Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

17/12/2018
La scène où Marge boit de l'eau empoisonnée au LSD dans Homer aime Flanders (s5) a failli être coupée par la censure. Le showrunner David Mirkin défendra cette scène, étant donné que Marge est droguée à son insu.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Aucune diffusion à venir.

Derniers commentaires

simpsonofan | C'est moi ou ils ont réussi à avoir JK Simmons pour jouer le psy? C'était excellent je trouve (en... (30x09 - Daddicus Finch)

Les Simpson 80 | Super sur comics le prochain parlons Simpson ça sera peut-être sur la saison 4 (Parlons Simpson #50 Les comics)

willow73 | ouf ! (Non, Apu ne va pas disparaitre de la série...)

tomy68202 | Je suis bluffé ! W9 réussit encore à nous surprendre des années après... Ces génies vont diffuser... (Lancement de la saison 27 le 06 octobre sur W9)

simpsonofan | J'ai appris des trucs dans cet épisode ^^ (30x07 - Werking Mom)

Script : Un clown à l'ombre

SEQ 1 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV :[Bart et Lisa regardent le Krusty le Clown Show qui commence. Krusty arrive en petite voiture]
Krusty : Salut les enfants. Qui est-ce que vous aimez ?
Enfants : Krusty !
Krusty : Et comment vous m'aimez ?
Bart et Lisa : De tout notre coeur !
Krusty : Qu'est-ce que fous feriez si je passais plus à la télé ?
Bart et Lisa : On se tuerait !
Krusty : [à une petite fille] Mais qu'est-ce que tu nous fais là ? Aujourd'hui c'est l'anniversaire de Brittany. Joyeux anniversaire ma petite Brittany. Comment tu veux qu'on fête ça ? Tu veux que je te chante "Joyeux anniversaire" ou tu préfères que je transforme Tahiti Bob en boulet de canon ?
Enfants : Le canon, le canon, le canon, le canon !
Brittany : Je choisis le canon.
Krusty : Désolé Tahiti Bob, mais c'est ce qu'elle souhaite pour son anniversaire.
Bart : Tu es fichu, Tahiti Bob.
Krusty : On a pas eu beaucoup de chance jusqu'à maintenant, on t'a pas envoyé bien loin. Mais c'est peut-être parce qu'on avait pas mis suffisamment de poudre dans le canon.
[Krusty bourre le canon de poudre. Il donne une mèche allumée à Brittany]
Krusty : Brittany, à toi l'honneur.
[Brittany allume le canon. Tahiti Bob est propulsé, ses cheveux ont brûlés]
Krusty : Ne me grondez pas...
Krusty et les Enfants : J'y suis pour rien !
Bart : Comédie ça rime avec Krusty.
Krusty : Maintenant, c'est l'heure de Itchy et Scratchy.
[Un épisode de Itchy & Scratchy intitulé "Amour brûlant" commence. Scratchy est couché dans un hamac. Itchy lui tire une flèche enflammée dans les fesses, Scratchy court de panique. Bart et Lisa rient]
Marge : Oh non ! Toute cette violence gratuite. Je comprends pas à quoi c'est drôle.
Bart : Personne ne te demande de comprendre.
Lisa : Si les dessins animés étaient pour les adultes, ils les passeraient à 8 heures du soir.

SEQ 2 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Bureau d'Homer :[Le téléphone sonne. Homer répond]
Homer : Oui allo ?

SEQ 3 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine :[Marge est au téléphone avec Homer]
Marge : Allo Homer. En rentrant j'aimerai que tu achète deux litres de glace, mais pas de l'ordinaire, de la super.

SEQ 4 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Bureau d'Homer :Homer : Oh, de la super mais attends voir, pourquoi ?

SEQ 5 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine :Marge : Patty et Selma doivent venir nous projeter les diapos de leur voyage du Yucatán.
[Les soeurs de Marge arrivent. Elle ont sonné à la porte]
Patty : [à la porte] Alors, y'a quelqu'un ?
Marge : Ouh, faut que je te laisse Homer, mes soeurs sont arrivées.

SEQ 6 - INT/JOUR Maison des Simpson - Hall d'entrée :[Marge accueille ses soeurs. Elles ont 8 boîtes de diapos]
Marge : Oh, 8 boîtes. Eh bah dis donc, on est gavés.

SEQ 7 - INT/NUIT Maison des Simpson - Mini-Marché :[Homer entre dans le magasin. Il y a Krusty]
Apu : Bonsoir fidèle client. Alors, comment il va ce soir ?
Homer : Salut, ça va Apu ? [il regarde dans le congélateur] Mmm... chocolat. Oh... double chocolat. Mmm... nouveau parfum triple chocolat. Et un petit esquimau pour tenir le coup jusqu'à la caisse.
[Krusty lit une revue. Il a un bandeau sur les yeux]
Apu : [à Homer] Qu'est-ce qui vous arrive monsieur ? C'est la première fois que je vous vois l'air aussi malheureux en achetant une telle quantité de glaces.
Homer : J'ai des raisons de pas être heureux. Ce soir, il faut que je me coltine une projection de diapos avec les soeurs de ma femme en vedette. Je les appelle les sorcières siamoises.
Apu : Ah ah ah ! C'est marrant.
[Homer marche sur le pied de Krusty]
Krusty : Ouh ! Mon pied abruti, andouille, espèce d'empoté !
Homer : Désolé mon vieux.
[Homer voit que Krusty a une arme. Il va se cacher dans un rayon de chips. Krusty braque Apu]
Krusty : Grouille-toi, mets le pognon dans un sac en papier.
Apu : Oui oui, je connais la marche à suivre, vous énervez pas. Chez nous le client a toujours raison, surtout si il est armé.
[Krusty s'en va avec l'argent]
Apu : [à Homer] Ca y est, vous pouvez émerger de mes chips. L'occasion de prouver que vous êtes un héros est déjà loin.

SEQ 8 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salon TV :[Patty et Selma montrent leurs diapos sans la présence d'Homer. Patty commente]
Patty : Là c'est notre groupe en excursion. Ca c'est une spécialité mexicaine très raffinée, les tacos. C'est délicieux. Ca c'est Selma en train de faire sa sieste.
Bart : Aïe Carumba !

SEQ 9 - EXT/NUIT Devant le Mini-Marché :[Homer explique à la police comment était le braqueur]
Homer : Il avait un gros nez.
Policier : Continuez.
Homer : Non, plus gros.
Policier : Je vois, et ensuite ?
Homer : Une grosse tignasse rouge comme...
Policier : Une grosse tignasse ?
Homer : Ouais ouais, comme ça.
Policier : Ce n'est qu'une simple esquisse assez grossière mais est-ce que c'est notre homme ?
[Le policier lui montre le portrait robot ressemblant bien à Krusty]
Homer : Ouais mais... c'est le type de la télé ! Mes gamins l'adorent. Crochu, Krochmy... Krusty le clown.

SEQ 10 - INT/NUIT Appartement de Krusty :[Krusty est chez lui. Il se prépare une boisson et s'installe paisiblement dans un fauteuil quand la brigade du SWAT avec le chef Wiggum entrent. Un d'entre eux plaque Krusty au sol et braque un revolver sur lui. Wiggum lui passe les menottes]
Krusty : Mais qu'est-ce qui vous prend ?
Wiggum : Krusty le clown vous êtes en état d'arrestation pour vol à main armée. Vous avez le droit de garder le silence, tout ce que vous direz bla bla bla bla, bla, bla bla bla.
Krusty : Mais c'est une blague !

SEQ 11 - INT/NUIT Poste de police :[Homer est emmené au poste. Il est avec le chef Clancy Wiggum]
Wiggum : Prêt ? Monsieur Simpson ?
Homer : Oui monsieur ?
Wiggum : Allez les clowns, en piste.
[Cinq clowns se placent devant un mur derrière une vitre. Le numéro 4 est Krusty. Homer rie en les voyant]
Wiggum : Alors Simpson ? Lequel est-ce ?
Homer : [en riant] Si le crime c'est de me faire rire, ils sont tous coupables.
Wiggum : Non non, lequel est notre voleur ?
Homer : Y'a pas de doutes c'est le numéro... [il rie]
Wiggum : Simpson... Simpson !
Homer : Quatre.

SEQ 12 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salon TV :[Patty et Selma finissent leur projection]
Patty : Cà c'est le montagne de courrier qui nous attendait à notre retour. Et là c'est Selma qui donne notre précieux film de vacances à développer. Ainsi se termine notre odyssée mexicaine.
Marge : C'était très... très complet.
[Marge rallume la lumière au moment où Homer arrive]
Homer : Je suis là.
Patty : Ca nous fait bien plaisir.
Selma : Tu as raté toute la séance de diapos.
Homer : Ah, Fantastique. Marge, tu devineras jamais ce qui est arrivé. J'étais au supermarché en train de faire mes petites courses... oh oh oh ! Les infos.
[Homer allume la télé. Les informations débutent]
Annonceur : Springfield actualités avec l'équipe numéro 1 de l'information et notre présentateur vedette Court Brockman.
Scott Christian : Bonjour, je suis Scott Christian. Court Brockman est absent ce soir. Pourquoi le clown a-t-il quitté la piste ? Pour voler un supermarché. Les détails de ce numéro de clown qui fait rire jaune juste après notre message publicitaire.
Homer : Dis donc Bart. Tu sais le gars qui est sur ton cartable ?
Bart : Tu parles de Krusty le clown ?
Homer : C'est un peu un héros pour toi, Bart ?
Bart : Tu veux rire ? C'est mon idole. Toute ma vie est basée sur les leçons de Krusty.
Homer : Il vaudrait peut-être mieux que tu files te coucher.
Scott Christian : Krusty dormira ce soir en prison à la suite d'un audacieux hold-up dans un supermarché.
Bart : Oh, Krusty !
Lisa : Oh non !
Scott Christian : Dans la soirée la brigade d'intervention musclée de Springfield appréhendait le clown qui est sur une chaîne concurrente, le rival de notre propre clown, le célèbre Hobo le clodo. Mais voici maintenant comme si vous y étiez les images du crime filmées par la caméra de sécurité du supermarché.
[Les images de la caméra de surveillance sont diffusés]
Homer : [sur la vidéo] J'ai des raisons de pas être heureux. Ce soir, il faut que je me coltine une projection de diapos avec les soeurs de ma femme en vedette. Je les appelle les sorcières siamoises.
Marge : Oh Homer !
Patty : La vérité éclate enfin au grand jour.
Krusty : [sur la vidéo] Grouille-toi, mets le pognon dans un sac en papier.
Bart : Oh Krusty, comment t'as pu faire ça ?
Marge : Je sais chéri, c'est vraiment affreux. Mais qui sait ? Peut-être qu'on finira par apprendre qu'il est innocent.
Homer : La terre appelle Marge, la terre appelle Marge. J'ai tout vu. Le clown a piqué le F-R-I-K.

SEQ 13 - INT/NUIT Maison des Simpson - Chambre de Bart :[La lumière est éteinte. Bart tire sur la ficelle de sa poupée Krusty]
Poupée Krusty : Tu es mon meilleur ami.
Bart : Merci Krusty.
[Il retire dessus]
Poupée Krusty : Achète mes céréales. Ah ah !
[Il retire dessus]
Poupée Krusty : Achète mes céréales. Ah ah !
[Il retire dessus]
Poupée Krusty : J'y suis pour rien.
Bart : Je voudrais bien te croire.

SEQ 14 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salon TV :[De nouvelles infos commencent présentées par Kent Brockman]
Kent : Bonsoir Springfield. Krusty, le célèbre clown vénéré par des milliers de tous petits n'est plus aujourd'hui qu'un vulgaire prévenu en attente d'un jugement. Son procès qui s'ouvre demain se trouve au centre d'un extraordinaire cirque médiatique dans lequel des enfants de 7 à 77 ans se suspendent à chaque nouvelle information comme des trapézistes à leur trapèze. Après de modestes débuts comme mime dans les rues de Tupelo au Mississippi, ces pitreries devaient le conduire petit à petit à la tête d'un empire avec des douzaines d'articles à son effigie et à sa propre marque de charcuterie. Ceci expliquant peut-être l'un des dérapages les plus appréciés des spectateurs, l'infarctus de Krusty en direct en 1986.
[Ils diffusent des images d'archive]
Krusty : [sur la vidéo] Vous avez bien rigolé avec Itchy et Scratchy n'est-ce pas les enfants ? Eh bien vous allez avoir droit à un autre dessin animé. Mais avant, j'ai une grosse envie de charcuterie. Vous permettez ? [il est devant un barbecue] Regardez, ces merveilleuses saucisses bien dodues, ce lard fumé succulent et cette délicate et odorante... Heu ! Je meurs !
[Krusty fait une crise cardiaque. Il s'effondre par terre. Les enfants rient. A la vue des images, Kent en fait de même]
Kent : Mais un triple pontage et un pacemaker le remirent sur pied bien vite. Quoi qu'il en soit, le clown avait changé. [on voit Tahiti Bob jeter une tarte à la crème à Krusty qui s'énerve et frappe Tahiti Bob] Là où parents et éducateurs avaient condamné son show comme étant une émission débile et sculptante, le nouveau Krusty consacra une nouvelle partie de ses shows à combattre l'analphabétisme. Tout était bon pour accrocher la jeunesse.
Krusty : [sur la vidéo] Soyez chébran, lisez des romans.
Kent : L'arrestation de Krusty a provoqué une onde de choc qui a secoué tout Springfield en remplissant ces églises, ces synagogues et ces mosquées de toute une population désenchantée.
Lovejoy : J'encourage chaque membre un tant soit peu honorable de notre communauté à rassembler tous les produits qui portent l'image de ce Krusty. Ce clown prince de la corruption, et à les brûler avec moi sur la place publique.
Kent : Alors Krusty est-il sur le point de troquer ses pantalons bouffants pour l'uniforme relativement étriqué de la prison de Springfield ? Nous le saurons demain quand débutera son procès.

SEQ 15 - EXT/JOUR Devant le tribunal :[Krusty est emmené par les policiers. Ils est submergé de journalistes]
Journaliste 1 : Quelle arme avez-vous utilisée ?
Journaliste 2 : Aviez-vous un complice ?
Journaliste 3 : Allez-vous plaider la folie ?
Bart : [à Lisa] Regarde, ses vêtements sont ternes.
Lisa : Son visage est couleur chair et il a l'air triste.
Bart : Et ses pieds... ils sont tous petits. C'est pas vrai hein Krusty ?
Avocat de Krusty : Mon client n'a aucune déclaration à faire.
Krusty : J'y suis pour rien.
[Les gens rigolent]

SEQ 16 - INT/JOUR Tribunal :Juge Snyder : Krusty le clown, que plaidez-vous ?
Krusty : Je plaide coupable, votre honneur. [son avocat lui chochotte à l'oreille] Je veux dire "non coupable". C'est le trac des soirs de première.
Procureur : Je souhaiterais appeler à la barre monsieur Homer Simpson.
Bart : Fais pas ça s'te plaît, fais pas ça.
Homer : Désolé fiston. Un jour tu comprendras.
Bart : Ecoute j'en suis sûr. Krusty aurait jamais fait une chose pareille. N'y va pas s'il te plaît p'pa. Il faut que tu m'écoutes.
Homer : Excusez-moi mon vieux.
[La vidéo de surveillance est diffusée au tribunal. On y voit Homer se cacher dans les chips en criant. Les gens se moquent]
Procureur : Monsieur Simpson, est-ce bien vous qui avez lâchement plongé dans ce présentoir d'amuse-gueules affreusement salés.
Homer : Oui monsieur.
Procureur : Aujourd'hui reconnaissez-vous l'homme au pistolet dans cet auditoire ?
Homer : Je le reconnais.
Procureur : Bien, voudriez-vous le désigner à la cour ?
Homer : D'accord.
[Bart regarde Homer et tente de l'en empêcher mais Homer désigne Krusty. Les gens sont étonnés]
Bart : Oh non !
Procureur : Greffier, veuillez noter que le témoin à finalement désigné... Krusty le clown.

SEQ 17 - INT/JOUR Maison des Simpson - Chambre de Lisa :[Marge regarde les produits dérivés à l'effigie de Krusty]
Marge : Ces jouets sont tout simplement adorables. Qui aurait pu deviner qu'ils sortaient de l'imagination d'un génie du crime ?

SEQ 18 - INT/JOUR Maison des Simpson - Chambre de Bart :[Homer arrache un poster de Krusty]
Bart : Eh p'pa, tu vas pas te laisser aller au comportement de masse ?
Homer : Mais non, je suis le mouvement c'est tout. Fais-en autant fiston, suis l'équipe gagnante.

SEQ 19 - EXT/NUIT Parc du centre-ville :[La nuit. Un stand vend des produits Krusty]
Vendeur : Qui n'a pas son petit Krusty ? Allons, achetez-moi et brûlez-moi.
Lovejoy : Mes chers amis. Je suis si heureux de vous voir tous réunis ce soir mais permettez-moi une petite mise en garde. Nous allons enfin détruire ce monceau d'objets diaboliques. Et parce qu'il s'agit de jouets d'enfants, le feu risque de prendre rapidement alors je vous en prie, restez en arrière et tâchez de ne pas avaler les fumées toxiques.
[Lovejoy met le feu aux jouets]

SEQ 20 - INT/JOUR Tribunal :Procureur : Krusty, examinez s'il vous plaît la pièce à convictions B et dîtes-moi ce que vous voyez.
Krusty : De laquelle vous voulez parler ?
Procureur : De celle qui porte la lettre "B". Alors vous ne savez pas lire ?
Krusty : Non, je ne sais pas. Je ne sais ni lire ni écrire, je le reconnais. Je suis totalement illettré vous êtes content maintenant ?
Procureur : Ce peut-il que le champion de l'alphabétisation des enfants ne sache pas lire ?
Krusty : Est-ce que c'est un crime d'être analphabète ?
Procureur : Très bien très bien. Regardez Krusty ça c'est un B, et ça c'est la pièce à convictions B, des coupons de jeu obtenus par cette cour et indiquant que vous avez perdu des fortes sommes dans les paris sportifs.
Krusty : Est-ce que c'est un crime de parier sur des événements sportifs.
Procureur : Oui ça en est un.
Krusty : Ah.
Juge Snyder : Madame le premier juré, êtes-vous parvenue à un verdict ?
Premier juré : Oui votre honneur. Nous reconnaissons l'accusé Krusty le clown... coupable.
Avocat de Krusty : Je le savais ! A chaque fois c'est la même chose.

SEQ 21 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV :[Lisa regarde l'émission avec Tahiti Bob]
Tahiti Bob : Mes jeunes amis. Pendant des années j'ai gardé le silence m'effaçant devant le son grossier de cet instrument à vent primitif [il montre sa flûte] , mais aujourd'hui le destin m'a poussé au centre de la piste. Dans les semaines à venir, vous remarquerez de profonds changements dans notre programme. Que cela ne vous effraie pas surtout. Itchy et Scratchy auront bien sûr toujours leur place ici mais nous étudierons aussi la nutrition, le respect de soi, des convenances et tout les arts du savoir-vivre.
Bart : Qu'est-ce que tu fous devant cette télé Lisa ?
Lisa : Je regarde Tahiti Bob. Tu sais il est beaucoup moins démagogue que ne l'était Krusty.
Bart : Espèce de traître, pourrie, vendue !
Lisa : Secoue-toi un peu Bart, affronte la réalité. Toutes les heures qu'on a passé a regarder Krusty, on les a passé à regarder un escroc.
Bart : Arrête Lisa, je sais que Krusty est innocent. Ne me demande pas pourquoi mais j'en suis sûr, je le sens.
Lisa : Oh Bart !
Bart : Je te le jure Lisa. Je crois que je peux prouver son innocence, mais j'ai besoin de ton aide.
Lisa : Toi ? Pourquoi ?
Bart : Oh ça va Lisa, tu sais bien.
Lisa : Non, pourquoi ?
Bart : Je ne te le pardonnerai de m'avoir obligé à le dire mais... t'es plus intelligente que moi. Alors c'est OK ?
Lisa : OK mon pote.

SEQ 22 - INT/JOUR Mini-Marché :[Apu se cache derrière le comptoir]
Apu : Attention, n'essayez pas de faire des bêtises, je suis armé jusqu'aux dents.
Lisa : Bart, regarde ce qu'il y a marqué sur le four à micro-ondes.
[Il est écrit "Vous portez un pacemaker ? Eloignez-vous de ce truc"]
Bart : Et alors j'ai pas de pacemaker.
Lisa : T'es bouché ou quoi ? La vidéo à montré que le voleur s'était fait réchauffer un feuilleté à la viande.
Bart : Et alors ?
Lisa : Tu te souviens pas de la carte qu'on avait envoyée à Krusty à l'hôpital ? C'était après sa crise cardiaque, quand ils lui ont posé un pacemaker.
Bart : Ah !
Lisa : Attends-voir. Krusty ne sais pas lire.
Bart : OK, OK, ce pauvre type sait pas lire. On va pas passer le réveillon là-dessus, non ?
Lisa : Non, tu comprends pas Bart. Comment Krusty aurait pu lire un magazine s'il ne sait pas lire ?
[Lisa regarde le magazine]
Apu : Eh c'est pas une bibliothèque de prêt ici. Si vous voulez pas acheter ce truc, vous le reposez où je vous fais sauter la cervelle.
Lisa : Bart, je commence à croire que tu as raison. C'est un coup monté contre Krusty. Est-ce qu'il a des ennemis ?
Bart : Je sais pas... mais je connais quelqu'un qui le saura sûrement. Le meilleur ami de Krusty, Tahiti Bob.

SEQ 23 - INT/JOUR Plateau-télé :[Tahiti Bob fait son show. Il raconte une histoire]
Tahiti Bob : Une salve de mousquetons y répondit grondante, rugissante. Un profond silence s'en suivit. Seulement troublé par le bruit des pas de plus en plus proches de la troisième brigade. La semaine prochaine, le chapitre 35 de "L'homme au masque de fer", "La mort d'un titan". Voilà les enfants c'est fini pour aujourd'hui. Et maintenant avec les mot de monsieur Colporteur...
[Tahiti Bob chante en anglais, non sous-titré]
Tahiti Bob : [il chante] Every time we say goodbye, I die a little. Every time we say goodbye, I wonder why a little. Every time we say goodbye... goodbye.
[L'émission se termine]
Ted : Excellent show, Tahiti Bob. Le standard a été saturé d'appels. Les enfants vous adorent.
Tahiti Bob : Merci Ted. Je suis ravi d'avoir dissipé cette légende selon laquelle je serais trop intello pour les gens. Et en même temps, je ne peux m'empêcher de penser à Krusty.
[Il commence à pleurer en entrant dans son bureau. Petit à petit, son gémissement se transforme en rire]

SEQ 24 - INT/JOUR Bureau de Tahiti Tahiti Bob :[Tahiti Bob est entouré de conseillers. Il a retiré ses chaussures et a posé ses pieds sur son bureau]
Conseillère : Nous voyons votre tête en porte clefs.
Conseiller 1 : Dans les stylos plumes.
Conseiller 2 : Des presse-papiers.
Tahiti Bob : Tout cela est séduisant mais pourquoi ne pas exploiter plutôt le marché haut de gamme, par exemple, posters de Tahiti Bob à tirage limité, pièces commémoratives, assiettes de collection...
Agent de sécurité : Des gamins qui veulent vous voir, Tahiti Bob. Ils disent que c'est très important.
Conseiller 1 : Et bien nous pourrons signer ces contrats demain.
Tahiti Bob : Mais certainement. Je suis très fier d'être capable de signer de mon nom.
[Bart, Lisa et Maggie sont devant Tahiti Bob]
Lisa : Bonjour Tahiti Bob.
Bart : Tahiti Bob, on peut vous poser quelques...
Tahiti Bob : Excusez-moi les enfants. Tahiti Bob adorerait bavarder avec vous mais son spectacle va commencer. Tiens, voici 3 places, vous êtes mes invités.
Bart : Bon d'accord.
Tahiti Bob : Allez allez, sauvez-vous.

SEQ 25 - INT/JOUR Plateau-télé :[L'émission commence]
Tahiti Bob : Bonjour les enfants. Qui aimez-vous ?
Enfants : Tahiti Bob !
[Bart n'a rien dit]
Lisa : Fais comme tout le monde, Bart, amuse-toi.
Tahiti Bob : Mais comment vous m'aimez ?
Lisa : De tout notre coeur !
Bart : Des milliards et des milliards de fois moins que Krusty.
Tahiti Bob : Aujourd'hui le spectacle promet d'être un merveilleux hommage à l'esprit humain. Mais avant j'ai le regret de dire que je vous un garçon préoccupé. [il s'approche de Bart] Comment t'appelles-tu jeune homme ?
Bart : Bart Simpson m'sieur.
Tahiti Bob : Mais peut-être pourrons-nous résoudre ton problème dans une nouvelle séquence qui explore les troubles du pré-adolescent, et que j'ai intitulé "Les choix".
Bart : Oh, je crois pas m'sieur.
Tahiti Bob : Bart, je te tends la main.
[Bart est assis à côté de Tahiti Bob sur le plateau]
Tahiti Bob : Alors qu'est-ce qui te chagrine Bart ? Je parie que les autres enfants ne t'acceptent pas.
Bart : Ouais c'est vrai Tahiti Bob, mais c'est pas ça qui m'embête. Vous savez mes soeurs et moi, ben on a fait notre petite enquête, et on pense que Krusty a été victime d'un coup monté.
Tahiti Bob : D'un coup monté ?
Bart : Ouais. Dans la cassette vidéo, on a vu le voleur se servir du four à micro-ondes du supermarché. Mais Krusty pouvait pas s'approcher de ce truc, pas avec un pacemaker.
Tahiti Bob : Tu sais Bart, je connais bien Krusty, je l'adore. Crois-moi ce n'est pas le genre à prendre les conseils du docteur au sérieux.
Bart : Ouais, possible, mais il y a autre chose. Krusty est analphabète. Le gars qui a fait le hold-up lisait la revue littéraire de Springfield.
Tahiti Bob : Ah voyons Bart. Il n'est pas nécessaire de savoir lire pour savourer la revue littéraire de Springfield, il suffit de regarder les désopilantes caricatures de Gore Vidal et Susan Sontag.
[Tahiti Bob lui montre un exemplaire de la revue littéraire]
Bart : Ah ouais, c'est vrai que c'est assez rigolo.
Tahiti Bob : Bart, les enfants. Il est évident que cette sordide affaire nous a causé à tous un grand choc, mais nous devons continuer notre chemin. Tâchons de nous souvenir de Krusty non comme d'un criminel endurci, mais comme d'un adorable farceur qui tournait joyeusement au volant de sa petite voiture.
Bart : Et qu'il vous faisait entrer dans le canon.
Tahiti Bob : [agacé] Et qu'il me faisait entrer dans le canon, oui. Nous n'oublierons jamais ça, n'est-ce pas ? Bart ouvre-moi ton coeur. J'admets qu'enfiler les immenses chaussures de Krusty c'est pas facile.
[Bart ré-entend la phrase de Tahiti Bob "enfiler les immenses chaussures. Ils se souvient alors d'avoir vu le voleur crier quand Homer lui a marché sur le pied. Puis il se souvient des petits pieds de Krusty au tribunal et des grands pieds de Tahiti Bob dans son bureau]
Tahiti Bob : En Grèce, il y avait une école de pensée qu'on appelait le stoïcisme...
Bart : Eh une seconde, c'est vous !
Tahiti Bob : Mais de quoi tu parles ?
Bart : Attention écoutez-moi tous. Krusty est innocent, c'est Tahiti Bob qui l'a fait accusé à sa place. J'en ai la preuve.
[Bart marche sur le pied de Tahiti Bob. Il a mal]
Tahiti Bob : Ouh ! Mon pied abruti, andouille, espèce d'empoté !
Bart : Vous avez vu ? Krusty avait des grandes chaussures mais des tous petits pieds, comme tous les gens qui ont bon coeur. Tahiti Bob remplit vraiment ses grandes chaussures avec ses affreux grands pieds.
[Il retire la chaussure de Tahiti Bob et on constate qu'il a de très grands pieds]

SEQ 26 - INT/JOUR Poste de police :[Eddie et Lou, les deux policiers regardent l'émission]
Lou : Il a raison le gamin.
Eddie : Comment on a pas vu ça ?
Wiggum : Prenez votre bazar les gars, et foncez tout de suite au studio.

SEQ 27 - EXT/JOUR Devant les studios :[Tahiti Bob est arrêté par les policiers. Il est embarqué dans le camion de police]
Tahiti Bob : Oui je le reconnais, je le détestais. Pendant des années ses sempiternelles farces m'ont enlevé toute dignité. J'ai joué les bouffons pendant qu'il claquait des fortunes à satisfaire ses appétits grossiers. C'est pour ça que je l'ai fait accusé... et je m'en serais très bien sorti sans ces morveux qui se mêlent de tout.
Bart : Emmenez-le les gars.
Tahiti Bob : Attention les enfants et vous aussi les adultes. C'est pire que ce que vous croyez. Il s'était lié contre moi.
[Le camion de police s'en va. Krusty est sorti de prison]
Wiggum : Je reconnais que nous avons commis une terrible, terrible erreur. Ca se produira plus.
Krusty : Ca vaudrait mieux, pauvre idiot.
Homer : Krusty, j'ai le courage de reconnaître que j'ai eu tort. Je regrette de vous avoir montré du doigt au procès et j'espère que les histoires horribles qu'on raconte sur ce qui se passe en prison sont exagérées.
Krusty : Ce qui importe le plus c'est que j'ai regagné la confiance des enfants. Heureusement qu'il y en a un qui a toujours cru en moi. Bart ?
Bart : Oui m'sieur ?
Krusty : Merci.
[Krusty sert la main de Bart. Quelqu'un prend une photo]

SEQ 28 - INT/NUIT Maison des Simpson - Chambre de Bart :Bart a affiché en poster la photo dans sa chambre. Il s'endort avec autour de lui, pleins de produits à l'effigie de Krusty.
Script écrit en février 2003 par Bart le Tombeur
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2018 The Simpsons Park