Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

15/11/2019
Le bref moment où l'on voit le pénis de Bart dans le film ainsi qu'Homer adressant des doigts d'honneur à la foule ont fait augmenter la classification du film aux États-Unis, il est passé PG-13, soit interdit aux enfants de moins de 13 ans non accompagnés par un adulte.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Mémoire effacée
Homer devient ami avec le nouveau chef de la sécurité de la centrale nucléaire de Springfield qui s'avère être un ancien agent de la C.I.A...
15/11 à 21h05 (6ter)
L'important, c'est les Roosevelt
L'inspecteur Chalmers prend en main l'éducation de Bart en lui enseignant l'histoire du président Théodore Roosevelt. ..
15/11 à 21h30 (6ter)
La passion selon Bart
La fille du célèbre Rainier Wolfcastle tombe amoureuse de Bart...
15/11 à 21h55 (6ter)

Derniers commentaires

assasmourad | welcome (La remplaçante de Russi Taylor débarque ce soir)

simpsonofan | Je me disais bien que la voix de Martin était différente, mais je pensais que Russi Taylor avait... (La remplaçante de Russi Taylor débarque ce soir)

Lolmine59 | Je vote qui reste ensemble pour voir se qui vas fair bart ? (Votez et changez le futur de la série !)

alda20 | I learn english from simpsons ,I love it (31x01 - The Winter of Our Monetized Content)

dadoo1617 | on est loin des 19 millions d'autrefois (31x01 - The Winter of Our Monetized Content)

Script : Beau comme un camion

SEQ 1 - INT/JOUR Maison des Simpson – Salle à manger[Les Simpson sont en train de manger ]
Homer : Hi, hi, hi ! Alors j’ai dit a l’infirmière : « Mettez-vous là où je pense votre piqûre anti-tétanique ! »
Bart : Ah , ça c’est envoyer, p’pa ! [Ils se tapent dans la main]
Homer : Tu peut me faire con... fiance. [Sa mâchoire se bloque. Il la débloque avec une fourchette] Gnnn ! Gnnn !... Aaaah !
Marge : Tu m’as pas dit pourquoi Lenny t’avait mordu !
Homer : Ben ... je lui ai pas tellement laisser le choix, tu vois. [Lisa arrive et pose son sac sur la table]
Lisa : [En colère] Répugnants mangeurs de viande ! [Homer, Bart et Marge arrêtent de manger et ce tournent vers elle d’un air étonné] Pas vous ! [Ils continuent a manger] Je vais manifester devant ce nouveau restaurant immonde qui s’appelle L’abattoir, ils l’ont décorer avec des carcasses de bœufs suspendus et une fontaine de sang !
Marge : Oh, ils en ont parlé dans la revue « Carnivore ».
Lisa : Et le plus monstrueux, c’est qu’ont peut choisir son bœuf et qu’ils l’abattent devant vous !
Marge : Et bien, peut-être que les bêtes s’en fichent, chérie. Elles sont peut-être ravies d’être le centre d’intérêt.
Bart : J’ai lu quelque part que les vaches elles aiment être tuées.
Homer : Attendez, y a un resto qui fait ça à Springfield ? Alors pourquoi qu’on mange ces saletés ? [Il attrape les assiettes de tout le monde et les jette derrière lui] Aller, amenez-vous, on va se taper la cloche a l’abattoir !
Marge : [En colère] C’était pas la peine de tout jeter par terre !
Homer : Ah non ?

SEQ 2 - INT/JOUR Restaurant « L’abattoir »[Homer, Marge, Bart et Maggie sont assis a une table du restaurant. Le décor est très représentatif d’un abattoir : Il y a un enclos avec des bœufs, des carcasses de cochons qui pendent au plafond, des têtes de bœufs sur les tables en guise de bougies]
Homer : [Emerveillé] Pinaise ! C’est encore plus merveilleux que ce que Lisa nous avait dit. [Un serveur arrive et dépose sur leur table un plat remplis de sabots]
Marge : Oh ! Des sabots grillés en amuse-gueule ! [Elle lit le menu] « Bœuf en salade, bœuf aux carottes, bœuf farci au bœuf »... Y a pas autre chose que du bœuf dans le menu ?
Serveur : Ha ! Vous rigolez !
Bart : Cool, même le menu c’est de la viande, c’est un poulet entier compressé ! [Le menu à la forme d’un poulet]
Marge : Comme c’est astucieux, le menu des enfants est sur le bec .
[Burns est à coté de l’enclos, il parle a un employé qui est à l’intérieur et qui tue les animaux à l’aide d’un pistolet qui lance des décharges électriques]
Burns : Je crois que je vais prendre... celui-là ! [L’employé tue le bœuf que Burns désigne] Oh ... il est un peu mou, vous ne trouvez pas ? Donner moi ce fougueux lascar... [L’employé tue le bœuf] Oh ... Il ne s’est pas beaucoup débattu... Et si vous choisissiez a ma place ? [L’employé, un peu énervé, en tue un autre] Tous comptes faits, je ne prendrais qu’un verre de lait ... Tiré de cette vache... [L’employé abat la vache]
[Homer regarde le menu puis parle au serveur]
Homer : C’est la plus grosse pièce de viande que vous servez ? 2 kilos, c’est tout ! Je me croyais dans un véritable steak-house et en fait, je suis dans un endroit genre, prout prout ma chère, où les mémés boivent du thé !
Serveur : Il y en a bien un, mais nous ne le faisons qu’à la demande. Nous l’appelons « Malin barbaque » Il est gros comme une planche de skateboard !
Homer : Je prend celui-là et comme boisson ... Entrecôte.
Serveur : Très bien monsieur. [Il fait sonner un triangle qui attire l’attention de tout le monde] Mesdames et messieurs, cet homme courageux a accepté de relever le défi du « Malin barbaque ». L’estomac de ce monsieur sera lesté de 8 kilos de filet hyper tendre. [Les gens applaudissent]
Homer : Ils m’aiment parce que je suis brave !
Serveur : A ce jour deux personnes seulement ont réussis a finir leur assiette. [Il montre les photos de ceux-ci. Il est écrit leurs noms en dessous : Red Barclay et Tony Randall. Red Barclay est assis a la table à côté des Simpson, il se penche vers Homer]
Barclay : Si je peux vous donner un conseil mon vieux, ne vous attaquez pas à ce morceau !
Homer : Ah non !? Qui vous êtes pour dire ça ? [Barclay pointe sa photo du doigt. Homer la regarde, puis regarde Barclay, il regarde à nouveau la photo, Barclay, la photo et enfin Barclay]
Homer : [Souriant] C’est vous ! C’est vous là !... Vous êtes Tony Randall !
Barclay : Hé, hé, hé ! Je m’appelle Red Barclay. Je suis routier et des steaks j’en ai avaler de la côte ouest a la côte est ! Suivez mon conseil, celui-là il est pas pour un blanc-bec !
Homer : Un blanc-bec ! Qui est un blanc-bec ? C’est quoi un blanc-bec ?
Bart : C’est une insulte, cogne-le p’pa, cogne-les tous !
Homer : Vous êtes jaloux parce que vous avez plus l’estomac pour ça, monsieur le ventre mou ! Monsieur le dégonflé du ballon !
Barclay : Je viens de me caler les amygdales avec un mouton mais... je pense pouvoir vous donner une leçon. Je relève le défi !
[Plus tard, Barclay et Homer sont assis chacun à une table sur un petit estrade. Le serveur leur apporte un énorme steak]
Marge : Vous trouvez ça très sain de manger autant, docteur ?
Hibbert : Avant d’acquérir 12% de ce restaurant, je vous aurais dit non mais... je crois qu’en suivant un régime équilibré on peut tolérer se genre d’entorse.
Marge : Mais s’il s’étouffe !...
Hibbert : Ho, ho, ho, ho ! Rassurez-vous, nous disposons d’une merveille technologique ! [Il montre une machine avec des bras mécaniques. Il est écrit dessus « La manœuvre de Heimlich. Une femme coure vers la machine car elle étouffe. La machine met ses mains sur son ventre et la soulève à plusieurs reprises, elle crache un morceau de viande, elle s’en va et glisse sur celui-ci]
Serveur : A votre gauche, la fierté du transport routier Américain, l’indestructible Red Barclay !! [Tout le monde applaudit] Et a droite : Homer machin... [Bart et Marge applaudissent seuls]
Bart : Aller, p’pa, allez, allez !
Marge : Oui, vas-y Homer !
Serveur : Morfales, à vos marques et... On avale... [Ils commencent à manger]
Gens : Mâches, mâches, mâches, mâches, mâches !... [Barclay mange tranquillement, alors qu’Homer est stressé et mange rapidement. il beurre un bout de pain]
Marge : Non, Homer te bourre pas avec du pain !
Homer : Hein ?... hou, c’est vrai, le steak !
[Le temps passe]
Bart : Allez p’pa, augmente la cadence, t’avales, tu mâches, tu savoures pas.
Homer : [Il a du mal à parler] Dois manger bœuf pour battre le routier pas sympa.
[Le temps passe. Homer a mangé un peu moins de la moitié de son steak]
Homer : [Un peu malade] Oooooh ! Tellement de steak... Poumons remplis... Sinus bouchés par bidoche.
Bart : Allez, vas-y p’pa, il reste plus que 5 kilos ! [Homer est si mal qu’il a des hallucinations. Il regarde l’enclos où il voit deux bœufs boire de l’alcool]
Bœuf : Hum, les humains sont vraiment grotesques, il n’a pas avalé la moitié de Walter, qu’il a déjà des hallucinations ! [Les bœufs rigolent]
Homer : Bande de poivrots, je vais leur montrer, moi !
[Encore plus tard. Homer est épuisé. Il met un morceau de viande dans sa bouche, mais celui-ci tombe sur son ventre, Bart le prend et le lance plusieurs fois dans sa bouche, mais il retombe a chaque fois. Barclay, lui, mange tranquillement]
Homer : Qu’est-ce qu’y m’arrive ? Il me reste de la bouffe mais, j’ai pas envie de la finir. Je suis en train de devenir tout ce que je déteste ! [Il pleure. Barclay fini son assiette]
Serveur : Le vainqueur est toujours champion, l’indestructible Red Barclay !!
Gens : Ouaiiiiiiis !!! [Barclay reste immobile. Homer vient lui serrer la main]
Homer : Alors là, chapeau Red. Vous êtes un vrai héros Américain. Vous avez gagner avec classe et dignité et... Eh... Vous respirez pas ? Les gens respirent d’habitude ! [Le docteur Hibbert vient prendre son pouls]
Hibbert : Cet homme est mort... d’un empoisonnement au bœuf !
Gens : Ooooooooh !
Marge : Comment ça, mort par empoisonnement ?...
Hibbert : [Embarrassé] Bœuf servis dans un autre restaurant !
Gens : Aaaaaaaaah !!!
Marge : Ca me rassure, j’ai eu peur ! [Les gens continuent de manger]

SEQ 3 - EXT/JOUR Devant le restaurant « L’abattoir »[Des employés des pompes funèbres mettent Barclay dans un sac où il est écrit « Je suis mort a l’abattoir » puis ils le jettent dans le corbillard. Le serveur a un autre sac en main et s’adresse a Marge]
Serveur : Prenez-en un, votre mari aussi a beaucoup mangé ! [Le corbillard s’en va. Les amis routiers de Barclay sont tristes]
Routière : Et voilà, c’est le plus sympa des routiers qui s’en va
Homer : Oui, il m’appelait blanc-bec et moi je l’appelais Tony Randall. C’était un truc entre nous.
Routier : En 38 ans, il a jamais raté une livraison... Mais je crois que ce chargement, Red le livrera pas !
Homer : Oh, si il le livrera ! En temps et en heure ! [Homer monte dans le camion]
Marge : Oh, non Homer, non !
Homer : Il le faut poulette ! En temps qu’ami et tueur du vieux Red, je lui dois bien ça ! [Bart monte dans le camion]
Bart : J’peut t’accompagner p’pa ?
Homer : T’as pas ton école ?
Bart : T’as pas ton travail ?
Homer : Ah, bien vu !... Salut Marge ! [Il démarre, avance un peu, puis s’arrête] Tu me dis pas au revoir ?
Marge : [Fâchée] Au revoir Homer !
Homer : Tu dis ça mais t’en penses pas un mot !
Marge : [Elle se force d’être gentille] Ooooh, d’accord ! Au revoir mon chou, bon voyage !
Homer : Ah, voilà qui est mieux... Salut les couillons ! Hi, hi, hi, hi ! [Il démarre]
SEQ 4 - EXT/JOUR Camion de Barclay – Autoroute[Homer conduit le camion mais il a du mal pour changer les vitesses. Le véhicule avance quelques mètres puis s’arrête, redémarre, s’arrête...]
Homer : Eh, je commence à avoir le coup ! Pourquoi je suis pas devenu routier plus tôt ?
Bart : T’en es pas vraiment un mon pote !
Homer : Ah, non ? Et bien, c’est pas ce que dit mon bras gauche ! [Son bras est tout enflé]
Bart : Bon, d’après le programme de Red, il faut qu’on soit à Atlanta dans trois jours.
Homer : On y sera les doigts dans le nez avec de la musique pour routiers. [Il allume la radio, on entend une chanson des Spice Girls] Ouais, la route est à nous ! [Une voiture passe à côté d’eux, un petit garçon fait le geste pour entendre le Klaxon, mais Homer croit qu’il lui fait des gestes grossiers] Ouh, li pitit merdeux ! Je vais lui apprendre la politesse moi ! [Homer accélère et manque de percuter la voiture mais Bart l’en empêche juste à temps]
Bart : Non P’pa, il veut entendre le Klaxon !
Homer : Aaaaah ! [Il tire un câble se qui détache la remorque du camion] ... Pitit merdeux !!

SEQ 5 - INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[Marge ouvre le courrier]
Marge : Lisa, on a reçu une autre carte de ton père... [Sur la carte postale, on voit une femme sur une plage en petite tenue. Marge lit ce qui est inscrit dessus] « Si tu pouvais être elle » Combien il va m’en envoyer comme ça ?!
Lisa : Waw, papa et Bart sont allé partout. Ils ont manger des méga-burger, des paninis, des hot-dogs...
Marge : C’est pas juste, c’est toujours ton père qui vit des aventures excitantes... Il serait peut-être temps que l’on fasse quelques folies nous aussi...

SEQ 6 - EXT/JOUR Devant le magasin de sonnettes[Marge et Lisa sont devant un magasin qui s’appelle « Senior Ding-dong’s Doorbell fiesta »]
Lisa : On va acheter une nouvelle sonnette ?
Marge : Une sonnette musicale !

SEQ 7 - INT/JOUR Magasin de sonnettes[La pièce est remplie de sonnettes en tout genres]
Marge : Incroyable le nombre de sonnettes, ça me donne la tournis ![Nelson entre, pose un sac en papier enflammé devant une porte en présentation et appuie sur une des nombreuses sonnettes qui s’y trouvent. Gil, le vendeur ouvre la porte et écrase le sac]
Gil : Ooooh, j’ai cochonné mes chaussures ! Et le senior Ding-dong qui doit passer me noter aujourd’hui...
Marge : Excusez-moi monsieur... [Elle regarde son badge] ... Stagiaire. Je voudrais acheter une sonnette musicale.
Gil : Eh bien... vous êtes bien tombée, on a tout... Des « ding ding dong », des « Dorémi » et des « Tcha tcha tcha » ... Ha, ha, ha... Ha...
Marge : Je cherche une musique particulière, vous voyez, l’air c’est : [Elle fredonne la mélodie]
Lisa : M’man, c’est ça que tu cherches ?... [Elle appuie sur une sonnette. On entend la musique que Marge vient de fredonner]
Marge : Oui ! C’est ça ! Lisa tu pourrais vendre des sonnettes de portes !
Gil : Oh, il manquait plus que ça, une rivale aux dents longues !

SEQ 8 - INT/NUIT Joe’s Diner[Homer et Bart mangent un hamburger dans un restaurant de routiers]
Gabby : J’te réchauffe ton café, chéri ?
Homer : Et comment, Gabby ! [Elle lui sert du café]
Gabby : Je t’apporte ton gâteau, mon poussin. [Elle s’en va]
Homer : Ca c’est une chouette nana !
Bart : Ouais !
Homer : Ca serait pas bien de vivre ici dans ce resto de routiers ? On verrait les gens entrer et sortir, ton meilleur copain changerait tous les jours...
Bart : Ouais, peut-être.
Homer : Bon, écris à ta mère que je demande le divorce et quand la paperasse sera finie, je prendrais Gabby pour femme.
Gabby : Ca sera tout, mon chou ?
Homer : [D’un air coquin] Pour l’instant...

SEQ 9 - EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Marge installe la sonnette]
Marge : Et voilà, tout est en place pour le Ding-dong.
Lisa : Allez, maman, on va essayer la bête !
Marge : Oh, c’est pas un jouet Lisa, attendons que quelqu’un nous rende visite.

SEQ 10 - INT/JOUR Maison des Simpson – Séjour[Lisa regarde par la fenêtre et Marge lit un magazine]
Marge : Quelqu’un ?... N’importe qui ?
Lisa : Oh, Milhouse vend des sachets de graines, il vient par ici !... Oooh, les oiseaux l’ont eu. [Milhouse court et se fait becter par des oiseaux]
Milhouse : Non, pas la figure !
Marge : Si ton père était là, il y aurait les huissiers, les pompiers, la police, les chasseurs de primes...
Lisa : Attend, il y a des gens qui viennent, je crois que ce sont des témoins de Jéhovah !
Marge : Oui !![Un homme et une femme arrivent. L’homme s’apprête a sonner, quand la femme l’en empêche]
Nureen : Attend... Je viens de penser à une chose, on embête peut-être les gens en voulant qu’ils changent de religion... Et si on n’avait pas toutes les réponses ?
Homme : Tu as raison Nureen. Cherchons-nous un vrai boulot ! [Ils s’en vont en laissant tomber leurs prospectus]
Marge : Mmmmh ! J’aurais fait semblant de m’intéresser...
[Plus tard, Marge tourne en rond dans la pièce, elle ne tient plus en place]
Marge : Toujours pas de visiteurs... Bon, ça ne peut plus durer, je vais prendre le taureau par les cornes. Le numéro de la pizzeria ?
Lisa : Papa l’a enregistré sur la touche « urgence ».
[Le temps passe encore, Une camionnette s’arrête et Raphaël, le livreur, sort du véhicule]
Marge : ça y est ma puce, on a réussi ! [Raphaël frappe a la porte au lieu de sonner] Oh, l’imbécile ! Appuyez sur la sonnette !
Raphaël : Et pourquoi ? Vous savez que je suis là, non ?
Marge : [fâchée] Appuyez je vous dit !
Livreur : J’appuie rien du tout ! Bon alors, vous la voulez votre pizza ou vous la voulez pas ?
Marge : Non, mais si vous appuyez sur... [On entend la camionnette s’en aller] Ooooh !
Lisa : J’en ai marre, ça a assez durer !
Marge : Lisa, non, ne fais pas ça ! [Lisa sort et appuie sur la sonnette] Oh ! Ooooh ! C’est ravissant, [Elle chante] Des oiseaux soudain apparaissent dans le ciel, mais pourquoi... Aaaaah !
Lisa : Pourquoi ça le rejoue encore ?
Marge : On s’en fiche, on se lasse jamais de cet air... Soudain apparaît... [Elles rentrent]

SEQ 11 - EXT/NUIT Drive-in[Homer et Bart sont dans un drive-in et regardent un film qui s’appelle : « Le monstre qui mangeait tout le monde ». Le camion cache la vue aux autres spectateurs]
Homme : Eh, ton bahut il est pas transparent !
Femme : [Dans le film] Comment, il a aussi mangé Patrick ?
Homme : [Dans le film] Il a mangé tout le monde !
Femme : [Dans le film] Il a mangé Eric aussi ?
Homme dans le film + Homer et Bart : Il a mangé tout le monde !
Homer : Andouille !!

SEQ 12 - EXT/JOUR Sur un pont[Homer et Bart sont entrain de pêcher]
Homer : A mon avis Red a attrapé un paquet de poissons-chats avec ces cannes.
Bart : Hin, hin, il devait mettre un appas, lui !
Homer : Calemos, fiston, on n’est pas en retard !
Bart : Il faut qu’on fasse 3000 kilomètres en 10 heures.
Homer : En 10 heures !? Faut mettre la gomme !

SEQ 13 - INT/NUIT Boutique[Homer arrête son camion devant une boutique et entre en courrant]
Homer : Ouais, il me faut un truc qui donne la pèche, qui me tienne éveillé toute la nuit.
Vendeur : Le congrès vient de se réunir d’urgence pour interdire ça. [Il prend une boite de pilules sur laquelle il est écrit « Stimulants »]
Homer : Je prends ! [Il avale tout le contenu de la boite]
Vendeur : Eh, mais sacre bleu ! Faut pas avaler autant de pilules d’un coup !
Homer : No problemo, il suffit de compenser avec des somnifères ! [Il prend une boite de somnifère et avale aussi toute la boite]

SEQ 14 - INT/NUIT Devant la boutique – Camion de Barclay[Bart dort et Homer arrive comme un fou dans le camion]
Homer : Hi, hi, hi ! Bon on est paré, alors pied au plancher ! [Il démarre rapidement]

SEQ 15 - INT/NUIT Autoroute - Camion de Barclay[Homer reprend la route. Il est surexcité]
Homer : [Très rapidement] D’accord à 100%, hou pinaise, j’ai la pèche, c’est une grosse boulette ! Je dois me... [Il se fatigue et parle très lentement] Ah... c’est... les... pilules... pour dormir, j’ai... un... coup... de... barre [Il s’excite] Pilule ! Maintenant je pourrais conduire toute [Il se fatigue à nouveau] ...la ... nuit ... [Il s’endort]
[Le camion roule sur une colline et s’approche d’un tournant. Juste avant celui-ci un système de pilotage automatique s’enclenche. Le camion poursuit sa route jusqu'à une station service]
SEQ 16 - EXT/JOUR Devant une station service - Camion de Barclay[Homer se réveille]
Homer : Hein ?... Ooooooh !!... J’me suis endormi au volant ! [Soulagé] Oh, hou ! Et on s’est pas viandé ! C’est un miracle ! [Il sort du camion]

SEQ 17 - EXT/JOUR Devant la station service[Homer parle à 2 autres routiers]
Homer : Vous croirez jamais ce qui est arrivé ! Je me suis endormis au volant et le bahut il s’est conduit tout seul !
Routier 1 : Ouais, le système de pilotage automatique nous facilite bien la vie ! Ha, ha, ha !
Homer : Le piloquoi ?
Routier 2 : Ben, tu sais, ce truc... [Il montre un boite située en dessous de la boite a gants] Avec ce petit bijou qui conduit à ta place, tous ce que t’as à faire, c’est de te reposer en regardant le paysage.
Homer : Les camions se conduisent tout seuls ?
Routier 1 : Eh, éh, éh !chut ! Ton représentant syndical t’a pas mis au parfum ?
Homer : Oh, je suis pas un vrai routier, alors j’ai pas de rapport avec votre syndicat. [Le routier 2 l’attrape par sa veste et le soulève]
Routier 2 : [Menaçant] Alors, écoute-moi mon pote, t’as appris un secret que seul les routiers sont censés connaître ! [Homer rigole] Ecoutes au lieu de regarder cet écureuil ! [Un écureuil mange une noisette sur le trottoir]
Routier 1 : On est payés 40 dollars de l’heure pour conduire ces bahuts. Tu crois qu’on nous engagerais si on apprenait qu’on les conduits pas ?
Homer : Waw ! Vous êtes encore plus fainiasses que moi ! Vous prenez pas la tête, je dirais pas votre secret.
Routier 2 : On t’auras à l’œil !

SEQ 18 - INT/JOUR Camion de Barclay – Route de campagne[Homer ce remet en route, une vieille femme traverse la route]
Homer : Eh Bart, regarde, je vais la renverser !
Bart : P’pa, non !! [Il lâche le volant et le camion tourne de lui-même pour éviter la femme]
Homer : Hi, hi, hi, hi ! Dès que je lâche le volant cette pitite merveille prend le relais et si fiche la trouille aux mémés ça t’amuse pas... Regarde ça... [Il sort du camion et s’installe sur le capot] Allez, sors fiston ! Y a du vent, c’est chouette ! [Bart le rejoint]
Bart : T’as raison p’pa, y a un de ces vent ! [Un car roule à côté d’eux]
Femme : Eh, regardez ! Y a personne au volant ! [Les gens dans le car les regardent stupéfaits]
Homer : Calmos ! Messieurs, dames ! C’est le système de pilotage automatique qui conduit le camion. Mais c’est un secret. C’est une super combine. Pigé ? [Il leur fait un clin d’œil. Les passagers du car prennent des photos]
[Un autre routier suit Homer et Bart]
Routier 3 : Nom d’un chien ! [A la radio] Papa Rumba, éh les mecs on a un code 10.38 !

SEQ 19 - EXT/JOUR Devant la station service[Le routier N°2 regarde dans un calepin. Dans ce calepin sont inscrits les codes et leurs significations]
Routier 2 : Euh... 10.38... Voyons ça... [Il lit] « Étranger crachant le morceau pour le pilote automatique. »
Routier 1 : Je crois que notre ami a besoin d’une leçon de discrétion.
Routier 2 : Ouais, comme celle qu’on a donnée a Jimmy Hoffa ! Ha, ha, ha !
Routier 1 : Ah, la ferme !

SEQ 20 - INT/JOUR Route de campagne[Le routier N°3 suit toujours le camion de Red Barclay]
Routier 3 : À tous les routiers, le bavard est sur l’autoroute 7. C’est à vous de jouer !
Routier 1 : Affirmatif !
Routier 2 : Affirmatif !

SEQ 21 - INT/NUIT Maison des Simpson – Hall d’entrée[Il fait nuit et la sonnette fonctionne toujours, Marge essaie de l’arrêter]
Lisa : [Epuisée] Maman, il faut que je dorme, j’ai un contrôle demain sur les mélodies de sonnettes... Non, sur les batraciens !
Marge : D’accord, d’accord, je prends les pinces coupantes ! [Elle ouvre une boite a outils remplie de sucreries] Oooooh ! Ton père a encore échanger les outils contre des bonbons... Hum... Zut et zut !... [Elle arrache les fils de la sonnette, mais la mélodie continue de fonctionner plus vite et plus fort. Les chiens de la ville, en entendant la mélodie, se mettent à aboyer]

SEQ 22 - INT/JOUR Camion de Barclay – Route de campagne[Homer regarde dans son rétroviseur et voit une dizaine de camions arriver vers eux]
Homer : Regardes fiston, un des plus beaux spectacle qu’on voit dans la nature, un convoi ! [Un des camions leur rentre dedans]
Bart : Il nous rentre dedans !
Homer : Ah, j’aurai du y penser, on a droit a un bizutage avant d’entrer dans la confrérie des routiers. [Le camion le bouscule encore] Merci, encore un pitit coup ! [Le camion fonce dedans à nouveau]
Bart : [Apeuré] P’pa, ils veulent nous tuer !
Homer : Oooh, pourquoi, faut toujours que mes voyages finissent comme ça ? [Un routier saute sur le capot avec une clé à bougie dans les mains. Il s’apprête à casser le pare-brise avec] A la douche, mon pote ! [Homer appuie sur le bouton du lave-glace. De l’eau jailli sur le routier. Sous l’effet de la puissance du jet, le routier est propulsé en arrière et tombe du camion]
Bart : La vache, la chute ! [Un autre routier saute a l’arrière du camion, il sort un couteau et tente de crever les pneus, mais son couteau lui glisse des mains lorsqu’il touche le pneu]
Routier 4 : Oh ! Mon beau couteau ! Ma femme va me tuer !
Homer : Je crois qu’on les a semé, Bart.
Bart : P’pa, arrête ! [Il freine brusquement. Une horde de camions leur bloque le chemin]
Homer : Ouais, ouais, ouais. J’ai l’impression que ces mecs-la cherchent l’épreuve de force... Ça me botte !
Bart : Qu’est ce que tu fais ?
Homer : Je respecte la promesse que j’ai fais à un prince de la route.
Bart : Qui ça ?
Homer : Red... Le routier... [Bart reste silencieux, ne voyant pas de qui il parle] ... Le gros qui arrivait pas à finir son steak !
Bart : Ah ouais !
Homer : On va s’arranger pour le franchir ce barrage. Hou, la boiboite va nous trouver un passage. [Homer accélère, mais la boite de pilotage automatique ce met a parler]
Voix féminine : Je regrette, je ne peux pas vous laisser faire ça, Red. Le risque est énorme !
Homer : Je suis pas Red, je suis Homer.
Voix féminine : Sauve qui peut ! [La boite se détache de son support et s’envole comme un siège éjectable. Elle passe a travers le toit et ouvre un petit parachute]
Homer : Aaaah !
Bart : P’pa, fait quelque chose ! [Homer attache sa ceinture] Mais, t’as rien trouvé de mieux !? [Homer appuie sur le frein et tourne le volant. Le camion se retourne, fait plusieurs tonneaux, passe au dessus des autres camions sous le regard médusé des routiers et retombe sur les roues. Il continue a rouler et part dans le sens inverse]
Homer : Wouhou ! ! !

SEQ 23 - EXT/JOUR Route de campagne[Les routiers regardent le camion de Barclay s’en aller au loin]
Routier 1 : [Étonné] Moi ce type, je lui tire mon chapeau. C’est le Mozart du semi-remorque !
Routier 3 : ça tu l’as dit !
Routier 4 : Et comment !
Routier 2 : Je veux mon neveu !
Routier 5 : Ouais !
Routier 2 : Je pensais à un truc les mecs... On ferait peut-être mieux de lâcher les gadgets électroniques et de conduire comme le faisaient nos papas...
Routier 3 : Bourrés ?
Routier 2 : Non, non ! Avec nos mains et notre cerveau. Bon d’accord, c’est du boulot et on se sent seul, mais on y gagne en dignité, non ? Qu’est ce que vous en dites ? [Les routiers se regardent entre eux pendant quelques instants]
Routier 1 : Non, il faut trouver une autre combine !
Routier 3 : Eh, si on faisais de la contrebande de poupées Malibu ?
Routier 4 : Ca, c’est une bonne idée !
Routier 5 : Ca me plaît.
Routier 2 : Moi aussi.

SEQ 24 - INT/NUIT Camion de Barclay - Atlanta[Ils arrivent a Atlanta. Sur un panneau à l’entrée de la ville on peut lire : « Siège des sautes d’humeur de Ted Turner]
Bart : On est dans les temps p’pa et quelque part là haut, je suis sûr que Red nous a dit merci. [Homer regarde en l’air et il voit la photo de Barclay sur sa licence de routier accroché sur le pare-soleil]
Homer : Je te reçois 5 sur 5 de là haut.

SEQ 25 - EXT/NUIT Devant un entrepôt a Atlanta[Homer et Bart arrivent. Homer parle à un homme qui est chargé de vérifier le contenus des marchandises]
Homer : C’est le chargement de Red Barclay. Livré a l’heure comme d’habitude ! [L’homme regarde dans le camion]
Homme : Ca c’est bien... Voyons ça... Artichauts, travailleurs immigrés... Ah, c’est bon ça.
Alors, où est-il le vieux Red ?
Homer : La dernière fois que je l’ai vu, il était dans un grand sac en plastique.
Homme : Ho, ho, ho ! Oh, oui ça lui ressemble bien, une fois !
Homer : [A Bart] Bon, eh bien, il est temps de rentrer a la maison fiston...
Bart : Comment on va faire pour rentrer, t’as une idée ?
Homer : Non, mais je sens que le seigneur va nous donner un coup de pousse ! [Il voit un conducteur de train parler au chef de gare]
Conducteur : [En colère] Vous êtes cinglé ! Je conduirais pas un train chargé de napalm à Springfield ! [Il jette sa casquette par terre et s’en va]
Homer : Merci, seigneur. [Homer ramasse la casquette du conducteur et la met sur sa tête. Ensuite, Homer et Bart montent dans la locomotive]

SEQ 26 - EXT/NUIT Devant la maison des Simpson[Une foule de gens est devant la maison des Simpson pour se plaindre au sujet de la sonnette que l’on entend dans toute la ville]
Marge : Je suis vraiment désolée. Je vous assure que j’ai tout essayé. Malheureusement je crois que l’on va devoir apprendre à vivre avec !
Wiggum : Non, non, non ! Jamais de la vie ! Bon, la zizique, y en a marre ! [Il dégaine son arme et la pointe vers le bouton de la sonnette] Cette fois, ma vieille, c’est ton heure qui a sonné ! [A ce moment, un fouet attrape le revolver de Wiggum. Tout le monde se retourne et voit un homme sur une camionnette, le fouet en main et un chapeau en forme de cloche sur la tête]
Abeille espagnol : Aie, aie, aie. Le senior Ding-dong !
Lisa : Je croyais que vous n’étiez qu’un personnage de pub !
Senior Ding-dong : [Accent Espagnol] Il y a eu une époque où c’était vrai, mais aujourd’hui, je suis bien plus que ça ! [Il claque son fouet sur le bouton de sonnette et la musique s’arrête]
Marge : Oh, mon dieu, gracias senior !
Senior Ding-dong : [Accent Espagnol] Denada. Si vous avez besoin de moi, vous n’avez qu’à... Sonner ! [Il rentre dans sa camionnette et essaye de démarrer. Mais il cale. Il perd son accent Espagnol] Y aurait quelqu’un qui aurait un câble de batterie ?... Oh, saleté de bagnole !!
Script écrit en décembre 2003 par Lenny Bar . Mis à jour le 21/07/2007 par Lenny Bar
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park