Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

24/11/2017
James L.Brooks, le producteur de la série, a établi un accord exceptionnel avec la Fox qui empêche toute censure dans le processus de création. Ainsi, la série est libre de critiquer la FOX.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Chef de cœur
Homer et le chef Wiggum se lient d'amitié...
25/11 à 19h55 (W9)
Tous les goûts sont permis
Marge participe à un concours de cuisine...
25/11 à 20h25 (W9)
Coucher avec l'ennemi
Nelson vient habiter chez les Simpson...
25/11 à 21h00 (W9)

Derniers commentaires

Les Simpson 80 | On apprends beaucoup sur les Simpson c'est super (Parlons Simpson #27 Lisa)

Les Simpson59 | Carnat89 : Un grand merci à toi ! Je suis tellement pressé et j'ai si hâte de voir les nouvelles... (Enfin, les dernières saisons vont être diffusées en VF)

Carnat89 | Pour ceux qui cherchent le dossier de presse en question, il est disponible ici :... (Enfin, les dernières saisons vont être diffusées en VF)

romualdderon2 | De très bonnes audiences. (29x06 - The Old Blue Mayor She Ain't What She Used To Be)

Zozo 5 | J'adore ces vidéo. (Parlons Simpson #27 Lisa)

Script : Qui veut tuer Homer

SEQ 1 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon[Marge finit de passer l'aspirateur]
Marge : 3 minutes et 40 secondes, j'ai encore battu mon record. [elle voit la tétine de Maggie par terre et s'inquiète] Maggie ?
[Maggie est enfermée dans le sac de l'aspirateur. Elle sort et se débarrasse de la poussière qu'il y a sur elle. Marge lui rend sa tétine]
Marge : On le dira à personne.
Homer : Voilà le courrier.
Marge : Y'a de bonnes nouvelles ?
Homer : La trieuse George Forman va nous le dire tout de suite.
[Homer met toutes les lettres dans la trieuse qui met les bonnes nouvelles d'un côté et les mauvaises de l'autre (dont une lettre d'invitation de Patty et Selma). Les mauvaises lettres sont chauffées pour former une sorte pâte qu'Homer mange dans un hamburger. Il prend une des bonnes lettres]
Homer : [il lit] "Votre famille est invitée à un week-end au centre thermal des Omans"
Marge : C'est un endroit très chic. C'est là que les gens célèbres font des cures de rajeunissement.

SEQ 2 - INT/JOUR Centre de cure[Une femme fait visiter le centre aux Simpson]
Femme: Notre personnel peut vous rajeunir de 10 ans et se servir de la graisse pour gonfler vos seins. Et ce centre n'est plus réservé aux femmes, maintenant. On accueille aussi les hommes efféminés et vaniteux.
[Parmi les clients, on peut reconnaître Kent Brockman qui se fait faire un lifting]
Marge : [surprise] Kent Brockman ?
Kent : Et bien, si cela vous choque, regardez mon confrère, Tom Brockaw.
[Le visage de Tom Brockaw est complètement rongé. Il se fait mettre un visage artificiel]
Tom : Un présentateur de journal doit avant tout présenter un visage agréable.
Bart : C'est nul cet endroit. Je vais faire flotter ce choconuts dans un bain bouillonnant.
Femme: Rassurez-vous les enfants, nous avons des soins rien que pour vous. Tu aimes les livres du docteur Seuss ?
Lisa : Non.
Femme: Alors tu adoreras le docteur Mas-seuss.
[Il y a une endroit spécialement conçu pour les enfants. Lisa, Maggie et Bart se refont une beauté. Un pantin masse Bart]
Pantin : [il prononce un charabia] Si tu veux que j'arrête de parler comme ça, cite-moi un seul...
[Un peu plus loin, Marge prend un bain de boue et elle se fait masser par des tortues]
Marge : Ohh... Ces tortues savent exactement où sont les noeuds. Ca prouve que chaque créature a son utilité sur terre.
Masseur : Oui, oui en effet.
[Il jette les tortues qui massaient Marge dans une poubelle où il y a plein de tortues. Dans une autre pièce, une masseuse est debout sur le dos d'Homer, tellement mou que ses pieds s'enfoncent]
Masseuse : Aidez-moi au secours ! Tendez-moi un bâton !
Homer : Vous débattez pas, vous faîtes que vous enfoncer.
Moine bouddhiste : Regarder le sommet de votre tête. Concentrez-vous sur votre respiration. Vous sentez un fourmillement très agréable.
L'homme "oui" : Je le sens, je le sens.
[Les cheveux de Marge se frottent sur lui]
Moine bouddhiste : Maintenant on pousse sur avant-bras et on remonte le postérieur.
[Marge a les bras au sol et les fesses en hauteur]
Marge : Comment s'appelle cette position ?
Moine bouddhiste : Le contribuable américain, le contribuable américain.
[Homer est dans un sauna en compagnie de Rainier Wolfcastle qui est entièrement nu]
Homer : [dans sa tête] Ouh pinaise, une star à poil ! Sois cool... Regarde pas sa célèbre bistouquette.
Rainier : Allez-y, regardez. Le monde entier l'a vu dans "Le commandant du camp de nudistes". Je ne portais rien !
[Il sort. Un homme dont le visage est caché enferme Homer dans le sauna à l'aide d'une clé à molette qui sert à bloquer la porte. Il augmente énormément la température. Homer commence à avoir très chaud]
Homer : [il lit une pancarte] "Ne pas utiliser le hammam en cas d'obésité ou problème cardiaque. Ahh ! [il tire sur sa peau] Attends voir, je ne porte pas de t-shirt !
[Il essaye d'ouvrir la porte mais elle est bel et bien fermée. Il s'écroule par terre. Plus tard, Krusty arrive au sauna et ouvre la porte. Il voit Homer complètement déshydraté]
Krusty : Qui a commandé une andouille vapeur ?
Homer : Mmm... une andouille vapeur.

SEQ 3 - INT/JOUR Poste de policeWiggum : Vous en faîtes pas. On va coincer ce meurtrier. Bien, monsieur Simpson, est-il possible que vous meniez une double ou une triple vie sans que votre femme soit au courant ?
Homer : Une triple ? Non, je vous assure que non.
Marge : Vous devez tout faire pour protéger mon mari.
Wiggum : Où sur mon insigne est-il écrit que je dois protéger les gens ?
Lou : C'est écrit là, chef.
[Il lui montre son insigne où il est écrit "Pour protéger et servir"]
Wiggum : Merci monsieur la grande gueule. Bon, il nous fait quelqu'un qui sache comment fonctionne l'esprit tordu d'un meurtrier, et je sais où trouver cet individu.
Marge : A Paris ?
Wiggum : Non, pas à Paris.
Marge : [déçue] J'irais jamais à Paris...

SEQ 4 - INT/JOUR Prison[Le chef Wiggum et les Simpson passent devant les cellules des détenus]
Wiggum : Ce sont les criminels les plus dangereux. Chacun d'eux étant plus dingue que le précédent. [il regarde dans une cellule] C'est pas le bon ordre. Toi tu devrais être là et lui devrait être à ta place.
Harry : Quoi ? Vous prétendez qu'il est plus dingue que moi ?
Wiggum : C'est exactement ce que je prétends, Harry le coupeur de têtes. Change de place.
[L'autre détenu fait des bruits bizarres rappelant un peu ceux de Taz]
Harry : Ouais, si tu le dis.
Marge : C'est pas formidable comme endroit pour les enfants ?
Lisa : C'est quand même mieux que l'île des pirates à Disneyland.
Homer : C'est vrai.
Marge : Elle a raison.
Homer : Alors, lequel de ces psychopathes va nous filer un coup de main ?
Wiggum : Il est dans cette cellule.
[Il passe sa main dans un détecteur pour ouvrir une porte]
Détecteur : Accès refusé.
Wiggum : Ca fait rien, je vais prendre une fourchette.
[Ils entrent dans la cellule. Le détenu en question est Tahiti Bob]
Bob : Bonjour Bart.
Bart+Lisa : Aahhh ! Tahiti Bob !
Tahiti Bob : Oh, nous avons traversé tant d'épreuves ensembles. Vous pouvez m'appeler Bob.
Bart+Lisa : Aahhh ! Bob !
Wiggum : Très bien Bob. Si tu nous aide à trouver le type qui veut tuer Homer, t'auras pas à le regretter, crois-moi.
Bob : Qu'est-ce que vous avez à m'offrir ?
Wiggum : Le choix d'un rôle dans la comédie musicale des prisonniers. Cette année c'est "L'homme de la Mancha".
Lou : Ouais, Don Quichotte, San Chupansa, le docteur Kawasko... Tout ça c'est des super rôles.
Wiggum : Quel beau spectacle. J'ai hâte de le voir. Qu'est-ce que tu décide Bob ?
Bob : Je suis d'accord. [on le relâche] Je veux pouvoir approcher de jour comme de nuit tous les Simpson... et surtout Bart.
Homer : Autant venir vous installer chez nous. On sert les même plats qu'en prison.
Bart : Une seconde, je veux pas de lui chez nous. Ce type a voulu me tuer tellement de fois que s'en ai même plus marrant.
Wiggum : T'en fait pas mon garçon, on sait comment le rendre doux comme un agneau.
Bart : P'pa, comment tu peux oser mettre ma vie en danger pour sauver la tienne ?
Homer : Le jour où t'auras toi même des enfants, tu comprendras.

SEQ 5 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon[Wiggum installe un capteur sur la jambe de Tahiti Bob]
Wiggum : S'il s'avise seulement de vous regarder de travers, vous lui envoyez une décharge, ça le calmera. [à Tahiti Bob] Je te conseille d'essayer de l'enlever, parce que le sparadra collé aux poils, ça fait vachement mal.
Bob : Voyons, entre gentlemens, nous devrions pouvoir nous...
[Bart appuie sur la télécommande et envoie une décharge à Bob]
Bart : Pardon.
Bob : J'ai compris, mais maintenant qu'on sait ce que ça fait, il est inutile de...
[Homer envoie une autre décharge]
Homer : On a même pas besoin de le viser.

SEQ 6 - INT/JOUR Maison des Simpson - CuisineBob : Homer, réfléchissez. Parmi tous les gens que vous connaissez, qui pourrait avoir une raison de vous tuer ?
Homer : Ben, y'a monsieur Burns, Gros Tony, l'empereur du Japon, l'ex président Bush...
Marge : Le regretté Frank Grimes.
Homer : Mes belles-soeurs, Stephen Hawking, les femmes qui nettoient mon bureau...
Marge : Et l'état de Floride.
Bob : Comment un homme ordinaire peut avoir autant d'ennemis ?
Homer : Je suis pas un homme ordinaire. [gêné] Je picole.
Bob : Ohh...

SEQ 7 - INT/JOUR Maison des Simpson - Hall d'entréeBob : Ohh... Homer, pour que je puisse identifier votre agresseur, je dois vous suivre tout au long d'une journée comme les autres. Faîtes ce que vous faîtes d'habitude, et l'assassin se démasquera lui-même.
Homer : Pigé.

SEQ 8 - EXT/JOUR Dans les airs[Homer fait du deltaplane avec Tahiti Bob]
Bob : C'est un jour comme les autres ?
Homer : C'est que... Je voulais vous en mettre plein la vue.

SEQ 9 - INT/JOUR Mini-MarchéApu : Bienvenue au quartier général du Mardi Gras de Springfield. C'est ici qu'on vote pour le roi du carnaval.
Homer : Mardi Gras, hein ? Est-ce que l'an dernier le roi à pas abdiqué parce qu'il a épouser une roturière ?
Cletus : [avec une couronne] Je serais prêt à le refaire, mais ça me manque le sceptre pour me gratter le dos.
Bob : Ah oui, le mini-marché. J'y avais fait un hold up déguisé en Krusty... mon seul crime réussit.
Apu : Vous avez été un vrai gentleman. Aujourd'hui les voleurs, ils cassent les vitrines et ils se servent. Vous s'était de la dentelle.
Bob : Vous et moi sommes d'une autre époque, mon pauvre ami.
Homer : Et les commères, si vous avez fini de jacasser, j'aimerais acheter la revue "Nibards et munitions".

SEQ 10 - EXT/JOUR Rue[La voiture d'Homer est détruite et remorquée dans une dépanneuse]
Bob : La preuve est faite que j'avais raison. Vous ne pouvez pas lire une revue tout en conduisant.
Homer : [au dépanneur] Attention junior, je veux qu'elle soit réparée avec des pièces General Motor.
Mécanicien : Mais elle a été fabriquée en Croatie à partir de vieux chars soviétiques.
Homer : Tu vas faire comme j'ai dit ou ça va chauffer !
Bob : S'il vous plait, évitez de vous faire un nouvel ennemi.
Homer : Ouais, ouais... Je vais compter les pièces dans le cendrier. [il regarde] Y'en a deux.

SEQ 11 - EXT/NUIT Maison des Simpson - Devant la maison[Tahiti Bob a fait une réplique d'Homer qu'il a accroché sur une corde à linge qu'il fait tourner]
Bob : Le piège est prêt. Le tueur va croire que ce mannequin c'est vous faisant votre promenade du soir. Maintenant nous allons rester à l'affût, tel Cassius attendant le noble Cesar.
Homer : Qu'est-ce qu'il est intelligent. [à Bart] Envoie.
[Bart lui envoie une décharge électrique. Plus tard, ils attendent le tueur]
Homer : Ouh, voilà quelqu'un.
[C'est Moe qui frappe le mannequin d'Homer]
Moe : Qui s'est le mec tordu maintenant, hein ?
Homer : Moe ? J'aurais jamais pensé qu'il pouvait être violent.
Bob : Voilà le mystère résolu. Aurais-je parlé trop vite ?
[Visiblement oui car les soeurs de Marge passent en voiture et Patty jette un parpaing sur le mannequin]
Patty : Touché ! Fonce, fonce !
Marge : C'était mes soeurs et un ami d'Homer. Ils ne veulent pas le tuer, seulement le faire souffrir.
[D'autres gens viennent s'en prendre au mannequin. Willie lui plante une bêche dans le dos et le révérend Lovejoy lui donne des coups de pied]
Lovejoy : Oh merci Seigneur.
[Même Homer frappe le mannequin]
Homer : Quand je t'aurai tué, tout le monde croira que je suis le vrai Homer. Hi hi hi !
Bob : Rien ne vous paraît étrange ?

SEQ 12 - INT/JOUR Chez Moe[Tahiti Bob joue aux fléchettes. Les fléchettes forment la tête de Bart sur la cible et il en jette une en plein milieu]
Carl : Eh Bob, comment ça se fait que vous avez jamais pu tuer Bart ?
Moe : Ouais, un môme ça doit être facile à tuer.
Lenny : Moi j'arriverais par derrière avec un couteau et je lui trancherais vite la gorge.
Homer : Les mecs, Bob est mon seul espoir. Fichez-lui la paix qu'il puisse réfléchir.
Bob : Homer, si j'ai pu écrire un poème pendant que les skinhead me passaient un tabac, je peux me concentrer n'importe où.
[Le tueur entrouvre la porte du bar, tire dans le bocal près d'Homer et s'enfuie]
Homer : Ouh pinaise ! Il était tout près !
Moe : Mon pauvre bocal... Pourquoi je l'ai pas plus photographié ?
[On voit plein de photos de Moe avec son bocal]

SEQ 13 - INT/JOUR Maison des Simpson - CuisineBob : Voilà qui est intéressant. L'agresseur a laissé une emprunte sur l'invitation du centre thermal. C'est une piste que nous devons... [il essaye de prendre la télécommande qui donne les décharges électriques mais Bart le récupère] Je pensais pouvoir le prendre pendant qu'il se rechargeait.
[Bart lui envoie une décharge]
Bart : Je me demande comment on a pu s'amuser sans lui.

SEQ 14 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV[Tahiti Bob regarde la télé. C'est une vieille série en noir et blanc]
Voix off : Et nous retrouvons "La famille des années folles".
Garçon : Eh papa, y'a pas de manivelle sur ce fourneau ?
Père : Non, c'est le dernier modèle. Désormais il n'y a plus que Tante Gladys qui marche avec une manivelle.
Gladys : Pour votre information je suis handicapée parce que j'ai eu la scoliose.
[Elle tombe dans les escaliers]
Bob : Le critique de Télé Guide a adoré ce feuilleton et c'est moi qu'on a mis en prison !
Marge : Bob, pardon de vous déranger pendant que vous vous détendez mais je me demandais si vous aviez une piste pour trouver qui veut tuer Homer.
Bob : Non, pas encore. Allez-y, châtiez-moi.
Marge : Alors juste un petit coup.
[Elle se sert de la télécommande qui continue d'envoyer des décharges]
Marge : Oh non, elle est coincée !
[Elle réussit à l'arrêter en la cognant contre le mur. Les cheveux de tahiti Bob sont retombés sur ses épaules]
Bob : Ecoutez Homer. J'ignore qui a voulu vous tuer mais je suis sûr qu'il recommencera. Votre seule chance c'est de ne plus vous montrer.
Homer : Ok d'ac, y'a plus d'Homer !
[Il se cache derrière un rideau. Le rideau tombe par terre]
Homer : Me regardez pas !
[On frappe à la porte]
Homme: Homer Simpson ?
Homer : Je suis là.
[Il ouvre la porte. Des gens déguisés entre dans le salon]
Homme: Vous avez été élu roi du carnaval !
Homer : Wouhou ! Ca prouve qu'il y a pas que les bons qui sont récompensés.
Marge : Chéri, le roi du carnaval fait le tour de la ville sur un char. Tu seras une proie facile.
Homer : Pourquoi tu as dit que je serai une proie facile devant le travelo ?
[Un homme déguisé en femme regarde Homer]
Kent : [A la télé] C'est Mardi Gras et la fête à Springfield. Cette année, sa majesté Carnaval n'est autre que notre fougueux Homer Simpson, alors vive le roi. On peut toutefois douter qu'Homer Simpson vive encore très longtemps.
Bob : Homer, c'est un piège. Si vous avez été élu, c'est parce que quelqu'un a remplit l'urne avec ça.
[Tahiti Bob lui montre plein de bulletins de votes écrits de la même manière]
Homer : Pourtant le peuple à parlé.
Marge : Mais j'ai peur qu'on te fasse du mal.
Homer : C'est l'occasion de me débarrasser de ce tueur une fois pour toutes, et de me beurrer un mardi.
Marge : On est mardi aujourd'hui et t'as déjà bu 6 bières.
Homer : Mais je suis pas beurré.

SEQ 15 - EXT/JOUR Rue[C'est Mardi Gras. Tout le monde fait la fête]
Bob : Le tueur se trouve dans la foule. Je jouerai toute ma fortune en cigarettes là-dessus.
Homer : Bob, je sais que ça vous angoisse mais vous en faîtes pas, mes agents secrets surveillent discrètement la foule.
[Lenny et Carl sont ses agents secrets. Ils ont visiblement trop bu]
Lenny : [à une fille] Alors vous êtes de Denver ? Moi je suis de Chicago.
Carl : Je suis trop saoul, je vais gerber. Ca t'es déjà arrivé ma jolie ?
[Homer étant le roi du Carnaval est sur un char]
Homer : L'Amérique a toujours adoré ses rois, de George III à Burger King. [il entend des coups de feu] Ahhh ! [il voit le gang de Gros Tony en train de descendre quelqu'un] Ouf ! Juste la mafia.
Bob : Le char d'Homer avance, et je n'ai pas entendu le moteur démarrer.
Wiggum : Ouais, il est vraiment silencieux. Un mécanicien l'a réglé avant que le défilé commence.
Bob : Un mécanicien ?
[Tahiti Bob a tout compris. Il se rappelle des faits sur la tentative de meurtre. Il se souvient des traces sur l'enveloppe qui correspondait à des tâches d'huile, et le mécanicien en avait sur ses doigts. Il se souvient aussi que la porte où se trouvait Homer a été bloquée grace à une clé à molette, et le mécanicien qui a embarqué la voiture d'Homer en avait plein]
Bob : Mais oui, c'est clair ! [il court après le char] Homer, sautez vite de ce char, les freins ont été sabotés !
Homer : Ouh pinaise ! Ecoutez bien bande de poivreaux, votre roi vous parle. Sacrifiez-vous pour ralentir mon char.
[Des gens se couchent sur la route. Le char leur roule dessus mais ça ne le ralentit pas]
Homme: On touche une prime de risques ?
Homer : Non mais, et puis quoi encore ?
Homme: Bon, j'ai rien dit.
Lisa : Le char de papa va droit sur le musée de l'espadon !
[A l'avant du musée, il y a des espadons avec leur long museau pointu dirigé vers le char]
Marge : Ce musée est une source de problèmes depuis qu'il est ouvert.
Bob : Sauver... le bouffon...
[Tahiti Bob se met dans un canon et il l'allume. Il est propulsé. Le char se rapproche de plus en plus du musée, et au dernier moment, Tahiti Bob rattrape Homer dans les airs grace à un dirigeable Duff]
Homer : Evité ! Vous m'avez sauvé la vie !
Bob : J'ai sauvé une vie ! Je trouve ça merveilleux ! Néanmoins, je pourrais très bien faire en sorte que vous tombiez.
Homer : [il s'accroche à Tahiti Bob] J'en suis pas si sûr. Je vous serre tellement fort qu'on glisserait même pas un cure-dents.
[Un coup de feu est tiré vers le dirigeable, c'est Duffman qui la reçoit dans le bras]
Duffman : Tout devient très sombre, comme la Duff brune, la bière qui a rendu l'Irlande faible. Je t'aime Doris ! Je...
[Il s'écroule]
Homer : Waahh ! On est vachement haut ! D'où elle pouvait provenir la balle ?
[Le mécanicien est en échasses]
Bob : Le voilà votre tueur !
Homer : Non, sans blague !
[Le mécanicien s'enfuit avec ses échasses. Homer et Tahiti Bob voient passer Jimbo et Kearney en échasses]
Homer : Ton roi veut tes échasses.
Jimbo : Jésus est notre seul roi.
Homer : Plus maintenant
Bob : Le voilà !
[Les trois personnages entament une poursuite en échasses dans les rues, jusqu'à ce qu'ils arrivent dans un cul de sac]
Homer : Je te connais toi, t'es mon garagiste, junior.
Mécanicien : Frank Grimes Junior !
Homer : Frank Grimes ?
Frank Grimes Jr : [triste] Vous ne vous rappelez pas ? Votre incompétence de primate a rendu fou mon père.
Homer : Frank Grimes ?
[Il se souvient de lui, lorsque qu'il s'est fait électrocuté par la faute d'Homer dans "L'ennemi d'Homer", s8]
Grimes : Qu'est-ce que c'est ? "Câbles à très haute tension". Je n'ai pas besoin de gants de protection parce que que je suis Homer Sim...
[Retour au présent]
Homer : Ah ouais... Comment va ce vieux Grimsey ?
Frank Grimes Jr : Il est mort ! Et ça va être votre tour !
[Il essaye de frapper Homer]
Homer : Attends, Frank Grimes était pas marié. Comment il aurait eu un fils ?
Frank Grimes Jr : Il aimait les prostituées, d'accord ?
[Lisa arrive en se dépêchant]
Lisa : Papa, j'ai trouvé le coupable. L'homme qui t'en veut s'appelle...
Homer : Je sais, Frank Grimes Jr.
Lisa : Hein... [elle chiffonne son bout de papier où il est écrit "L'abeille espagnole"] Exactement.
Wiggum : Emmène-le, Eddie. [les policiers en échasses emmènent Frank Grimes Jr] Mes compliments, Bob. Envoie-lui le tranquillisant.[Lou lui envoie un tranquillisant] Si j'arrive à maîtriser ne serait-ce qu'un barjot sur des échasses, je sais que j'ai remplit ma mission.
Lou : Vous pouvez être fier, chef.

SEQ 16 - INT/NUIT Maison des Simpson - Chambre de Bart[Bart est au lit]
Bart : P'pa, je suis très content que tu sois toujours en vie.
Homer : Ouais, c'est le rêve de tous les parents de survivre à leurs enfants. Bonne nuit fiston.
[Homer sort, quand Tahiti Bob surgit de derrière la porte]
Bob : Bonsoir, Bart.
[Bart essaye de prendre la télécommande pour l'électrocuter mais Tahiti Bob s'en empare]
Bob : Serait-ce ce truc que tu cherches ? [il met un collant sur la bouche de Bart pour l'empêcher de parler] Maintenant, je vais suivre le conseil que m'a gentiment donné Lenny... [il sort un couteau] et te tuer sans attendre. Un seul et unique coup et s'en ai fini... Je... Je... Je ne peux pas !
Bart : Et pourquoi ?
Bob : Eh bien je crois que je me suis... Oh Seigneur ! Que je me suis habitué à ton visage. [il chante en anglais] Je me suis habitué à son visage, à l'envie de lui arracher les yeux. Habitué à ma haine, à mes plans pour le lacérer. [il accroche Bart par son pyjama au mur avec son couteau] L'étriper, l'entendre hurler. Ma seule raison de vivre est de comploter pour le voir mourir.
[Homer tape dans le mur ce qui détache le couteau]
Homer : Bart, arrête tout de suite cette comédie musicale et dors !
Bob : [il chante] Je sais que ce chenapan a fait de ma vie un enfer. Si je bois son sang, j'aurais la paix, pourtant...
Bart : [il retire le collant et chante] Vous vous êtes habitué à mon visage.
Bob : Ce n'est pas un duo.
Bart : Pardon.
[Il remet son collant]
Bob : Je me suis habitué à ta peur, à la vengeance, habitué à ton visage. [il sort pas la fenêtre] Nous nous reverrons, mon très cher Bart. Mais maintenant, je dois disparaître dans la nuit.
[Il se fait électrocuter par des oiseaux. La télécommande est dans un nid]
Script écrit en octobre 2003 par Bart le Tombeur
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2017 The Simpsons Park