Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: N'oubliez pas les tournois en cours : Le Grand Tournoi des films - Le Grand Tournoi des chansons

+  Forum The Simpsons Park
|-+  General Category
| |-+  Les épisodes
| | |-+  Saison 21 (Modérateurs: H_2_B, The Regfrayant)
| | | |-+  Episode 17 - A tyran, tyran et demi
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Imprimer
Auteur Fil de discussion: Episode 17 - A tyran, tyran et demi  (Lu 5996 fois)
The Simpsons Park
Administrateur
Membre des tailleurs de pierre
*****
Messages: 555



Voir le profil
« le: Fvrier 26, 2011, 12:22:04 »

A tyran, tyran et demi
Résumé :
Dans la sombre prison de Springfield, trois policiers viennent chercher monsieur Burns. Et afin de comprendre cette étrange situation, le vieil homme nous raconte son histoire... Quelques semaines plus tôt, il organisa une fête du 4 juillet chez lui, obligeant ses employés à s’occuper de son festin et à le divertir tout l’après-midi. Après l’éprouvante représentation d’une pièce cependant peu apprécié, Homer, Lenny et Carl en ont assez et décident d’avoir leur propre fête à leur tour, et ce dans la cave à vin même de leur patron... Peu de temps après, les trois hommes se retrouvent ivres dans la demeure, et Burns appelle urgemment la police. Lorsque celle-ci intervient dans la pièce, Lou reconnait un tableau volé accroché au mur. La preuve est évidente et Burns est immédiatement envoyé en prison, remettant la centrale aux mains de Smithers. Mais ce dernier, manipulé par ses employés, se transformera vite en un vrai tyran… A côté de ces évènements, Bart et Lisa sont contraints de s’occuper ensemble d’un petit élevage de fourmi qui, dans un premier temps les distancera avant de resserrer leur lien fraternel…

Fiche complète de l'épisode
Images de l'épisode
Journalisée
AlexandreLeblanc
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 23178



Voir le profil WWW
« Répondre #1 le: Aot 29, 2011, 00:13:11 »

Critique officielle :

Avant de voir cet épisode je m'attendais à un bon épisode car c'est vraiment assez rare que je n'aime pas un épisode avec Burns car c'est un personnage que j'apprécie vraiment beaucoup et je ne sais pas ce que serait notre série préférée sans sa présence.  Cette fois ci, il ne m'a pas déçu non plus.  L'épisode n'est pas le le meilleur mais je le trouve agréable et quand même très bien si nous le comparons à d'autres épisodes de la saison 21 qui sont catastrophique.

American history X-cellent set un épisode assez original selon moi.  Je trouve que c'est surtout l'histoire A qui est original à comparé de l'histoire B mais je reparlerai plus tard de l'histoire B avec Lisa, Bart et les fourmis.  L'histoire A est du jamais vu avec Burns qui se retrouve cette fois ci derrière les barreaux.  Je sais très bien que ce n'est plus toujours facile de trouver des histoires avec Burns tellement il y en a eu donc je suis satisfait et de plus, Burns au début est aussi machiavélique que dans les premières saisons mais je suis déçu que les scénaristes l'ont une fois de plus cartoonisé quand il est à la prison.  L'histoire B n'est pas très original même si c'est tout de même passable mais je m'aurais attendu à mieux qu'une histoire de Bart et Lisa qui s'occupent de fourmis mais au moins cette histoire n'est pas très longue.

Pour le scénario, ce que je vais dire dans ce paragraphe sera semblable avec ce que j'ai dit dans celui d'en haut mais cette fois ci ça aura un lien avec le scénario.  L'histoire de Burns est très bonne et rythmé malgré un début peu être un peu trop long mais ça devient ensuite très bien après l'arrivé de celui-ci à la prison où il se fera un nouvel ami qui enlèvera tout le mal que notre cher Charles Montgomery Burns a en lui.  Parlons maintenant de l'histoire des fourmis qui commence lentement malgré quand même quelques bons gags dans cette histoire.  Cependant, je n'ai pas du tout aimé la fin de cette histoire B et si ça aurait finit autrement j'aurais peut-être rajouté un autre point à l'épisode.  Le gag du chien m'avais fait rire la première fois mais là il commence à y avoir un peu d'émotion et on reviens avec ce gags qui me fait pensé à la fin d'un épisode d'Itchy et Scratchy.  En gros, ils ont fait toute une histoire pour revenir à la situation de départ comme dans un épisode d'I & S et je n'ai pas trop aimé ça.

Du côté des gags, il y en a quand même pas mal dans cet épisode et je ne suis pas déçu sur ce point dans cet épisode.  Voici donc un petit compte rendu des gags dans cet épisode de la saison 21 :  Le gars en prison qui mais le feu à sa couverture pour avoir plus chaud et se couche de cette façon, Smithers qui fait applaudir Burns de façon sarcastiquement et Burns dit "more sarcastic", Lou qui arrête Mr. Burns, le directeur de la prison qui n'arrête pas de prendre de l'hélium et même qu'à la fin il est dans les air tellement il en a prit, le livre qui cache plein de chose à cause de la poussière (j'ai aimé même si il avait déjà été fait dans le THOH), le flash de l'appareil photo qui fait que Burns va s'écraser sur le mur (c'est un gag mais je n'aime pas trop car c'est trop cartoonisé), le mot que burns à marqué sur le cadre que Smithers, Snake qui met Sideshow Bob dans la sécheuse et laveuse et Fat Tony avec l'ami de Burns à la fin de l'épisode.

Finalement, je décide de baisser ma note de 1 point à cause de la fin de l'histoire B que je n'ai pas aimé. Ma note sera donc de 14/20 pour cet épisode !

Notes officielles :

Super Homer :  12/20 (-2)
La réponse de Bart :  8/20 (-2)
L'insurgée :  13/20 (-2)
Simpson Horror Show XX :  12/20 (-2)
Le diable s'habille en nada :  15/20 (-1)
Farces et agapes :  5/20 (-3)
Les apprenties sorcières :  10/20
Le frère de Bart :  16/20 (+1)
Une leçon de vie :  13/20 (-1)
Il était une fois à Springfield :  8/20
Million dollar ma biche :  15/20 (-2)
La reine du balais :  14/20
La couleur jaune :  11/20 (-1)
Élémentaire, mon cher Simpson :  16/20
Baisé volé :  10/20 (-5)
La plus grande histoire jamais ratée :  2/20 (-2)
À tyran, tyran et demi :  14/20 (-1)

Journalisée

Tetouchaud
Super vice-président
****
Messages: 3083



Voir le profil
« Répondre #2 le: Avril 23, 2012, 13:59:03 »

J'aime beaucoup cet épisode, qui est original et plutôt drôle. Le concept est bon : voir la fin de l'histoire et ensuite voir le début en détails.
Le début, jusqu'à l'arrestation de Burns, est bon et très drôle (Homer à la comédie musicale, l'employé qui croit comprendre "Casse une jambe" et qui donc se casse une jambe, la bouteille à 60 000 dollars et Homer qui dit boire son salaire, mais surtout les menottes à la taille de Burns).
Le milieu, à la prison, est très bon également. J'aime beaucoup l'addiction à l'hélium du directeur de prison qui a apporté deux excellents moments dans cet épisode. Pour ce qui est des autres gags présents, Smithers qui est pris au piège et tombe dans la trappe, Homer qui croit que Patty et Selma sont mortes notamment).
Enfin, la troisième partie est bonne également, mais moins que les deux autres et moins drôle.
Pour ce qui est de la deuxième histoire, elle n'est pas terrible, mais pour le peu de place qu'elle prend dans l'épisode, ce n'est pas catastrophique. 15/20
« Dernière édition: Avril 23, 2012, 14:14:56 par Tetouchaud » Journalisée

"Si un jour tu doutes, si tu as peur, que l'avenir te paraît sombre et que tu ne sais plus vers qui te tourner, fais comme les bulles de savon, dirige-toi toujours vers la lumière."

Marie Vareille, "Ainsi gèlent les bulles de savon".
dango-shimura simpson
Invité
« Répondre #3 le: Mai 03, 2012, 11:09:46 »

c'est une référence sympa a "la ligne verte" j'ai bien aimer l'ensemble

le gars qui aspire le mal trop fort  Choqué
Journalisée
The Regfrayant
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 28033


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #4 le: Mai 24, 2012, 16:49:10 »

Je trouve beaucoup de monde un peu trop gentil avec cet épisode.

Commencer l'épisode par la fin, ce genre de construction est assez inhabituelle pour les Simpson mais loin d'être révolutionnaire pour une série TV, ici, je me demande si ce choix était pertinent, il annonce la couleur mais guère plus qu'une carte promo. Où est la surprise ? Mais bon, dans l'ensemble les 10 premières minutes sont réussies, j'ai apprécié quelques gags tels le prisonnier qui fait cramer sa couverture puis se couche, Burns en statue de liberté (ça a un côté très "vielles saisons" comme gag, à la Rosebud) Smithers qui applaudit sarcastiquement, Les trophées de Burns, Lou qui arrête ce même Burns, l'enveloppe "vide"...

Mais à partir du moment où Burns est en prison, le niveau plonge brutalement. Le rythme se ralentit, on ne ressent aucune compassion pour Burns... et surtout cette histoire de mal aspiré... sauf dans un Horror Show, je trouve que ça ne fait pas Simpsonnien. Il n'y a même pas d'effet de surprise concernant les références, la ligne verte, c'est du déjà parodié. N'oublions pas l'histoire B ! Enfin si, on l'oublie facilement, même si ce n'est pas la pire dans une saison où les histoire B auront brillé par leur absence.

Je dirais 11/20.
Journalisée

Alex0821
Membre de la famille Simpson
****
Messages: 7211


If I won’t be myself, who will?


Voir le profil
« Répondre #5 le: Mai 24, 2014, 21:39:46 »

C'est rare que les Simpson font ce genre d'épisode. J'ai bien aimé mais de la à recommencer , peut être pas ... 12/20
Journalisée

paolo98
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 10426


"Et elle achète un escalier à Yvonne" - Led Zep


Voir le profil
« Répondre #6 le: Aot 01, 2014, 19:32:29 »

Après deux épisodes catastrophiques, cet épisode à la lourde tâche de relever le niveau de la saison. Il ne le fait qu'à moitié on va dire. J'aime bien la structure de cet épisode, Burns racontant son histoire. Il raconte le début et reprend ensuite, ce n'est pas comme on voit souvent "je raconte tout et je m'arrête d'un coup". Le début avec les employés à la merci de leur patron est vraiment bon et fait effectivement penser au Burns des premières saisons, tyrannique. Mais une fois en prison, son compagnon de cellule n'est pas si drôle et Burns gentil, on y croit pas une seconde. La fin avec les trois qui veulent le récupérer est trop facile malheureusement. L'histoire B est très mauvaise et inutile par contre, et j'ai du mal avec la nouvelle voix de Bart. Assez bon épisode. 12/20
Journalisée

Dr. Satanick
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 14828


Wanted dead or alive


Voir le profil
« Répondre #7 le: Dcembre 17, 2014, 18:40:19 »

Un très gros bof pour cet épisode qui multiplie les hauts et les bas. Burns nous raconte son histoire, je dis "Pourquoi pas", seulement avec le choix de commencer par la fin, il n'y a plus de surprises.
Ensuite, on attaque l'histoire pied au plancher avec un début fort sympathique, Burns y est tyrannique et fait effectivement penser au Burns des premières saisons, ce qui change du Burns cartoonesque qu'on voit trop souvent ces temps-ci. Quelques gags sont drôles, une mention spéciale pour le prisonnier qui brûle sa couverture et qui se couche ensuite avec.
Et puis et puis, au milieu, deux mots me viennent à l'esprit: beau gâchis. L'ambiance ne me plaît pas, le rythme est mou, les gags sont bien moins nombreux et l'histoire de Burns devient beaucoup trop surréaliste: le mal aspiré, sans déconner? Smithers dirigeant de la centrale, là aussi c'est faible, en plus c'est prévisible: Smithers est gentil, puis il se rend compte qu'on profite de lui et il devient méchant, etc... Quant à l'histoire des fourmis, rien de rien à en retenir à part le gag final. Moyen. 10/20
« Dernière édition: Mai 09, 2015, 21:16:16 par Dr. Nick » Journalisée

Ever danced with the devil in the pale moonlight ?
Dundee
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1496



Voir le profil
« Répondre #8 le: Novembre 03, 2015, 19:27:44 »



Dans ce nouvel épisode, nous retrouvons M. Burns, milliardaire tyrannique, au plus bas... en prison... On commence donc par la fin, comme dans "Bart a perdu la tête" (s.1 ép.8) !
Mais qu'est-ce qu'il a pu se passer ?
Tout a commencé le 4 juillet pendant un pique-nique où il maltraitait ses employés, ce qui va conduire Homer et ses copains à saccager son palais et permettre ainsi à la police de découvrir des tableaux volés.

Voilà, pour le reste il ne se passe pas grand-chose dans cet épisode. Burns rencontre un détendu, façon "La Ligne verte", qui s'est dédié à la religion, lui aspirant le mal en lui, trop surréaliste d'ailleurs. La partie avec le nouveau Burns gentil est totalement sous-exploitée. Et ni l'histoire de Smithers en patron qui devient un tyran de manière complètement prévisible, ni l'histoire secondaire avec Bart et Lisa sur une fourmi sans intérêt (bien la fin est plutôt bonne vu qu'elle casse l'attendu au moins) viendront sauver la mise de l'histoire principale et son vide apparent. Et évidemment, la fin est décevante ; l'infiltration dans le pénitencier est trop facile et il y a presque aucune répercussion à cette action.

Côté humour, c'est très pauvre, peu de gags arrivent à fonctionner, on retiendra "Break a leg" et "Helter Skelter" en particulier.

Un sujet intéressant dans un épisode qui se laisse regarder, mais qui possède énormément de défauts : 8/20
« Dernière édition: Dcembre 10, 2015, 18:52:48 par Viveleventdeever » Journalisée

Mon classement de la série
Bonne année 2016 2017 2018 à tous !
MORT(rice rodriguez)
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 16797


I hate to say it, but each other's all we've got.


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #9 le: Janvier 13, 2016, 23:24:28 »

Mouais, l'histoire de cette épisode était vraiment de trop selon moi. C'était juste des gags pas sérieux sur Burns rempli de références, et là, ils ont transformé tout ça en histoire avec du suspense.

Ça donne pas un très bon effet. Pas un mauvais épisode, mais il aurait pu être meilleur.
Journalisée

boo
Lenny Bar
Administrateur
Membre de la famille Simpson
*****
Messages: 5928


Mortecouille !

stauf6@hotmail.com
Voir le profil
« Répondre #10 le: Septembre 24, 2020, 19:40:23 »

Burns en prison, c'était tellement évident, comment n'ont-ils pas eu l'idée de faire cet épisode avant ? Un des épisodes les plus drôles de la saison, je me suis esclaffé plusieurs fois. Je trouve dommage que l'épisode ai 3 histoires, celle de Burns aurait largement suffit. Smithers à la tête de la centrale est une bonne idée, et Lisa et ses fourmis est également sympathique, le problème avec ces 3 histoires c'est qu'elles sont vite expédiées. Burns qui devient gentil, c'était une idée à creuser mais à la scène suivante c'est déjà fini, dommage. même chose pour Smithers qui devient sévère, dommage qu'ils n'aient pas plus approfondi cet aspect. Dans les autres points négatifs je dirais que la parodie de "La ligne verte" est un peu trop surréaliste mais comme j'adore ce film et que j'adore Burns, ça passe.

Malgré ces points négatifs, je passe un très bon moment grâce aux nombreux gags :
- Le prisonnier qui brûle sa couverture et se couche  Grimaçant
- Smithers qui demande à Burns d’applaudir de façon sarcastique
- Homer qui mange la citrouille
- Burns qui décide du temps qu'il fait dans son histoire
- Le flash qui propulse Burns contre le mur  Souriant
- Les plombages de Burns  Souriant
- Smithers qui tombe dans la trappe
- Petit Papa Noël qui lèche la dernière fourmi

Une histoire principale qui aurait mérité d'être plus développée, idem pour les 2 autres, mais les nombreux gags rattrapent largement ces défauts. 15/20
Journalisée

Pages: [1] Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.14 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC
Simple Audio Video Embedder
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !