Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: N'oubliez pas les tournois en cours : Le Grand Tournoi des films - Le Grand Tournoi des chansons

+  Forum The Simpsons Park
|-+  General Category
| |-+  Bruits de couloir
| | |-+  Cinéma/Télévision (Modérateur: Bart78)
| | | |-+  Sujet cinéma
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 ... 642 643 [644] 645 646 ... 695 Imprimer
Auteur Fil de discussion: Sujet cinéma  (Lu 1216570 fois)
The Reg
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 28141


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #9645 le: Fvrier 22, 2017, 23:58:24 »

Je reviens de John Wick 2...

... je suis fatigué. ^^ Le film est tellement violent et brutal. Il est plus tout. Plus long, plus violent encore, plus de headshots, plus de personnages, plus fou... le seul reproche que j'aurais à faire au film est qu'il va parfois trop loin. Comment dire pour que tout le monde capte... ah oui : C'est un peu le Die Hard 4 version John Wick. Voilà, là je crois que c'est tout de suite clair. Sourire Tout en m'ayant plu, il franchit allègrement la ligne de l'invraisemblable quand dans le premier il se contentait de poser le pied au-delà une fois de temps en temps pour vite le retirer. Le syndrome des suites où le premier était déjà fort.

Wick encaisse encore plus alors que déjà dans le premier je me dis qu'à encaisser la même chose que lui, j'aurais tellement été en PLS avant la mi-film... y'a des passages qui semblent très téléphonés, d'autres clichés... Genre, à un moment un tueur veut la peau de Wick, c'est un gros asiatique un peu sumo... et une bonne partie des clichés qui vont avec, à part qu'il a un costume et non un slip de sumo. Ou lorsque les gens disent "Wick est dangereux car il a fait ceci cela" au bout d'un moment je me suis dit "vous aviez répété votre speech ou... ?". On est proche de l'autodérision au point que je me suis parfois marré, et pas sûr que ça ait été lors des (rares) moments où le film voulait que je rie. Mais quand à l'inverse on voit le sérieux et la noirceur d'autres scènes, les questions sur la finalité de tout ça, les morceaux de cervelle qui giclent, ça fait retomber un peu le sourire et arrache plutôt un "wow !".

Le film nous vend clairement un 3e mais franchement je ne sais pas comment ils vont faire car le concept de la vengeance sanglante sans fin, semble ici être poussé à l'extrême. Si y'a un 3 (ce qui est bien possible vu que financièrement ce volet est déjà un plus gros succès que le premier) comment éviter qu'on se lasse ? On verra s'ils y parviennent.

Sinon esthétiquement, question choré et moments d'adrénaline de ouf c'était toujours dingue, avec un peu plus de baston à mains nues et un peu plus de cul (féminin). Ah suis-je bête, j'aurais du commencer par là pour convaincre certains... A la fois, ce film pose aussi de vraies questions sur la finalité de tout ça et le vrai cercle vicieux de violence dans lequel Wick s'enferme. Il se venge d'une personne, deux autres sont après lui. Il les flingue, 4 arrivent, etc, etc... où ça va s'arrêter ?

Bref, un film d'action de malade, qui nous tease une suite plus franco que dans le premier.
Journalisée

Masta
Garbage-Man
**
Messages: 158


Life : best in the world, best of the weird


Voir le profil WWW
« Répondre #9646 le: Fvrier 23, 2017, 13:41:54 »

Régis et mon frère m'ont convaincu de voir John Wick, j'en reparlerai quand ça arrivera. Mon frère ira voir le 2, je pourrais toujours transmettre son avis.

Sinon, j'ai enfin vu Sixième Sens de N Day Night Shyamalan, aussi nommé "le film le plus spoilé de l'histoire" Grimaçant Mais un film reste excellent s'il garde toutes ses qualités même si l'on connaît la fin. C'était le cas pour la Planète des Singes, c'est aussi le cas ici. L'ambiance est bichonnée, les acteurs sont justes, c'est à la fois stressant et touchant et ça ne paraît jamais over the top.

Et ça tombe bien car j'ai vu Split hier au cinéma, et j'ai retrouvé une bonne partie de ses qualités. Mais pas que. Si vous voulez plus de détails et que vous avez 20 minutes à tuer, voyez par vous-même :

<a href="http://www.youtube.com/watch?v=IYukj1JTb3A" target="_blank">http://www.youtube.com/watch?v=IYukj1JTb3A</a>

(Merci Dr Nick pour l'intégration de la balise^^)
« Dernière édition: Fvrier 23, 2017, 19:35:46 par Masta » Journalisée

Dr. Nick
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 14868


Wanted dead or alive


Voir le profil
« Répondre #9647 le: Fvrier 23, 2017, 17:19:29 »

Ça fait plusieurs jours qu'on me rabâche les oreilles avec John Wick, va falloir que je le tente un de ces 4. ^^

Tu fais de la vidéo Masta ? Les balises fonctionnent mais il faut enlever le s dans https si tu veux que ça fonctionne. En tout cas Split me tente bien, même si ça sera pas au ciné me concernant.
Journalisée

Ever danced with the devil in the pale moonlight ?
Masta
Garbage-Man
**
Messages: 158


Life : best in the world, best of the weird


Voir le profil WWW
« Répondre #9648 le: Fvrier 23, 2017, 19:35:08 »

C'est mon frangin qui fait de la vidéo plutôt mais comme je vais plus régulièrement au ciné avec lui (j'ai une place réduite grâce à son abonnement) je me suis dit que j'allais faire la critique de Split avec lui si j'avais quelque chose à dire. C'était le cas.

On verra si je serai inspiré pour les prochaines, mais mon prochain film sera au choix Silence (mais seul) ou Logan (avec mon frère).
Journalisée

The Reg
Administrateur
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 28141


Le porc est dans la porcherie...


Voir le profil
« Répondre #9649 le: Fvrier 24, 2017, 00:46:02 »

Voilà Matt j'ai vu la vidéo, et j'ai bien aimé. Petite critique, je trouve qu'on t'entend moins bien que ton frère, et peut-être parfois aurait-il fallu faire des petits cuts lors des hésitations, mais je vois qu'il n'y a pas encore beaucoup de critiques, normal, c'est le rodage. Et puis la présentation est cool avec l'affiche en transparence. Vous m'avez encore plus donné envie de le voir. (6/10 pour ta blague à 21 minutes Matt)
Journalisée

Masta
Garbage-Man
**
Messages: 158


Life : best in the world, best of the weird


Voir le profil WWW
« Répondre #9650 le: Fvrier 26, 2017, 20:50:25 »

Merci bien Régis, on en fera sûrement d'autres ensemble, mais tout dépendra de quels films je vois avec lui et si j'ai vraiment quelque chose à dire Clin d'oeil

------------------

J'aurai dû aller voir Tous en Scène, du studio qui nous a livré les Moi Moche et Méchant, mais Sens Critique m'a offert un horaire inexistant, donc il a fallu me rabattre par défaut sur une comédie française, en l'occurrence Alibi.com.

Et bordel...

Je suis très bon public, y compris envers nos comédies bien qu'elles ont mauvaise réputation. J'ai bien aimé Bienvenue chez les Ch'tis par exemple pour vous donner une idée et je continue à le défendre. Reste que l'humour français est bien présent et a un immense potentiel. Mais ceux qui l'exploitent sont d'une fainéantise assez inquiétante. Je l'ai remarqué avec Dany Boon qui nous sert plus ou moins la même soupe dans ses films et qui avait exploité la fameuse ficelle du "le gars qui ment, se fait choper, se retrouve seul mais se tape quand même la fille à la fin parce que c'est une grosse conne" dans Supercondriaque. Le tout enrobé de moments improbables. Et bah Alibi.com, c'est ça puissance 1000.

Pourtant j'avais de l'espoir. L'idée de base est intéressante et originale, il y a légitimement de quoi s'amuser là-dessus. Et je mentirai si je disais que je n'ai pas ri ou souri à quelques gags ou répliques. Il y a même deux trois passages où j'ai cru deviner un gag et où le film m'a pris par surprise, preuve s'il en est qu'on maîtrise un minimum ce que l'on fait. Et je comprendrais que le film trouve son public, après tout il y a DEUX salles pour diffuser le film et les deux étaient pleines... J'y reviendrai.

Sauf que voilà, ça doit être une comédie romantique. Et quand on sait que le film se base sur un personnage principal menteur de par son idée, vous pouvez déjà prédire comment le film va finir. Surtout quand on présente la fille comme quelqu'un qui a horreur du mensonge et quand un des clients du personnage principal est bien entendu le beau-papa. Bon, j'ai après tout aimé des comédies romantiques françaises reposant sur des principes convenus mais qui savaient varier les plaisirs et apporter un semblant de réalisme dans le traitement de ses situations, je pense à l'Arnacoeur ou à La Chance de ma vie par exemple. Ce film ne le fait pas.

En effet, le film veut se baser sur les quiproquos et les situations loufoques. Celles-ci ont réellement un potentiel comique mais il est désamorcé par l'irréalisme de celles-ci. En résumé : à chaque fois que tel personnage se trouve à tel endroit, il faudra TOUJOURS que quelque chose se produise pour qu'il soit confronté à un autre personnage auquel il a menti. Une fois ça va, mais dix fois (j'exagère, mais pas loin), ça devient vite lassant et même lourd. Car oui, again, de l'humour lourd peut me plaire, j'ai ri à quelques gags, légitimement. Mais quand on a droit à une scène où un "bad guy" se fait griffer les couilles par un chat (et avec un plan sur les roubignoles en plus), ça vous situe le niveau. Ce n'est pas une constante dans le film mais au fil de sa progression, on en retrouve de plus en plus. Rendant ainsi le métrage encore plus indigeste, sans parler des situations trop tirées par les cheveux pour qu'on y croît.

Et alors que le film va à fond la caisse niveau humour, il veut quand même ajouter de l'émotion là-dedans. Oui, il faut que les parents (joués par Didier Bourdon et Nathalie Baye) se réconcilient et nous fassent croire que ce film était fait pour qu'on tire une petite larme. Oui, c'est sûr, quand quelques minutes après on retrouve ce couple en train de copuler sur la porte de la salle de bain, vous nous donnez envie de s'émouvoir ! (Ce qui est con en plus, c'est que le couple de parents est légitimement charmant dans l'une ou l'autre scène) Donc tous ces détails ont rendu le film insupportable et je le suppliais presque de se conclure.Et là c'en est presque insultant de voir la fille retomber dans les bras d'un gars qui a basé son business entier sur la tromperie. Sans compter la récupération du sujet des réfugiés pour une blague et un traitement cliché des gays qui ne devrait même pas encore exister en 2017

Après, c'est dramatique car le film peut faire rire. La salle était très réceptive, ma copine également. En tout cas désormais je comprends mieux comment des comédies françaises conspuées par la critique peuvent encore connaître le succès en salle : parce qu'une partie du public arrive à complètement débrancher son cerveau. Moi, je n'y arrive plus, à de rares exceptions prêtes.
« Dernière édition: Fvrier 26, 2017, 20:55:44 par Masta » Journalisée

Lenny Bar
Administrateur
Membre de la famille Simpson
*****
Messages: 5945


Mortecouille !

stauf6@hotmail.com
Voir le profil
« Répondre #9651 le: Fvrier 26, 2017, 21:27:33 »

Les derniers films que j'ai découvert récemment :

[Rec] (2007) Un très bon film de zombies espagnol en found footage... si, si c'est possible ! On ne comprend pas toujours ce qui se passe à l'écran et c'est parfois assourdissant, mais c'est diablement efficace. Petit bémol à la fin également, quand ils entrent dans l'appartement inhabité, tout ce passage était un peu inutile.

127 heures (2010) Ca faisait longtemps que je voulais le voir mais j'avais un peu peur de m'ennuyer... en plus de ça, tout le monde connait déjà la fin, c'est comme Titanic... mais je ne me suis pas ennuyé !
Il y a quelque petites choses qui m'ont dérangés comme le fait que le héros n'a absolument pas l'air de souffrir quand le rocher lui tombe sur le bras, il a juste l'air surpris... et aussi les musiques qui font un peu tâche, hors sujet...
Plusieurs scènes sont originales et permettent au film de ne pas être monotone : les hallucinations, l'interview qui semble se passer sur un plateau de télé...
Sinon à la fin... je ne met pas de balise spoiler hein... il se coupe le braaaAAAAAAH, oh la vaaaache, autant on l'a pas vu souffrir quand le rocher lui est tombé dessus, autant là, j'avais mal pour lui. La scène est parfaite en tout points : Visuellement c'est dégueulasse, le son est bien fait (quand il se touche un nerf en particulier, on comprend bien ce qu'il ressent)

Skyfall (2012) Un James Bond assez sympa mais qui ne ressemble pas vraiment à un James Bond... Il se fait avoir dès le début, il a peu de gadgets... J'ai bien aimé mais vu sa réputation je m'attendais à beaucoup mieux.

Bons baiser de Bruges (2007) Un film anglais... qui se passe... en Belgique, c'est pas la classe ça ?  Cool ... non, parce que ça se passe chez les flamands, mais bon, on ne peut pas tout avoir.
Je ne savais pas trop ce que j'allais regarder... et même après l'avoir vu je ne sais toujours pas dans quel catégorie le classer. Ce n'est pas assez drôle pour être une comédie, pas assez policier pour être un polar, c'est pas un drame non plus... mais c'était sympa !
Je me demande toujours pourquoi avoir fait un film à Bruges... en voyant le début j'ai cru que c'était une sorte de film promotionnel pour favoriser le tourisme vu que les 2 héros passent leur temps à visiter la ville. L'un adore, l'autre déteste... j'imaginais donc qu'à la fin le 2ème allait changer d'avis et trouver que Bruges c'est génial finalement... mais même pas.
Bref, c'était particulier mais bien sympa !

Good morning England (2009) Plutôt pas mal également avec quelque moments assez marrants comme les gars qui sont surpris de voir Bob pour la première fois alors qu'il est sur le bateau depuis 7 mois, ou le jeune qui se fait passer pour le gr... le type enveloppé pour pouvoir copuler...

De rouille et d'os (2012) Je n'ai pas trop compris où ils voulaient en venir avec ce film. L'histoire de la fille qui perd ses jambes était super intéressante, au lieu de ça, on se focalise sur un connard, mauvais père, insupportable, rustre, grossier... dont je n'avais absolument rien à faire... La scène sur la glace avec son fils est par contre assez intense.

Dallas Buyer club (2013) Le début avant que le mec ne se mette à faire son petit commerce est assez ennuyeux, ça s'améliore nettement par la suite.
« Dernière édition: Fvrier 26, 2017, 21:33:34 par Lenny Bar » Journalisée

simpsonsbart
Super vice-président
****
Messages: 2864


Va te faire shampouiner Skinul!


Voir le profil
« Répondre #9652 le: Fvrier 28, 2017, 11:48:40 »

Pourquoi y a-t-il autant de hype autour de Your Name? Perso, en tant que film de japanimation du milieu des années 2010 à voir au ciné, One Piece: Gold m'a bien suffi.

Parce qu'il y a un échange de corps bien amené? Désolée, vu qui échange de corps avec qui, non merci, moi je n'aime pas les échanges de corps quand il y a au moins une femme (ou alors une fille qui a déjà de la poitrine) qui échange de corps, car on remarque souvent dans ce genre d'histoire que "Ces femmes (ou filles) ont des boobs". D'ailleurs il y a une courte scène où justement Taki (le garçon) s'amuse avec ceux de Mitsuha (la fille).

Parce que ça parle d'histoire d'amour bien amenée et d'un voyage dans le temps où il y a un paradoxe temporel? Euh... Là aussi, non merci, car Doctor Who me suffit.


Enfin bref, malgré toute la hype, voici des exemples de raisons (je ne vais pas toutes les citer car ce sont les seules qui me reviennent pour l'instant) qui font que je ne veux ni voir ce film au ciné ni le regarder à la télé si jamais il passe un jour sur une chaîne de télévision.
Journalisée



J'ai le syndrome d'Asperger, ce qui explique pourquoi j'ai des intérêts intenses envers certaines choses, notamment envers Otto, personnage dont je ne suis pourtant pas fan.

Je compare ma situation d'attente d'un nouvel épisode sur Otto à Une grosse tuile pour un toit.
Dr. Nick
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 14868


Wanted dead or alive


Voir le profil
« Répondre #9653 le: Fvrier 28, 2017, 18:10:51 »

Dommage, tu passes à côté d'un très beau film je trouve.
Journalisée

Ever danced with the devil in the pale moonlight ?
simpsonsbart
Super vice-président
****
Messages: 2864


Va te faire shampouiner Skinul!


Voir le profil
« Répondre #9654 le: Fvrier 28, 2017, 20:11:02 »

T'en es sûr? Parce que je sais à peu près de quoi ça parle:

Taki et Mitsuha échangent de corps lors de jours aléatoires et communiquent entre eux par différents moyens. Ensuite, Taki veut rencontrer Mitsuha mais ne peut pas car Mitsuha vivait 3 ans avant lui et est justement décédée il y a 3 ans à cause d'un impact. Alors il échange à nouveau de corps avec elle pour la sauver et réussit à la sauver.

Franchement, c'est pas du tout le genre d'histoire qui m'intéresse... Comme je l'ai dit, comme film de japanimation de la seconde moitié des années 2010, One Piece: Gold m'a bien suffi.
« Dernière édition: Fvrier 28, 2017, 20:31:18 par simpsonsbart » Journalisée



J'ai le syndrome d'Asperger, ce qui explique pourquoi j'ai des intérêts intenses envers certaines choses, notamment envers Otto, personnage dont je ne suis pourtant pas fan.

Je compare ma situation d'attente d'un nouvel épisode sur Otto à Une grosse tuile pour un toit.
Dr. Nick
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 14868


Wanted dead or alive


Voir le profil
« Répondre #9655 le: Fvrier 28, 2017, 22:39:27 »

Bah oui j'en suis sûr, je l'ai vu et je l'ai beaucoup aimé. C'est d'ailleurs dommage que tu te sois fait spoilé l'intrigue visiblement. C'est peut-être bizarre marqué comme ça mais je trouve que c'est intelligemment mené. Après je vais pas te forcer à le voir non plus, c'est mon avis. ^^
Journalisée

Ever danced with the devil in the pale moonlight ?
Jσнη Đoгıαπ
Super vice-président
****
Messages: 4213


Des fois quand papa il a bu queque.. Albuquerque !


Voir le profil
« Répondre #9656 le: Mars 04, 2017, 11:31:05 »

La La Land

Je ne vais pas faire un pavé loin de la là, mais je suis allé voir le voir deux fois la semaine dernière et je trouve ce film absolument incroyable, un de mes meilleurs films préférés de tous les tous temps à mes yeux. Une réalisation parfaite de Damien Chazelle et deux acteurs principaux très à la hauteur. Deux heures de pur bonheur que je ne me lasse déjà pas de revoir !
Une séquence d'intro déjà culte, plans séquences à gogo, une bande originale superbe. La recette du succès à mes yeux.
Journalisée



                             
Alex0821
Membre de la famille Simpson
****
Messages: 7211


If I won’t be myself, who will?


Voir le profil
« Répondre #9657 le: Mars 04, 2017, 20:51:39 »

J'ai vu au ciné hier soir A Cure For Life et c'était... très décevant. D'abord, ce que c'est chiant payer pour un billet de ciné et ressortir très déçu de son visionnage. Souriant Bref. Ce film reçoit des avis mitigés, certains le considèrent comme étant une très belle surprise, d'autres gardent leurs réserves. Je me situe plus dans le deuxième groupe. Honnêtement, ce n'était pas exécrable. C'était juste un mélange de plusieurs genres différents et puis ça a donné quelque chose qui était désordonné, qui partait dans plusieurs directions en même temps quoi. À la moitié du film, ça prend une tournure vers le fantastique (ce que j'aime ces films... Sourire #sarcasme) C'est à partir de ce moment que j'ai complètement perdu espoir. Malgré tout, le film garde en haleine, dans le sens où le mystère persiste mais ça finit par être trop long pour rien. Mais voilà, les previews montrent qu'il s'agit d'un film d'action, alors qu'au final, c'est très mou. Je relèverais tout de même la très belle qualité des graphiques du film et de bons effets spéciaux. Même au niveau de l'interprétation, c'était pas mal du tout.

En somme, c'est un film que je vais oublier très facilement. Désolé si certains l'attendaient avec impatience mais c'est mon ressenti, après, plusieurs ont aimé. ^^
« Dernière édition: Mars 04, 2017, 20:54:32 par Alex0821 » Journalisée

Dr. Nick
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 14868


Wanted dead or alive


Voir le profil
« Répondre #9658 le: Mars 04, 2017, 21:37:38 »

Arf, c'est un film que j'attends beaucoup, j'espère que je ne serais pas déçu contrairement à toi.

Et au passage, HS mais j'adore ton nouvel avatar. Souriant
Journalisée

Ever danced with the devil in the pale moonlight ?
The Phenom
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1215



Voir le profil
« Répondre #9659 le: Mars 06, 2017, 08:17:05 »

Waxwork - 1988

Une bande d'ados sont invités à une représentation spéciale dans un musée de cire. Lors de la visite, deux des membres de la bande disparaissent. En fait, ils ne sont pas disparus, ils ont traversé une dimension les amenant dans la réalité de la statut de cire dont ils sont à proximité. Sauf que, le musée se spécialise dans les statuts d'horreur...

Si vous avez aimé la folie de CABIN IN THE WOODS, vous risquez de bien apprécier sa version rétro et plus cheap avec WAXWORK. J'ai passé un très bon moment, ça n'a rien d'effrayant honnêtement, mais c'est amusant et très rythmé. On a presque l'impression de voir un film à sketchs, car les moments où les personnages entrent dans une scène d'horreur sont longs et travaillés. Parfois, on travaille davantage l'atmosphère, parfois tout l'intérêt est dans les effets spéciaux étonnament bons ici. Le plus gros défaut du film et je pense qu'il est majeur, est qu'on présente une bande de jeunes et qu'on se tient à la formule d'en faire de la chair à scènes pour les meurtres, alors que le film aurait gagner à simplement les développer un peu, parce qu'ils atteignent un beige vraiment soporiphiques. Il y a une tonne de clins d'oeil et de références à des films de monstres de la Universal et l'hommage est vraiment sympathique et on termine tout ça avec un gigantesque brawl avec tous les monstres qui aurait gagné à être travaillé davantage. Malgré tout, un bon petit film très sympathique.
Journalisée
Pages: 1 ... 642 643 [644] 645 646 ... 695 Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.14 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC
Simple Audio Video Embedder
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !