Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

23/01/2018
Une scène coupée de Je crois en Marge (s8) disponible dans le DVD montrait Jasper être le prédécesseur du révérend Lovejoy.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Roboflop
Homer et Bart participent à des combats de robots...
23/01 à 17h20 (6ter)
Tout un roman !
Marge écrit un roman qui s'inspire de Moby Dick...
23/01 à 17h40 (6ter)
En marge de l'histoire
L'histoire de la descendance d'Henry VIII/L'histoire de Lewis et Clark débarquant aux Etats-Unis/L'histoire de Mozart
23/01 à 18h10 (6ter)

Derniers commentaires

Les Simpson59 | Super travail (« Good Night » version remastérisée)

DarpaSaly69 | Faut pas oublier que Pork and Burns, aussi 11ème épisode de la saison 28 (diffusé le 8 janvier)... (Un point sur les audiences)

tomy68202 | C'est une très bonne nouvelle. Il devrait y avoir 5 épisodes inédits par semaine et la diffusion ... (Les saisons 24 à 28 imminentes sur W9)

Les Simpson59 | 6 millions, très bonne audience. (29x10 - Haw-Haw Land)

alexandreleblanc | Merci mon ami, habituellement je prends bien le temps de corriger, mais j'ai peut-être passé un peu ... (29x10 - Haw-Haw Land)

Script : Il faut Bart le fer tant qu'il est chaud

SEQ 1 – EXT/JOUR Dans la rue – Bus scolaire[Le bus scolaire fait route vers Fort Springfield. Le véhicule est en très mauvais état. Les amortisseurs sont usés, les roues ne tiennent presque plus, le pot d’échappement traîne par terre...Le bus est secoué d’avant en arrière. Les enfants on l’air d’apprécier]
Enfants : Ha, ha, ha ! Ouiiii !
Milhouse : Ma parole, ils l’ont récupéré à la casse ce car !
Bart : Il est moins dangereux que le vieux car en tout cas.
[On voit l’ancien bus scolaire devant l’école élémentaire. Il est encore plus abîmé que l’autre. Il n’y a plus de roues, les fenêtres sont cassées... Une feuille tombe d’un arbre juste au dessus. Lorsque celle-ci touche le toit du car, le véhicule explose]
Milhouse : Eh ! Il est temps de changer de place. Le trou s’est agrandi ! [Il y a un grand trou sous les pieds de Bart et Milhouse. Les 2 enfants se jettent alors sur la banquette devant eux pour ne pas tomber dans le trou. Soudain, la banquette sur laquelle ils étaient assis s’effondre et passe sous les roues du véhicule. Edna Krapabelle observe la scène depuis l’avant du bus]
Edna : Seymour, les enfants jouent de nouveau dans le trou. Vous ne deviez pas le faire réparer ?
Skinner : Vous savez comme moi qu’on a réduit notre budget. Si j’avais cet argent, je ferais plutôt réparer le pot d’échappement. A mon avis ça explique le mauvais résultat des enfants. [On voit à l’arrière du bus une épaisse fumée noire. Tous les enfants toussent à l’exception de Ralph qui n’a pas l’air d’être incommodé... Le bus passe devant un panneau sur lequel il est écrit : « Fort Springfield. Site de la guerre civile à ½ mile »] Bien. Le champ de bataille n’est plus qu’à 700 mètres. Procédure de freinage. [Les enfants retirent leurs vestes, leurs manteaux... et les passent par la fenêtre pour s’en servir comme parachute. L’air s’engouffre dans les vêtements et fait tout doucement freiner le bus]

SEQ 2 – EXT/JOUR Fort Springfield – Entrée[Une guide montre un vieux canon à des touristes]
Guide : Ce canon datant de la guerre civile a été entièrement remit à neuf. Il est donc prêt à tirer. C’est une chance que nous n’ayons pas à faire feu, car il est dirigé, comme vous pouvez le constater, vers le pied de ce mirador. [Elle montre une tour de guet sur laquelle un homme à lunette se trouve] Les gens ne se rendent pas compte à quel point cette pièce d’artillerie est sensible. La plus petite secousse pourrait lui faire cracher le feu ! [A ce moment, le bus scolaire de Springfield se dirige à toute vitesse vers le canon et le heurte. Il ne se passe rien, hormis que la roue gauche du canon se détache à cause de la secousse] ... Naturellement, pour des raisons de sécurité, ce canon n’est jamais chargé. Simple question de bon sens.
[Les enfants descendent du bus. Skinner s’entretient discrètement avec Otto]
Skinner : Otto, si vous faisiez le plein d’essence ? Tenez, la... carte de crédit. [Il sort un tuyau en caoutchouc de sa poche intérieur]
Otto : Oheuuu...
Skinner : Et une menthe soluble, pour faire passer le goût. [Il lui donne un bonbon]

SEQ 3 – EXT/JOUR Fort Springfield – Entrée – Caisses[Skinner va prendre des tickets pour entrer dans le fort Springfield]
Skinner : 5 dollars par enfants !? L’an dernier c’était gratuit !
Caissière : [Haussant les épaules] Nouveau propriétaire. [Elle montre un panneau sur lequel il est inscrit : « Diz-Nee. Parc historique. Désolé, il y a des bénéfices à empocher »]
Skinner : Diz-Nee ?... Mais enfin, d’où voulez-vous que je sorte autant d’argent !? Aucun école ne... [A ce moment arrive un car scolaire très moderne à 2 étages. Les enfants et le proviseur sortent du véhicule. Sur la casquette du proviseur on peut lire : « Le plus grand proviseur du monde »]
Vaillant : [Donnant des billets à la caissière] Tenez, ça c’est pour les entrées. Et ça, c’est pour vous. [Il donne quelques billets supplémentaires] Tâchez de leur donner quelques explications supplémentaires.
Caissière : Oui monsieur le proviseur Vaillant.
Skinner : [A lui-même d’un air énervé] Tout lui est dû depuis qu’il a reçu l’oscar du meilleur proviseur ! Une jolie magouille, oui !

SEQ 4 – EXT/JOUR Fort Springfield – Champ de batail[La reconstitution de la guerre civile commence. Des hommes déguisés en soldats nordistes de Springfield attendent dans une pleine. Des enfants sont assis non loin d’eux et écoutent le guide]
Guide 2 : Le 21 mai 1864, les poilus de la 9ème compagnie d’infanterie exhibent fièrement au soleil leur barbe majestueuse, quand soudain, les troupes ennemies dévalent la colline de ce coté-ci. [Des sudistes blessés agitant des mouchoirs blancs sont en haut de la colline]
Sudiste 1 : Fort Springfield, nous nous rendons sans condition !
Sudiste 2 : On est malade ! On a besoin de ventouses et de scies pour couper nos membres gangrenés !
Guide 2 : Mais les soldats de Springfield sont trop courageux pour accepter cette rédition.
Nordiste : En avant les enfants ! Ces drapeaux blancs ne font pas le poids à côté de nos fusils !
Nordiste 2 : Chargeeeeeez !! [Les Springfieldiens nordistes tirent alors sur les sudistes avec leurs armes]
Guide 2 : Les soldats de Springfield massacrent alors héroïquement leurs ennemis qui demandent grâce. [Un sudiste supplie un nordiste de ne pas le tuer. Celui-ci s’en fiche et l’embroche avec sa baïonnette. Un autre sudiste agite un mouchoir blanc, mais un soldat de Springfield lui tire dessus malgré tout. En voyant cela, les enfants sont heureux]
Enfants : Ouaiiiiiiis !!
[Bien plus loin, les enfants de l’école élémentaire de Springfield qui n’ont pas pu entrer dans le fort, regardent tour à tour le spectacle, au dessus d’une palissade. Edna prend les élèves sur ses épaules un par un pour que chacun puisse voir]
Bart : On voit que dalle ici. Y a que les gros soldats que j’arrive à voir.
Skinner : Laisse la place ! Suivant.
Nordistes : Ouaiiiiiiiiis ! Ouaiiiiiiiiis !
[Un sudiste avec une hache dans la tête, jouant le rôle d’un mort, voit que Bart regarde au dessus de la palissade]
Sudiste 3 : Eh ! Y a des élèves qui essaient de resquiller !
Guide 2 : Attrapez-les !
Nordiste 1 : Servez-vous de vos faux fusils pour les assommer !
Skinner : Courrez les enfants !
Enfants : Aaaaaah !!!

SEQ 5 – EXT/JOUR Fort Springfield – Entrée[Les soldats poursuivent Skinner, Krapabelle et les enfants]
Skinner : Démarrez Otto ! Démarrez fissa !
[Otto est en train d’aspirer l’essence qui se trouve dans le réservoir du bus de l’autre école avec son tuyau. Il recrache tout par le nez]
Otto : Bééh ! Mince ! J’aurai pas dû boire la menthe en premier !

SEQ 6 – EXT/JOUR Devant le Fort Springfield[Otto a démarré le bus et commence à rouler. Les enfants poursuivent le véhicule à pied et tentent de monter dedans]
Otto : Allez, grimpez ! [Les enfants grimpent dans le bus hormis Uter qui n’arrive pas à le rattraper]
Uter : Attendez !
Soldats : Ouaiiiiiiiis ! [Uter, complètement essoufflé, s’écroule sur la route. Les soldats l’encerclent et abattent leurs faux fusils sur lui]

SEQ 7 – EXT/JOUR Sur la route – Bus scolaire[Le bus scolaire a maintenant quitté Fort Springfield]
Edna : Ah, bravo ! A cause de vos économies de bouts de chandelles, on a dû abandonner des enfants sur le champ de batail !
Skinner : Béni soit celui qui a inventer les autorisations de sortie ! [Il embrasse les autorisations de sortie qu’il a dans les mains]

SEQ 8 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Réfectoire[Lisa est en train d’enlever des choses qui ne lui plaisent pas dans son sandwich. Bart s’approche d’elle]
Bart : Je crois que c’est ton déjeuner que j’ai pris. [Il lui montre un mot écrit par Marge qui accompagnait le déjeuner. On entend Marge dire ce qu’elle a inscrit]
Voix de Marge : Je suis très fière de toi. Je t’aime, Maman.
Lisa : Ah oui, je me disais bien que c’était pas le miens. [Elle lui montre le mot qui était avec son déjeuner]
Voix de Marge : Sois gentil. Pour l’amour du ciel, je t’en prie, sois gentil. [Bart et Lisa échangent leur déjeuner]
[Plus loin, à une autre table, Skinner et Krapabelle sont en train de manger]
Edna : Seymour, les profs en ont ras-le-bol ! Vous devez réinjecter de l’argent dans l’école. Vous avez fait des coupes tous azimuts. Dans les salaires, le matériel, la nourriture... [Elle goûte son plat] Vous pouvez dire ce que vous voulez, je reconnais le goût du papier !
Skinner : Oooh ! C’est bon pour les intestins et on y trouve une dizaine d’excellentes vitamines... Et puis, vous n’avez même pas reconnu le tapis de gym !

SEQ 9 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Cuisines[On voit Doris qui fait rentrer un tapis de gymnastique dans un broyeur]
Doris : On peut pas dire qu’il y ait beaucoup de bidoche dans ce tapis de gym !

SEQ 10 – INT/JOUR Ecole élémentaire – RéfectoireEdna : Nos exigences sont très raisonnables ! En vous entêtant, c’est l’avenir des enfants que vous mettez en danger !
Skinner : [Il s’énerve] Ooooh ! Arrêtez Edna ! Nous savons tous les deux qu’ils n’ont aucun avenir !! [Les enfants, bouche bée, se tournent tous vers Skinner] Euh... Ha, ha, ha ! Prouvez-moi que j’ai tort les enfants ! Prouvez-moi que j’ai tort. [Skinner et Edna s’en vont]
Lisa : Je ne les ai jamais vu se disputer comme ça. Je crains que leur violente prise de bec ne débouche sur une grève des profs.
Bart : Une grève ? Eééééh ! [Il fait craquer ses doigts et se fait mal] Aie !... Ooooh ! Mes os sont vachement fragiles. Pourtant je bois beaucoup de... [Il lit ce qui est écrit sur sa brique de lait] « Laique » ? [Sur la brique on peut lire : « Laique. Maintenant avec de la vitamine R »]

SEQ 11 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Classe de Mme Krapabelle[Skinner et Edna entrent dans la classe. La pièce est en très mauvais état. Il y a des fissures sur les murs, les fenêtres sont cassées...]
Edna : Comment voulez-vous qu’on enseigne avec un matériel pareil !? Comment montrer un point sur une carte avec une baguette aussi visée ? [Elle lui donne une baguette qui mesure quelques centimètres]
Skinner : On peut encore pointer. Regardez... [Il touche plusieurs fois l’épaule d’Edna avec la baguette]
Edna : Arrêtez ! Et regardez ça ! Les seuls livres que nous aillons sont ceux que les autres écoles ont mis à l’index ! [Elle montre une bibliothèque. Parmi les livres qui s’y trouve on peut voir : « Theory of evolution », « Sexus », « 40 years of playboy », « The satanic verses », « Steal this book », « Hop on pop »]
Skinner: De toute façon, les enfants lirons les Verses sataniques un jour ou l’autre... [Il s’en va]
Edna : [Enervée] Hou-hou ! [Bart entre dans la classe] Va-t-en Bart, ce n’est pas le moment !
Bart : J’ai vu que vous vous disputiez. Ca m’ennuierait qu’il y ait une grève et que l’école soit fermée.
Edna : Ho, ho, ho ! Je suis sûr que tu serais très contrarié. Rassure-toi, il n’y aura pas de grève.
Bart : [D’un air déçu] Ouaiiis... [Il réfléchit et sourit] Skinner a dit que vous n’avez pas assez de nouilles pour en faire une !
Edna : Skinner a dit ça !?
Bart : Et je dis « nouilles » parce que je suis poli.

SEQ 12 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Bureau de Skinner[Bart est maintenant dans le bureau du principal Skinner]
Bart : Et Krapabelle a dit que vous accorderiez aux profs tout ce qu’ils exigeraient.
Skinner : Elle a dit ça ?
Bart : Ouais. Et que vous céderiez comme une planche pourrie sous le poids d’un moustique.
Skinner : Oui, eh ben crois-moi, c’est ce qu’on va voir ! Simpson, j’ai toujours pensé que tu étais sournois et manipulateur...Mais je me rends compte que tu es un petit garçon très sensible.
Bart : Merci m’sieur.
Skinner : [Attendri] Ooooh !

SEQ 13 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Couloir[Skinner et Krapabelle se disputent dans le couloir]
Edna : Seymour, vous êtes ignoble ! Les profs ne resteront pas les bras croisés !
Skinner : Les profs ? Vous êtes trop poules mouillées pour faire la grève !
Edna : Vous êtes trop poule mouillée pour nous affronter tous ! [Ils s’en vont chacun de leur côté. Bart, caché dans un casier, entre-ouvre la porte]
Bart : Cot, cot, cot, coooot ! [Il referme la porte du casier. Skinner et Edna se retournent d’un air fâché, Skinner croyant que c’est Edna qui a fait ce bruit et vice versa]
Skinner : Ca suffit !!
Edna : C’est la grèèèèèèève !!

SEQ 14 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Classe de Melle Hoover[On entend Skinner et Edna se battrent dans le bureau du proviseur pour obtenir le micro]
Skinner : [Au micro] Attention ! Ceci est un communiqué spécial. Tout va pour le mieux dans l’école. L’autorité de votre proviseur est absolue... [On entend des grésillements. Edna essaie de prendre le micro des mains de Skinner] Mais donnez-moi ça !...
Edna : A l’attention du corps enseignant : Nous sommes en grève ! Ha !
Enfants : Hein ?... [Heureux] Ooooooh !
Lisa : [Triste] Oh non ! La grève...
Ralph : Mademoiselle Hoover, vous êtes en.... [Il se rend compte que Hoover n’est déjà plus dans la classe. Elle s’en va à bord de sa décapotable en lançant des feuilles de papier en l’air]
Hoover : Rentrez chez vous les enfants !

SEQ 15 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Gymnase[Il n’y a plus personne dans le gymnase à part une petite fille, suspendue à plusieurs mètres de haut à des anneaux]
Fille : Ehoooo !... Monsieur Walterophile !... J’aimerai bien descendre maintenant.

SEQ 16 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Salle de musique[Les enfants sont en train de jouer « God save the queen » avec leurs instruments. Ils s’arrêtent]
Data : Eh, maintenant que monsieur Largo est partit on peut jouer de la musique interdite. [Ils se mettent à jouer « Pop goes the weasel ». Largo revient et entre-ouvre la porte de la classe]
Largo : Je vous ai entendu ! [Il s’en va. Les enfants continuent de jouer]

SEQ 17 – EXT/JOUR Dans la rue[Les enfants sortent de l’école en courrant et en criant]
Enfants : Ouaiiiiiiiis !!

SEQ 18 – INT/JOUR Maison des Simpson – Séjour[Marge fait le ménage. Elle passe un plumeau sur la tête de Petit Papa Noël et sur celle de Boule de Neige II qui sont en train de dormir sur le canapé. Bart et Lisa arrivent près de Marge en courrant]
Marge : Bart, Lisa ? Mais qu’est-ce que vous faites à la maison si tôt ?
Bart : Bonne nouvelle m’man !
Lisa : Une affreuse nouvelle maman !
Bart : [Surexcité] C’est la grève à l’école ! Peut-être pour toujours ! Je surchauffe ! Je vais disjoncter ! [Il embrasse le chien puis s’en va à l’étage en courrant]
Lisa : Heureusement j’avais prévu ça, alors tout va bien. [Elle prend une mallette qui se trouve dans le meuble à côté du canapé. Il est écrit sur celle-ci : « Kit de préparation en cas de grève ». Lisa l’ouvre. A l’intérieur on peut voir une photo de l’école, un livre de math, un paquet de bâtonnets de poissons qu’on sert à la cantine et un magnétophone. Lisa appuie sur « play » pour lancer la cassette. On entend alors la sonnerie de l’école puis la voix de Melle Hoover]
Hoover : [Au magnétophone] Tenez-vous droit !...Regardez devant vous !... On ne parle pas !... C’est du chewing-gum ?... C’est du chewing-gum ?... C’est du chewing-gum ?...
Lisa : Ooooh, ouiiiiiiii ! Oooooh ! [Bart descend les escaliers. Il a son skate-board, un gant de base-ball et un pied de biche dans les mains]
Marge : Bart, laisse ce pied de biche ! Je n’aime pas te voir fureter avec cet outil !

SEQ 19 – INT/JOUR Maison des Van Houten – Salon[Milhouse entre en courrant chez lui]
Milhouse : Maman, papa ! Bonne nouvelle ! Les profs sont en...
Luann : Nous savons.
Kirk : Nous avons engagé un professeur particulier. [Le professeur s’approche de Milhouse]
Prof particulier : Bien, nous travaillerons un peu plus aujourd’hui pour rattraper tout ce temps perdu.
Milhouse : Ooooooooh !

SEQ 20 – EXT/JOUR Dans les rues de Springfield[Les enfants, n’allant pas à l’école pendant la journée à cause de la grève, sortent tous de chez eux et vont jouer sur la route, bloquant ainsi la circulation]

SEQ 21 – EXT/JOUR Chantier de construction[Bart se trouve ne plein milieu d’un chantier de construction]
Bart : Aaaaaah ! C’est géant ! [Bart prend un porte-voix posé sur une table et s’en sert pour interpeller les ouvriers] [Au porte-voix] Toi là, sur la grue, tourne en rond à toute vitesse ! [Le grutier, ne comprenant pas, hausse les épaules mais s’exécute. Il fait tourner sa grue très rapidement sur elle-même. La « camera » revient sur Bart. On entend la poutre qui était tenue par la grue se détacher et s’écraser sur le son. On entend aussi des ouvriers crier]
Ouvriers : Aaaaaaaaaah !!
Bart : [Au porte-voix] Eh, toi ! Envoie 3 tonnes de sable sur le pipi-room ! [Un ouvrier entre dans les toilettes de chantier. Soudain, un amas de sable tombe dessus]
[Le contremaître arrive et prend le porte-voix des mains de Bart d’un air énervé. Il s’adresse alors aux ouvriers. Il a la exactement la même voix que Bart]
Contremaître : Eh ! Vous faites pas la différence entre ma voix et celle d’un gamin !? Oooooh ! Aye caramba !

SEQ 22 – INT/JOUR Salle de jeux vidéo[Une longue file d’attente d’enfants patiente devant la salle de jeu vidéo pour pouvoir rentrer. Un homme à l’entrée secoue les enfants. S’il entend de la monnaie lorsqu’il les secoue, il les laisse entrer dans la salle de jeu]

SEQ 23 – EXT/JOUR Parc[Bart joue aux échecs contre 3 joueurs differents. Des gens observent la scène. Sur le premier jeu, il bouge un fou. Sur le 2ème également. Sur le 3ème, il bouge sa reine]
Homme : Eh, T’as vu ? Le môme joue 3 parties en même temps !
Joueur 1 : Echec et mat !
Joueur 2 : Echec et mat !
Joueur 3 : Echec et mat !
Bart : Zut !

SEQ 24 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salle à manger[Les Simpson sont en train de manger. Lisa a l’air triste]
Homer : Quels fainiasses ces enseignants ! Ils nous refilent nos gamins !
Lisa : Papa, en faisant la grève, ils essaient de faire pression sur l’administration pour être plus heureux, donc plus productif.
Homer : Lisa, quand on aime pas son boulot, on fait pas la grève ! On y va tous les jours et on se contente de glander. C’est comme ça en Amérique.
Lisa : J’ai des manuels, mais si je ne suis pas noté par l’éducation nationale ça ne sert à rien ! [D’un air terrorisé elle sort ses manuels et les feuillettes rapidement] Ma formation est réduite à néant !
Marge : Tu devrais te détendre un peu mon chou.
Lisa : Me détendre !? Je ne peux pas ! Pas plus que je ne peux crier, hurler ou... [Elle ne parvient pas à trouver d’autres mots semblables. Elle est alors terrorisée] Oooooh !! Seulement 2 synonymes !? Oooooooh, mon dieu ! Je régresse intellectuellement ! Aaaaaaaaaaaaaaaah !! [Elle s’en va en courrant]
Homer : 1 tellectuellement et même 2 tellectuellement !

SEQ 25 – EXT/JOUR Devant l’école élémentaire[Les profs défilent devant l’école avec des panneaux. Sur ceux-ci on peut lire : « 2 + 2 = 1 Augmentation », « A comme Appel, B comme augmentation », « Aboule ! Aboule ! Aboule ! ». Lisa s’approche de Melle Hoover avec un crayon et un carnet dans les mains]
Lisa : Dites, si on avait école cette semaine, qu’est-ce qu’on étudierait, hein ? Ha, ha....
Hoover : Ne t’approches pas de moi ! [Lisa est vexée. Edna Krapabelle monte sur une caisse pour se faire entendre par les autres profs]
Edna : Bonne nouvelle mes amis !
Profs : Ouaiiiiiiis !
Edna : Je vous annonce qu’un syndicat a décidé de faire grève par solidarité avec nous ! Le syndicat des accordeurs de pianos !
Profs : [Déçus] Oooooooh !

SEQ 26 – EXT/JOUR Dans la rue[Dans une rue, un accordeur de piano est adossé contre sa camionnette. Il a dans ses mains un panneau sur lequel il est écrit : « En grève ». En entend, dans la maison derrière lui, que quelqu’un joue au piano mais que celui-ci n’est pas accordé]

SEQ 27 – EXT/JOUR Devant l’école élémentaire[Bart s’approche des profs]
Bart : [A lui-même] Eh, c’est pas tout ça. Il faut qu’elle dure cette grève... [Il interpelle l’un des profs et lui dit quelque chose à l’oreille] Eh, vous savez j’ai entendu Skinner dire que vous n’alliez pas tarder à craquer ! [Le bouche à oreille se produit alors. Le prof répète ce que lui a dit Bart à Hoover. Hoover le dit à une autre prof. Celle-ci à Largo. Largo à Doris. Doris a un autre prof. Celui-ci s’approche d’Edna et lui répète ce qu’on lui a dit]
Prof : Skinner a dit qu’on allait craquer. Crotte au cul, crotte au nez !
Edna : Ah oui !? Il va le regretter ! Et surtout à cause de ce « Crotte au cul, crotte au nez » !
Profs : Ouaiiis ! Ouaiiis !

SEQ 28 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Bureau de Skinner[L’inspecteur Chalmers est dans le bureau de Skinner]
Chalmers : Seymour ! Vous êtes parfaitement incompétent !
Skinner : Eh bien, je pense sincèrement que...
Chalmers : Lamentable loque ! Ecoutez ces automobilistes qui klaxonnent par solidarité avec eux !
[A l’extérieur, on voit Edna Krapabelle qui tient un panneau qui dit : « Klaxonnez si vous aimez les cookies ». Toutes les voitures qui passent devant elle klaxonnent]

SEQ 29 – INT/JOUR Maison des Van Houten – Salon[Le professeur particulier de Milhouse écrit « Colonie Américaine, 1977 -> 1836 » sur un tableau puis regarde sa montre]
Prof particulier : 15 minutes de récréation, Milhouse. Le contenu de la récréation va du chapitre 3 au chapitre 7.
Milhouse : Ouais ! C’est la récré ! [Il prend son livre d’histoire et s’en va]

SEQ 30 – EXT/JOUR Devant la maison des Van Houten[Milhouse sort de la maison, s’assied sur le pas de la porte et se met à lire son livre d’histoire. Bart arrive]
Bart : Eh, j’ai vu un essaim d’abeilles tueuses. Tu viens leur balancer des pierres ?
Milhouse : Désolé Bart. Je suis plongé dans l’histoire de l’indépendance des Etats-Unis.
Bart : Hein ?
Milhouse : Quoi qu’il en soit, ça devrait être possible dans une quinzaine.
Bart : Hein ?
Milhouse : Je pourrais jouer dans 2 semaines.
Bart : Q...quoi ?

SEQ 31 – INT/JOUR Maison des Jones[On se rend compte que Jimbo vit dans une maison très bourgeoise. Il regarde un feuilleton avec sa mère]
Jimbo : [Emu] Snif !... Je...Je ... Ca me bouleverse que Brian s’abaisse à faire une chose pareille et surtout là, au beau milieu du mariage de Sue Helen et de Steven ! [Sa mère lui tend un plat d’amuse-gueules. Jimbo en prend un]

SEQ 32 – INT/JOUR Salle de jeux vidéo[Dolph et Kearney jouent à 2 jeux à la fois]
Dolph : Tout ce temps libre, j’aurai pas cru qu’un jour j’en aurais ras-le-bol de Balafrer II !
Kearney : On devrait peut-être arrêter. On m’a déjà dit que j’avais les poignets d’un homme de 80 ballets !

SEQ 33 – INT/JOUR Première banque de Springfield[Plusieurs personnes font la queue devant les guichets. Bart arrive]
Bart : Ha, ha, ha, ha ! [Il s’approche d’un homme et prend une voix féminine] Alors comme ça, la banque n’a plus d’argent !? [Il s’approche d’un autre homme et prend cette fois une voix plus grave] Insolvable ! [Il va près de Chalmers et prend une voix encore plus grave] Vous n’avez de l’argent que pour les 3 prochains clients !? [Les clients de la banque deviennent alors hystériques et frappent aux vitres des guichets d’un air énervé. Le patron de la banque arrive]
Patron : Attendez ! Att...Att... Un moment ! Un moment s’il vous plait...Attendez je... [Les clients se taisent. Le patron est un peu embarrassé] Je n’ai pas votre argent ici... Il est dans la maison de... Bill... hum... Et dans celle de Fred. [Il désigne les 2 personnes concernées parmi les clients]
Moe : Eh mais qu’est-ce que tu fous avec mon fric chez toi Fred !? [Il donne un coup de poing au visage de Fred. Tous les clients de la banque se mettent à se battre. Bart, fier de lui rigole en se frottant les mains]
Bart : Ha, ha, ha, ha ! [Il s’en va]

SEQ 34 – INT/JOUR Maison des Simpson – Cuisine[Marge range la vaisselle dans les placards. Lisa, en manque d’école, s’approche de Marge d’un air désespéré]
Lisa : Oooooh ! Note-moi ! Regarde-moi ! Evalue-moi ! Note-moi ! Oooh, je suis bonne ! Bonne ! Oh, tellement intelligente ! Note-moiiiiiii ! [Elle se met à genoux]
Marge : Mmmmh ! [Elle prend une feuille de papier, écrit un « A » dessus et la donne à Lisa]
Lisa : [Un peu soulagée] Ooooh ! Merci beaucoup... Ooooh !

SEQ 35 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre d’Homer et Marge[Homer et Marge sont au lit]
Marge : Les enfants m’inquiètent en ce moment. Lisa a vraiment un comportement de névrosée. Ce matin je l’ai surprise en train de disséquer son imperméable.
Homer : Pffff ! Oh je sais ! Cet appareil à mouvement perpétuel qu’elle a fabriqué est bidon. Vise un peu ce truc, il va de plus en plus vite ! [Il a sur ses genoux un appareil avec une roue dentelée qui tourne de plus en plus vite. Marge s’approche de la fenêtre]
Marge : Quant à Bart, lui aussi il file un mauvais coton. Il aurait bien besoin de garde-fou. Il y a quelque chose de malsain à s’entêter à faire voler un cerf-volant en pleine nuit ! [Bart est à l’extérieur et fait voler un cerf-volant. Il se tourne vers Marge. Il a des cernes sous les yeux]
Bart : Coucou ! Maman chérie ! [Marge ferme les rideaux]
Marge : Rooooh ! Ca a assez duré ! Ils doivent retourner à l’école !
Homer : T’as 1000 fois raison, Marge !... Lisa, viens voir papa ! [Lisa entre dans la chambre en rigolant. Homer lui montre l’appareil à mouvement perpétuel] Dans cette maison, on respecte les lois de la thermodynamique !

SEQ 36 – INT/NUIT Ecole élémentaire – Auditorium[Les parents d’élèves sont réunis dans la salle. Seymour Skinner, Edna Krapabelle et Ned Flanders sont sur la scène]
Ned : Et cette réunion du conseil des parents d’élèves doit se dérouler dans la bonne humeur, saperlipopette ! Voyons si on peut mettre un terme à cette grève, n’est-ce pas ? Madame Krapabelle, la parole est à vous.
Skinner : Houuuuuuu ! [Ned laisse la place à Edna au pupitre]
Edna : « Hou » vous-même ! [Aux parents] Nos demandes sont raisonnables : Une petite augmentation de salaire et de meilleurs conditions de travail pour le bien de vos enfants.
Parents : [Les parents dans la salle discutent entre eux d’un air satisfait. Skinner bouscule Edna et prend sa place au pupitre]
Skinner : Oui, on peut toujours rêver, mais notre budget est très serré. Pour lui donner satisfaction, il faudrait augmenter les taxes !
Parents : [Ils parlent entre eux d’un air énervé]
Edna : Il y va de l’avenir de vos enfants !
Parents : [Ils parlent entre eux d’un air satisfait]
Skinner : Vous devrez payer !
Parents : [Ils parlent entre eux d’un air énervé]
Edna : Allez !
Parents : [Ils parlent entre eux d’un air satisfait... Là, Skinner ne se contente même plus de parler. Il frotte son pouce contre ses doigts pour désigner l’argent qu’ils devront donner. Les parents parlent alors, une fois de plus, entre eux d’un air énervé]
Ned : Eh bien, nous sommes tous d’accord pour dire... que nous ne sommes pas d’accord.
Skinner : Je ne suis pas d’accord !
Edna : Moi non plus ! [Ils s’en vont]
Ned : Ho, ho, ho, ho ! Alors c’est la fin des haricots ! [Un homme dans le public se lève]
Homme : [Terrorisé] Oh mon dieu ! L’association des parents d’élèves est foutue ! Aaaaaaah ! [Il passe à travers une fenêtre pour s’enfuir]
Ned : Non, non, l’association des parents d’élèves n’est pas foutue ! [L’homme qui est passé par la fenêtre revient dans la salle en passant par le trou qu’il a fait dans la vitre]
Homme : Yaaaaaaaaa ! [Il se rassoit à sa place, l’air de rien]
Ned : Nous avons un plan d’urgence pour le cas où une grève se prolongerait indéfiniment. Regardez... [Il prend un document sur lequel il est écrit : « Official document ». Il l’ouvre et prend le morceau de papier qui est à l’intérieur] Voyons ça... [Il lit ce qui est inscrit dessus] « Remplacer les professeurs par des supers ordinateurs cyborgs. Si les cyborgs ne sont pas encore inventés, faites appel aux voisins.
[Les parents discutent entre eux d’un air satisfait]

SEQ 37 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Classe de Melle Hoover[Jasper remplacer Melle Hoover. Il explique ses instructions aux enfants avec un battoir dans les mains]
Jasper : Parler quand il faut pas... C’est une fessée. Regarder par la fenêtre... C’est une fessée. Regarder mes sandales... C’est une fessée. Pincer les fesses des filles... alors croyez-moi, c’est la grosse fessée !
Lisa : Ooooooooooooooooh !

SEQ 38 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Classe de maternelle[Le professeur Frink écrit des formules scientifiques très compliquées au tableau]
Frink : Euh... Ah... alors... [On se rend compte qu’il est dans une classe de maternelle. Frink a en main un appareil ressemblant un peu à un aspirateur. A l’intérieur il y a de boules de couleurs. Lorsqu’il bouge le manche, les boules bougent à l’intérieur] La compression et la dilatation des différentes ondes longitudinales provoquent des oscillations variables que vous pouvez voir ici. Sur les particules voisines. [Un petit garçon lève la main] Euh... Oui, qu’est-ce qu’il y a ? Qu’est-ce qu’il y a ?
Garçon : Je peux jouer avec ?
Frink : Non, non ! Tu ne peux pas jouer avec. Tu ne l’apprécierais pas à sa juste valeur. [Frink bouge son engin en rigolant bêtement comme un enfant] Ha, ha, ha ! Les couleurs les enfants... Ha haaaa !

SEQ 39 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Classe de Mme Krapabelle[Moe a pris la place d’Edna Krapabelle]
Moe : Bon alors, quand je dirais votre nom, vous direz « présent » ou « ici »...Euh non, dites « présent »... [Il prend la liste sur laquelle sont inscrits les noms des élèves] Barbara Dégout ?...
Enfants : Ha, ha, ha, ha !!
Moe : Bon, soyez sages ! Barbara Dégout est là ?
Enfants : Ha, ha, ha, ha !!
Moe : D’accord. Très bien, très bien... Richie Partout ?
Enfants : Ha, ha, ha, ha !!
Moe : Eh ! Mais qu’est-ce qui vous fait rigoler comme ça !?... [Triste] Oooh ! Oooh, ça y est je sais ! Je sais !... C’est mes grandes oreilles les enfants ? C’est ça ? Ecoutez mes petits, j’y peux rien ! [Il sort de la classe en pleurant]
Bart : [Soupir de soulagement] Aaaaaaaah ! [Il raye le nom de Moe sur la liste des profs remplaçants qu’il a déjà découragé. Parmi ces noms on peut voir : Wiggum, Barney, Hutz, Gabe Kaplan et Moe]
Milhouse : Waaaw, Bart ! Comment tu les as dégoûtés les profs remplaçants ! Un vrai killer !
Bart : Dans mes moments de faiblesses, ils me font presque pitié...Et puis tout d’un coup, je me rappelle... qu’ils essaient d’enseigner. [Skinner entre dans la classe]
Skinner : Bon, les enfants, je ne sais pas ce que vous avez fait aux remplaçants mais tout ça, c’est fini !... Léopold ! [Un homme musclé et à l’air très sévère entre dans la classe en claquant la porte sur le mur]
Léopold : Bon, alors ! Ouvrez vos oreilles bande de petits monstres ! Fini la rigolade ! Vous allez fermer vos clapets et vous tenir à carreaux, non d’une pipe ! Voici un prof suppléant à qui vous ne la ferez pas... [Les enfants, apeurés se raclent la gorge. Léopold prend alors un air beaucoup plus sympathique] ... Marge Simpson. [Marge entre dans la classe. Bart est surprit]
Marge : Bonjour les enfants... Coucou Bart ! Coucou mon chou ! C’est maman, chaton ! Héhééé, hello !
Bart : [Très gêné] Hooooooooooouuuuuuuuuw !! [Il met sa tête dans son pupitre]
Marge : Je suis sûre que certains d’entre vous me connaissent. Je suis la mère de Bart. [Elle a écrit au tableau : « Marge Simpson (La mère de Bart) ». Les enfants dans la classe se mettent à rire. Nelson donne une tape dans le dos de Bart. Puis, Marge s’approche de Bart, elle lèche son doigt et le passe sur la joue de son fils. Il la repousse]
Bart : Oooh, m’man ! [Marge retourne près du tableau]
Milhouse : Eh Bart, pour la farce, tu décides quoi ?
Bart : Aaaaaah !! [Il court en direction de Marge, saute au dessus du bureau et retire la punaise qui était posée sur la chaise juste avant qu’elle ne s’assaille. Il fait alors semblant de tirer la chaise vers lui pour qu’elle s’assoit, comme un gentleman] Euh, tu permets ?
Marge : Merci. [Bart retourne s’asseoir d’un air triste. Les autres enfants de la classe se moquent de lui]
Garçon : Eh ! Chouchou à la maîtresse, éh ! Ha, ha, ha !
Milhouse : [A Bart] Non, je parlais de l’autre farce !
Bart : Aaaaaaaaaaah !!! [Bart saute alors sur Marge pour la plaquer au sol. Un tronc d’arbre suspendu grâce à des cordes vient frapper le tableau de plein fouet. Là où aurait du se trouver la tête de Marge. Marge, voyant ça, est émue]
Marge : Ooooh ! Les enfants faisaient ça aussi de mon temps.

SEQ 40 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salle à manger[Les Simpson sont en train de dîner]
Homer : Alors ? C’était comment cette journée à l’école ?
Bart : Oh, ça a été l’horreur !
Lisa : Sans intérêt !
Marge : Exténuant ! Les enfants ont mis 40 minutes à trouver le Canada sur la carte !
Homer : N’importe qui a du mal à le trouver... Là où il est, tout en bas de la carte.
Lisa : Mon professeur est un cauchemar ambulant ! 3 élèves ont été malades en respirant l’odeur de sa pommade. Il nous a renvoyé chez nous plutôt que prévu parce qu’il a coincé sa barbe dans le taille-crayon !

SEQ 41 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Classe de Melle Hoover[On voit que la barbe de Jasper est coincée dans le taille-crayon qui est fixé sur le bureau. Abraham tente de l’aider. Abe tourne la manivelle mais la barbe de Jasper rentre encore plus dans l’appareil]
Jasper : Ohu !
Abraham : Ooooh, punaise !... Bon alors euh... Maintenant ! [Il tourne encore la manivelle. La barbe de Jasper rentre encore de quelques centimètres dans le taille-crayon]
Jasper : Duhu !
Abraham : Ooooh ! D’accord euh...Voyons voir... Si je faisais ça ?... [Il tourne une nouvelle fois la manivelle. La barbe de Jasper est presque entièrement rentrée dans le taille-crayon]
Jasper : Ouille !
Abraham : Ben euh... Débrouille-toi ! [Abraham s’en va]
Jasper : [Il marmonne] Doujouboulibouli...

SEQ 42 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salle à mangerLisa : Je n’ai aucune chance de faire un jour une grande université. A cette allure, je pourrais même pas faire une école de secrétariat !
Homer : Tu vas arrêter de déblatérer sur les secrétaires, pitite pimbêche !
Bart : Ecoute, m’man... C’était zarbi de te voir sur mon territoire ! Qu’est-ce que tu dirais si je me mettais à balayer ici ?
Marge : Je serais ravie ! Tu peux commencer tout de suite ! [Elle lui met son tablier] Je vais continuer à enseigner dans ta classe, que ça te plaise ou non !
Bart : Oh, d’accord ! [Il enlève le tablier] Je vais encore être obliger d’aller me planquer dans la gaine de chauffage ! [Il s’en va]
Marge : J’ai horreur qu’il aille là dedans ! [Elle prend un balai et tape plusieurs fois sur le mur derrière lequel se trouve la gaine de chauffage]

SEQ 43 – EXT/JOUR Ecole élémentaire – Cour de récréation[Marge surveille les enfants qui s’amusent joyeusement. Bart, caché derrière un arbre, l’interpelle]
Bart : Psst !... Par ici !
Marge : Hein ? [Marge s’approche de Bart]
Bart : [D’un air malheureux] M’man, il me faut 1 dollar. Depuis que t’enseigne ici, les autres ils me piquent l’argent de mon déjeuner et j’en ai besoin pour m’acheter des bonbons !
Marge : Mmmh ! Tiens mon trésor. [Elle lui donne 1 dollar] Va jouer avec tes copains maintenant. [Elle le pousse vers Nelson, Dolph et Jimbo puis s’en va]
Dolph : Tieeeens ! Mon trésor ! [Dolph l’attrape par les bras. Nelson et Jimbo se mettent à taper Bart à l’estomac]
Bart : Hou ! Hou ! Hou !... Pourquoi que ma mère elle vous empêche pas !?
Dolph : On a mis au point une diversion. [Ils continuent de le frapper. Plus loin, on voit que Marge regarde Kearney danser]
Marge : En voila une jolie danse, Kearney ! Danser c’est mieux que tabasser les autres, non ?
Kearney : Ouais !
[Bart est à terre et tend le billet de 1 dollar aux 3 voyous. Ils le prennent puis s’en vont. Milhouse aide Bart à se relever]
Bart : Hooooooooow ! Ah, ça suffit ! J’en ai ras-le-bol, Milhouse ! Il faut que je fasse revenir les vrais profs.
Milhouse : Mon vieux, t’arriveras jamais à raccommoder Krapabelle et Skinner ! Tous les 2, ils sont comme 2 ions positifs en charge.
Bart : Kézako ?... Ah, dis donc ! Avec ce que t’as dans le citron et mon talent pour exploiter ceux qui en ont dans le citron, on doit pouvoir mettre au point un plan pour les réconcilier.

SEQ 44 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Couloir[Milhouse emmène Edna Krapabelle dans le bureau de Skinner]
Edna : Une surprise partie pour moi ? Dans le bureau du proviseur Skinner ? Ma foi, je ne sais pas trop mais d’accord.
[Plus loin dans le couloir, c’est Bart qui emmène Skinner à son bureau]
Skinner : Moi, dans mon bureau ?... Euh... c’est pas réglementaire mais d’accord.

SEQ 45 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Couloir – Devant le bureau de Skinner[Bart et Milhouse ont enfermés Krapabelle et Skinner dans le bureau. Ils ont mis un cadenas sur la porte. Marge et Lisa sont également près de Bart et Milhouse]
Bart : Et vous sortirez pas tant que vous vous serez pas mis d’accord ! [Krapabelle et Skinner frappent sur la porte. On les entend crier de l’autre côté]
Skinner : Fais-nous sortir, Bart !
Edna : Ce n’est pas drôle !
Skinner : Allez Bart !
Edna : Laisse-nous sortir !
Skinner : Vas-y ! Ouvre immédiatement !
Edna : Arrête ça !
Bart : [A Milhouse] T’inquiète. Ils finiront bien par trouver un terrain d’entente.
Skinner : Laisse-nous sortir ! Tu entends !? Ouvre cette porte !
Edna : Laiiiisse-nous sooortiiiiir !! [On voit l’horloge au dessus de la porte. Il est 11heures... A 14heures, Skinner et Krapabelle frappent toujours à la porte]
Skinner : Bon sang ! Tu vas ouvrir, oui !?... Ouvre tout de suite !
Edna : Pour l’amour du ciel, ouuuuvre !
Skinner : Ouvre ! Tu vas le regretter sal morpion ! [Marge veut ouvrir la porte mais Bart lui fait signe de ne pas le faire. On revoit l’horloge. Il est maintenant 16heures. Edna et le principal frappent toujours. Marge, Bart, Lisa et Milhouse sont assis sur des chaises. Ils sont exténués... Tout à coup, ils arrêtent de frapper à la porte. Bart et les autres se regardent d’un air heureux quand soudain, ils se remettent à taper et à crier] Tu vas avoir droit à une sévère, très sévère correction !
Edna : Ouvre immédiatement ! Au secoure !

SEQ 46 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Bureau de Skinner[On voit maintenant ce qui se passe à l’intérieur du bureau. Edna et Skinner cessent de frapper à la porte]
Edna : [Essoufflée] Eh bien... Seymour... On pourrait peut-être discuter.
Skinner : Discuter de quoi ? Y a plus d’argent ! [Il s’assied à son bureau] A moins que vous aillez une baguette magique.
Edna : Oui, eh bien il faut trouver puisque nous voilà enfermés comme des prisonniers !
Skinner : Prisonnier dans sa propre école... [Il a une idée] Eh ! [Edna et Skinner, ayant la même idée, se regardent en souriant]
Skinner et Edna : Oooooooooh !

SEQ 47 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Classe de Mme Krapabelle[Sur un panneau devant le bâtiment il est écrit : « Ecole et prison de Springfield ». Une tour de guet a été construite devant le bâtiment. Willie est à l’intérieur avec un fusil à la main. Un grillage avec des barbelés sur le dessus encercle l’école]
[Dans la classe de madame Krapabelle, on voit 2 cellules au fond de la pièce avec 2 prisonniers à l’intérieur]
Skinner : Louer nos vestiaires à la prison qui est surpeuplée est une excellente façon de faire rentrer un peu d’argent.
Le Serpent : Ouais, j’étais assis à cette place, juste là ! [Il désigne un élève. L’autre prisonnier arrache l’arrière de la chemise de Martin. Les enfants, apeurés, avancent leur chaise. Seul Bart reste en place]
Edna : Ce n’est rien les enfants. Ne faites pas attention à cet assassin.
Skinner : Et par-dessus le marché, ça métra un peu de plomb dans la cervelle de nos éléments les plus agités. [Il passe la main dans les cheveux de Bart puis s’en va]
Le Serpent : Pssst ! Petit ! Si tu m’aides à me faire la belle, je ferais de toi un homme riche !
Bart : Ouais, je vous écoute...
Script écrit en décembre 2006 par Lenny Bar
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2018 The Simpsons Park