Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

17/11/2018
Le père le fils et le saint d'Esprit (s16) devait être diffusé le 10 avril 2005. Il a été reprogrammé un mois plus tard suite au récent du pape Jean Paul II.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Aucune diffusion à venir.

Derniers commentaires

Naglafar | (30x04 - Simpson Horror Show XXIX)

Naglafar | apu on te soutient , tu es le meilleur , force a toi la mif (Non, Apu ne va pas disparaitre de la série...)

marwansgr | Nous aimons tous Apu. (Non, Apu ne va pas disparaitre de la série...)

Sharnalk | La conclusion est juste parfaite. (Non, Apu ne va pas disparaitre de la série...)

DarpaSaly69 | Super article, tout est bien expliqué et c'est plutôt juste. (Non, Apu ne va pas disparaitre de la série...)

Script : Homer le rocker

SEQ 1 – EXT/JOUR Bus scolaire[Otto est en train de rêver, on le voit à une remise de prix, un trophée à la main]
Otto : Whow ! Vous savez, presque toute ma vie il a fallu que je vive avec la honte d’être un raté. Alors recevoir ce prix qui récompense le chauffeur de car le plus prudent de la région, et ben c’est comme... un rêve qui devient réalité.
Milhouse : Otto ! Réveille toi !
Otto : Hein ?
[Otto s’était endormi au volant du bus, il parvient à éviter de justesse Jasper mais va droit dans une casse de voitures où le car est détruit par la machine qui sert à compresser les véhicules. Otto et les enfants parviennent à sortir du car qui est renvoyer totalement compressé par la machine]
Otto : [Aux enfants] Bon... Qui c’est qui sait garder un secret ?

SEQ 2 – INT/JOUR Maison des Simpson – Cuisine[Marge lit une lettre]
Marge : « Chers parents, en raison de l’excursion non prévue hier à la casse de voiture, le car scolaire sera hors service pendant deux semaines. En lisant cette lettre à haute voix vous avez renoncez à toute poursuite judiciaire contre nous pour l’éternité et dans tout l’univers. » Mmmh !...
Homer : J’vous emmènerais avec vos copains. Eh, tous les jours ce sera sur la route de Memphis, avec votre papa, jusqu’à l’école !
Bart et Lisa : Mmm...

SEQ 3 – EXT/JOUR Voiture d’Homer[Homer emmène Bart et Lisa à l’école, il y a également dans la voiture Milhouse, Janey et Nelson]
Homer : Alors ? Comment que vous trouvez ça les chemises à fleur ?
Bart : P’pa !
Homer : C’est chouette avec des pantalons pattes d’ef, non ?
Bart : [Agacé] P’pa !!
Homer : L’autre jour j’ai vu un gamin avec « speed » marqué sur son tee-shirt. Pff, j’parie que vous savez même pas ce que ça veut dire speed !
Lisa : Papa, contente toi de conduire !
Homer : Je surveille la route, mon chou. « Qu’est-ce que t’es speed, mec ». Vous voyez ça veut dire énervé. « Arrête d’être speed, ça me fait flipper ». Ca vous dit rien non plus ça, hein ? Flipper ça veut dire angoisser.
[Bart et Lisa le regardent d’un air sévère, il allume la radio]
Voix à la radio : RRF, Radio Rock Fossile. Tous les grands groupes de A comme Abba à Z comme Zeppelin. [On entend Shinin’ On de Grand Funk Railroad à la radio. On voit Janey mettre son doigt dans sa bouche en signe de dégoût. Nelson donne un coup de coude à Milhouse]
Nelson : [à Milhouse] Dis lui !
Milhouse : Heu... M’sieur Simpson, m’sieur. Vous pouvez mettre une autre radio, s’il vous plait ?
Homer : Mais c’est Grand Funk Railroad. Vous connaisez Grand Funk Railroad hein ? [Il voit que les enfants ne connaissent pas] Y’a personne qui connaît le groupe Grand Funk ? Le chanteur qui finissait les concerts en slip. Le bassiste qui jouait presque toujours à genoux. Le batteur qui balançait ses baguettes dans la foule. Hou pinaise ! [Ils arrivent devant l’école, les enfants sortent en courant de la voiture, Homer se penche à la fenêtre] Pour en savoir plus sur Grand Funk adressez vous à la bibiliothèque de l’école.

SEQ 4 – EXT/JOUR Voiture d’Homer[Homer est dans la voiture avec les enfants, On entend une chanson de rock à la radio]
Homer : Et quand j’écoute une chanson vraiment super, je remue la tête en faisant « yeah ! » à chaque mesure. Ouais, ouais, ouais, ça c’est du rock ! Et puis dés fois je change et je fais « Non, non, non, arrêtez pas c’est trop bon ! ».
Bart : P’pa, je t’en prie, tu nous fais honte.
Homer : Non, pas du tout. Je vous fais un cours sur le rock’n’roll. Alors y’avait les Rolling Stones, ça veut dire pierres qui roulent. D’ailleurs Mick Jagger y se roulait toujours par terre. Y’avait Alice Cooper, il s’appelait Alice mais c’était un mec. Et puis y’avait les Moody Blues.
Bart : [énervé] On en a rien à cirer de tes groupes de dinosaures débiles ! J’connais personne qui ai plus mauvais goût que toi en musique ! [Bart éteint la radio]
Homer : [Déçu] Tout ce que je voulais c’était délirer avec vous.
Bart : D’abord on dit plus délirer mais s’éclater ! Et ensuite on a aucune envie de s’éclater avec toi, même si t’étais le dernier papa sur terre !
Homer : Hum...

SEQ 5 – INT/JOUR Magasin de CD « Suicide Notes »Homer : Salut, ça fait une paye que j’ai pas mis les pieds dans la boutique aux bonnes vibrations. Où que je peux trouver le dernier King Crimson ?
Vendeur : Dans le bac rétro.
Homer : Dans les rétros ? [Homer va voir le bac] Mais vous avez tous les super groupes la dedans. Styx ? Mais je viens juste de les entendre à Salut les Coquins. [Il regarde les affiches de groupes collés au mur] Et ça, c’est vos groupes qui sont pas connus ? Sonic Youth, Nine Inch Nails, Hullabalalooza ?
Vendeur : Hullabalooza est un festival de musique. Le plus grand festival de tout les temps.
Homer : Si y’a un grand festival de musique qu’il faut avoir vu dans sa vie, c’est le festival de Montret.
Vendeur : Le festival de mon quoi ?
Homer : Le festival de Montret. Pinaise ! Il était sponsorisé par le type des ordinateurs Apple.
Vendeur : Les ordinateurs comment ?
Homer : Oh...

SEQ 6 – EXT/JOUR Dans la rue[Homer marche dans la rue]
Homer : Qu’est-ce qu’on en a à faire des nouveaux groupes ? Tout le monde sait que le rock a atteint la perfection en 74. C’est un fait scientifique.
[Homer se rappelle de sa jeunesse, Homer est dans un bois où il y a de la musique, il regarde un groupe de 4 jeunes qui sont à côté d’un van]
Jeune : Son quadriphonique, water bed, et maintenant lumières stroboscopiques. Messieurs j’ai le plaisir de vous présentez la Galipéto-mobile.
Tous les 4 : Dément. [On voit la scène depuis le van, la lumière s’allume et s’éteint ce qui fait qu’on voit la scène image par image, au début les 4 jeunes dansent et Homer est loin du van, petit à petit Homer se rapproche, une fois qu’Homer est tout prêt du véhicule, les 4 jeunes cessent de danser et le regarde, Homer les salue mais voyant qu’ils ne veulent pas de lui il repart, les 4 jeunes recommencent à danser]
Homer : [En voix off] A cette époque là, on se fichait de se que les autres pensaient. Et ça les nanas, ça les faisait craquer.
[Toujours dans le flash-back, Homer est dans son lycée et boit à la fontaine, 2 filles s’approchent de lui]
Sandra : J’te trouve vraiment too much Homer Simpson.
Fille : Sandra, t’es un peu vache ! [Elles s’en vont. Homer est content]
Homer : [En voix off] Mais par-dessus tout je me souviens de la musique.
[On voit Homer chez lui devant une glace en train de chanter avec la brosse à cheveux en guise de micro, Barney est aussi présent]
Homer : You make me fell like dancing.
Barney : I go to dance a night away. [Abraham entre dans la pièce]
Abraham : Qu’est-ce que vous fabriquez tout les deux ?
Barney : Ca s’appelle du Rock’n’Roll !
Homer : Tu peux pas comprendre, p’pa. T’es pas dans le coup !
Abraham : J’l’ai été dans le coup ! Puis ils ont changés ce qui était dans le coup. Maintenant je sais plus dans quoi je suis et ce qui est dans le coup ça me semble bizarre et ça me fiche la trouille. Ca t’arrivera à toi aussi !
Homer : A ça, ça me ferait mal. On va continuer à délirer toute la vie... toute la vie...

SEQ 7 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre d’Homer et Marge[Le flash-back se finit avec Homer jeune devant sa glace et reprend avec le Homer d’aujourd’hui, devant son miroir, Marge est couchée]
Homer : ... Toute la vie... Toute la vie... Toute la vie... Oh...
Marge : Qu’est-ce qui ne va pas, Homer ?
Homer : Oh, je suis allé chez le disquaire aujourd’hui. Il y avait de la musique que j’ai jamais entendu. Comme-ci le magasin était pris de folie.
Marge : Ca m’a toujours parut des endroits un peu fou, mais ça me fait ni chaud ni froid. La musique c’est pas ma tasse de thé.
Homer : Parle pour toi, Marge. Moi j’écoutais du rock toutes les nuits et je faisais la fête tous les jours, et tous les jours suivants ! Maintenant j’ai du pot quand je trouve une demi heure par semaine pour faire le fou. Faut que je sorte de ce train-train et que je prenne à nouveau mon pied !
Marge : Oh, très bien. Fais-en profiter Bart et Lisa.

SEQ 8 – EXT/JOUR Voiture d’Homer[Homer est dans la voiture avec Bart et Lisa. Bart prie]
Bart : Seigneur, si tu empêches Homer de nous faire honte aujourd’hui, je promets de construire plusieurs églises à ta gloire.
Lisa : Bart, non !
[Homer passe devant Milhouse et ne s’arrête pas]
Milhouse : Eh ! Attendez ! J’suis bien aujourd’hui. Ma mère m’a acheté du déodorant !
Lisa : Papa, t’as oublié de prendre Milhouse !
Homer : C’est vrai ? Ouh, je commence à perdre la tête sur mes vieux jours. Ouvre donc la boîte a gant et passe moi mon stimulo-neuronne.
Lisa : Mais de quoi est-ce que tu parles ? [Homer lui montre la boîte à gant de la tête, Lisa ouvre et découvre des billets]
Homer : Regardez moi ça. On dirait que votre ringard de père a dégoté des billets pour Hullabalooza. Hé, hé !
Lisa : Bart, ils ont l’air vrai !
Bart : Vérifie l’authentificateur ! [Lisa enlève un morceau de papier qui déclenche une voix]
Voix du billet : Ceci est un authentique billet pour Hullabalooza. Vous avez un petit creux ? Rien de tel qu’un choco-barre ! Vous voulez vous faire percer le nez ou les lèvres ? Courez vite chez perçoraaaaama !
Homer : Aujourd’hui vous n’irez pas à l’école. Votre salle de classe ça sera le parc de Capital City. Votre instit ? Quatre douzaines de groupe de rock. Alors préparez vous à une journée de délire totale orchestré par votre rocker de père ! Wouhou !!!

SEQ 9 – EXT/JOUR Capital City – Devant l’entrée du Parc[Une pancarte indique à l’entrée, « Un piercing gratuit par entrée »]
Lisa : Whoua ! C’est comme Woodstock, sauf qu’il y a plein de pub partout et que c’est bourré de vigiles.

SEQ 10 – EXT/JOUR Capital City – Entrée du Parc[Un homme contrôle les billets à l’entrée]
Contrôleur : Allez les jeunes. Sortez vos billets, jetez vos appareils photos, déposez toute vos pièces d’identité...
[Il prend la gourde d’Homer et la jette]
Homer : [déçu] Oh, mon alcool de poire maison...

SEQ 11 – EXT/JOUR Capital City – Parc – Devant la scèneLisa : La génération X est peut être superficielle mais elle est tolérante et respecte tout le monde.
Homer : Hé, un spectacle de monstre !

SEQ 12 – EXT/JOUR Capital City – Parc - Scène[Sur la scène, on voit une femme à barbe, un homme avec des centaines de cigarettes dans la bouche qui fait des ronds de fumée où des petits caniches roses sautent dedans et un homme qui s’enfonce un clou dans le nez à l’aide d’un marteau]
Monstre 1 : Merci beaucoup. Et maintenant le groupe que vous attendez tous, Cypress Hill !
[Le public est content]
B-Real : Avant de commencer, on a ici une petite fille qui est perdue, si personne ne la réclame dans l’heure qui suit, elle deviendra la propriété de Showbiz Corporation.
[Ils commencent à chanter]

SEQ 13 – EXT/JOUR Capital City – Parc – Devant la Scène[Bart et Lisa sont dans le public, Bart renifle]
Bart : Hé, mais qu’est-ce que ça sent ?
Lisa : Ca sent la même odeur que la veste d’Otto.

SEQ 14 – EXT/JOUR Capital City – Parc – Stand de Chapeaux[Homer achète un bonnet, il paye et s’en va]
Vendeur : Et un pour ton karma !
Homer : Quoi ?
Vendeur : [Lui montrant la boîte des pourboires] Karma, karma !
Homer : Ah ouais, je vois... [Il part]

SEQ 15 – EXT/JOUR Capital City – Parc – Devant la scène[Homer rejoint les enfants avec son bonnet sur la tête]
Bart : Hé p’pa ! Tu peux pas porter ça ! C’est un bonnet Rastafarien !
Homer : Pff ! Rastafarien du tout ! Et puis Bob Morlet je le connais mieux que toi.
Lisa : On portant un bonnet jamaïcain tu manifeste clairement tes liens avec la musique ragea.
Homer : Oh, excuuuuuse moi... [Il se colle un autocollant « trop cool pour cette planète » sur le bonnet]
Bart : Tu sais quoi p’pa. Si ça t’embête pas on va allez faire un petit tour de notre côté.
Homer : Bon Homer, ça suffit. Il est temps de te rebrancher... avec les jeunes ! [Il marche en faisant de grands pas, il frime] Super ! Ouais ! [Il s’approche d’un jeune] Cool le concert pas vrai ?
Adolescent : Ouais, casse toi le keuf !
Adolescente : Où il est le keuf ?
Adolescente 2 : C’est qui ?
Adolescent : C’est le gros jamaïquain là.
Homer : Qu’est-ce que j’ai dit ? Qu’est-ce que j’ai fait ?
Adolescente 3 : Hé, le keuf, on essais de passer un bon moment, pourquoi tu veux nous détruire ?
Adolescente 4 : Viens pas ici nous vomir ta haine ! [Elle crie] Il apporte la haine !
[Les jeunes le prennent à bout de bras et se le passent au dessus d’eux pour qu’il arrive à l’entrée du parc]
Homer : D’accord, d’accord. Je me tire. Me lâchez pas. Me lâchez pas. [Il atterrit au bout du parc] D’oh !
[Sur scène on voit les Smashing Pumpkins en train de chanter, les spectateurs dansent d’une manière triste, Bart et Lisa sont devant la scène]
Lisa : Elle est peut être sinistre cette musique, n’empêche que la foule adore ça.
Bart : Hé, hé ! C’est aussi fastoche de déprimer les jeunes que de voler sa canne à un aveugle.

SEQ 16 – EXT/JOUR Capital City – Parc[Homer se relève]
Homer : Hein ? Y’a quelque chose qui cloche. J’ai pas changé depuis le collège et voilà que je suis plus dans le coup. Oh... J’ai été chassé du paradis ! [On voit un technicien se nettoyer le nez] C’est fini je serais plus jamais dans le coup. [Il jette son bonnet et met un coup de pied dans une machine qui commence à disjoncter, la machine propulse violement un projectile dans le ventre d’Homer sous les yeux de la foule, Homer encaisse le coup sans broncher]
Homer : Ouh ! [Le projectile était en fait un ballon géant représentant un cochon, il s’envole, les Smashing Pumpkins s’arrêtent de jouer]
Technicien : Oh la vache ! Le clou du spectacle de Peter Frampton qui s’envole ! Il va avoir les boules.
Frampton : Et comment que j’ai les boules ! Je l’ai racheté au Pink Floyd quand ils ont vidés leur grenier ! [Bart et Lisa arrivent]
Lisa : [Inquiète] Papa, comment tu te sens ?
Homer : Très bien. [Le public est très étonné]
Manager des monstres : Monsieur je suis le manager du spectacle trans-universelle de Hullabalooza. Heu... Celui des monstres. Et je suis à la recherche d’un gros lard sur qui tirer au canon, et je serais très heureux que... vous soyez ce gros lard.
[Homer est surpris]

SEQ 17 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre d’Homer et Marge[Homer et Marge sont en train de se coucher]
Marge : Alors tu veux partir en tournée avec un spectacle de monstre itinérant ?
Homer : Je crois que j’ai pas le choix, Marge.
Marge : Bien sûr que tu as le choix !
Homer : Comment ça ?
Marge : Rien ne t’oblige à suivre une troupe de monstre quand tu en rencontres une.
Homer : Tu sais quoi, Marge ? Je m’aperçois qu’on est très différent toi et moi.

SEQ 18 – EXT/JOUR Stade Raleigh Durlam - Scène[Le stade est plein]
Manager des monstres : Et maintenant préparez vous à accueillir... l’homme à l’estomac d’acier ! [Homer entre sur scène un peu intimidé]
Homer : Salut tout le monde. Vous allez tous... bien ? [Les techniciens apportent un canon, Homer met ses lunettes de protection, Homer encaisse le boulet et se relève sous les acclamations du public] Je vous remercie. Je vous remercie beaucoup ! [Un nain arrive et emmène Homer en coulisse]

SEQ 19 – EXT/JOUR Stade Raleigh Durlam – Coulisse[Homer signe un autographe sur un boulet]
Homer : Continue tes études, ton héros Homer. [Il donne le boulet à un enfant, l’objet étant trop lourd pour lui, il s’écroule, un des chanteurs du groupe Smashing Pumpkins est là]
Corgan : Hé, boule de canon. J’aime ton attitude. Quand la vie t’envois boulé tu te relèves tout de suite. Billy, leader du groupe Pumpkins.
Homer : Homer, leader du groupe Simpson. Vous savez, mes gosses pensent que vous êtes les meilleurs. Je vous remercie, grâce à votre musique lugubre ils ont arrêté de rêver à un avenir que je pouvais pas leur offrir.
Corgan : Bah, on essaie d’être différent.

SEQ 20 – EXT/JOUR Ecole élémentaire de Springfield – Cour de récréation[Il y a un attroupement autour de Bart et Lisa. Bart sort une lettre de sa poche]
Bart : [Lisant la lettre] Chers Bart et Lisa...

SEQ 21 – EXT/JOUR Caravane[On entend maintenant la voix d’Homer lisant la lettre]
Homer : [En voix off] ... tout ce passe bien sur la tournée du plus grand festival de musique d’Amérique.
[On voit la caravane de la tournée arriver devant une intersection entre Cleveland et Cincinnati, la caravane tourne vers Cleveland puis recule vers Cincinnati pour repart dans la direction d’où elle est venue]

SEQ 22 – EXT/JOUR Stade – ScèneHomer : [En voix off] Notre première mission c’est de distraire. Et je crois que quelquefois on a aussi un message à délivrer.
[Homer reçoit un boulet de canon, le public est content]

SEQ 23 – EXT/JOUR Désert[Homer est sur scène, il a écrit sur son ventre « Non au détritus », il reçoit un boulet]
Homer : [En voix off] Mais le plus important...

SEQ 24 – EXT/JOUR CaravaneHomer : [En voix off] ... c’est que j’ai enfin pigé ce que c’est que l’esprit d’autodestruction qui fait du rock’n’roll la reine des musique. [Homer fait du ski nautique sur le tarmac, accroché à la caravane, les gens dans la caravane lui jette des cannetes]
Homer : Wouhou !!!!

SEQ 25 – EXT/JOUR Capital City – Parc[Homer arrive sur scène]
Homer : Bonjour public adoré !
[Dans le public]
Junkies : Oh voilà le stremon au boulet d’canon. Il est cool.
Junkies 2 : T’es ironique quand tu dis ça, mec ?
Junkies : Oh, je le sais même plus... [Homer reçoit encore un boulet de canon, le public l’applaudit]
Homer : Je vous remercie ! Et n’oubliez pas, faites jamais confiance à quelqu’un de plus de trente ans. Et maintenant... Peter Frampton !
Frampton : Merci, Homer ! On applaudit Homer Simpson !

SEQ 26 – EXT/JOUR Capital City – Parc – CoulisseCorgan : Homer, notre prochain concert à lieu à Springfield, ta ville natale.
Wretzky : C’est vrai ce qu’on dit, Homer ? Qu’il faut apporter son eau ?
Homer : Chez nous y’a un dicton. « Si elle est pas clair, boit ton verre. Si elle est marron, jette la donc. »
Chamberlain : C’est important le spectacle dans sa ville.
Iha : Ceux qui te traitaient de chtarbé à l’école font voir le monstre célèbre que t’es devenu.
Wretzky : Hé ! J’étais pas chtarbé ! J’faisais parti du club d’audio-visuel.
Homer : C’est vrai ? Moi aussi. Ils m’ont viré à cause de mes opinions sur le Vietnam. Et parce que je piqué des projecteurs. [Il prend une canette] Quoi qu’il en soit, prépare-toi sac à bière. [Il se tape sur le ventre] On va montrer à Springfield ce qu’on a dans le ventre !
[Il boit sa bière]
Corgan : Bravo Homer !
Wretzky : Ouais !
Chamberlain : Ouais, bravo Homer. [Le ventre d’Homer fait un drôle de bruit]
Homer : C’était bizarre.
Manager des monstres : J’aime pas du tout ce bruit. [Il lui tape sur le ventre, on entend a nouveau le bruit]
Homer : C’est rien ça baigne.
Manager des monstres : Homer, pour moi la santé et le bien être de mes monstres passe avant tout. J’t’envoie chez le vétérinaire.

SEQ 27 – INT/JOUR Cabinet du vétérinaire[A l’entrée du cabinet une pancarte indique « Nettoyage complet de votre chat »]
Vétérinaire : Oh, Dieu ! Ces boulets de canon vous ont pratiquement démolis l’estomac. A partir d’aujourd’hui plus de boulets de canons, plus de nourritures épicées et quand vous êtes allongé dans votre hamac, posez votre bière sur votre tête ou sur vos parties génitales.
Homer : Pfff ! Fais pas ci, fais pas ça. J’m’en fiche, j’suis un rocker !
Vétérinaire : Monsieur Simpson, je suis très sérieux. Si vous recevez encore un boulet de canon dans le ventre, vous mourrez.
Homer : J’mourrirais ? Ouais, ben vous me faites pas peur ! Parce que si je meurs ce sera un super trip planant ! Vous avez un message à transmettre à Jimi Hendrix ?
Vétérinaire : Oui. Qu’il vienne chercher son chien. [On voit un chien avec un bandana sur la tête, il y a marqué Rover Hendrix sur son panier]

SEQ 28 – INT/NUIT Maison des Simpson – CuisineBart : Alors, qu’est-ce que ça fait d’être célèbre ?
Homer : Les gens connaissent ton prénom et tu connais pas le leur c’est génial. [Bart écrit sur un carnet]
Bart : P’pa, tu portes des slips ou des caleçons ? [Homer regarde dans son pantalon]
Homer : Non.
Bart : Quelle est ta religion ?
Homer : Tu sais, celle qui a plein de principes vachement bien et qui marche pas dans la vie. Le christianisme ! [Il se prend une bière au frigo] Pourquoi toute ces questions ?
Bart : Oh, c’est un travail pour l’école. Hé, tu veux un morceau de tarte ?
Homer : Et comment ! On a beaucoup de temps à rattraper tout les deux. [Bart se lève pour lui servir un bout de tarte, Homer lit ce que Bart a écrit sur le carnet] [Il lit mentalement] « La personne que j’admire le plus, mon papa est le plus grand. » [Bart lui sert sa part, Homer on mange un bout. Son ventre refait du bruit. Il a l’air inquiet]

SEQ 29 – EXT/JOUR Foire de Springfield – Parking[Les Simpson se garent dans le parking, on voit une pancarte avec Homer recevant un boulet avec l’inscription « Homer, la fierté de Springfield »]

SEQ 30 – EXT/JOUR Foire de Springfield – Devant les coulisses[Homer et sa famille arrivent devant l’entrée avec un badge autour du coup]
Homme de la sécurité : [Il écarte des personnes qui se trouvent devant l’entrée] Laissez passer, s’il vous plait. Laissez passez les artistes.
Marge : C’est excitant les coulisses. J’y suis allée une fois quand Bart avait déchiré son pantalon à la fête de noël à l’école.
Bart : M’man ! [Un homme se moque de Bart]
Homme : Ha ha ! [Un homme vérifié les badges et laisse entrer les Simpson]

SEQ 31 – INT/JOUR Foire de Springfield – CoulisseTechnicien : Eh, les musicos. Qui c’est qui joue avec l’orchestre symphonique de Londres. Charriez pas les mecs, quelqu’un à commandé l’orchestre symphonique de Londres. A mon avis il était sur un trip. Eh, Cypress Hill ! C’est à vous que je m’adresse ! [Les Cypress Hill parlent entre eux]
B-Real : Eh, les mecs on a commandés un orchestre ?
Sen Dog : Ben oui.
B-Real : Et qui c’est qui la fait ?
Sen Dog : Et je sais pas.
B-Real : [ ???]
Sen Dog : Je peux pas te dire, qu’est que tu veux que je te dise ?
B-Real : Faut dire quelque chose.
DJ Muggs : Heu... ouais, ouais ! Je crois que c’est nous. [Il se retourne vers l’orchestre] Vous connaissez « Insane in the brain » ?
Violoniste : Heu... non. Nous jouons surtout du classique, n’est-ce pas. Mais on peut faire un essai. [Les Cypress Hill chantent sur leur musique pendant que l’orchestre joue de la musique classique]
Marge : Alors ça j’aime bien.

SEQ 32 – EXT/JOUR Foire de Springfield – Scène[Peter Frampton est en train de chanter sur scène]
Jimbo : Mon vieux, ça c’est de la musique qui me parle.
Otto : Hé ! Mes pompes aussi elles parlent !
[L’image est toute floue, on voit l’hallucination d’Otto]
Chaussure Gauche : Ne t’inquiète pas. On te fera pas de mal.
Chaussure Droite : On veut seulement passer un bon moment. [Plus loin, monsieur Burns et Smithers sont là]
M. Burns : [Il rit] Hé, hé, hé, hé, hé ! Et dire que vous avez ri quand j’ai acheté tous les billets du concert. Personne n’achètera un billet le double de son prix.
Smithers : Hé, hé ! C’est un politique qui assure un bon équilibre entre les riches et les ignorants.
[Peter Frampton finit d’interpréter sa chanson]
Frampton : Vous vous sentez aussi bien que nous, les amis ?! Ouais ! [Il appuie sur une pédale qui se trouve à ses pieds et qui doit faire partir le ballon en forme de cochon géant, rien ne se passe] Vous vous sentez... Oh mais... Qu’est-ce que ? [Il continue à appuyer] Vous vous sentez... Vous... Vous vous sentez... [Un technicien lui fait signe qu’il ne comprend pas ce qui se passe] Oh, allez ! Vous vous sentez... Vous vous sentez... Oh bon sang, Homer Simpson a paumé mon cochon, Cypress Hill m’a piqué mon orchestre et Sonic Youth fouille dans ma glacière. Sortez de là les gamins !
[Le groupe Sonic Youth est autour de la glacière de Peter Frampton]
Moore : Oh, allez m‘sieur Frampton, vous n’allez pas mangez cette pastèque en entier.
Frampton : Je vous en prie, j’aimerais bien pouvoir chanter !
Shelley : Allez y, on reste là, on garde votre glacière. [Ils fouillent dedans]
Frampton : Oh ! Ca fait 25 ans que je fais ça, j’ai jamais entendu... [Il quitte la scène, le manager des monstres prend le micro]
Manager des monstres : Et maintenant Springfield, voici venu le moment que vous attendez tous. Voici l’incarnation même du rock’n’roll, a part pour la musique. Je vous demande d’accueillir chaleureusement votre héros local, Homer Simpson ! [Homer entre sur scène, il est très applaudit]
Milhouse : [Dans le public] C’est lui qui m’emmenait à l’école en voiture !
Homer : [A lui-même] Oh, qu’est-ce que c’est dur. Allez Homer, ais pas peur de la grande faucheuse. [Son ventre fait du bruit] Oh, j’vais mourir !
[Marge et les enfants sont juste devant la scène]
Marge : Les canons sont conçus pour blesser. [Plus fort] Ils sont conçus pour blesser !
Lisa : Chut ! Papa a besoin qu’on le soutienne. [Homer arrive devant eux]
Bart : Eh, t’es le plus cool des papas vivant !
[Homer se positionne pour recevoir le boulet, le canon est allumé, on voit Marge cacher les yeux de Maggie et les Sonic Youth manger un bout de pastèque, au moment ou le boulet part, Homer se lève de la trajectoire et évite le boulet, il se fait huer par le public, il descend de scène et embrasse Marge]
Homer : Oh, Marge. J’croyais avoir fin d’autodestruction mais c’que je voulais c’était juste un sandwich.
Marge : Il doit bien en avoir un dans cette glacière. [Elle prend un sandwich dans la glacière de Peter Frampton] Mmmm... . Ah, tiens voilà.
Frampton : Oh !
Ranaldo : La vache ! Homer s’est déballonné. Qu’est-ce que je suis déçu.
Gordon : Hé, le festival d’Hullabalooza c’est pas une affaire de monstres. C’est une affaire de musique, de publicité et marketing de produit pour les jeunes.
Sen Dog : Ca et se prendre une biture, une gentille biture.
Manager des monstres : Homer, y’a rien de pire qu’un monstre qui se dégonfle. A moins que ça fasse partie de son numéro. J’attends ta lettre de démission sur mon bureau.
Homer : T’as pas de bureau.
Manager des monstres : J’veux dire sur le tableau de bord de ma voiture.
Homer : Vous me manquerez les Pumkins. Mais je partage pas votre vision sinistre du monde. J’ai plein de raisons de vivre moi.
Corgan : On t’envie, Homer. Nous tous ce qu’on a c’est notre musique, notre légion de fans, nos millions de dollars et notre jeunesse. [Il réfléchit, puis se met à sourire] Wouhou !!!
Iha : Allez on va tous s’acheter des manteaux de fourrures !
Chamberlain : Moi je veux un vison mais vivant ! [Ils partent]

SEQ 33 – EXT/JOUR Voiture d’HomerHomer : Alors je me suis rendu compte qu’être avec ma famille c’est plus important qu’être cool.
Bart : P’pa, ce que tu viens de dire c’est pas cool du tout !
Homer : Vous savez ce qu’on dit les enfants ? A la mode aujourd’hui, démodé demain.
Lisa : Alors ça, qu’est-ce que ça peut être nul !
Homer : Tellement nul que c’est... cool ?
Bart et Lisa : Non !
Marge : Et moi je suis cool ?
Bart et Lisa : Non !
Marge : J’en suis ravie. Et comme je m’en fiche ça me rend cool.
Bart et Lisa : Non !
Marge : Alors comment on fait pour être cool ? J’ai l’impression qu’on a tout essayé.
Homer : Attend Marge, pit-être que si on est vraiment cool, on n’a pas besoin qu’on nous disent qu’on est cool.
Bart : Bien sur que si !
Lisa : Comment tu le saurais sinon ?

SEQ 34 – Générique[Pendant le générique on revoit le public danser de façon sinistre]
Script écrit en juillet 2006 par Thierry
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2018 The Simpsons Park