Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: N'oubliez pas les tournois en cours : Le Grand Tournoi des films - Le Grand Tournoi des chansons

+  Forum The Simpsons Park
|-+  General Category
| |-+  Les épisodes
| | |-+  Saison 23 (Modérateurs: H_2_B, The Reg)
| | | |-+  Episode 17 - Aïe, robot !
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] 2 3 Imprimer
Auteur Fil de discussion: Episode 17 - Aïe, robot !  (Lu 16092 fois)
The Simpsons Park
Administrateur
Membre des tailleurs de pierre
*****
Messages: 555



Voir le profil
« le: Mars 17, 2012, 09:39:09 »

Aïe, robot !

Résumé :
Un vendredi après-midi, Mr Burns annonce que les employés de la centrale nucléaire devront être soumit à un test de dépistage des drogues. Au grand désepoir de Homer, l’alcool est aussi considérée comme une drogue, d'où le fait qu'il ne pourra pas en boire jusqu'à la fin de la semaine. Cependant, lors d’un brunch avec Patty et Selma, Homer boit accidentellement un verre de champagne. Le lundi matin, en arrivant à la centrale, il découvre immédiatement qu’il est loin d’être le seul à redouter le test médical: la grande majorité des employés ne voulant pas le passer, cela va couter des milliers de dollars à Mr Burns. Refusant de devoir dépenser davantage d’argent pour payer les erreurs de ses employés, Burns annonce que toute personne travaillant à la centrale sera remplacée par un robot. Heureusement pour Homer, il est l'unique employé désigné par Mr Burns pour faire les choses qui ferait perdre du temps aux robots. Homer devra à présent passer ses journées à travailler aux côtés des machines...

Fiche complète de l'épisode
Images de l'épisode
Journalisée
The Reg
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 26330


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #1 le: Mars 17, 2012, 15:47:17 »

Seigneur, dire que ce résumé ne me tente pas serait un euphémisme ! Qu'est-ce que c'est que ce pitch ? On croirait le synopsis d'un fanscripteur de 12 ans qui fera 20 lignes avant de laisser tomber.

En vrac : Comme par hasard Homer... Je ne cours pas après la logique dans la série, mais quand même, un épisodes basé sur des robots assez performants pour faire le boulot de centaines d'employés de manière autonome... et les robots qui se rebellent, c'est quoi ? Un remake d'Itchy et Scratchy land ?

J'espère que finalement ce sera une bonne surprise parce que là... (J'aime bien le titre quand même "them" au lieu de "I" robot...)
« Dernière édition: Mars 18, 2012, 08:17:10 par Regismo » Journalisée

Maurice Anderson
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 16009


'Cause I've Seen Better Days


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #2 le: Mars 17, 2012, 16:11:27 »

J'avais vu le résumé et les cartes promo avant mais l'épisode sent vraiment le raté à plein nez, certes il pourrait me surprendre. Conclusion : J'ai hâte .
Journalisée

Charles Montgomery Burns
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 17874


Why so serious ?


Voir le profil
« Répondre #3 le: Mars 17, 2012, 16:13:39 »

J'suis d'accord avec Ray Jiss, ça m'a l'air un peu facile comme scénario, mais bon, on verra bien. Après tout, certains épisodes assez délirants peuvent être très drôles. La saison 11 l'aura prouvé maintes fois.
Journalisée

Je suis vide avant d'être plein, et on me jette dès que je le suis. Que suis-je ?
Charles Montgomery Burns
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 17874


Why so serious ?


Voir le profil
« Répondre #4 le: Mars 19, 2012, 01:19:25 »

Avis très divers sur NHC. J'irais voir l'épisode demain, mais je m'attends pas à un chef d'oeuvre. Y'a eu visiblement mieux.

http://www.nohomers.net/poll.php?do=showresults&pollid=15760&styleid=70
Journalisée

Je suis vide avant d'être plein, et on me jette dès que je le suis. Que suis-je ?
Maurice Anderson
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 16009


'Cause I've Seen Better Days


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #5 le: Mars 19, 2012, 01:39:13 »

J'avais beaucoup de crainte pour cet épisode et j'avais bien raison pour mes craintes car l'épisode est moyen extrême. Pour le scénario c'est quoi, Homer a décidé de faire un Itchy et Skratchy sans Itchy n'y Skratchy mais à la place des robots mais c'est quoi ce foutage de gueule volontaire de la par des scénaristes. En plus je dis que c'est juste à la fin l'attaque des robots alors le scénario devrait être ça ''Homer est le roi des imbéciles et fait tout le long l'imbécile avec un scénario qui lui rivalise'' non sans rire ça devrait être ça : À la centrale il y aura un test d'alcool et après les rapports de médecin il y aurais beaucoup trop alcoolique alors Monsieur Burns décide de renvoyé tout les employés pour les remplacés par des robots. Après qu'il les ai tous renvoyés Smithers propose à Burns de garder un employé, Homer est venu pour se plaindre exactement après que Smithers l'ai dit alors Burns décide de garder Homer. Homer arrête pas de poser des questions au robot sans aucune réponse alors il décide de faire parler les robots en lisant le manuel après ça Homer et le robot D39 deviennent des meilleurs amis, mais lors d'une partie de baseball plein de robots meurent pour sauver la vie de Homer... . En plus Homer comme je l'ai dit ce conduit comme un vrai imbécile ça fais presque du mal de le voir agir comme ça en plus j'aimerais rajouté que la scène où Homer crie non et d'une longueur affolante malgré le gags où le mur tombe sur Gil et les dominos ne tombe pas (bien que le sang était vraiment déplacé pour un gags) .

L'épisode débute avec un gag du canapé un peu long et pas du tout intéressant j'ai envie de dire que si le seul souvenir de la saison 16 est ce stupide personnage que je me rappelle pas son nom je comprend pourquoi il n'y a vraiment pas beaucoup de personne qui aime la saison 16. Sinon comme je l'ai dit le test d'alcool est pénible e plus le début est une CATASTROPHE avec le dîner mais j'ai bien aimer la référence à Missionnaire impossible où Leeny lèche la grenouille rouge xD Pour la plainte de Homer ... il est aussi stupide que dans le reste de l'épisode.

Le milieu est moyen on va dire, nous pouvons voir l'atmosphère triste et vide de Springfield mais malgré ça je pense que c'est la seul partie de l'épisode qui a de bon gags comme les boîtes de pizza de Luigi, Barney carrément nue pour aller dans un club strip-tease pour enfaite faire tournée les chapeau ou encore l'hilarante scène de débile où les robots sauve Homer et Homer ne se déplace pas  Souriant Mais la ligne est vraiment nul, je vais vous en reparler à la fin car c'est plus là quelle ma choqué...

La fin est NUL je vais commencé par le début, Homer qui se fait arraché le quart de sa tête, ce n'ai pas u gags c'est un un horror show hein ! Je suis sûre que c'est enfaite une conspiration Juive ou encore une blague sadique des scénaristes ! . Les robots les poursuit jusqu'au manoir de Mr. Burns où les chiens ont peur et ce rebelle . Erreur numéro 1 Homer déjà pas bien capable de courir pour se rendre chez son voisin réussi à distancé les chiens de Mr. Burns et le robots tueur, pour de vrai ? Erreur numéro deux... Où est passer Falnders il est mort ou quoi ! Ensuite la bataille impossible qui risque de rentrer dans les pires moment de la série. Après ça le robot devient gentil et fait de la pêche et évidement la ligne est sous l'eau ou sur l'eau je m'en rappelle plus.


Les gags qui m'ont fait rire :

- Barney et les chapeaux
- Leeny et la grenouille
- Le visage de Moe et l'éléphant
- Karl avec son pogo
- Les dominos avec le NON d'Homer
- les pizzas de Luigi
- La scène où les robots sauves Homer
- Le mini violon (j'ai vraiment hésité à le mettre car c'était une bonne idée de parodier Bob l'éponge dans un épisode comme celui-là mais ce n'était pas très drôle)

Ce que j'aime : L'ambiance

Donc merci à tout ceux qui ont lu ma critique au complet et je donne finalement 7/20 ce qui le rend juste au dessus de Moe Goes From Rags To Riches et dessous The Ten-Per-Cent Solution.
« Dernière édition: Mars 19, 2012, 20:22:33 par Maurice » Journalisée

Spark
Springfieldien
*
Messages: 90



Voir le profil
« Répondre #6 le: Mars 19, 2012, 18:42:33 »

Un épisode franchement mauvais.
Le scénario est extrêmement faible est décousu, sans transition logique entre le début, le milieu et la fin. C'est mal introduit, mal fini, et improbable. On dirait que les auteurs ont eu la flemme d'expliquer ce qui arrivait, donc ils ont tout bâclé. J'ai rien d'autre à dire sur le scénario.

L'autre point honteux dans cet épisode, ce sont les "gags". Aucun ne m'a fait rire, d'ailleurs. Commençons par le gag du canapé : une assez bonne idée, mais beaucoup trop long. La scène au restaurant lors de l'abstinence d'Homer est bien trop répétitive également. Le moment avec Barney nu et avec les chapeaux était l'un des pires de l'épisode (Je crois que ça devait être un gag à la base. En tout cas c'est raté). Il y a des éléments beaucoup trop "cartoon" comme quand Homer fait tourner Burns ou encore quand il se coupe un morceau de tête et qu'il le recolle avec du chewing gum (c'était censé être un gag ça aussi ?). Mais la palme d'or, c'est quand même le "world's smallest violin", blague totalement calquée sur Bob l'Éponge. Et encore, dans Bob l'Éponge c'était drôle.

L'un des pires épisodes de la saison, ainsi que de la série. 5/20.
Journalisée
paolo98
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 10422


"Et elle achète un escalier à Yvonne" - Led Zep


Voir le profil
« Répondre #7 le: Mars 19, 2012, 19:25:55 »

 C'est sur que ce n'est absolument pas le meilleur épisode de la saison, mais franchement, je ne l'ai pas trouvé aussi mauvais que vous. Couch gag long et nul, ça c'est pas bon. Mais ils se rattrapent avec un très bon début "plus de courant". Après on a un assez bon déroulement et oui, il y a une référence à Missionnaire impossible quand Lenny lèche le crapaud. Après j'ai pas aimé la fin et c'est ça qui fait baisser pleins de points. Episode assez faible, mais j'espère mieux des prochains, 9/20
« Dernière édition: Mai 09, 2012, 11:16:40 par paolo98 » Journalisée

Maurice Anderson
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 16009


'Cause I've Seen Better Days


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #8 le: Mars 19, 2012, 21:32:38 »

J'oubliais ce gag

Je sais pas pour vous mais ce gags ne me fais vraiment pas rire
Journalisée

paolo98
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 10422


"Et elle achète un escalier à Yvonne" - Led Zep


Voir le profil
« Répondre #9 le: Mars 25, 2012, 18:02:13 »

Le gag avec des boissons ou autres est beaucoup utilisé.
Journalisée

homey
Invité
« Répondre #10 le: Mars 25, 2012, 18:02:24 »

J'adore le Gag où Lenny et Carl jette des trombones dans la bouche d'Homer, faisant directement référence a un gag de Malcolm in the middle. Souriant
Journalisée
H_2_B
Administrateur
Super vice-président
*****
Messages: 4227


I'm Bi-winning !


Voir le profil
« Répondre #11 le: Avril 16, 2012, 08:48:47 »

Them, Robot : Alors soit c'est moi qui suit un poil trop indulgent soit c'est vous qui ne l'êtes pas assez parce que moi j'ai bien aimé cet épisode. Pas parfait, loin de là mais suffisamment sympa que pour m'empêcher de lui mettre moins de la moyenne.

Le premier acte est sans aucun doute le meilleur de l'épisode. Un début très sympa à la centrale où Homer coupe le courant de la ville ce qui ne semble pas du tout étonner ni Marge ni Lisa. Le coup des trombones lancé par Lenny et Carl aurait pu être une idée sympathique si elle n'avait pas été trop loin. Le coup des trombones attachés à la luette de Homer me dégoûte légèrement. Ça me rappelle ce genre de gags qu'on voit dans Souvenirs dangereux S-20 avec le chewing-gum que Homer arrache des oreilles de Bart ou plus loin dans cet épisode ci quand Homer se fait couper une partie du crâne par les robots. Je n'aime pas du tout ce genre de gags, je ressens presque la douleur que les personnages sont sensé ressentir. La petite réplique de Homer Thank God it's TGIF a relevé de manière intelligente ce précédent gag très minable.

Les annonces de l'après-midi de Burns m'ont en revanche amusées. Le coup de l'orchestre mené par un Smithers survolté pour faire un simple jingle m'a bien plus de même que cet employé chinois sorti de nul part. Le D'oh monumental de Homer qui suit était sympa mais tout de même un peu trop exagéré. Le diner en famille offre du bon et du moins bon. Pour le bon je note la Saint-Patrick de Homer et le haïku qu'il improvise. Pour le reste, on a Homer qui lit un programme électoral durant un temps qui me semble interminable tellement il n'y a aucun gag et Abraham qui subit les hallucinations de son fils. Le genre de gag éculé qui n'arrive plus à se renouveler. 

La séquence durant le brunch commençait pas mal avec Homer qui prend ses antidépresseurs à la manière "bière pression". Le reste par contre est tellement prévisible que c'en est pas drôle. Dès le moment où Homer avale son verre de Mimosa, on sait bien que toutes les autres boissons qu'il essayera seront alcoolisées. Ça ne rate pas, on a droit à un défilé de boissons alcoolisées avant de passer aux aliments. Nous remarquerons par la même que les Springfieldiens aiment qu'on crache leurs cerises sur leurs sundaes. Autre remarque, Patty et Selma sont là... C'est tout. En les voyant je pensais qu'elles allaient faire quelque chose à l'encontre de Homer mais non, elles font dans la figuration tout en nous rappelant que fumer dans un resto semble légal à Springfield. Ces petites observations ne servent pas à grand chose mais je trouve qu'il y a un potentiel gâché.

Employee drug testing today. Tomorrow : Tequila Tuesday, ça aussi c'est le genre de blagues éculées mais contrairement aux hallucinations, ça m'a fait rire. On passe ensuite aux addictions des employés de la centrale toute plus tordues les unes que les autres et à la prise de sang de ce pauvre employé à deux doigts du cancer. La réaction totalement détachée du Dr. Hibert à l'encontre de ce pauvre homme m'a d'ailleurs amusé. Passons au bureau de Burns qui est maintenant équipé d'un iPad (ou Mipad j'imagine). Je vous conseille de faire pause à ce moment là le temps de lire les apps de Burns qui sont vraiment bien trouvées. La discussion avec les kangourous m'a rappelé la bonne vieille époque de la série où Burns avait plus souvent ce genre de lubies un peu étranges.
Et voilà qu'arrive le vif du sujet : les robots. Présentés par Burns qui autorise ses employés à protester en levant le poing deux fois ce qui causera leur licenciement vu qu'il n'avait pas dit Monty says. C'est con, franchement c'est très con... mais ça m'a fait rire  Souriant

Deuxième acte, tous les employés sont virés mais un seul humain restera. Quel suspens incroyable, il y a tellement d'employés qu'on se demande qui sera choisi. Et c'est Homer ! J'en suis tombé de ma chaise d'étonnement. Bon ok, ça semble gratuit comme critique mais il y a tellement de personnages secondaires dans cette série que je trouve tout bonnement sous-exploités ces dernières saisons. Remplacer Homer par Lenny par exemple m'aurait plus plu. Mais bon, on se repose sur les valeurs sûr et c'est donc le père de famille chauve et bedonnant qui a causé plusieurs catastrophes dans la centrale qui est choisi. Je suis en train de me dire que je cherche une logique alors que ça fait plusieurs saisons que je sais que je dois arrêter de le faire. Je passe à la suite.

Homer fait face aux robots. On ressort la plus vieille blague de travailleurs qui existe : Work hard or hardly working ? C'est pas qu'elle me gêne, mais est-ce que ça valait vraiment la peine d'insister pour finir sur une chute où Homer se fait simplement électrocuté ? Deux fois qui plus est ? La réponse est non. Dans le bar de Moe, ça s'améliore. Moi aussi j'ai tout de suite penser à Bob l'éponge pour le plus petit violon du monde. Un superbe épisode où Mr. Krabs joue de ce petit violon quand Carlo lui demande de lui prêter le Crabe Croustillant pour impressionner son rival, Guillaume Calamarchic et où... Heum heum... Je m'égare. Mais ce gag n'a rien enlevé à mon plaisir de voir Lenny paniquer de ne plus retrouver l'archet. Cela dit, si le gag c'était limité à la simple réflexion de Lenny Hey, where's the bow ? j'aurais trouvé ça encore plus drôle. Moe aussi m'a fait rire. Un gag un peu trop exagéré mais on est bien d'accord mais dont la chute m'a amusé.

Retour central, Homer se rend compte que faire de la chair-gondole c'est nul... Quand personne ne regarde. Réflexion amusante s'il en est. On en vient à un tournant de l'épisode, celui où Homer arrive à faire parler les robots.  On apprend par la même que pour être considéré comme le meilleur ami de Homer, il faut faire semblant de s'intéresser à ce qu'il dit. Plutôt pas mal.

Et voilà que Sprinfield est maintenant une ville où le taux de chômage atteint les 99%. Je ne vois pas trop en quoi le licenciement des employés de la centrale peut causer autant de dégâts sur la ville mais quand je vois les cartons à pizzas de Luigi, j'ai tendance à oublier ce genre d'illogismes pour m'amuser du beloved stereotype. Arrive une partie qui aurait mérité plus de développement, celle où on voit la reconversion des employés de la centrale. Lenny en laveur de pare-brises qui est surtout drôle pour le clochard qui lui nettoie sa raclette, Smither en professeur remplaçant et victimes de petites boulettes et enfin Barney en strip-teaseur. Voilà ce qui ne va pas avec cette partie : Ces petites scènes ne sont qu'une vitrine. C'est à dire qu'on voit ce qu'ils font sans aller plus loin et les gags ne sont pas franchement des plus travaillés. Et après on repasse directement à Homer. Et surtout, pourquoi nous montrer Barney qui pourtant ne travaille pas à la centrale ? Les scénaristes semblent plus inspirés par Homer.

Donc on retourne de son côté. Homer essaye de se faire ami avec les robots. Robots qui m'ont en quelque sorte fait penser à Sheldon dans The Big Bang theory avec leur connaissance théorique du sarcasme et qui en savent plus sur les principes du baseball que sur le jeu en lui-même. Excellente réplique cela dit avec le You robots used to be cool - We're exactly at the same temperature we have always been.. Les multiples sacrifices de robots sont comme la scène du brunch en début d'épisode : trop répétitifs. Un enterrement de robots plus tard, Homer reprogramme les robots leur donnant des instincts de tueurs.
Flanders apparait pour délivrer une des meilleures répliques de l'épisode I'm affraid this is part of God's perfect plan where you got murdered by robots  Souriant La scène suivante où Homer est poursuivi par les robots et qu'il échange quelques mots avec Lisa est également très drôle.

On arrive doucement vers la fin où Homer va jusqu'au manoir de Burns pour le prévenir que les robots veulent le tuer and now you too cause I lead them to you  Souriant Burns et Homer s'enfuient en direction de la serre où Burns nous sort une autre réplique avec une tel dédain qu'elle en est tordante We’ll be safely cornered in this glass room with one door. Je ne comprends par contre pas le but de la question d'Homer sur l'âge de Burns. Ce n'est pas vraiment un secret comme l'emplacement de l'état de Springfield. Du coup je trouve que ça donne un effet un peu raté.

Vite ! Il ne reste que deux minutes d'épisode. Comment Burns et Homer vont s'en sortir ? Et bien on a qu'à faire venir tous les chômeurs de la ville pour venir à leur rescousse. Et c'est ainsi que tout le monde est venu comme s'ils s'étaient donné rendez-vous pour aller botter des fesses métalliques. Et vu qu'ils l'ont sauvé, Burns reprend tout ses employé (en tant qu'intérimaires bien évidemment). On conclut donc l'épisode par Homer et un robot pêchant en amis sur le lac. J'ai bien aimé ces derniers échanges entre Homer et le robot. La fin tragique de celui-ci est d'ailleurs assez logique puisque comme à chaque fin d'épisode, il faut revenir au point de départ.

En conclusion, j'ai donné l'impression de beaucoup critiquer cet épisode et pourtant je lui donnerai pile la moyenne parce que contrairement à d'autres épisodes de la saison, je ne l'ai pas trouvé désagréable à regarder. On va dire qu'il délivre une atmosphère suffisante pour lui attirer la sympathie nécessaire l'empêchant de tomber en dessous de la moyenne. 10/20.
Journalisée

simpsonsbart
Super vice-président
****
Messages: 2864


Va te faire shampouiner Skinul!


Voir le profil
« Répondre #12 le: Aot 08, 2012, 20:19:14 »

Comme on me l'a appris, Moe n'est pas le fils du yéti, c'est un gag. Par contre, s'il pas naturellement moche, alors, ça veut dire que, dans Bière qui coule amasse mousse, son nouveau visage est en réalité son troisième.

Je vois aussi des similitudes entre son premier visage et son troisième visage.
Journalisée



J'ai le syndrome d'Asperger, ce qui explique pourquoi j'ai des intérêts intenses envers certaines choses, notamment envers Otto, personnage dont je ne suis pourtant pas fan.

Je compare ma situation d'attente d'un nouvel épisode sur Otto à Une grosse tuile pour un toit.
Tetouchaud
Super vice-président
****
Messages: 2985



Voir le profil
« Répondre #13 le: Aot 17, 2012, 12:59:46 »

Très faible, oui, mais vraiment nul, non, enfin ce n'est que mon avis. La moyenne est assurée, peut-être même 11.
Il ne ferait pas le poids face à un épisode comme "Holidays of Future Passed" par exemple, mais je ne me suis pas ennuyé, surtout la fin qui est vraiment sympa !
L'idée en a sûrement refroidi certains, une histoire de robots peut paraître étrange, mais ça a été bien traité et on retrouve quelques gags vraiment bons (les décharges électriques, quand ils se "suicident" pour sauver Homer...). Donc pas excellent mais appréciable. 11/20
Journalisée
Léo Pard
Administrateur
Membre de la famille Simpson
*****
Messages: 5058



Voir le profil
« Répondre #14 le: Octobre 11, 2012, 16:23:33 »

Titre français : Aïe, robot !
Journalisée

Pages: [1] 2 3 Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.14 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC
Simple Audio Video Embedder
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !