Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: N'oubliez pas les tournois en cours : Le Grand Tournoi des films - Le Grand Tournoi des chansons

+  Forum The Simpsons Park
|-+  General Category
| |-+  Bruits de couloir
| | |-+  Cinéma/Télévision (Modérateur: Bart78)
| | | |-+  Sujet cinéma
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 ... 685 686 [687] 688 Imprimer
Auteur Fil de discussion: Sujet cinéma  (Lu 914900 fois)
Maurice
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 16459


How is it gonna be, 2021


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #10290 le: Novembre 01, 2020, 09:57:56 »

MESSAGE EN DEUX PARTIES 2/2

La suite

Videodrome (1983) : C'est un film canadien que je trouve incroyable. Déjà, j'admire la vision de Cronnenberg, mais merde, la fin de Videodrome me hante encore. Une vraie pépite.

Joker (2019) : Je l'ai moins apprécié là que quand je l'ai vu au cinéma. J'aime certains éléments du film, j'aime certains éléments sur papier, mais il y en a d'autres que j'aime moins. Le film fait un peu trop recours à des facilités genre la musique qui guide les émotions de chaques scènes, les clichés de l'homme triste, la partie qui n'était qu'une illusion et tous les clins d'œils à Batman, mais j'aime la direction artistique évocatrice de films de Scorsese, les choix musicaux qui viennent séparer le film en deux et toute la critique de la société. C'est vraiment intéressant de voir un mouvement se produire derrière un individu qui est au final victime de ce dont les gens protestent autour de lui. En même temps, je comprends bien le choix de rendre le film accessible au grand public, car un public genre ceux qui font regarder des films Marvel pourraient voir ce film et se dire à la fin ''Attends, il n'y a pas de méchants, on est à la fin du film et tout ce que je vois c'est des gens mettre la ville en feu pour la lutte des classes'', puis ça, c'est cool. Mais j'ai quand même de la difficulté avec les éléments que j'ai pointé. Joker n'est pas assez une révolution pour plaire entièrement à des gens qui aimeraient voir de vrais problèmes contés artisitiquement à travers des figures de super-héros, mais pas assez Hollywoodien et aseptisé pour plaire un public qui est tellement certain de leurs bonnes intentions qu'il gâche la vie de gens qui ne cherchent juste qu'à s'exprimer.

Extra Ordinary (2019) : Quand le film est sorti l'an passé, je voulais vraiment le voir, surtout que les critiques étaient ridiculement positives. Je l'ai enfin vu cette année... et tant mieux que je ne l'aille pas vu l'an passé. J'ai détesté ce film. Le côté simple et irlandais est charmant, mais les gags sont souvent à la limite du supportable et l'histoire en tant que tel n'est pas mieux qu'un mauvais sketch de Saturday Night Live. Ça m'a irrité et pas à peu près, ce qui est dommage, car j'ai aimé Will Forte et sa ''femme'' dedans.

High Life (2018) : J'ai vu ce film pas longtemps après sa sortie et il m'avait beaucoup plu. C'est une utilisation très originale du genre pour nous faire questionner sur pas de mal de thèmes éthiques. J'ai de nouveau été captivé par ce long-métrage. Je le recommande volontier.
 
Saw (2004) : Je n'ai pas vu les suites et elles ne m'intéressent pas, mais ce film est réussi. Un million de camera set-ups fait en 18 jours, franchement, chapeau. En plus, c'est une histoire cohérente/enquête captivante possédant d'excellents dialogues. J'ai vraiment accroché et le twist me plaît encore. C'est un bon film. J'adore le côté amateur et 2000-ish.

Halloween (1978) : J'ai apprécié Halloween ! C'est un film thématiquement riche quand on y réfléchit qui offre beaucoup de séquences soignées. Pour un slasher aussi iconique, il garde encore sa magie après plus de 40 ans.

Brainscan (1994) : Je n'aime vraiment pas ce film. Certaines idées sont bonnes, mais l'exécution m'a fait rouler des yeux plus d'une fois. C'est trop cliché et gnagna pour que je me sente investi.

Silent Night, Deadly Night (1984) : Un autre film dont Karim Debbache a parlé ^^ Je trouve que sa critique était dans le mile, mais j'apprécie quand même ce film. Les éléments cheesy me font bien rire et je trouve que l'idée est solide. Un film que je vais définitivement revoir !

Beetlejuice (1988) : Film que j'adorais quand j'étais enfant, surtout dans ma période Tim Burton, mais aujourd'hui, bof. C'est un bon film pour enfant, mais je ne me sens pas beaucoup interpellé. Certains gags sont drôles et la mise en scène est vachement créative, mais c'est pas mal ça.

Ed Wood (1994) : En opposition à Beetlejuice, j'ai beaucoup aimé Ed Wood. C'est un super beau film qui capture bien l'essence de ce personnage. J'ai beaucoup ri, mais ça m'a aussi touché. Ça aussi c'est à revoir.

Sleepaway Camp (1983) : Mon coup de cœur de ce mois-ci ! C'est un film qui en dit tellement sur l'enfance, la sexualité, l'époque où ça se passe et le genre même de l'horreur, et ça, c'était avant la fin qui vient rajouter une profondeur supplémentaire au tout. C'est un film qui m'a surpris, m'a fait rire et m'a fait réfléchir pendant un bout. Même mon avatar vient de ce film. Je tiens aussi à noter que tous les éléments semblant un peu foiré provenant de ce film viennent lui rajouter du charme. J'ai adoré !  

The Fearless Vampire Killers (1967) : Mouais, c'est un Polanski assez simple. On sent qu'il s'expérimente pour ses futurs films, donc ce n'est pas si mal.

The Big House (1930) : J'aime certaines scènes, mais l'ensemble traîne en longueur. C'est assez comment un film ayant une histoire aussi simple peut être si inégal.

Touch of Evil (1958) : Mais quel visionnaire ce Orson Welles. Ce film est une combinaison de toutes les séries qu'on aime aujourd'hui (genre Breaking Bad ou Narcos) bien avant que les codes qui ont mené à leurs créations soient inventés. Juste le plan séquence au début est une merveille. Excellent film.

Suspiria (1977) : Le giallo le plus connu et avec raison. C'est un genre de conte de fée horrifique qui nous en fait voir (littéralement) de toutes les couleurs. C'était bien sympathique à regarder. L'architecture est particulièrement incroyable.

Suspiria (2018) : Je crois avoir préféré cette version de Suspiria à celle de 1977. C'est deux films extrêmement différents, mais j'adore la vision de celui-ci de l'émancipation de la femme. Cela va même dans l'émancipation de l'inspiration et des codes qui viennent avec les films italiens de cette époque. Les séquences expérimentales sont époustouflantes et la danse est très bien utilisé. C'est un film qui ne va parfois pas assez en profondeur dans ses analogies, mais qui laisse tout de même matière à réfléchir. Ça m'a plu.

Shaun of the Dead (2004) : J'aime beaucoup cette comédie, malgré certaines longueurs dans le set-up. C'est le style d'Edgar Wright, que tout soit un set-up pour quelque chose, mais des fois, ça nuit au rythme du film dans la mesure qu'on passe une bonne partie du film à mettre une place une situation où les personnages vont enfin se rencontrer, sans forcément créer de liens entre des personnages qui reviennent plus tard (genre l'amie de Shaun à la fin). Ça, c'est un peu mon seul reproche au film. C'est vachement sympathique et une trilogie très marrante.

Willy Wonka & the Chocolate Factory (1971) : J'adore ce film. Encore aujourd'hui, c'est une histoire merveilleuse pour les enfants et pertinentes pour les adultes. Je vois aujourd'hui à quel point c'est une comédie dans la façon dont toutes les répliques sont millimétrés. Ça me plaît énormément. Fantastique musicale.

Ghostbusters (1984) : C'est un film divertissant, mais un peu enfantin à mon goût. J'aime les trois premiers Ghostbusters au début, ils sont bien marrants, mais l'histoire et le développement par la suite m'a un peu perdu. C'est un film que j'aimais et je recommanderais à un public plus jeune, mais ce n'est plus trop mon truc.

Coraline (2009) : Forcément, pour Halloween, on a regardé Coraline car ma copine était déguisée en la protagoniste. C'est un film formidablement bien fait. J'adore le fait qu'ils aient mis tous ces efforts pour faire une histoire aussi intéressante pour les enfants. Je crois sincèrement que le personnage de Coraline en fait plus pour les jeunes filles que n'importe quel autre dessin-animé/film qui insiste sur le message de ''l'héroïne féminine''. Coraline est une enfant qui agit comme une enfant (donc elle n'a pas toujours raison et peut être méchante), mais qui doit faire preuve de débrouillardise pour se sortir de situations épouvantables. C'est ça qu'on devrait faire pour les jeunes filles au lieu de les prendre pour des connes avec des trucs de Barbie ou de Captain Marvel. En tout cas, super film.

Murdey Party (2007) : Cela fait plusieurs années que je considère ce film comme un de mes classiques d'Halloween. J'adore l'ambiance et l'écriture qui me font penser au film ''Entre l'arbre et l'écorce'' ou ''Treed Murray'' en anglais. Mais ce qui me plaît le plus avec ce film, c'est son message sur le monde de l'art. Cette année, ça m'a particulièrement frappé, car je crois que je suis plus imbibé dans ce monde que je ne l'ai jamais été, donc c'est très satisfaisant de voir à l'écran des réflexions poussées sur le sujet par des gens qui connaissent bien le milieu. La critique est vraiment au point, ce qui a rendu la fin pour moi très jouissive. Excellent film que j'aime de plus en plus.


Ce mois-ci, j'ai aussi vu/revu des tas de courts-métrages comme :
The Platters with the Crickets & Lenny Welch
Ride
Breakaway
Your Face
Corridor
Passage à l'acte
NewsHits
Broomshakalaka
WHAT CODEC SHOULD I USE?
Vagabond Mutant Liquid
May I Please Enter
It's the Great Pumpkin, Charlie Brown
The Life and Death of 9413, a Hollywood Extra
De Düva: The Dove
Casino
Little Frank and His Carp
Métro
Shivering Sherlocks
A Movie
Very Nice, Very Nice
Ballet Mécanique
Mosaic
Les Beiges
Cat's Cradle
Metro-Goldwyn-Mayer
Technology/Transformation: Wonder Woman
X-Ray

Tous les Soliloquy
Alone. Life Wastes Andy Hardy
Pas mal toute l’œuvre de Nam June Paik



J'ai terminé mon mois en revoyant le pilot de Twin Peaks, qui est toujours aussi excellent. Là, je viens de revoir (pour la première depuis deeeees années) Borat, j'ai ri à plusieurs reprises et je respecte Sacha Baron Cohen, mais je n'ai pas trouvé ça génial non-plus ^^
Journalisée

Lenny Bar
Administrateur
Membre de la famille Simpson
*****
Messages: 5813


Mortecouille !

stauf6@hotmail.com
Voir le profil
« Répondre #10291 le: Novembre 01, 2020, 11:55:48 »

Hercule à NY, une petite légende... Grimaçant J'ai découvert un autre chef d'oeuvre du début de la carrière de Schwarzy personnellement, il y a quelques jours : Cactus Jack. Tu l'as vu ? Une sorte de bip-bip et le coyote avec Kirk Douglas dans le rôle du coyote.  Souriant

Ah non, jamais vu... Ça donne envie en tout cas Souriant

---

Bigre Maurice ! Quels postes ! Bon, je ne pourrais pas revenir sur tous les films que tu as cité, je vais me contenter des films sur lesquels j'ai quelque chose à dire :

Pour L'Année dernière à Marienbad (1966) il est clair que je n'étais pas prêt. Pour moi l'une de mes pires expérience cinématographique, c'est dire si je n'ai pas aimé Souriant Et je pense qu'il me sera impossible de redonner une deuxième chance à ce film, je n'ai absolument rien aimé, que se soit la musique, les dialogues, le rythme, la mise en scène, j'ai trouvé que tout était mauvais.

Je ne trouve pas que The Shawshank Redemption (1994) soit trop hollywoodien. Au contraire, je le trouve ultra simple, il n'en fait pas trop. Je trouve même étonnant que beaucoup de gens le considèrent comme un chef d’œuvre, il me semble si ordinaire... Ce n'est pas un reproche, c'est un de mes films préférés.

Big (1998) Ça fait longtemps que je ne l'ai pas vu mais je l'adorais quand j'étais petit.

E.T. the Extra-Terrestrial (1982), un peu comme toi. J'aime bien le film mais je ne le trouve pas si extraordinaire que ça (héhé "extraordinaire", "extra-terrestre"... haha... hum)

Mac and Me (1988) Je ne l'ai pas vu par contre j'ai vu plusieurs fois la chronique de Karim Debbache dans "Chroma" et elle me fait bien rire  Grimaçant . Je ne sais pas si j'aurai le courage de regarder un jour ce film.

The Evil Dead (1981) Là pour le coup, je suis moins d'accord, c'est une des rares saga où je préfère les suites et même le remake. Ce premier volet n'est pas mal mais un peu trop "artisanal", je peux comprendre que ça fasse le charme du film mais... bof.

Saw (2004) Je n'aurai pas dit mieux. J'ai adoré le 1 à l'époque, beaucoup moins le 2, le 3 je ne l'ai même pas regardé en entier tellement c'était mauvais. Ce film se tape la réputation de ses suites, un peu comme Rambo, pourtant le premier est vraiment bien fichu. C'est en quelque sorte le Se7en du pauvre. Ça fait longtemps que je ne l'ai plus vu mais ça me donne envie de le revoir tiens !

Beetlejuice (1988) Aie, mon cœur  Pleurs ! Je l'ai revu récemment et je me suis fait la réflexion inverse : "Le film est excellent et il fonctionne encore mieux quand on est adulte" Souriant Il a des défauts, mais il est Sans hésiter mon Tim Burton préféré et même dans mon top 20 des meilleurs films du monde de l'univers.

Ed Wood (1994) Là........ on est d'accord, je l'ai revu pratiquement en même temps que Beetlejuice et il est vraiment bon. Un film que j'ai découvert assez tard et que j'ai revu... en général c'est gage de qualité. Il y a des tas de films que je découvre et où je passe un bon moment mais que je ne revois jamais.

----

Je n'ai pas vu grand chose cette semaine, essentiellement des films récents :

Star Wars IX (2019) Vu les critiques je m'attendais à bien pire. Je n'ai jamais été un grand fan des Star Wars, du coup j'avais moins d'attentes que certains. Je ne l'ai pas trouvé mauvais mais plutôt insipide, surtout pour un film qui est censé mettre un point final à une trilogie. J'avais plutôt bien aimé le 7, moyennement le 8... Et celui-ci je m'en fout complètement.

Fast and furious 7 (2015) J'avais regardé le premier film il y a moult années, je ne l'avais pas du tout aimé. Donc forcement ça ne m'a pas donné envie de regarder les suites. Mais depuis quelque années on me recommande ces films, les derniers en date étant parait-il beaucoup plus fun que les premiers, ils se prennent moins au sérieux. J'ai donc commencé par le 7 (Pourquoi celui-là ? Parce que... voilà) et... je suis mitigé. Le gros point fort du film c'est Statham en méchant, un acteur qui me laisse assez indifférent d'habitude, mais là il tient parfaitement son rôle. Pour le reste le film est assez oubliable, et quand il ne l'est pas c'est pour de mauvaises raisons, par exemple des scènes trop surréalistes comme des voitures parachutées.

Fast and furious 8 (2017) Apparemment moins apprécié que le précédent, moi je l'ai beaucoup plus aimé ! Là ça est, on est dans le grand n'importe quoi et du coup c'est fun. Bon, parfois c'est un peu trop mais bon, dans l'ensemble ça passe... Le gentil qui devient méchant, le méchant qui devient gentil, des voitures qui se conduisent toute seules, des courses poursuites sur la glace entre des voitures de luxes et un sous-marin... C'est tellement con que j'ai passé un bon moment  Souriant

Vampire en toute intimité (2014) Un faux documentaire sur 4 vampires en collocation. Vraiment bien trouvé, plein de bonnes idées, très drôle, avec plein de références (Dracula, Nosferatu, Twilight...), une très bonne surprise  Grimaçant
Journalisée

The Reg
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 27029


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #10292 le: Novembre 01, 2020, 14:28:58 »

Maurice tu vas trop loin ! On n'est pas partagé sur E.T, The Shawshank Redemption, et Ghostbusters en ma présence ! Fâché

Grimaçant Non sérieux, j'aime beaucoup ces films. Je ne peux m'empêcher de soupçonner pour chaque personne que ce soit un backlash pour The Shawshank redemption "parce qu'il est premier de l'IMDB." Je ne lui trouve que de trèès rares défauts et parce qu'en lisant la nouvelle (très cool) je me suis dit "ah ils ont été un peu moins subtils" mais c'est du pinaillage. En passant, dire que Beetlejuice est un film pour enfants mmmmmmmoui. Grands enfants quand même car y'a des trucs limites.

Je t'approuve sur d'autres films après. Sauf que pour moi Once upon a time in the west bien que visuellement plaisant est un somnifère sur pellicule.

Concernant Misery, moi qui ait lu le livre 3 fois et assez récemment, il est gé-nial. J'adore le film, mais le livre... quand je l'ai lu la 2e fois ça faisait très longtemps que je ne l'avais pas fait et j'étais dedans comme c'est pas permis. J'étais en Belgique, en 2015, et j'avais hâte d'être à l'hôtel le soir pour continuer à le lire alors que je faisais des trucs de la vraie vie le reste de la journée... Grimaçant
Journalisée

Dr. Nick
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 14521


Wanted dead or alive


Voir le profil
« Répondre #10293 le: Novembre 01, 2020, 15:31:32 »

Tiens ça me fait penser que j'ai vu Marienbad il y a quelques jours. Je comprends totalement le rejet de Lenny, c'est un film qui laissera sur la touche ceux qui ne sont pas sensibles à ce genre de film un peu expérimental. Me concernant... j'ai bien aimé mais dans la façon dont ça déploie ce que ça déploie, c'est pas trop mon style. Plus d'une fois j'ai trouvé que c'était à la frontière du fumeux en terme de verbal. Mais il y avait un truc dans l'ambiance qui faisait que j'accrochais bien malgré tout.

Pour ajouter mes deux centimes sur quelques films que vous évoquez et que j'ai vus (mais pas tous, #flemme) :

Les évadés j'ai toujours apprécié ce film, je le trouve très bon, mais assez loin du chef-d'oeuvre, et je comprends qu'on puisse le voir comme un film un peu "calculé" par les poncifs du genre. J'ai préféré La ligne verte même si lui aussi je comprends qu'on puisse le détester pour les mêmes raisons. Grimaçant

J'accroche vraiment pas au premier Evil Dead, pourtant j'adore les deux autres. Mais ouais c'est intéressant d'imaginer le contexte dans lequel il a été fait.

On est d'accord sur Le sixième sens. D'une manière générale je n'aime pas la façon dont Shyamalan semble être connu seulement pour son "art du twist" (entre gros guillemets parce que bon, ça sous-entendrait qu'il excelle à chaque fois là-dessus alors que non ^^) parce qu'à côté, on en oublie que c'est simplement un bon réalisateur. J'aime tout particulièrement Incassable et Split. D'ailleurs faudrait que je rattrape Glass un jour. Par contre The Visit, bon gros bof me concernant.

J'ai découvert La grève l'an dernier, entre ça et Potemkine, j'aime beaucoup le cinéma d'Eiseinstein mais j'ai vu que ces deux-là donc faudra que je rattrape un peu ce qu'il a fait d'autre. ^^

Je trouve ça amusant que tu dises que tu ne sois pas un grand fan de films d'horreurs Maurice alors que tu trouves le moyen de t'en voir autant. Souriant

J'ai adoré Joker perso mais pareil je comprends les reproches qu'on puisse lui faire. Il faut dire, ce genre de film paraît inédit aujourd'hui, parce qu'on ose moins produire des films aussi subversifs et satiriques que ceux du nouvel Hollywood. J'ai apprécié la grosse bouffée d'air frais, la façon dont c'était exécuté, ce que ça servait, le fond sur la dichotomie "rire avec" et "rire de", le côté "nouvelle version du Joker mais pourtant cohérente avec ce qu'on peut s'imaginer du personnage qui a déjà tant de facettes différentes sous plusieurs artistes"... Mais c'est juste mon opinion qui vaut ce qu'elle vaut au milieu de toutes les autres dithyrambiques.

Je suis d'accord pour Saw premier du nom, film à la réputation souillée par les suites (que j'ai pas vues et que je ne compte pas voir), moi-même avant de le lancer pour la première fois je croyais qu'il était dans la même veine, eh ben non, un excellent thriller horrifique bien captivant me concernant. Très envie de le revoir un jour.

J'adore Beetlejuice perso, et je n'ai pas l'excuse de la nostalgie puisque je l'ai découvert y a genre 4 ans. C'est mon type de délire créatif. Bien plus que Mars Attacks, qui lui m'a déçu.

J'adore le Suspiria d'Argento, faudrait que je tente le remake à l'occasion.

Il y a deux ans je me suis fait tous les Fast and Furious parce que j'avais rien de mieux à foutre, et si FF7 je l'ai absolument détesté, FF8 est un gros plaisir coupable. ^^ Comme toi j'ai trouvé qu'il assumait mieux le n'importe quoi (alors que c'est ce que j'avais détesté avec le 7) et qu'il l'exécutait de manière plus divertissante. Perso la pluie de voitures c'est ce qui m'a vraiment marqué, j'étais mort de rire. ^^
Journalisée

Ever danced with the devil in the pale moonlight ?
Maurice
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 16459


How is it gonna be, 2021


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #10294 le: Novembre 02, 2020, 10:06:56 »

Je ne trouve pas que The Shawshank Redemption (1994) soit trop hollywoodien. Au contraire, je le trouve ultra simple, il n'en fait pas trop. Je trouve même étonnant que beaucoup de gens le considèrent comme un chef d’œuvre, il me semble si ordinaire... Ce n'est pas un reproche, c'est un de mes films préférés.

Grimaçant Non sérieux, j'aime beaucoup ces films. Je ne peux m'empêcher de soupçonner pour chaque personne que ce soit un backlash pour The Shawshank redemption "parce qu'il est premier de l'IMDB." Je ne lui trouve que de trèès rares défauts et parce qu'en lisant la nouvelle (très cool) je me suis dit "ah ils ont été un peu moins subtils" mais c'est du pinaillage.

Je pointe les défauts, car j'avais de bons souvenirs de ce film et cette fois-ci, je ne l'ai pas autant aimé qu'avant. Mais pour clarifier, je le trouve encore très divertissant et je me le regarderais bien à nouveau un de ces quatre. Aussi, j'ignorais que c'était le film préféré d'IMDB. Je m'en fiche un peu, j'ai ma propre  opinion et je ne fais pas ça pour contrer celle des autres. Je comprends le phénomène auquel tu fais référence, mais ce n'est pas mon cas.

Cela dit, quand je dis que c'est hollywoodien, je fais surtout référence à la musique. Il faut toujours qu'il y ait de la musique pour guider les émotions du public. On le sent que les émotions et l'histoire sont manufacturées. Quand quelque chose de triste se passe, il y a de la musique triste, quand un drame est sur le point de se passer, il y a de la musique dramatique qui démarre quelques secondes en avance, quand ils veulent montrer que les petites actions du protagoniste font une différence, ils mettent une musique inspirante/simple/très américaine. Il y a plein de scènes que j'aurais préféré sans la musique. Le rythme du montage et la photographie inspirée aurait pu faire réfléchir le public, mais dans ils ont à la place tenté de rendre le film le plus accessible possible pour le grand public.

Tous les personnages et tous leurs accents sont des clichés hollywoodiens, parce que ça se vend bien. Ce n'est pas forcément une mauvaise chose, car au final, cette intéressante histoire a réussie à toucher le plus grand nombre, mais c'est indéniablement hollywoodien. Pour moi, c'est bien clair que ce film soit considéré comme un chef-d’œuvre par tous. Aujourd'hui, il ne joint juste pas complètement ma sensibilité. C'est pour cela que je le considère comme un divertissement.

En passant, dire que Beetlejuice est un film pour enfants mmmmmmmoui. Grands enfants quand même car y'a des trucs limites.

Quand j'avais 8 ans, on devait faire un exposé sur un film en classe. J'avais choisi Beetlejuice et l'extrait que j'avais montré devant mes camarades c'était la scène où ils dansent pendant le dîner ^^

Je comprends ce que tu veux dire, il y a en effet des trucs limites (genre l'attitude perverse de Beetlejuice, certains de trucs que Cynthia et sa mère se disent, ainsi que certaines idées un peu trop macabres).

Ce que je voulais dire par là, c'est que je le préférais quand j'étais un enfant. Je comprends parfaitement l'attrait, je l'aimais beaucoup dans le passé, mais aujourd'hui, ça me plaît moins. Beaucoup de slapsticks, une structure assez conventionnelle, un climax qui ne me fait ni chaud ni froid et ça se termine par une scène de danse... C'est ça que j'aime moins.

Mais j'adore l'éclairage, la mise en scène, l'architecture, le personnage de Beetlejuice, ainsi que beaucoup d'idées de Tim Burton sur ce que nous voyons dans le monde des morts.

Ce n'est plus un film pour moi, mais ça reste divertissant et je le recommanderais à d'autres personnes !

The Evil Dead (1981) Là pour le coup, je suis moins d'accord, c'est une des rares saga où je préfère les suites et même le remake. Ce premier volet n'est pas mal mais un peu trop "artisanal", je peux comprendre que ça fasse le charme du film mais... bof.

Le fait que ce soit si amateur et si classique me donne l'impression de faire part d'une inside joke. Je prends un malin plaisir à revoir ce film. Je me mets à la place de Sam Raimi et comment il devait galérer pour faire certains trucs, et ça me fait rêver ! Je suis d'accord avec toi que les suites sont très bonnes. Trois films très différents, et c'est la beauté de ces œuvres.

Je t'approuve sur d'autres films après. Sauf que pour moi Once upon a time in the west bien que visuellement plaisant est un somnifère sur pellicule.

Concernant Misery, moi qui ait lu le livre 3 fois et assez récemment, il est gé-nial. J'adore le film, mais le livre... quand je l'ai lu la 2e fois ça faisait très longtemps que je ne l'avais pas fait et j'étais dedans comme c'est pas permis. J'étais en Belgique, en 2015, et j'avais hâte d'être à l'hôtel le soir pour continuer à le lire alors que je faisais des trucs de la vraie vie le reste de la journée... Grimaçant

Je crois que le monde entier est en désaccord avec toi sur Once Upon a Time in the West Grimaçant

J'ai aussi lu le livre Misery et ça m'a beaucoup plu ! Ça fait un bout par contre que je ne l'ai pas lu ^^ C'est cool ces livres comme ça dont on ne veut pas sortir Sourire

Les évadés j'ai toujours apprécié ce film, je le trouve très bon, mais assez loin du chef-d'oeuvre, et je comprends qu'on puisse le voir comme un film un peu "calculé" par les poncifs du genre. J'ai préféré La ligne verte même si lui aussi je comprends qu'on puisse le détester pour les mêmes raisons. Grimaçant

Ça fait un bout que je n'ai pas vu La ligne verte, mais dans le passé, je l'adorais, pire que ça, quand j'avais 12-13 ans, c'était un de mes films préférés. Faudra que je le revois à un moment. Encore une fois, je n'ai pas détesté Shawshank Redemption ^^ En insistant plus sur les défauts que les qualités de ce film, j'ai mal transmis mon opinion ^^

On est d'accord sur Le sixième sens. D'une manière générale je n'aime pas la façon dont Shyamalan semble être connu seulement pour son "art du twist" (entre gros guillemets parce que bon, ça sous-entendrait qu'il excelle à chaque fois là-dessus alors que non ^^) parce qu'à côté, on en oublie que c'est simplement un bon réalisateur. J'aime tout particulièrement Incassable et Split. D'ailleurs faudrait que je rattrape Glass un jour. Par contre The Visit, bon gros bof me concernant.

Pareil, Incassable et Split m'ont beaucoup plu ! Glass un tout petit moins, mais la trilogie au complet en vaut la peine. On est aussi d'accord sur Shyamalan, il a fait un grand nombre de films merdiques, et certains sur lesquels je suis partagé, mais il reste un bon réalisateur. Déjà, il a l'air d'un chic type, mais il a des idées intéressantes qu'il arrive des fois à bien exprimer à l'écran.

J'ai découvert La grève l'an dernier, entre ça et Potemkine, j'aime beaucoup le cinéma d'Eiseinstein mais j'ai vu que ces deux-là donc faudra que je rattrape un peu ce qu'il a fait d'autre. ^^

Eisenstein est un incroyable personnage. Toutes ses œuvres en valent le coup. Je recommande même Que viva México, le film qui n'a jamais produit, mais qui s'est fait reconstruire.

J'ai adoré Joker perso mais pareil je comprends les reproches qu'on puisse lui faire. Il faut dire, ce genre de film paraît inédit aujourd'hui, parce qu'on ose moins produire des films aussi subversifs et satiriques que ceux du nouvel Hollywood. J'ai apprécié la grosse bouffée d'air frais, la façon dont c'était exécuté, ce que ça servait, le fond sur la dichotomie "rire avec" et "rire de", le côté "nouvelle version du Joker mais pourtant cohérente avec ce qu'on peut s'imaginer du personnage qui a déjà tant de facettes différentes sous plusieurs artistes"... Mais c'est juste mon opinion qui vaut ce qu'elle vaut au milieu de toutes les autres dithyrambiques.

J'ai vu le film au cinéma à deux reprises et j'ai défendu ce film comme tu le fais ^^ Après un an, je voulais voir si je trouvais encore que le film tenait la route, mais la réponse a été pour moi moyennement. C'est au vraiment au niveau de l'exécution que j'ai eu de la difficulté. Je trouve que la balance entre ce qui est subversif et ce qui est lié aux films de super-héros classiques n'est pas comme je voudrais en tant que spectateur. Mais voilà, c'est un bon film, largement mieux que la grande majorité des films adaptés de comics, mais j'ai mes réserves sur certains éléments.

Je trouve ça amusant que tu dises que tu ne sois pas un grand fan de films d'horreurs Maurice alors que tu trouves le moyen de t'en voir autant. Souriant

C'est justement parce que je ne suis pas un géant fan du genre que je profite de l'Halloween pour me cultiver Souriant Il y a tellement de films d'horreur et je me concentre uniquement sur ceux qui me tentent. La majorité sont très connus, donc ouais, il y a encore plein de films d'horreur que je veux visionner !
Journalisée

The Reg
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 27029


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #10295 le: Novembre 02, 2020, 15:06:47 »

Quand quelque chose de triste se passe, il y a de la musique triste, quand un drame est sur le point de se passer, il y a de la musique dramatique qui démarre quelques secondes en avance
Ah pas toujours pas toujours, exemple parmi d'autres quand ils tuent le jeune protégé de Dufresne c'est sans musique avant pendant après (ou très discrète après).

As-tu lu la nouvelle au fait ?

Je crois que le monde entier est en désaccord avec toi sur Once Upon a Time in the West Grimaçant

Beaucoup de monde certes, mais je ne suis pas le seul à le penser.  Grimaçant
Journalisée

Maurice
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 16459


How is it gonna be, 2021


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #10296 le: Novembre 02, 2020, 21:51:06 »

Quand quelque chose de triste se passe, il y a de la musique triste, quand un drame est sur le point de se passer, il y a de la musique dramatique qui démarre quelques secondes en avance
Ah pas toujours pas toujours, exemple parmi d'autres quand ils tuent le jeune protégé de Dufresne c'est sans musique avant pendant après (ou très discrète après).

As-tu lu la nouvelle au fait ?

En effet, sa mort était silencieuse pour un effet dramatique, mais avant sa mort, il y avait de la musique un peu dramatique pour indiquer que c'était fini pour lui quand le garde est venu le chercher. Mais globalement, cette partie du film m'a beaucoup plu.

Non, je n'ai pas lu la nouvelle. J'ai encore des trucs de King à lire !

Je crois que le monde entier est en désaccord avec toi sur Once Upon a Time in the West Grimaçant

Beaucoup de monde certes, mais je ne suis pas le seul à le penser.  Grimaçant

Tant mieux alors Souriant
Journalisée

The Phenom
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1161



Voir le profil
« Répondre #10297 le: Novembre 03, 2020, 11:00:40 »



Sleepaway Camp (1983) : Mon coup de cœur de ce mois-ci ! C'est un film qui en dit tellement sur l'enfance, la sexualité, l'époque où ça se passe et le genre même de l'horreur, et ça, c'était avant la fin qui vient rajouter une profondeur supplémentaire au tout. C'est un film qui m'a surpris, m'a fait rire et m'a fait réfléchir pendant un bout. Même mon avatar vient de ce film. Je tiens aussi à noter que tous les éléments semblant un peu foiré provenant de ce film viennent lui rajouter du charme. J'ai adoré !  

Ah oui, quel claque en effet super ambiance et quel final, j’en ai eu la chair de poule. Il avait aussi le coté malsain avec les parents qui m’avait bien fait flippé. Bref merci à toi de m'avoir rappeler ce film qui me rappelle aussi plein de bons slashers de l’époque.
Journalisée
Maurice
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 16459


How is it gonna be, 2021


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #10298 le: Novembre 03, 2020, 18:49:28 »

Sleepaway Camp (1983) : Mon coup de cœur de ce mois-ci ! C'est un film qui en dit tellement sur l'enfance, la sexualité, l'époque où ça se passe et le genre même de l'horreur, et ça, c'était avant la fin qui vient rajouter une profondeur supplémentaire au tout. C'est un film qui m'a surpris, m'a fait rire et m'a fait réfléchir pendant un bout. Même mon avatar vient de ce film. Je tiens aussi à noter que tous les éléments semblant un peu foiré provenant de ce film viennent lui rajouter du charme. J'ai adoré !  

Ah oui, quel claque en effet super ambiance et quel final, j’en ai eu la chair de poule. Il avait aussi le coté malsain avec les parents qui m’avait bien fait flippé. Bref merci à toi de m'avoir rappeler ce film qui me rappelle aussi plein de bons slashers de l’époque.

Ça fait plaisir, ces derniers temps, je n'arrête pas de penser à cette œuvre. Je suis content de voir qu'elle a aujourd'hui son cult following.
Journalisée

The Reg
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 27029


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #10299 le: Novembre 05, 2020, 14:49:25 »

Voici le pilote d'une émission sur le cinéma français que je tente... pour ceux qui la verront, j'espère que ça vous plaira.

<a href="http://www.youtube.com/watch?v=v6WhtXiQTH8" target="_blank">http://www.youtube.com/watch?v=v6WhtXiQTH8</a>
Journalisée

Maurice
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 16459


How is it gonna be, 2021


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #10300 le: Novembre 05, 2020, 19:07:46 »

Vachement intéressant Régis, c'était un plaisir de repenser à ces films Sourire
Journalisée

Dr. Nick
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 14521


Wanted dead or alive


Voir le profil
« Répondre #10301 le: Novembre 05, 2020, 19:48:39 »

Très chouette pilote, hâte d'en voir plus. Je suis content que tu ne cèdes pas au facile résumé complet du film, comme d'hab on sent la recherche pour la partie informative, et le côté passionné pour la partie critique. Beau boulot !
Journalisée

Ever danced with the devil in the pale moonlight ?
The Reg
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 27029


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #10302 le: Novembre 15, 2020, 17:18:05 »

Depuis un mois j'ai vu 74 films.

La fille Rosemarie   1958
La femme guêpe   1959
Calvaire   2005
Crimes of the future   1970
Le rosier de Madame Husson   1950
Diego Maradona   2019
L'homme pressé   1977
Chantage   1929
Bonjour sourire   1956
La cage   1975
Cactus Jack   1979
Le suspect   1944
Jimmy Carter - Le président rock'n'roll   2020
Le braconnier de dieu   1983
Le labyrinthe de Pan   2006
Un crime   1993
Un, deux, trois, soleil   1993
Les côtelettes   2003
Le bruit des glaçons   2010
Mon homme   1996
Rage !   1977
Calmos   1976
Si j'étais un espion   1967
Nouvelle vague   1990
La cible humaine   1950
Le roi et ses quatre reines   1956
Docteur Françoise Gailland   1976
Tricheuse   2009
Crimson Peak   2015
Les ennemis   1962
Poly   2020
Quand passent les faisans   1965
L'ironie du sort   1974
Les herbes hautes   2009
Je t'aime je t'aime   1968
Le paltoquet   1986
Asphalte   1981
Medicine Man   1992
L'homme à la tête fêlée   1966
Le drapeau noir flotte sur la marmite   1971
L'amour à mort   1984
Un chien qui rapporte   1932
Le silence de la mer   1949
Par le sang des autres   1974
Plein Sud   1981
Le cirque   1928
Cadet d'eau douce   1928
Le champignon   1970
La dame aux camélias   1921
Une riche famille   1924
Le roi   2019
Tristesse club   2014
La cité des morts   1960
Pit of Darkness   1961
Une femme de ménage   2002
Le monde perdu   1925
Poltergeist II   1986
Sois belle et tais-toi   1958
Le cinéma de papa   1971
Mazel Tov ou le mariage   1968
Chromosome 3   1979
Poltergeist III   1988
L'amour c'est gai, l'amour c'est triste   1971
La mandarine   1972
I Don't Feel at Home in This World Anymore   2017
L'aurore   1927
Sherlock Jr   1924
Moi, fleur bleue   1977
Moi y'en a vouloir des sous   1973
Je te tiens, tu me tiens par la barbichette   1979
La partie d'échecs   1994
Traquée   1947
Massacre au camp d'été   1983
La première fois   1976


Je me suis fait un rattrapage de films muets, de Claude Berri, de Jean Yanne, de David Cronenberg... et en passant j'ai atteint la barre des 4 000 films vus dans ma vie. Je n'ai pas beaucoup à en conseiller cette fois-ci J'ai notamment beaucoup aimé Le cinéma de papa (1971) de Claude Berri qui était assez touchant, ou le film de prise d'otages Par le sang des autres.

En passant, même si elles n'étaient pas extraordinaires, j'ai été agréablement surpris par les suites de Poltergeist, ça semblera étrange à pas mal de monde qui a vu les 3 j'imagine, mais j'ai préféré les suites au premier qui m'avait plutôt ennuyé.
Journalisée

Lenny Bar
Administrateur
Membre de la famille Simpson
*****
Messages: 5813


Mortecouille !

stauf6@hotmail.com
Voir le profil
« Répondre #10303 le: Novembre 15, 2020, 20:19:47 »

Je n'ai pas réagi Reg pour ta dernière vidéo mais elle était très bonne. Ca fait longtemps que je n'ai pas vu La gloire de mon père et Le château de ma mère mais je les avait bien aimé à l'époque.

Pour les Poltergeist je suis tétoné. J'aime bien le 1, les autres je les ai vu il y a looooooooongtemps et je n'en ai aucun souvenir, sauf que c'était pas terrible. Je les reverrai peut-être à l'occasion.

Tiens, tu as pensé quoi de Medicine Man ? Je suis curieux de le voir vu que c'est un McTiernan mais je ne l'ai jamais regardé.

Pour le reste de la liste, je n'ai pas vu grand chose.


De mon côté, j'ai vu plusieurs films récents :

The nice guys (2016) Une enquête, des meurtres et de l'humour. J'ai passé un très bon moment devant ce film.

50/50 (2011) Très bonne surprise ce film sur un jeune homme atteint d'un cancer, et assez drôle aussi... oui.

Le livre de la jungle (2016) Pour un film Disney en live c'est une bonne surprise, l'histoire n'est pas complètement la même que dans le dessin animé mais on ne s'en éloigne pas trop non plus.

First man (2018) Premier c'est juste avant le deuxième. L'histoire de Neil Armstrong avant qu'il ne marche sur la lune. Très sympa.

Ad Astra (2019) On reste dans l'espace mais là on va beaucoup plus loin, de très bonnes choses comme une course poursuite sur la lune avec des véhicules qui avancent lentement et très peu de sons... mais aussi des choses moins intéressantes, plusieurs longueurs et une fin décevante.

The witch (2015) Un film d'horreur à ambiance, je n'étais pas particulièrement convaincu par le début, un peu trop lent, mais plus le film s'approche de la fin plus c'est intense. Bonne surprise.

The lighthouse (2019) Du même réalisateur que le précédent. On a le même genre d'ambiance, lent au début, moins sur la fin... sauf que ce film m'a moins convaincu. C'est un huis clos (ça c'est bien) et il n'y a que 2 personnages (ça c'est moche), je me suis un peu ennuyé et les scènes "d'horreur" ne sont pas vraiment géniales. Dans le genre, ça me fait penser à du David Lynch.

American Bluff (2013) C'était bien. Voilà.

Lady Bird (2017) Plutôt moyen malgré quelque passages sympa.

Togo (2019) Des chiens de traineau, de beaux décors et... non, je me suis ennuyé.

Winter's bone (2010) Soporifique.
Journalisée

The Reg
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 27029


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #10304 le: Novembre 15, 2020, 20:58:14 »

Je n'ai pas réagi Reg pour ta dernière vidéo mais elle était très bonne. Ca fait longtemps que je n'ai pas vu La gloire de mon père et Le château de ma mère mais je les avait bien aimé à l'époque.
Merci, je suis content que ça t'ait plu, j'espère que ça t'a donné envie de les revoir.

Citation
Tiens, tu as pensé quoi de Medicine Man ? Je suis curieux de le voir vu que c'est un McTiernan mais je ne l'ai jamais regardé.
J'ai apprécié, j'étais sceptique mais l'intrigue m'a intéressé et a le bon goût de ne pas être trop longue (1h40 je crois)... mais bon, même si c'est un McTiernan ne t'attend pas à de l'action de ouf Grima&ccedil;ant ou tu seras déçu.

Citation
The nice guys (2016) Une enquête, des meurtres et de l'humour. J'ai passé un très bon moment devant ce film.
Il est sur ma liste Netflix, ça me donne encore plus envie de le voir de lire ça. Sourire
Journalisée

Pages: 1 ... 685 686 [687] 688 Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.14 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC
Simple Audio Video Embedder
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !