Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

17/11/2018
Le père le fils et le saint d'Esprit (s16) devait être diffusé le 10 avril 2005. Il a été reprogrammé un mois plus tard suite au récent du pape Jean Paul II.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Aucune diffusion à venir.

Derniers commentaires

Naglafar | (30x04 - Simpson Horror Show XXIX)

Naglafar | apu on te soutient , tu es le meilleur , force a toi la mif (Non, Apu ne va pas disparaitre de la série...)

marwansgr | Nous aimons tous Apu. (Non, Apu ne va pas disparaitre de la série...)

Sharnalk | La conclusion est juste parfaite. (Non, Apu ne va pas disparaitre de la série...)

DarpaSaly69 | Super article, tout est bien expliqué et c'est plutôt juste. (Non, Apu ne va pas disparaitre de la série...)

Script : Aventures au Brésil

SEQ 1 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV
[Homer et Bart regardent un épisode d’Itchy et Scratchy intitulé « Tir mortel ». Itchy et Scratchy jouent au golf]
Itchy : Tu veux bien m’en placer une, chatounet ?
Scratchy : Bien sûr, souricette ! Héhéhé ! [il se baisse pour placer une balle, Itchy lui saute sur le dos et le décapite avec son club. La tête de Scratchy est expédiée dans l’espace] Très joli couuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuup ! [La tête atterrit dans l’œil de la lune]
Lune : Voilà un tir à faire pâlir d’envie toute la Nasa.
[Itchy jette quelques billets devant le corps décapité de Scratchy, puis s’en va. Bart et Homer rigolent]
Homer : Voilà un tir à faire pâlir d’envie toute la Nasa.
Bart : P’pa, c’était une réplique de la lune !
Homer : Je suis presque sûr que non.
[Marge entre dans la pièce]
Marge : La facture de téléphone est de 400 $, ils nous ont compté un appel pour le Brésil.
Homer : [à Bart] T’as fait une farce à quelqu’un au Brésil ?
Bart : Non P’pa, je te jure.
Homer : Sale petit menteur ! [il l’étrangle]
Marge : Homer, ils ont dû faire une erreur. On va aller voir l’opérateur des télécoms et on va régler le problème.
Homer : Quel opérateur ? Y’en a des centaines, et ils arrêtent pas de changer de nom ! [il se met à pleurer]
Marge : Moi je crois qu’on est chez Comquaaq.
Bart : Moi je crois que c’est Connect Plus.
Marge : Mais non, y’a 8 jours ils sont devenus Vigiphone !
[Homer continue à pleurer]

SEQ 2 – INT/JOUR Magasin de téléphonie Zovuzazz
[Homer et Marge arrivent au magasin de téléphonie, l’enseigne « Comquaaq » est remplacée par une enseigne « Zovuzazz ». Ils entrent dans le magasin]
Marge : Wow, c’est carrément futuriste ici.
[ils passent devant des opératrices, qui sont en fait des robots]
Opératrice : Composez le 15 63 09… [à une autre opératrice robot] Alors je dis à Myrna comme ça « ce type c’est un minable » !
Marge : Oh, le type de Filmophone ! [le type en question est un homme blond séduisant. Il est au bras d’une jeune femme rousse]
Monsieur Filmophone : [d’un ton mécanique] Le film qu’on a choisi commence à 8h et demie à Springfield au cinéma 6. Merci d’accompagner Monsieur Filmophone. Notre soirée est interdite aux mineurs en raison de scènes dénudées.
[Homer et Marge passent devant deux autres télé-opérateurs, humains cette fois-ci]
Opérateur : [Au téléphone] Madame, aimeriez-vous réduire le coup de vos appels à l’étranger ? Si vous… Qu’est-ce que… Elle m’a raccroché au nez ! Mais qu’est-ce que j’ai fait ? [il éclate en sanglots, l’autre opérateur lui tapote dans le dos pour le consoler]

SEQ 3 – INT/JOUR Magasin de téléphonie – Bureau du service clients
[Homer et Marge sont reçus par Lindsay Naegle]
Naegle : Je suis Lindsay Naegle, responsable du service clientèle.
Marge : On vous a souvent rencontrée, Mademoiselle Naegle. Pourquoi vous changez sans cesse d’emploi ?
Naegle : Je suis une prédatrice sexuelle.
Marge : Oh…
Naegle : Alors, comment puis-je me débarrasser de vous ?
Marge : On nous a facturé un appel au Brésil qu’on n’a pas passé.
Homer : On refuse de payer cette facture.
Naegle : Très bien, je vais couper votre ligne ! [Elle pianote sur son ordinateur]
Homer : Très bien, je vais couper votre queue de cheval !
Marge : Homer !
Homer : [Tout bas, à Marge] Marge, ça s’appelle négocier.
Marge : [Contrariée] Hmmmm…

SEQ 4 – INT/JOUR Maison des Simpson - Séjour
[Homer est assis sur le canapé et lit un magazine « Blue Pants Weekly », Marge tricote et Lisa est au téléphone]
Lisa : Il faut que j’appelle Janey, mais j’arrive pas à avoir la tonalité.
Marge : Comme on refuse de payer la facture, l’opérateur nous a coupé la ligne.
Lisa : Oh, pourquoi vous vous bagarrez toujours avec des sociétés ?
Homer : Je te l’ai dit cent fois, il faut bien que j’occupe tout le temps libre que j’ai.
[Lenny apparaît subitement à la fenêtre]
Lenny : Homer ! En nettoyant un conduit de refroidissement du réacteur, on a trouvé une vieille boîte de tacos !
Homer : Oh, pourquoi vous m’avez pas appelé ?
Lenny : Oh, on a essayé, mais y’a un disque qui dit que vous êtes des mauvais payeurs. [il mord dans un tacos]
Homer : Ça suffit ! Ils ont eu tort de réveiller le géant qui dormait.
Marge : [Inquiète] Homer, qu’est-ce que tu vas faire encore ?
Bart : [Il ferme les yeux et croise les doigts] Un truc dingue, un truc dingue, un truc dingue !
Homer : File-moi mes outils et des bières.
Bart : [Fou de joie] Ouais !

SEQ 5 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson
[Homer est grimpé sur le poteau de la ligne téléphonique]
Homer : À moi le téléphone gratos ! [Il ouvre le boîtier, il y a trois prises : une rouge, une verte et une bleue. Homer tient un fil de couleur bleue dans la main] Très bien, essayons le fil rouge… [il reçoit une décharge] OK d’ac’, je vais essayer le vert… [il reçoit à nouveau une décharge] Essayons encore le rouge… [il est encore électrocuté] Pas encore ! Essayons les deux ensemble… [Cette fois, la décharge est si puissante qu’il en tombe du poteau. Il y remonte immédiatement et réessaye] Pit-être le rouge… [il reçoit encore une décharge]

SEQ 6 – INT/JOUR Maison des Simpson – Séjour
[Homer, inconscient, est allongé sur le canapé. Ses vêtements sont brûlés et il est agité de soubresauts. Soudain, il se réveille]
Homer : Comment que je suis arrivé là ?
Bart : On a vu de la fumée dans les buissons.
Marge : J’en ai assez ! On va devoir se résoudre à payer ce coup de fil au Brésil.
Lisa : [gênée] Quel coup de fil au Brésil ?...
Homer : Celui que j’ai pas passé, que Marge a pas passé, que Bart a pas passé, que personne dans cette maison a passé.
Lisa : [d’un air embarrassé] Euh…
Marge : C’est toi Lisa ? Mais tu es l’enfant sage de la famille !
Homer : Ouais, celle qu’on aime tous les deux.
Marge : C’était quoi ce coup de fil ?
Lisa : Vous mettez pas en colère, c’est parce que je parrainais un orphelin au Brésil.
Marge : Oh, tu es trop mignonne, tu donnais ton argent de poche à un pauvre petit brésilien ?
Homer : Tu sais donc pas qu’au Brésil les garçons sont des petits Hitler ? Je l’ai vu dans un film, mais je sais plus comment ça s’appelait.
Lisa : Je recevais une lettre de Ronaldo tous les mois [elle montre un cadre avec la photo du petit garçon en question] puis il a cessé de m’écrire, alors j’ai appelé l’orphelinat. On m’a dit qu’il avait disparu.
Marge : Comment ça se fait que ça nous a coûté 400 $ ?
Lisa : Ensuite ils ont essayé de me convaincre de faire d’autres dons. On ne peut pas raccrocher au nez d’une religieuse !
Marge : Ça c’est vrai. Les religieuses ont des pouvoirs !

SEQ 7 – INT/NUIT Maison des Simpson Salon TV
[Les Simpson sont tous assis sur le canapé, sauf Lisa qui est devant la télé]
Lisa : Quand j’ai envoyé mon premier don, l’association m’a fait parvenir cette vidéo. [elle met une cassette sur laquelle il est écrit « petite déduction fiscale » dans le magnétoscope. À l’écran, on voit Ronaldo devant l’orphelinat, qui se trouve dans un quartier pauvre]
Ronaldo dans la vidéo : Bonjour Lisa. Merci pour le don que tu as fait. Grâce à ta générosité, j’ai acheté de bonnes chaussures qui vont durer au moins un millier de sambas.
[Il se met à danser. Les Simpson sont attendris]
Marge : Oh, quel garçon adorable ! [elle se tourne vers Homer] Je voudrais un autre enfant !
Homer : Pas question ! J’ai pas encore perdu les kilos que j’ai pris pour le dernier.
Ronaldo dans la vidéo : Et avec le reste de l’argent, l’orphelinat a pu faire poser une porte. [il montre la porte en question] Maintenant les singes ne peuvent plus me mordre !... Oh ? [soudain, quatre singes se ruent sur Ronaldo, il se réfugie dans l’orphelinat, ferme la porte et ouvre l’œilleton, on ne voit plus que ses yeux] Je suis une friandise pour eux !
[Homer écrase une larme]
Homer : Oh, pauvre petit garçon… Y faut qu’on le retrouve ! Y’a combien d’habitants au Brésil ?
Lisa : Ils sont 156 millions.
Homer : Oh…
Bart : Il faut absolument le retrouver ! [ils le regardent tous d’un air perplexe] Quoi ? Je suis inquiet, je vous jure ! [les autres sont toujours aussi perplexes] Bon, d’accord, j’ai envie de voir les singes.
Marge : J’hésite un peu, c’est affreusement cher l’avion pour le Brésil.
Lisa : Non, pas si on achète les billets sur internet. [elle lui montre une feuille de papier] C’est très abordable si on change d’avion à Phoenix, Honolulu, Sun City, Saint-Louis, si on passe la nuit dans une maison hantée, et si on part tout de suite.
Homer : Alors c’est décidé, les Simpson vont partir au Brésil !
Bart : Ce qui fait que je serai allé sur tous les continents.
Lisa : Sauf l’Antarctique.
Homer : Les Simpson vont partir en Antarctique !... L’an prochain. Cette année : Brésil !

SEQ 8 – EXT/JOUR Dans le ciel - Avion AeroBrasil
[Dans l’avion, Lisa est assise à côté d’Homer. Elle lit un livre intitulé « qui veut être brésilionnaire ? »]
Lisa : Très bien, voilà les recommandations : « Ne buvez que de l’eau en bouteille, ne prenez pas de taxi qui n’ont pas de licence, et souvenez-vous que c’est l’hiver chez eux quand c’est l’été chez nous ».
Homer : Attends, attends, attends, attends, ça veut dire qu’en août il fait froid ?
Lisa : Exactement.
Homer : Et qu’en février, il fait chaud ? [Lisa fait oui de la tête]
Lisa : Hm-hm.
Homer : Alors le Brésil, c’est le monde à l’envers ! Les voleurs traquent les flics, les chats font des chiots…
Lisa : Non Papa, c’est seulement le temps !
Homer : Il tombe de la neige chaude ?
Lisa : [blasée] Euh… oui.
Homer : Wouhou !
[Bart et Marge sont assis derrière Homer et Lisa. Bart écoute des cassettes d’espagnol intitulées « l’espagnol pour les nuls » avec la tête de l’homme-abeille sur les boîtes. Il retire la dernière cassette de son walkman et la range dans son boîtier]
Bart : Je suis prêt pour le Brésil, je parle couramment espagnol, maintenant.
Marge : Félicitations Bart, mais au Brésil, on parle portugais.
Bart : Ay caramba, que mujer tonta ! Veinte horas estudiar por nada !
Homer : [à Bart] T’oublies tous les mots en espingouin, ça sert à rien.
Marge : Mais, Homer…
Homer : [à Bart, d’un air menaçant] Je t’ai dit de tout oublier !
[Bart prend le combiné du téléphone et se cogne la tête avec plusieurs fois]
Bart : Ça y est. [il prend un air béat]
Marge : [contrariée] Oooh…
Commandant de bord : [en off, par un haut-parleur ; voix efféminée] Ici le commandant de bord. La température à Rio de Janeiro est chaude, chaude, chaude, avec des nuits torrides qui invitent à l’amour.

SEQ 9 – INT/JOUR Dans le ciel - Avion AeroBrasil – Cockpit
[On voit le pilote et le co-pilote dans le cockpit]
Co-pilote : Fernando, tu sors cette blague à chaque fois !
Fernando : C’est pas une blague, c’est comme ça que t’es tombé amoureux de moi !

SEQ 10 – INT/NUIT Appartement de Patty et Selma
[les Simpson ont confié Maggie à ses tantes. Elles sont assises dans le canapé à fumer et à regarder la télé]
Patty : [à Maggie] Hé Maggie, on te dérange pas trop, là-bas ? [Maggie est assise sur une table, elle leur fait signe que tout va bien puis se met du talc sur les fesses, change elle-même sa couche et s’habille toute seule] Oh, elle est si innocente !

SEQ 11 – EXT/JOUR Rio de Janeiro – Devant l’aéroport Galeão
[Les Simpson sortent de l’aéroport]
Lisa : Regardez, la statue géante du Christ sur le Corcovado !
Homer : Ouah, c’est comme s’il était sur le tableau de bord d’une voiture qui serait le Brésil !
Marge : [elle regarde le livre que lisait Lisa dans l’avion] Ils nous disent qu’on peut aller où on veut en prenant une file de conga.
[Homer s’est déjà accroché à une file de conga qui passait]
Homer : J’t’ai pas attendue, Marge ! [il chante] Emmenez-moi à l’hôtel, j’me colle aux fesses d’un mec, punaise elles sont musclées…

SEQ 12 – EXT/JOUR Devant l’hôtel Rio Days-Inn-Ero
[Les Simpson quittent la file de conga et entrent dans l’hôtel]

SEQ 13 – INT/JOUR Hôtel – Réception
[Les Simpson sont à la réception de l’hôtel]
Bart : Les brésiliens sont vraiment accros au foot !
[La réceptionniste passe les clés à un client en shootant dedans, et il dribble avec jusqu’à l’ascenseur. Un garçon d’étage shoote dans une valise, un autre la réceptionne de la tête et elle atterrit sur un porte-bagages. Il tombe à genoux, enlève sa veste et hurle]
Garçon d’étage : Braziiiiiiiiiiiiil, goaaaaaaaaaaaaaal !
Homer : Regarde Marge, j’suis brésilien ! [il lance sa valise et veut shooter dedans, mais il la rate et elle tombe par terre en s’ouvrant ; Lisa ramasse un livre qui en est tombé et regarde le titre sur la couverture]
Lisa : « Comment piller le Brésil » ?
Homer : Laisse ça, ça te regarde pas, et voilà. [il prend le livre, referme sa valise et s’en va]

SEQ 14 – INT/JOUR Hôtel – Chambre des Simpson
[Homer boit une bière, Marge défait les bagages, et Bart regarde la télé. À l’écran, on voit une strip-teaseuse habillée en costume de carnaval qui danse en gloussant]
Marge : Bart, qu’est-ce que c’est que cette émission ?
Bart : Pour les enfants. [La strip-teaseuse est rejointe par des acteurs costumés, dont un flamant rose et un ananas, contre lequel elle frotte son derrière en rigolant. On voit ensuite deux jeunes femmes en short se frotter langoureusement contre des lettres géantes, en prenant des poses lascives. Marge éteint la télé]
Marge : Je préfère encore la violence de Itchy et Scratchy…
Bart : Ha, ils ont offert un chapeau de fruits ! [Bart prend le chapeau couvert de fruits qui se trouvait sur la table de nuit et le met sur la tête. Homer ouvre le mini-bar et y trouve un chapeau identique, sauf qu’il est composé non pas de fruits mais de petites bouteilles d’alcool, de sachets de cacahuètes et de barres de chocolat]
Homer : Ouh, et un chapeau mini-bar ! [il le met également]
Bart : [il chante et danse] J’suis Chiquita Banana, la reine des bananas !
Homer : [il chante et danse aussi] Je vais manger ce Toblerone et je l’paierai pas ! [il mord dans une barre de chocolat]
Lisa : Papa ! [elle ouvre le rideau, la fenêtre donne directement sur la ville] Pendant que vous chantez et dansez, Ronaldo est là, quelque part, en train d’attendre qu’on le retrouve !
[Homer s’approche de la fenêtre]
Homer : Ha, le voilà ! Ah non… Ronaldo est brun, pourtant.

SEQ 15 – EXT/JOUR Quartiers pauvres
[Les Simpson se mettent à la recherche de Ronaldo]
Marge : C’est vraiment un quartier charmant.
Lisa : Maman, ces maisons sont des taudis ! Le gouvernement les a fait peindre de couleurs vives pour ne pas choquer les touristes.
Marge : Hé ben ils ont réussi !
Bart : Ouais, regardez les rats !
[Des dizaines de rats multicolores surgissent d’une ruelle en courant]
Homer : Ouh, on dirait qu’ils sont en gélatine !

SEQ 16 – EXT/JOUR Orphelinat des Anges Crasseux
[Les Simpson arrivent à l’orphelinat de Ronaldo, l’Orphelinat des Anges Crasseux]
Lisa : On y est. 123 rue Papaya, c’est l’orphelinat de Ronaldo. [Lisa va voir une religieuse en train de balayer et lui montre une photo de Ronaldo] Excusez-moi, on est à la recherche de ce petit garçon.
Religieuse : Ha oui, Ronaldo. Il a disparu depuis des mois, nous n’avons eu aucune nouvelle de lui. Nous faisons brûler un cierge tous les jours.
Bart : Z’avez pas essayé de le retrouver ?
Religieuse : [d’un air gêné] On s’en remet à Dieu !
Lisa : Oh, on ne le retrouvera jamais ! [elle se met à pleurer]
Homer : Allons Lisa, faut pas perdre espoir… [à la religieuse] Vous pouvez pas survoler la ville, que je le cherche ? [il lui monte sur le dos]
Religieuse : Les religieuses ne volent pas.
Homer : Ha, c’est votre popotin qui vous cloue au sol ?
Religieuse : [d’un air triste] Oui.

SEQ 17 – INT/NUIT Restaurant Churrascarias
[les Simpson dînent dans un restaurant qui sert des brochettes de bœuf faites sur des épées]
Bart : Prends une épée de bœuf Lisa, ça te remontera ! [il mord dans la sienne à belles dents]
Lisa : Tu sais que je suis végétarienne !
Homer : Mais t’es en vacances, chérie ! J’ai enlevé mon alliance, moi.
Marge : [fâchée] Homer !
[Lisa déplie une carte de Rio sur la table]
Lisa : Bon, sur cette carte, j’ai marqué d’une croix tous les lieux où aimait aller Ronaldo. Si on se sépare on doit pouvoir tous les faire. Yah ! [elle coupe la carte en deux avec une épée et tend la moitié à Homer]
Homer : On fera de notre mieux. Bon allez, on se casse. [il pique les fesses d’un serveur avec son épée, ce dernier se retourne et on remarque qu’il a la même tête que l’homme qui dit toujours « ouiiiiiiii »] L’addition !
Serveur : Oh siiiiiiiiiiii ! [il donne l’addition à Homer, qui la détaille en marmonnant]
Homer : Le service est compris ?
Serveur : Oh siiiiiiiiiiii !

SEQ 18 – EXT/JOUR Plage de Copacabana
[Le lendemain, les Simpson se sont donc séparés en deux groupes ; Homer et Bart sont sur la plage de Copacabana]
Bart : Oh regarde, la plage de Copacabana, le cœur et l’âme de Rio !
[ils passent devant un maître-nageur, qui donne un coup de sifflet en les voyant]
Maître-nageur : Excusez-moi, americanos !
Homer : [surpris] Comment vous le savez ? [on voit que le t-shirt d’Homer représente Oncle Sam en train de dévorer la Terre, avec en dessous l’inscription « Essayez de nous arrêter »]
Maître-nageur : Il y a une tenue imposée sur cette plage. Mais on va vous en prêter une.
[Un peu plus tard, Homer et Bart se sont donc changés et sont en slip de bain]
Bart : On dirait que j’ai un slip de poupée Barbie.
Homer : Oh, il arrête pas de disparaître. [son slip est subitement aspiré entre ses fesses] C’est curieux… [il en remet un autre par-dessus, mais il disparaît entre ses fesses aussi] Oh, j’espère que c’est pas craignos là où ils vont… Allez Bart, on va frimer un peu. [il chante] J’suis à Rio, et je m’balade sur la plage en mini-maillot… Hihihi !
[Homer continue à danser, il passe devant trois femmes, la première écarte la tête de dégoût, la seconde, qui faisait un château de sable, s’envoie du sable dans la figure, et la troisième se couvre la tête avec une méduse]

SEQ 19 – EXT/JOUR Ecole de samba
[Marge et Lisa se rendent à l’école de samba. Marge frappe à la porte, un prof de danse lui ouvre. Elle lui montre la photo de Ronaldo]
Marge : Excusez-moi, on pense que ce garçon est peut-être ici.
Prof de danse : [voix efféminée] C’est une école de samba, d’accord ? Pas le bureau des objets trouvés. [Marge et Lisa jettent un coup d’œil à l’intérieur, plusieurs couples sont en train de danser] C’est ici qu’on a inventé la lambada et la macarena. En ce moment, on met au point une danse encore plus puissante, [il agite le bassin] la penetrada. Comparé à elle, le sexe est une image pieuse.
Marge : Ma fille n’a pas à entendre ce genre de choses. [elles s’en vont]
Prof de danse : Vous ne la protégerez pas éternellement, femelle stupida !

SEQ 20 – EXT/JOUR Quartier pauvre – stand de jus de fruits
[Homer est à un stand de boissons fraîches]
Homer : Je voudrais un cocktail de tous les fruits brésiliens les plus sucrés que vous avez.
[La vendeuse verse le contenu de plusieurs bouteilles dans un verre et le sert à Homer]
Vendeuse : Et voilà, señor.
Homer : [il boit son verre] Sucré... sucré... sucré! Aaaaaaaaah! [il se jette par terre et se met de la boue sur la langue, puis il se met à baver]
Bart : Y'a au moins 1 million d'enfants ici, on trouvera jamais Ronaldo!
Vendeuse : [surprise] Ronaldo??
Bart : Vous le connaissez?
Vendeuse : Non, je détournai votre attention pendant que mes gosses vous faisaient les poches. [on voit les enfants qui étaient effectivement en train de vider les poches de Bart et Homer s'enfuir en riant]

SEQ 21 – EXT/JOUR Quartier pauvre – stand de peluches et bracelets
[Marge et Lisa sont à un stand de peluches, où des coatis sont suspendus]
Marge : Oh, tu as vu ces coatis en peluche, Lisa?
Lisa : Maggie aimerait sûrement en avoir un. [Marge tend la main vers un des coatis, et ils se mettent à grogner. Marge recule, effrayée]
Marge : Je vais plutôt lui acheter ce bracelet... [elle tend la main vers un des bracelets, il s'agissait en fait d'un serpent. Il siffle et s'en va] Oh, tout ici est un piège mortel!

SEQ 22 – EXT/JOUR Rues de Rio
Homer : Hé Bart, combien il nous reste d'endroits à visiter?
Bart : Un seul, à l'autre bout de la ville.
Homer : Taxi! [Un taxi sur lequel il est indiqué « taxi sans licence » s'arrête. Homer monte dedans, le chauffeur pointe un pistolet sur lui]
Chauffeur : Mon ami americano, j'ai bien peur qu'il ne s'agisse d'un enlèvement.
Homer : Ça veut dire que je paierai pas la course?
Chauffeur : Euh... je suppose...
Homer : Wouhou!
Chauffeur : J'ai bien peur que vous ne mesuriez pas la gravité de la situation.
Homer : OK d'ac', prenez-moi mais laissez partir mon garçon.
Chauffeur : J'ai bien peur qu'il ne soit déjà parti.
[Homer tourne la tête et voit Bart marcher tranquillement. Il tourne au coin d'une rue]
Homer : [triste] Ooooh... [Le taxi démarre, le panneau lumineux sur le toit indique « otage »]

SEQ 23 – EXT/JOUR Forêt amazonienne
[Le kidnappeur et son complice conduisent Homer dans la forêt amazonienne, en hors-bord. Homer a un sac sur la tête. La musique est celle de la série « Miami Vice »]
Homer : Où vous m'emmenez?
Kidnappeur #2 : Tais-toi! Et retire ce sac que tu as sur la tête.
Homer : Non, il sent la cannelle. [L'autre kidnappeur lui enlève le sac]
Chauffeur/Kidnappeur #1 : Admire la forêt amazonienne! Mais fais vite parce qu'on est en train de tout brûler.
Homer : J'aurais besoin de faire un petit arrêt.
Kidnappeur #2 : Encore??
Homer : Mais j'ai une vessie grosse comme une noix du Brésil!
Kidnappeur #1 : On dit noix tout court, ici. [Les kidnappeurs arrêtent le bateau, Homer en descend et se met à courir]
Homer : Hihihihi, j'vous ai eus! [il entre dans la forêt et en ressort presque immédiatement, couvert de chauves-souris. Il hurle] Aaaaaaaaaaaah, elles m'ont eu!

SEQ 24 – INT/JOUR Hôtel – Chambre des Simpson
[Lisa est allongée sur un des lits, elle regarde une photo de Ronaldo et a l'air complètement démoralisée]
Marge : Rechercher un enfant disparu, c'est pas le meilleur moyen de passer de bonnes vacances. [Bart entre]
Bart : Salut. [il allume la télé] Y'a l'émission préférée des enfants brésiliens, le Télé-tétons. [A l'écran, la strip-teaseuse porte un bustier avec un pompon sur chaque sein]
Strip-teaseuse : Dans le sens des aiguilles... [elle agite ses seins, et les pompons se mettent à tourner dans le sens des aiguilles d'une montre] Dans le sens inverse des aiguilles... [elle agite à nouveau sa poitrine, et les pompons tournent dans l'autre sens. Marge éteint la télé]
Marge : Où est ton père?
Bart : [calmement] Kidnappé.
Marge : [affolée] Oh mon dieu, mais qu'est-ce qu'on est censés faire?
Bart : J'en sais rien, attendre le coup de fil... [il rallume la télé]
Strip-teaseuse : [en off] Au-dessus... Dessous... Au-dessus... Dessous... [Bart, Lisa et Marge ouvrent grand les yeux, l'air choqué]

SEQ 25 – INT/JOUR Poste de police
[Marge se trouve au poste de police]
Policier : Alors, vous voulez que je retrouve votre mari.
Marge : Oui.
Policier : Vous voulez aussi que je retrouve un petit garçon.
Marge : C'est ça.
Policier : Je crois qu'il n'y a pas plus de petit garçon que de mari. [il s'adosse à sa chaise et prend un air coquin] Je crois que vous avez le béguin pour moi. [Un homme entre, il est blessé et tient son bras qui saigne]
Homme : On m'a tiré dessus!
Policier : Oh je suis flatté, mais je ne suis pas de ce bord-là!

SEQ 26 – INT/JOUR Forêt amazonienne – Cabane
[Homer est attaché à une table. Un des ravisseurs le surveille]
Homer : Ça me démange encore.
Kidnappeur #1 : Tu te grattes toi-même cette fois, je retourne pas là-dedans.
[L'autre ravisseur entre dans la cabane]
Kidnappeur #2 : J'ai posté la demande de rançon. [à Homer] Si ta famille a envie de te revoir vivant, elle aura la sagesse de payer.
Homer : Oh je sais pas, ils me voient vivant gratuitement depuis si longtemps...
[Un peu plus tard, Homer a été détaché. Il appelle Marge à l'hôtel grâce à une CB]
Homer : Ça y est, vous avez les 50 000?

SEQ 27 – INT/JOUR Hôtel – Chambre des Simpson
[Marge est au téléphone. Lisa et Bart comptent l'argent qu'ils ont réussi à amasser]
Marge : Ben euh, entre nos économies et l'argent que Grand-père a envoyé, on arrive à 1200 $.

SEQ 28 – INT/JOUR Forêt amazonienne – Cabane
[Retour à la cabane]
Homer : Ouh, c'est formidable chérie! Avec ça tu peux avoir, euh... [il regarde une liste] une de mes jambes ou un truc qu'ils appellent « la pochette-surprise ». Je te rappelle, mon chou. [il raccroche] Ils ont 1200 $.
Kidnappeur #2 : 1200 $? Tu as mangé pour plus que ça!
Homer : Oh t'exagères, j'ai pas... [il compte sur ses doigts] Oui, c'est possible.
Kidnappeur #1 : [méchamment] Arrête de tchatcher, et trouve le blé!

SEQ 29 – INT/JOUR Springfield – Centrale nucléaire
[Homer appelle Mr Burns. Ce dernier affiche une mine étonnamment réjouie]
Burns : Allô allô?
Homer : M'sieur Burns, c'est Homer Simpson. On m'a kidnappé, il me faut 50 000 $.
Burns : Je plane grâce aux extraits d'embryons de moutons et j'ai envie d'être charitable. Je vous avance l'argent et vous me remboursez en travaillant.
Homer : Pas question! [il raccroche]

SEQ 30 – INT/JOUR Springfield – Bar de Moe
[Homer appelle ensuite Moe]
Moe : Taverne de Moe, le bar le plus débranché d'Amérique!
Homer : Salut Moe.
Moe : Oh Homer, j'ai besoin de 50 000 $, me demande pas pourquoi.
Homer : Non non, c'est moi qu'en ait besoin.
Moe : Ah j'l'ai dit le premier!
Homer : Très bien, je t'envoie 50 000 $...
Moe : Merci!

SEQ 31 – INT/JOUR Springfield – Maison des Flanders
[Homer téléphone à Ned]
Homer : [au téléphone] Flanders, il me faut 100 000 $!
Ned : Je suis loin de les avoir, mon pauvre Homer. Mais s'il te les faut absolument, je vais faire brûler un cierge.
Homer : tu te le mets où j'pense! [il raccroche. Les ravisseurs se regardent, perplexes]

SEQ 32 – EXT/JOUR Rues de Rio – Carnaval
[Marge, Bart et Lisa sont partis à la recherche d’Homer]
Lisa : Tout ça c’est ma faute. Je suis venue chercher quelqu’un et maintenant j’ai perdu papa ! [soudain, elle se met à agiter les épaules] Qu’est-ce que c’est que ce bruit ? Oh c’est énervant, enivrant, on peut pas résister à ce rythme qui fait disparaître vos inhibitions ! [elle se met à danser]
Bart : C’est carnaval ! [Effectivement, les rues sont très vite remplies de chars et de gens costumés qui dansent]
Marge : [effrayée] Oh, votre père aurait adoré ça : l’alcool qui coule à flots, la sexualité ambiguë… Oh, il faut vite que je me sauve !
[Elle prend Bart et Lisa par la main et commence à courir, mais est stoppée par un homme déguisé en toucan]
Toucan : On peut pas fuir le carnaval, parce que courir, c’est encore une façon de danser !
Homme en flammes : Je suis une torche vivante, et je danse !
Marge : Je vais danser et m’inquiéter en même temps. [elle se met à danser puis s’arrête et prend un air inquiet, puis elle se remet à danser, puis reprend un air inquiet. Bart et Lisa dansent aussi]
Bart : Hé, la stripteaseuse de Télé-tétons ! [la stripteaseuse est en train de danser sur un char, accompagnée notamment de l’ananas et du flamant rose vus dans l’émission] On apprend plein de trucs avec elle.
[Le flamant rose, en voyant Lisa, s’arrête de danser et tourne la tête vers elle]
Flamant rose : Lisa ! Lisa !
Lisa : [surprise] Oh !
[Le char s’arrête, et on découvre que c’est Ronaldo qui se trouvait à l’intérieur du costume de flamant rose]
Ronaldo : C’est moi, Ronaldo !
Lisa : Ronaldo !
Ronaldo : Oui, je suis Flamenco Flamingo ! Et ça c’est grâce aux chaussures de danse que j’ai achetées avec ton argent.
Lisa : Mais pourquoi tu ne m’as rien dit ?
Ronaldo : J’ai voulu t’écrire, mais je ne savais pas dans quel état tu habites.
Lisa : C’est un peu mystérieux oui, mais si on regarde les indices attentivement on peut le découvrir.
[Le char repart]
Ronaldo : Oh non, la parade, elle repart ! On se retrouve au studio !
Lisa : Où est-il ?
Strip-teaseuse : Là-baaaaaaaaaaaaaaaaas ! [elle désigne le studio avec les pompons qu’elle a sur son bustier]

SEQ 33 – INT/JOUR Studio de télé – Loge de Ronaldo
[Ronaldo donne une mallette pleine de billets en réals brésiliens à Lisa]
Ronaldo : Voilà la rançon pour ton père.
Lisa : Tu es sûr que ça ne va pas te manquer ?
Ronaldo : Je gagne cent fois ce que gagne un prof ! Et comme je n’ai pas de parents, personne ne me vole ma paye !

SEQ 34 – EXT/JOUR Téléphérique
[Marge, Bart et Lisa prennent le téléphérique pour se rendre sur le Pain de Sucre]
Lisa : Ils veulent qu’on apporte l’argent de la rançon au sommet du Pain de Sucre.
Marge : C’est trop angoissant, ça me stresse.
Bart : tu préfères ça ? [il tourne un bouton vert sur une console, et on entend une musique entraînante]
Marge : Là ça l’est pas assez vu la gravité de la situation. [Bart tourne à nouveau le bouton et on entend une musique inquiétante] Oui, là c’est juste ce qu’il faut.
Lisa : C’est la bonne. Oh, voilà Papa ! [La cabine dans laquelle se trouvent Homer et ses ravisseurs arrivent en face. Les deux ravisseurs portent des cagoules]
Homer : Ecoutez, euh… J’ai fait un petit album en souvenir du kidnapping. [il ouvre un album de photos] Je travaille encore dessus, mais comme vous le voyez… Ouh regardez ! [à l’un des kidnappeurs] C’est la cigarette avec laquelle tu m’as brûlé !
Kidnappeur #1 : Tu as dormi comme un bébé cette nuit-là. [ils rient]
Homer : Oui, je m’en souviens. [ils rient à nouveau. Les deux cabines se croisent et s’arrêtent]
Marge : Homer, qu’est-ce qui te fait rire ?
Kidnappeur #2 : Il est victime du syndrome de Stockholm, il a fini par sympathiser avec ses ravisseurs.
Homer : Ils me laissaient veiller toute la nuit.
Marge : Tu ne feras pas ça quand on sera chez nous !
Kidnappeur #1 : Remettez-nous l’argent, et on vous rend votre Homer. [Bart leur lance la mallette. Les ravisseurs enlèvent leur cagoule et ouvrent la mallette, puis prennent un air émerveillé]
Kidnappeur #2 : Oh, regarde un peu tout ce rose et tout ce mauve !
Kidnappeur #1 : Ils sont gais, nos billets.
Kidnappeur #2 : Tu es libre, Homer.
Homer : Wouhou ! [Il saute vers l’autre cabine] C’est fastoche… [Il réussit à s’accrocher à l’autre cabine mais les câbles cassent et elle tombe dans le vide. Les Simpson hurlent]
Kidnappeur #2 : Il faudra faire ces échanges dans un endroit moins dangereux.
Kidnappeur #1 : C’était une idée d’Homer. [il montre une photo d’Homer dans l’album] On peut pas dire non quand on voit ce visage.

SEQ 35 – EXT/JOUR Pied du Pain de Sucre
[La cabine tombe et rebondit plusieurs fois sur la montagne avant de s’écraser au sol. Les Simpson en sortent]
Marge : Homer, tu vas bien ?
Homer : Oui chérie, et même plus que bien ! Parce que je me rends compte que quelles que soient les conneries que je fais, tu voles toujours à mon secours.
Marge : Ooooh… [ils s’embrassent]
Lisa : Maman, Papa ! Il faudrait peut-être faire quelque chose…
[On voit que Bart a été avalé par un boa constrictor]
Bart : Soyez pas tristes, c’est carnaval ! [il se met à danser à l’intérieur du serpent] Youpi !
Script écrit en décembre 2010 par Matthieu
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2018 The Simpsons Park