Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: N'oubliez pas les tournois en cours : Le Grand Tournoi des films - Le Grand Tournoi des chansons

+  Forum The Simpsons Park
|-+  General Category
| |-+  Bruits de couloir
| | |-+  Musique (Modérateur: Bart78)
| | | |-+  Paroles de chansons
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] 2 3 ... 5 Imprimer
Auteur Fil de discussion: Paroles de chansons  (Lu 28673 fois)
Tosay
Super vice-président
****
Messages: 4198



Voir le profil
« le: Mai 14, 2011, 09:15:02 »

Je pense que mon topic sera vite supprimé ou déplacé (car il existe 2 topic "musique") mais je tente quand même le coup  Sourire

Ce topic est fait pour nous décrire les meilleurs textes de vos chansons préférées (un texte qui vous a ému, qui vous a poussé à réfléchir sur vous-même, un texte choquant, une citation que vous reprenez souvent dans votre vie de tous les jours...)

Bref, des paroles d'une chanson qui ne vous laisse pas indifférent

Je commence avec " Hexagone " de Renaud ( qui nous décrit le peuple français Sourire )
http://www.youtube.com/watch?v=d8SH0DHKV1I&feature=related

Ils s'embrassent au mois de janvier,
car une nouvelle année commence,
mais depuis des éternités
l'a pas tell'ment changé la France.
Passent les jours et les semaines,
y'a qu'le décor qui évolue,
la mentalité est la même,
tous des tocards, tous des faux culs.
  
Ils sont pas lourds, en février,
à se souvenir de Charonne,
des matraqueurs assermentés
qui fignolèrent leur besogne.
La France est un pays de flics,
à tous les coins d'rue y'en a cent,
pour faire régner l'ordre public
ils assassinent impunément.
  
Quand on exécute au mois d'mars,
de l'autr' côté des Pyrénées,
un anarchiste du Pays basque,
pour lui apprendre à s'révolter,
ils crient, ils pleurent et ils s'indignent
de cette immonde mise à mort,
mais ils oublient qu'la guillotine
chez nous aussi fonctionne encore.*
  
Etre né sous l'signe de l'hexagone,
c'est pas c'qu'on fait d'mieux en c'moment,
et le roi des cons, sur son trône,
j'parierais pas qu'il est all'mand.*
  
On leur a dit, au mois d'avril,
à la télé, dans les journaux,
de pas se découvrir d'un fil,
que l'printemps c'était pour bientôt.
Les vieux principes du seizième siècle,
et les vieilles traditions débiles,*
ils les appliquent tous à la lettre,*
y m'font pitié ces imbéciles.*
  
Ils se souviennent, au mois de mai,
d'un sang qui coula rouge et noir,
d'une révolution manquée
qui faillit renverser l'histoire.
J'me souviens surtout d'ces moutons,
effrayés par la liberté,
s'en allant voter par millions
pour l'ordre et la sécurité.
  
Ils commémorent, au mois de juin,
un débarquement d'Normandie,
ils pensent au brave soldat ricain
qu'est v'nu se faire tuer loin d'chez lui.
Ils oublient qu'à l'abri des bombes,
les Francais criaient "Vive Pétain",
qu'ils étaient bien planqués à Londres,
qu'y'avait pas beaucoup d'Jean Moulin.
  
Etre né sous l'signe de l'hexagone,
c'est pas la gloire, en vérité,
et le roi des cons, sur son trône,
me dites pas qu'il est portugais.
  
Ils font la fête au mois d'juillet,
en souv'nir d'une révolution
qui n'a jamais éliminé
la misère et l'exploitation.
Ils s'abreuvent de bals populaires,
d'feux d'artifice et de flonflons,
ils pensent oublier dans la bière
qu'ils sont gouvernés comme des pions.*
  
Au mois d'août c'est la liberté,
après une longue année d'usine,
ils crient : "Vive les congés payés",
ils oublient un peu la machine.
En Espagne, en Grèce ou en France,
ils vont polluer toutes les plages,
et, par leur unique présence,
abîmer tous les paysages.
  
Lorsqu'en septembre on assassine
un peuple et une liberté,
au cœur de l'Amérique latine,
ils sont pas nombreux à gueuler.
Un ambassadeur se ramène,
bras ouverts il est accueilli,
le fascisme c'est la gangrène
à Santiago comme à Paris.*
  
Etre né sous l'signe de l'hexagone,
c'est vraiment pas une sinécure,
et le roi des cons, sur son trône,
il est français, ça j'en suis sûr.
  
Finies les vendanges en octobre,
le raisin fermente en tonneaux,
ils sont très fiers de leurs vignobles,
leurs côtes-du-rhône et leurs bordeaux.
Ils exportent le sang de la terre
un peu partout à l'étranger,
leur pinard et leur camembert,
c'est leur seule gloire à ces tarés.
  
En novembre, au Salon d'l'auto,
ils vont admirer par milliers
l'dernier modèle de chez Peugeot,
qu'ils pourront jamais se payer.
La bagnole, la télé, l'tiercé,
c'est l'opium du peuple de France,
lui supprimer c'est le tuer,
c'est une drogue à accoutumance.
  
En décembre c'est l'apothéose,
la grande bouffe et les p'tits cadeaux,
ils sont toujours aussi moroses
mais y'a d'la joie dans les ghettos.
La Terre peut s'arrêter d'tourner,
Ils rat'ront pas leur réveillon,
moi j'voudrais tous les voir crever,*
étouffés de dinde aux marrons.
  
Etre né sous l'signe de l'hexagone,
on peut pas dire qu'ça soit bandant.
Si l'roi des cons perdait son trône,
y'aurait cinquante millions de prétendants.*

"C'était mieux avant" de Mr Roux (qui nous parle du changement du mode de vie ces dernières années)

Mon grand-père me dit souvent
Que c'était bien mieux avant
Quand les bonnes femmes marchaient au pas
Et que les gamins se rebellaient pas
Tu pouvais bien cogner bobonne
Sans que ça dérange personne
Aujourd'hui tu lèves le petit doigt
Elle file direct au commissariat

Allez raconte-moi mon vieux
Tes histoires du temps qu'était mieux
Du temps où même les voleurs
Avaient le sens des valeurs
C'est vrai que tes petits trafics
Pendant la dernière guerre
C'était quand même plus chic
Que de chourer des scooters

Mais moi les vieux radoteurs
Ca finit par me saouler
Alors vivement Alzheimer
Tu nous feras moins chier

Mon père, lui, est ouvert d'esprit
Faut dire qu'il a fait 68
Mais il dit quand même souvent
Que c'était bien mieux avant
Quand les jeunes voulaient changer
Le monde, la société
Aujourd'hui, ils ne pensent qu'au pognon
A vingt ans, ce sont des vieux cons

Allez parle-moi de révolution
Le cul posé dans ton salon
Et fais mine de t'étonner
Que je sois désabusé
C'est vrai que les vieux de 68
Ca devrait me faire rêver
Mais Glucksman ou Cohn Bendit
Il serait peut-être temps de les changer

Excuse-moi papa
Surtout te vexe pas
Mais si je suis un con
C'est peut-être ton éducation

Mon grand frère est socialiste
C'est son côté humaniste
Mais il dit quand même souvent
Que c'était bien mieux avant
Quand les jeunes pouvaient espérer
Trouver un travail, s'installer
Aujourd'hui l'avenir est bouché
Il y a même plus de quoi se loger

Allez frérot, fais-moi pleurer
Sur les prix de l'immobilier
C'est si dur d'être propriétaire
Même quand on est fonctionnaire
Mais avec ton boulot à vie
Ta rombière, ton pavillon
Dans moins de dix ans, je te parie
Que tu nous feras une bonne dépression

Excuse mon désespoir
Mais quand je vois ta vie
J'ai du mal à croire
Que le travail épanouit

Même mon petit frère qu'a quinze ans
Mais c'est de son âge d'être un gland
Nous dit aussi quand même souvent
Que c'était bien mieux avant
Mais son avant moi, j'y étais
Et je sais que c'est pas vrai
Le meilleur reste à venir
Ça pourra pas être pire.
« Dernière édition: Mai 14, 2011, 09:17:54 par Tosay » Journalisée

Ma collection produits dérivés Simpson : http://simstream.e-monsite.comMon blog : http://simpson-hamilton.skyblog.com
 <-- ma page Facebook des Walk Off The Earth https://www.facebook.com/LesFansFrancaisDeWalkOffTheEarth
Tony.
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 10266


♥ The Simpsons & Italia ♥


Voir le profil WWW
« Répondre #1 le: Mai 14, 2011, 09:27:37 »

Bon topic  Sourire
Hiro de Soprano ( Il parle en gros de ce qu'il aurait voulu faire ou voir pour changer le monde )
http://www.youtube.com/watch?v=pD0EqgHngDI

J'aurais aimé voyager à travers le temps (x2)

Si j'avais eu le pouvoir de Hiro Nakamura
Je serais parti revivre la naissance de Lenny et d'Inaya
J'aurais été à Sanaa Boycotter le décollage de l'A310 de la Yemenia
J'aurais été voir mon grand-père une dernière fois
Dire que je m'occupe de sa fille, qu'il ne s'inquiète pas
Je serais parti voir Martin Luther King
Après son discours, lui montrer la photo de Barack Obama
J'aurais été au temple d'Harlem
Pousser Malcolm de la scène avant qu'une balle l'atteigne
J'aurais été dans la cellule de Mandela Pour lui dire 'tiens l'coup, tes idées seront président du Sud-Africa
Amoureux de lady Diana,
J'aurais créé un gigantesque bouchon sous le pont de l'Alma
J'aurais été aux Bahamas
Pas pour les vacances mais pour vider la soute de l'avion d'Aaliyah

J'aurais aimé voyager à travers le temps (x3)

Si j'avais eu le pouvoir de Hiro Nakamura
J'aurais été au combat de Mohamed Ali à Kinshasa
Puis, j'aurais été fêter l'indépendance de mes Commores
Dans les bras de mon grand-père avant sa mort
Puis,un p'tit tour au Paris-Dakar en pleine savane
Pour boycotter l'hélico de Daniel Balavoine
Moi qui aime les vérités de ceux qui portent un nez rouge
J'aurais été crever les pneus d'la moto à Coluche
J'aurais été accueillir Mahomet à Médine
Puis aller voir la Mer Rouge, laisser passer Moïse
J'aurais été à la naissance du fils à Marie
Deux heures après, faire la marche du sel avec Gandhi
J'aurais été m'asseoir auprès de Rosa Parks
Puis à Woodstock pour vivre un live de Jimy Hendrix
J'aurais été à l'anniversaire de la Motown
Pour aller voir Mickael nous faire le moonwalk

J'aurais été à New-York
Pour déclencher à 7h une alerte à la bombe dans les 2 tours
J'aurais été en Irak
Apprendre aux journalistes à mieux viser avec leur chaussure
J'aurais été en Afghanistan
Jeter les caméras de la dernière interview du commandant Massoud
J'aurais été en Angola
Pour aller dire à l'équipe d'Adebayor de ne pas prendre la route
J'aurais été à Clichy-sous-Bois
Débrancher le transpo d'EDF avant que Zyed et Bouna arrivent
J'aurais été chez Kunta Kinte ou sur Gorée
Pour leur donner des fusils avant que les colons arrivent
J'aurais été voir les tirailleurs africains
Pour leur dire qu'on traite leurs enfants de sales immigrés
J'aurais été en Autriche,
J'aurais tout fait pour que les parents d'Adolf Hitler ne se rencontrent jamais

Même si j'avais eu le pouvoir de Nakamura
Qu'aurais-je pu pour Haïti, le tsunami ou Katrina ?
Qu'aurais-je pu pour l'Alaska ?
Tout c'que la nature nous a donné
La nature le reprendra
Tellement d'choses que j'aurais voulu changer ou voulu vivre
Tellement d'choses que j'aurais voulu effacer ou revivre
Mais, tout cela est impossible ami
Donc j'inspire un grand coup et je souffle sur ma 30ème bougie...

J'aurais aimé voyager à travers le temps
Mais on ne peut vivre que le présent
On ne peut vivre que le présent

Regarde moi de Soprano ( C'est l'histoire de trois personnes différentes mais elles ont un "lien")
http://www.youtube.com/watch?v=s0trVuuUOY8&feature=related

Regarde-moi !
Je suis la France d’en bas,
Le chômage et la crise mec c’est moi qui la combat,
Je vie au quotidien ce que tu ne connais pas,
Que tu ne comprends pas,
Juste en bas de chez toi.
Regarde-moi !
(Ouais-ouais regarde-moi-moi !)
Regarde-moi !
(Ouais-ouais regarde-moi-moi !)
Hé-hé (hé-hé) ! Ouh-ouh (ouh-ouh) !

J’ai grandi loin des milieux aisés,
Avec des parents qui ne parlaient pas un mot français,
Des problèmes financiers,
Qu'obligeait le daron à rentrer du chantier avec le dos cassé,
Pour être sûr de n' plus croisé les huissiers,
Pour pouvoir les aider, j’ai taffé au lycée,
Car on m’a toujours dit qu’ les diplômes ram'nait un métier,
J’ai passé mes soirées à bosser d'arrache pied,
Jusqu’au jour où j' réussis mes exam’ avec succès,
La fierté d' la famille, j’étais la lueur d’espoir pour enfin leur faire quitter la cité,
Mais malgré mon CV,
Toutes les portes se fermaient,
Ils disaient trop qualifié,
Moi j' dirais trop balzané,
J' me suis mis à bosser,
Agent d’ sécurité,
C’était provisoire pour assurer l’arrivée du bébé,
Mais les années passaient,
Les factures entassaient,
J' suis rentré dans une banque cagoulé et j’ai crié.

Regarde-moi !
Je suis la France d’en bas,
Le chômage et la crise mec c’est moi qui la combat,
Je vie au quotidien ce que tu ne connais pas,
Que tu ne comprends pas,
Juste en bas de chez toi.
Regarde-moi !
(Ouais-ouais regarde-moi-moi !)
Regarde-moi !
(Ouais-ouais regarde-moi-moi !)
Hé-hé (hé-hé) ! Ouh-ouh (ouh-ouh) !

J’ai grandi loin des milieux aisés,
Complètement français,
De parents divorcés,
A cause d’un père aux penchants alcoolisés,
J'ai dû stopper les études pour mieux aider la Mama,
A payer les couches de Joanna,
Ma petite sœur à moi, mon bijoux, mon carma,
Celle qui me redonne le sourire quand ça va mal,
Je la voyais déjà médecin ou avocat,
Mais le destin a fait pour ma sœur un autre choix,
A 16 ans un bébé,
Un loyer à payer,
Le père qui s’est barré,
De peur d’assumer,
Des dettes plein le cerveau,
Toujours pas de boulot,
Pour payer le lait, les couches de ce petit marmot,
Elle se met à tizé,
Pour pouvoir oublier,
Les neurones explosés,
A force de fumer,
Un soir de juillet le ventre plein de cachets,
Sur le répondeur des pompiers elle se met à crier.

Regarde-moi !
Je suis la France d’en bas,
Le chômage et la crise mec c’est moi qui la combat,
Je vie au quotidien ce que tu ne connais pas,
Que tu ne comprends pas,
Juste en bas de chez toi.
Regarde-moi !
(Ouais-ouais regarde-moi-moi !)
Regarde-moi !
(Ouais-ouais regarde-moi-moi !)
Hé-hé (hé-hé) ! Ouh-ouh (ouh-ouh) !

Moi, j’ai grandis dans un milieu aisé,
Famille embourgeoisée,
J’ suis l’ héritier d’une famille richissime dans le 16ème,
Délégué dans une école privée,
Diplômé sans forcer,
Grâce aux dons annuels de mon padre,
Toujours bien sapé,
Dior, Armani ou bien Dolce,
J’ fais le tour du monde en jet privé,
J’ fais sauter mes PV
Car j’ déjeune à l’Elysée,
Je passe mes soirées au coste les narines enfarinées,
J’ collectionne les nanas,
Les belles Rihanna,
Célibataire à vie, j’ l’avais dit à Joanna,
Mais elle m’a ramené
Un tout petit bébé,
M’a dit qu’il était de moi, et qu’il fallait l’assumer,
Bien sûr j' l’ai quittée
Et sans me retourner,
Mais ce soir-là elle m’appelle le ventre plein de cachets,
Pour la calmer je suis parti voir mon banquier,
Un gars cagoulé est rentré m’a braqué puis à crier.

Regarde-moi !


Regarde-moi !
Je suis la France d’en bas,
Le chômage et la crise mec c’est moi qui la combat,
Je vie au quotidien ce que tu ne connais pas,
Que tu ne comprends pas,
Juste en bas de chez toi.
Regarde-moi !
(Ouais-ouais regarde-moi-moi !)
Regarde-moi !
(Ouais-ouais regarde-moi-moi !)
Hé-hé (hé-hé) ! Ouh-ouh (ouh-ouh) !
Yeah !
« Dernière édition: Mai 14, 2011, 09:30:31 par Tony57 » Journalisée

J'gratte j'gratte et la nuit j'me défoule contre tes textes [CLAP CLAP] c'est le bruit de mes boules contre tes fesses !#Nekfeu
American Dad
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1445


De retour !


Voir le profil
« Répondre #2 le: Mai 14, 2011, 09:30:50 »

Les paroles de Toutes les nuits par Colonel Reyel :

J'arrive pas à t'l'avouer mais j'suis tombé sous ton charme
J'ai trop lutté contre mes sentiments, j'dépose les armes
C'est, sans doute ce qu'on appelle l'amour
Qui aurait pu dire que je connaîtrais ça un jour ?
J'ai, pas le courage de t'le dire en face
J'profite de cet instant pour briser la glace, ooh
J'ai trop d'fierté ça m'agace
Finalement peut-être que j'suis pas si coriace
Faut qu'tu saches que...

Toutes les nuits je pense à toi
Toutes les nuits je rêve de nous deux
Toutes les nuits je pense à toi
Tout près de moi
Je nous vois tous les deux
(x2)

Dès que la nuit tombe, tu es dans mes rêves
Je m'imagine à tes côtés embrassant tes lèvres
Sois ma maîtresse, apprends-moi, je serai ton élève
Girl j'aimerais être Celui, veux-tu être Celle? (wouh!)
T'es la seule et l'unique avec qui j'veux vivre
J'espère qu'on finira ensemble à la fin du livre, oh waï
Laisse-moi t'avouer c'que j'ressens
Je t'ai dans la tête et dans le sang, my Girl

Toutes les nuits je pense à toi
Toutes les nuits je rêve de nous deux
Toutes les nuits je pense à toi
Tout près de moi
Je nous vois tous les deux
(x2)

J'voudrais passer des heures à te caresser
Ton parfum, ta chaleur, j'en ai jamais assez
J'te promets que j'te dirais jamais rien de déplacé
Prêt à faire des efforts, je suis prêt à m'dépasser
Je sais qu't'aurais jamais pensé
Qu'j't'avourais que t'es dans mes pensées
Je combats ma timidité, ooh
Baby, my baby, pour toi j'viens chanter que...

Toutes les nuits je pense à toi
Toutes les nuits je rêve de nous deux
Toutes les nuits je pense à toi
Tout près de moi
Je nous vois tous les deux

Toutes les nuits je pense à toi
Toutes les nuits je rêve de nous deux
Toutes les nuits je pense à toi
Tout près de moi...

Pas une nuit sans que je pense à toi
Tu illumines ma vie et tu m'inspires la joie, oh aaah
Chaque jour, qui passe, tu habites mes nuits
Non ça ne change pas, oh aaah
Faut qu'tu saches que...

Toutes les nuits je pense à toi
Toutes les nuits je rêve de nous deux
Toutes les nuits je pense à toi
Tout près de moi
Je nous vois tous les deux
(x3)

Toutes les nuits je pense à toi
Toutes les nuits je rêve de nous deux
Toutes les nuits je pense à toi
Tout près de moi...

Voici la vidéo lyrics : http://www.youtube.com/watch?v=6O4uwy4eJhY
Journalisée
Tony.
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 10266


♥ The Simpsons & Italia ♥


Voir le profil WWW
« Répondre #3 le: Mai 14, 2011, 09:34:49 »

MaxFan les paroles de cette chanson te font quelque chose ?

Bref, des paroles d'une chanson qui ne vous laisse pas indifférent

Journalisée

J'gratte j'gratte et la nuit j'me défoule contre tes textes [CLAP CLAP] c'est le bruit de mes boules contre tes fesses !#Nekfeu
bart69
Shelbyvilliens
*
Messages: 38



Voir le profil
« Répondre #4 le: Mai 14, 2011, 14:11:50 »

Paroles J'Aimerais Trop, Keen'V

J'aimerais trop qu'elle m'aime Mademoiselle Valérie
Oui j'aimerais trop qu'elle m'aime
mais elle, elle ne veut pas, non non
J'aimerais trop qu'elle m'aime Mademoiselle Valérie
Oui J'aimerais trop qu'elle m'aime
Mais elle, elle ne veut pas.

Chaleur des îles
Mademoiselle est belle
Elle me rend tellement fragile
Son sourire m'ensorcelle
Juste un battement de cil
Je deviens statue de sel
Moi qui ne suis pas docile
Je le serai avec elle.

Moi perso je les ai bien aimé tes photos Hohoho
Ca a même joué sur ma libido Hohoho
A l'autre vieille tu lui as fait ravaler son chapeau Hohoho
Quand je te vois à la télé
Dans mon boxer ça devient
Chaud

Hey hey hey ho
On stop les conneries là
Mais comment tu parles à ma soeur ?!

[Refrain]

Non elle ne veut pas,Non Non
Non elle ne veut pas Non Non
Non elle ne veut pas Non Non
Non elle ne veut pas
Non elle ne veut pas Non Non
Non elle ne veut pas Non Non
Non elle ne veut pas Non Non
Non elle ne veut pas

Je l'emmènerai sur les plages de Punta Cabana,
On ira tous les deux dans la cabana
Elle goutera aux délices de la Tourt'Havana
Je connais pas plus sexy que cette nana là

Ho mon Dieu qu'elle est belle ma métisse
Je lui ferais goûter à mes délices
Mes yeux brillent devant cette divine esquisse
ce n'est peut-être plus notre Miss
Mais c'est pour moi la Number One

[Refrain]

Tu peux la chercher Ho tu vas pas la trouver
Mets-toi de coté Ho faut la laisser passer
Mon ami tu rêves car cette fille n'est pas pour toi

Keen'V
Valérie
T'as pas compris
C'est pas pour toi
C'est pas pour toi
Keen'V
Valérie
T'as pas compris
Elle te veut pas

[Refrain]

Keen'V
Valérie
T'as pas compris
C'est pas pour toi
C'est pas pour toi
Keen'V
Valérie
T'as pas compris
Elle te veut pas


mon avis

super !! Grima&ccedil;ant
Journalisée

Si tu lit cette phrase c'est que t'est nul !!! HA HA !! ^^
Charles Montgomery Burns
Je suis Dieu ! Wouhou !
*****
Messages: 17874


Why so serious ?


Voir le profil
« Répondre #5 le: Mai 14, 2011, 14:39:26 »

Non mais ça ne sert a rien de donner des chansons qui vous plaisent il faut citer des chansons qui ont un réel sens et qui vous évoquent quelque chose relis la consigne...
De plus les paroles de ta chanson sont à chier  Roulement des yeux
« Dernière édition: Mai 14, 2011, 15:52:22 par Charles Montgomery Burns » Journalisée

Je suis vide avant d'être plein, et on me jette dès que je le suis. Que suis-je ?
Wwette
Super vice-président
****
Messages: 4449


je vous aime pas


Voir le profil
« Répondre #6 le: Mai 14, 2011, 14:50:48 »

Moi c'est Rebellion de BS. (Il faut comprendre pour aimer)

Be wary of others
The ones closest to you (oh)
The poison they feed you
And the voodoo that they do

But in rebellion
There's a sparkle of truth
Don't just stand there
Do what you got to do

You'll find it in rebellion
Your body starts breathing
They're not believing what they're seeing
'Cause you're rebellion

You'll find it so compelling
With everyone yelling
'Cause your soul, you're not selling
'Cause you're rebellion

Journalisée

prononcé "Wwette"
username_error
Employé de Globex Corporation
***
Messages: 1799


Voir le profil
« Répondre #7 le: Mai 14, 2011, 15:49:49 »

En plus lss paroles de ta chanson sont a chier  Roulement des yeux

T'a trouver le mot exact !
Journalisée
Léo Raymond Pard en jeans
Administrateur
Membre de la famille Simpson
*****
Messages: 5360



Voir le profil
« Répondre #8 le: Mai 14, 2011, 18:08:04 »

Allez, des paroles de quelques chansons des Charlots Cool :

Histoire merveilleuse :

Ce matin en me réveillant
 Quelle surprise en regardant
 Mes couilles
 Là juste devant mes deux noix
 C'est fou, je ne reconnais pas
 Ma nouille
 Hummmm, je bande
 (Ah quelle quéquette il a, ce mec-là)
Je bande
 (Ah quelle quéquette qu'il a)
On est surement un jour férié
 Jamais je n'ai eu un tel vié
 D'athlète
 Raide et tendu vers le plafond
 Il coupe en deux mon horizon
 C'est chouette
 Hummmm chouette
 Hooo, je bande
 (Ah quelle quéquette il a, ce mec-là)
Je bande
 (Ah quelle quéquette qu'il a)
Ça c'est du zob, ça c'est du zob ouais
 Oh quelle quéquette que j'ai
 Ça c'est du zob, ça c'est du zob ouais
 Oh quelle quéquette que j'ai
 Je devrais m'en servir tout de suite
 En me faisant une petite
 Branlette
 Oui, une branlette
 Mais j'ai peur, si je prends mon pied
 J'en suis sûr, je vais débander
 Ce serait trop bête
 Beaucoup trop bête
 Hooo, je bande
 Je bande
 Ça c'est du zob, ça c'est du zob ouais
 Oh quelle quéquette que j'ai
 Ça c'est du zob, ça c'est du zob ouais
 Oh quelle quéquette que j'ai
 Ça c'est du zob, ça c'est du zob ouais
 Oh quelle quéquette que j'ai
 


Ah viens :

[elle]
 Ma chatte… s'endort sur le sofa
Je t'allume… une cigarette

[lui]
 Je te mets un doigt… de vodka
Et te suss… ure des mots … tout bêtes

[elle]
 Mmmmmmmm
Un désir de ten… dresse t'habite
 Dans la gorge, j'ai comme un nœud

[lui]
 Je sens bien ton trou… ble et très vite
Je baise… ton front et tes yeux

[Refrain]
 Ah viens ! Ah viens !
 Ah viens, prenons notre pied…-à-terre pour une île
Et laissons nous glisser dans le con … fort tranquille
 Oui viens ! Oui viens !
 Oui viens, jouissons ensemble… de l'instant heureux
 Où l'on sent cul… miner le plaisir d'être deux.
 
[elle]
 Tu tires un cou … ssin sous ma tête,
Tu lis m… es pensées, je crois.

[lui]
 Tout est clair dans tes yeux qui quêtent,
Tu veux m'accue… illir dans tes bras
 
[elle]
 Oooooh !
 Tu peux me mettre, mon amour
Ce vieux tube en fond s… onore
 
[lui]
 C'est "Love on the beat" de Gainsbourg
 Ton cul… te pour Serge t'honore

[Refrain ad lib.]



La bouche camembert (parodie des Yeux revolver) :

Un peu très sale, elle a l'air d'un Munster
 Qui se fait la malle,son cheveu sent la bière
 Et le gras.
 Tout se débine sous sa gaine tendue,
 Elle est bovine, les nibards descendus,
 Avec ça.
 Tellement poubelle, elle sent fort
 Tellement poubelle, elle sent tellement si fort
 
(Refrain)
 Elle a la bouche camembert.
 Elle a le hangar qui pue.
 Elle respire et y-a plus d'air .
 Sa bouche sent le trou du …..
 Elle a la bouche camembert .
 Elle a le hangar qui pue.
 Elle est ruinée d'la molaire.
 Elle et la douche c'est foutu!
 
Elle peut larguer et dégueule sans manière.
 Le matin, je l'ai vue les cheveux serpillière.
 Quel gravas.
 Avec les trous sur ses bas détendus,
 On voit des croûtes à ses mollets poilus.
 Je vous dis que ça !
 Elle sent le sifflard, pas l'pur porc.
 Elle sent le sifflard, elle schmekte tant si fort.
 
(Au refrain)
 
Son corps de chèvre et ses doigts biscornus,
 Pour l'after shave restent des inconnus.
 Jamais de ça.
 Un peu très sale, elle a les nibs à terre,
 Elle a le bocal qui refoule, c'est la guerre.
 J'vous dis pas .
 Elle sent le sifflard, pas l'pur porc .
 Tellement poubelle, elle sent tellement si fort.
 
(Au refrain)


Merci Bide & Musique (et les Charlots, évidemment). Cool
Journalisée

Wwette
Super vice-président
****
Messages: 4449


je vous aime pas


Voir le profil
« Répondre #9 le: Mai 14, 2011, 18:14:56 »

Tu vas choquer les plus jeunes avec tes chansons paillardes !  Souriant
Journalisée

prononcé "Wwette"
Tosay
Super vice-président
****
Messages: 4198



Voir le profil
« Répondre #10 le: Mai 15, 2011, 14:57:25 »

Trop trop fort Léo Pard  Souriant

Tu dois connaître ça je pense !

http://www.youtube.com/watch?v=Kt7L4pxAIk4
Journalisée

Ma collection produits dérivés Simpson : http://simstream.e-monsite.comMon blog : http://simpson-hamilton.skyblog.com
 <-- ma page Facebook des Walk Off The Earth https://www.facebook.com/LesFansFrancaisDeWalkOffTheEarth
Léo Raymond Pard en jeans
Administrateur
Membre de la famille Simpson
*****
Messages: 5360



Voir le profil
« Répondre #11 le: Mai 16, 2011, 18:12:34 »

Merci, merci. Cool
Allez, encore quelques chansons des Charlots :

La p'tite branlette : http://www.youtube.com/watch?v=JoUb-UqX3-8

Pour tirer un malheureux coup
Histoire de s'vider les balloches
Y'a des mecs qui font des trucs fous
Qui s montent des super cinoches

Les doigts d'pieds coincés dans l'armoire
Et les culottes en caoutchouc
Moi j'ai mis tout ça au rencard
Car y'a un truc qu'est au dessus d'tout

(Refrain)
La p'tite branlette
Pas besoin d'aller chercher loin
La p'tite branlette
Ca mange pas d'pain ca fait du bien
La p'tite branlette
Ca dérange jamais les voisins
La p'tite branlette
C'est sur mesure ça coûte rien
En tout lieu et à toute heure
La branlette c'est le bonheur
C'est l'pied à portée d'la main

Au plumard y'a des vrais champions
Des médaillés du radada
Qui font l'coup des 30 positions
Pour épater les nanas

Tous ces mecs qui prennent leur braquemard
Pour un flingue à répétition
J'les laisse transpirer et j'me marre
J'préfère de loin ma solution

(Refrain)


C'est trop, c'est trop : http://www.bide-et-musique.com/song/784.html

La boîte était pleine à craquer,
Quel pied, quel pied (quel pied quel pied)
Il f'sait plus chaud que dans l'métro,
C'est trop c'est trop (c'est trop c'est trop)
Une nana passe dans mon orbite,
Je m'dis j'vais lui faire voir ma…
(Bon sang c'que c'est fort la sono !!!)
…ma façon de danser le slow


Elle était super bien fringuée,
Quel pied, quel pied (quel pied quel pied)
Avec un look un peu rétro
C'est trop c'est trop (c'est trop c'est trop)
Je m'approche d'elle et très à l'aise
Je lui dis veux-tu que j't'e…
(Bon sang c'que c'est fort la sono !!!)
…Veux-tu que je te paie un pot

chœur (que c'est fort la sono) x4

Elle me répond sans sourciller,
Quel pied, quel pied (quel pied quel pied)
Je prendrais bien une Veuve Clicquot
C'est trop c'est trop (c'est trop c'est trop)
Je me dis ça c'est lumineux,
Cette fille-là veut me pomper …
(Ah bon sang c'que c'est fort le son!!!)
…veut me pomper mon pognon

chœur (que c'est fort la sono) x4

J'me suis r'trouvé raide défoncé,
Quel pied, quel pied (quel pied quel pied)
Les yeux comme des billes de loto
C'est trop c'est trop (c'est trop c'est trop)
Tout en me faisant des papouilles
Elle me disait j'aime bien tes…
(Bon sang c'que c'est fort la sono !!!)
…j'aime bien tes bottes en croco

chœur (que c'est fort la sono) x2

Très vite, elle m'a laissé tomber
Quel pied, quel pied (quel pied quel pied)
Pour les yeux d'un p'tit rigolo
C'est trop c'est trop (c'est trop c'est trop)
Alors moi sans m'avouer vaincu,
Je lui ai fait sentir mon…
(C'que c'est fort la sono ici !!!)
…j'lui ai fait sentir mon mépris


chœur (que c'est fort la sono) x6…



Tout doucement dans les dents (parodie de Tout doucement, de Bibie) :
http://www.wat.tv/audio/charlots-tout-doucement-dans-3lhxz_2hz8l_.html
Tout doucement
elle arrive à m'filer les glandes, c'est dément
Tout doucement
l'envie me vient de lui shooter dans les dents
Tout simplement
lui arranger l'sourire à coup d'barre de fer
et puis lui faire bouffer l'annuaire
je l'aime encore, mais plus vraiment
Tout doucement
j'voudrais lui balancer l'frigo dans les reins
Tout doucement
sans faire de bruit pour pas gêner les voisins
Tout simplement
lui faire poncer le parquet avec les dents
farder ses yeux au bleu de chez Boutier
sans les gants

tout simplement
lui apprendre à faire la planche dans du ciment
lui payer p't'être un séjour d'un mois, un an
à Beyrouth pour sa fête
ou en Afghanistan
Tout simplement
lui donner des cours de plongée sans bouteilles
lui réchauffer au chalumeau les orteils
lui faire bouffer la couette
avec le divan
ahrrrr !

curieusement
je crois bien qu'elle commence à se méfier
dans le tournant
elle vérifie si sa porte est verrouillée
hmm hmm !
elle croit vraiment
que je lui souhaite tous les maux de la terre
je rêve seulement
de quelques fleurs dans un cimetière

tout simplement
lui apprendre à faire la planche dans du ciment
lui payer p't'être un séjour d'un mois, un an
à Beyrouth pour sa fête
ou en Afghanistan

{break musical}

tout simplement
brancher le 220 sur sa baignoire (mein Gott)
 tout simplement
la coiffer avec une bordure de trottoir
tout doucement
faire passer un camion sur ses vêtements
en oubliant
qu'elle est encore un peu dedans

ach ! tout simplement {il s'énerve}
lui apprendre à faire la planche dans du ciment
lui payer p't'être un séjour d'un mois, un an (dix ans, trente ans !)
à Beyrouth pour sa fête (ja wohl !)
ou en Afghanistan (c'est bien aussi l'Afghanistan !)
et tout simplement
lui donner des cours de plongée sans bouteilles
lui réchauffer au chalumeau les orteils

Mein Gott und wir wollen tanzen und trinken zusammen diese Nacht !
 
la couette et le divan !

tout simplement
lui apprendre à faire la planche dans du ciment, monsieur!
lui payer p't'être un séjour d'un mois, un an (dix ans, trente ans !)



Pour écouter les chansons de mon premier post :
Histoire merveilleuse : http://www.youtube.com/watch?v=ZD9sx9SGkuw
Ah viens : http://www.youtube.com/watch?v=0S3w6h-0PJw (prestation TV d'époque)
La bouche camembert : http://www.youtube.com/watch?v=N8sLgEmIUcs
Journalisée

melihihihi
Springfieldien
*
Messages: 92



Voir le profil
« Répondre #12 le: Juin 06, 2011, 16:11:47 »

sexion d'assaut

Paroles
Refrain (Gims) :
Là j’suis pas bien, donc la morale tu vas la faire à d’autres là j’suis pas bien la morale tu vas la faire à d’autres là j’suis pas bien la morale tu vas la fée à d’autres là j’suis pas bien la morale tu vas la faire à d’autres
Maître Gims
Fais pas chier, dis plutôt au keufs de me laisser passer
j’ai fais danser toute la France, tu me parles d’un rec’ épicé ?
je sais déjà c’que tu vas me dire oui maître Gims t’as de l’avenir
mais ferme ta gueule un minimum petit con passe moi mon biff que je me tire ma vie n’est pas mémorable, épargne moi ta morale
je me considère déjà mort comme un putain d’samouraï, tapi dans l’ombre depuis peut toujours en quête de pepette hép hép hép tranquille c’est Paris pépère, wesh.
Refrain (Gims) :
Là j’suis pas bien, donc la morale tu vas la faire à d’autres là j’suis pas bien la morale tu vas la faire à d’autres là j’suis pas bien la morale tu vas la faire à d’autres là j’suis pas bien la morale tu vas la faire à d’autres
Maska :
J’ai le sourire y’a pas d ’soucis, faut pas siffler
j’peux pu courrir j’suis en batterie faible j’peux pas crier non plus
tu m’conseille j’vois pas qui t’es, va les donner à d’autres t’es con khey t’as pas tilter
va pas nommer les faux j’ai Vinai de mer pourtant je nage en plein Paris tu me rabaisse plus parterre quand tu dicter ma vie
j’ai plus de temps à perdre avec tes yeux si futiles qui t’ammène dans la merde fonce-dé faut tous les oublier
Refrain (Gims) :
Là j’suis pas bien, donc la morale tu vas la faire à d’autres là j’suis pas bien (han) la morale tu vas la faire à d’autres
là j’suis pas bien (akhi) la morale tu vas la faire à d’autres (à d’autres) là j’suis pas bien (j’suis pas bien) la morale tu vas la faire à d’autres
Lefa : Ok
Akhi j’ai plus d’air les nuits j’suis perdu
j’ai pas besoin d’un serment j’ai besoin d’un frère
mais tu sais quand les blèmes faut s’accrocher faire dur c’est pas les paroles mais les actes qui servent
Akhi les blèmes-pro gravitent autour de ma ive (han) ça va grave vite pas l’temps d’être naïf
j’fais pas d’thérapie non j’fais que erapper
quoi moi j’vais raquer pour c’truc de raclé ?
laisse mes radis tous le monde sera ravi
j’connais leur valeur j’ai cotoyé le gravier
eputain de gravier n’as fais qu’entraver mes travaux pendant que mes blèmes-pro s’aggravaient
Refrain (Gims) :
Là j’suis pas bien, donc la morale tu vas la faire à d’autres là j’suis pas bien la morale tu vas la faire à d’autres là j’suis pas bien la morale tu vas la faire à d’autres là j’suis pas bien la morale tu vas la faire à d’autres
Doumams
On s’barre en illeu-cou de jour en jour mais bon pourvu que Dieu nous aide trasmaro defasé épuisé des mauvaises nouvelles
marre des amandes des rappels j’me fais violence tous les soirs avec d’la tise le rap m’appel
j’suis pas blindé la famille non j’suis locataire à Paname
pas l’inec carré tout perrave qui se délave au dernier étage
faut s’magnier dans les plus brèves délais s’parer vu qu’on prend de l’âge sans ça j’compte sur ma ’sincère’ ? à deux doigts de la prendre en otage
Refrain (Gims) :
Là j’suis pas bien, donc la morale tu vas la faire à d’autres là j’suis pas bien la morale tu vas la faire à d’autres là j’suis pas bien la morale tu vas la faire à d’autres là j’suis pas bien la morale tu vas la faire à d’autres
Journalisée

Là j’suis pas bien, donc la morale tu vas la faire à d’autres là j’suis pas bien la morale tu vas la faire à d’autres là j’suis pas bien la morale tu vas la fée à d’autres là j’suis pas bien la morale tu vas la faire à d’autres

                                                                                                la sexion d'assaut
Tosay
Super vice-président
****
Messages: 4198



Voir le profil
« Répondre #13 le: Juin 06, 2011, 16:15:55 »

Citation
Refrain (Gims) :
Là j’suis pas bien, donc la morale tu vas la faire à d’autres là j’suis pas bien la morale tu vas la faire à d’autres là j’suis pas bien la morale tu vas la fée à d’autres là j’suis pas bien la morale tu vas la faire à d’autres

J'adore le refrain  Souriant Souriant Souriant
Journalisée

Ma collection produits dérivés Simpson : http://simstream.e-monsite.comMon blog : http://simpson-hamilton.skyblog.com
 <-- ma page Facebook des Walk Off The Earth https://www.facebook.com/LesFansFrancaisDeWalkOffTheEarth
homey
Invité
« Répondre #14 le: Juin 06, 2011, 16:17:48 »

Sunday morning-The Velvet Underground: Sourire



Sunday morning, praise the dawning
It's just a restless feeling by my side
Early dawning, Sunday morning
It's just the wasted years so close behind

Watch out, the world's behind you
There's always someone around you who will call
It's nothing at all

Sunday morning and I'm falling
I've got a feeling I don't want to know
Early dawning, Sunday morning
It's all the streets you crossed, not so long ago

Watch out, the world's behind you
There's always someone around you who will call
It's nothing at all

Watch out, the world's behind you
There's always someone around you who will call
It's nothing at all

Sunday morning
Sunday morning
Sunday morning
Journalisée
Pages: [1] 2 3 ... 5 Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.14 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC
Simple Audio Video Embedder
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !