Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: N'oubliez pas les tournois en cours : Le Grand Tournoi des films - Le Grand Tournoi des chansons

+  Forum The Simpsons Park
|-+  General Category
| |-+  Les épisodes
| | |-+  Saison 7 (Modérateurs: H_2_B, The Reg Noël)
| | | |-+  Episode 13 - Deux mauvais voisins
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 [2] Imprimer
Auteur Fil de discussion: Episode 13 - Deux mauvais voisins  (Lu 6551 fois)
Ilevan
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1548


Glorious Days ♫


Voir le profil
« Répondre #15 le: Mars 25, 2019, 14:31:32 »

Un épisode controversé, politique et pourtant très apolitique... drôle de parti pris. Car si Bush emménage à côté des Simpson et va montrer qu'il est un être humain fort de caractère, rien ou presque ne sera dit sur la politique, ce qui évite déjà un sacré sentiment de lourdeur mais ça a le double effet kiss cool de la surprise ; qui se serait attendu à voir un président ainsi dépeint ?

Niveau scénario, c'est trèèès basique et ça sera un de mes reproches. L'épisode est bâti sur un antagonisme un peu trop simpliste et si dans Futurama ce genre d'épisode est souvent un régal, c'est parce qu'on a des personnages "secondaires, mais pas trop" sous la main à mettre au premier plan de manière crédible. Le problème c'est qu'avec une série se centrant sur une famille, difficile d'en faire autant. Du coup, c'est pas nécessairement évident de croire à ce qu'on nous montre, le personnage de Bush étant vraiment écrit pour contrebalancer Homer et Bart, ce qui fait un peu trop concours de circonstances, voire forcé. Barbara Bush contrebalance un peu ça en étant plus terre à terre, ce qui n'est pas un mal.

Heureusement, les gags sont vraiment nombreux. Passé un début honorable (sauf en VF. Peythieu de base je suis pas fan mais quand il chante c'est inhumain), l'emménagement de Bush emmène un bon nombre de gags, notamment la blague qu'Homer fait dans sa tête, les cheveux de Bush, le klaxon, les deux gardes du corps de Bush et le passage avec les Flanders. La fin est relativement inattendue et réussie, à partir du moment où un président a emménagé en face, deux ça semble tout à fait crédible.

Des défauts, des qualités. L'épisode est freiné par l'idée de départ et par le fait que construire un scénario là dessus, ça a pas du être tâche aisée. Les gags sont là heureusement, et uniques à l'échelle de la série pour la plupart ; ce qui est une prouesse très honorable : 15/20
Journalisée


It goes Reggie, Jay-Z, 2Pac and Biggie
André from OutKast, Jada, Kurupt, Nas, and then me
Solarius
Employé de la centrale
**
Messages: 263



Voir le profil
« Répondre #16 le: Novembre 19, 2020, 22:10:20 »

S7 E3 Deux mauvais voisins

Bon... ben c’est un épisode où George Bush emménage en face des Simpson. Voilà.

Au début, je pensais que George Bush en personne était venu participer au doublage (de la VO bien sûr). D’accord c’était assez improbable, mais pour moi ça aurait été la seule raison d’exister de cet épisode… Mais même pas. Alors ne me demandez pas pourquoi cet épisode existe malgré qu’il n’ait pas été doublé par George Bush : je n’en ai aucune idée.

Bon... Dans cet épisode, Bush est un type sans personnalité, en-dehors de sa capacité à s’indigner pour... Pour des trucs parfaitement légitimes en fait. Homer et Bart sont unidimensionnels et sans aucune profondeur, ils n’ont aucune personnalité à part être des connards et des enfoirés. Enfin, limite au début c’est effectivement des connards, ensuite tout ça devient juste cartoonesque, et j’ai plus l’impression d’être devant un (mauvais) épisode d’Inspecteur Gadget. Le pitch de l’épisode, c’est que tous les personnages masculins réagissent comme des gamins de 10 ans parce que c’est censé être drôle... et spoiler : ça ne l’est pas.
Essayer de faire de l’humour en donnant des réactions puériles et stupides à des personnages adultes, c’est un procédé difficile à maîtriser (pour preuve : les personnes qui se plaignent de la stupidité d’Homer dans les saisons récentes). Et c’est pas parce que le personnage en question est un ex-président que ce procédé devient plus facile à maîtriser, au contraire même. Et dans les faits, je trouve que ce n’est pas maîtrisé.

Je pense que c’est essentiellement un épisode dédié aux américains. La plupart des épisodes des Simpson ont cela qu’ils sont « ubiquitaires » : il n’y a pas besoin d’être américain pour en profiter, même si clairement ça aide un peu. La série permet même aux étrangers d’avoir un regard sur la société américaine.
Mais là pour le coup j’ai vraiment l’impression que c’est une private joke entre américains. Je vois que ça comme explication. Ou alors, c’est effectivement (comme disaient Alex on Ice et Ilario) une façon pour les scénaristes de se venger des critiques que Bush avait émises contre la série, mais si c’est le cas c’est vraiment un acte ridicule et puéril de la part de l’équipe. Tout aussi puéril et ridicule que la représentation qu’ils ont faite de Bush.

Et puis bon... J’essaie de ne pas trop courir après logique dans les Simpson, mais... Si Bush voulait « redevenir un citoyen ordinaire », pourquoi se présente-t-il à ses nouveaux voisins en tant qu’ex-président ? Pour quelqu’un qui a l’habitude d’étrangler son fils, Homer réagit quand même beaucoup trop violemment à la fessée que Bush a donné à Bart. Et si Bush a pris la peine de tondre sa perruque multicolore, pourquoi ne pas l’avoir teinte en noir dans la foulée ?

Pourtant, il y a de bons éléments : toute la partie qui précède l’arrivée de Bush est sympa sans être mirifique. On a le « ne pas approcher » déployé par Wiggum devant la brocante, un Skinner assez drôle, un clin d’oeil à un épisode précédent avec les T-shirt « J’ai rien fait ».
J’ai aussi adoré le moment où Homer raconte qu’il n’a pas voté, et celui où il remet en doute le fait que Bush ait été président. Peut-être justement parce que c’est de l’humour bien réalisé : ces gags se déroulent de manière fluide et légère, alors qu’ailleurs dans l’épisode, l’humour est beaucoup trop appuyé et lourd. Par exemple, quand Homer remet en doute que Bush ait été président, Homer ne dit qu’une seule et unique phrase, en reconnaissant qu’il s’est trompé : le gag est presque implicite, et c’est au spectateur de reconstituer l’histoire qu’il y a derrière, à l’aide de cette seule phrase et du livre qu’il consulte. C’est tout le contraire de l’humour qui est majoritairement développé dans l’épisode, avec des gags qui sont beaucoup trop appuyés, forcés et lourds.

Sauf erreur de ma part, c’est aussi la première apparition de Disco Stu, un personnage tertiaire que j’aime beaucoup ^^
Pour moi c’est le dispensable de la saison. C’est dommage, j’avais eu l’espoir que cette saison 7 serait l’une des rares qui n’ait pas de note inférieure à 10, mais je m’étais emballé trop vite. 8/20

Citation
Lisa : J’aurais pas voté pour lui, mais c’est quand même bien d’avoir un voisin célèbre !
Homer : Attends un peu ! Si Lisa a pas voté pour lui, et que moi j’ai pas voté pour lui...
Marge : T’as jamais voté pour personne !
Homer : J’avais voté pour que Madona soit sur le nouveau billet de banque ! Après ça, j’ai complètement perdu la foi.
C’est un autre exemple d’humour bien négocié : quand Homer remarque que Lisa et lui n’ont pas voté pour Bush, il est interrompu par Marge avant d’avoir fini sa phrase. C’est une bonne chose, car on sait déjà ce qu’Homer est sur le point de dire, et ça ne servirait à rien de continuer cette phrase, ça risquerait juste d’annuler le gag en le rendant trop lourd. S’ils avaient écrit tous les gags comme ça, l’épisode serait probablement un peu mieux.

Citation de: The Reg
Heureusement Barbara Busch apporte la touche plus sage et plus "mamie gâteau" qui crédibilise le tout.
Mouais... Moi je trouve qu’elle crédibilise rien du tout. Elle ne fait que ridiculiser encore plus George Bush alors qu’il l’est déjà.
Journalisée

Pages: 1 [2] Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.14 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC
Simple Audio Video Embedder
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !