Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

20/07/2019
Mark Hamill joue certes son propre rôle dans Homer, garde du corps (s10), mais il joue également le rôle de l'instructeur qui forme les gardes du corps.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Simpson horror show XXII
Paralysé, Homer ne peut s'exprimer qu'à travers ses flatulences; Ned Flanders devient un serial-killer sous les ordres de Dieu; Bart et Milhouse sont envoyés sur une autre planète pour récupérer un précieux minerai...
26/07 à 20h05 (RTS2)
Naître ou ne pas naître
Marge et Homer réalisent qu'ils veulent avoir un nouvel enfant...
26/07 à 20h30 (RTS2)
Le Musk qui venait d'ailleurs
Elon Musk devient ami avec Homer car il voit en chacune de ses pensées une grande source d’inspiration.
26/07 à 21h05 (6ter)

Derniers commentaires

Pikaza | 7e chaîne française plutôt non ? Il y a aussi Canal family. (Les Simpson débarquent sur Série Club ce Lundi !)

Egnouth2009 | (Les Simpson débarquent sur Série Club ce Lundi !)

Les Simpson 80 | Mais ça sera diffusé sur 6 ter au moins (Les Simpson débarquent sur Série Club ce Lundi !)

Fefemtl6633 | Il a l'air trop bien se horror show ? (Des nouvelles du Simpson Horror Show XXX)

Arthur MD | Le problème, c'est qu'Al Jean a, il me semble, annoncé sur Twitter que ce sera l'un des Horror Show ... (Des nouvelles du Simpson Horror Show XXX)

Script : Aphrodite Burns

SEQ 1 – EXT/JOUR Dans les rues de Chinatown[Les Simpson sont à Chinatown. Ils se balladent dans les rues]
Lisa : J’adore Chinatown. Mais j’aimerai bien qu’on arrête d’y persécuter Tibetown. [Dans un petit enclos, des Chinois maltraitent des Tibétains. Les Simpson arrivent à un carrefour bondé de monde. Un grand dragon chinois, articulé normalement par des hommes, passe au milieu de la rue]
Marge : Ooooh ! Ca doit être le nouvel an chinois. [Une camionnette sur laquelle est inscrit « Animal contrôle » arrive et se stop devant le dragon. Un homme et une femme armés descendent et tirent sur l’animal avec des fléchettes tranquillisante]
Homme armé : Ah, les gens les trouvent mignons quand ils sont petits ensuite ils les jettent dans les toilettes.

SEQ 2 – INT/JOUR Restaurant « Le gros bouddha de Bob »[Les Simpson vont manger au restaurant « Le gros bouddha de Bob »]
Bart : [Il regarde le menu] Heu... Ouais, je prend les fesses de requin dans leur sauce.
Marge : [Fâchée] Bart !
Serveur : Oh, voilà un excellent choix monsieur. [Marge regarde dans le menu et se rend compte que ce plat existe]
Marge :Ooooh !
Lisa : Heu... Il est comment le festin des douze délices avec sa sauce aux trois félicités ?
Serveur : Extrêmement... décevant.
Lisa : ... Alors je prendrai le ris aigre doux.
Serveur : Très bien mademoiselle. Voulez-vous l’accompagner d’une patte de lézard sucré ou d’une truffe de chien ?
Lisa : [Ecœurée] Non... merci beaucoup.
Serveur : Est-ce qu’en suppliciant un animal, la cuisine de notre pays vous semblerait plus appétissante ?
Lisa : [Énervée] Non !
[Plus tard, les Simpson on finis de manger. Le serveur leur apporte des biscuits]
Serveur : Les biscuits de la fortune. [Chacun en prend un, l’ouvre et prend le petit papier qu’il y a à l’intérieur]
Homer : Aaaaah ! Je vais savoir se qu’il va m’arriver. [Il lit] « Les oies peuvent être insupportables »... Mais qu’est-ce que c’est que ce délire ! Ca veut dire quoi ?
Serveur : Ooooh ! Cette pensée signifie que les oies créent des problèmes.
Homer : [Énervé] Ouais, ben ça je le savais avant de rentrer dans votre resto. Y a un type dehors qui me l’avait dit.
Marge : [Elle lit son papier] « Chaques maisons possède une salle de bain ».
Homer : Ouais, elle valent pas un clou ces prédictions !
Patron : Vous avez un problème ?
Homer : Vos phrases sur l’avenir son minables. Elles sont censé prédire des trucs et nous réconforter quand on a des doutes ou quand on est malade.
Patron : Eh bien, sans vouloir être grossier, je suppose que monsieur serait formuler de plus jolies pensées.
Homer : Hi hi ! Je veux oui !
Patron : Je vous en prie.
Homer : « Vous serez stimulé par une pub pour un shampooing ».
Patron : [Il réfléchit] Ce n’est pas mal. Suivez-moi.

SEQ 3 – INT/JOUR Restaurant « Le gros bouddha de Bob – Salle de rédaction[Le patron du restaurant emmène Homer dans une salle où des hommes écrivent, sur des machines à écrire, les phrases sur les petits papiers qui se trouvent dans les biscuits. Woody Allen est dans cette pièce]
Woody Allen : [Il jette le mini-papier qu’il vient d’écrire dans une mini-poubelle] Oh ! Oh, zut ! C’est... c’est très mauvais ! Mais qu’est-ce que je fais ici ? Je devrais être à New York à écrire des devinettes sur des papiers de chewing-gum. Là, je montrerais de quoi je suis capable.
Homme 1 : [Aux autres rédacteurs] Ils ont gâché mon meilleur texte ! J’avais écris « Froncement de sourcil est votre meilleur bouclier ». Ils ont écrit « Sourire » à la place ! Un froncement de sourcil protège mieux qu’un sourire ! [Le patron fait sonner un gong]
Patron : Voici un monsieur qui peut trouver de bien plus jolies choses que vous tous, autant que vous êtes. Montrez-leur.
Homer : Ok d’ac. [Il réfléchit] Voyons heu... « le prix des timbres va continuer à grimper ». [Ils sont tous impressionnés]
Homme 2 : Ca c’est profond.
Woody Allen : Quel talent. Ce gars, c’est une mine.
Homme 1 : Une mine de crayon comparé à ce type.
Patron : [A Homer] Je vous engage.

SEQ 4 – INT/JOUR Maison des Simpson – SéjourHomer : [Il porte un chapeau pointu et invente des prédictions] Bon alors, vous inventerez un amusant rabattant de toilette. L’amour rimera avec fête national. Ton magasin sera cambriolé Apu. [A Lisa qui utilise un énorme clavier avec des signes chinois] T’as retranscrits tout ça Lisa ?
Lisa : ... Je ne sais pas trop...

SEQ 5 – INT/JOUR Restaurant « Le gros bouddha de Bob[Lenny et Carl déjeunent ensemble au restaurant. Caché derrière une plante, Homer écoute se qu’ils disent]
Lenny : [Il lit sa prédiction] « Vous êtes un véritable battant ». Wooow ! Ca c’est une phrase qui me décrit bien. C’est vrai, je lâche jamais le morceau.
Homer : Hi hi hi hi ! [Il est content. Il se tourne maintenant vers le capitaine McCallister qui lit son petit bout de papier]
McCallister : « Vous allez faire bientôt une petite ballade en mer ». [Content] Ouais ! Ben ça me plais bien ça.

SEQ 6 – INT/JOUR Central nucléaire – Bureau de monsieur Burns[Un livreur apporte des plats chinois à monsieur Burns et à Smithers]
M. Burns : [Il paye le livreur] Voilà, 14 dollars et 10,11,12 cents qui font le compte.
Livreur : Il est d’usage de donner un pourboire monsieur.
M. Burns : Ah, moi désolé, moi pas parler Chinois. [Il lui claque la porte au nez]
[Plus tard. Burns et Smithers ont fini de manger]
M. Burns : Hummmm ! Madame Mao était peut-être une folle sanguinaire mais sa recette de poulet tient du génie. [Burns prend le biscuit de la fortune mais il a du mal à le soulever] Gnnnn ! Oh, ce biscuit est très lourd comme s’il y avait un papier à l’intérieur. [Il essaie de le casser. On entend un craquement]
Smithers : Bravo monsieur.
M. Burns : C’était mon pouce. [Il donne le biscuit à Smithers qui le casse en deux] Oh, ça ressemble à une sorte de message.
Smithers : De la fortune monsieur.
M. Burns : C’est capital. [Il lit le bout de papier] « L’amour rimera avec fête national. » Hum, c’est aujourd’hui la fête national. Oh ! Enfin le grand amour !
Smithers : Eh bien, il n’y a que vous et moi ici monsieur.
M. Burns : L’heure n’est pas à la plaisanterie Smithers. Suivez-moi. Allons voir ces dames.
Smithers : [Il reste assis quelques instants] [Inquiet] Oh seigneur !

SEQ 7 – INT/NUIT Glen Country club[Burns est à une soirée et parle à une vieille femme]
M. Burns : Comme elle avait hypothéquer ses biens, je les ai fait saisir et j’ai pris ses chats. [Burns et la vieille femme rigolent]
Vieille Femme : Oh Monty ! C’est toujours un plaisir de parler avec vous. Ca doit faire 5 minutes que je n’ai pas dis « Alors, ça par exemple ! »
M. Burns : Excellent ! Permettez, je vais rafraîchir votre Tom Collins. [Il prend le verre de la femme et va jusqu’au bar pour prendre deux verres pleins. La vieille femme s’en va à bord d’une locomotive conduite par le « Baron de la tune »(l’homme que l’ont voit dans le Monopoly)] Aaaaah ! « Satané Baron de la tune » ! A cause de lui et du vieux Picsou, les meilleurs pouliches sont toujours prisent.

SEQ 8 – EXT/NUIT Devant un bar de strip-tease[Burns et Smithers arrive devant un bar dont l’enseigne est « Filles !Filles ! Filles ! »]
M. Burns : Il y a peut-être des filles à l’intérieur. Venez. [Ils entrent]

SEQ 9 – INT/NUIT Bar de Strip-tease[Burns découvre que des femmes se trémoussent devant des hommes]
M. Burns : Bonté divine ! C’est une de ces nouvelles casernes avec des filles de pompiers. Ah, ça je passerais toujours après un chat qui n’arrive pas à descendre d’un arbre. Allons-nous en Smithers. [Il se prépare à partir mais il se rend compte que Smithers a disparu] Smithers ? [Celui-ci est dans un coin du bar entouré de deux strip-teaseuses qui se trémoussent devant lui. Smithers est apeuré]

SEQ 10 – EXT/NUIT Dans la rue[Burns et Smithers marchent vers leur voiture]
M. Burns : [triste] Aaaaah ! La prédiction parlait du grand amour. Ah ! Je n’ai jamais connu pire fête nationale. [Ils arrivent près de la voiture de Burns. Un policier le verbalise] [Énervé] Oooh ! Ce policier me dresse une contravention !
Smithers : J’avais suggéré qu’on se gare après le virage. [La voiture de Burns est en plein milieux de la route]
M. Burns : [Énervé] Je vais dire deux mot à cet argousin. [Le policier ce retourne. C’est une ravissante jeune femme] Oh ! Doux Jésus ! Vous êtes très belle.
Gloria : [Flattée] Oh merci, mais je vous verbalise quand même.
M. Burns : Oh ! Faites, je vous en prie. Vous pouvez soulever mon essuie-glace tant que vous voulez. [Il rit] [Il parle tout bas à Smithers] C’est toujours la fête nationale ?
Smithers : [Il regarde sa montre] Pendant encore 12 secondes monsieur.
M. Burns : Mademoiselle, accepteriez-vous qu’un homme distingué vous fasse la cour ?
Gloria : Oh, je suis désolé, mais vous n’êtes pas mon... [Burns aboie] Bon... d’accord.
M. Burns : [Heureux] Ooooh ! Jour sublime ! Elle a dit oui ! [Il s’en va en dansant]
Smithers : Il passera vous prendre à 7 heures. Mettez une crinoline.
Gloria : Une crinoline ! ?
Smithers : Voici... un endroit où en louer. [Il lui donne un bout de papier]

SEQ 11 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salle à manger[Les Simpson sont à table. Marge sert le repas]
Marge : Il était temps que monsieur Burns se trouve une compagne. Moi je supporte pas de voir un homme seul.
Lisa : Il y a plein de gens qui aiment vivre seul maman.
Marge : Boh non ! On doit tous vivre en couple. [Elle rapproche Boule De Neige II de Petit Papa Noël, la moutarde du ketchup et Maggie d’un cactus. Celle-ci frappe le cactus et le fait tomber] Ooooh ! Y a des exceptions.

SEQ 12 – EXT/JOUR Fête foraine[Monsieur Burns et Gloria se promènent à la fête foraine]
Gloria : Je vais être franche avec vous Monty. Je ne suis jamais sorti avec quelqu’un qui a connut Buffalo Bill.
M. Burns : Et moi avec quelqu’un qui a encore toutes ses dents et tout ses cheveux. [Burns et Gloria rigolent. Pendant qu’elle rit encore, Burns sort une loupe et l’examine rapidement]
Gloria : Vous êtes quelqu’un de bien Monty. Vous êtes toujours en train de rire et de joindre vos mains. Ca me plaît.
M. Burns : Ha ha ha ha ha ! [Il joint ses mains] Excellent !
Gloria : Et puis vous êtes positif, je vous entend souvent dire « Excellent ! ».

SEQ 13 – EXT/JOUR Grande roue[Burns et Gloria sont dans la grande roue]
Gloria : Je me sens en sécurité avec vous. Comme si j’étais avec mon frère.
Cerveau de M. Burns : Oui ! C’est une affaire qui marche.
Gloria : Alors, qu’est-ce qui vous branche ?
M. Burns : Me... branche ?
Gloria : Oui, qu’est-ce qu’on fait dans la vie pour s’amuser quand on a 104 ans ?
M. Burns : Ooooh ! Je m’intéresse à tous ce qui est jeune. Ce qui est à la mode comme... [Il regarde autour de lui et voit des enfants sur un manège de voitures qui tournent en rond] Conduire des voitures décapotables et heu... [Il voit un homme ramasser les crottes de son chien] Collectionner les crottes de chien...

SEQ 14 – EXT/NUIT Devant le manoir de Burns[Gloria raccompagne Burns devant chez lui en voiture]
M. Burns : Alors, que voulez-vous faire demain ? Chasser à court ? Ou si vous préférer rester à la maison, vous pourriez chanter. Je vous accompagnerais au clavecin.
Gloria : En fait Montgomery, je...
M. Burns : Oh, j’ai une magnifique collection de Daguerréotypes sur la guerre de Crimée.
Gloria : Écoutez, j’ai passé une merveilleuse journée mais je ne crois pas que nous soyons fait l’un pour l’autre. La différence d’âge est vraiment trop...
M. Burns : Ooooh ! Billevesée ! Ce n’est pas l’âge écrit sur un parchemin qui compte. Se qui compte avant tout c’est de se sentir jeune.
Gloria : Je suis désolé Monty. [Homer court après un chien]
Homer : Arrêtez-le, il m’a piqué mon chewing-gum !
M. Burns : Tenez, voilà un de mes jeunes camarades. Eh, toi ! [Homer s’approche de lui]
Homer : [Un peu inquiet] Ouais... ouais, monsieur Burns.
M. Burns : Raconte à ma petite amie notre vie de jeune débauchés.
Homer : Heu...
M. Burns : [Tout bas] Joue le jeu Gras-double, et il y aura un beau gâteau pour toi.
Homer : Hein ?... Aaaaaah ! Ouais ! Monty est un drôle de numéro. [Homer et Burns se tapent dans les mains. Le choc fait tomber Burns] Hi hi ! Il a eu son propre casino, il a volé le monstre du Loch Ness, un bébé lui a tiré dessus et il a obscurci le soleil.
Gloria : Waaaw ! C’était vous ?
M. Burns : Alors, je passe vous prendre à 8 heures ?
Gloria : Eh bien...
Homer : Allez quoi, c’est un fêtard de première. [Il donne des coups de pied dans sa voiture]
Gloria : D’accord, arrêtez de cogner dans ma portière ! [Elle s’en va]
M. Burns : Ah... Beau travaille jeune homme. Votre coté jeune branché va favoriser mon entreprise de séduction. Parce que de nos jours... [Homer mange un gâteau] Oh ! Où avez-vous dégoté ce gâteau ?
Homer : Sur un rebord de fenêtre. [Une femme à la fenêtre de la maison d’en face, brandit son rouleau à pâtisserie]
Femme : [Énervée] Espèce de ... !

SEQ 15 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre de Homer et Marge[Homer est en train de s’habiller. Marge passe devant la chambre puis entre dans la pièce]
Marge :Mmmh ? Des sous-vêtements neufs ? Homer, qu’est-ce que tu as en tête encore ?
Homer : Burns veut que je les accompagne pour leur montrer les endroits branchés.
Marge : [Elle passe la main dans les cheveux d’Homer] Ouais ben, n’ai pas l’air trop branché. Tu veux pas que cette fille tombe amoureuse de toi ? [Elle rigole]
Homer : [Inquiet] T’as raison ! [Il va prendre un slip tout déchiré dans une manne à linge] Avec ça, même John Collins ferait marche arrière.

SEQ 16 – INT/NUIT Boite de nuit Stu’s disco[Burns danse au coté de Gloria]
M. Burns : [Essoufflé] Ah flûte... Ah, j’aurais voulu que ce morceau continue. [Il se tourne et prend une bouchée d’un masque à gaz dissimulé sous sa veste]
Gloria : Ca, je dois reconnaître Monty, que vous avez une pèche d’enfer.
M. Burns : Ah oui. Ca, je n’ai pas à forcer ma nature. [Ils vont se rasseoir près d’Homer]
Gloria : Alors, vous venez souvent ici tout les deux ?
M. Burns : Heu... Tout le temps. Sauf quand on veut pas de nous parce qu’on se conduit comme des chenapans. [Il donne des coups de coude à Homer] Hein mon pote !
Homer : Heu... Ouais. Y a pas plus bon vivant et plus jeune que ce cher vieux Burns.
Gloria : Vous voulez dire, ce cher petit Burns. [Elle s’approche de lui et lui sert le bras]
M. Burns : [Tout bas, à Homer] Posez ma main sur son genou.
Homer : Ouais m’sieur Burns. [Il prend la main de Burns et la pose en dessous de la table]
M. Burns : Le sien... Et j’ai dit le genou.
Homer : [Gêné] Oh ! excusez-moi.

SEQ 17 – INT/NUIT Manoir de Burns – Couloir du premier étage[Burns monte l’escalier avec Gloria dans ses bras]
M. Burns : Je vais tellement vous faire l’amour que vous allez oublier jusqu’au nom de Rudolph Valentino. [A Homer, qui porte Burns et Gloria dans l’escalier] Tournez à gauche.
Homer : No problemo.
[Gloria entre dans une chambre. Homer et Burns restent dans le couloir. Celui-ci s’affale sur une chaise, épuisé]
M. Burns : [Épuisé] Oooooh ! Vous pouvez disposer, je continue seul.
Homer : Mais vous êtes crevé m’sieur Burns.
M. Burns : Oui... Mais j’ai un petit secret. Je me suis procuré un aphrodisiaque très rare et très puissant. [Il sort un petit flacon de sa poche] Il a été fabriqué avec du sang de crapaud cornu. Une créature qui n’a vécu que 3 semaines au 16eme siècle. [Il prend une seringue, aspire le liquide avec celle-ci et se pique le bras. Burns se lève rapidement. Il a retrouvé la forme] A demain soir Simpson ! [Il fonce dans la chambre, en pleine forme]
Homer : [Il prend le seringue] Hein ? Hum hum hum hum !

SEQ 18 – INT/NUIT Maison des Simpson – Hall d’entrée[Homer monte rapidement l’escalier avec Marge dans les bras, la langue pendante comme une bête]

SEQ 19 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre de Homer et Marge[Homer et Marge sont coucher]
Homer et Marge : Aaaaaaaah !
Marge : Oh Homer ! C’était un véritable ouragan... Oh, pourvu que les enfants ont pas entendu. [On voit Bart dans sa chambre. Il a l’air bouche bee. Lisa également]
Ned : [Même Ned, qui est dans sa chambre a entendu. Il est Choqué] Oh wahou !

SEQ 20 – INT/JOUR Central nucléaire – Devant les distributeurs de bonbons[Burns passe joyeusement devant Lenny et Carl]
Carl : Oh ! Il a l’air content aujourd’hui. Ha ha ! Regarde bien, je vais profiter qu’il est de bonne humeur.
Lenny : Oh.
Carl : Ho monsieur Burns, j’peux avoir une augmentation ?
M. Burns : [Joyeusement] Videz votre bureau, vous êtes viré !
Carl : Bof, qui risque rien, n’a rien.

SEQ 21 – EXT/JOUR Rivière[Les 4 séquences suivantes sont en musique. Burns et Gloria font une ballade romantique dans une barque sur la rivière de Springfield. Burns fait semblant de ramer mais en fait, c’est Homer qui tire la barque avec une corde]

SEQ 22 – INT/NUIT Restaurant[Burns et Gloria sont dans un restaurant et sont en train de manger des spaghettis dans la même assiette. Ils aspirent tout les deux la même pâte comme dans « La belle et le clochard » et finissent par s’embrasser. On se rend compte que c’est Homer qui aspire la pâte grâce à un petit tuyau collé contre la joue de monsieur Burns]

SEQ 23 – INT/NUIT Cinéma Aztec[Monsieur Burns, Homer et Gloria sont au cinéma. Burns met son bras autour du cou de Gloria et tapotent, avec son doigt, sur l’épaule de Homer. Celui-ci prend une seringue et lui injecte un peu de produit dans le bras. Burns, ayant retrouvé la forme, embrasse Gloria. Homer en profite pour prendre un peu des pop-corn de Gloria]

SEQ 24 – EXT/NUIT Colline[Burns et Gloria sont sur une colline et regardent le soleil se coucher. Burns à la tête posée sur les genoux de Gloria. Comme il ne bouge plus, Homer lui fait des électrochocs]

SEQ 25 – INT/JOUR Bowlarama[Homer, Burns et Gloria sont en train de jouer au bowling. Gloria fait un strike]
Gloria : Youhou !
M. Burns : Oh, une fois encore ma chérie, vous avez battu de solides jeunes gaillards.
Gloria : Excellent !
M. Burns : Ooooh ! Vous avez entendu ça ? Cet « Excellent » était... excellent !
Homer : J’peux avoir une glace ? J’ai fini ma pizza.
M. Burns : Tout à l’heure, tout à l’heure. Il faudrait que je vous parle en tête à tête. [Il prend Homer par le bras et se lève] On revient tout de suite. Nous devons heu... faire une petite vidange.

SEQ 26 – INT/JOUR Bowlarama – ToilettesHomer : Vous voulez lui demander de vous épouser ! ?
M. Burns : N’est-ce pas merveilleux ? Je suis follement amoureux.
Homer : Vous êtes sur de vouloir faire ça aussi vite ?
M. Burns : Oui. Mon horloge biologique a sonné. Je risque de mourir à nouveau bientôt.

SEQ 27 – INT/JOUR Bowlarama[Homer et Burns ressortent des toilettes. Gloria s’apprête à prendre une boule de bowling]
M. Burns : A votre place ma chère, je choisirais la boule rouge qui me semble pleine de... promesses. [Elle met ses doigts dans la boule et une bague, qui était à l’intérieur, s’accroche à son annulaire]
Gloria : [Admirant la bague] Ooooh ! Monty ! Elle est magnifique !
Homer : [heureux] Oh mon dieu, mon dieu, mon dieu !
M. Burns : [Il met un genou à terre] Gloria, voulez-vous m’épouser ? [Gloria, voyant son visage ébloui, ne résiste pas]
Gloria : Oh Montgomery ! Vous savez bien que je le veux.
M. Burns : [Heureux] Oh ! C’est sensationnel ! Nous allons fêter ça. Je vais nous chercher une bouteille de champ. C’est vraiment le plus beau jour de ma vie. Rien ne pourra le gâcher. Rien. Absolument rien.

SEQ 28 – EXT/JOUR Devant le Bowlarama[Le Serpent s’approche du bowling]
Serpent : Pom pom pom pom pom ! [Il lit un carnet] Bon alors, flingue... Je l’ai. Sac avec un dollar dessus... Je l’ai. Chocolat vitaminé... Je l’ai. Très bien. On va braquer ce... [Il regarde l’enseigne et est déçu] Ce bowling ! ? Boh ! Ca vaut autre chose.

SEQ 29 – INT/JOUR Bowlarama[Le serpent entre dans le bowling en braquant son arme]
Serpent : Pas un geste ! Si j’en vois un boug... [Il se tourne vers Gloria et est surprit] Gloria !
Gloria : [Surprise] Le serpent ! J’te croyais en prison.
Serpent : J’y étais. J’ai dis au maton que je voulais sortir m’acheter des cigarettes et puis, je l’ai joyeusement poignardé. Hahahaha ! J’te trouve très en beauté ma poule ! [Il la prend dans ses bras] Pourquoi on a rompus tout les deux ?
Gloria : [Elle le repousse et est énervée] Tu m’as jetée par la portière d’une voiture en marche !
Serpent : On avait les flics aux fesses, il fallait que j’allège la bagnole. Hahahaha !... Et que je te protège. Hahaha ! Allez, viens ma colombe. On sera plus à l’aise pour discuter dans ma planque. [Il la prend par le bras et l’emmène dehors. Elle se débat]
Gloria : Non. Lâche-moi ! Je dois me marier. [Elle fait malencontreusement tomber la bague que lui a offert Burns dans le bowling] Oh ! Ma bague ! [Homer se met devant la porte pour empêcher le Serpent de sortir]
Homer : Lâchez Gloria ou je me met à hurler. [Le Serpent l’emporte lui aussi] Aaaah ! Aaaaah !
[Burns reviens avec une bouteille de champagne entre les mains]
M. Burns : Magnus colorianus. On a de la chance, j’ai trouvé un magnum à la boutique des trophées. Si vous... Gloria ? [Il voit et prend la bague qu’elle a laissé tombé] Ah ! [Triste] Sa bague. Elle c’est envolée... .Avec Simpson !

SEQ 30 – EXT/JOUR Dans la voiture de Burns[Homer conduit la voiture de Burns qui braque son revolver sur lui. Ils arrivent devant la maison des Simpson. Homer s’apprête à descendre]
Homer : Bon ben, j’habite là. Hi hi ! [Le Serpent le retient]
Serpent : Oh oh !
Homer : Oh ça va ! J’voulais juste me sauver ! [Il redémarre]
Serpent : Gloria, tu devrais conseiller à ton p’tit ami d’être un gentil petit otage.
Gloria : Ce n’est pas lui mon petit ami. C’est monsieur Burns. Homer nous tient seulement compagnie et nous monte dans notre chambre.
Serpent : Tu sors avec cette chose préhistorique ! C’est dégoûtant !
Gloria : Nous sommes amoureux, Le Serpent.
Serpent : Me dis pas ça ma biche. Tu vas revenir avec moi. Même si je dois réduire ce type en crème fouettée avec mon flingue.
Homer : En crème fouettée ! ? [Il imagine qu’il mange de la crème avec un revolver en guise de cuiller] Crème fouettéeeee !

SEQ 31 – INT/JOUR Journal téléviséKent : Les autorités sont convaincues que les abeilles tueuses sont seulement curieuses. Elles ne nous embêteront pas si nous ne les embêtons pas. Dans un registre plus sérieux, deux de nos concitoyens ont disparut au cour des 20 dernières minutes. Nous rejoignons en direct au bowling de Barney, Monty Burns, la dernière personne à les avoir vu.
M. Burns : Je ne comprends pas. Elle était sexy. C’était ma fiancée et lui, une bête sexuelle le plus viril de mes amis et ils se sont enfuit dans ma Bugatti Sexarossa. Comment tout cela a bien pu se produire ?
Kent : Eh bien, d’après un sondage auprès de nos téléspectateurs, 46% pensent que vous êtes trop vieux et 37 que cette fille est une garce.

SEQ 32 EXT/JOUR Dans la voiture de Burns[La voiture circule sur un chemin de terre en pleine campagne]
Serpent : On y est presque. [Ils passent devant une boite aux lettres sur laquelle est écrit « Le serpent, dit le récidiviste ». Ils s’arrêtent devant la cabane du Serpent]

SEQ 33 – INT/JOUR Cabane du Serpent[Le Serpent ligote Homer et Gloria dans sa cabane remplie d’objets volés]
Homer : Waaaah ! Qui vous avez dû tuer pour avoir une maison pareille ?
Serpent : Je crois que le type s’appelait Gustaveson. [Il sert les liens d’Homer]
Homer : Aïe !
Gloria : Oh ! Laisse-moi deviner. D’abord tu vas lui démolir le portrait avec un coup de poing américain. J’te connais comme si je t’avais tricoté.
Homer : Vous savez se qui serait original ? Un massage des pieds. [Le Serpent lui donne un coup sur la tête avec son arme]
Serpent : Oh ! La ferme !
Gloria : Transformer un homme en bouillie sanguinolente ne m’impressionne pas.
Serpent : Ca t’impressionnait avant. Et si je le découpais en morceaux ?
Gloria : Oooooh ! T’es vraiment long à la détente !
Homer :Heu... Et ma suggestion d’un massage des pieds, sa vous dit rien ? [Le Serpent lui donne encore un coup de revolver] Aie !

SEQ 34 – INT/JOUR Commissariat de police[Monsieur Burns et Smithers sont au commissariat]
Wiggum : Rassurez-vous monsieur Burns. On va localiser Simpson grâce au système antivol de votre voiture. [Il appuie sur quelques boutons sur une machine. Des points rouge clignotent sur le plan de la ville]
Voix : Voiture disparue ! Voiture disparue !
Wiggum : Ca on le sait. Où est-ce qu’elle a disparue ?
Voix : [Il crie] Voiture disparue ! Voiture disparue ! Voiture disparue ! [Lou arrive dans la pièce avec Cletus]
Lou : Chef, ce cul terreux dit qu’il a vu Simpson se diriger vers Bouseville.
Cletus : Hein, hein ! Et mes mirettes elles mentent pas.
Wiggum : C’est du bon boulot Lou. Boucle-le.
Cletus : Hein ! ? Eh, eh ! J’veux être défendu par l’avocat de J Simpson. Y a pas de raison !

SEQ 35 – EXT/JOUR Devant la cabane du Serpent[La police a encerclé la cabane]
Wiggum : [Au porte-voix] Relâche la fille Simpson. [Lou regarde dans la lunette d’un fusil]
Lou : Je crois que je peux le descendre chef. [Wiggum regarde à son tour et voit Homer ligoté à coté de Gloria]
Wiggum : Oh oh ! Ca va être du gâteau. Il est ligoté à une chaise.
Lisa : Ca veut dire que papa n’est pas un kidnappeur, c’est un otage. [Le Serpent casse une vitre avec son revolver pour pouvoir mieux se faire entendre]
Serpent : Fichez le camp de ma pelouse et vite fait ou j’hésiterais pas à mettre en route le système d’arrosage !
Wiggum : [Au porte-voix] Voyons Le Serpent, t’as pas envie que tout ces gens soient mouiller ! [Kent Brockman arrive avec son cameraman]
Kent : On est dans l’impasse depuis maintenant deux minutes. Qu’elle est la situation chef ?
Wiggum : Eh bien, l’un de nos hommes c’est faufilé derrière la maison Kent. Alors, à moins qu’ils aient une télé à l’intérieur ou qu’ils entendent ma grosse voix l... [On entend un coup de feu et on voit Eddie revenir en courant, se mettant la main sur l’épaule où il a été touché]
Eddie : Aie ! Aie ! Aie !
Wiggum : Bon ben... Ca m’a tout l’air d’être le cas.

SEQ 36 – INT/JOUR Cabane du serpentSerpent : J’te jure que je vais changer Gloria. En ce moment je suis des cours d’arnaque sur Internet.
Gloria : Tu disais la même chose à propos du cours d’arnaque au téléphone mais tu as vite laissé tombé.
Serpent : Oui, j’ai horreur d’embêter les gens chez eux. [Homer profite de leur discussion pour essayer de brûler ses liens à l’aide du poêle]
Homer : Gentil le feu. Gentil. Continue à brûler... Ca y est presque. Encore un pitit peu. [La chemise de Homer commence à prendre feu. Il se lève et court partout dans la maison. De petites flammes se répandent alors un peu partout dans la maison. Homer se jette sur le sol, la chaise se casse, Homer est libre et une flamme fait brûler le pantalon du Serpent. Home et Le Serpent sortent en courant de la cabane]

SEQ 37 – EXT/JOUR Devant la cabane du Serpent[Homer et le Serpent se roulent par terre pour éteindre les flammes qu’ils ont sur eux]
M. Burns : [Terrorisé] Gloria est resté à l’intérieur ! Sauvez-la ! [Des planches de bois tombent du toit, bouchant l’entrée]
Wiggum : C’est beaucoup trop dangereux. Mais j’ai une sœur qui vous plairait. Elle a plus un poil sur le cailloux comme ces...
M. Burns : Je me fiche royalement de votre miss « Boule de billard ». Je suis lié à cette femme. Écartez-vous. Je sauverais Gloria moi-même.
Wiggum : Heu... Vous ? Vous ? Sans vouloir vous vexer, vous ressemblez à un vieux singe décrépit.
M. Burns : C’est possible. Mais ce singe décrépit est amoureux. [Burns va vers la maison et essaie de retirer les planches qui bloquent l’entrée, puis renonce] [Triste] Aaaaah ! Qu’est-ce que j’espérais. Je ne suis qu’un pitoyable vieillard. [Soudain, il voit que Gloria commence à perdre connaissance. Burns fonce alors dans les planches et entre. On voit la silhouette d’une personne en portant une autre]
Lisa : Il a réussi ! Il l’a sauvée [Tout le monde est heureux et impressionnés. On se rend compte que c’est Gloria qui porte Burns vers l’extérieur] Boh ! L’important c’est qu’ils soient sauver tout les deux. [Gloria pause Burns . Kent Brockman vient immédiatement interviewer Gloria]
Kent : Je sais que vous devez être très secouée, mais nous souhaiterions que vous vous teniez devant la maison en feu en disant : Channel 6, c’est chaud, chaud, chaud ! [Homer s’approche de Burns]
Homer : Waaaah ! Monsieur Burns, comment vous avez réussi ça ?
M. Burns : N’oubliez jamais Homer qu’il n’y a pas de muscles plus puissant que le cœur de l’homme.
Homer : Et le zizi alors ? A la télé, j’ai vu un type soulever un pot de peinture avec son zizi.
M. Burns : ... Mouiiiis. [Gloria se jette dans les bras de Burns]
Gloria : Oh, Monty ! Tu m’as sauvée ! [En colère] Et quand je pense qu’à une époque j’ai été amoureuse de cet épouvantable malfrat [Eddie met les menottes au Serpent] Avec son sourire surfait, son langage ordurier, ses manières de gros dur, [Elle change de ton. Elle retombe amoureuse du Serpent] ses tatouages de macho, ses cheveux toujours rebelles, son corps musclé en prison...
Marge : Hum, hum !
Gloria : Je suis désolé Monty. [Elle l’embrasse puis se jette au cou du Serpent]
M. Burns : Mais...
Gloria : Oh ! Le Serpent, ne change jamais.
M. Burns : [Triste] Vous ne pouvez... Vous..Ac... Argh ! Je ne comprends pas Simpson. Je suis un mauvais garçon !
Homer : Aaaaah ! Je sais.
M. Burns : Je suis littéralement diabolique. [Les Simpson et Burns marchent cote à cote]
Bart : Ca, on en a jamais douter mec.
M. Burns : Que faut-il faire ? Que je me laisse pousser une barbe de diable ?
Marge : Une barbe de diable ?
M. Burns : Vous savez, genre barbiche de bouc.
Homer : Comme Salvador Dali ?
M. Burns : Non, lui portait la moustache.
Lisa : Ca vous irait pas mal.
Bart : Tu veux dire une moustache postiche ?
M. Burns : Non. Attendez, et peut-être que si je...
[On voit Les Simpson et Burns marcher vers le coucher du soleil]

[On voit une photo de George Harrison]
Homer : Dédié à la mémoire de George Harrison.
Script écrit en septembre 2004 par Lenny Bar
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park