Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

16/12/2018
Les auteurs ont cherché des noms de véritables séries dérivées à mettre sur les murs du couloir où marche Troy McClure dans Les vrais-faux Simpson (s8) mais ont éprouvé des difficultés à en trouver, peu étant sorties.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Aucune diffusion à venir.

Derniers commentaires

simpsonofan | C'est moi ou ils ont réussi à avoir JK Simmons pour jouer le psy? C'était excellent je trouve (en... (30x09 - Daddicus Finch)

Les Simpson 80 | Super sur comics le prochain parlons Simpson ça sera peut-être sur la saison 4 (Parlons Simpson #50 Les comics)

willow73 | ouf ! (Non, Apu ne va pas disparaitre de la série...)

tomy68202 | Je suis bluffé ! W9 réussit encore à nous surprendre des années après... Ces génies vont diffuser... (Lancement de la saison 27 le 06 octobre sur W9)

simpsonofan | J'ai appris des trucs dans cet épisode ^^ (30x07 - Werking Mom)

Script : Le palais du gaucher

SEQ 1 - EXT/JOUR Jardin des Simpson
[Homer tond la pelouse avec une mini-tondeuse avec une étiquette "propriété de Ned Flanders" à côté de sa vieille tondeuse délabrée]
Ned : Oh, oh, oh, mais tu es un peu cornichon mon pauvre Homer, la mini tondeuse c'est juste pour les bordures, mais tu vas y passer la journée !
Homer : J'ai presque fini regarde ! [Il n'a pratiquement rien tondu]
Ned : Ho toi alors tu est un drôle de zèbre, ha ha ha, eh bien si jamais tu avais fini demain, viens chez moi avec ton bavoir, je vais allumer notre bon vieux barbecue, et en avant pour la steaks à gogo ! Miam Miam Miam !
Homer : D'accord, j'viendrais... Nouille Nouille Nouille !

SEQ 2 - INT / JOUR Cuisine des Simpson
Lisa : [elle lit une carte d'invitation] Concerto pour saucisses et grillades chez les Flanders, ce sera Nedifiant et Maudacieux !
Marge : D'après moi ça veut dire qu'il fait un barbecue !
Homer : Il pouvait pas le dire tout simplement ?
Marge : Oh, il essaie d'être gentil, si tu laissais une chance à Ned Flanders.
Homer : Et voilà c'est reparti, je me fous que Flanders soit le type le plus gentil du monde, c'est une andouille point final !
Marge : Non, Homer, on ne peut pas le traiter d'andouille uniquement parce qu'il a des choses qui sont mieux que les nôtres !
Homer : Excuse-moi ? Mieux ? Merci beaucoup marge tu me mets vraiment plus bas que terre !
Marge : Ho, Homer !
Homer : Non, non, c'est bien, ça vaut le coup de se sentir grand comme ça, ça permet de découvrir qui tu es vraiment, Marge Simpson grande prêtresse de la secte "les adorateurs de Flanders" !
Marge : Hmmm...

SEQ 3 - EXT/JOUR Jardin de Ned Flanders
[Marge, un plat dans les mains, arrive avec ses trois enfants devant Flanders qui est au barbecue]
Ned : Nom d'un p'tit bonhomme, je sens les merveilleuses pommes au gratin de Marge Simpson ! [Il se caresse l'estomac]
Marge : Bonjour Ned. Homer te demande de l'excuser mais... Il y a avait un travail urgent à la centrale et y'a que lui qui pouvait le faire.

SEQ 4 - INT/JOUR Salon des Simpson
[Homer couché sur le canapé]
A la télé : Retournons au repêchage des remplaçants la ligue canadienne de football ! Alors les Argonautes de Toronto qui n'ont marqués que 4 transformations cette dernière saison...
Homer : Andouille de Flanders... C'est ça Marge, fais la bringue ! Et si j'étais mort de fin quand ils reviendront, ils pleureraient tous les larmes de leur corps ! On aurait jamais du aller chez les Flanders, oh pourquoi on est allé chez les Flanders en laissant Homer à la maison, sans nourriture, et moi je rigolerais, je rigolerais du fond de ma tombe, hé hé hé !
[Soudain, l'odeur du barbecue arrive jusque dans la maison. Petit papa noël aboie]
Homer : Qu'est-ce qu'il y a mon chien hein ? Hmm ? Ouuh, Bar-be-cue !
[Homer se met à la fenêtre, Bart le voit et fait tout pour lui donner envie de venir]

SEQ 5 - EXT/JOUR Jardin des Flanders
[Homer se rend chez Flanders et prend plein de nourriture, en bousculant du monde]
Homer : Salut tout le monde, c'est moi, content de vous voir !
Un homme : Hé !
Une femme : Ho !
[Homer va manger au fond du jardin]
Ned : Salut Homer !
Homer : [La bouche pleine] Salut, Flanders !
Ned : D'accord, merci d'être venu !

SEQ 6 - EXT/JOUR Jardin de Flanders
[Bart et d'autres gamins jouent]
Bart : Touché.
Une fille : Électricité.
Bart : Ha non, électricité c'est quand on est déjà en contact.
Une fille : J'y étais, dans ce cas, touché !
Homer : Interdit de toucher le père !
Bart : Sale tricheuse !
Une fille : T'es qu'un sale petit morveux, t'as de la crotte dans les yeux !
Homer : Hé hé, p'tit morveux c'est pas triste, mais la crotte c'est la cerise sur le gâteau, hé hé hé !

SEQ 7 - EXT/JOUR Jardin des Flanders
[Il y a quelques personnes réunies autour d'une table]
Ned : Chers amis, nous sommes heureux de vous recevoir, mais j'avais aussi une sinistre raison pour vouloir tous vous réunir, sinistre parce que sinistra en latin veut dire : Qui est à gauche. Ha ha ha ! Trêve de plaisanteries !
Homer : C'était une plaisanterie ?
Marge : Hmmm...
Ned : Vendredi prochain, je dis adios à l'industrie pharmaceutique.
Des gens : C'est pas vrai... C'est pas possible... Mais qu'est-ce qu'il veut dire...
Ned : Non non ce n'est pas une blague, voici le Lincoln que j'ai du porter pendant 10 ans ! [Il fait brûler sa cravate sur le barbecue]
Tout le monde : Hooo ! [Applaudissements]
Un homme : Qu'est-ce que tu vas faire Ned ?
Ned : Et bien voyez vous, comme un américain sur neuf, je suis gaucher, et j'aime mieux vous dire que c'est pas du gâteau tous les jours ! Vous écrivez comme un cochon quant à conduire une voiture avec des vitesses, c'est à la grâce de dieu !
Un homme : Amen !
Ned : Alors je vais une boutique spéciale gaucher, où ils trouveront tout ce qu'il leur faut. Depuis l'épluche légume pour gaucher, jusqu'à la cithare pour gaucher et je vais l'appeler, le palais du gaucher !
Tout le monde : Hoooo ! [Applaudissements]

SEQ 8 - EXT/JOUR Jardin de Flanders
[Homer cherche les restes de nourriture]
Ned : Alors, je meurs d'envie de savoir, qu'est-ce que tu penses de mon idée ?
Homer : Ben j'trouve que c'est une idée complètement idiote.
Ned : Oh, je sais que c'est un peu risqué, et que ça va demander pas mal de boulot mais... Bon sang ! Ça va être aussi drôlement amusant !
Homer : Amusant ? Elle est où ta boutique ? Au merveilleux pays du magicien d'Oz ?
Ned : [Il rit] Non, au centre commercial de Springfield !
Maude : Tenez vous deux, faites un vœu !
Homer : Non !
Maude : C'est drôle !
Homer : C'est toi qui le dit.
Ned : Ho, mais tu n'as aucun souhait, il n'y a rien qui te ferait plaisir Homer ?
Homer : Attends...
[Homer pense "Le président signe la paix dans le monde" puis "Le président Homer signe la paix dans le monde" puis "Le président Homer gagne le super bowl"]
Ned : Dépêche-toi Homer, j'ai envie de réaliser mon vœu !
Homer : Eh, y'a pas le feu au lac, je fais ce que je peut, laisse-moi le temps d'en trouver un chouette !
[Homer voit alors Flanders dans de pauvres vêtements les poches vides]
Homer : Ho...
[Puis sa boutique avec marqué "la boutique idiote de Flanders en faillite"]
Homer : Hé hé hé !
[Puis une tombe " repose en paix Ned Flanders"]
Homer : Heu... Non c'est trop.
[Il revient à la boutique de Flanders en faillite]
Homer : Ch'uis prêt !
Ils tirent tous les deux sur un bâton à faire des vœux, il se casse, Homer à le plus gros côté.
Homer : Ouais ! Ouais, sors ton mouchoir Flanders, j'ai gagné ! Tu l'as vu celui-là, il est plus gros que le tient !
Maude : C'était quoi ton vœu Homer ?
Ned : Oh, non, ne dis rien sinon ça ne se réalisera pas !
Homer : Oh, ce serait bien dommage... Hein mon petit Flanders ? [Il éclate de rire puis s'étouffe avec un hamburger. Flanders lui tape dans le dos]

SEQ 9 - INT/JOUR Salon des Simpson
[Bart est sur le canapé et regarde la télé, il y a Itchy et Scratchy. Itchy offre un cadeau à Scratchy, mais il s'agit d'une bombe qu'elle met dans sa bouche, Scratchy se met à courir, il est décapité alors qu'il passe la porte, son corps explose et un serveur glisse sur sa tête puis Itchy se met à rire. Bart rit.]
Marge : Bart, tu regardes la télé combien d'heures par jour ?
Bart : Six. Sept si il y a un truc bien !
Marge : Mmmhh... Tu ne crois pas que tu devrais prendre un peu l'air et faire de l'exercice ?
Bart : Ouais, qu'est-ce que tu veut que je fasse ?
Homer : Marge, la télé ça donne beaucoup et ça demande rien, c'est la meilleure amie des gamins !
Marge : C'est ça le problème ! En ce moment il y a des millions d'enfants plantés devant la télé, au lieu de faire du sport ce qui serait plus profitable ! Les parents de ces pauvres petits devraient avoir honte !
Akira : [A la télévision] Bonjour, je suis Akira. [Il casse une planche sur sa tête] Ça ne fait pas vraiment mal car je connais l'art ancien du Karaté ! [On voit des gens cassant un bloc de pierre posé sur lui.]
Akira : Le Karaté permet à l'esprit de se concentrer et donne confiance en soi. Des gens de tous horizons le pratiquent. Médecins, ménagères, architectes paysagistes, chorégraphes... Offre exceptionnelle en l'honneur de l'anniversaire de l'homme qui ne mentait jamais !
Georges Washington : 10 dollars la leçon, foi de Georges Washington !
[Il casse une planche sur sa tête.]
Bart : Dis m'man, si je prenais des leçons de karaté, ça te botterait ?
Marge : Hmm, ça me paraît très bien Bart !
Homer : Tu vois, tu critiques la télé et elle vient de te rendre service ! Chais pas mais je crois que tu dois des excuses à quelqu'un ? [Il désigne la télé]
Marge : Hmmm !

SEQ 10 - INT/JOUR Centre commercial
[Homer donne un billet à Bart qui entre dans le centre de karaté]
Homer : Hé, mais c'est le palais du gaucher !
[Il entre dans la boutique]
Homer : Hé, Flanders, ça marche le business ?
Ned : Ho, tout doucement, mais les affaires vont reprendre.
Une femme : [cassant une tasse] Oh, je suis vraiment désolée, combien je vous doit ?
Ned : Ho, je vous en prie, gardez votre argent, c'était un accident !
La femme : Vraiment ? Alors, merci ! Vous pouvez valider mon ticket de parking ?
Ned : Hé hé, avec plaisir, et avec mon tampon, ha ha ha ha !
Homer : T'as vendu quelque chose ?
Ned : Ho, pas encore, mais l'un des vigiles est resté en arrêt un bon moment devant l'appareil pour faire des boules de glace !
Homer : Pff !

SEQ 11 - INT/JOUR Centre commercial
[Akira distribue des livres à quelques enfants en tenue assis sur un tatami.]
Akira : Salutations, je suis Akira, votre guide spirituel sur le chemin du seul et vrai karaté. Voici pour vous diriger, "l'art de la guerre " par Sun Tzu. Qui vous apprendra la leçon la plus importante de toutes, nous apprenons le karaté pour n'avoir jamais à nous en servir.
Bart : Excusez-moi m'sieur, je sais déjà comment on se bat pas, on peut passer au Nunchaku ?
Akira : Ha ha, oui, l'impétuosité de la jeunesse ! Pour l'instant, nous allons lire...
Bart : Akira mon brave, quand est-ce qu'on casse des blocs avec notre tête ?
Akira : Il faut d'abord vous remplir la tête de sagesse. Ensuite vous l'utiliserez pour casser.
Bart : Est-ce que je peut aller aux toilettes ?
Akira : Tu peux, si tu penses que tu peux.
[Bart sors du centre et remets son manteau]
Bart : Payer pour lire des bouquins, pff, ça me fout les boules !

SEQ 12 - INT/JOUR Centre commercial
[Bart joue à un jeu vidéo de combat]
Bart : Allez, le toucher de la mort, le toucher de la mort, le toucher de la mort ! [Bart parvient à faire le toucher de la mort et gagne la partie ]

SEQ 13 - INT/JOUR Maison des simpson
[Ils sont tous à table]
Homer : Hé hé hé, figurez-vous que la boutique de Flanders c'était le dé-sert ! Alors qu'est-ce que tu dis de ton meilleur copain marge ?
Marge : Hmm...
Lisa : P'pa ? Tu sais ce que ça veut dire "Schadenfreude" ?
Homer : Nan, j'sais pas ce que ça veut dire Schadenfreude, mais j'en supplie dis-le moi, j'tiens plus !
Lisa : C'est un terme allemand qui veut dire malin plaisir, c'est à dire être content du malheur des autres !
Homer : Oh, arrête Lisa, ch'uis content de voir que sa boutique c'est le bide du siècle et c'est tout. Il est toujours tellement heureux peinard entouré de sa p'tite famille qui l'adore, moi ca m'rend... C'est quoi le contraire du truc Schleu que t'as dit ?
Lisa : Amertume.
Homer : C'est fou, les allemands ils ont un mot pour chaque chose !
Marge : Alors Bart, qu'est-ce que t'as appris au karaté aujourd'hui ?
Homer : Ouais raconte j'espère que ça vaut mes dix dollars !
Bart : Ben, j'ai appris le toucher de la mort.
Homer : Ouuh, le toucher de la mort !
Bart : Je vais vous faire une démonstration. Lisa, ferme les yeux, tu vas connaître la paix éternelle ! [Il met sa main dans une position spéciale et s'approche de Lisa] yaaaaaah....
Lisa : Non, Bart, arrête, arrête, arrête... Maman !
Marge : Bart, ne fais pas le toucher de la mort sur ta sœur !

SEQ 14 - INT/JOUR Centre commercial
[Bart mange des chips sur un canapé devant Itchy et Scratchy sur un canapé dans un magasin l'électroménager, il regarde sa montre]
Bart : Oh, oh la vache, il faut que je retourne au karaté !
[Bart court, il passe dans des cuisines, puis dans les couloirs du centre]
Bart : [Il bouscule des gens] Pardon, excusez-moi, laissez passer je suis pressé. [Il passe devant un homme au téléphone] Salut poulette !
[Il entre dans le centre de karaté et en ressors tout de suite pour accueillir Homer]
Homer : Alors Bart, comment ça s'est passé ?
Bart : On a appris comment arracher le cœur d'un type et lui montrer avant qu'il meure !
Homer : Ah, ben ça lui fera les pieds !
[Homer et Bart se rendent au palais du gaucher, des loubards en sortent]
Jimbo Jones : Alors qu'est-ce que t'as fauché ?
Kearney : Un verre avec marqué : J'aime les gauchers.
Dolph : Des ciseaux pour gaucher.
Jimbo Jones : C'est complètement nul ! Venez les mecs, on va aller au supermarché piquer des chips ! [Ils s'en vont]
Homer : Hé Flanders, c'est quand ton heure d'affluence ?
Ned : Ho oui je crois que ça ne va pas tarder à démarrer, oui je crois que le bouche à oreille commence à fonctionner !
Un homme : Eh, il paraît que vous validez les tickets de parking sans qu'on aie besoin d'acheter ?
Ned : Hé, c'est mon droit, enfin dans cette boutique, je devrait plutôt dire, c'est mon gauche ! Ha ha ha !
Un homme : Bon, vous me le tamponnez ?
Ned : Tout de suite.

SEQ 15 - INT/JOUR Bar de Moe
[Barney et Homer sont assis au bar]
Barney : Et comment elle marche la boutique de ton voisin ?
Homer : C'est le fiasco ! Il reste assis la toute la journée, ce serait la bonne planque si c'était pas lui le patron, hé hé hé !
Moe : [Il essaie de déboucher une bouteille] Saloperie de tire-bouchon pour droitier. Qu'est-ce qu'il vend ?
Homer : Heu et bien en fait Moe... [Il se rappelle de son vœu de voir la boutique en faillite] J'en sais rien !

SEQ 16 - INT/JOUR Maison des simpson - Salon
Bart : Lisa, change de chaîne !
Lisa : Non change la, toi !
[Bart menace de faire le toucher de la mort en hurlant ]
Lisa : D'accord, d'accord. [Lisa obéit. Quelques secondes passent]
Bart : Ho non, ça craint ça, vas-y remet l'autre.
Lisa : Mais Bart !
[Bart recommence cette fois sans même tourner la tête]

SEQ 17 - INT/JOUR Centrale nucléaire
[Homer est devant un distributeur et fait défiler les produits]
Homer : Pomme, pomme, pomme... Elle vient cette barre de chocolat oui ? Ouh je te reconnais toi ! T'est la première pomme que j'ai pas voulu ! Oh ce coup-ci la coupe est pleine, ils vont l'avoir leur réclamation !
[Homer se rend à la porte de M. Burns et écrit un mot pour la boîte à idées]
Homer : Plus de pommes dans le distributeur s'il vous plaît !
[Smithers ouvre la porte]
Smithers : Mettez la boîte sur le bureau de M. Burns, vite !
[Homer entre, M. Burns est assis à son bureau, un chat dans les mains]
M. Burns : Oh, regardez Smithers, un membre de la famille du nucléaire qui nous apporte quelques suggestions utiles. Comment vous appelez-vous ?
Homer : Homer Simpson, m'sieur.
M. Burns : Simpson, hein ? Je suis Monty Burns.
[Burns vide la boîte, deux papiers en tombent, Burns en lit un]
M. Burns : Cachez donc ce patron trop séduisant, ça perturbe le personnel féminin. Oooh, Smithers !
Smithers : Je suis découvert monsieur, hé hé !
M. Burns : Oh, en voilà une vraie... Plus de pommes dans le distributeur s'il vous plaît. Oh mais c'est presque une phrase.
Homer : Je peut m'en aller Monsieur Burns ?
M. Burns : Oui, et ne vous en faites pas, il y aura toujours pleins de pommes pour vous Simpson. Personne ne touchera à vos précieuses pommes.
Homer : Mais, la note vous demandait...
M. Burns : Non, non, dites à ma secrétaire que vous avez le droit à une pomme gratuite, vous verrez elle va vous arranger ça c'est promis. Hé hé hé. Ho, mais quel satané bidule mon royaume pour un ouvre boîte pour gaucher !
Homer : Mr Burns...
[Homer pense et voit Flanders lui dire "vas-y Homer, parle-lui de ma boutique, je suis à l'agonie mon vieux !"]
Homer : Je regrette Flanders.

SEQ 18 - EXT/JOUR Jardin de Flanders
[Homer qui est en voiture passe devant le jardin de Flanders et y voit pleins de meubles]
Homer : Hein ?
Flanders : [à un homme] Mais, ça vous intéresse pas vous êtes sûr ? J'en demande 200 dollars mais on peut discuter.
L'homme : Désolé Ned !
Ned : Non, mais je suis arrangeant, vous pouvez payer en plusieurs fois ! Je serais là toute la soirée si jamais vous changez d'avis...
Homer : EH Flanders, tout va comme tu veut ?
Ned : Oh, oui, bien-sûr ! Je me débarrasse simplement du superflu, y'a quelque chose qui te tente ?
Homer : Ouais, ouais, je vois, c'est plus assez bon pour toi, mais c'est assez bon pour toi, j'aimerais mieux me pendre plutôt que d'acheter ça ... ouh là là !
Ned : Ah, tu regardes mon barbecue, c'est une petite merveille qui marche au butane !
Homer : Je t'en donne 20 dollars.
Ned : 20 dollars ? Ho, Homer, je l'ai payé 300 dollars y'a même pas un an !
Homer : Tu t'est fait avoir, 20 à prendre ou a laisser...
Ned : Homer sois raisonnable...
Homer : A ton aise, Blaise, mais tu vas l'avoir mauvaise, Homer remballe son pèse, bye bye, ciao, adios !
Ned : Pff... Bon d'accord Homer.
Homer : 20 dollars.
Ned : 20 dollars.
Homer : Non, j'en veut plus.
Ned : Quoi ?
Homer : J'ai changé d'avis, c'était un caprice passager, cela dit peut-être que tu rajoutais quelques fauteuils et pourquoi pas cet établi ça pourrait réveiller mon intérêt !

SEQ 19 - EXT/JOUR Jardin des simpson
Homer : [au barbecue] Hé Bartounet, tu veut manger de la bonne vian-viande ?
Bart : Ha ouais, miam, miam, merci mon p'tit papounet !
Homer : Hé hé, mon p'tit papounet !
Bart : Ha ha ha !
Marge : Homer, c'est tout le salon de la famille Flanders, combien du as payé tout ca ?
Homer : Ho, seulement 75 biftons.
Marge : 75 dollars ? Oh Ned doit être désespéré !
Lisa : Je suis sûr que tu n'as pas levé le petit doigt pour le décourager sale profiteur de la misère humaine !
Bart : Hé, enlève tes sales pattes de mon vaisselier !

SEQ 20 - INT/JOUR Maison des simpson - Salon
[Homer regarde la télé, on sonne à la porte]
Chuck Ellis : Pardon monsieur, Chuck Ellis, du recouvrement des créances de Springfield, j'aimerais savoir pourquoi vous ne jugez pas utile de payer vos factures ?
Homer : Oh je sais bien que je devrait les payer, mais y'en a tellement !
Chuck Ellis : Franchement vous n'avez pas honte de devoir de l'argent à tout le monde ? Nous avons été très patient avec vous Monsieur Flanders !
Homer : Je sais mais... Attendez-voir ! Je suis Homer simpson, Ned Flanders il habite juste à côté !
Chuck Ellis : Oh !
Homer : Flanders à des dettes, vous êtes sûr ?
Chuck Ellis : Hé, on ne fait jamais d'erreurs. Saleté de cahier pour droitier, j'arrive pas suivre la-dessus !
Homer : Ben vous avez une boutique où...
Chuck Ellis : Vous avez bien dit Homer Simpson ?
Homer : Oui.
Chuck Ellis : Je vous verrai Jeudi.
Homer : D'oh !

SEQ - 21 INT/JOUR Centre commercial
[Devant le centre d'arts martiaux, Homer donne un billet à Bart]
Homer : Fiche-les K.O. fiston. Oh, ce gamin il va être ceinture noire en moins de deux.
[Bart entre, mais ressort dès qu'Homer à le dos tourné]
Homer : Oh ! [Son vœu est exaucé, Flanders ferme sa boutique avec un panneau "en faillite". Il est choqué.]

SEQ - 22 EXT/JOUR Ecole de Springfield
[Lisa joue du saxophone et trois loubards arrivent]
Kearney : Eh, mate un peu le saxophone !
Jimbo Jones : Ouais, super mais y'a un truc de collé dessus !
Lisa : Hé !
Jimbo Jones : Eh, regardez-moi, je suis Elvis les mecs !
Lisa : Rends le moi, ça m'appartient, c'est à moi !
[Ils se le lancent]
Dolph : Si tu le veut, attrape-le ! Allez d'accord, on est désolé, ce coup-ci on va vraiment te le rendre !
Lisa : Hé arrêtez c'est à moi, vous allez l'abîmer arrêtez. [Elle pleure]
Bart : Eh, Lisa, ça va pas ?
Lisa : Ca va aller maintenant ! Vous allez voir sales voyous il va vous rendre la monnaie de votre pièce ! Je vous signale que c'est mon frère, et il sait faire du karaté !
Bart : Ho ho...
Dolph : Oh là là je suis mort de trouille !
Kearney : Nous fais pas de mal Bart !
Jimbo Jones : Qu'est-ce que tu vas faire, nous lancer tes couches à la figure ?
[Ils rient]
Lisa : C'est ça, continuez de rigoler ça va le rendre encore plus méchant, vas-y Bart, fais-les décamper avec le toucher de la mort, et après on verra.
Bart : J'crois qu'ils ont déjà eu une bonne leçon !
Loubard : Oh non, on veut voir le toucher de la mort !
Kearney : Ouais, qu'est-ce t'attends Bruce Lee, démolis-moi !
Bart : [Il recule] Heu...
[Finalement, Bart se retrouve suspendu au panier de Basket]
Lisa : Tel est pris qui croyais prendre, tu devrais méditer ça !

SEQ - 23 EXT/NUIT Jardin de Flanders
[Homer amène le barbecue devant la porte de la maison de Flanders qui est saisie]
Ned : [Devant sa voiture, sa famille est dedans] Homer ! Je suis là !
Homer : Euh, Flanders, je... je suis venu pour te rendre ton truc.
Ned : Mais, il n'y a plus de maison pour le mettre dedans Homer [On voit sa famille manger des marshmallows dans la voiture] plus depuis que ce brave homme de la banque qui ne faisait d'ailleurs que son boulot est venu, mettre des scellés.
Homer : Vous allez vivre dans la voiture ?
Ned : Ha ha ha, non on va juste camper cette nuit, après en route pour la capitale et l'appartement de ma sœur. Hein, les enfants, ça vous dit d'aller dans la grande ville ?
Rob et Todd : Ouais !
Ned : Ha ha ha, écoute Todd, j'ai à parler avec tonton Homer, tu est le chef jusqu'à ce que je revienne.
Todd : D’accord ! [Chanson] Le vent chasse les nuages, la joie chasse la peine, le soleil remplace l'orage, l'amour remplace la haine...
Ned : Oh, écoute-les chanter, ces pauvres fous ! Homer je suis ruiné.
Homer : Je le sais...
Ned : Dans des moments pareils je me tournais vers la bible et j'y trouvé une consolation, mais maintenant même la bible ne peut plus m'aider...
Homer : Pourquoi ça ?
Ned : Je te l'ai vendue pour huit cents !
Homer : Oh...
Ned : Tu sais... [Il pleure] Tout va de travers depuis ce fameux barbecue, c'est comme si il y avait, une malédiction sur moi...
Homer : Oh [Il pleure] tout est ma faute !
Ned : Non c'est pas ta faute !
Homer : Si, c'est ma faute !
Ned : Mais non, tu as essayé de me mettre en garde, pour que j'évite de jouer le sort de ma famille sur un coup de poker, et je ne t'ai pas écouté, alors que tu étais un véritable ami !
Homer : Non, j'étais une ordure !
[Ils s'enlacent en pleurant]
Homer : Ecoute Flanders...
Ned : Quoi ?
Homer : Ta boutique tu l'as encore ?
Ned : Oui, pour 3 jours seulement, après ça deviendra le quartier général de la partie de droite. Oh j'espère qu'ils auront plus de chances que moi !
Homer : Flanders, demain tu vas ouvrir ta boutique !
Ned : Non, Homer, il n'en est pas question !
Homer : Moi je te dis que si !

SEQ 24 INT/NUIT Maison des simpson - Cuisine
[Homer décroche le téléphone et compose un numéro]
Homer : Allô Jerry ? Homer Simpson. Tu sais le mois dernier je t'ai remboursé ce que je te devais ? Oui ben aujourd'hui c'est toi qui va me rendre service !

SEQ 25 INT/NUIT Bar de Moe
Moe : [Au téléphone] Quoi ? Des tire-bouchons pour gaucher ? OH ! Miracle !

SEQ 26 INT/NUIT Maison de Barney
Barney : [Au téléphone] J'suis gaucher embrasse-moi, ha ha ha, c'est un classique ça... ohhh !
[Il tombe de la table sur laquelle il était couché]

SEQ 27 INT/NUIT Maison d'un homme
[Une femme est au téléphone, son mari est couché sur le canapé]
La Femme : Homer simpson au téléphone.
L'homme : Dis-lui que je suis sorti.
La Femme : Il veut que tu aides Ned Flanders.
L'homme : [Il se lève d'un bond] Ned Flanders à des ennuis ?

SEQ 28 INT/NUIT Centrale nucléaire
[M. Burns n'arrive pas à ouvrir la boîte de conserve pour son chat]
M. Burns : Oh, je renonce Smithers, ouvrez-moi cette boîte.
Smithers : D'accord, mais vous l'avez déjà bien entamée monsieur.
[M. Burns lit alors un papier]
M. Burns : Arrêtez Smithers, c'est moi qui vais l'ouvrir.
Smithers : Mais comment ?
M. Burns : [se levant] Au centre commercial, je vous expliquerait en route.

SEQ 29 INT/JOUR Centre commercial
[Flanders monte un escalator l'air triste. En haut, Maude l'appelle]
Maude : Dépêche toi Neddy, vite, oh mon dieu c'est un miracle !
Homer : Allez, venez mes petits gaucher, hein qu'est-ce que je vous avais dit hé hé hé ?
[Ned arrive en haut de l'escalator. Sa boutique est ouverte, de nombreux clients y entrent.]
Ned : Homer ?
Homer : C'est bien ici, oui, mais ça n'a plus rien à voir, oui monsieur, c'est comme ça !
[Le magasin est rempli, Maude enregistre des achats. Burns ouvre une boîte de conserve]
M. Burns : Haa, le vent à tourné n'est-ce pas ma chère petite boîte, toi jadis si orgueilleuse, tu sens le poids de la main gauche de Burns !
[Moe débouche une bouteille]
Moe : Mes amis, j'ai l'impression de renaître !
Barney : [Avec un t-shirt "je suis gaucher embrasse-moi " embrassé par deux femmes] Ca vire les mignonnes !
Chuck Ellis : Des cahiers pour gaucher, je vais enfin pouvoir écrire jusqu'au bord !
Akira : Hé hé, des nunchakus pour gaucher !
[Ned enregistre des achats avec Rod dans ses bras]
Todd : Ha !
M. Burns : [Les bras remplis d'ouvre-boîte, sortant sa carte de crédit] Ha, les types du diners club vont penser que je suis fou. Oh, je prendrais aussi cette Torpedo rouge.
Tous : Hoooo !
Ned : Oh bien monsieur !
M. Burns : Hourrah pour ce gentil commerçant !
Tous : Hourrah !
Ned : [serrant la main d'Homer] Homer, c'est le hasard si nous sommes voisins de lotissement, mais c'est grâce à toi si nous sommes amis !
Homer : [levant son verre servi par Moe] A Ned Flanders, le gaucher le plus riche de tout Springfield.
Todd : Tous ensemble ! Le vent chasse les nuages...
Tous : La joie chasse la peine, le soleil remplace l'orage, l'amour remplace la haine...
[Le reste de la famille simpson arrive]
Tous : Accroche un sourire à tes lèvres, ami et tu trouveras la vie belle !
Script écrit en août 2003 par Régis Mohier . Mis à jour le 25/08/2011 par Régis
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2018 The Simpsons Park