour discret qui est disséminé par petites touches. C’est un humour qui ne brise pas le scénario : il ne fait que l’accompagner et l’entourer : on s’arrête rarement sur une scène qui est purement humoristique, les gags s’enchaînent de façon naturelle... On est très loin de l’épisode précédent, Deux mauvais voisins, qui faisait au contraire un humour extrêmement lourd détruisant complètement les personnages et l’attachement qu’on pouvait leur porter.

J’aime aussi beaucoup Lisa dans cet épisode. Elle a son côté très idéaliste et engagé, mais en même temps elle reste plutôt puérile et infantile, et je trouve que ça lui va bien. J’adore marge aussi : elle est assez touchante dans sont rêve irréaliste de grandeur sociale. C’était vraiment le bon personnage pour ça, parce que là où Homer ne pourrait pas voir plus loin que le côté « je suis riche youhou », Marge va quand même plus loin, et même si elle n’est pas adaptée à ce mode de vie, elle est malgré tout attirée par l’envie de devenir « meilleure », et d’élargir ses horizons culturels. C’est montré par le plan relativement subtile où elle regarde le théâtre à la télé en passant l’aspirateur : on comprend qu’elle a des ambitions qui lui sont impossibles à atteindre à cause de son environnement et sa position. Et pour finir sur les personnages, je trouve ça dommage que Bart soit mis en retrait de l’histoire, mais on va dire que ça compense pour l’épisode précédent où il était insupportable.
Et même si, je suis d’accord, le rythme est lent, ça n’empêche pas que chaque scène a son importance. Le rythme est assez lent pour qu’on sente qu’il ne manque aucune scène, mais j’ai l’impression qu’il n’y en pas non plus qui soit superflue. Allez, à la rigueur, toute l’histoire d’Homer qui joue au golf est effectivement inule, mais ce n’est pas là-dessus que les plaintes se font en général.

Bref : pour moi c’est un très bon épisode, qui tire un peu sur le rythme assez lent que pouvaient avoir les saisons 1 et 2 sans que ça ne nuise à l’histoire. Je vais mettre quand même un point noir pour la fin, qui fonctionne mais qui est très prévisible et reste sur les sentiers battus. 16/20

Il y a tellement de bonnes citations que je sais pas laquelle mettre, alors je vais opter pour la plus courte :
Citation
Selma : « à l’origine, c’est un costume d’Halloween. Mais au final, il a trouvé sa place dans ma garde-robe »
Et j’aurais bien cité le passage où Burns dit « Homer Nixon », et Smithers lui répond que leurs noms se prononcent et s’écrivent différemment, mais elle est trop longue à citer ^^

Citation de: Ilevan
A côté de ça, les femmes qu'elle fréquente, au delà d'être insipides, donnent l'impression de vivre un mode de vie glorifié ; ce qui est l'opposé de ce que l'épisode veut faire passer.
Hm... Je trouve pas. Évidemment ces femmes vivent dans le confort, mais l’épisode appuie beaucoup sur le fait qu’elles soient ridicules (genre l’apocalypse dans la cuisine pour avoir fait chauffé un bol de soupe XD). Et bien sûr elles sont insipides, mais je trouve que ça sert le scénario : au final elles sont tellement hautaines et coupées des réalités que ça devient la seule chose qui les définit.
Journalisée

Pages: [1] Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.14 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC
Simple Audio Video Embedder
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !