Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: N'oubliez pas les tournois en cours : Le Grand Tournoi des films - Le Grand Tournoi des chansons

+  Forum The Simpsons Park
|-+  General Category
| |-+  Les épisodes
| | |-+  Saison 24 (Modérateurs: H_2_B, The Regfrayant)
| | | |-+  Episode 1 - A la recherche de l'ex
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 [2] 3 Imprimer
Auteur Fil de discussion: Episode 1 - A la recherche de l'ex  (Lu 17719 fois)
paolo98
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 10426


"Et elle achète un escalier à Yvonne" - Led Zep


Voir le profil
« Répondre #15 le: Octobre 01, 2012, 19:18:58 »

Et au fait ! Moe n'est pas mort Choqué
Par contre c'est Tahiti Bob qui se fait faucher par un train ici Souriant



Journalisée

MORT(rice rodriguez)
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 16797


I hate to say it, but each other's all we've got.


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #16 le: Octobre 01, 2012, 20:12:24 »

Et au fait ! Moe n'est pas mort Choqué
Par contre c'est Tahiti Bob qui se fait faucher par un train ici Souriant






 Souriant Souriant Souriant Souriant Souriant Souriant
Journalisée

boo
beniboy97
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1288


Tabarnak!


Voir le profil Courriel
« Répondre #17 le: Octobre 01, 2012, 20:43:55 »

On dirait bien que ce sont les membres outre-atlantique qui ont moins aimé...
Journalisée

AlexandreLeblanc
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 23178



Voir le profil WWW
« Répondre #18 le: Octobre 01, 2012, 21:51:43 »

Critique officielle :



Acte #1 :
Je dois admettre que le début de l'épisode m'avait vraiment surpris et dans le bon sens.  C'est vraiment la meilleure partie de l'épisode et de loin.  La course de FI et de vélo m'a bien fait rire.  Ensuite j'ai adoré la danse de Lisa avec Milhouse car je trouve que ces deux là ferait vraiment un beau couple Souriant  Je trouve cependant que Lisa a été un peu méchante avec Bart même si ce dernier le méritait en arrêtant pas de rigoler de sa soeur.  Par la suite c'était sympa de revoir plusieurs des anciennes copines de Bart, même si c'était un petit peu trop court selon moi.  Aussi j'éprouvais vraiment de la compassion pour Bart dans cette première partie de l'épisode.  Et Homer qui veut prendre un bain de pop corn m'a beaucoup fait rire.



Acte #2 :
Le deuxième acte est bien loin d'être aussi bon que le premier, mais ça reste passable quand même.  On voit que Bart a encore réussi à convaincre ses parents d'aller à NY sans vraiment de grandes difficultés...  Je trouve que l'ambiance de NY a vraiment changé depuis la saison 9 et je préfère de loin le New York avec les tours jumelles.  Il y a encore quelques gags comme Homer qui a loué la maison de Ned Flanders à des New Yorkais et le retour du vendeur de Klav galash qui a maintenant un gros restaurant (très bonne référence en passant).  Bart retrouve ensuite Mary, ouais pas si mal, mais moi, j'ai pas trop aimé la voix de Mary contrairement à dans Apocalypse Cow de la saison 19.



Acte #3 :
Ce troisième acte est quand même vraiment nul je dois l'admettre.  Il y a eu deux gags dans ce troisième acte, celui avec Homer qui n'est pas capable de monter les marches (qui je ne trouve pas très drôle) et celui avec Sideshow Bob qui s'en vient pour tuer Bart qui m'a bien fait rire.  J'aurais cependant bien aimé entendre la voix de Kelsey Gramer.  Cette rencontre entre Bart et Mary est presque pareille à la première sauf qu'on rajoute une chanson pas très bonne cette fois.  Je dois dire aussi que l'arrivé de Cletus était tellement prévisible que j'ai pas trop aimé ceci.  On a aussi droit à une histoire avec les femmes de la famille Simpson qui est tout simplement une des pires histoires et plus inutiles de la série.



Acte #4 :
Pour ce dernier acte, nous avons droit à une deuxième séparation entre Bart et Mary, mais la première fois (je pense) les deux se laissent amoureux l'un de l'autre.  J'ai vraiment bien aimé cette scène dans laquelle Mary et Bart s'embrasse, mais je trouve ça pas cohérent qu'ils sont si vite devenu amoureux car dans la saison 19, il y avait vraiment rien entre ces deux là.  Par la suite, j,ai eu pour une deuxième fois dans cet épisode, beaucoup de compassion pour Bart même si je sais qu'il va la revoir dans cette 24 saison.  J'ai aussi trouvé ça pas si mal que Bart est réussi à ne pas être avec Homer pendant tout l'épisode, c'était quand même une bonne idée car à part ça, Homer ne servait vraiment pas à grand chose dans cet épisode.

Pour conclure, j'avais l'intention de donner soit 8 ou 9 à cet épisode, mais j'ai remarqué que je dis quand même pas mal de bonnes choses dans ma critique et je le trouve quand même pas mal meilleur que le season premiere de la saison 23 donc 9/20.
« Dernière édition: Fvrier 17, 2013, 01:09:02 par Alex_Of_Darkness » Journalisée

Tetouchaud
Super vice-président
****
Messages: 3083



Voir le profil
« Répondre #19 le: Octobre 03, 2012, 16:18:30 »

Je l'ai vu une fois hier et une fois ce soir, et on passe un bon moment malgré le manque crucial de rythme à la fin. Des gags sont très sympathiques, le scénario original (Bart a eu tellement de copines dans sa vie, il fallait bien faire ce genre de récapitulatif).
Le premier acte est de loin le meilleur, et ça descend en decrescendo jusqu'à la fin plutôt mièvre. Les scènes avec Lisa et Marge s'avèrent peu utiles, mais elles ne sont pas désagréables, et c'est là le principal.
On passe un bon moment, ça ne vaut pas un "Holidays of Future Passed" saison 23 mais ce Season premiere est tellement mieux que celui de la saison 23 ! 14/20, un bon début. Vivement le TOH XXIII !
Journalisée

"Si un jour tu doutes, si tu as peur, que l'avenir te paraît sombre et que tu ne sais plus vers qui te tourner, fais comme les bulles de savon, dirige-toi toujours vers la lumière."

Marie Vareille, "Ainsi gèlent les bulles de savon".
The Regfrayant
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 28025


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #20 le: Janvier 19, 2013, 12:19:44 »

Le gag du canapé était correct... durant les 3 premières secondes. Pourquoi diable ne pas s'arrêter à "Les Simpson sont dans des chrysalides et ils en sortent en papillon ?" On a vraiment besoin de 45 secondes en plus où Bébé Gérald les poursuit, tout ça pour faire une référence à The Longest Daycare ? Mais bon...

J'apprécie le début de l'épisode avec le Grand-Prix de Springfield, ne serait-ce qu'en bon fan de sports mécaniques, même si je dois noter l’exagération des gags. Et là, après quelques minutes, on se rend compte que cet épisode tournera autour des... amours... de... Bart... fantastique. (A l'écrit ça ne rend pas mais oui, c'est bien dit sur le ton ironique) Aaaaah ! La fille de Baiser volé !

Vu l'interêt général des épisodes des amourettes de Bart, même le fait de voir des références à de vieux épisodes n'est pas très intéressants vu que ces petites amies sont plus ou moins gonflantes. D'autant que la liste est loin d'être exhaustive (il manque Jessica ou Greta) et qu'avec ses visites successives, ils avaient moyen de faire un passage vraiment sympa, mais non, on voit surtout... non, je ne veux pas reparler d'elle, mon médecin me l'a déconseillé... Donc, ils vont à New-York et, quitte à faire des références à d'anciens épisodes, je suis surpris qu'ils n'insistent pas plus sur la haine de Homer pour cette ville. Bart veut donc retrouver son ancienne petite amie pour euh... retrouver son véritable amour qui n'est pas véritable puisqu'à part vouloir le forcer à se marier, Mary lui était plutôt indifférente, il aimait plus un bœuf qu'elle...

Il finit quand même par retrouver Mary qui, en VO, a une voix trop adulte comme presque tous les enfants qui n'apparaissent que dans un ou deux épisodes. Bien vite elle finit même par chanter... et là, quelle coïncidence, le jour où Bart la retrouve après des mois d'absence de Springfield, Cletus qui avait lu le scenar la retrouve 2 heures plus tard, et pas devant chez elle, non, en plein milieu de la ville. New-York est si petit.

Bon à part ça on a quelques scénettes de visite de la ville pour boucler la durée d'un épisode. Elles sont correctes sans plus. On apprend surtout qu'Evelyn, la femme de l'homme abeille, un prof de l'école de Springfield, le gars de la "branche Alabama", la mère du gamin mal élevé qui veut un Bonestorm, et le gamin qui veut qu'Homer utilise le klaxon dans Beau comme un camion, aiment Shakespeare. (Oui, j'aime faire des arrêts sur image sur les files d'attentes pour y retrouver des persos obscurs). Là encore le monde est petit, 8 personnes de Springfield se retrouvent dans New-York.

Marge et Lisa qui visitent la ville et (la scène avec Shakespeare... whaaaat ?) prend beaucoup plus de temps que Bart et Mary. Histoire qu'on peut résumer en : Je viens chercher mon ancienne demi-petite amie pour lui poser une question que je ne lui pose pas à la place on discute brièvement de tout et de rien mais son père vient aussi la rechercher alors elle s'enfuit. Fin.

Une bonne note pour cet épisode ? Non, désolé, les quelques gags (j'aime bien celui du voleur au couteau) ne sauvent pas les meubles. Et histoire de prouver la faiblesse de tout ceci, on finit avec les scenaristes hurlant "à l'aide on n'a plus d'idées de couch gag !".

Je n'ai pas détesté, il mérite juste un "bof". 7/20
« Dernière édition: Mai 18, 2017, 10:16:58 par The Reg » Journalisée

Willie Ze Jardinier
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1306



Voir le profil
« Répondre #21 le: Avril 14, 2013, 20:09:42 »

Je viens de me rendre compte que Homer apprecie New York ! Sourire

Alors qu'il ne voulait plus y mettre les pieds dans "Homer contre New York" Triste
Journalisée



"We'll be alright; we've made plans to hold our heads high"
MORT(rice rodriguez)
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 16797


I hate to say it, but each other's all we've got.


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #22 le: Avril 14, 2013, 21:48:59 »

Je viens de me rendre compte que Homer apprecie New York ! Sourire

Alors qu'il ne voulait plus y mettre les pieds dans "Homer contre New York" Triste

WTF ?!?

Est-ce qu'on a vu le même épisode...
Journalisée

boo
Tetouchaud
Super vice-président
****
Messages: 3083



Voir le profil
« Répondre #23 le: Avril 14, 2013, 22:07:05 »

Je viens de me rendre compte que Homer apprecie New York ! Sourire

Journalisée

"Si un jour tu doutes, si tu as peur, que l'avenir te paraît sombre et que tu ne sais plus vers qui te tourner, fais comme les bulles de savon, dirige-toi toujours vers la lumière."

Marie Vareille, "Ainsi gèlent les bulles de savon".
H_2_B
Administrateur
Super vice-président
*****
Messages: 4227


I'm Bi-winning !


Voir le profil
« Répondre #24 le: Juillet 18, 2013, 15:27:00 »

Moonshine River : Et ainsi commence la saison 24 ! Oui, elle commence chez moi le 18 juillet. Décalage horaire, tout ça... Bref, je suis satisfait par cette reprise. Le dernier épisode inédit étant quand même Lisa devient Gaga, tout ce qui suit ne peut être qu'un chef-d’œuvre. Ce n'est bien sûr pas la raison pour laquelle j'ai aimé cet épisode mais ça aide à relativiser les choses.

On commence comme à l'accoutumé par un gag du canapé et malheureusement, comme c'est trop souvent le cas récemment, celui-ci est inutilement long. Apparemment, c'était indispensable de faire une référence au court-métrage The longest daycare. Le court-métrage a déjà une histoire pauvre en soi, je ne comprends pas pourquoi il est nécessaire d'en faire une resucée pour un gag de canapé qui du coup n'est qu'une redite. À part bien sûr parce qu'il faut que l'épisode fasse plus de 20 minutes et qu'étirer le gag du canapé est la meilleure solution. Ça ou plus bosser le scénario. L'épisode débute enfin avec une idée que j'ai bien aimé parce que totalement farfelue mais bien dans l'esprit de la série et un bon résumé de ce qu'est la ville de Springfield. Une ville contrôlée par des incompétents capables d'organiser une course de F1. Et de vélos. Aucun des deux correctement, cela va sans dire. Plusieurs bons gags mêlés à d'autres plus faibles se succèdent dans une séquence dans l'ensemble amusante. J'ai notamment bien aimé Homer qui attends qu'un trou lui permette de rentrer dans la circulation. J'ai aussi aimé le fait que quelqu'un semble être coincé dans l’amas de ferrailles même s'il aurait été plus drôle que Bart fasse la remarque sans que personne ne s'y attarde. Je pense vraiment que dans les anciens épisodes, personne n'aurait prêté attention à cette personne coincée.   

Lisa qui danse avec Milhouse, c'est une storyline qui commence à trainer la patte dans la série. Lisa semble montrer de l'intérêt à Milhouse et en même temps... pas vraiment. Du coup, ça tourne un peu en rond leur histoire et ce serait bien d'avoir enfin droit à du concret entre ces deux là. C'était amusant ua début mais voir Lisa torturer ce pauvre Milhouse en devient presque cruel. Cela dit, deux petits bons gags rende ça potable avec Milhouse fier de faire la couverture de "Dorks illustrated magazine" et le petit fist bump qu'il donne à Hibert. J'ai moins aimé le gag du ballon parce que ce genre d'aptitude exceptionnelle qui sort de nulle part m'a toujours agacé. Pour les biens fait d'un gag, les scénaristes ont trop tendances à se dire "On a qu'à dire que c'est un truc que notre personne sait faire. Il sait inexplicablement jouer de la batterie, la sculpture de ballons ça passe." La petite danse avec Krapabell ne sert à rien non plus puisqu'on passe rapidement à autre chose. Le gag de Moe avec les poupée gonflables m'a laissé mitigé parce que sur le moment, ça m'a fait rire mais c'est également un peu trop exagéré. C'est le genre de gag à la Family Guy qui passe bien dans cette série mais pas vraiment dans les Simpson. Mais ça n'enlève en rien que ça m'a fait rire. J'ai trouvé par contre que les piques que Bart et Lisa s'envoyaient étaient plus mesquines qu'à l'accoutumé. D’habitude, c'est bon enfant mais là, s'en était presque méchant. Ça servait principalement à pousser Bart à agir et de lancer l'histoire principale de l'épisode.

J'ai d'ailleurs bien aimé cette histoire. Ça rentre dans la catégorie des petites amies de Bart mais c'est différent de ce qu'on à l'habitude de voir dans la série donc, ça passe bien. Il ne s'agit pas juste d'une fille qui sort de bulle part et dont Bart tombe amoureux pour finir par rompre à la fin. Là, il s'agit de faire le point sur les histoires qu'on connait, voir ce qui n'a pas marcher et ainsi permettre à Bart de peut-être trouver une fille avec qui il restera plus longtemps. Connaissant l'histoire de la série qui presse le bouton "reset" à chaque fin d'épisode, ça semble un peu artificiel mais en tout cas, il y a une vraie volonté de faire quelque chose de différent et plus développé. C'est aussi pour ça que j'ai aimé le fait que Bart retourne au final vers un personnage qu'on connait déjà. Je trouve dommage qu'on ne se soit pas plus attardé sur les anciennes conquête de Bart, le gag du canapé était sans doute plus important et le temps qu'il a volé à l'épisode était plus que nécessaire mais du coup, la scène où les filles se succèdent est très superficiel et ne sert qu'au fan service. En plus, si c'est pour s'arrêter sur une des pires petite amie de Bart qui nous ressort le même style de gags que dans Baiser volé S-21, c'est vraiment pas la peine. Heureusement, la suite est bien mieux et le choix de Mary Spuckler est une bonne idée. Dans Tragédie bovine S-19, elle n'avait pas tellement eu l'occasion de montrer qui elle était. Ce n'était pas le but de l'épisode contrairement aux autres où on avait fait le tour des filles et qu'il n'y avait plus rien à en dire. Mary se distinguait des autres.

J'aime bien Cletus et Brandine. Du coup, la scène dans la ferme m'a plu. Typique de l'humour sur les beaufs comme Bart qui prouve qu'il n'est pas un des fils de Cletus en récitant son alphabet ou Dubyia qui appelle New-York "The Big Something." J'ai aussi bien aimé la vidéo que regarde Bart et le sous-entendu "I don't think we should be here Bart Simpson" qui n'en est en fait pas du tout un. Par contre, et ce sera comme ça dans la quasi-totalité de l'épisode, Homer ne m'a pas fait rire. Ses interventions sont plutôt inutiles et il ne semble être là que pour lancer des gags assez pauvres. À nouveau, on insiste trop sur sa stupidité dans cet épisode. Comme le fait qu'il confond sa vie avec "The sweet smell of success" qui aurait pu être drôle si ça avait été mieux amené et surtout, moins long. J'ai par contre bien aimé ce gag vachement gonflé de Bart qui dit que Homer aime à nouveau New-York depuis que les deux bâtiments qu'il détestait on été détruits. J'ai par contre trouvé le gag de l'échange des maisons prévisible et mal exécuté.

Voilà enfin New-York, la ville qui est la preuve que depuis Fievel, les hommes ont beaucoup évolué. J'ai bien aimé ce gag comme celui du Khlav Kalash et du Naked Cow-boy, persuadé d'être dans un rêve. Ces gags s'enchaînent rapidement sans être trop lourds, ça fait plaisir. Mais mon gag préféré reste sans aucun doute celui de Bart et Homer qui passe du métro au taxi assis à côté des deux même gars ainsi que Homer qui tente de laisser Bart dans le taxi. J'ai vraiment éclaté de rire durant ces deux scènes. Ensuite, Homer trouve grâce à mes yeux comparé au début de l'épisode en sortant un des discours démotivant dont il a le secret avant de proposer avec un sourire une glace à Bart. Ce passage là, plus celui où il étrangle le poteau en disant "Damn you and your fluted neck" m'ont bien amusé. Les retrouvailles avec Mary sont par contre un peu trop ronflantes. J'aime bien l'accent que joue Zooey Deschanel mais c'est trop en rupture avec le sérieux du personnage. Elle ne dit rien de drôle, elle est vraiment trop propre pour un personnage des Simpson. Elle manque d'un peu de folie. Par exemple, la chanson aurait gagné à être plus drôle d'autant que j'aime bien quand Deschanel chante (de toute façon, j'aime tout ce qu'elle fait). Beaucoup d'occasions manquée pour son personnage donc qui ne laisse pas l'actrice exploser comme elle peut le faire dans ses films ou New Girl.

Si j'ai bien aimé le voleur qui découpe tranquillement la poche d'Homer et sa deuxième apparition tout aussi drôle plus tard dans l'épisode, je trouve trop facile en revanche que Cletus trouve Mary aussi facilement sans que cela ne soit amorcé à un seul moment de l'épisode. Je trouve tout de même du réconfort dans le gag de l'âne. La suite n'arrive cependant pas non plus à exploiter l'arrivée de Cletus à New-York et mène trop vite Mary à s'enfuir de la ville. Quand on y pense, y a un sacré problème de timing dans l'épisode. Bart met trop de temps à retrouver Mary et on enchaine beaucoup trop rapidement avec Cletus qui veut la ramener à Springfield. Au final, l'histoire principal censer évoluer autour de Bart et Mary ne prend pas tant de place que ça dans l'épisode. Il aurait fallu réduire le gag du canapé, couper quelques scènes à Springfield et dans l'histoire de Marge et Lisa et utiliser ce précieux temps pour nourrir l'histoire de Bart et Mary. Je suis content de voir qu'elle réapparaitra dans la saison parce que comme pour Tragédie bovine S-19, je trouve qu'on n'en a toujours pas assez appris sur elle.

J'ai évoqué l'histoire B et alors que les épisodes récents étirent trop les gags de canapés, ils réduisent en revanche les histoires secondaire à peau de chagrin. Il y a de bons petits gags comme Lisa qui n'est pas autorisé au vue du prix de sa place de dire qu'elle a vue un spectacle sur Broadway ou les cornes de cocu que le spectateur achète et qui marchent mais tout cela est ficelé dans une histoire pauvre du même style que Homer contre New-York S-9. Cette histoire fait baisser le rythme de l'épisode et s'attarde trop sur des scènes qui ne sont pas nécessaire. Celle sur Roméo et Juliette est épouvantablement longue et inutile bien que j'ai aimé le présentateur dire "I'm sorry, you calme to see Romeo and Juliet, no feuding families." Pourquoi s'attarder sur les Baldwin et les Sheen ? Même chose pour le gars qui a payer des cours de théâtre à 200.000 $,  ça ne sert à rien.

Donc voilà, pas mal d'erreurs scénaristiques dans cet épisode mais l'ensemble est plaisant à suivre et pour une reprise, c'était vraiment agréable. Il souffre toujours du même mal que tous les épisodes récents de la série mais sans aller jusqu'à s'embourber ni même flirter avec la médiocrité de certains. Un épisode dans la moyenne supérieure de ce que la série a à nous offrir depuis quelques années. 13/20.
Journalisée

paolo98
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 10426


"Et elle achète un escalier à Yvonne" - Led Zep


Voir le profil
« Répondre #25 le: Mars 03, 2014, 21:34:31 »

J'ai revu l'épisode en VF (merci au Club RTL et au straming). Et je tombe de haut ... Je l'avais vu deux fois en VO et j'avais vraiment aimé. Mais alors là, c'est juste mauvais ! Les voix sont terriblement molles et celles de quelques personnages sont affreuses (Quimby notamment) ... Enfin bref, l'épisode. Et ben ça fait mal. Autant j'aime bien le début, autant le reste me laisse très indifférent. Les gags sont finalement très peu nombreux, et je me suis ennuyé. Homer n'est pas censé détester New York ? Rien ne le montre. J'ai tout de même apprécié la référence au Klav Kalash. Mais une fois là-bas, il ne se passe rien, les 2 histoires sont mauvaises, et c'est looooooooong ... Clétus débarque d'un coup et ramène sa fille. Ok. Il y a très peu de gags et franchement, la note va pas être jolie. Allez, 6/20, bien payé. Très déçu.
Journalisée

Springfield83
Membre de la famille Simpson
****
Messages: 6324



Voir le profil
« Répondre #26 le: Mars 03, 2014, 22:07:32 »

Moonshine River

Un mauvais season premiere.
L'idée de base est pas si mauvaise après toutes les petites amies que Bart a eues. En théorie seulement parce que là... C'est pas fameux. Il retrouve la plupart de ses ex mais aucune ne veut le revoir, il va donc partir à New York pour retrouver Mary Spuckler... Mais pourquoi partir à New-York ? La ville n'est même pas utilisée pour faire des gags, il aurait pu rester à Springfield !
La voix de Mary est horrible et son personnage inintéressant. L'épisode manque cruellement de gags et ils sont presque tous grotesques (les vélos qui roulent sur les voitures...).
Vers la fin, une espèce de sous intrigue est lancée avec Marge et Lisa qui jouent la pièce Roméo et Juliette pour combler le vide de cette histoire qui ne dure que 17 minutes sans gag du canapé.
Malgré tout j'aime l'ambiance d'extérieur qui règne dans l'épisode et puis Bart paraît sincère.

Vraiment dommage car l'idée était sympathique. 7/20
« Dernière édition: Mars 03, 2014, 22:12:14 par Springfield83 » Journalisée

Ilario
Super vice-président
****
Messages: 3027


Oh, une fois j'ai vu un dirigeable.


Voir le profil
« Répondre #27 le: Mars 15, 2014, 22:29:09 »

M'ouais, l'épisode déjà mal partie sur le fait que je n'aime pas les épisodes du style l'amour à la Simpson.

Bref, passons au vif du sujet (même si je crois que cette phrase veux rien dire)

Alors déjà le début avec la genre de fête ou Lisa est seul est déjà affreusement longue je trouve.
Ensuite quand l'Bart il regardait les photo de ces ex et disait la durée, je trouvais ça assez sympa, et le moment ou Homer est passé était encore mieux.

Ensuite, quand Bart a finalement réussi à aller à New York, j'ai trouvé l'épisode de plus en plus ennuyent, et pour tout combler bien sûr, l'histoire de la pièce de thêatre de Marge et Lisa...

En bref, épisode vraiment déplaisent !

6/20

Classement Saison 24

S24E01 : A la recherche de l'ex= 6/20
S24E08 : Nom d'un Chien= 17/20
Journalisée

Tetouchaud
Super vice-président
****
Messages: 3083



Voir le profil
« Répondre #28 le: Avril 21, 2014, 06:58:57 »

Je l'ai revu, cette fois ci en VF et ma note va baisser. Je l'avais bien aimé à sa diffusion US, mais là je le trouve carrément médiocre, et le problème de rythme du dernier acte est bien pire que ce dont je me souvenais.
Je me suis aussi rendu compte du manque de gags, surtout les deux derniers actes. C'est étrange, je n'avais pas ressenti de manque la première fois.
Enfin, mauvaise surprise pour commencer ce revisionnage, -4 points. Je lui avais attribué 14, donc 10/20 et ça me paraît encore gentil.
Journalisée

"Si un jour tu doutes, si tu as peur, que l'avenir te paraît sombre et que tu ne sais plus vers qui te tourner, fais comme les bulles de savon, dirige-toi toujours vers la lumière."

Marie Vareille, "Ainsi gèlent les bulles de savon".
Sam Szyslack
Membre de la famille Simpson
****
Messages: 5623


The World Is Going To Mad


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #29 le: Avril 21, 2014, 18:28:17 »

Cette 24e saison ne commence pas vraiment bien. Je n'ai pas aimé l'épisode. Au début je me suis dit que ce n'était pas terrible et que ça allait, et franchement, ça ne montait jamais en puissance. Çz stagnait et je ne parvenais pas à m'intéresser à l'épisode. Tout était mou ; l'histoire, son déroulement et les gags très facile. Bon, quelques uns m'ont fait sourire mais ça ne parvenait pas à m'attacher à cet épisode. Le début avec les courses est très peu inspiré et inutile.

J'ai par contre bien aimé l'animation et le travail de Xavier Fagnon, mais ce n'est pas ce qui me fera balancer en la faveur de l'épisode.

J'optais au départ pour un 11, puis un 10 et finalement je lui accorde un petit 8/20.
Journalisée



   Le reportage gonzo allie la plume d'un maître-reporter, le talent d'un photographe de renom et les couilles en bronze d'un acteur.
Pages: 1 [2] 3 Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.14 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC
Simple Audio Video Embedder
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !