Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

24/11/2017
James L.Brooks, le producteur de la série, a établi un accord exceptionnel avec la Fox qui empêche toute censure dans le processus de création. Ainsi, la série est libre de critiquer la FOX.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Chef de cœur
Homer et le chef Wiggum se lient d'amitié...
25/11 à 19h55 (W9)
Tous les goûts sont permis
Marge participe à un concours de cuisine...
25/11 à 20h25 (W9)
Coucher avec l'ennemi
Nelson vient habiter chez les Simpson...
25/11 à 21h00 (W9)

Derniers commentaires

Les Simpson 80 | On apprends beaucoup sur les Simpson c'est super (Parlons Simpson #27 Lisa)

Les Simpson59 | Carnat89 : Un grand merci à toi ! Je suis tellement pressé et j'ai si hâte de voir les nouvelles... (Enfin, les dernières saisons vont être diffusées en VF)

Carnat89 | Pour ceux qui cherchent le dossier de presse en question, il est disponible ici :... (Enfin, les dernières saisons vont être diffusées en VF)

romualdderon2 | De très bonnes audiences. (29x06 - The Old Blue Mayor She Ain't What She Used To Be)

Zozo 5 | J'adore ces vidéo. (Parlons Simpson #27 Lisa)

Script : Flic de choc

SEQ 1 – INT/JOUR devant la maison des Simpson[C’est le matin et la canicule s’abat sur Springfield. Un tournesol se trouvent devant la maison des Simpson se met à brûler tellement la chaleur est insoutenable. Un journal est jeter au pas de la porte de la maison, l’encre coule et se met à bouillir. Un malheureux papillon passant par là flambe lui aussi sous le soleil]

SEQ 2 – INT/JOUR Maison des Simpson – Chambre de Bart[Le réveille-matin Krusty sonne, Bart met sa main dessus pour l’éteindre mais il fait si chaud que le réveille se ramolli]

SEQ 3 – INT/JOUR Maison des Simpson – Chambre de Homer et MargeHomer : Oooooh ! Il fait chaud, je suis tout collant... [Il détache la tête de son bras et se lève] Marge ?
Marge : Je suis derrière toi. [Marge est en effet collé au dos d’Homer à cause de la chaleur. Ils se décollent assez difficilement]

SEQ 4 – INT/JOUR Morgue[Trois personnes sont recouvert d’un drap blanc]
Dr Hibbert : Ah les p’tits vieux, toujours les premières victimes de la canicule... [fâché] bon, ça suffit sortez de la chambre froide ! [Il retire les draps. Ce sont en fait Abraham, Jasper et le vieux fou qui se mettaient là pour être au frais]
Abraham : On crève de chaud et on est vieux !
Dr Hibbert : Je regrette ces places sont réservés aux gens récemment décédés. [Il regarde Hans Taupeman] Hummm... Vous ne trouvez pas que vous exagérez ? Oh oh oh oh !

SEQ 5 – INT/JOUR Devant l’école élémentaire de Springfield[Sur une banderole est écrit « Air climatisée ». Un très grand nombre d’enfants se ruent dans l’école]
Skinner : L’air climatisée est la meilleur des motivations. Je vois des élèves que je n’avais pas vu depuis des lustres.
Arthur : Eh, madame K.
Krapabelle : Oh Arthur !
[Willie est sur le toit de l’école, il règle un thermomètre du nom de Terminator. Il y a trois graduations : Hiver à Glasgow, puisatier et téton de sorcière. L’aiguille est sur de téton de sorcière]
Willie : On gaspillent plus d’énergie que la petite amie de George Michael ! Et toc ! [Toutes les compresseurs de la ville sont aux maximum se qui pompe énormément d’énergie]

SEQ 6 – INT/JOUR Central nucléaire – Bureau de M. BurnsQuimby : Messieurs, la ville siphonne autant d’électricité que ma femme de Whisky. Monsieur Burns, pouvez-vous couvrir nos besoins ?
M. Burns : Sans problèmes. Nous avons arrêter d’alimenter l’orphelinat. A qui iront-ils se plaindre ? A leurs parents ? ah !
Smithers : [inquiet] Mais nous tournons à pleine capacité qu’on branche encore un appareil et tout sautera.
Quimby : Bof, ne craignez rien, la ville a connu son lot de catastrophes et j’en suis toujours sorti blanc comme neige.

SEQ 7 – INT/NUIT Maison des Simpson – Séjour[Les Simpson sont en petite tenue et suivent avec leur tête le ventilateur qui pivote d’un coté à l’autre]
Homer : Vous savez se qui pourrait rafraîchir cette pièce ? Une pitite évocation de l’hiver. [Il prend un père Noël électrique dans une commode et la branche sur une multiprise électrique sur laquelle est déjà branché une dizaine d’appareils différents]
Lisa : Papa non, on essaye d’économiser l’énergie.
Homer : Lisa, si on commence à l’économiser, les écolos vont se frotter les mains. [Homer branche l’appareil. Le père Noël danse et chante un moment puis s’éteint ainsi que toutes les lumières de la ville] Jingle bell quoi ?
Lisa : C’est une panne général.
Homer : [triste] Une panne général ? Ooooh, chaque fois que je suis avec le père Noël ça tourne au désastre.

SEQ 8 – EXT/NUIT Dans la rue[On voit toute la ville s’éteindre]
Moe : Oh non, y a plus de courant. On va rater les combats de boxe des stars !
Barney : Il paraît que ce soir c’était un combat entre Michael Jackson et Flipper.
[Lenny est dans sa voiture et parle à Homer au téléphone]
Lenny : C’est épouvantable, tout les feux tricolores sont éteints. Pfff ! C’est dangereux de conduire. [Carl est lui aussi dans sa voiture et parle à Lenny sur son portable]
Carl : Oh ouais, m’en parle pas. Y a une fêlé genre youpi qui me fonce droit dessus. Je le voit jacter sur son portable.
Lenny : Ah ! Moi c’est pareil. Y a un gros 4X4 qui fonce sur moi. [Il crie] Eh, à qui tu causes ? A ta petite amie ?
Carl : Eh la pipelette, ta voix me dit quelque chose ! [Carl et Lenny se foncent en fait droit dessus. Les deux voitures se heurtent et cassent la vitrine d’un magasin. Ils sortent de leur voiture]
Lenny : J’entend pas l’alarme. Et si on se servait ?
Carl : Se serait pas du vol ?
Lenny : Non, du pillage c’est tout.
Carl : Super alors on va s’éclater. [Ils commencent à voler. Une foule de gens ne tardent pas à les rejoindre et à voler tout se qui se trouve dans le magasin. Barney prend un mannequin qui sert à exposer les vêtements]
Barney : Un mannequin, le rêve de ma vie !
Willie : Regardez-moi tout ces fixes chaussettes ! [La vile entière est maintenant victime de pillage. Un homme case la vitre d’un magasin de parpaings avec le même objet. Des gens rentrent et se servent pour pouvoir casser d’autres vitrines avec. Moe lance une poubelle dans une fenêtre, rentre, prend la caisse enregistreuse, ressort et se rend compte qu’il vient de cambrioler son bar]
Moe : Oh mince !
[Des gens rentrent dans une boutiques d’instruments de musique et ressortent tout en en jouant avec les instruments qu’ils ont voler. L’hélicoptère d’Arnie Pie survole la ville]
Arnie Pie : Kent, la ville est en proie à un déchaînement de rage destructrice !
Brockman : Je crois que se que les téléspectateurs veulent savoir c’est si ma maison est indemne.
Arnie Pie : [fâché] Vous voulez dire si votre château est indemne Kent !
Brockman : Ne me jalousez pas parce que je l’ai acheté au bon moment.
Arnie Pie : [fâché] C’est quand le moment pour moi ? Hein c’est quand ?

SEQ 9 – EXT/NUIT Sur le toit de la maison des Simpson[Otto passe devant la maison avec le tableau de Picasso « Guernica ». Les Simpson sont assis sur le toit de leur maison et Homer observe la ville avec une paire de jumelles]
Homer : Oh non, ils piquent les peneus qui crames ! [Des gens sortent de la décharge avec des pneu en les faisant rouler alors qu’ils sont toujours en train de brûler]
Marge : Ah enfin, voilà la police qui intervient.
[La voiture de Wiggum s’arrête devant les pillards et parle dans le porte-voix]
Wiggum : Bon ça suffit, dispersez-vous immédiatement. Nous sommes prêt à faire usage de la force... Quoi... quoi ? On est pas prêt Eddie ? [Les gens se jettent sur la voiture et la détériorent]
Wiggum : Quelqu’un peut appeler la police ?
Eddie : Oooh, ils viendront jamais !
Lisa : [déçue] Ooooh, c’est la fin de l’autorité de la loi.
Bart : Regardes ces pillards qui pètent les vitrines, qui mettent le feu... Y font se que j’ai toujours rêvé de faire et tu veux pas que j’y aille ! S’te plaît, je peux balancer un tout petit...
Homer : Non.
Bart : Je pourrais pas brûler...
Homer : Non.
Bart : Je peux au moins encourager ?
Homer : Non, j’ai déjà provoqué assez de catastrophes en branchant ce père Noël. Je veux plus de comportements irresponsables !
Bart : Je peux avoir une bière ?
Homer : OK d’ac mais pas une brune.
Marge : [fâchée] Homer !
Homer : Il faut savoir fixer des limites Marge.
Marge : Pas de bière !

SEQ 10 – EXT/JOUR Place de Springfield[La ville est en piteux état]
Vendeur de t-shirt : Demandez votre t-shirt « J’ai survécu aux émeutes de Springfield » [La statue de Jebediah lui tombe dessus] Souvenez-vous de moi comme d’un héros...

SEQ 11 – INT/JOUR Mairie – Salle des conférences[Les Springfieldiens sont très mécontents]
McCallister : [énervé] Tonnerre, les pillards m’ont volé mon œil de verre ! [Il retire son œil] Ça c’est qu’une balle en plastique. [Il la jette par terre, elle rebondit et reviens dans l’orbite de son œil]
Agnes : [énervée] De mon temps on avait des gens qui craignaient pas d’affronter les voyous. Ces gens là s’appelaient des hommes !
Tahiti Mel : Je suis d’accord avec la vieille grognasse.
Drederick Tatum : Je crois exprimer l’opinion du marchand de BD et de l’homme abeille en disant que le responsable est le chef Wiggum.
[Les autres personnes sont d’accord]
Wiggum : Je ne suis pas le seul fautif dans cette affaire. C’est quand même vous les pillards !
[Cletus et Blandine sont habillé comme des gens riches et très chics]
Cletus : Oh bien sûr, accuser les victimes. Balances-lui des Nike à la figure.
Blandine : De quelle taille ? [Elle a un sac remplit de chaussures]
Quimby : Écoutez-moi bien, je vous promet de mettre un terme aux errements de nos forces de police. Je vous annonce la création immédiate d’une commission haddock.
[Les Springfieldiens sont étonnés]
Moe : Une commission ?
Skinner : Il a bien ajouté haddock ?
Lenny : Les commissions ça apporte que dalle !
Carl : Tu me rassures alors.
[Tout le monde s’en va]
Otto : Alors, on garde les trucs volés ?
Dr Hibbert : Ça me semble évident, oh oh oh ! [Le docteur porte un gros manteau de fourrure et se déplace sur une sorte de trottinette électrique]

SEQ 12 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TVMarge : Je me fiche de se qu’il raconte. Je ne me sentirais en sécurité qu’avec une meilleur police.
Homer : Pffff ! Wiggum attraperais pas un poux aux goûters d’anniversaires de Milhouse !
Bart : [Il lui donne des coups de coude] P’pa ! [Milhouse est assis à coté d’eux]
Homer : [gêné] Ooooh... Je plaisantais. Ils sont super tes anniversaires.
Marge : Homer, tout est de ta faute ! Si t’avais pas brancher ton père Noël dansant rien de tout ça ne serait arriver !
Homer : T’as pas tort, j’ai un peu merder. Mais je me sentirais pas responsable tant que j’aurais pas mis un visage là dessus.
Lisa : Maman, p’pa, on m’a volé ma collection de poupées Malibu Stacy !
Homer : Marge, Lisa c’est bien un visage qu’elle a ?
Marge : [fâchée] Oui et c’est un visage en larmes. [Lisa se met à pleurer]
Homer : Ça suffit, personne ne fera de misères à ma fille ! Je vais te les retrouver tes poupées.
Lisa : Tu compte appeler la police ?
Marge : Oh oublies ça. Ils attraperaient pas un rhume avec... heu... un truc à attraper les rhumes.
Homer : Tu vois, si tu sites pas Milhouse c’est moins fastoche. Ih ih ih, je l’adore ce gosse.

SEQ 13 – INT/JOUR Maison des Simpson – Chambre de Lisa[Homer enquête. Il vois que le voleur a cassé la fenêtre et a ouvert la boite dans laquelle étaient rangées les poupées. Homer écrit quelque chose sur un cahier]
Homer : Ah ouais... intéressant... je vois... Très bien, j’ai réussi à la faire le croquis de mon premier suspect. Admires ça. [Il montre son dessin. C’est Bart sur son skateboard]
Lisa : P’pa, c’est Bart !
Homer : Exactement ! Regardes-le sur son lit en train de manger cette pomme. Qu’est-ce qu’il mijote, hein ?
Lisa : Si on cherchait plutôt des indices ?
Homer : T’as raison... [Un bonnet mauve est accroché à une des branche de l’arbre qui a servi au voleur de grimper] C’est quoi ça ? Un bonnet ! De chez Wooly Bully.

SEQ 14 – INT/JOUR Magasin « Wooly Bully »[Homer se rend dans le magasin]
Homer : Vous vendez ça ?
Vendeur : Oui.
Homer : Aux gens ?
Vendeur : Possible.
Homer : Qui ont une tête ?
Vendeur : Parfois. [Jimbo arrive dans le magasin sans rien sur la tête]
Jimbo : Eh mec, il me faut un nouveau bonnet.
Homer : [énervé] Ah ah ! C’est toi qui a volé les poupées de ma fille ! [Homer prend Jimbo par le col et le secoue. Des poupées et de petits accessoires tombent de ses poches]
Jimbo : Je trouve qu’elles avilissent les femmes.
Homer : [énervé] Trouves autre chose fiston, tu vas en centre d’enfermement !
Jimbo : Mais je viens d’en sortir du centre.
Homer : Tant mieux, comme ça tu vas me montrer le chemin.

SEQ 15 – INT/NUIT Maison des Simpson – Séjour[Lisa joue avec sa poupée]
Lisa : [heureuse] Je suis heureuse de vous annoncer que Malibu est en pleine forme. Je te remercie pour se que tu as fais. [Homer et Lisa s’embrasent]
Homer : Oooh !
Marge : T’avais promis que tu ferais quelques chose et c’est se que tu as fais.
Homer : Et tu sais quoi ? Je m’éclate à pincer les voleurs. J’avais l’impression d’être un homme en arrêtant ce gosse.

SEQ 16 – INT/JOUR Mini-marché[Homer prend des bières au mini-marché et voit que Apu se fait braquer par le Serpent]
Serpent : Toi, tu me files la caisse et vite fait !
Apu : [apeuré] D’accord, d’accord, on reste calme. [Apu appuie sur un petit bouton en dessous du comptoir. Ça a pour effet d’enclencher des lumières au dessus de Apu et d’activer une voix]
Voix : Alarme silencieuse déclenchée !
Serpent : Tu te fout de moi ! [Il pointe son fusil sur le pauvre Apu. Homer, voyant ça, réfléchit]
Cerveau d’Homer : Pas de flics à l’horizon, si je veux sauver le vendeur je vais devoir faire respecter la loi moi-même. [Homer prend une casserole de nacho au fromage qui boue sur le comptoir et la jette sur le serpent]
Homer : Chaud devant !
Serpent : [soufrant] Aaaah ! C’est mou et piquant ! [Il s’évanouit]
Apu : Waw Homer, vous êtes courageux ! Si quelqu’un mérite une pièce, c’est bien vous. [Apu lui propose de prendre une pièce qui se trouve dans un cendrier pour les pourboires. Homer hésite]
Homer : Ah ben... Ih ih... heu... heu... non.
Apu : Allez, allez, il n’y en a qu’une ! [Il la prend]

SEQ 17 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre de Homer et Marge[Homer et Marge sont coucher]
Homer : Hou j’en ai fais des choses dans ma vie : Boxeur, mascotte, astronaute, imitateur de Krusty, baby-sitter, routier, hippie, laboureur, critique gastronomique, artiste, marchant de graisse, forain, maire, arnaqueur, garde du corps du maire, manager d’une chanteuse country, responsable des poubelles, fermier, inventeur, Smithers, Poochie, assistant de star, employé de la central, employé du mini market, baron de la bière, homophobe et missionnaire. Mais protéger Springfield, c’est se qui me satisfait le plus.
Marge : Si t’aimes protéger les gens tu pourrais en faire ton nouveau métier. Tu sais quoi ? Tu pourrais t’as qu’à créer une société d’agents de sécurité.
Homer : Hou ! [Il embrasse Marge] La voilà la solution pour combiner l’envie d’aider les autres gens avec mon envie de leur taper dessus. [Ils s’embrassent]

SEQ 18 – INT/JOUR Bar de Moe[Homer porte un uniforme de police vert. Il en donne deux autres à Lenny et Carl]
Homer : Les mecs, je créé ma propre force de police privée. Vous vous joigniez à moi ?
Carl : Ben... avec qui je ferais équipe ?
Homer : Si on disait Lenny ?
Lenny + Carl : Lui ! Ça va pas la tête !
Homer : Vous ferez se que je dis ou je vous retire votre badge ! Enfin une fois que... je vous l’aurais donné.

SEQ 19 – EXT/JOUR Devant la maison des Flanders[Sur l’épaule d’Homer il y a un logo où est écrit Spring flic avec la tête de Homer dessus. Il ramène plusieurs objets à Flanders dans une brouette]
Homer : Flanders, j’ai retrouvé ton aspirateur à feuilles, ta tronçonneuse et les journaux du matin.
Ned : Eh bien beau travail inspecteur « Je me sers » Tu as attraper le voleur ?
Homer : Qui a dit que c’était une homme ?
Ned : Sûrement pas moi.
Homer : Qui a dit que c’était toi ?
Ned : Personne !
Homer : C’est pas une réponse. Je t’embarque. [Il lui met les menottes]
Ned : [Soupir] D’accodac.
Homer : Joues pas sur mes nerfs tu veux !

SEQ 20 – INT/NUIT Maison des Simpson – Salon TV[Les Simpson regardent la télé]
Homer : Wouhou ! Voilà ma pub.
[A la télé, une vieille femme est en train de dormir et un monstre entre par la fenêtre]
Femme : [apeurée] Aaaaaaah ! Un affreux monstre !
Homer : Vous vous reconnaissez ? Si c’est le cas, n’appelez pas la police. Composez simplement le 6, 3, 6, 5, 5, 5, 3, 4, 7, 2. [La femme compose le numéro sur son téléphone]
Femme : Au secoure Spring flic ! [Homer, Lenny et Carl arrivent dans la pièce]
Homer : Ne craignez rien, Spring flic n’est jamais loin.
[Ils arrêtent le monstre et la vieille femme lui met des coup de poings de le ventre]
Femme : Merci Spring flic.
Monstre : Amis.
Homer : Le seul amis dont tu as besoin c’est... Spring flic ! [Il donne une carte au monstre]
Monstre : Monstre... mettre... dans... portefeuille.
Marge : Cette publicité est vraiment parlante.
Homer : En fait l’apart où qu’on a tourner c’est celui de Lenny. On a seulement changer la housse de couette.
Marge : Oh ben ça se voyait pas.

SEQ 21 – EXT/JOUR Dans la rue[Les Spring flic patrouillent dans les rues]
Petit marchand de journaux : Eh sergent Homer, comment vous êtes devenus aussi grand et fort ?
Homer : En mangeant ma soupe et en faisant mes devoirs.
Petit marchant de journaux : Oh flûte !
Homer : Ih ih ih ih !
Luigi : Eh sergent Homer, vous avez l’air d’avoir faim. Je vous fait dorer un morceaux de pizza. [Il frotte un bout de pizza sur sa manche, une grosse tache grise se forme. Luigi lui donne]
Lisa : [étonnée] Waw ! Regardez papa, tout le monde semble le respecter.
Marge : Vous pouvez marcher la tête haute les enfants.
[Bart allonge son cou. Il s’étend si fort que on l’entend craquer]
Bart : Je savais pas que je pouvais monter le menton si haut.
[Lisa fait le même chose]
Lisa : Oh ouais, ça c’est la fierté !

SEQ 22 – INT/NUIT Maison des Simpson – Salle à mangerMarge : Homer, pour honorer le nouveau héros de Springfield, je t’ai préparer ton dîner préféré. Les 3 plats sont tous des desserts.
Homer : Même le dessert ?
Marge : Le dessert c’est 3 desserts !
[Marge soulève un couvercle. Des parts des tartes sont dissimuler dans un immense flan]

SEQ 23 – EXT/JOUR Devant le commissariat[Kent Brockman interview le maire Quimby]
Brockman : Monsieur le maire, vous maintenez votre confiance au chef Wiggum ?
Quimby : Oui je continue à croire à l’efficacité de nos forces de police. Derrière ces portes vous verrez des policiers capables d’enfiler des pantalons de taille 62.

SEQ 24 – INT/JOUR CommissariatQuimby : Wiggum ? [Il ouvre les porte et l’on voit que Wiggum à les yeux bandés et essaye de tirer avec un fusil à pompe sur un faux cochon pendu au plafond]
Wiggum : Ah ah ah, je suis encore loin de la cible ?
Quimby : [énervé] Clancy, vous êtes congédier. [Il lui arrache son insigne de police] Et pour vous dire si je suis en rogne, je nomme à la tête des services de police de la ville Homer Simpson et les Spring flic.

SEQ 25 – INT/JOUR Bar de Moe[Les Spring flic assistent en directe à l’interview depuis le bar de Moe]
Homer : Wouhou ! Je suis le chef de la police !
Moe : Police ? Oh oh ! [Moe tire sur un levier, le juke-box se retourne et laisse apparaître des machines à sous. Le billard se retourne également, une table de casino le remplace et Paul Anka fait le croupier] Oh merde ! C’était dans l’autre sens !

SEQ 26 – INT/JOUR Commissariat[L’enseigne de la police est remplacée par une banderole avec le logo des Spring flic. Marge, Bart et Lisa sont dans le commissariat avec Homer]
Homer : Maintenant que j’incarne la loi, je vais apporter pas mal de changements ici. D’abord je vais faire des économies en libérant Otis, le plus sympa des ivrognes. [Il ouvre la cellule d’un de Otis]
Otis : [ivre] Vous pouvez me laisser sortir, ça m’empêchera pas d’aller zoner au centre commercial.
Homer : Ih ih ih ih ! Quel personnage.
[Bart s’amuse avec le détecteur de mensonges en le branchant sur lui]
Bart : Cool, un détecteur de mensonges. Lisa est une andouille, Lisa est une andouille...
Lisa : [fâchée] Papa, empêches-le !
Homer : Ben, d’après ce que je vois il dit la vérité.

SEQ 27 – INT/JOUR Club de la mafia[Gros tony et ses hommes collent des boules de coton sur des furets pour qu’ils ressemblent à des caniches]
Gros Tony : Grouillez-vous les mecs, il faut livrer ces jolis petits caniches à la boutique d’animaux. [Les Spring flic enfoncent la porte du club]
Homer : Bouges pas gros tony, ton pitit trafic est terminé !
Louie : Comment vous nous avez trouver ?
Carl : Un de ces furets porte un émetteur. [un des furets porte un gros appareil accroché sur son dos]
Gros Tony : [au furet] T’es pas un animal et t’es pas un amis. T’es rien du tout pour moi.
[Le furet est triste]

SEQ 28 – INT/JOUR Maison des Wiggum – Salon- TV[Wiggum regarde la télé affalé dans son canapé. Il voit les Spring flic embarquer Gros Tony, Louie et Guibole dans leur voiture de police]
Brockman : Après cette dernière arrestation, Springfield est une ville pacifiée. Bien qu’envahie par les furets. Les jours heureux sont de retour, notre ville à retrouver la paix. [Wiggum éteint sa télé]
Ralph : Papa, pourquoi que tu travailles pas ?
Wiggum : J’en sais rien. Pourquoi t’es pas à l’école ?
Ralph : La maîtresse dit qu’elle ne a ras-le-bol.
Wiggum : Ouais ben moi aussi Ralph. Moi aussi.

SEQ 29 – INT/JOUR Maison des Simpson – Cuisine[Les Simpson écoutent la radio dans la cuisine]
Voix à la radio : Ici Bill et Marty, nous recevons un de nos célèbre concitoyen : Gros Tony.
Gros Tony à la radio : Je voudrais annoncer que mes associés et moi avons décider de descendre Homer Simpson si il n’a pas quitter la ville demain avant minuit.
[Les Simpson poussent un cris d’étonnement. Maggie en recrache sa tétine]
Voix à la radio : Wahou ! Voilà qui a de quoi impressionner. Vous avez un une chanson préférée ?
Gros tony à la radio : « Radar love ».
Homer : Si ce voyous croit qu’il va me chasser de la ville... Pinaise, j’adore cette chanson !
[Il augmente le volume et chante]

SEQ 30 – INT/JOUR Église[Sur le panneaux à l’entrée de l’église est écrit « Demain : funérailles d’Homer ».]
Homer : [aux paroissiens] Vous me connaissez tous. J’ai assuré la sécurité de vos enfants, j’ai frappé à vos portes à l’époque d’halloween, l’an dernier j’ai fais le père Noël. Alors qui est prêt à se ranger à mes cotés ? [Personne ne réagit. Seul un toussotement se fait entendre au fond de l’église]
Ned Flanders : Je suis avec toi Homer.
Homer : La ferme Flanders ! Qui d’autre ? Tient, vous docteur Hibbert ?
Dr Hibbert : [mal à l’aise] Heu... eh bien c’est... je vous aiderais avec plaisir mon cher Homer mais... heu... il me reste encore tant de choses à vivre. Je viens de découvrir la cuisine Thai.
Vendeur de BD : Je vous aiderais mais il faudrait que j’ai embrasser une humaine d’abord.
McCallister : Oooh, j’ai enregistrer pleins d’épisodes de la croisière s’amuse que j’ai pas encore regarder.
Barney : Je regrette Homer, je suis devenus lâche comme tout les alcooliques repentis.
Homer : Pour se que j’ai fais pour vous, vous allez m’abandonner ! [Le silence se fait encore dans l’église. On entend plus que le toussotement de tout à l’heure]
Marge : [inquiète] Homer, je t’en prie, il vaudrait mieux que tu quittes la ville.
Homer : Quoi ? Pour qu’ils te poursuivent toi et les gosses !
Lisa : On pourrait venir avec toi.
Homer : Dans quelle voiture ? Sans l’air climatisée et avec la pitite qui fait caca toutes les 20 minutes ! [Maggie étonné]

SEQ 31 – INT/JOUR Commissariat[Homer parle à travers les barreaux d’une cellule]
Homer : J’ai besoin de vous pour m’aider. Pourquoi vous vous êtes enfermer ?
[Lenny et Carl sont à l’intérieur]
Lenny : Eh, pourquoi les gens font se qu’ils font ?
Carl : Chacun fait se qu’il a envie de faire.

SEQ 32 – EXT/JOUR Devant le club de la mafia[Gros Tony, Louie et Guibole attendent devant leur club. 4 autres hommes arrivent]
Gros Tony : Ah, mon pote du New Jersey. C’est si bon de te revoir. Tu as fais bon voyage Johnny Bouche Cousue ?
Johnny Bouche Cousue : Je te le dirais pas.
Gros Tony : Je comprend. Comment va ta mère ?
Johnny Bouche Cousue : Oh oh ! Qui a dit que j’ai une mère ?
Gros Tony : Bon très bien. Finissons-en avec notre affaire.
[Les deux groupes de la mafia montent tous dans une camionnette. Cette séquence est une parodie du générique des Soprano. Gros Tony conduit et passe devant divers bâtiments de Springfield, il allume une cigare, puis il passe devant le parc, on y voit Ralph en train de sentir l’arrière train de Petit papa Noël et vice versa. La camionnette passe maintenant devant le bar de Moe. Il est en train de voler le portefeuille d’un homme ivre devant sa taverne. On voit aussi que Krusty est déguisé et sort d’un magasin pornographique où tout est à 99 cents. La camionnette passe aussi devant un chantier où 2 bulldozer se lancent un gros rocher. Les mafiosos arrivent enfin devant la maison des Simpson. Ils descendent du véhicule]

SEQ 33 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Marge et Lisa font de la jardinerie devant la maison. Quand Lisa voit la mafia elle rentre en courant à la maison]
Gros Tony : Est-ce que votre mari est là ?
Marge : Gros Tony, comment pouvez-vous faire ça ?
Gros Tony : Je regrette mais c’est le business que j’ai choisi de faire.
Marge : Vous ne faites qu’aggraver l’aspect négatif du stéréotype mafieux. C’est vrai, vous pourriez faire des figatels, jouer de la mandoline, construire une paillote... heu... j’ai déjà parler des figatels ?
Gros Tony : [Triste] Vous êtes en train d’évoquer mes rêves brisés !

SEQ 34 – INT/JOUR Maison des Simpson – SéjourHomer : Je pige pas. J’avais trouvé un boulot où j’étais ni fainéant ni corrompu et voilà qu’on veut me tuer pour ça.
[C’est l’heure, Homer mais sa ceinture, sa casquette, soupir et ouvre la porte d’entrée]

SEQ 35 – EXT/JOUR Devant la maison des SimpsonGros Tony : Tu veux dire un dernier mot Simpson ?
Homer : Ouais, vous pouvez me tuer mais un autre prendra ma place et si vous tuez cet homme un autre prendra sa place. Et... ça... sera sûrement le dernier. La ville sera à vous.
Gros Tony : Formidable, on va commencer. [Ils sortent leur revolver]
Louie : Je choisi la tête.
Mafiosos : [déçus] Oooooh ! [La mafia s’apprête à tirer sur Homer quand un coup de feu retentis. Gros Tony est blessé. Deux autres balles touchent Louie et Guibole]
Homer : Hein ? Hein ?
Gros Tony : Il a des renforts !
Marge : [heureuse] Quelqu’un est venu à son aide !
Gros Tony : Johnny Bouche Cousue, tu voix le tireur ?
Johnny Bouche Cousue : Je vois des tas de choses.
Gros Tony : Tu sais quoi ? Tu pourrais peut-être nous aider. [Le tireur blesse Johnny Bouche Cousue et ses 3 hommes]
Marge : [heureuse] Oh Homer, je suis si heureuse que tu sois en vie. [Ils s’embrassent]
Homer : Ouais, mais la ville mérite pas que je bosse pour elle. Je fil ce badge au premier gars que je verrais. [Wiggum est justement là. Il prend le badge]
Wiggum : Ah, c’est marrant parce que c’est comme ça que je l’ai eu la première fois. Ah ah ah !
Marge : Je suis bien contente que tout soit terminer. Merci d’avoir sauvé mon mari chef.
Wiggum : Eh c’est pas moi qui ai tirer, on m’a enlever mon flingue et mon badge. Ils m’auraient enlever ma voiture de service si je l’avais pas planquer sous la paille.
Marge : Mais alors qui a tirer sur les gangsters ?
Homer : J’ai sûrement un ange gardien avec un fusil. [A la fenêtre au dessus de la porte d’entrée on voit Maggie avec un fusil entre les mains. Comme elle entend ses parents arriver elle cache l’arme sous le matelas de son lit de bébé et fait semblant de dormir]

SEQ 36 – INT/JOUR Maison des Simpson – Chambre de MaggieMarge : Il serais temps d’aller voir notre petite puce.
Homer : Ooooh, elle fais un gros dodo.
Marge : Oui, elle doit durement rêver à la foi où elle avait tirer sur monsieur Burns.
Homer : Ih ih ih ! On dirait Superman quand il est Clark Kent. Là où il y a de l’action on est sûr de jamais la trouver. [Il remonte la couverture sur Maggie] Fais de beaux rêves mon chouchou. [Homer et Marge s’en vont. Maggie ouvre les yeux et nous regarde d’un air fait coquin]
Script écrit en juin 2004 par Lenny Bar
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2017 The Simpsons Park