Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

20/07/2019
Mark Hamill joue certes son propre rôle dans Homer, garde du corps (s10), mais il joue également le rôle de l'instructeur qui forme les gardes du corps.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Simpson horror show XXII
Paralysé, Homer ne peut s'exprimer qu'à travers ses flatulences; Ned Flanders devient un serial-killer sous les ordres de Dieu; Bart et Milhouse sont envoyés sur une autre planète pour récupérer un précieux minerai...
26/07 à 20h05 (RTS2)
Naître ou ne pas naître
Marge et Homer réalisent qu'ils veulent avoir un nouvel enfant...
26/07 à 20h30 (RTS2)
Le Musk qui venait d'ailleurs
Elon Musk devient ami avec Homer car il voit en chacune de ses pensées une grande source d’inspiration.
26/07 à 21h05 (6ter)

Derniers commentaires

Pikaza | 7e chaîne française plutôt non ? Il y a aussi Canal family. (Les Simpson débarquent sur Série Club ce Lundi !)

Egnouth2009 | (Les Simpson débarquent sur Série Club ce Lundi !)

Les Simpson 80 | Mais ça sera diffusé sur 6 ter au moins (Les Simpson débarquent sur Série Club ce Lundi !)

Fefemtl6633 | Il a l'air trop bien se horror show ? (Des nouvelles du Simpson Horror Show XXX)

Arthur MD | Le problème, c'est qu'Al Jean a, il me semble, annoncé sur Twitter que ce sera l'un des Horror Show ... (Des nouvelles du Simpson Horror Show XXX)

Script : Allocutions familiales

SEQ 1 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[Bart regarde un documentaire à la télé. On y voit un homme qui met la tête dans la gueule d’un crocodile. L’émission s’appelle « Le croco croqué »]
Présentateur : [Montrant un crocodile] C’est un crocodile d’eau salée. Le plus grand reptile au monde... [Le croco le mord à l’entrejambe] Oooh, mince ! Il me tient par les valseuses ! [L’animal le plaque au sol. Le présentateur ne perd pas son sang-froid et garde le sourire] Ce vilain petit coquin peut vous broyer la cage thoracique comme... [Le croco lui broie la cage thoracique] Comme çaaaaaaa !!! [Le croco l’envoie dans les airs, lui arrache la jambe...Soudain, la télé s’éteint. Bart se tourne vers Lisa]
Bart : Eh ! Je suis en train de regarder ce truc !
Lisa : Plus maintenant ! [Elle change de chaîne. On voit une Malibu Stacy dans une maison de poupées. Des outils et des pots de peintures sont posés à ces pieds]
Voix off : Malibu Stacy veut une pièce pour bricoler... [La camera se tourne vers la pièce d’à coté. On voit Malibu Ken avec des strings sur des cintres] Et Malibu Ken a besoin d’un placard pour ranger tout ses strings. Ils seront aidés par Jeremy, l’architecte dans « Réaménageons la maison de poupées ». [La poupée Jeremy a un plan de maison dans ses mains] Vous verrez aussi comment faire d’une boite à chaussures un salon ravissant... [On voit une boite à chaussures vide, puis, la boite est aménagée avec de petits meubles de poupée... Bart remet sur l’autre chaîne. Il ne reste plus que un pied et une main du présentateur qui flottent à la surface de l’eau]
Bart : Ooooh ! Je l’ai pas vu se faire bouffer ! J’espère que t’es contente !
Lisa : Je suis plus que contente ! [Bart essaie de lui arrache la télécommande des mains mais Lisa ne la lâche pas. En se battant, ils changent de chaînes]
Voix off 2 : Boogi ! J’ai avalé un ver de terre avec ma salade ! [Ils zappent]
Voix off 3 : Après la pub, ne retrouverons « Qui veut gagner 8000 lions ? » [Ils zappent. La télécommande glisse des mains de Lisa. Celle-ci tombe par terre. Bart, qui se bat toujours avec sa sœur change de chaîne avec sa langue. Il tombe sur une émission pour enfants ou un homme barbu joue de la guitare et chante devant de jeunes enfants qui sont assis autour de lui]
Roofi : [Il chante, sur l’air de Frère Jacques] J’aime les glaces, j’aime les glaces, tout comme toi... [Marge, avec Maggie dans les bras arrive dans la pièce]
Marge : Regarde Maggie, une émission pour les tout petits.
Roofi : [Il chante] Vanille, fraise, pistache, vanille, fraise, pistache... Chocolat, chocolat... [Maggie aime tellement ces chansons qu’elle enlace la télé. Bart l’éteint]
Bart : M’man, c’est Roofi. C’est à cause de ses chansons que les bébés sont débiles !
Marge : Ta petite sœur adore Roofi ! Et les bébés n’aiment que ce qui est bon, c’est connu. [Elle rallume la télé et remet Roofi]
Bart : Tu pourrais nous laisser regarder la télé et lui acheter un CD de Roofi !
Lisa : [En verlan] Bart, t’es ouf de redi à Maman que Firoo a tisor un quédis ! (Tu es fou de dire à maman que Roofi a sorti un disque !)
Bart : [En verlan] Quoi ? Ouf ? Quoipour ? Qu’est-ce qui ça eup ienb refai ? (Quoi ? Fou ? Pourquoi ? Qu’est-ce que ça peut bien faire ?)
Lisa : [En verlan] Elle av téchéla, cilébin ! (Elle va l’acheter, imbécile !)
Marge : [En verlan] Ovéça aij été une jeu moi amsio ! (J’ai été une jeune moi aussi !)
Bart et Lisa : [En verlan. Surpris qu’elle comprenne] ...Demer !!

SEQ 2 – INT/JOUR Maison des Simpson – Cuisine[Les Simpson sont en train de manger. Pendant ce temps, une chanson de Roofi passe à la radio. Maggie danse joyeusement sur sa chaise alors que Bart et Lisa, eux, en ont marre de cette chanson]
Roofi : [Il chante. A la radio] 1, 2, range tes jeux. 3, 4, mange tes tomates, 5, 6, pas de caprices. 7, 8, lave-toi vite. 9, 10, tout le monde fait biiiiiis ! [Bart met de la purée sur ses oreilles pour ne plus entendre la chanson. Petit Papa Noël vient les lui lécher. Bart se bouche alors les oreilles avec ses mains]

SEQ 3 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salle de bain[Marge lave Maggie dans la baignoire en écoutant Roofi à la radio. Pendant ce temps, Lisa se brosse les dents et commence à s’énerver]
Roofi : [Il chante. A la radio] 1, 2, range tes jeux...
Lisa : Rooooooooh !! [Elle retire la prise de la radio mais la chanson continue]
Roofi : [Il chante. A la radio] 3, 4, mange tes tomates. 5, 6, pas de caprices...
Marge : Ca marche avec des pilles. [Lisa, très en colère, prend la radio et enlève les pilles. La chanson continue quand même]
Roofi : [Il chante. A la radio] 7, 8, lave-toi vite. 9, 10, tout le monde fait biiiiiis !
Marge : Et également à l’énergie solaire ! [Elle montre à Lisa qu’il y a un panneau solaire sur la radio]
Lisa : Ooooooooooh !!

SEQ 4 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre de Homer et Marge[Homer essaie de dormir mais il est gêné par la musique de Roofi qu’il entend sur le baby phone que Maggie écoute dans sa chambre]
Roofi : [Il chante. A la radio] 3, 4, mange tes tomates. 5, 6, pas de caprices... [Homer essaie de se boucher les oreilles avec son oreiller mais il entend toujours la chanson. Il se lève d’un air énerver et se dirige vers la chambre de Maggie]

SEQ 5 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre de Maggie[Homer rentre dans la chambre avec un marteau à la main]
Roofi : [Il chante. A la radio] 7, 8, lave-toi vite. 9, 10, tout le monde fait biiiiiis ! [Homer s’apprête à abattre le marteau sur la radio, mais Maggie se réveille à ce moment. Elle commence à pleurer en voyant ce que va faire son père. Homer change alors d’avis et ne casse pas la radio]
Homer : Papa va faire le clown, regarde... [Il se frappe le crâne avec le marteau 4 fois d’affilée] D’oh ! D’oh ! D’oh ! D’oh... [Il saigne à l’endroit où il s’est frappé] Oh, trop dur... Oooooooh ! [Il s’évanoui sur le parc de Maggie. Maggie monte alors sur le dos de son père pour atteindre la radio et monter le son]
Roofi : [Il chante. A la radio] 9, 10, tout le monde fait biiiiiis ! 1, 2, range tes jeux... [Maggie danse joyeusement sur le dos de son père en écoutant la chanson]

SEQ 6 – EXT/JOUR Devant l’école élémentaire – Voiture de Marge[Marge accompagne les enfants à l’école. Comme d’habitude, Maggie écoute la chanson de Roofi. Bart et Lisa, eux sont épuisés et ne peuvent plus supporter cette chanson]
Roofi : [Il chante. A la radio] 3, 4, mange tes tomates. 5, 6, pas de caprices... [Avant même que la voiture ne se stoppe devant l’école, Bart et Lisa sortent en hurlant]
Bart et Lisa : Aaaaaaaaaaah !!!

SEQ 7 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Classe de Mme Krapabelle[Il est 14h55. Bart voit, par la fenêtre que Marge se gare devant l’école. Marge et Maggie écoutent Roofi à la radio et dansent sur l’air de la musique]
Roofi : [Il chante. A la radio] 3, 4, mange tes tomates...
Bart : [Il frissonne] Houhouhouuuuuu !!... [La sonnerie retenti. Tous les enfants sortent de la classe sauf Bart]
Edna : Il faut rentrer chez toi, Bart.
Bart : Vous comprenez pas ! Je peux pas ! Donnez moi des heures de colle ! Regardez, j’ai donné du café à la gerboise ! [Il montre une gerboise dans sa cage qui coure très vite sur sa roue. Soudain, celle-ci a mal au cœur et perd connaissance]
Edna : Ooooh ! [Bart prend une craie et s’apprête à écrire quelque chose au tableau]
Bart : Siouplait ! Demandez-moi de copier 1000 fois une phrase au tableau !
Edna : Il y a longtemps que tout le monde s’est lassé de ces phrases au tableau ! Rentre chez toi !

SEQ 8 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[Marge a mis Maggie sur le tapis. Elle regarde Roofi à la télé. Bart et Lisa, eux, sont assis sur le canapé et sont forcés de regarder cette émission. A la télé, Roofi est assis par terre, entouré de petits enfants qui l’écoutent chanter]
Roofi : [Il chante] Après un malheur, il frappe à la porte de l’ours bricoleur qui a de la colle forte... [Un homme dans un costume d’ours s’approche de Roofi en dansant. Il porte une ceinture avec des outils à sa taille et a une clé à molette dans la main] De la colle forte ! De la colle forte ! Et l’ours bricoleur recolle vite son coeuuuur !
Marge : Oooooh ! Regardez comme elle est heureuse !
Lisa : Elle a les pupilles qui divergent ! [Maggie, qui ne quitte pas l’écran des yeux, a en effet les pupilles qui divergent. Bart prend la télécommande et éteint la télé. Maggie se tourne alors vers Bart, lui lance un regard menaçant et grogne]
Maggie : GRRRRR !!! [Bart est surprit. Marge reprend la télécommande et rallume la télé]
Marge : C’est un bonheur pour elle. [Maggie est contente]
Bart : Téter la queue du chien aussi ? [On voit que Maggie tète la queue de Petit Papa Noël tout en regardant son émission]
Roofi : Bonjour Springfield ! Roofi va venir dans votre ville pour un seul concert. Les places seront vite vendues. Très vite vendues ! Alors vos parents doivent courir en acheter ! [D’un air attristé] Si vous ne venez pas, Roofi va être triste. Et l’ours bricoleur, il va mourir ! [Maggie est émue. On voit l’ours bricoleur s’approcher de Roofi avec une canne à la main. Il a un également un bandage sur la tête et a n’a pas l’air en forme du tout]
Ours : [Il tousse] Kef ! Kef ! [Maggie a peur qu’il ne meurt...L’ours s’en va. Roofi se met à chanter]
Roofi : [Il chante] Achetez vos places dés maintenant, Roofi va vous dire comment. [Des femmes déguisées en carte de crédit, Visa, Mastercard et en chèque s’approchent] Visa, Amex, cartes de crédit ou faites un chèque à Roofi !
[Plus tard]
[La télé diffuse toujours l’émission de Roofi. Maggie refuse de changer de chaîne et va d’un endroit à un autre avec la télécommande dans la bouche. Homer la poursuit à 4 pattes]
Homer : Donne la télécommande à papa ! Donne la télé... [Maggie se réfugie dans un soupirail] D’oh ! [Maggie le nargue en faisant dépasser la télécommande par la grille du soupirail. Lorsqu’il veut l’attraper, elle lui donne un coup sur le crâne avec l’objet tant convoité] Hou ! [Il se frotte le visage] Aaah, on se croit futée, hein !? [Il va chercher une grande pince et la rentre dans la grille. Il attrape la télécommande et essaie de la faire revenir vers lui mais Maggie attrape la pince] Hou ! Gnnignnnignou ! [Maggie prend la pince et attrape le nez d’Homer avec. Elle tire plusieurs fois dessus. Homer se cogne alors la tête contre le mur] Gnnnn ! Gnnnnnnnn !! [Maggie tourne la pince. Homer suit alors le mouvement de la pince et se retrouve par terre, sur le dos... Marge entre dans la pièce]
Marge : J’ai les places pour Roofi ! Je les ai eu honnêtement. Je peux marcher la tête haute... C’est pas comme la mère de Janey ! [Maggie tourne la pince plusieurs fois d’affilée. Homer suit donc le mouvement en se tournant par terre sur lui-même. Marge voit la scène] Bah, c’est pas grave...

SEQ 9 – EXT/JOUR chemin de campagne[Marge se rend au concert de Roofi avec Maggie. Le concert se déroule près de la ferme de Cletus. Il y a un énorme embouteillage sur la seule route qui conduit à la ferme. Les gens vont à pied vers le concert qui se trouve à 5 miles de là]
Marge : Ooooh ! Ils ont vendus plus de billets qu’il n’y a de places. L’organisateur du concert doit être un homme malhonnête.

SEQ 10 – EXT/JOUR Près de la maison des Spuckler[Marge arrive sur le lieu du concert. Il y a énormément de bébés et de mères de familles. Les passages suivants font penser au concert de Woodstock. Des femmes, accompagnés de leurs enfants attendent, sous un soleil de plomb, devant des cabines pour changer les bébés. Il fait si chaud qu’une femme perd connaissance. Son bébé s’en va mais une autre petite fille s’approche de la femme. Elle ouvre son chemisier et se met à téter ses seins]
[Plus loin, 3 bébés sont assis en cercle. L’un d’eux suce une tétine. Il a l’air très détendu. Il la passe ensuite à la petite fille assise à côté de lui comme s’il s’agissait d’un joint. Celle-ci suce à son tour la tétine et se détend. Elle donne ensuite la tétine au 3ème bébé qui lui aussi se détend en la tétant. Soudain, les 3 bébés tombent la tête en arrière et se mettent à rire bêtement. Ils sont dans un état second]
[L’image est maintenant divisée en 2. Sur la partie gauche on voit 2 petits filles toutes nues qui se mettent à danser. Sur la partie de droite, un petit garçon tourne sur lui-même en vomissant son lait. La partie gauche de l’image se subdivise en 2. Maintenant, sur la partie inférieure gauche, on peut voir un enfant rebondir sur une balançoire à l’aide de sangles]

SEQ 11 – EXT/JOUR Près de la maison des Spuckler – Près de la scène[Le concert va bientôt commencer. Les mères de familles et leurs enfants attendent devant la scène]
Voix off : [Au micro] Et maintenant, pour la première fois sur scène, depuis que Tinki-winki a été jugé pour homicide et équité... [Un homme déguisé en Teletubies mauve arrive sur scène]
Tinki-winki : Non coupable !
Voix off : [Au micro] Les Teletubies ! [Les 3 autres Teletubies le rejoignent sur scène. Les enfants dans le public les applaudissent. Tinki-winki, avec un bol à la main, s’approche d’une machine à faire du flan. Il met le bol sous le robinet et appuie sur le bouton pour se servir]
Tinki-winki : ...Du flan.
Enfants : Ouaiiiiis !! Ouaiiiis !! [Des bébés lancent des objets sur scène. Un ballon de plage, un nounours, un hochet, un trousseau de clefs sur lequel il y a 3 petits cubes et sur lesquels il est écrit « Mom »...]
Garçon : Moi aussi j’en veux !
Enfants : Du flan ! Du flan ! Du flan !
Marge : Ils sont encore plus amusants en vrai qu’à la télé. Tu trouves pas mon chou ?... [Déçue] Ooooh ! Le 2ème aussi veut du flan. Oh, c’est un peu répétitif. [Soudain, un orage éclate. Il se met à pleuvoir] Oh, non ! Voila qu’il pleut ! Et Maggie a des couches extra absorbantes ! [La couche de Maggie se met à doubler de volume à cause de la pluie. Les femmes et leurs enfants s’en vont pour s’abriter. Tous les enfants se mettent alors à pleurer à cause du mauvais temps]

SEQ 12 – EXT/JOUR Devant la caravane de Roofi[Un homme frappe à la porte de la caravane de Roofi]
Roofi : [Ouvrant la porte] Comment est le public, Steve ?
Steve : Oooh, pas facile.
Roofi : C’est pas vrai ? Tu leur as fait des grimaces ? [Steve fait oui de la tête] Ah oui ? Tu as agité tes clefs ?
Steve : Je leur ai fait la totale !

SEQ 13 – EXT/JOUR Près de la maison des Spuckler – Près de la scène[Il ne pleut plus, le spectacle reprend. Malheureusement les enfants sont toujours aussi excités. Ils pleurent, sont colériques...]
Voix off : [Au micro] Et maintenant, voici Roofi ! [Roofi monte sur scène avec sa guitare]
Roofi : [Il chante] C’est une chanson idiote, clip clap clop clip clap clop. Chabada Didouwap douwap... [Soudain, un enfant lui lance un biberon en verre à la figure] Aaaaw !! [Enervé] Très bien ! Qui a fait ça !? Qui l’a lancé !? [Les bébés se remettent à pleurer de plus belle]

SEQ 14 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[Homer, Bart et Lisa regardent le journal à la télé]
Kent : Un spectacle tourne au cauchemar à la ferme de Cletus... [On voit que Kent est près de la tente de l’infirmerie] Je suis au poste de secoure où des médecins débordés tentent de faire le tri entre les petits bobos et les gros bobos... On me dit que nous avons le chef de la bande des bébés en ligne... [Une photo de ce bébé apparaît à l’écran. Il porte un bol de spaghetti retourné sur la tête] Taylor, y a-t-il une issue pacifique possible ? [On entend que Taylor rit et qu’il appuie sur tous les boutons du téléphone]
Taylor : Hi, hi... Rrrr...
Homer, Bart et Lisa : Ooooh ! [Ils partent tous les 3 vers la ferme de Spuckler]

SEQ 14 – EXT/JOUR Près de la maison des Spuckler – Près de la scène[Les bébés sont toujours aussi excités. Roofi lui aussi est très énervé]
Roofi : Ca suffit ! Le concert est fini ! 9, 10, y aura pas de bis ! [Un hélicoptère se pose sur scène. Roofi monte à l’intérieur. Quelques bébés s’accrochent aux barres parallèles en métal de l’hélicoptère. L’appareil décolle mais les enfants ne lâchent pas prise. Roofi prend alors une sucette géante et l’agite sous le nez des enfants. Comme ils veulent l’attraper, ils lâchent la barre métallique et tombent dans le public]

SEQ 15 – EXT/JOUR Près de la maison des Spuckler[Homer, Bart et Lisa arrivent sur les lieux. Wiggum, Eddie et Lou les empêchent de rentrer à l’intérieur de l’enceinte du concert]
Wiggum : Oh, oh ! Vous n’entrez pas là-dedans ! Y a plein de bébés qui ont des dents !
Lou : Et des petits ongles tranchants comme des rasoirs.
Wiggum : Laissez faire les professionnels...

SEQ 16 – EXT/JOUR Près de la maison des Spuckler – Près de la scène[Les 3 policiers entrent dans l’enceinte du concert et se mettent à matraquer les femmes et leurs bébés]
Lou : Ca me gène un peu de... De matraquer des femmes et des enfants, chef.
Wiggum : Je te comprends. C’est pas toujours drôle notre boulot. Matraque-les en fermant les yeux. [Tout à coup, les bébés « submergent » les 3 policiers. On ne les voit plus dans la foule mais on entend encore leurs voix] Allez les gars, on va devoir se frayer un chemin à coup de bisous et de chatouilles... [On entend que les policiers soufflent dans les nombrils des enfants et qu’ils rigolent] Ooooh, le petit bedon !
Lou : C’est mon ventre que vous chatouillez, chef.

SEQ 17 – INT/JOUR Studios de Channel 6 - Journal télévisé[Le journal télévisé, présenté par Kent Brockman, commence. On voit une photo à l’écran sur laquelle Maggie se bat avec Bébé Gerald. Il est écrit en dessous d’eux « Les petits frappent »]
Kent : Les bouts de chou se rentrent dans le chou ! Tous les Springfieldiens sont en état de choc devant les ravages qu’ont fait les vilains bébés... Vilains bébés ! Oh oui, vous être vilains ! [On voit maintenant un reportage à la ferme des Spuckler après le concert. La maison a été ravagée par les enfants. Les vitres sont cassées, des tuiles du toit sont tombées, des débris de divers objets jonchent le sol...Cletus est interviewé]
Cletus : Z’ont détruits ma maison ! Ma truie a piétiné ses petiots tellement qu’elle a eu peur !
Kent : Quand on lui a demandé s’il attenterait un procès, le fermier a dit : « J’va pas faire c’te procès qu’vous parlez que j’vais gagner que t’chi ! » Il s’est gratté le derrière, a remonté son pantalon... Et s’est de nouveau gratté.

SEQ 18 – INT/JOUR Mairie – Salle de conférences[Toute la ville est réunie à la mairie]
Quimby : Cette émeute a de très lourdes conséquences. Kaboul veut plus être jumelée avec Springfield... [Un Kaboulien se trouve sur scène avec le maire Quimby. Il a un drapeau de la ville de Springfield dans les mains]
Kaboulien : On n’a pas des villes jumelles ! [Il déchire le drapeau] Gnna !
Quimby : Le montant des dommages s’élève à 1 million de dollars, qui va maintenant devoir sortir de vos poches... [Il appuie sur un bouton sous lequel il est inscrit « Aspiration », qui se trouve sur son pupitre. De grandes trappes, au dessus des Springfieldiens, s’ouvrent. Les portes feuilles des gens sont aspirés par ces trappes]
Homme : Ma petite monnaie !
Springfieldiens : Ooooooooh !! [Les trappes se ferment]
Quimby : Et maintenant je laisse la parole à une femme qui veut s’assurer que ce que je viens de faire ne se reproduira jamais. [Lindsey Naegle prend la place de Quimby]
Naegle : Bonsoir. Je m’appelle Lindsey Naegle et je suis la fondatrice du « Ssccatagapp ». [Otto, Jasper, McCallister, Edna, l’ado boutonneux et Smithers sont sur scène. Ils tiennent une banderole sur laquelle est inscrit l’abréviation « Ssccatagapp ». Naegle explique ce que chaque lettre signifie] « Seniors, célibataires, couples sans enfants, ados et gays contre les parents parasites ». [Les Springfieldiens dans la salle discutent entre eux. Ils ont l’air satisfaits]
Vieux fou : Facile comme nom.
Naegle : Nous en avons assez de payer les factures pour les enfants des autres ! Nous versons déjà des millions chaque années pour les écoles !
Springfieldiens : Ouaiiiiiiiis !! [Marge, dans l’assemblée, se lève]
Marge : Un instant s’il vous plait... Je suis une maman...
Springfieldiens : Houuuuuuuuuuu !!
Marge : Et je suis Américaine...
Springfieldiens : Ouaiiiiiiiis !!
Marge : Je fais du pop-corn...
Springfieldiens : Ouaiiiiiiiis !!
Marge : Et j’adore le base-ball...
Springfieldiens : Houuuuuuuuuuu !!
Naegle : Gardez votre souffle pour gonfler les bouées de vos mioches !... Je rêve d’une Amérique où la nudité ne serait pas censurée à la télévision. Où toute vie ne s’arrêterait pas quand un car scolaire s’arrête... Les enfants sont l’avenir, mais le présent m’appartient !
Springfieldiens : Ouaiiiiiiiis !! [Homer et Marge montent sur scène]
Homer : Vous avez pas le droit de changer les règles du jeu ! J’aurai pas eu de gosses si on m’avait dit qu’il faudrait que je paye tout ! On nous a fait des promesses !
Luigi : Non d’un cannelloni ! J’en ai marre de faire des menus pour vos mômes ! Que le fast-food accueille vos petits monstres, ils sont fait pour ça ! [Il crache par terre]
Tahiti Mel : Nous en avons assez d’acheter des places à des prix exorbitants pour des spectacles scolaires minables !
Marge : Mais on n’aurait jamais eu l’occasion de voir Camelot...
Tahiti Mel : On peut très bien voir le film en vidéo !
Marge : Est-ce que c’est mieux ? Pour moi, Ralph Wiggum est le chevalier Lancelot. [Ralph, dans l’assemblée, se met debout sur son siège et se met à chanter très mal]
Ralph : [Il chante] Si un jour je rompais avec vouuuuuuuus... Ce serait pas en étéééééééé...
Springfieldiens : Houuuuuuuuuuu !!
Naegle : Mesdames et messieurs, débarrassons la ville une fois pour toute de tout ce qui concerne les enfants !
Springfieldiens : Ouaiiiiiiiis !! [Les Springfieldiens sortent de la mairie en courant, déterminés à tout supprimer ce qui concerne les enfants]
Adolescent boutonneux : Il est temps de renoncer au monde de l’enfance ! [Avec une voix très grave] Et de devenir un homme !

SEQ 19 – EXT/JOUR Rues de Springfield[Les adultes se mettent à détruire tout ce qui concerne les enfants dans la ville...Carl, Le Serpent et Sanjay détruisent une piscine de balles en plastique, avec des maillets, au Krusty Burger... Willie, Melle Hoover et McCallister brûlent des panneaux de signalisation qui concernent les enfants. McCallister jette également au feu une machine à écrire électronique pour les tout petits. Lorsqu’elle commence à brûler, la lettre « Y » s’affiche et se met à clignoter sur la machine. Ce qui veut dire « pourquoi ? » en anglais... Sur la place de Springfield, un tank arrache une statue de Itchy et Scratchy avec une corde. Lorsque la statue se brise au niveau des pieds de Scratchy, du sang se met à jaillir... Plus loin, près d’un magasin « Toys ‘R’ Us », Moe sur une échelle, retourne la lettre R de l’enseigne du magasin qui est initialement à l’envers. Les enfants, voyant ça se mettent à pleurer]

SEQ 20 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[Les Simpson regardent le journal de Kent Brockman à la télé]
Kent : « Les enfants sont aussi des personnes. Des personnes inachevées, sans intérêts ». C’est le cri de guerre de tous les Springfieldiens célibataires qui poursuivent leur combat acharné contre les enfants et les familles. [On voit un reportage devant la mairie. Quimby fait une annonce devant les Springfieldiens]
Quimby : À partir de maintenant, les enfants qui se conduiront mal dans les lieux publics recevront une décharge électrique... [On entend un enfant parle dans la foule]
Enfant : Maman, prend-moi dans tes bras ! [On entend alors le bruit d’une décharge électrique, puis le bruit de l’enfant qui tombe sur le sol]
Quimby : Je plaisantais pas !
Kent : Et dans le centre-ville, une statue a été érigée en l’honneur du héros Américain le plus méconnu : Le père Mauvais-payeur.

SEQ 21 – EXT/JOUR Centre-ville[Une statue représentant un homme, tirant ses poches de pantalon à l’extérieur et haussant les épaules en souriant a été érigée dans le centre-ville. Sur le socle il est écrit : « Je ne les ai pas ». Kirk Van Houten s’approche de la statue]
Kirk : C’est tout ? Juste une statue ? Décidément, ce pays me dégoûte, une fois ! [Il s’en va]

SEQ 22 – EXT/JOUR Parc d’attractions – Devant les montagnes Russes[Les 3 séquences suivantes sont accompagnées d’une chanson]
[Des enfants font la queue pour aller dans les montagnes Russes. Un panneau indique la taille que doivent avoir les enfants pour pouvoir monter dans le manège. Sur ce panneau il est inscrit : « Vous devez avoir cette taille pour monter ». La flèche est à hauteur du front des enfants. Le chef Wiggum arrive et monte le panneau plus haut pour que la flèche arrive à la hauteur de son cou, et par conséquent, beaucoup plus haut que la taille des enfants. Ceux-ci sont attristés et s’en vont]

SEQ 23 – EXT/JOUR Dans la rue[Des enfants attendent le bus scolaire sur le trottoir. Le bus arrive mais ne s’arrête pas devant eux. Il se stoppe plus loin, devant un groupe de personnes âgées. Otto change alors le panneau au dessus du pare-brise qui indique le lieu de destination. Il change « Ecole élémentaire » en « Atlantic City »]
Vieux : [Montant dans le bus] Casino ! Casino ! Casino ! Casino !

SEQ 24 – INT/JOUR Décharge - Usine[Wiggum, Eddie et Lou jettent tous les jouets des enfants dans une machine qui les transforme en matériel de bureaux : Mallettes, tiroirs...]

SEQ 25 – INT/JOUR Bibliothèque[La bibliothécaire s’approche du rayon réservé aux jeunes adultes. Avec un feutre, elle raye le mot « jeune » sur le panneau « Jeune adulte ». Elle place alors un gyrophare rouge et un rideau de perles devant le rayon puis s’en va. Quelques instants plus tard, des hommes qui semblent être des pervers, passent au travers du rideau en rigolant]

SEQ 26 – INT/NUIT Parking[Lindsey Naegle sort de sa voiture. Marge l’accoste]
Marge : Mademoiselle... excusez-moi de m’imposer comme ça, mais j’ai pensé qu’en se parlant face à face, on pourrait régler nos differents.
Naegle : D’accord, mais faisons vite. Vous devez retourner auprès de vos enfants et je suis en retard pour mon massage en parachute.
Marge : [Fâchée] Je serais brève, n’ayez crainte ! [Elle se calme] J’ai amener avec moi la meilleure de toutes les raisons que j’ai de croire en ce que je crois... Elle s’appelle Lisa... [Lisa, habillée très chic, s’approche de Naegle] Et je ne l’échangerai pas pour toutes les grasses matinées du dimanche ni tous les massages du monde.
Lisa : Mademoiselle, bien que je ne sois pas d’accord avec vos principes, je vous admire pour votre réussite.
Naegle : Eh bien Lisa, je serai fière si l’un des œufs que j’ai vendu devenait comme toi.
Marge : [Contente] Mmmmh ! [Bart s’approche de Marge avec Maggie dans les bras]
Bart : M’man, j’ai enfermé tes clefs dans la voiture.
Marge : [Enervée] Vas attendre dans l’obscurité !
Bart : Et Maggie a encore gerber dans ton sac... [Il lui montre le sac à main plein de vomi]
Naegle : Pauvre de moi ! Tout ce que mon sac contient c’est de l’argent à dépenser... [Elle ouvre son sac. Il est rempli de liasses de billets] Désolé Marge, il n’y a aucune chance que je comprenne un jour votre point de vue. Même malgré tout mon temps libre.
Marge : Alors ce sera la guerre entre nous ! Et j’ai une arme très puissante à ma disposition : Une proposition de loi émanent des électeurs !
Naegle : Oh ! Vous n’oseriez pas !
Marge : J’ai déjà préparé la pétition ! [Elle lui montre la pétition. Il est écrit dessus : « Les familles passent avant tout ». On entend une musique inquiétante]
Naegle : ...Bah !...Ca ne m’inquiète pas ! Cette chose ne sera pas soumise au vote avant les élections générales de novembre ! [Elle monte dans sa voiture et s’en va]
Marge : Non ! Les primaires de mars ! [On entend à nouveau la musique inquiétante]
Bart : M’man, tu nous achète une sucette ?
Marge : Y en a à la maison !
Bart : Pas au citron ! [Musique inquiétante]

SEQ 27 – INT/NUIT « Chez Luigi »[Les célibataires de Springfield dînent chez Luigi. Tahiti Mel est en compagnie de Lindsey Naegle. Aux autres tables on peut apercevoir Willie, Largo, McCallister, Le Senior Ding-Dong et la directrice de la ferme aux poneys]
Tahiti Mel : Tout est enfin tel que nous l’avions rêvé ! Pas une chaise haute en vue et pas de raviolis collés au plafond.
Naegle : Je peux raconter une histoire osée sans avoir à jeter un coup d’œil à l’entoure.
Tahiti Mel : On peut dire que nous sommes entrés dans l’age d’or.
[Dans une salle voisine du restaurant, se trouvent les familles avec leurs enfants. C’est très brouillant, les enfants salissent tout, courent dans tous les sens, se lancent des spaghettis... Sur un panneau il est écrit : « Section famille ». On peut voir dans cette salle : Les Simpson, les Flanders, les Hibbert, les Prince, les Spuckler, Roofi et sa famille...]
Marge : Votre attention s’il vous plait... Je voudrais vous annoncer la fondation du « Peupascatag ». [Bart et Lisa tiennent une banderole sur laquelle sont écrites les lettres : « PPASSCCATAG ». Marge explique ce que chaque lettre signifie] « Parents persécutés contre seniors, célibataires, couples sans enfants, ados et gays ».
Hibbert : Peupascatag, c’est aussi une maladie du cerveau. Ca m’aidera à m’en souvenir. Ho, ho, ho, ho !
Marge : Pour que cette horrible loi anti-famille soit abolie, on a préparé « Les familles passent avant tout ». Un texte qu’il faudra voter. Mais avant, on va avoir besoin d’argent... [Marge se rend compte que tout le monde est partit, même sa propre famille. Ils sont partis si vite qu’une assiette tourne encore sur elle-même sur une table. Luigi s’approche de Marge]
Luigi : Je suis désolé Marge, mais j’imagine que vous réglez la note n’est-ce pas ?... [Il se rend compte que Marge est partie elle aussi] Ooooh ! Pour l’amour d’une pizza ! [Un homme en costume et portant des lunettes de soleil s’approche de lui]
Agent : Luigi Rizotto ?
Luigi : C’est moi.
Agent : J’appartiens au service de l’immigration... [Luigi est partit à son tour]

SEQ 28 – EXT/JOUR Dans la rue[Marge tente de faire signer la pétition qu’elle a rédigée devant un magasin. On voit que le seul nom qui figure sur la feuille est « Marge Simpson »]
Marge : Sauvez nos familles ! Signez notre pétition !
Vendeur de BD : Les seules pétitions que je signe c’est pour le retour des séries supprimées ! Ah non merci ! L’Amérique a besoin des incorruptibles, aujourd’hui plus que jamais ! [Il s’en va. Un homme en costume blanc avec un chapeau sur la tête s’approche de Marge]
Homme : Bonjour madame, je représente les lobbys du tabac. Rien ne peut se faire en politique dans ce pays sans un petit coup de main de notre part... [Il lui donne un chèque de 50000$ pour « Les familles passent avant tout »]
Marge : Oooooh ! [Soudain, l’homme retire son chapeau et se transforme en démon]
Homme démon : [Voix grave] Maintenant, tu es à nous !!
Marge : Oooh !... Mais je l’ai pas encore endossé ! [Le démon se retransforme alors en homme. Il rentre ses cornes de démon dans son crâne et reparle normalement, comme si ne rien était]
Homme : Une porte de placard... Ha, ha, ha ! Je vous conseille de le signer tout de suite. Tenez, prenez mon stylo... [Il lui donne un stylo à travers lequel on peut voir des âmes errantes]
Ames : Houuuu ! Houuuu !
Marge : J’en veux pas ! [Elle lui rend le chèque. L’homme se change tout à coup en démon et rentre dans les profondeurs de la terre en brûlant et en hurlant]
Homme démon : Nooooooooooooooooooooon !!
Marge : [Triste] Les Américains n’ont plus envie de défendre la famille à ce que je vois...
M. Burns : Je vais signer votre pétition.
Marge : Monsieur Burns ? Vous aimez les enfants !?
M. Burns : Oui, surtout leurs jeunes organes si parfaits. Ooooh, piscines familiales sans barrières, que serais-je sans vous ? [Il signe la pétition. Plus loin, Lenny et Carl voient la scène]
Lenny : Eh, si le vieux Burns signe la pétition, faudrait peut-être en faire autant...
Carl : Oh ouais, les riches veulent toujours ce qui est le mieux pour tout le monde... [Les gens commencent alors à s’approcher de Marge pour signer la pétition]

[Un journal apparaît à l’écran. En gros titre on peut lire : « Les familles passent avant tout soumis au vote ». Il y a également une photo de Marge à côté de l’article sur laquelle elle croise les bras et a un air fier]

SEQ 29 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[Les Simpson regardent le journal présenté par Kent Brockman]
Kent : Au sommaire : Ce que votre chien peut vous dire sur votre prostate... Mais d’abord, Marge Simpson et « Les familles passent avant tout » semblent avoir le vent en poupe... Ce qui a conduit ses adversaires à riposter avec cette publicité... [Dans la pub, on voit une mère de famille qui décharge les sacs de courses du coffre de sa voiture avec ses enfants]
Femme : Entant que mère, j’adore ma petite famille. C’est pourquoi je suis contre la proposition de Marge Simpson. « Les familles passent avant tout » fera du mal aux familles. Et j’aime trop ma famille pour tolérer ça... [Elle enlace ses enfants. Une phrase apparaît en bas de l’écran : « Les mères contre ‘Les familles passent avant tout’ ». Dans la suite de la pub, on voit une femme brune déguisée en Marge Simpson]
Fausse Marge : [Imitant la voix de Marge] Je suis Marge Simpson. Même moi je suis contre « Les familles passent avant tout » ! Je vous laisse. Je vais me faire une ligne de coke avec ma lame !... [Elle sort un couteau de sa poche... Marge éteint la télé]
Marge : Mmmh ! Ce spot me fait passer pour une criminelle !
Homer : Pourquoi tu l’as tournée alors ?
Marge : Mais c’était pas moi !
Homer : Pit-être qu’elle était toi et que tu l’es pas... Combien on a d’enfants !?
Marge : 3 !
Homer : Faux ma vieille !... Oooh, ah oui c’est vrai, y a le bébé... [Il montre Maggie]

SEQ 30 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre d’Homer et Marge[Homer et Marge se couchent]
Marge : [Triste] J’ai fais de mon mieux et ils se moquent de moi. Ils tournent en ridicule tout ce qui m’est cher.
Homer : Chérie, on forme une équipe nous deux. Quand tu tombes, je te relève. Et quand tu peux pas finir un sandwich, moi je fini ton sandwich.
Marge : [Embrassant Homer] Tu es mon roc, Homer.
Homer : Et je te promet que ce roc va peser sur toi de tout son poids jusqu’à la fin de ta vie.
Marge : Oooooh ! [Ils s’embrassent]
Homer : Chérie, personne a le droit d’embêter ma femme. Je vais leur tomber sur le râble comme la porte du garage sur le vélo de Bart !
Marge : Qu’est-ce que tu vas faire ?
Homer : Laisse ton pitit mari s’occuper de tout. Et maintenant, je pense que tu me dois un demi sandwich. [Marge ouvre le tiroir de sa table de nuit et prend un sandwich qui est à l’intérieur]
Marge : J’en ai toujours un près du lit pour toi. [Elle lui donne]

SEQ 31 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[Les Simpson regardent la télé]
Homer : Ca va être mon spot ! [Il regarde sa montre] Dans 6... 5... 4...
Marge : Ooooh ! Quelque chose me dit que j’aurai du le voir avant... [La pub d’Homer commence. Un journal est jeté devant la camera. Il est écrit dessus : « ‘Les familles passent avant tout’ mauvais pour Springfield »]
Homer dans la pub : [Voix off] Vous avez sans doute entendu des horreurs sur « Les familles passent avant tout », mais les journalistes c’est rien qu’une bande d’andouilles ! [Un autre journal est jeté devant la camera. Il est inscrit en gros titre : « Coûte trop cher, fait trop peu »... On voit maintenant Homer dans la salle de séjour] Qui sont ceux qui combattent « Les familles passent avant tout » ? Beaucoup d’opposants sans enfants sont comme Ben Affleck. [Il montre une photo de l’acteur] Ce sont des gens célèbres, bourrés de pognon et originaires d’un autre état ! [L’inscription « Out of State » apparaît à l’écran] Ils habitent de belles maisons dans d’autres pays... [On voit maintenant une photo du Taj Mahal et de la tour Eiffel] Ceux qui défendent la famille sont des Springfieldiens de longue date en qui vous avez confiance. [On voit tour à tour les photos de ceux qu’il nomme] Comme moi... Le père de Milhouse... L’homme Bourdon... Surly Duff... Et l’idiot qui dit toujours Ouiiiiiiiiiiiiii !... [On voit maintenant Homer se promener le long des quais de Springfield] Pour plus d’informations, visitez notre site www. aljezira .com. On n’a pas de lien avec eux, on est juste hébergé sur leur serveur. [On voit un message subliminal. Homer a une photo de Rudy Giuliani dans les mains. Il la fait doucement tourner en s’en servant comme d’un pendule. Il parle également d’une voix monotone pour hypnotiser les gens. Pendant qu’il montre photo, l’inscription « yes on 232 » apparaît quelques fois à l’écran] Je suis Rudy Giuliani, faites ce que je vous ordonne ! Je suis Rudy Giuliani, faites ce que je vous ordonne ! [L’inscription « Yes on 232 » apparaît plus longtemps. Marge éteint la télé]
Marge : C’est écrit « Oui à la 232 » ! C’est « Non à la proposition 232, oui à la 242 » !
Homer : De toute façon, l’important, c’est que le système marche. [Marge est affolée. Elle prend un autocollant dans une boite en carton]
Marge : Et y a une erreur sur tous les autocollants ! Regarde ça... [Elle lui montre. Il est écrit sur l’autocollant « Yes no 242 »] « Oui non 242 » ! On vote demain et tu ne les as même pas distribués ! [Triste] Mmmmh... J’ai besoin d’être seule un petit moment... [Elle s’en va dans la salle de séjour]
Homer : Marge, attend ! [Il prend une photo de Rudy Giuliani et la fait tourner. D’une voix monotone...] Je suis Rudy Giuliani, tu dois pas en vouloir à Homer. Je suis Rudy Giuliani, tu dois pas en vouloir à Homer. Je suis Rudy... [Il va dans la salle de séjour]
Lisa : Il faut faire quelque chose sinon on va être battu demain !
Bart : Puisque les enfants sont le problème, peut-être qu’ils peuvent être la solution...
Lisa : D’accord, mais comment ?
Bart : Eh ! Je suis le visionnaire, toi tu t’occupes des détails pratiques.
Lisa : Ooooh !... [Elle réfléchit un instant] Oh ! Génial ! Je viens d’avoir une idée absolument prodigieuse !
Bart : C’est pas plutôt moi qui ai eu une idée prodigieuse ?
Lisa : Tu sais même pas quelle idée j’ai eue !
Bart : Je sais que t’as de grosses fesses !
Lisa : Pourquoi on se bagarre ?
Bart : Parce qu’on est des gosses !... Des gosses ! C’est peut-être ça la solution !
Lisa : [Soupire] Oooooooooh !

SEQ 32 – EXT/JOUR Devant l’école élémentaire[C’est le jour des votes. Le bureau de vote se situe dans l’école. Lisa explique son plan aux autres enfants avant que les adultes n’arrivent]
Lisa : Attention, voila l’ennemi. Mettez le paquet ! [Les adultes se dirigent vers l’école pour aller voter. Les enfants s’approchent alors d’eux et les enlacent. Tous les adultes sont surpris par cette attitude]
Rod : [Enlaçant Carl] Je t’aime très fort.
Fille : [Enlaçant Naegle] Je t’aime très fort.
Terri : [Enlaçant Smithers] Je t’aime très fort.
Enfants : Je t’aime fort.
Ralph : [Enlaçant le vendeur de BD] Je t’aime porc !
Todd : [Enlaçant Moe] Je t’aime fort.
Moe : Ooooh, gentille petite chose. C’est l’heure de détruire ton avenir... [Il se dirige vers l’école puis se sent mal] Je me sens... fiévreux... Migraine... Nausée... Les microbes des gosses ! [Il essaie de luter et tente quand même d’avancer mais la maladie est trop forte] Nooon !... Faut... que j’a...complisse... mon...devoir... de ci... [Il s’effondre sur les marches] Toyen ! Ooooooh !
[Plus loin, on voit Lenny couché dans l’herbe se faisant cracher dessus par Bébé Gerald]
Lenny : Hou ! Aaah ! Aaaaah ! [L’idiot qui dit toujours ouiiiiii sort de l’école pour annoncer le résultat du vote]
Idiot qui dit toujours ouiiiiii : Je suis navré messieurs dames, le scrutin est clos. A la proposition 242, la réponse est : Ouiiiiiii ! [C’est une vraie hécatombe devant l’école. Tous les adultes sont couchés sur le sol, terrassés par les maladies des enfants. Les Simpson observent la scène d’un peu plus loin]
Lisa : Malgré tout l’argent dont ils disposent et tous les loisirs, ils n’étaient pas immunisés contre les plus humbles créatures de Dieu : Les enfants.
Marge : Tout rentre dans l’ordre et redevient comme c’était. Et ça devrait toujours rester comme ça.
Homer : Ouais, on envoie les gosses voir un film d’horreur et nous, on va faire la fiesta.
Bart : Je peux prendre mon pointeur laser ?
Homer : J’en ai rien à cirer !


[Pendant le générique, on entend la musique de Roofi « 1, 2, range tes jeux »]
Script écrit en décembre 2006 par Lenny Bar
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park