Haut de page
 

Affichage par saison

Rechercher sur le site

DVD Simpson

L'anecdote du jour

02/07/2020
Salut l'artiste (s6) est le premier pisode o un personnage rcurrent, Murphy gencives sanglantes en loccurrence, dcde.

Les Simpson à la TV

Aucune diffusion à venir.

Derniers commentaires

| super ! (Un nouvel pisode en deux parties ce week-end aux Etats-Unis !)

| Repose en paix (Dcs d'Hubert Gagnon)

| vf (Mise jour de la saison 31)

| GG darpa (Mise jour de la saison 31)

Grimlin | Toutes mes condolances Homer qubcois (Dcs d'Hubert Gagnon)

Script : Pervers Homer

SEQ 1 – INT/JOUR Maison des Simpson – Cuisine[Bart verse des crales dans un bol]
Bart : Oh, c’est nul les crales caramel, y’a plein de crales dedans !
[il commence faire le tri entre les crales et les caramels, et remet les crales dans la bote]
Lisa : Oh Bart, c’est pas les crales qu’on remet dans la bote ! Tout ce qui n’est pas caramels va la poubelle !
Homer : Ouh, vous aimez les sucreries, hein. Je connais un endroit plus sucr que le sucre lui-mme. Dans ce paradis sirupeux mme les donuts sont acides comme du poison. [il crie et tape du poing sur la table] Vous les recracheriez ! [il reprend une voix normale] Je veux parler du grand salon des confiseries, hihi ! [il leur montre deux billets]
Lisa : Comment tu as eu ces billets ?
Homer : Ils en mettent un dans chaque millionime Krusty-barre nature et Krusty-barre aux amandes !
[flashback : au Mini-March, Homer ouvre toutes les barres de chocolat Krusty pour trouver les billets]
Apu : H ! H ! H ! Je vous ai gentiment demand de ne pas bousiller la marchandise, vous m’obligez vous le redemander gentiment !
[retour au prsent. Bart et Lisa se jettent sur Homer]
Bart : J’peux aller au salon des confiseurs ? Dis oui, dis oui, dis oui !
Lisa : Non, j’veux y aller, moi, moi, moi, moi !
Homer : Je regrette les enfants, mais pour ce genre d’vnement, je tiens avoir ma petite femme mes cts !
Marge : Oh, c’est gentil, mais emmne plutt l’un des enfants.
Homer : Marge, ils peuvent pas porter assez de bonbons, ils ont des muscles riquiqui, ils ont pas des muscles noueux comme toi. [il lui tte le bras]
Marge : [contrarie] Hmmmmmm... .
Bart : Vas-y m’man, pour le bien commun.
Lisa : Pour le bien commun.

SEQ 2 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salle de sjour/Entre[Marge porte un imper avec de nombreuses poches cousues l’intrieur. Bart et Lisa en cousent une autre derrire]
Marge : Homer, c’est indispensable toutes ces poches ?
Homer : Non, si t’avais accept d’y aller en fauteuil roulant double fond.
[on sonne la porte]
Marge : Ha, c’est la baby-sitter ! Dans le quartier, personne ne veut plus vous garder. Il a fallu que je choisisse entre une diplme d’universit et un affreux clochard.
Bart : Le clodo, le clodo, pourvu que ce soit le clodo ! [il ouvre la porte]
Ashley : Bonjour, je m’appelle Ashley Grant.
Bart : [du] Ooooooooooh...
Lisa : [ravie] Oh, Ashley Grant ! Vous tiez venue parler des femmes mon cole ! Vous aviez dit qu’elles ne devaient pas tre des citoyennes de seconde zone !
Bart : H m’man, tu vas pas nous laisser avec cette cingle !
Homer : Grouille-toi, si on y arrive assez tt on se fera prendre en photo avec les deux mousquetaires encore vivants ! [il tire Marge par le bras]
Marge : [ Ashley] Ha, il y a aussi un bb quelque part en haut !
Bart : Alors, vous tes le genre de nana qui veut pas qu’on l’appelle « nana », c’est a ?
Lisa : [agace] Excusez l’obscurantisme de mon frre, cause de lui les prochaines heures risquent d’tre infernales !
Ashley : Ça j’en suis pas sre... Tu as vu a, Bart ? [elle sort de son sac main une cartouche de jeu sur laquelle on voit une main tenir un crochet. Bart lit ce qui est crit dessus]
Bart : « L’tripeur IV : le jeu dans lequel des condamns mort s’arrachent les tripes avec des crochets rouills ».
Ashley : Hm-hm. Fais un peu de mnage, et tu pourras jouer avec cinq minutes.
Bart : Srement pas ! [il veut s’en aller, mais son regard est irrsistiblement attir vers le jeu] Oui, m’dame !
Ashley : [ Lisa] Tu vois, les mles sont faciles apprivoiser, ils suivent tous leur cartouche de jeu vido ! [elle dirige la cartouche vers le mur, et Bart qui la suivait toujours des yeux se cogne dedans]

SEQ 3 – INT/JOUR Salon des confiseriesHomer : [il lit l’inscription sur une pancarte l’entre] « Bienvenue au salon des bonbons et au salon des raticides en forme de bonbons » [Alors qu’Homer et Marge entrent, des policiers sont chargs de contenir une foule d’enfants excits]
Voix-off : [dans un haut-parleur] Mister Goodbar, au bureau d’accueil. Nous sommes la recherche de Mister Goodbar.
Homer : Ouh, je me sens comme un gamin ds que je rentre dans un magasin. Ouh ! [il se rue sur les stands pour se goinfrer de bonbons, tout en en mettant plein dans les poches de Marge] Oh ouais !... Eclatant !... Exquis !... Hmmm, c’est trs bien !... Je veux a !

SEQ 4 – INT/JOUR Salon des confiseries – Stand du professeur Frink[Frink prsente un bonbon au citron contenu dans un bocal en verre]
Frink : Comme vous pouvez le voir, j’ai cr un bonbon au citron tellement acidul qu’il faut le conserver l’intrieur d’un champ magntique : le « citrobon » qui a un diamtre de 42... Mais que... [on voit que le bonbon a disparu, sans que le bocal soit bris] Mais o est pass le bonbon ? [il se tourne vers Homer, dont les lvres sont aspires l’intrieur de sa bouche]
Homer : Je sais pas.

SEQ 5 – INT/JOUR Salon des confiseries – Stand « lvres postiches »[un homme vend des bonbons en forme de lvres. Il en a mis un sur ses propres lvres]
Homme : [ Homer] Monsieur, essayez nos lvres postiches, c’est une confiserie qui a mille usages.
Homer : Comme quoi ?
Homme : Premirement, c’est une faon amusante de remplacer vos propres lvres.
Homer : Hin-hin, continuez.
Homme : Deuximement... Excusez-moi, on m’attend au sous-sol ! [il fait semblant de descendre en prenant un sourire crisp. Homer s’en va en embarquant les bonbons dans son pantalon]

SEQ 6 – INT/JOUR Salon des confiseries[Marge, qui a du mal marcher cause de son imper rempli de bonbons, s’assoit sur un banc. Elle sort une branche de cleri de son sac main]
Vigile : Vous mettez du sucre sur votre cleri ou vous dgagez, m’dame !
Marge : Ooooooooh...

SEQ 7 – INT/JOUR Salon des confiseries – Stand « Jolly Gummibears »Homer : Ouh, des nounours en guimauve ! Des ttes de veau en guimauve ! Des berlingots en guimauve ! [dans une vitrine, il voit une Vnus de Milo en en guimauve et se met baver] C’est quoi a ?
Vendeur lunettes : C’est la friandise la guimauve la plus rare du monde : la Guimauvnus de Milo, sculpte par des guimauve-artisanes travaillant exclusivement comme matriau la guimauve.
Marge : [agace] Vous allez arrter de dire « guimauve » sans arrt ?
[Homer regarde la Vnus de Milo, et la voit lui faire un clin d’œil]
Homer : J’la veux, la Minus du Vlo. [tout bas, Marge] Occupe-toi du vendeur.
Marge : [nerve] Je me suis dj assez donne en spectacle comme a. [l’une de ses poches craque et des dizaines de bonbons se rpandent par terre] Oh, ben comment ils sont arrivs l ? [plusieurs personnes dont le vendeur l’aident ramasser ses bonbons]
Homer : Ça, c’est un travail qui demande des doigts de fe. [il brise la vitrine d’une coup de poing et s’empare de la Vnus. Une alarme retentit]
Vendeur lunettes : Arrtez, arrtez !
Homer : Cours, Marge, sauve le butin !
[Homer et Marge s’enfuient]
Vendeur lunettes : Attrapez-le ! Il a la Vnus ! [toutes les personnes prsentes au salon se lancent leur poursuite, mais Marge russit s’chapper du salon. Homer s’arrte quelques pas de la sortie devant un distributeur de boissons, l’clate d’un coup de pied, attrape une canette de Buzz Cola, la mlange avec des bonbons ptillants et la lance ses poursuivants telle une grenade]
Homer : Rendez-vous en enfer, bande de confiseurs !
[on voit ensuite Homer sortir in extremis du btiment avant que celui-ci n’explose]

SEQ 8 – INT/NUIT Maison des Simpson – Salle de sjour[Bart et Lisa sont sous le manteau de Marge – qu’elle porte encore – et cherchent les bonbons. Marge rit btement]
Bart : [on voit sa tte sortir du manteau] H Lisa, j’ai trouv un gros caramel coll l o j’pense !
Lisa : [sous le manteau] J’arrive !
[tous les bonbons tombent du manteau, et Bart et Lisa avec. Ils clatent de rire]
Homer : H, une minute ! O est-ce qu’elle est ma Minus du Vlo ? Bon, pas de panique, elle a pas pu aller bien loin, elle a plus de bras.
Marge : On va la retrouver ! Ramne plutt la baby-sitter, a fait vingt minutes qu’elle attend dans la voiture.
Homer : Et alors, y’a des tas de trucs pour l’occuper dans la bagnole ! [on entend Ashley klaxonner] Qu’est-ce que je disais ? Elle s’amuse comme une folle !

SEQ 9 – EXT/NUIT Voiture d’HomerHomer : Comme a, vous tes une savante, hein ? Vous allez sur la lune mais vous pouvez pas empcher mes chaussettes de schlinguer.
Ashley : J’en suis dsole.
Homer : Oh, personne vous le reproche... H, vous voulez tenir le volant tandis que je me gratte deux endroits en mme temps ?
Ashley : Vous pouvez me dposer ici.
[Homer arrte la voiture. Ashley en sort, et tandis qu’elle cherche quelque chose dans son sac, Homer remarque que sa Vnus en guimauve est colle sur les fesses de la jeune fille]
Homer : Ma prcieuse Minus !
[il commence la dcoller des fesses d’Ashley. Celle-ci se retourne et, voyant Homer la langue pendante, se met hurler puis s’enfuit en courant] Merci ! [il mange la Vnus puis redmarre]

SEQ 10 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salle de sjour[Bart et Lisa descendent de leur chambre en se tenant le ventre et en gmissant]
Homer : H les enfants, il reste plein de sucreries pour le p’tit-dej’ !
[ils gmissent encore puis se dirigent vers le tas de bonbons]
Marge : Et si on les donnait des enfants ncessiteux ?
Bart et Lisa : [d’un ton plaintif] Non !
[ils commencent manger. Soudain, on entend une foule qui hurle l’extrieur]
Homer : Les gens du salon des confiseurs nous ont retrouvs !
[il regarde par la baie vitre et voit de nombreux manifestants avec des pancartes, parmi lesquels se trouve Ashley]
Ashley : Le voil, c’est lui ! C’est lui qui m’a harcel sexuellement !
Homer : Ha, ouf ! Pendant une seconde, je me suis vu mal barr, mais c’est qu’une... D’oh !

SEQ 11 INT/JOUR et EXT/JOUR Devant la maison des Simpson/Salle de sjourManifestants : [ils scandent] Trois-quatre-cinq-six, Homer est l’empereur du vice ! Il a le diable dans la peau, faut l’conduire l’chafaud ! [ils brandissent des pancartes sur lesquelles sont crites des phrases telles que « tu touches, on te mouche », « Homer = pervers » ou encore « Homer est un porc »]
Homer : [il ferme le rideau] Marge, je te jure que je l’ai pas touche ! Tu sais comment je suis timide, je peux pas prononcer le mot « saindoux » sans rougir comme une fillette ! [il se met glousser btement]
Marge : De toute faon, je te crois, mais tu devrais tout de suite tirer cette affaire au clair, parce que leurs slogans sont trs faciles retenir !
[Homer ouvre la porte d’entre. Une femme lunettes tient une pancarte sur laquelle il est crit « tu ne peloteras point »]
Ashley : Vous vous tes jet sur moi dans la voiture !
Homer : Ouais c’est a, non, je me suis jet sur ma Minus du Vlo qui tait colle sur vous !
Femme lunettes : Ouais c’est a, il nous sort une excuse vieille comme le monde !
[ils le huent]
Homer : Mais non, j’ai de la moralit moi !
[un coup de vent soulve le peignoir d’Homer, qui ne portait strictement rien en dessous. Scandaliss, les manifestants le huent encore puis lui jettent des tomates. Homer referme la porte]
Bart : Je vois pas pourquoi quelqu’un voudrait toucher les fesses d’une fille, c’est de l que viennent les morbacs !
Lisa : P’pa, j’ai pas compris, qu’est-ce qu’elle a dit que tu avais fait ?
Homer : Lisa, tu te souviens de la carte que Grand-pre nous a envoy de Floride avec l’alligator qui mordait le derrire d’une femme ?
Bart : Ha ouais, je me souviens, elle tait top cette carte !
Homer : Exactement, on s’est tous dit qu’elle tait tordante. Ben en fait on s’tait plants, l’alligator en question il harcelait sexuellement la femme.
Bart : Le chien qui a mordu la voisine, c’tait pareil p’pa ?
Homer : Oh a, on n’a jamais su le fin mot de l’histoire.
Lisa : On sait que t’es innocent, p’pa.
Homer : Merci les enfants.
Marge : [elle entrouvre le rideau] Hmm, on dirait qu’ils n’ont pas l’intention de s’en aller de sitt.

SEQ 12 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[les manifestants ont camp devant chez les Simpson. Au petit matin, lorsque Homer sort du garage au volant de sa voiture, ils se prcipitent tous dessus et la secouent de gauche droite en lui lanant des invectives]
Homer : Vous pouvez toujours essayer, vous m’empcherez pas de vivre ma vie !

SEQ 13 – EXT/JOUR – Autoroute[Homer est coinc dans les bouchons, et les manifestants secouent toujours sa voiture]
Femme lunettes : Pas de respect pour les femmes, pas de tranquillit !

SEQ 14 – INT/JOUR Centrale nuclaire – secteur 7G[les manifestants sont encore en train de secouer Homer]
Homme lunettes : Allez, essaie pour voir de pousser le bon bouton, allez, allez, essaye !
Femme : En plus on n’est pas fanas de l’nergie nuclaire !
[Smithers entre et les manifestants cessent]
Smithers : Vous n’avez pas le droit d’tre ici.
Homer : Laissez-les, ils sont avec moi.
[Smithers s’en va et les manifestants recommencent de plus belle]

SEQ 15 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre d’Homer et Marge[les manifestants sont toujours devant chez les Simpson]
Homer : Ils dtruisent ma vie ! S’il te plat Marge, l j’ai vachement besoin de toi, je compte sur toi pour dire ou faire quelque chose pour que a s’arrange, d’accord ? Vas-y !
Marge : Homer... [Homer pousse des grognements ravis] J’en ai dj discut aujourd’hui avec la coordinatrice de l’indignation. Je lui ai dit que t’tais un homme bien, elle n’a pas cout. Alors part tre tes cts, qu’est-ce que je peux faire de plus ?
Homer : Tu veux dire que je suis seul ? J’ai jamais t seul ! Oh non ! Seul ! Tout seul ! J’ai besoin d’aide ! Dieu, aide-moi ! [il crie] Aide-moi, Dieu ! [le tlphone sonne, Homer dcroche] All ?
Dieudonn Jones : All Homer, ici Dieu... donn Jones. Je suis l’animateur de l’mission « le fond du gouffre ». On est au courant de vos problmes, monsieur Simpson. On veut vous aider.
Homer : J’ai vu votre reportage sur l’abominable homme des neiges, j’ai trouv que c’tait honnte et impartial. J’accepte !

SEQ 16 – INT/JOUR Studio de tl[Homer est assis devant Dieudonn Jones et un cameraman]
Homer : Il fallait que quelqu’un raccompagne la baby-sitter. J’avais remarqu qu’elle s’tait assise sur ma guimauve, je me suis jet dessus pour la dcoller ! Oh, quand j’y repense, quel dlicieux, dlicieux festin ! [il se met baver] Oh, j’en peux plus, a me rend fou la guimauve ! Mais ce qui compte avant tout...
Dieudonn Jones : [il l’interrompt] C’tait parfait monsieur Simpson, on a tout ce qu’il nous faut.
Homer : D’accord. Vous pouvez me prsenter l’abominable homme des neiges ? J’aime beaucoup son style.
[Jones est perplexe]

SEQ 17 – INT/NUIT Maison des Simpson – Salon TV[les Simpson regardent « le fond du gouffre »]
Homer : Wouhou ! C’est maintenant que le glaive de la justice va s’abattre !
Dieudonn Jones : [ la tl] Ce soir, « le fond du gouffre » vous emmne incognito voir des btes de sexe dans la ferme du sexe.
Fermier : Mais puisque je me tue vous dire que je fais seulement pousser du mas !
Dieudonn Jones : O sont les prostitues ?
Fermier : Elles sont derrire. Oups !
Dieudonn Jones : Mais auparavant, diplme d’universit, elle consacrait sa vie aux enfants. [on voit Ashley en tenue d’universitaire avec ses parents] Jusqu’ cette nuit au cours de laquelle un pervers obse nomm Homer Simpson lui a donn un cours intensif de dpravation. [on voit Homer devant son garage, il cherche ses cls de voiture dans sa poche et a l’air nerv car il a du mal les sortir. La camra s’arrte sur son visage renfrogn] « La baby-sitter et la bte ».
Homer : Boh, c’est des conneries !
[l’interview d’Homer est diffuse, et on constate qu’elle a t entirement remonte]
Homer : [ la tl] Quelqu’un devait ramener la baby-sitter chez elle. J’avais remarqu qu’elle tait assise sur ses dlicieuses fesses. Je me suis jet sur ses dlicieuses fesses. Oh, quand je repense ses fesses, a me rend fou ! Ses dlicieuses, dlicieuses, dlicieuses, dlicieuses fesses...
Dieudonn Jones : [dans un autre dcor que celui dans lequel s’tait droule l’interview] Donc, monsieur Simpson, vous reconnaissez avoir touch ses fesses. Qu’avez-vous dire pour votre dfense ? [on voit un arrt sur image sur le visage d’Homer, qui a l’air compltement idiot] Monsieur Simpson, votre silence ne fait qu’aggraver votre cas. [l’image fait un zoom avant sur le visage d’Homer] Non, ne vous en prenez pas moi, monsieur Simpson ! N’avancez pas ! N’avancez pas ! Monsieur Simpson ! Noooooooooooooooooon !!!
Voix-off masculine : [rapidement] Cette scne n’a peut-tre pas eu lieu.
Homer : [il teint la tl] Marge, les enfants, tout va trs trs bien se passer. Vous allez monter prparer vos bagages, on va commencer une nouvelle vie... sous la mer.
[Homer s’imagine vivre sous la mer avec sa famille. Lisa joue du saxo avec un hippocampe, Marge joue de la harpe avec une pieuvre et Bart joue du xylophone avec des gros coquillages]
Homer : [il chante en dvorant tous les poissons qui passent sa porte] L sous la mer, l sous la mer, adieu les accusations, bonjour les gentils poissons, l sous la meeeeeeeeeeeeeeeeeeeer !
[Retour la ralit]
Marge : Dmnager sous la mer, c’est toujours ta solution tout, a n’arrivera pas !
Homer : Avec ton tat d’esprit a risque pas !
Marge : Peut-tre que tout va rentrer dans l’ordre... [soudain, on entend un bruit d’hlices, Lisa entrouvre le rideau et remarque plusieurs hlicoptres, rapidement suivis par des camionnettes de chanes de tl qui se garent devant chez eux]
Homer : Ça rentrera pas dans l’ordre, Marge. Y’a jamais rien qui rentre dans l’ordre avec moi !
[en volant trop bas, un des hlicos renverse la voiture d’Homer qui se trouvait devant le garage]

SEQ 18 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salle de bains[Homer prend sa douche. Lorsqu’il en sort, il remarque un hlicoptre devant sa fentre, il hurle et s’emptre dans le rideau de douche. Un journaliste le prend en photo alors qu’il tombe par terre]

SEQ 19 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[les Simpson regardent les infos la tl. A l’cran, on voit une photo d’Homer vanoui sous le rideau de douche dans sa salle de bains]
Prsentateur : Le point sur le scandale Simpson : Homer dort nu sous une tente oxygne, persuad que cela augmente sa puissance sexuelle.
Homer : H, c’est moiti vrai, a ! [il change de chane. Une animatrice de talk-show interviewe une jeune fille en larmes]
Jeune fille : Je ne connais pas Homer Simpson, je n’ai jamais rencontr Homer Simpson, je n’ai eu aucun contact avec lui, mais... [elle clate en sanglots] Excusez-moi, je ne peux pas continuer.
Animatrice : Je comprends, vos larmes en disent plus que n’importe quelle preuve tangible.
[Homer change de chane]
Voix-off masculine : Ce soir, dans l’mission de Ben, vous verrez des mres et leurs filles fugueuses runies par leur haine commune pour Homer Simpson. Et voici votre animateur, le gentil Ben ! [le Ben en question est un ours avec un casque sur lequel est accroch un micro. Le public l’applaudit et Ben se dirige vers une spectatrice pour le lui tendre]
Spectatrice 1 : Je n’ai qu’une chose dire : moins de Homer Simpson, et plus d’argent pour l’cole publique !
Spectatrice 2 : Ben, j’ai une question... [Ben l’ignore et se dirige vers un buffet situ ct du public puis commence manger]
Dresseur : Non, Ben, non ! [Ben le repousse d’un coup de patte, plusieurs autres dresseurs interviennent et lui tirent des flchettes hypodermiques. Ben perd connaissance et s’croule sur le public. L’mission est interrompue, et Homer zappe sur la chane de la Fox]
Voix-off masculine : La soire cinma de la Fox vous propose : « Homer S., portrait d’un pince-fesses », avec Dennis Franz.
Homer : Oh, portrait ! Ça fait trs classe, pas vrai ? [Marge, Bart et Lisa fuient son regard. A l’cran, on voit le Homer du film conduire n’importe comment et arracher des parcmtres, et la fausse Ashley qui hurle. Cette dernire remarque un chat sur la route]
Actrice/Ashley : Non, monsieur Simpson, un chat est une crature vivante !
Dennis Franz/Homer : J’en ai rien cirer ! [il crase le chat puis arrte la voiture] Maintenant je vais me jeter sur ces jolies... [il regarde les fesses d’Ashley]
Actrice/Ashley : Non, monsieur Simpson, c’est du harclement sexuel ! Si vous continuez, je hurle et tout le pays sera au courant !
Dennis Franz/Homer : [il rit] Quoi ? Avec un homme la Maison-Blanche ? [il rit encore] J’ai rien craindre ! [il rit de plus belle. Homer est abattu et zappe encore, cette fois-ci sur Channel 6. A l’cran, on a une vue arienne de la maison des Simpson]
Kent Brockman : Cela fait 57 heures maintenant que nous sommes en direct depuis la maison des Simpson. N’oubliez pas de suivre 8h le rsum des grands moments de la journe : le moment o le camion-poubelle est arriv, celui o Marge Simpson a mis le chat dehors. Il pourrait avoir t harcel, nous ne savons pas encore. Bien entendu, il est impossible de voir l’intrieur de la maison sans une camra munie d’un objectif sensible la chaleur. Alors allumons-la. [une fois la camra infrarouge allume, on peut voir travers les murs que les Simpson sont assis sur le canap, et qu’un poulet rtit dans le four] Je ne suis pas familier avec cette nouvelle technologie, mais je suis sr que c’est Simpson qui tourne lentement dans le four. [la camra fait un zoom avant sur le poulet] La temprature de son corps a grimp plus de 300°. Il cuit littralement dans son jus. Voici les rsultats de notre sondage tlphonique : 95 % des gens pensent que Simpson est coupable. Bien entendu, il ne s’agit que d’un sondage-maison, lequel n’est pas lgalement reconnu, moins que la proposition de loi soit accepte, ce pour quoi nous prions tous !
Homer : [abattu] Je n’ai pas un seul ami dans le monde.
[dehors, Moe, Lenny, Apu, Barney et le Dr Hibbert se fraient un chemin parmi les manifestants]
Moe : Laissez-nous passer !
Marge : Oh, tu crois a ?
Moe : Laissez-nous passer, bande de vautours !
[tous les cinq font bloc devant la porte d’entre]
Homer : Oh Marge, c’est un miracle !
Moe : Comment pouvez-vous juger un homme sans questionner les gens qui le connaissent le mieux ? C’est nous qui connaissons tous les ragots sur lui, les enchres commencent 1000 $ !
Homme 1 : 1200 !
Homme 2 : 1500 !
Femme : 1800 !
Homme 3 : 1900 $ !
Femme : 2000 !
Homer : [dcourag, il referme le rideau et tend les bras vers sa famille] J’ai besoin d’affection. [ils hsitent quelques secondes puis l’treignent] Pourquoi que vous avez hsit ?
Lisa : Excuse-nous p’pa, on te croit, je t’assure c’est vrai !
Bart : C’qu’il y a, c’est que c’est dur de pas croire la tl, elle a pass plus de temps nous duquer que toi !
Homer : Oh... Peut-tre que la tl a raison... La tl a toujours raison... [il monte les escaliers, l’air triste. Une fois Homer en haut, Bart et Lisa treignent la tl] Vous embrassez la tl ?
Bart & Lisa : Non. [ils embrassent la tl]

SEQ 20 – INT/JOUR Maison des Simpson – Chambre d’Homer et Marge[Homer regarde la tl dans le noir, recroquevill sur le lit. La chambre est un capharnam et Homer n’est pas ras]
Prsentateur : Et le premier nom sur lequel je tombe par le plus grand des hasards est celui d’Homer Simpson.
[il zappe. On voit l’Abeille Espagnole sentir le parfum d’une fleur, un homme habill en bagnard surgit derrire lui et lui pince les fesses]
Abeille Espagnole : Ae, ae, ae ! C’est Homer Simpson ! Me molestado !
[on voit la fleur se faner trs vite]
Homer : Hin, je prfre quand mme quand ils se moquent des autres. Ouh, je sais, « ce soir on improvise », ils parlent que de trucs d’avant les annes 1980.
[il zappe sur l’mission en question]
Improvisateur : Des fois j’ai des ides bizarres, comme « qu’est-ce qui se passerait si E.T. et Mister T avaient un bb ? » Ha ! On aurait un Mister E.T.T., pas vrai ? Et si ce bb parlait, a donnerait quelque chose comme a : [il imite Mister T] « je plains l’andouille [il imite E.T.] qui peut pas tlphoner maison ! »
Homer : [il rit] Ouh, j’aimerais pas tre la place de Mister T !
Marge : [elle entre et allume la lumire] Homer, les enfants ont une bonne ide pour dfendre ton honneur !
Lisa : Les mdias te prsentent comme un monstre parce qu’ils se fichent de la vrit. Pour eux, ce qui compte, c’est de divertir. Tu as besoin d’une tribune o on ignorera le sens mme du mot divertir : la tlvision locale faite par les citoyens !
Homer : Ouais, justement, c’est une chane qui craint !
Marge : On pourrait dcorer le plateau ! Installer une fougre, prendre une chaise pliante au garage, sans oublier le plus important : la vrit !
[Homer, Bart et Lisa la regardent, perplexes]

SEQ 21 – INT/JOUR Chane de tl locale[Abraham accroche un drapeau amricain derrire le pupitre o se tient Homer]
Marge : Il n’y a que 49 toiles sur ce drapeau !
Abraham : Faudra que je sois bouff par les vers avant de reconnatre le Missouri !
[Marge allume un projecteur et Bart commence filmer]
Lisa : Et voici maintenant « compte-rendu d’innocence » prsent par Homer Simpson !
Homer : Bonjour, je m’appelle Homer Simpson, celui qui certains d’entre vous appellent « le pre pervers ». Vous savez, tout le monde croit tout de suite les pires choses sur moi, on se fiche de savoir que j’ai rien fait. Et c’est vrai que j’ai rien fait. Bon d’accord, j’ai fait des trucs pas terribles dans ma vie, mais harceler des femmes, a non, j’ai jamais fait ! C’est comme une fois, ils avaient organis une course de vieilles bicyclettes d’poque, avec une grande roue devant, alors je me suis dit : « tiens, on va voir c’qu’on va voir », alors je suis all chercher un mga-parpaing, et je... [Marge lui fait signe d’abrger] Bon ben faut que j’y aille. [il part puis revient deux secondes aprs] Innocent !
Lisa : Papa, tu as russi, je suis trs fire de toi !
Ado boutonneux : Le voyant des appels est allum !
Tous : Ouais !!!!
Ado boutonneux : Deux appels ? On n’en a jamais reu autant... All ? Non, Jeannette n’habite pas ici. All ? Oui, a m’intresse d’conomiser sur les appels en province. Ça m’intresse beaucoup !
[les Simpson sont dus]

SEQ 22 – INT/JOUR Maison des Simpson – Cuisine/EntreHomer : [il prpare du prozac] Marge, c’est tellement dprimant, mon seul espoir c’est ce prozac fait maison. [il le gote] Hmm, a manque de glace la fraise.
[on sonne la porte. Homer va ouvrir, devant la porte se tient un cycliste sur une bicyclette d’poque]
Cycliste : Alors comme a vous n’aimez pas les bicyclettes anciennes, hein ? [il lui donne un coup de pied au visage puis s’en va. Homer ferme la porte mais la sonnette retentit encore. Cette fois-ci, il s’agit de Willie le jardinier, une cassette vido la main]
Willie : Homer, je suis dingue de vido amateur, et ton mission c’est la vido la plus amateur que j’ai jamais vue ! Mon passe-temps moi c’est de filmer en cachette les couples dans les voitures. J’en avais pas parl, parce que dans cette ville on m’aurait fait passer pour un pervers... Alors que chez moi dans mon village, tout le monde fait a !

SEQ 23 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[Willie passe la cassette aux Simpson. A l’cran, on voit le maire Quimby en train d’embrasser une femme dans sa limousine]
Quimby : Oh ma poulette, oh oui, oh ma poulette !
Willie : Ha non, a c’est le maire Quimby. [il met en avance rapide] Ha, voil, c’est a ! [on voit Homer dcoller sa friandise des fesses d’Ashley]
Homer : [sur la vido] Ma prcieuse Minus ! [Ashley hurle] Merci !
Lisa : Papa, a t’innocente compltement !
Marge : Les tribunaux ne font pas toujours leur travail, mais aussi longtemps que les gens se filmeront les uns les autres, la justice sera rendue !

SEQ 24 – INT/JOUR Universit de Springfield – Rsidence des tudiantes[Les Simpson passent la cassette Ashley]
Lisa : Vous voyez ?
Ashley : Je vous prenais pour un animal, mais votre fille m’a dit que vous tiez un type bien, et je crois qu’elle a raison.
Homer : Vous avez raison toutes les deux.

SEQ 25 – INT/NUIT Maison des Simpson – Salon TV[les Simpson regardent « le fond du gouffre »]
Dieudonn Jones : [ la tl] Dans leur qute forcene du scoop, il arrive que nos spcialistes de l’information fassent des erreurs. « Le fond du gouffre » souhaite apporter les corrections suivantes. [on voit du texte dfiler toute vitesse sur l’cran]
Bart : Whoua, y’a pas de cocane dans le coca !
Homer : Michael Jackson n’est pas en plastique ?
Lisa : C’est toi, papa !
Tous : Ouais !!!
Dieudonn Jones : Demain, dans « le fond du gouffre », vous dcouvrirez l’immigr clandestin pervers. Il vous a peut-tre sournoisement film votre insu. Dcouvrez Willie, le vido-mateur. [on voit Willie remettre une cassette vido Jones et la camra fait un zoom sur son visage]
Homer : Ce type c’est un malade !
Marge : C’est grce lui que t’as t innocent !
Homer : Mais coute la musique, il est diabolique !
Marge : Cette exprience ne t’a pas appris que tu ne devais pas croire tout ce qu’on te disait ?
Homer : Marge, mon amie, je n’ai rien appris du tout ! [Marge, Lisa et Bart s’en vont, dpits. Une fois qu’ils sont partis, Homer treint la tl] On se disputera plus jamais, hein ?
Script écrit en mai 2006 par Matthieu
L'quipe du site | A propos | Contact
2000-2020 The Simpsons Park