Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: N'oubliez pas les tournois en cours : Le Grand Tournoi des films - Le Grand Tournoi des chansons

+  Forum The Simpsons Park
|-+  General Category
| |-+  Les épisodes
| | |-+  Saison 19 (Modérateurs: H_2_B, The Regfrayant)
| | | |-+  Episode 18 - Lisa fait son festival
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Imprimer
Auteur Fil de discussion: Episode 18 - Lisa fait son festival  (Lu 5223 fois)
The Simpsons Park
Administrateur
Membre des tailleurs de pierre
*****
Messages: 555



Voir le profil
« le: Fvrier 26, 2011, 12:21:57 »

Lisa fait son festival

Résumé :
Homer amène sa famille à un match de football mais c'est plus pour profiter de la nourriture gratuite que préparent les supporters à l'entrée du stade que pour le match. De son tôté, Lisa s'ennuie, c'est alors qu'elle décide de sortir son camescope et commence à filmer. Elle prend goût à filmer les scènes de la vie de tous les jours si bien qu'elle le présente au principal Skinner qui trouve le résultat très concluant. Il lui propose ainsi de réaliser un film pour le présenter au festival de films indépendants de Sundance. Skinner et le superintendant Chalmers s'associent pour la production du film de Lisa qui a choisi de le réaliser sur la famille Simpson...

Fiche complète de l'épisode
Images de l'épisode
Journalisée
alex_on_ice
Membre des tailleurs de pierre
***
Messages: 629



Voir le profil
« Répondre #1 le: Septembre 23, 2011, 08:09:13 »

Un épisode tout simplement moyen avec ses points positifs et négatifs. Cette histoire met en relief encore une fois un des nombreux talents de Lisa. Cette fois-ci nous découvrons que c’est une cinéaste très douée qui essaye de chercher tout ce qu’il y a de beau dans la nature qui l’entoure.

Bonne idée venant de la part des scénaristes ? Je ne sais pas. D’une certaine manière nous voyons bien que les scénaristes ne ratent pas une occasion de trouver une histoire de vingt minutes grâce au personnage de Lisa (qui peut en quelque sorte tout faire → Par définition, c’est le personnage le plus doué intellectuellement dans la série). Mais dans une autre mesure, nous pouvons constater le fait que créer une telle histoire (où Lisa devient soudainement cinéaste) ne nécessite pas forcément beaucoup de temps de réflexion.

La première séquence de l’épisode (qui à lieu au stade de Springfield) est assez divertissante et c’est évidemment un des points positifs de l’épisode. L’ambiance qui y règne est très sympathique et pour une énième fois nous avons l’occasion de voir Homer se comporter comme un égoïste et un cochon (une situation me faisant souvent rire). Par exemple cette blague faite entre Moleman et Homer est géniale (Homer est incroyablement cruel dans cette scène).

Et puis, les scénaristes n’ont pas raté l’occasion d’intégrer le petit Ralph pendant quelques secondes avec la blague du Ralph-wich.

C’est évidemment Skinner qui est le premier à souligner le talent que possède Lisa dans le domaine du cinéma. La brève discussion entre Skinner et Lisa se suit avec plaisir et le début du tournage dans la maison des Simpson est également assez divertissant (avec cette petite musique : « I turn my camera on, I turn my camera on »).

La deuxième moitié de l’épisode est tout sauf réussi (à l’exception du petit film de Nelson qui reste très agréable à suivre). Le problème avec les dix dernières minutes (lorsque les Simpson se rendent au Sundance film festival), c’est qu’il n’y a absolument rien qui se passe, si ce n’est qu’on a le droit de voir les films de Lisa et de Nelson dans les salles de cinéma. De plus, le film de Lisa est beaucoup trop court. L’épisode porte bien sur elle, non ? Personnellement j’attendais un film beaucoup plus long (autour de 3 minutes).  

Quand j’ai vu le film de Nelson à la fin de l’épisode je me suis posé une question : Pourquoi les scénaristes ont-ils dès le départ suivi le talent de Lisa au lieu de suivre le talent de Nelson ? En remplaçant Lisa par Nelson, je pense que l’épisode aurait pu être beaucoup plus réussi. Nous aurions pu découvrir de nouvelles choses sur la famille des Muntz. A mon avis, on aurait pu faire de très belles séquences en début d’épisode chez les Muntz. Mais bon, ce n’est que mon idée (elle reste peut-être assez farfelue)…

J’ajoute une chose : Le Guest Star était trop utilisé vers la fin de l’épisode.

10/20
« Dernière édition: Septembre 23, 2011, 08:26:07 par alex_on_ice » Journalisée

The Regfrayant
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 28033


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #2 le: Avril 11, 2012, 19:35:32 »

On va commencer les points positifs. Le minimum syndicat en gags (la salle de bruitage, Marge qui se fie au titre du film, Skinner inconscient, les productions Chalmskinn...) même si certains comme Homer tentant d’attraper les ondes wi-fi, bof. Et... c'est à peu près tout. Parce que les Simpson sont censés faire marrer et cet épisode me met limite le cafard :

Je ne suis pas contre des épisodes avec de l'émotion, mais là, c'est un peu exagéré. Je trouve la fin trop facile, j'ai presque envie de dire que les scenaristes l'admettent avec "le film de Nelson est celui que je préfère parce que c'est le dernier que j'ai vu". Hop, comme ça on règle tout en 5 secondes plutôt que de trouver un truc plus recherché. Comme beaucoup, je ne l'ai pas trouvé vraiment mauvais avec un grand m, juste moyen. 9/20
Journalisée

Charles Montgomery Burns
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 17874


Why so serious ?


Voir le profil
« Répondre #3 le: Avril 11, 2012, 20:11:30 »

Cet épisode n'est pas sensas, mais je lui mets la moyenne juste pour ce gag EPIC avec Homer qui n'arrive pas à attraper les cornichons. XD
Un des meilleurs gags de toute la série, pour moi.
Journalisée

Je suis vide avant d'être plein, et on me jette dès que je le suis. Que suis-je ?
Tetouchaud
Super vice-président
****
Messages: 3083



Voir le profil
« Répondre #4 le: Aot 17, 2012, 16:16:30 »

Bon, on va pas se leurrer, cet épisode n'est pas excellent, tout juste passable.
Il a un minimum de gags, mais pas assez quand même, une partie du scénario qui vaut le coup (le film de Nelson que j'aime beaucoup) mais une autre partie tout simplement horrible...
On a fait pire, mais beaucoup mieux également. 11/20
Journalisée

"Si un jour tu doutes, si tu as peur, que l'avenir te paraît sombre et que tu ne sais plus vers qui te tourner, fais comme les bulles de savon, dirige-toi toujours vers la lumière."

Marie Vareille, "Ainsi gèlent les bulles de savon".
paolo98
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 10426


"Et elle achète un escalier à Yvonne" - Led Zep


Voir le profil
« Répondre #5 le: Mai 02, 2014, 20:14:31 »

Cet épisode n'a vraiment rien de passionnant. Lisa qui a un film dans un festival, et puis quoi encore. Autant des fois le ridicule est drôle (par exemple Homer qui percute la reine d'Angleterre), autant là c'est pas du tout crédible et pas intéressant. Le film de Nelson est trop long à mon goût, et la fin n'est vraiment pas recherchée. La guest est un peu inutile également, mais ça devient habituel ces dernières années. Les gags ne sont pas très nombreux non plus, à part Homer et le cornichon et Marge qui pense que "Le cimetière de Tchernobyl" lui plaira. C'est fade. 8/20
Journalisée

Dr. Satanick
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 14827


Wanted dead or alive


Voir le profil
« Répondre #6 le: Novembre 19, 2014, 15:04:41 »

Pas tout à fait convaincu. Entendons-nous bien, ce n'est pas nul, loin de là, mais pas fantastique non plus. Dans le fond, cet épisode a quelques bons gags (Homer et le cornichon, les gens qui inspirent trop, Marge qui se fie aux titres des films...), de bonnes idées et une association Chalmers/Skinner qui me plaît beaucoup, maiiis...
Déjà, le rythme est vraiment lent à plusieurs passages, on a une grosse impression de déjà-vu (le film de Nelson, on dirait effectivement celui de Barney dans Burns fait son cinéma, pas seulement dans sa forme mais aussi dans l'intention de montrer que le personnage est plus sensible qu'il n'y paraît), on s'ennuie pas mal, et puis la fin semble expédiée en deux temps trois mouvements.
Du bon, du mauvais, on va dire la moyenne. 10/20
Journalisée

Ever danced with the devil in the pale moonlight ?
Messi-simpson
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1756



Voir le profil
« Répondre #7 le: Dcembre 27, 2017, 11:16:47 »

Un autre épisode moyen de cette saison! Si le sujet semble inédit au premier abord finalement j'ai l'impression de me retrouver dans Burns fait son Cinéma mais en moins bien.
Malheureusement cet épisode regorge de très grosse facilité scénaristique notamment au niveau de sa chute.
Sinon heureusement qu'il y a quelques très bon gags qui sauvent les meubles tel que Marge qui se fit au titre du film, les productions Chalmskinn ou encore la salle de bruitage.
C'est un épisode qui vaut à peine plus de la moyenne.      11/20
Journalisée

Yo
Lenny Bar
Administrateur
Membre de la famille Simpson
*****
Messages: 5928


Mortecouille !

stauf6@hotmail.com
Voir le profil
« Répondre #8 le: Septembre 02, 2020, 17:39:26 »

Un épisode assez bizarre je trouve. Le rythme n'est pas très bon et l'histoire n'est pas vraiment passionnante. En fait, l'épisode est dans le thème car il me fait penser à un film d'art et essai. C'est un peu ennuyeux, tu ne comprends pas tout, mais ça se laisse regarder. Même la musique est étrange par moment.
Le duo Skinner/Chalmers marche bien en général, mais dans cet épisode je ne vois pas ce qu'ils viennent faire là. Pourquoi avoir choisi ces personnages en particulier ? Mystère.
Le film avec Nelson a aussi une ambiance bizarre, et ensuite Jim Jarmusch qui disparait... d'accoooord...
J'aime beaucoup le début dans le parking du stade, ça reste assez classique, c'est d'ailleurs le seul passage vraiment drôle et réussi à mon avis.

Quelque trucs marrants :
- Homer qui étouffe Taupeman
- Barney sur le dos comme la tortue
- Les élèves qui détruisent et reconstruisent le bâtiment en argile
- Homer qui pleure parce qu'il n'arrive pas à sortir un cornichon du bocal  Grimaçant
- Marge qui ressort après avoir vu "Le cimetière de Tchernobyl"
- Skinner et Chalmers qui rêvent alors qu'ils sont inconscients dans la neige
- Le type qui crie "A mort Maggie !"

Un épisode très étrange et assez fade. Je lui octroyais une note de 10/20, je lui enlève un point : 9/20
Journalisée

MORT(rice rodriguez)
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 16797


I hate to say it, but each other's all we've got.


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #9 le: Septembre 28, 2020, 07:00:29 »

J'ai apprécié cet épisode. L'atmosphère était bonne, les répliques m'ont fait rire et les références au cinéma indépendant/étranger rendait le tout unique. Il y avait beaucoup situations rigolotes, je crois que c'est ce qui me faisait souvent retourner à cet épisode et pourquoi je l'aime encore aujourd'hui. Le début dans le parking du stade était vraiment drôle, j'adore à quel point les persos sont mean-spirited sans vraiment l'être en même temps. Le duo Chalmers-Skinner était aussi bien drôle. Le moment où ils sont dans un coma m'a bien fait rire.

Après, c'est clair que je reproche à cet épisode de reposer un peu trop sur les célébrités et de piocher les blagues sur Sundance dans le même panier.

Malgré cela, je trouve cet épisode fort agréable.
« Dernière édition: Fvrier 09, 2021, 20:34:19 par Maurice » Journalisée

boo
Pages: [1] Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.14 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC
Simple Audio Video Embedder
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !