Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: N'oubliez pas les tournois en cours : Le Grand Tournoi des films - Le Grand Tournoi des chansons

+  Forum The Simpsons Park
|-+  General Category
| |-+  Bruits de couloir
| | |-+  Cinéma/Télévision (Modérateur: Bart78)
| | | |-+  Sujet cinéma
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 ... 682 683 [684] Imprimer
Auteur Fil de discussion: Sujet cinéma  (Lu 761471 fois)
Ilevan
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1487


Glorious Days ♫


Voir le profil
« Répondre #10245 le: Avril 30, 2020, 21:11:52 »

Content de voir que Kiki la petite sorcière plait bien! Comme Reg, je le préfère vraiment à Chihiro (si tant est qu'ils soient comparables), même si j'ai plutôt tendance à mieux considérer ce dernier. Toujours dans les Miyazaki de deuxième choix, mais clairement pas aussi moyen que je le considérais.

Concernant Grease, j'ai toujours été le cul entre deux chaises. Je trouve les deux chansons que Lenny mentionne excellentes (surtout la première, peut être un peu à contre-courant) et celles qui parsèment le film plutôt honnêtes, mais j'ai toujours tendance à le considérer comme un gigantesque nanard. Les acteurs ont entre 10 et 35 ans de plus que les personnages, le scénario est d'une faiblesse assez ahurissante, l'ambiance globale est assez perchée et j'ai découvert le film en français, ce qui n'aide absolument pas (on a des répliques indignes d'une parodie par moments). J'ai quand même beaucoup de sympathie pour le film mais je sais toujours pas comment le considérer.


J'ai de mon côté pu regarder les deux premiers Spider-Man, de Sam Raimi (pas trouvé le courage pour le troisième pour l'instant). Je partais avec un énorme à priori négatif, du à un précédent visionnage -qui remonte- où j'étais peu impliqué. Eh bah j'ai été vraiment agréablement surpris. Il y a une certaine ambiance naïve qu'on retrouve plus vraiment dans la mélasse Marvel actuelle, et globalement dans les films de super-héros depuis The Dark Knight ; ça rend les films vraiment uniques.
 
C'est bizarre à dire mais voir le bouffon vert désintégrer des riches avec une bombe qui les squelettifie (néologisme que je m'approprie) ça ajoute un peu au charme du film. Certes ça a parfois mal vieilli, pour le premier surtout, mais ça a une esthétique et une inventivité over the top très appréciables. Le deuxième est dans cette veine, et accentue à peu près tous les points du premier en réduisant un chouïa la folie. Ça me fait dire que quelqu'un qui a beaucoup aimé le premier aimera encore plus le second, à contrario quelqu'un qui a aimé le premier "juste comme ça" pourrait facilement passer à côté, étant donné -entre autres- qu'on se tape double dose de Peter et Mary-Jane, avec une Kristen Dunst qui a quand même souvent l'air de se demander ce qu'elle fout là.

J'ai plus ou moins autant aimé les deux (du 7-8/10), avec une petite préférence sadique pour le deuxième, au vu de tout ce que Peter se prend dans la gueule tout au long du film... ce qu'il mérite amplement vu son comportement avec ses proches. A noter que clairement, les films sont portés par leurs antagonistes respectifs ; Dafoe, Molina (et JK Simmons qui compte) crèvent l'écran.
Journalisée


It goes Reggie, Jay-Z, 2Pac and Biggie
André from OutKast, Jada, Kurupt, Nas, and then me
ChrisPlayer24
Membre de la famille Simpson
****
Messages: 9397


Cœur de pirate <3


Voir le profil
« Répondre #10246 le: Avril 30, 2020, 22:48:53 »

J'ai revu le film : L'élève Ducobu. Très drôle et c'est le meilleur comparé au 2.. Le 3 a l'air nul aussi..  Sourire
Journalisée

The Reg
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 26456


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #10247 le: Mai 13, 2020, 15:47:42 »

Depuis un mois j'ai vu 78 films, bitch !  Souriant

The Killer   1989
Les évadés de la planète des singes   1971
Clash   1984
The end   2016
Le voleur d'enfants   1991
Quatre garçons plein d'avenir   1997
La fille sur le pont   1999
Jours tranquilles à Clichy   1990
L’œil du malin   1962
Le cheval d'orgueil   1980
Marie-Chantal contre Dr Kha   1965
Rémi sans famille   2018
L'eau froide   1994
La fille coupée en deux   2007
Masques   1987
Les innocents aux mains sales   1975
Darling   2007
Les biches   1968
Les pleins pouvoirs   1997
Ultime décision   1995
Damien veut changer le monde   2019
Mort subite   1995
Ça chauffe au lycée Ridgemont   1982
La dame du Vendredi   1940
Bobydbuilder   2014
My Little Princess   2011
Je l'aimais   2009
Le 13e Guerrier   1999
Goha   1958
Je ne suis pas là pour être aimé   2004
Aftermath   2017
La vie de David Gale   2003
La Jeune Fille et les Loups   2008
Que les gros salaires lèvent le doigt !   1982
L'épreuve de force   1977
Le dossier 51   1978
Cap Canaille   1983
L'âge d'or   1930
Joies matrimoniales   1941
L'homme à la peau de serpent   1960
L'amour violé   1978
La conquête de la planète des singes   1972
Bête mais discipliné   1979
Le prince de New-York   1981
Charmant garçon   2001
Tu seras mon fils   2011
Le piment de la vie   1963
Un frisson dans la nuit   1971
Les voleurs   1996
C'étaient des hommes   1950
La brûlure   1986
Bienvenue parmi nous   2012
Votez McKay   1972
Le corrupteur   1971
Une saison blanche et sèche   1989
Cocktail Molotov   1980
Correspondant 17   1940
Virus   1999
La liste de mes envies   2014
Equus   1977
Journal d'une femme de chambre   2015
Les Ex   2017
Le code a changé   2009
Irène   2002
Les enfants du siècle   1999
Star Wars : L'Ascension de Skywalker   2019
Rollerball   1975
Jappeloup   2013
Gibier de potence   1951
La mule   2018
Le maître de guerre   1986
La relève   1990
La sanction   1975
La rumeur court...   2005
Les pas perdus   1964
Honkytonk man   1982
Elle voit des nains partout !   1982
Pas d'amour sans amour   1993


Je me demande si ce n'est pas mon record. J'ai fait divers rattrapages : Claude Chabrol (qui est brièvement devenu le réal dont j'ai vu le plus de films avec 36 films en tout, avant que je ne fasse repasser Hitchcock devant). Mais aussi Clint Eastwood. 8 films chacun.

Je conseille notamment Elle voit des nains partout ! euh non c'est une des pires comédies que j'ai vu de ma vie et c'est ni de l'un ni de l'autre La Mule de Eastwood, un de ces derniers où il devient un passeur de drogue, et à qui on donnerait le bon dieu sans confession du fait de son grand âge. De Chabrol j'ai bien aimé notamment Masques, qui bénéficie de plus d'un gros casting, mais ça pourrait ne pas plaire à tout le monde.

Question comédiens j'ai vu beaucoup de films avec Patrick Chesnais, et dans une moindre mesure Daniel Auteuil, Marlon Brando. J'ai vu 80% de la filmo de Brando du coup. Avec Brando je conseille C'étaient des hommes (1950), son premier film, où il joue un soldat paraplégique qui lutte pour se reconstruire. Ça fait longtemps que je voulais le voir, je suis content de l'avoir finalement trouvé.

Avec Daniel Auteuil (il n'y a qu'un petit rôle) L'amour violé (1978), ça date des années 70 et c'est un des premiers films qui traitait du viol autant en profondeur, qui était beaucoup trop passé sous silence et/ou minimisé à l'époque.

Avec Patrick Chesnais il y a Tu seras mon fils (2011), où le proprio d'un vignoble joué par Niels Arestup pense que son fils joué par Laurent Deutsch n'est pas à la hauteur pour lui succéder et préfère ostensiblement le fils de son bras droit (bras droit joué par Chesnais), y compris d'un point de vue personnel.

Si il y a d'autres films où vous vous demandez ce que j'en ai pensé, demandez à l'accueil.  Cool
Journalisée

Maurice
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 16062


'Cause I've Seen Better Days


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #10248 le: Mai 13, 2020, 19:11:33 »

Damn, c'est beaucoup de films ça ! Il y en a beaucoup dans cette liste que j'ai vu, beaucoup qui me tentent et d'autres dont soit j'ignorais l'existence, soit j'avais totalement oublié qu'ils existaient (le live-action de Rémi, yikes).

Toi qui aime la saga (même la prélogie dans mes souvenirs), je suis bien curieux de savoir ce que t'as pensé de Star Wars 9. Perso, la journée où le film est sorti, j'ai entièrement lu avec un pote la page wikipedia avec le résumé détaillé du film et j'étais mort de rire, je suis tombé de ma chaise tellement c'était stupide Souriant Souriant (j'ai par la suite vu le film en streaming, je l'ai détesté comme ça ne se peut pas, je l'ai téléchargé en bonne qualité quand il était disponible, car mon père voulait le voir, je l'ai revu avec lui, puis je l'ai détesté à nouveau avec mon père qui était dégoûté)
Journalisée

The Reg
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 26456


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #10249 le: Mai 13, 2020, 19:49:50 »

Je n'ai aimé aucun des 3 films de Disney, les 3 sont mauvais, n'ont rien à dire pour moi, j'ai snobé celui-ci au cinoche (le premier j'étais en avant première, le deuxième je l'ai vu au bout de deux semaines...) donc limite celui-ci j'ai dit "fuck it le scenar"... je crois que c'est celui que j'ai préféré. Souriant C'était pas bon quand même hein  Grima&ccedil;ant mais bon, au moins, c'était raisonnablement divertissant. Les autres en plus d'avoir 156 défauts que j'ai la flemme d'énumérer, ils m'ont fait chier.
Journalisée

Maurice
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 16062


'Cause I've Seen Better Days


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #10250 le: Mai 13, 2020, 23:19:33 »

Je n'ai aimé aucun des 3 films de Disney, les 3 sont mauvais, n'ont rien à dire pour moi, j'ai snobé celui-ci au cinoche (le premier j'étais en avant première, le deuxième je l'ai vu au bout de deux semaines...) donc limite celui-ci j'ai dit "fuck it le scenar"... je crois que c'est celui que j'ai préféré. Souriant C'était pas bon quand même hein  Grima&ccedil;ant mais bon, au moins, c'était raisonnablement divertissant. Les autres en plus d'avoir 156 défauts que j'ai la flemme d'énumérer, ils m'ont fait chier.

Pareil, je n'ai aimé aucun des 3. Le premier aussi je l'ai vu en avant-première. C'était une expérience amusante de le voir au cinoche avec tous les fans extrêmes de Star Wars qui réagissaient, applaudissaient et qui ont eu de grosses discussions après le film. Au cinéma je l'avais trouvé passable, divertissant at best, mais je suis devenu très critique du film par la suite. Plus j'y repensais, plus je voyais les similarités avec le quatrième opus. Quand je l'ai revu, j'ai vu à quel point c'était de la bouillit sans imagination (et visuellement dégueulasse). Star Wars 8, j'ai vraiment détesté. Au cinéma, mon père et moi on se regardait, car c'était tellement con. Certains éléments m'ont plu, je dois reconnaître que certaines idées au début (la déconstruction du perso de Luke) et à la fin (la magie peut naître de n'importe où) m'ont plu, puis certaines parties étaient agréables à regarder visuellement (certaines batailles entre vaisseaux et la scène sans son vers la fin). Mais c'était tellement brouillon, incohérent et insignifiant. C'était pas croyable, à force de jouer avec les attentes des spectateurs, ils sont retombés sur les mêmes conneries qu'avant. Du gros déjà-vu, et là, je ne m'attarde pas sur toutes les scènes et tout, car il y en aurait trop à dire. Disons juste que la scène où Leïa vole dans l'espace, ça, c'était... putain. Le neuvième, je ne suis pas allé le voir. J'en avais tellement rien à foutre à ce point-là, je me demandais juste comment ils allaient fuck-up ce film, puis quand j'ai lu le résumé détaillé, je pleurais de rire. C'est tellement n'importe quoi. Quand je l'ai vu, c'était pareil. Des tas de scènes et d'histoires inconséquentes, des scènes d'actions pourries, les fake-outs de mort à la con (Souriant), l'annulation des rares trucs biens de son prédécesseur (la fucking morale, c'mon guys, comment être si corrompu...), les dialogues sortis de feuilletons tout pourraves, les batailles qui ont l'air de rien, l'application de LUTs très amateurs, etc. Sérieux, tout le développement de l'histoire me semblait sortir d'un kid à la maternelle tellement qu'ils s'en foutaient. J'en reviens toujours pas, comme gâcher le potentiel de faire de quoi de créatif avec motherfucking Star Wars... ça me dépasse. Même au niveau technique ils n'en avaient rien à foutre. Pour un budget aussi élevé, on s'attend à de quoi qui en met plein la vue, ou un truc de créatif, un minimum original quoi. Y'avait vraiment zéro inspiration pour les combats et putain, les costumes... Adam Driver avec son pull Souriant Star Wars 9, c'est une honte ce film. Quand les attentes des gens sont aussi basses qu'elles l'étaient après le septième et le huitième, le film s'est créé la liberté de faire ce qu'il veut, mais à la place, les créateurs ont tenté de lécher les bottes de ceux qui ont aimé et de ceux qui n'ont pas aimé. Trilogie chaotique... Ça aurait été bien d'avoir une idée en tête d'où est-ce qu'ils voulaient aller avec ça.

Pour ce qui est de Rogue One, ça ça m'a plu. Je l'ai vu qu'une seule fois au cinéma et j'ai aimé. Le message était clair, il y avait de la créativité dans la façon dont c'était fait et la fin est vraiment bien fichu. Après, je sais qu'il y a plusieurs éléments que j'avais trouvé random, mais c'était divertissant. Le film de Solo, je ne l'ai pas vu. Rien à foutre honnêtement ^^ Mon père l'a regardé à un moment, puis j'ai vu qu'il y avait Woody Harrelson dedans, wtf Souriant

La vérité me semble claire, je ne suis pas fan de Star Wars. Je crois qu'on a beaucoup assumé ça de moi, car j'ai grandi avec cette culture ''geek'', puis trainé avec des tas gens qui étaient captivés par cette saga. Aussi, le fait que j'ai reçu comme cadeau plusieurs tshirts de Star Wars que je porte des fois (je les portais très souvent durant mon adolescence). J'aime le quatrième opus, j'aime encore plus le cinquième... mais c'est pas mal ça. Dans le sixième, les ewoks m'insupportent et beaucoup de scènes me faisaient rouler des yeux. J'ai trouvé l'ensemble pas bien épique, même si j'aimais beaucoup les scènes Luke et son père. Pour ce qui est de la prélogie, je la déteste. Le premier film, même pour un gamin, je le trouve à chier. Le deuxième film est somehow tellement pire, je cringe juste à penser à des éléments de celui-ci (Anakin emo, Natalie Portman, la scène dans le genre de Colisée, la backstory de Boba Fett, etc.) Le troisième film (je ne vais pas me faire des amis en disant cela) aussi possédait les éléments d'un mauvais blockbuster. Certaines scènes relèvent le niveaux (comme la fin et certaines scènes avec l'Empereur), mais les dialogues et la réalisation (techniques gamines pour rendre le tout ''deep' et rajouter un côté ''suspense'') me sortaient totalement de l'expérience. C'est bien mieux que les deux autres, mais ce film m'a quand même hautement déplu.

Là, j'ai entendu qu'ils veulent faire un autre film avec comme réalisateur Taika Waititi.


C'était prévisible, mais j'espérais pour au moins quelques années avant qu'ils annoncent cela. Putain que ça me dégoûte. Encore une fois, ça sera sans moi ^^ Peut-être que ce sera bon (Waititi a fait des bons trucs, quelques trucs moyens, mais majoritairement de bons trucs), peut-être que ce sera mauvais (les autres réals des films de merde aussi avaient faits de bons trucs dans le passé), m'en fiche.

Donc voilà, ça c'était mon rant global sur la franchise. Maintenant je peux retourné à n'en avoir rien à carrer de Star Wars (ça se voit vachement Souriant)
Journalisée

The Phenom
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1139



Voir le profil
« Répondre #10251 le: Mai 14, 2020, 05:57:37 »

Je ne suis même pas fan de la trilogie originale de Star Wars, parce que mes préférences en matière de sci-fi sont différemment aligné *fait le signe de Mr Spock*, mais je peux quand même admettre que la trilogie originale était de bons films. J'ai juste pas accrocher tant que ça et j'ai quand même bien voulu donner une honnête chance aux Stars Wars de Disney mais ça que solidifié le fait qu'il n'y a pas eu un bon Star Wars depuis les 80s. Même l'Épisode I qui est incroyablement boring je préférais le regarder en boucle pendant 10 heures plutôt que de revoir un des 3 films de Disney une fois.
« Dernière édition: Mai 14, 2020, 06:25:25 par The Phenom » Journalisée

A Strong person is not the one who doesn't cry.
A Strong person is the one who cries & sheds tears for a moment,
then gets up and fights again.
The Phenom
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1139



Voir le profil
« Répondre #10252 le: Mai 17, 2020, 09:25:29 »

Street Fighter: The Legend of Chun-Li

Oh boy... bon je vais commencer par le positif. Premier gros point positif, malgré que l'avant dernier et dernier combats sont assez faibles, les autres scènes de combats sont vraiment solides, c'est très très bien fait. C'est juste dommage qu'il n'y a pas une bonne histoire pour faire en sorte de me donner de l'intérêt envers ses scènes de combats mais ça c'est du négatif et j'ai dis que je commençais par le positif. Un autre point positif, l'acting est très bon, spécialement si on considère à quel point le script est mauvais.

Bon maintenant le négatif. Oui les gars, that's it. Acting et la chorégraphie des combats, c'est tout pour le positif. Rien d'autre est bon dans ce film. Avant de parler du writing, j'aimerais parler de cohérence. Ce film n'a jamais entendu parler de ce mot. Par exemple, Chun-Li quand elle est jeune, elle a l'air asiatique, elle ressemble vraiment à Chun-Li mais quand elle est devenu adulte, elle n'a plus l'air asiatique du tout, elle a l'air blanche. Aussi concernant Chun-Li, ça aurait été bien si l'équipe du film aurait pu ce décider sur comment on prononce son nom, parce que à peu près la moitié des personnages l'appelle "Chun-Li", et le reste l'appelle "Choon-Li" comme si il y avait deux O dans le nom au lieu d'un fucking U. Ouais j'aurais aimé si tous le monde avait pu s'entendre sur comment prononcer son nom, est-ce que c'est "Chun-Li" ou "Choon-Li" et reste avec pour tout le film.

Ensuite, la backstory de Bison qu'on nous parle qu'il a été élevé en Thaïlande, il a passé environ toute sa vie là. Pourtant l'acteur a un accent écossais, ce qui aurait fait du sens si Bison était né et élevé en Écosse mais d'après ce qu'on peut savoir avec le writing, Bison n'a jamais mis les pieds en Écosse. Voilà un autre manque de cohérence qui fait très goofy.

Un autre manque de cohérence, Chun-Li aka Choon-Li est capable de battre tous le monde sans problème alors que pourtant, si on ce fit au writing elle ne s'est jamais entrainée en arts martiaux parce selon le writing elle a passée toute son enfance à jouer du piano et devenir maitre dans l'art du Taichi. Je sais que le Taichi est considéré parmi les arts martiaux mais comment peut tu apprendre à te battre avec le Taichi? Ça ne fait pas de sens.

Le writing est plein de problèmes. Le plus gros problèmes est le fait que les personnages n'ont pas de profondeur. Ça se limite pas mal à "Oh ils ont une fille" "Oh ils ont un père" "Oh ils ont vu leur fille/père mourir"... that's it. Ok je comprend que Street Fighter n'est pas la franchise avec la plus grande profondeur pour raconter quelque chose mais merde, on aurait pu avoir quelque chose au lieu de ce film qui se qualifie à peine pour être considéré comme un film Street Fighter et pourtant je me suis dit que n'allais pas accorder de l'importance sur à quel point ça allait être loyal aux sources mais le seul truc qui a de loyal ici, c'est les noms. Ce qui me fait penser qu'au départ c'était juste un film random d'arts martiaux hyper cliché et que Capcom serait intervenu en disant "Hey seriez vous intéressé à intégré certains de nos personnages dans ce bullshit script?" Et c'est exactement ce qu'on a. J'ai parlé que l'acting est très bon et vraiment ça ressort encore plus si on prend en considération le mauvais writing. Le fait que l'acting brille autant avec un writing aussi mauvais est un accomplissement.

L'histoire est tellement pas intéressante que ne je peux pas accorder de l'importance aux scènes de combats qui sont pourtant pour la plupart bien réussi. Le combat entre Chun-Li et Vega aurait pu m'interresser si Vega avait été utilisé un peu mieux. Vega apparait a peu près 2 minutes dans le film et... il est parti. Et c'est un peu triste d'utiliser Vega de la sorte. C'est à ce demander pourquoi ils l'ont amener... ah oui c'est vrai, pour du fan service. Dans le script original il était probablement juste un random hitman qui porte un masque. Ça revient à ma théorie que c'est seulement un film random d'arts martiaux avec des noms de personnages de Street Fighter garoché dans le tas pour ajouter une saveur artificielle.

En passant, le DVD du film a un disque bonus, un film d'animation basé sur la bande dessinée qui s'appelle Street Fighter: Round One - Fight! Ce qui est drôle c'est que vous pouvez acheté ça séparé et que ça coute PLUS CHER d'acheter le film d'animation tout seul que ça coute de l'acheter avec le film qui a ce DVD comme bonus. Ça devrait vous indiquer à quel point ce film est mauvais quand ça coute plus cher de juste acheter le disque bonus tout seul.

Bon... est ce que je peu recommander ce film? Non. En fait la seule façon que je pourrais le recommander c'est SI vous aimez les films d'arts martiaux sans histoire et sans âmes avec de bonnes scènes d'arts martiaux et que vous vous foutez du reste. Si vous voulez juste voir des cool scènes de combats et que le reste a pas d'importance ça pourrait vous plaire mais vous pouvez surement trouver toute les scènes de combats sur Youtube et ça va vous sauver 90 minutes.
Journalisée

A Strong person is not the one who doesn't cry.
A Strong person is the one who cries & sheds tears for a moment,
then gets up and fights again.
The Phenom
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1139



Voir le profil
« Répondre #10253 le: Juin 13, 2020, 01:08:10 »

Bon j'ai l'impression de me parler tout seul dans ce sujet mais c'est pas grave  Souriant

J'ai vu Hitman (2007) pour la première fois et j'ai adoré. Je m'attendais a rien parce que les films inspiré de jeux vidéos ça ne vole pas haut d'habitude mais j'ai été agréablement surpris. J'ai aimé Street Fighter (1994) et Mortal Kombat (1995) pour ce qu'ils sont, des cheesy movies divertissants mais ce n'est pas les adaptations les plus sérieuses qui pouvaient être faite de leur franchises respectives et j'ai compris pourquoi les grands fans étaient déçus. Mais ici a on a pas un cheesy movie divertissant, on a un très bon film. 47 est vraiment badass, on a une bonne histoire et un bon développement des personnages. La seule chose qui me dérange un peu et cela est peut être bien un détail banal mais c'est le fait que 47 cherche jamais à cacher le code barre qu'il a derrière la tête comme si c'était normal d'avoir ce truc... en fait non c'est pas vrai à la fin il le cache quand il se déguise mais c'est tout.

Je crois que c'est certainement le meilleur film inspiré de jeux vidéos que j'ai vu.
Journalisée

A Strong person is not the one who doesn't cry.
A Strong person is the one who cries & sheds tears for a moment,
then gets up and fights again.
The Reg
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 26456


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #10254 le: Juin 13, 2020, 19:20:06 »

Je n'ai pas réagi mais j'ai lu tes derniers posts The Phenom. Clin d'oeil

J'ai vu 97 films ce mois-ci.

Ville sans pitié   1961
La loi du nord   1939
La smala   1984
Gros dégueulasse   1985
Impossible... pas français   1974
Soldat Duroc, ça va être ta fête   1944
Fais gaffe à Lagaffe   1981
Pétrole ! Pétrole !   1981
C'est jeune et ça sait tout   1974
Dans les hautes herbes   2019
Les corps impatients   2002
Comme la lune   1977
Burn After Reading   2008
Mercy   2014
Le démon de l'or   1949
Le jour des apaches   1968
Milliardaire pour un jour   1961
1922   2017
La vallée de la poudre   1958
Un garçon entreprenant   1952
La pirate   1984
Désirée   1954
Tous nos jours parfaits   2020
Happy Birthday : Souhaitez ne jamais être invité   1981
Blanches colombes et vilains messieurs   1955
Cell Phone   2016
Boxes – Les boites   2007
Le tour du monde en 80 jours   1956
La belle affaire   1973
Les séducteurs   1964
Irma la douce   1963
Les vétos   2020
La petite sirène   2018
Cannonball 2   1984
Mrs Winterbourne   1996
Adorables ennemies   2017
Valentine's Day   2010
Le tournant de la vie   1977
Sierra Torride   1970
Un hold-up extraordinaire   1966
Les choses de la vie   1970
Madame croque maris   1964
Changement de saisons   1980
Bons baisers d'Hollywood   1990
Un ange gardien pour Tess   1994
Bruno   2000
Possession meurtrière   1972
Potins de femmes   1989
La fille au bracelet   2020
La jungle   2006
The Indian Runner   1991
Les coulisses du pouvoir   1986
Plus beau que moi tu meurs   1982
La brigade en folie   1973
Le pari   2014
La Scoumoune   1972
Tout ce que le ciel permet   1955
Le corps de mon ennemi   1976
Le solitaire   1987
Les affameurs   1952
L'animal   1977
Jeune femme   2017
Opération diabolique   1966
Avalanche   1978
L'inconnu dans la maison   1992
Le secret magnifique   1954
Embryo   1976
Darling Lili   1970
La vie dissolue de Gérard Floque   1987
Ecrit sur du vent   1956
Arrêtez les tambours   1960
Si tu crois fillette   1971
Le sport favori de l'homme   1964
Week-end a Zuydcoote   1964
La ronde de l'aube   1958
Les copains   1965
Présumé dangereux   1990
La maison assassinée   1988
Des gens sans importance   1956
Sans laisser d'adresse   1951
Le vilain américain   1963
La nuit du lendemain   1969
Rien ne va plus   1997
Un pyjama pour deux   1961
La demoiselle d'honneur   2003
Le tigre aime la chair fraîche   1964
Le scandale   1966
La rupture   1970
La route de Corinthe   1967
Les liens du sang   1978
Le cri du hibou   1988
Nada   1971
A double tour   1959
Ophélia   1963
Docteur M   1990
Le tigre se parfume à la dynamite   1965
Les plus belles escroqueries du monde   1964


J'ai fait divers rattrapages. Glenn Ford, Shirley MacLaine, Rock Hudson, Jean-Paul Belmondo, Claude Chabrol (j'ai vu 50 films de ce réalisateur !), Marlon Brando (plus que 4 films et j'ai vu l'intégralité de sa filmo). Naturellement dans tout ça, il y avait à boire et à manger.

Je conseille notamment Ville sans pitié avec Kirk Douglas.

Autant qu'un film sur le viol, ce film est un film sur la cruauté de la nature humaine. A une époque où le sujet difficile du viol n'avait pas fait l'objet de tellement de films, la crainte que l'on pouvait avoir avec ce Ville sans pitié est qu'il traite son sujet de trop loin, car malgré la coproduction avec l'Allemagne et la Suisse, les Etats-Unis restent impliqués à une époque où le Code Hays est encore en vigueur.

Et en effet, c'est un film de son temps. Bien que le viol soit passible de peine de mort pour les 4 accusés, nous n'en sommes pas encore à l'époque du film français L'amour violé où enfin on entend un autre son de cloche. Où la victime se rebiffe, où le fait d'avoir été soi-disant "aguiché" par la tenue n'est pas une excuse... Ici, le fait que Karine la jeune victime ait été nue au bord d'une rivière, même sans d'abord savoir que ses agresseurs étaient là et bien qu'ayant appelé à l'aide, pourrait être une preuve à décharge pour les accusés.

Le film n'est jamais complaisant avec cette idée, tout est mis en évidence pour nous le dire, dès les premiers instants on nous montre que les agresseurs eux-mêmes savent que ce qu'ils font est terrible et ce qu'ils encourent... mais les mœurs de l'époque, même en Allemagne à une époque assez libérée sur la nudité, pèsent lourd. Le film touche juste avec la victime qui a honte, tout est bon pour exposer la mesquinerie et le besoin de voyeurisme des gens du village où s'est passé le viol de cette jeune fille. Les différences culturelles entre les USA et l'Allemagne constituent d'ailleurs un des intérêts de ce film, je l'ai vu en VOST, je ne suis pas persuadé que la VF (si elle existe) ait pu rendre cela aussi bien.

Il faut tout de même noter que Karine est finalement un personnage secondaire dans cette histoire, racontée principalement du point de vue de l'avocat de la défense, avec en voix-off les régulières interventions d'une journaliste allemande pour son article. Et Kirk Douglas a accepté là un rôle risqué : Il est régulièrement difficile d'être du côté de son personnage, qui cherche la vérité... en un sens. Surtout qui arrangera au mieux les affaires des accusés, et doit parfois utiliser des méthodes écœurantes pour parvenir à ses fins. Même lorsqu'il semble se soucier de la victime et de sa famille, et donc ne pas être dénué de tout sens moral, la question se pose sur son intérêt à sembler compatir. Le film reste ambigu jusqu'à en partie lever le voile sur la fin.

Si je devais donner quelques défauts, il y aurait un rebondissement à la fin qui m'a semblé évident (mais c'est très personnel et j'ai vu plus évident dans d'autres films, je pense que tout le monde ne le verra pas venir), le personnage un peu grossièrement caractérisé de Trude, le fait qu'à part la famille et le petit ami de Karine PERSONNE ne semble être de son côté dans le village, et... et bien, quiconque connaitra le Code Hays n'aura aucun suspense concernant le verdict.

Ça reste un film au message important. Simplement, il traite autant (sinon plus) des dilemmes moraux d'un homme que des souffrances d'une jeune fille. Les balbutiements d'un thème qui sera certes traité de manière plus forte et plus frontale dans de futures œuvres, mais ne perdons pas de vue qu'on est en 1961. Même ayant vu plusieurs de ces films, celui-ci reste fort et m'a tout de même interpellé.

Madame Croque-Maris une comédie avec Shirley MacLaine, Paul Newman, Robert Mitchum, Dean Martin, Gene Kelly, Dick VanDyke... était assez excellent aussi.  Cool

La fille au bracelet (2020), un film récent que je voulais aller voir au cinéma mais forcément... un film judiciaire, ça se passe dans un tribunal les deux tiers du film mais sans la théâtralité d'autre films judiciaires, ici c'est très réaliste et très bien.

Le pari (2014) avec les inconnus Kevin Costner, qui se passe en quelques heures, le jour du draft, le choix des recrues pour la future saison de NFL. On voit tous les coulisses, toutes les tractations et aucun match, et étrangement ça ne donne pas du tout un film ennuyeux, au contraire.
Journalisée

Lenny Bar
Administrateur
Membre de la famille Simpson
*****
Messages: 5511


Mortecouille !

stauf6@hotmail.com
Voir le profil
« Répondre #10255 le: Juin 21, 2020, 15:43:17 »

J'ai vu 97 films ce mois-ci.
<a href="http://www.youtube.com/watch?v=2cTGen5ZOCg" target="_blank">http://www.youtube.com/watch?v=2cTGen5ZOCg</a>


Ce n'est pas humain là  Souriant Comment tu fais ? Ca fait une moyenne de 3 films par jour  Choqu&eacute;

J'ai vu quelque films dans le tas mais très peu, et pas les meilleurs en plus

Bon j'ai l'impression de me parler tout seul dans ce sujet mais c'est pas grave  Souriant

The Phenom, j'ai également arrêté de poster ici pendant un temps mais je continuais à lire vos postes.

Je n'ai pas vu les films que tu cites, à part peut-être Street Fighter (1994), et si je l'ai vu alors c'était il y a très longtemps, donc j'ai tout oublié... OF COURSE !


J'ai vu quelque films ces derniers temps, et j'ai la flemme de les citer, donc en voilà juste quelque uns :

L'arriviste (1999) Une très bonne surprise. Une élection de conseil des élèves qui dégénère. Assez drôle et très original.

Piranhas (1978) Un petit film de série B pas trop dégueu

Piranhas 2 (1981) Un petit film de série B complétement dégueu  Grima&ccedil;ant Très mauvais, je l'ai regardé par simple curiosité morbide. Il parait que c'est le premier film réalisé par James Cameron...  et houlà... si c'est le cas, on peut dire qu'il s'est bien amériolé avec Terminator

Nosferatu (1979) Ca fait des années que j'ai envie de voir le Nosferatu de 1922 mais le muet m'a toujours rebuté. Du coup, je me suis rabattu sur cette version. Et c'est assez... moche. On dirait une version fauchée de tous les Dracula confondus (oui, même ceux des années 30). Les choix artistiques sont assez étonnant, là où dans les Dracula on a des décors sombres, ici on a des murs blancs, beaucoup de scènes de jour... Et c'est leeeeent.

Les Aventures De Buckaroo Banzai (1984) Le titre lui-même est un nanar. Je ne sais pas du tout comment prendre le film. A la fois il se prend très au sérieux, mais d'un autre côté c'est pas possible de faire un truc aussi nanardesque avec des aliens en costumes et des masques minables acheté la veille dans un farces-et-attrapes... c'est forcément voulu... mais de toute façon, que se soit un nanar assumé ou non, je me suis royalement ennuyé.
« Dernière édition: Juin 21, 2020, 15:45:37 par Lenny Bar » Journalisée

Ilevan
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1487


Glorious Days ♫


Voir le profil
« Répondre #10256 le: Juillet 02, 2020, 06:04:21 »

Je crois pas avoir atteint une seule fois 97 films en un an, sacré prouesse de faire ça en un mois  Souriant. Le pire c'est qu'à part La Maison Assassinée je crois en connaître aucun, curieux de savoir ce que tu en as pensé d'ailleurs.

De mon côté j'ai vu deux films récemment, deux d'animation japonaise

Your Name de Makoto Shinkai d'un côté. J'ai vu beaucoup de monde dire que Les Enfants du Temps du même réal n'en était qu'une sorte de copie, et je ne pourrais pas être moins d'accord. Pour moi les deux films fonctionnent vraiment comme un dyptique, les deux phases d'une même pièce. La similarité de forme sert une différence de fond assez fondamentale : (attention giga spoiler) Dans Your Name, les protagonistes sacrifient leur relation pour empêcher un désastre naturel, dans Les Enfants du Temps ils sont prêts, à l'exact inverse, à tout sacrifier pour leur amour
Dans les deux cas, la démarche est d'un jusqu'au boutisme appréciable, au point où j'aurai du mal à frontalement dire que l'un est meilleur que l'autre. J'aime vraiment beaucoup les deux, je regrette juste de ne pas avoir l'expérience Your Name au cinoche. Vu à quel point c'était immersif pour l'autre ; j'aurai vraiment aimé voir ça.

Loin de moi, Près de toi. Un film Netflix qui lui, voudrait bien être un Shinkai. On sent une énorme similarité thématique et une inspiration sur la forme, qui reprend la patte graphique d'un Shinkai en ayant une réalisation plus proche de ses personnages entre autres idées visuelles qu'on pourrait attribuer un Ghibli. De ce mélange d'inspirations visuelles ressort un film globalement vraiment beau, mais jamais spectaculaire, malheureusement. On a bien une tentative de climax plutôt jolie, mais rien ne scotche la rétine. L'histoire quant à elle est sympathique mais prévisible, portée par des personnages attachants.
Honnêtement, c'est pas le film du siècle mais c'est un bon moment. Il est plutôt facile d'accès et mignon tout plein, à défaut d'être vraiment original ou stupéfiant.
Journalisée


It goes Reggie, Jay-Z, 2Pac and Biggie
André from OutKast, Jada, Kurupt, Nas, and then me
Lenny Bar
Administrateur
Membre de la famille Simpson
*****
Messages: 5511


Mortecouille !

stauf6@hotmail.com
Voir le profil
« Répondre #10257 le: Juillet 05, 2020, 12:31:11 »

Ces 2 dernières semaines j'ai vu quelque films, dont entre autre :


Chute libre (1993) J'ai rendu hommage au rencent décès de Joel Schumacher en regardant Batman et Robin (1997) ce film. Assez culte et pourtant on en parle peu, et j'ai vraiment beaucoup aimé ! Ce type qui traverse la ville sous une chaleur écrasante en pétant un plomb à chacune de ses rencontre m'a un peu fait penser à Die Hard 3 d'une certaine façon. Il n'y a pas de scènes d'action ou de terroristes mais les 2 films se ressemblent un peu. Le reproche que j'aurai à faire c'est que ça ressemble plus à une suite de scènes qu'à un film avec un vrai fil conducteur. En gros, le personnage rencontre quelqu'un qui l'énerve, il pète un plomb et passe au niveau suivant. C'est presque un jeu vidéo en fait.

Fitzcarraldo (1982) Le Fossoyeur de films m'avait donné envie de le voir avec sa vidéo, et le moins que l'on puisse dire c'est que le film transpire le réel. On sent que les effets spéciaux sont très peu nombreux, et que le bateau a véritablement été hissé sur une colline... sans parler de la scène de l'explosion reprise dans la vidéo du fossoyeur qui m'a toujours fait bien rire : https://youtu.be/jd0GBRlWHos?t=1164
C'est un peu lent par moment, mais au final un plutôt bon film.

Haute tension (2003) Un film d'horreur/thriller français qui fait très américain, étonnamment gore. Une très bonne surprise. Maintenant, si le film était américain, je n'en aurai certainement pas parlé car il est assez classique dans le genre. Et le twist final ne colle pas trop je trouve, dommage.

Kingpin (1996) Un film sur un Amish qui joue au bowling... voilà. Je l'ai surtout regardé car il a été réalisé par les frères Farrelly, les auteurs de Dumb and Dumber qui est un de mes films préféré. D'ailleurs, notez la ressemblance entre ces 2 personnages :



Que vaut ce film ? Ce n'était pas mal, j'ai rigolé à quelque reprises mais ça ne casse pas 3 pattes à une brique.

Rushmore (1998) et La famille Tenenbaum (2001) 2 films de Wes Anderson, un réalisateur que j'aime assez bien. Le 2ème m'a étonnamment moins plu que le premier, mais dans l'ensemble c'était bon.
« Dernière édition: Juillet 05, 2020, 12:33:18 par Lenny Bar » Journalisée

The Reg
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 26456


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #10258 le: Juillet 07, 2020, 21:28:01 »

Je n'ai vu que deux films dans ceux que tu as cités : Fitzcarraldo et La famille Tenenbaum. J'ai mieux aimé le 2e que toi, a priori. Qu'as-tu pensé plus précisément de Rushmore ?

Sinon, j'ai revu Psychose II aujourd'hui. Je maintiens ce que j'ai toujours dit sur cette suite : Surprenamment, c'est bien. Vraiment bien. Ce n'est pas l'original, mais ce n'est pas au rabais pour autant. On s'attache à Norman grâce à la performance d'Anthony Perkins. Bon casting secondaire aussi.

La réal est inspirée, pas mal de plans étaient intéressants. La musique de Jerry Goldsmith est une réussite (en même temps c'est Jerry Goldsmith quoi...  Bisou ) Plus permissif que l'original question sexe et surtout violence (ça se passe dans les 80's et ça se voit), car sur la fin les meurtres sont plus graphiques, mais pour autant je n'ai pas senti de côté putassier. Il y a du suspense jusqu'au bout. Ce n'est même pas du David Goodenough, je le dis : Pour moi c'est carrément un vrai bon film.

Là où je jouerai à David Goodenough, c'est pour le III. Dans mes souvenirs, il est en-dessous, mais il n'est pas SI mal. Si il sort un jour, j'achèterai ptet le coffret des IV en Blu-Ray.
Journalisée

The Phenom
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1139



Voir le profil
« Répondre #10259 le: Juillet 08, 2020, 08:53:35 »

J'ai le même avis pour Psychose II. C'est pas l'original mais il avait pas besoin de l'être. C'est une suite intéressante qui ne fait pas honte a l'original. Je compare ça un peu à Jaws 2, les deux sont vraiment des bonnes suites mais comme c'est la suite de gros classique ils sont un peu mal jugé juste parce que c'est pas aussi bon et que ça n'a pas l'impact de l'original mais c'était impossible. Si j'avais a faire un classement de films "Underrated", les deux serait là.
Journalisée

A Strong person is not the one who doesn't cry.
A Strong person is the one who cries & sheds tears for a moment,
then gets up and fights again.
Pages: 1 ... 682 683 [684] Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.14 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC
Simple Audio Video Embedder
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !