Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

18/08/2019
L'enfer du jeu est le titre de deux épisodes en VF, le premier dans la saison 3, le second dans la saison 5. On pourrait aussi citer Krusty le retour bien qu'il n'ait pas la même ponctuation dans les saisons 4 et 7.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Un test avant d'essayer
Bart est le seul élève pouvant sauver l'école de la fermeture qui la menace...
23/08 à 20h10 (RTS2)
A tuteur-tuteur ennemi
Marge et Homer trouvent des tuteurs légaux aux enfants s'il venait à leur arriver quelque chose...
23/08 à 20h30 (RTS2)
Les vieux coucous
Homer apprend à respecter son père grâce à des anciens militaires des forces aériennes et Bart commence à fumer pour impressionner Annika, la cousine hollandaise de Milhouse.
23/08 à 21h05 (6ter)

Derniers commentaires

dadoo1617 | et comme toujours rien pour nous les pauvre petit con de belges. autrefois c'était club rtl qui... (Les Simpson débarquent sur Série Club ce Lundi !)

dadoo1617 | ça vaut le coup de dépenser autant de d'argent pour un coffret dépisode médiocre ? et la suite est... (Sortie du DVD de la saison 19 en décembre aux Etats-Unis)

dadoo1617 | donc il faudra s'attendre à plus les voir lors des saisons suivantes. hum ... ça commence à faire... (Décès de Russi Taylor)

dadoo1617 | pour un pays qui se voulait anticlérical (La Russie censure un épisode)

dadoo1617 | moi je dirai les saison apres le film. donc la saison 19. meme s'il y a encore des bons épisode ça... (Parlons Simpson #20 Le déclin ?)

Script : Burns fait son cinéma

SEQ 1 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV[A la télévision]
Kent : Bonsoir, je suis Kent Brockman et voici "Un regard sur Springfield".
[Le générique de l'émission est diffusé]
Kent : Ce soir, nous verrons la réponse de Springfield aux moines bénédictins : les joyeux rabbins rappeurs.
Rabbin : [il chante] Mange pas de porc, sinon t'es un homme mort. N'y touche pas.
[Les Simpson sont devant la télé]
Homer : Marge, est-ce qu'on est juifs ?
Marge : Non Homer.
Homer : Wou hou !
[Homer prend un cochon entier sur un plat et commence à le découper. Kent poursuit son émission dehors]
Kent : Mais avant, nous sommes des nuls.
Passant : Nous sommes... ? Hé !
Kent : C'est ce qu'il ressort d'une étude qui classe Springfield comme la ville la moins attirante d'Amérique. Sur le plan des sciences : dernière.
[Skinner est attaché à un bûcher. Il est entouré d'habitants avec des torches]
Skinner : Espèces d'ignards ! Je vous répète que la Terre tourne autour du soleil.
Abraham : Brûlons-le !
[Il allume le bûcher. Un journaliste prend une photo]
Journaliste : Oh, quelle photo !
Abraham : [il poursuit le journaliste] Tu m'as volé mon âme !
Kent : Sur le plan de la culture : dernière.
Krusty : [au théâtre] Eléanore, il faut faire quelque chose concernant cette crise économique. Aussi je... [il se rend compte qu'il marche au lieu d'être dans un fauteuil roulant] Oh c'est vrai, je suis un infirme. [Il se rassoit sur le fauteuil roulant]
Lisa : C'est une catastrophe. Plus personne ne voudra venir à Springfield.
Homer : Mais qu'est-ce que j'y peux ? Je suis... qu'un... homme.
Marge : Il faut organiser une réunion à la mairie. Si on agit pas rapidement, on aura plus un touriste.
Bart : Plus un touriste ? Et mon business ?
[Le business de Bart consiste à vendre des plans aux touristes]
Bart : Plan pour voir les maisons des stars de l'écran ! Mapa por la casa de las cineastas.
[Il voit des japonais et répète la phrase en japonais. Il leur vend un plan]

SEQ 2 - EXT/JOUR Maison de Moe[Les japonais se rendent à la maison de Moe. Ils frappent à la porte et Moe, à peine réveillé, en slip ouvre la porte]
Japonais : Excusez-moi, êtes-vous Drew Barrymore ?
Moe : Fichez-moi le camp, j'ai mal aux cheveux.
Japonaise : Désolée mademoiselle Barrymore.
Moe : Quoi ?

SEQ 3 - INT/NUIT Hôtel de villeQuimby : Avez-vous des suggestions pour attirer les touristes dans notre ville ?
[Patty et Selma lèvent la main. Elle présentent leur idée devant un tableau où il est marqué "Springfield"]
Patty : Le plus simple pour devenir populaire, c'est de profiter de la popularité des autres.
Selma : Ce qu'on propose, c'est de changer le nom de Springfield en Seinfeld.
[Elle efface et remplace quelques lettres pour écrire "Seinfeld". On entend la musique de la série du même nom. Le suivant à donner son idée est Bart]
Bart : Je suis qu'un petit garçon, n'empêche que j'ai une idée. Si vous permettez, voici quelques diapositives. [il montre une diapo de ses fesses] Ca c'est Springfield vu de l'espace. Quelque part dans cette vallée venteuse se trouve la grotte de l'enfer.
Quimby : Mon garçon, ce qu'on voit là est une photo de ton postérieur.
Bart : Tchao bande de débiles !
[Il tire sur la corde de l'écran pour le faire remonter et remonte avec. Il se retrouve enroulé dans l'écran]
Bart : C'est la dernière fois que je m'échappe en suivant un plan de Milhouse.
Milhouse : [enroulé de l'autre côté] Excuse-moi Bart.
[Marge se lève]
Marge : Je m'appelle Marge Simpson et je crois avoir une idée.
Gens : Oh non ! Elle va encore nous prendre le chou.
Marge : Je sais que vous n'avez pas toujours apprécié mes suggestions comme celle de passer au système métrique.
Abraham : Le système métrique c'est une invention du démon ! Ma voiture fait 40 lieux avec 2 gallons d'essence. Et si vous êtes pas contents, c'est pareil.
Quimby : Cette remarque ne figurera pas au procès verbal.
Abraham : Qui qui a dit ça ?
Marge : Ce que je propose n'a rien à voir. Il s'agirait de créer un festival de film avec une remise de prix.
Wiggum : On pourrait présenter nos propres films ?
Marge : Oui !
Wiggum : [voix de chochotte]Enfin une bonne raison de se maquiller !
Quimby : QUi est pour le festival de film proposé par Marge ?
Gens : Le festival ! Le festival !
Marge : Vous aimez mon idée ? J'en ai un tas d'autres si vous voulez.
Gens : Faut pas charier ! Faut pas charier !

SEQ 4 - INT/JOUR Maison des Simpson - Couloir[Bart est bien habillé en costar, Lisa le filme]
Lisa : Et action !
Bart : Bonjour, je m'appelle Bart Simpson. Dans le passé, je vous ai montré des grands films comme "Homer sous la douche" et "Homer sur les toilettes". Aujourd'hui je vous propose "L'éternel combat".
[Bart pousse la porte de la chambre des parents. On voit Homer essayer de mettre son pantalon]
Homer : Futal élastique, mon oeil ! Bande d'arnaqueurs ! Hé ! J'ai oublié de défaire la ceinture.
[Il desserre la ceinture mais il a toujours autant de mal]

SEQ 5 - EXT/JOUR Rivière[Ned fait lui aussi son film. Il fait une adaptation de Moïse avec Todd et Maude qui joue les acteurs]
Ned : Alors Maude. Tu couches doucement le bébé Moïse dans le panier et tu le déposes parmi les roseaux. D'accord ? Lumière, caméra [tenue pas Rod], tourticotu-tournicoti-tournicot-action !
[Maude met le berceau avec Todd dans la rivière mais il est rapidement entraîné par le courant]
Todd : Au secours !
Ned : [il prie] Flanders appelle Dieu, Flanders appelle Dieu ! Sors de ton nuage et sauve mon Todd !
[Le ciel se couvre et un éclair attérit sur un arbre et le fait tomber en travers de la rivière. L'arbre arrête le berceau]
Les Flanders : Ouais !
Ned : Merci Seigneur.
Dieu : A ton service, Elvis.

SEQ 6 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TVLisa : Qu'est-ce que tu fais maman ?
Marge : Je cherche un critique pour le jury du festival. Tu savais qu'il y avait plus de 600 critiques de cinéma à la télé et que Maltin était le plus séduisant de tous ?
Lisa : Berk !
Jay Sherman : [à la télé] Bienvenue à l'émission Cinétoile, présentée par Jay Sherman, c'est moi. Ce soir, nous parlerons du cacochyme Charles Bronson dans "Voeux morbides 9".
Charles Bronson : Ce que je voudrais être mort. Oh oui !
Jay Sherman : Mais avant, j'ai le plaisir de recevoir Rainier Wolfcastle, héros de la série des Mc Bain, films au combien controversés.
Rainier : Mein nouveau film est un mélange d'action et de comédie. Il s'intitule "Mc Bain, soyons tous idiots".
[On voit un extrait]
McBain : Vous avez remarqué que les hommes laissent toujours le siège des toilettes relevé... [personne ne réagit] C'est ça la blague.
Homme : T'es nul McBain.
[Il sort une mitraillette et tire sur le public]
McBain : Maintenant mon imitation de Woody Allen. Je suis un intello névrosé qui aime beaucoup les petites filles.
Femme : C'est vraiment nul !
[Il jette une grenade sur le public]
Rainier : Le film, c'est moi devant un mur en briques pendant une heure et demi. Il a coûté 80 millions de dollars.
Jay Sherman : Je me demande comment vous dormez la nuit.
Rainier : Sur un matelas de billets de banque avec plein de super nanas.
Jay Sherman : Renversant ! Ich !
Lisa : Il me plait. Il a de l'humour, il est intelligent, on voit qu'il n'est pas obsédé par son physique.
Homer : J'ai les oreilles qui sifflent.
Lisa : Euh... J'étais pas en train de parler de toi papa.
Homer : Si je t'assure, ça siffle depuis que j'ai ôté des bouchons de cire avec un tire-bouchon.
Marge : [elle écrit] Cher monsieur Sherman. Au nom des habitants de Springfield, j'aimerai vous inviter à faire partie du jury de notre festival.

SEQ 7 - EXT/JOUR New York - Dans une rue[Jay Sherman lit la lettre en marchant]
Marge : [elle lit la lettre] Vous pourrez loger chez nous, et profiter des paysages et des bruits de la région.
Homer : Marge, c'est un bouton ou un furoncle ?
Marge : Une seconde Homer. Oh, regarde ce que tu m'as fait écrire ! Bref, nous pensons que vous adorerez notre paisible petite ville. Salutations, Marge Simpson.
Jay Sherman : Ai-je vraiment envie de quitter Manhattan ?
Rainier : Sherman, je viens de me rendre compte que vous m'aviez insulté. [il sort une mitraillette] Vous allez mourir !
Jay Sherman : Hé crétin, tu as un lacet de défait.
Rainier : D'où je suis, il me semble pas défait mais je vais regarder ça de plus près.
[Il se penche pour regarder ses lacets. Sherman en profite pour s'enfuire]
Jay Sherman : Taxi ! A l'aéroport, vite !
[Rainier Wolfcastle regarde ses chaussures jusqu'à la nuit]
Rainier : En regardant de plus près, ce sont des mocassins.

SEQ 8 - EXT/JOUR AéroportOpératrice : Attention arrivée du vol en provenance de New York.
[Deux avions se croisent et se percutent presque]
Pilote : Eh ! Je suis en train de me poser !
[Dans l'aéroport, les Simpson attendent Jay Sherman. Homer a écrit "Simpson sur un panneau qu'il met bien en évidence]
Marge : Il faut mettre le nom de Jay, pas le tien voyons.
Homer : Ah, t'as raison. [il efface et réécrit] Et voi... [il a encore écrit "Simpson"] D'oh ! Une seconde... [il recommence] Bon, là c'est... [... encore écrit "Simpson"] D'oh !
[Sherman arrive]
Marge : Bonjour, je suis Marge Simpson. Je vous présente Homer, mon mari.
Jay Sherman : Oh, enchanté Marge. J'ai vu vos cheveux quand j'étais dans l'avion. [à Homer] Et vous êtes sans doute l'homme qui ne savait pas si il avait un bouton ou un furoncle.
Homer : C'était une pâte de fruits.

SEQ 9 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV[Bart regarde la télé]
Voix-off : Et maintenant voici les Pierrafeu rencontrent la famille Addams.
Bart : Ca sent le mélange de cartoon complètement foireux.
[Sherman arrive]
Homer : Bart Simpson mon fils, Jay Sherman le critique.
Jay Sherman : Salut.
Bart : Salut Jay, j'adore votre émission. Tous les enfants devraient la regarder. [il grelotte] Je me dégoûte tout d'un coup.

SEQ 10 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Bureau de M. Burns[On entend la musique sombre de Dark Vador dans "Star Wars"]
Burns : Je ne sais pas ce qui se passe, nos bénéfices ont diminué de 37%.
Smithers : Nous avons une mauvaise image monsieur. Une étude de marché montre qu'on vous identifie à un ogre.
Burns : Je devrais les assommer et les manger tout cru !
Smithers : Ce festival de film pourrait nous servir. Un film sur votre vie leur montrerait ce que vous êtes vraiment : vertueux, héroïque, séduisant.
Burns : Vous oubliez sympathique ! [il frappe Burns avec un bâton] Mais votre idée de biographie me séduit. Une production Hollywoodienne pour sublimer mon ascension diabolique du genre Bugsy ou Working Girl. Appelez Steven Spielberg !
Smithers : Il n'est pas libre.
Burns : Alors trouvez-moi son pendant mexicain non syndiqué.
[Un peu plus tard, Burns est avec un réalisateur ressemblant à Spielberg]
Burns : Ecoutez-moi señor Spielbergo, j'aimerai que vous fassiez pour moi ce que Spielberg a fait pour Oskar Schindler.
Spielbergo : Schindler était bueno, señor Burns est El Diablo.
Burns : Ecoutez Spielbergo. Schindler et moi c'est bonnet blanc et blanc bonnet. Nous avons tout deux une usine, nous avons fabriqué des bombes pour les nazis, mais les miennes explosaient sacre bleu ! Maintenant gagnez-moi ce festival !

SEQ 11 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salle à manger[Homer et Sherman se battent pour la dernière entrecôte]
Marge : Homer, laisse la dernière à notre invité.
Homer : Mais j'ai encore faim moi !
[Sous la table, on voit le ventre de Homer grogner. Le ventre de Sherman grogne aussi pour avoir l'entrecôte. Marge la donne finalement à Sherman qui fait le fier]
Lisa : Monsieur Sherman, je crois savoir que vous avez eu 2 fois le Pulitzer.
Jay Sherman : Je ne suis pas du genre à en faire étalage. Oh, ce qu'il fait chaud ici. [il retire son pull pour montrer 2 médailles, puis il sort un prix de sa poche] Oh regardez, le prix des lecteurs de People. [il met ses pieds sur la table et secoue son pantalon pour faire tomber des prix] 5 Golden Globes. Mais où est mon Emmy ? [PPN le recrache] Merci beaucoup.
Homer : [il sort un prix] Ouais, et bien moi j'ai gagné le concours de rots à mon bouleau.
[Il rote dans le visage de Sherman. Les Simpson rient]
Jay Sherman : Très réussi Homer.
[Sherman rote beaucoup plus fort, si fort qu'il déclenche les alarmes de voitures aux alentours. Les Simpson applaudissent]
Bart : Ouais, cool !
Lisa : Génial !
[Bart prend le prix d'Homer et le remet à Jay]
Lisa : Waahh ! Combien de gagnants du prix Pulitzer peuvent faire ça ?
Jay Sherman : Seulement moi et Eudora Welt.
[On sonne à la porte]
Marge : Oh, j'ai invité mes soeurs pour le café.
Jay Sherman : [intéressé] Oh, vos soeurs... Vous permettez ?
[Il va ouvrir la porte et pousse un cri]
Jay Sherman : Alors j'ai dit à Woody Allen : Pour moi Lacan c'est lassant, je trouve Camus plus qu'amusant.
[Patty et Selma rient]
Selma : Comme il est drôle !
Marge : Quel humour !
Homer : Ouais ben pour moi Zorro c'est zéro. Par contre Superman c'est super bien.
[Une boule de foin traverse la pièce]
Patty : Vous êtes un spécialiste du 7ème art.
Selma : Alors, dîtes-nous qui est homo.
Jay Sherman : Oh, je ne sais pas trop... Harvey Fierstein.
Selma : Non !?
Patty : Qui d'autre ?
[Homer chuchoteà l'oreille de Jay]
Jay Sherman : Oh, Mc Gyver.
[Patty et Selma sont furieuses, Homer rie]

SEQ 12 - EXT/JOUR Dans la rue[Bart passe en skate. Il voit Jay Sherman en sous-vêtements accroché par le caleçon à un toit de maison]
Bart : Ah ah ! Vous vous avez dit du mal de Mc Gyver.
Jay Sherman : Oh... oh... oh...

SEQ 13 - INT/NUIT Maison des Simpson - Chambre d'Homer et Marge[Pendant que Homer est couché, Marge écrit sur un bloc-note]
Homer : Qu'est-ce que tu fais Marge ?
Marge : La liste des membres du jury du festival. Le maire Quimby, Krusty, Jay [elle rit].
Homer : Marge, est-ce que tu me trouve intelligent ?
Marge : [elle hésite longuement] Oui.
Homer : D'accord... [il se recouche] Attends voir... Pourquoi t'as été si longue à dire oui ?
Marge : [elle hésite longuement] Pour rien.
Homer : D'accord... [il se recouche] Attends voir... Est-ce que tu te fiche de moi ?
Marge : [elle hésite longuement] Oui.
Homer : D'accord... [il se recouche] Attends voir, c'est méchant ! Ecoute, je sais que je suis pas aussi culuré que ce critique, mais est-ce qu'il connaît toutes les paroles de la pub des saucisses Mayer ?
Jay Sherman : [il chante dans le couloir] Oh, ce que j'aimerais être une saucisse Oscar Mayer. [avec Bart et lisa] Ce serait ma fièreté et ma joie ! Car si j'étais une saucisse Oscar Mayer, [Jay seul] tout le monde aurait envie de moi !
Homer : Ca suffit Marge, il connaît toute la chanson du hot dog. Va t'en ! Va dormir avec lui. Je veux juste garder une mèche de cheveux en souvenir de toi. [il coupe une touffe de ses cheveux qu'il caresse] Maintenant y'a plus que toi qui compte pour moi.
Marge : Mais tu n'as pas de raison de faire ça.
Homer : Ah non ? Tu me trouves stupide.
Marge : Je ne te trouve pas stupide.
Homer : Prouve-le. Mets-moi sur la liste des juges du festival.
Marge : D'accord, tu seras dans le jury.
[Elle barre le nom de Martin Scorsese pour mettre celui d'Homer]

SEQ 14 - INT/JOUR Théâtre[Burns est assis entre Smithers et Spielbergo]
Smithers : Monsieur, vous avez auditionné des acteurs pour votre rôle.
Burns : Excellent !
[Le premier à auditionné est amené sur la scène attaché, c'est l'acteur William Shatner]
William Shatner : Excellent.
Burns : Suivant.
Anthony Hopkins : Excellent.
Homer : Excitant. [il rit] D'oh !
Burns : Suivant.
Abeille espagnole : Exellente !
Spielbergo : Es muy bueno.
Burns : Non c'est lamentable. Je vais devoir jouer moi-même.

SEQ 15 - INT/NUIT Aztec Theater - Salle de projection[Le festival de film va commencer. Le docteur Hibbert arrive habillé avec des bas]
Hibbert : Oh, je croyais qu'il passaient le Rocky Horror Picture Show ce soir.
[Il rit. A l'intérieur, le festival commence. Jay Sherman présente le premier film]
Jay Sherman : Notre premier film est du réalisateur indien Apu Nahasapeemapetilan. "Le bon, l'abruti et le truant".
[C'est les images de la caméra de surveillance du mini-marché. On voit Snake braquer Apu]
Apu : Au secours, au secours, police !
[Wiggum a sa cravate coincée dans la machine à hot dogs]
Wiggum : Hé, j'ai un autre problème pour l'instant. Oh misère ! Quand faut y aller, il faut y aller, allons y.
[Il rentre sa tête dans la machine. Le film est fini, les gens applaudissent]
Jay Sherman : Et maintenant Moe le patron de bar dans "Moe, le roi de la mousse".
[Moe est déguisé et maquillé dans son bar, il danse sur le comptoir]
Moe : [il chante] Si tu veux une autre tournée, pour t'achever, pauv' déchet, Faut aligner les billets ou t'iras te faire voir.
[Il tombe derrière le comptoir]
Moe : Oh mon dos !
[Le film de Hans Taupeman commence]
Hans Taupeman : Les productions Hans Moleman présentent "Un homme frappé par un ballon".
[On voit Hans Taupeman qui reçoit un ballon de football dans les parties intimes. Il tombe et se roule par terre. Homer explose de rire]
Homer : La compétition est finie, filez-lui tout de suite les 10 000 $ !
Jay Sherman : Ce n'est pas l'émission "Vidéo gag" mais un festival de film.
Homer : Mais le ballon dans les valseuses ! [il rit] Ca fonctionne à plusieurs niveaux. [il rit] Repassez-le.
Barney : Je crois que le suivant c'est mon film.
Bart : T'as fait un film ?
Barney : J'ai fait un film ? Alors c'est pour ça que je suis en couverture de ce magazine.
[Il a un magazine avec une photo de lui en noir et blanc. Le film de Barney commence, également en noir et blanc. On voit Barney boire une bière couché sur son canapé. Il y a de la musique d'opéra et le rideau vole avec le vent]
Barney : Je m'appelle Barney Gumble, j'ai 40 ans, je suis célibataire et je bois.
[Il est couché sur le trottoir devant chez Moe. Il finit une bouteille et la laisse tomber par terre. De la bière coule dans les égouts]
Barney : Dans "Othello", y'a une phrase au sujet d'un ivrogne : "Etre à présent un homme sensé, tout à l'heure un fou et bientôt une brute". Ca résume à peu près tout.
[On voit ensuite Barney vieux verser une larme]
Spectatrice : C'est magnifique, sans complaisance, tendre. C'est l'oeuvre d'un poète.
Barney : Vous êtes trop gentille.
Spectatrice : Excusez-moi, vous n'auriez pas mangé un rat crevé par hasard ?
Barney : Il était pas crevé.
[Retour au film]
Barney : Je m'appelle Barney et je suis alcoolique.
Lisa : Monsieur Gumble, c'est une réunion de scoutisme.
Barney : Ah ouais ? Ou c'est peut-être que vous voulez pas admettre que vous avez un problème d'alcool.
[Barney est de nouveau dans son canapé. Il respire une rose]
Barney : Ne pleurez pas sur mon sort, je suis déjà mort.
[Il met la rose dans un bouteille, la rose fane. Fin]
Spectateurs : Bravo !
Jay Sherman : Je crois qu'on tient notre gagnant.
Homer : [avec une bière] Qu'est-ce que j'ai raté ?
Marge : S'il te plait Homer, fait un petit effort. Il ne reste plus qu'un film.
[Le dernier film est celui de M. Burns. Il se passe en Amérique Latine. Burns est sur un cheval avec une épée à la main]
Burns : Pauvres paysans, je vous promets de fermer mes usines en Amérique et de les transplanter ici.
Abeille espagnole : Viva señor Burns ! Viva !
[Le cheval de Burns s'emballe et le traîne par terre. Burns regarde son film]
Burns : [à Smithers] Nous avons fait 20 prises et celle-ciétait la meilleure.
[Le film continue, la scène suivante est une copie de "E.T"]
Burns : N'oublie pas Elliott, je serai toujours là.
[Son doigt s'allume. Il monte dans sa soucoupe volante et s'envole]
Spectateurs : C'est scandaleux ! C'est affligeant.
Burns : Je me fiche de ce qu'ils disent. Je remporterai le grand prix.
[Le film se poursuit avec des esclaves dans un désert. Un homme s'écroule, Burns lui offre de l'eau]
Burns , Bois, Juda Ben-Hur.
Juda Ben-Hur : Tu es sans aucun doute le roi des rois.
[Une lumière éclaire Burns]
Burns : [en espagnol] Exellente !
Spectateurs : Bouh !
Burns : Smithers, est-ce qu'ils me conspuent ?
Smithers : Non non, ils crient "Bou-urns, Bou-urns".
Burns : Est-ce que vous criez "Bouh" ou "Bou-urns" ?
Spectateurs : Bouh !
[Le public lui jette des objets]
Hans Taupeman : Non moi je criais "Bou-urns".

SEQ 16 - INT/NUIT Aztec Theater - Salle du juryMarge : Très bien, maintenant on vote pour le grand prix.
Jay Sherman : Je vote pour le très beau film de Barney Gumble malheureusement intitulé "20 000 lieux sous les bières".
Marge : Moi aussi.
Quimby : Moi je vote pour le film de Burns.
Krusty : Moi aussi. Bon finissons-en, j'ai rendez-vous avec Eudora Welt. [on l'entend roter] J'arrive Eudora !

SEQ 17 - INT/NUIT Centrale nucléaire - Bureau de M. Burns[Il y a une mini-caméra sur l'olive d'un sandwiche sur la table du jury qui est transmise sur les écrans de contrôle de Burns]
Burns : Excellent ! Corrompre ces 2 juges s'est révélé payant, comme pour l'élection de miss Amérique adolescente.
[Il montre la couverture d'un journal où il remporte le prix]

SEQ 18 - INT/NUIT Aztec Theater - Salle du juryJay Sherman : Pourquoi avez-vous voté pour le film de Burns ?
Krusty : Disons qu'il m'a beaucoup apporté. [très fort] Notamment une Rolls ! Oups ! J'ai hurlé ce que je devais dire tout bas et dit tout bas ce que je devais hurler. Oh l'andouille !
Jay Sherman : 2 à 2. C'est à vous de nous départager Homer.
Homer : Le ballon dans les valseuses, le ballon dans les valseuses !
Jay Sherman : Parti comme c'est là on est pas sorti de l'auberge.
Marge : Qu'est-ce que vous diriez de faire une petite pause pour faire le vide.
Homer : Bonne idée Marge. J'ai le cerveau qui fonctionne à 2 à l'heure.
[Dans son cerveau, on voit un singe qui cherche des poux dans le dos d'un autre singe et les mange]

SEQ 19 - Aztec Theater - CouloirMarge : J'en aurais mis ma main au feu ! Je te prends dans le jury et tu votes pour le film le plus nul.
Homer : Je suis tout à fait à ma place dans ce jury, même si j'y suis parce que je couche avec la directrice du festival.
Jay Sherman : Le nombre de fois où j'ai entendu ce genre de phrases.
Homer : Oh génial, maintenant vous allez vous moquer de moi ?
Jay Sherman : Non Homer, je ne me moquerai pas. Mais il me semble qu'il y a mieux à faire dans la vie que de montrer un homme dont on martyrise les valseuses avec un ballon.
[Sherman reçoit un ballon dans les valseuses. On entend un "Ha ha !" de Nelson]
Marge : Qu'est-ce que tu en penses Homer ?
Homer : Marge, j'ai besoin d'y réfléchir sérieusement.
[Dans son cerveau, les singes écrivent des calculs scientifiques sur un tableau]

SEQ 20 - INT/NUIT Aztec Theater - Salle de projection[Homer re visionne les films]
Homer : [il pense] Dans le film de Barney il y a de l'émotion mais dans "Un ballon dans les valseuses" y'a un ballon dans les valseuses.
Barney : [dans le film] Ne pleurez pas sur mon sort, je suis déjà mort.
Homer : Wahh... je boirai plus une seule bière.
Vendeur : Bières.
Homer : Donnez m'en 10 !
[Plus tard, l'heure des résultats est venue]
Jay Sherman : Et voici le moment tant attendu. Le prix du meilleur court-métrage d'animation est attribué à Itchy et Scratchy pour leur film "Quatre enterrements et un mariage".
[Un épisode de I&S commence. Scratchy se marie, pendant que Itchy remplace sa femme par une bombe. Scratchy embrasse sa nouvelle femme-bombe et lui donne du gâteau de mariage. Ils one ensuite des enfants. Quand ils deviennent vieux, la bombe explose. Itchy rie et meurt de vieillesse. La salle rie aux éclats]
Jay Sherman : Et maintenant le nom du gagnant du grand prix... Barney Gumble !
[Barney est ravi, pas Burns]
Marge : Tu as voté pour le meilleur film. Je suis contente que tu aies été juré.
[Elle l'embrasse]
Homer : Tu veux que je te dise un truc Marge ? Etre critiqueur de film c'est très facile comme bouleau.
Barney : J'ai compris que j'avais un don et que les autres doivent en profiter. vous avez devant vous le nouveau Barney Gumble : travailleur, clean et sobre.
Quimby : Félicitations Barney. Profitez bien de votre récompense : de la bière Duff jusqu'à la fin de vos jours !
[Un rideau s'ouvre et fait place à un camion Duff]
Barney : Aaahh ! Injectez-la dans mes veines !

SEQ 21 - INT/JOUR Aéroport[Jay rentre chez lui]
Lisa : Au revoir monsieur Sherman. Si je passe un jour au Carnegie Hall, je vous appellerai.
Jay Sherman : Et si un jour tu viens assister à mon émission...
Bart : Non, ça risque pas d'arriver.
Marge : J'espère que vous direz à vos amis de New York que les gens des petites villes sont loin d'être aussi bêtes qu'ils le disent.
[Homer a un pot dans les mains]
Homer : Hé t'as vu ? Y'a des serpents à ressort dedans mais les couillons pensent que y'a des amandes salées. Mmm... amandes salées. [il ouvre la boîte et les serpents sortent] Ahh ! D'oh !
Marge : Ce festival était une vraie réussite. Le meilleur film a eu le prix et Burns a vu qu'il y a des récompenses qui ne s'achètent pas.

SEQ 22 - INT/JOUR Cérémonie des Oscars[Six mois plus tard...]
Rainier : Et l'oscar est attribué à...
Burns : Je vais l'avoir celui là, j'ai corrompu tout le monde à hollywood.
Rainier : ... George C. Scott dans "Un homme frappé par un ballon".
[On voit le film où Scott reçoit le ballon dans les parties intimes]
George Scott : Mes valseuses !
Script écrit en février 2004 par Bart le Tombeur
Merci à MATTHIEU pour sa contribution
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park