Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: N'oubliez pas les tournois en cours : Le Grand Tournoi des films - Le Grand Tournoi des chansons

+  Forum The Simpsons Park
|-+  General Category
| |-+  Les épisodes
| | |-+  Saison 23 (Modérateurs: H_2_B, The Reg)
| | | |-+  Episode 16 - Problèmes génants
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 [2] Imprimer
Auteur Fil de discussion: Episode 16 - Problèmes génants  (Lu 13654 fois)
Tetouchaud
Super vice-président
****
Messages: 2985



Voir le profil
« Répondre #15 le: Octobre 12, 2012, 19:31:26 »

Si j'aurais dû choisir un épisode 500, ça aurait été lui. C'est un délice, et j'ai bien envie de le mettre à égalité avec Le Futur Passé. On revoit Mona, et ça quel plaisir ça m'a fait ! (p'tit HS : manquerait plus que de revoir Herbert dans un futur épisode et ce sera parfait).
Franchement, cet épisode est hyper drôle, même si au début il paraît complètement débile avec Homer qui a des "problèmes gênants". Et le scénario est excellent. +1, donc 18/20
Journalisée
Lenny Bar
Administrateur
Membre de la famille Simpson
*****
Messages: 5486


Mortecouille !

stauf6@hotmail.com
Voir le profil
« Répondre #16 le: Novembre 25, 2012, 16:46:06 »

Je viens de voir cet épisode. Ca fait plaisir de voir que les épisodes s'améliorent dans la deuxième partie de la saison ! Je l'ai vraiment trouve très très bon !

Par contre, si j'avais su qu'il parodiait Inception, j'aurai attendu quelque jours. Je n'ai toujours pas vu ce film, et justement il sera diffusé lundi sur une chaine belge, je comptais le regarder  Souriant

Enfin bon, ça ne m'a pas empêché d'adorer cet épisode. Il m'a un peu fait penser à Soupçons - s19 mais amené différemment.

Personnellement j'ai quand même préféré la première moitié de l'épisode, avant les rêves... peut-être parce que je n'ai pas vu Inception...

Le début est très bon pour moi à la centrale. C'est assez rare de voir la centrale ces derniers temps, ça m'a donc fait plaisir. Cette histoire de vol de fourniture de bureau est à la fois simple et complétement dingue, j'aime ça  Souriant

On arrive ensuite aux incontinences d'Homer, et comme H_2_B l'a dit, on ne plonge heureusement pas dans le scato, Homer a des réactions très réalistes. Les scènes où il essaie de stopper tout ça sont très bonnes... Le pique-nique, Homer qui va au magasin...

Viennent ensuite les rêves. J'ai bien aimé le début quand ils se baladent de rêves en rêves. Un peu moins la conclusion avec "la mort", je n'ai pas trop été convaincu, mais il fallait bien trouver quelque chose pour mettre un terme à l'histoire.

Bonne petite référence au Tracey Ullman show ! Et je trouve génial que Peythieu ait pris sa voix du début de la série pour interpréter Homer.

Le rythme est très bon (sauf un seul moment où on a droit à une scène à rallonge : Bart qui danse dans les airs... pourquoi ? ) les gags s'enchainent et beaucoup sont drôles !

Les gags :
Zutroy qui emmène la vitre avec lui
La voiture qui traine derrière elle une photocopieuse
Les post-it accordéon
Barney qui est là alors qu’il ne travaille pas à la centrale  Souriant
La famille choquée que Homer ait envie de faire la lessive
Lenny qui ne connaît pas la femme assise à coté de lui… nous non plus
Apu qui apparaît en forme de Vishnu dans le rêve d’Homer
Carl qui frappe le faux cœur d’Homer et le mâchouille
La dernière solution d’Homer… retirer le plastique des pages jaunes avec un couteau  Souriant
« Stu normal aime les choses normales »  Souriant
Frink qui n’a pas installé la mise à jour d’Adobe Acrobat
La mère de la mort
La langue de Frink qui sert à tourner les pages
Homer qui bloque les roues avec des Moe
Homer, Marge, les vélos et la grêle

Un très bon épisode. Comme pour Enfin la liberté je m'emballe peut-être un peu, mais je vais lui mettre un 16/20 ! Encore un épisode meilleur que Le futur passé selon moi.

Résumés de mes notes :
Enfin la liberté : 16
Problèmes gênants : 16 <------------------------------
Le futur passé : 15
Remplaçable : 15
Le coup du bouquin : 14
La Gourmète : 13
Premier amour : 13
Homer homme d'affaires : 11
Mémoire effacée : 11
Bart pose un lapin : 10
Le rest'oh social : 7
La solution à 10% : 6
L'important c'est les Roosevelts : 5
Simpson Horror Show XXII : 5
Ne mélangez pas les torchons (...) : 4
Politiquement inepte : 3
Journalisée

The Reg
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 26330


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #17 le: Janvier 14, 2013, 15:53:04 »

Nous y voilà. J'ai entendu dire qu'Homer mouillait son lit et ça m'a pas attiré du tout, c'est le genre de truc qui l'infantilise trop. Une nouvelle fois, très bon début d'épisode, mais une nouvelle fois, j'aime moins la suite, notamment voir Homer avec une couche. C'est soft, d'accord, mais déplaisant malgré tout. La trèèès longue séquence de rêve m'a laissé... mitigé. Une fois encore je trouve ça un peu exagéré. Certains moments sont ennuyeux, par exemple avec la danse de Bart, d'autres, un peu plus sympa, le rêve de bouffe et de bière, avec pas mal de références et de petits gags sympatoches. Le passage avec Mona est assez triste et émouvant, mais la fin est une belle déception. Homer est guéri en un instant et la dernière scène quand Homer et Marge sortent faire du vélo à poil est assez stupide... en résumé, je reste moyennement satisfait par cet épisode. 12/20

Quelques gags :

- Les vols des divers employés (et Burns retenant la voiture de Lenny)
- Barney qui ne travaille pas ici  Souriant
- La famille choquée qu'Homer veuille faire la lessive
- La conversation d'Homer avec son cerveau
- "C'est la meilleure fête d'excuse qu'Homer ait jamais donnée" (et le tablier "forgive the cook" Souriant)
- Le speaker qui hurle qu'Homer a oublié son reçu
- "Normal Stu likes normal things"
- Le fantasme d'Homer, Marge en tonneau de bière avec une langue en part de pizza Grima&ccedil;ant
- "Feel daddy's underpants !"
« Dernière édition: Janvier 14, 2013, 16:16:09 par Regismo » Journalisée

Messire Clément
Espèce de pitit nouveau

Messages: 2


Voir le profil
« Répondre #18 le: Fvrier 06, 2013, 11:06:00 »

Marrant le commentaire sur Peythieu car parfois je crois être le seul à me rendre compte de quelque chose qui est un véritable défaut, dans les dernières saisons, en dehors de la régression scénaristique au profit d'une mise en scène plus clinquante, et tout et tout et tout...c'est à dire: les doublages.
Sérieux, en dehors des quelques changements franchement gênants (chez nous, s'entend) qui ne dé familiariseraient pas son spectateur de l'univers adopté si l'écriture suivait (ce n'est pas le cas. oui, je suis un aigri !), les doublages sempiternels (ceux que l'on connaît tous depuis des années) restants me semblent trop exagérés.
Et en particulier...Homer.
Depuis le film, j'ai la dure impression que Peythieu exagère parfois à outrance sa voix, qu'il s'imite lui même (vous savez, comme ces pubs pour portables toutes pourries qui cherchent à nous faire croire que c'est la "vraie" voix d'Homer), qu'il en fait des caisses pour pas grand chose, et en dehors de cela, faut dire que le perso d'Homer semble être de plus en plus exagéré, caricaturé. Le post de Regismo ne me met pas trop en confiance en ce sens (bah ouais, j'ose plus en mater de ces nouveaux zodépis, si c'est pour rester devant son écran et esquisser trois sourires en vingt minutes, c'est un peu triste...mais certains avis me donnent envie, là !)

Journalisée
The Reg
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 26330


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #19 le: Fvrier 06, 2013, 11:24:17 »

Cela dit, il faut que je te dise que pour faire cette critique, j'ai vu l'épisode en VO, j'avais loupé son passage VF (comme une grosse partie de la saison 23).

Par contre, rassure-toi, tu n'es pas le seul à être déçu de la voix d'Homer depuis quelques saisons, tu le verras un pitit tour sur ce sujet : http://www.simpsonspark.com/forum/index.php/topic,557.0.html

Au fait, un peu tardivement désolé, je te souhaite la bienvenue. Clin d'oeil
Journalisée

Charles Montgomery Burns
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 17874


Why so serious ?


Voir le profil
« Répondre #20 le: Mars 13, 2013, 23:53:46 »

Bon, avant de poster ma critique je dois d'abord dire quelque chose d'important, même si pas mal de gens le savent déjà. Cet épisode parodie Inception, qui est non seulement mon film préféré, mais un film que je vénère au sens véritable du terme, de la part d'un réal que je vénère et des acteurs que je vénère. J’essaierai de garder un maximum d'objectivité, mais fatalement, la note sera influencé par l'estime que j'ai d'Inception. Voili voilou, je dis ça pour vous prévenir.  

Mais revenons d'abord à nos chèvres, avec cet épisode qui commence très rapidement, avec une présentation courte, un gag du canapé rapide, efficace, et qui nous envoie directement dans l'épisode. Beaucoup, beaucoup de choses m'ont fait rire dans cet épisode. Je ne parle pas des sourires en coin ou du soufflement de nez, je parle des vrais éclats de rire qu'il m'arrive d'avoir de temps en temps dans les Simpson. Là, vraiment je me suis fait plaisir.

On ne perd pas de temps avec Smithers qui rentre dans le "supply closet" et laisse par mégarde tomber un bâton d'uranium (oui, parce qu'ils traînent comme ça dans dans la réserve Souriant), qui conduit Homer à faire des folies en invitant tout le monde à "voler des choses qu'on peut facilement acheter" ^^'. Cette scénette m'a fait bien rire aussi, elle montre bien qu'au final, tout le monde à la centrale nucléaire est au moins aussi stupide qu'Homer. Entre celui qui manipule du plutonium et se barre en cassant la vitre, celui qui traîne une imprimante derrière sa voiture, celui qui qui ferme son coffre avec des agrafes, on se demande comment la centrale tient encore debout... fin braiphe.

Ce qui nous amène à la conférence qu'organise Burns pour punir tout ceux qui lui ont volés des choses, avec l'intervention de Barney qui se plaint alors qu'il ne travaille même pas à la centrale.  Souriant. Homer qui joue les suce-boules envers Burns m'a bien fait rire aussi "What would Jesus and Mr Burns do ?"... on enchaîne rapidement avec Homer et Bart qui vont à la pêche, scène qui - on l'apprendra plus tard - sera l’événement déclencheur de l'épisode. J'ai bien aimé le jeu de mot "That's a lot of 8's (hates)", mais en dehors de ça, c'est vrai que ça m'a paru un peu long. La conversation sur le karma s'étale un peu trop, mais conduit au final de manière peu subtile, mais efficace au cœur du problème : Homer et ses problèmes de vessie.

Alors s'il faut reconnaître un truc, c'est que c'est un sujet sensible. Et pourtant, malgré toutes les vannes auxquelles ce schéma mène, je ne me suis jamais dit que c'était ridicule. Comme le dit Homer, c'est effectivement embarrassant, mais l'équipe des scénaristes s'est très bien démmerdé pour se retrouver sans un seul gag facile genre blague "pipi-caca", et ça je trouve ça plutôt bien foutu. D'autant que c'est un problème plutôt récurrent chez les Simpson ces derniers temps (je pense que personne n'a oublié le coup des pets de Homer dans le dernier Horror Show qui était juste pathétique), là c'est bien amené, et le sujet est traité avec respect.

Braiphe, on en revient à Homer qui tient à garder son secret bien caché, au point d'utiliser la mystérieuse "machine à laver" Souriant, qui nous conduit au petit débat entre le cerveau d'Homer et Homer lui-même. Ses répliques avec son cerveau sont souvent de qualité, et cette fois-ci, on ne fait pas exception à la règle, surtout la fin ("Is that so nuts ?!" "..." "Huh ?!" "..." ^^').
Le lendemain matin, Homer mouille encore son lit et découvre une apparition de Apu version Ganesh et son excellente réplique "Homeeeer, you dou not understand deu meaning of kaaaarmaaa !"  Souriant.

Le pic-nic qu'Homer organise, là aussi il y a une pléthore de gags; "This is the best « I'm sorry » party Homer's ever thrown", le pinata d'Homer, Carl qui craque sur le coeur du pinata, le papier qu'Homer a dans les mains "Get them to chip in", etc...
Mais malheureusement, ce pic-nic ne réussit pas à calmer la conscience d'Homer, et il continue de mouiller son lit, au point qu'il en vienne à rechercher dans les pages jaunes ("l'internet pour les vieux"  Tire la langue) un moyen d'y mettre fin. Sa visite au magasin "Shameful Eddie's" est je pense le gag qui m'a fait le plus rire dans cet épisode avec l'employé qui appelle Homer non sans discrétion pour lui demander d'aller chercher son ticket de réception.  Grima&ccedil;ant

Et enfin, dans la nuit, le problème d'Homer est finalement révélé au grand jour. Enfin c'est dans la nuit, mais... j'me comprends. Ce qui nous amène à, je pense, le seul gag assez moyen à ce sujet, avec Homer en couche pour adultes. Pas de quoi rendre l'histoire ridicule, mais ça casse un peu le sans-faute, on va dire. Dommage. Mais au moins, on arrive finalement là où l'épisode veut en venir après tout ce développement : la parodie d'Inception. Car oui, mine de rien, il s'est presque passé dix minutes avant qu'on en vienne là, c'est d’ailleurs dommage, parce que je pense qu'il y avait du solide dans cette parodie, un peu de temps supplémentaire afin de développer le concept n'aurait pas été de trop. Mais encore une fois, la Phauks n'as sans doute pas voulu céder plus de temps. La Fox ou quelqu'un d'autre (mais surtout la Fox).

Braiphe, la rencontre avec Frink se fait sans accroc, la discussion menant à son dispositif pour rentrer dans les rêves des gens. J'adore le fait que Marge soit convaincue grâce au "Normal Stu, likes normal things".  Souriant Souriant

Enfin, nous arrivons dans le premier rève d'Homer, qui se situe dans les montagnes, comme dans le film, évidemment. On commence déjà à sentir l'esprit du film, avec la musique derrière. J'en parlerai plus en détails dans quelques lignes. L'apparition de la mort m'a un peu surpris, mais je crois que c'est également la meilleure surprise de cette couche de rêve, puisque toutes ses répliques et apparitions m'ont fait rire. Le moment où il apprend que Homer mouille son lit, quand il réalise dans sa chute qu'il ne peut effectivement pas mourir, ou encore l'apparition de sa mère (j'ai hurlé de rire la première fois que je l'ai vu).
Mais Homer y est également efficace, notamment quand il cherche à cacher le "Marriage" écrit sur le cercueil. Pareil pour Frink quand il dit avoir prouvé que l'Enfer existe et que tout le monde y va. Bart par contre, l'est beaucoup moins, j'ai pas compris pourquoi il se mettait à danser soudainement, c'est un peu le petit WTF de l'épisode.

On continue plus profondément dans le subconscient des Simpson avec cette fois-ci, le rêve de Marge, la thérapie de famille. Le gros plus de cette scène étant évidemment les graphismes qui reviennent 25 ans en arrière. Cette dédicace est elle aussi vraiment très fidèle. Comme l'a dit H_2_B, on y retrouve les torsions, les grimaces bien connues de Bart, Homer qui étrangle Bart (même si ça revient encore aujourd'hui, mais ça a beaucoup plus d'effet ici), toute la famille Simpson qui se bat dans un brouillard de coups, même les comédiens doubleurs ont fait un gros effort.

Mais encore une fois, on descend plus profondément dans les catacombes de l'esprit des Simpson avec un arrêt très rapide dans le subconscient de Lisa ^^' (jerry golay). Le terminus dans les limbes est cette fois-ci plus fidèle que jamais au film. La plage, les batiments, la route à l'envers... et la musique bien sûr ! Je vous laisse comparer par vous-même pour que vous vous rendiez compte à quel point l'effet oppressant de la musique de Zimmer est parfaitement bien retranscrite dans la scène des Simpson :

<a href="http://www.youtube.com/watch?v=-3X1n5Yny3g" target="_blank">http://www.youtube.com/watch?v=-3X1n5Yny3g</a> <a href="http://www.youtube.com/watch?v=AdDfm2AqXww" target="_blank">http://www.youtube.com/watch?v=AdDfm2AqXww</a>

(voir à 2:19 pour la première vidéo)

J'trouve ça énorme comme clin d'oeil.

Braiphe, on continue à voyager dans les abysses des rêves d'Homer, et au final, bas faut reconnaître qu'il y a pas mal de gags qui marchent. Les femmes pour l'alcoolisme, Flanders déchiqueté par la tondeuse (un peu trash, mais drôle quand même), la monnaie du Kwik-E-Mart en bacon, etc... efficace.
Pareil pour le petit aparthé en dehors des rêves avec Frink et les flics; Frink qui tourne les pages avec une langue artificielle, qui veut terminer l'expérience pour savoir si c'est utilisable sur les singes, le combat entre Wiggum et Frink au ralenti (gros fou rire avec la réplique de Lou "Aw, we're gonna be here a long time Grima&ccedil;ant)

Et là, à la surprise générale, la Mort vient sauver la famille Simpson in extremis de la mort. Et là, encore plus à la surprise générale, la mère d'Homer débarque dans son rêve, pour pouvoir amphain achever cette épopée et répondre à la question initiale : d'où viennent les problèmes d'Homer ?

Et bien j'ai trouvé cette séquence vraiment très bonne. Quoique beaucoup moins drôle que le reste de l'épisode, elle nous explique amphain ce qui s'est réellement passé, et évidemment, ça fait plaisir de revoir Mona. Encore une foi, sa participation est signe de qualité dans un épisode, et encore une fois, c'est pas trop "cheezy", c'est juste ce qu'il faut de tendresse et de beauté (oh c'est meugnon).

Et amphain, un dernier clin d'oeil (oui encore un Grima&ccedil;ant), celui de la séquence culte en devenir, de la toupie qui tourne. Evidemment prise avec humour, pour finir sur une bonne note.

Et voilà, c'est tout ce que j'ai à dire sur cet épisode qui m'a de toute évidence énormément plu. Au final, j'ai décidé d'accorder à cet épisode un 18/20, j'ai hésité avec un 19, mais je me suis dit que ça faisait un peu trop, après tout il y avait quand même deux-trois choses à reprocher.
Ça reste malgré tout le troisième 18 que j'accorde dans cette saison, comme quoi on y trouve les deux extrêmes.

The Falcon and The D'Ohman : 9/20
Bart Stops to Smell The Roosevelts : 7/20
Treehouse of Horror XXII : 7/20
Replaceable You : 13/20
The Food Wife : 11/20
The Book Job : 18/20
The Man in The Blue Flannel pants : 11/20
The Ten-Per-Cent Solution : 9/20
Holidays of Future Passed : 18/20
Politically Inept, With Homer Simpson : 2/20
The Doh'cial Network : 5/20
Moe Goes From Rag To Riches : 6/20
The Daughter Also Rises : 12/20
At Long Last Leave : 15/20
Exit Through the Kwik-E-Mart : 8/20

=> How I Wet Your Mother : 18/20
Journalisée

Je suis vide avant d'être plein, et on me jette dès que je le suis. Que suis-je ?
Sam Szyslack
Membre de la famille Simpson
****
Messages: 5623


The World Is Going To Mad


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #21 le: Mai 09, 2013, 12:28:26 »

Eh ben eh ben ! Un très bon épisode ! L'histoire est vraiment bonne, le dévelopement est bien.
On ne s'ennuie pas du tout, même si la fin est un peu prévisible et superflue... Mais bon, on a un moment vraiment épique (pas aussi épique que des choses telles Skyrim, The Hobbit ou Morrowind, mais un moment épique à la Simpson, en même temps drôle et superbe ; je parle bien sûr de la scène de destruction).
Niveau humour, on a de bons gags : la parodie de PORTAL avec Smithers au début, Homer et Marge qui se croivent encore dans un rêve, le combat Frink contre Wiggum... Bref, j'ai bien rit.


Souffrant toutefois d'une certaine petite répétivité (on passe d'un rêve à un autre) et d'une fin tout juste correcte, on a là un très bon épisode, drôle et qui apporte une touche de fantadtique encrée dans le réel de Springfield mais qui ne fait pas du tout tâche, bien au contraire...



16/20
Journalisée



   Le reportage gonzo allie la plume d'un maître-reporter, le talent d'un photographe de renom et les couilles en bronze d'un acteur.
Springfield83
Membre de la famille Simpson
****
Messages: 6323



Voir le profil
« Répondre #22 le: Mai 11, 2013, 10:36:20 »

Problèmes génants

Pas si mauvaise cette saison, on a le droit à de bon épisodes et celui-ci en fait partie.
J'ai bien aimé l'histoire et la façon dont ils parodient Inception que je n'ai pas vu. Homer qui souffre de problèmes urinaires ça aurait pu devenir agaçant voir même un peu bébé mais les scénaristes ont réussis à exploiter ce gag pour en faire un épisode qui tient le temps et auquel on reste accroché pour en savoir la fin. Les rêves ne sont pas tellement a exploités à mon sens, sauf celui d'Homer et la ville de ses rêves.
On a de bon gags tels que :
-Professeur Frink et Wiggum qui s'affrontent au ralenti
-La mère de la mort
-Marge et Homer qui se croient dans un rêve
Et bien d'autres...
Puis on a le droit à une scène épique dans le théâtre où tout s'effondre avec une musique magnifique.

Pour résumé, un très bon épisode qui arrive à convaincre et qui nous fait rêver 16/20

Notes Officielles :
Mémoire effacée : 11/20
L'important c'est les Roosevelt : 12/20
Simpson Horror Show XXII :9/20
Remplaçable 12/20
La Gourmète 15/20
Le coup du bouquin 18/20
Homer homme d'affaires 10/20
La solution à 10 % 9/20
Le futur passé 16/20
Politiquement inepte 9/20
Le rest´oh social 12/20
Ne mélangez pas les torchons et les essuie-bars 6/20
Premier Amour 12/20
Enfin la liberté 15/20
Bart pose un lapin 13/20
Problèmes génants 16/20
« Dernière édition: Mai 11, 2013, 10:38:29 par Springfield83 » Journalisée

Maurice Anderson
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 16009


'Cause I've Seen Better Days


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #23 le: Juin 13, 2014, 17:48:45 »

Je viens trouver une jolie référence à The Simpsons Movie dans l'épisode, dans la scène de la pêche nous pouvons voir le gros tube rempli par Spider-Pig.
Journalisée

Dr. Nick
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 14167


Wanted dead or alive


Voir le profil
« Répondre #24 le: Avril 09, 2015, 19:48:54 »

J'aime beaucoup le début de l'épisode, très drôle et avec beaucoup d'employés concernés (eh, Zutroy!), j'aime ce genre de scènes.
Homer mouille son lit, bon... Le sujet de l'incontinence ne m'attire pas du tout, ni sur le papier, ni dans les faits (grands dieux, Homer avec une couche, très peu pour moi). Au milieu on arrive au sujet du rêve, parodie d'Inception paraît-il. J'ai trouvé les 10 dernières minutes de l'épisode très inégales, outre le fait qu'elles sont pas mal exagérées. J'ai bien aimé le premier rêve (malgré l'énervante danse de Bart), en particulier les deux gags venant de la mort. Quelques références et gags drôles sont à souligner. Malheureusement, certains moments m'ennuient assez et puis l'ambiance, je suis pas très client, je la trouve fade. Gros point positif, le passage avec Mona, suffisamment émouvant, mais gros flop pour la fin, ratée sur tous les plans. Et ce gag final avec Homer et Marge, euh ouais? Parodie d'Inception ou pas, je trouve cette scène d'une grande stupidité. Au final, j'ai trouvé cet épisode assez fade malgré un nombre suffisant de gags... J'aime pas jouer le rabat-joie mais pour moi il ne vaut pas plus de 11/20.

Quelques gags:
- Lenny qui voulait l'ours pour avoir quelque chose à câliner
- Barney qui ne travaille pas ici Souriant
- La femme que personne ne connaît
- Le speaker qui hurle qu'Homer a oublié son reçu
- "Normal Stu likes normal things"
- La mort surprise qu'Homer mouille son lit et lorsqu'elle va mourir Souriant
- Flanders qui passe à la tondeuse
- La bataille au ralenti
« Dernière édition: Septembre 13, 2015, 12:44:48 par Dr. Nick » Journalisée

Ever danced with the devil in the pale moonlight ?
Pages: 1 [2] Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.14 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC
Simple Audio Video Embedder
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !