Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

23/01/2018
Une scène coupée de Je crois en Marge (s8) disponible dans le DVD montrait Jasper être le prédécesseur du révérend Lovejoy.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Roboflop
Homer et Bart participent à des combats de robots...
23/01 à 17h20 (6ter)
Tout un roman !
Marge écrit un roman qui s'inspire de Moby Dick...
23/01 à 17h40 (6ter)
En marge de l'histoire
L'histoire de la descendance d'Henry VIII/L'histoire de Lewis et Clark débarquant aux Etats-Unis/L'histoire de Mozart
23/01 à 18h10 (6ter)

Derniers commentaires

Les Simpson59 | Super travail (« Good Night » version remastérisée)

DarpaSaly69 | Faut pas oublier que Pork and Burns, aussi 11ème épisode de la saison 28 (diffusé le 8 janvier)... (Un point sur les audiences)

tomy68202 | C'est une très bonne nouvelle. Il devrait y avoir 5 épisodes inédits par semaine et la diffusion ... (Les saisons 24 à 28 imminentes sur W9)

Les Simpson59 | 6 millions, très bonne audience. (29x10 - Haw-Haw Land)

alexandreleblanc | Merci mon ami, habituellement je prends bien le temps de corriger, mais j'ai peut-être passé un peu ... (29x10 - Haw-Haw Land)

Script : Une grosse tuile pour un toit

SEQ 1 – INT/NUIT Bar de Moe
[La tempête fait rage dans Springfield. Il pleut averse et des éclairs traversent le ciel. Dans le bar, Moe découvre une fuite du toit. Il place une chope au-dessous afin de récupérer l’eau qui tombe et répète l’opération sur une fuite qui se trouve juste à côté. Il repère une autre fuite un peu plus loin et tire Barney, endormi sur le carrelage, afin de récupérer l’eau dans sa bouche]
Moe : Eh, tu bois pas mon eau !

SEQ 2 – EXT/ NUIT Rues de Springfield
[Kent Brockman, vêtu d’un imperméable, présente le journal]
Kent : Ici Kent Brockman pour alerte orage 6. Professeur Frink, quelle est l’explication scientifique de cet orage d’une intensité inhabituelle ? [Frink se trouve juste à côté de lui. Il porte un chapeau en forme de parapluie]
Frink : Eh bien, pour l’instant nous avons deux théories que nous explorons : A, nous sommes emprisonnés dans une cellule de front d’eau de pressions. Ou B, Dieu joue au bowling avec les boules, les quilles, les chaussures de location et l’horrible pizza au fromage qui est servie en parts carrées ! [Krusty passe derrière eux et Brockman l’intercepte]
Kent : Krusty, avez-vous une remarque amusante à faire à propos du mauvais temps ?
Krusty : Désolé, Kent, j’ai vendu toutes mes blagues sur le temps pourri à Channel Météo. Mais je peux faire des bruits rigolos dans votre micro.
Kent : Allez-y. [Krusty se met à faire plein de bruits bizarres avec sa bouche et termine avec un « Hé, hé, hé ! »] Sans commentaires...

SEQ 3 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre d’Homer et de Marge
[Homer et Marge dorment. De l’eau s’écoule du toit et tombe sur les cheveux de Marge. Sa chevelure plie sous le poids de l’eau et la fait se renverser sur son visage]
Marge : [Elle réveille Homer] Homer, fait quelque chose au sujet de cette fuite !

SEQ 4 – INT/NUIT Maison des Simpson
[Marge et Homer se sont habillés]
Homer : No problemo, Marge. Avec le circuit, c’est du tout cuit. [Il lui montre une boîte d’un circuit de voitures « Hot Weels ». Il a installé le circuit de telle sorte que l’eau de la fuite coule à l’intérieur] L’eau coule là-dedans, fonce en ligne droite, prend un super virage en S, [Il sort de la chambre pour lui monter la suite du circuit] se tape la boucle de la mort [Il descend les escaliers] et sort par la porte [Le circuit sort dehors par l’ouverture de la porte pour passer les lettres] Après, le jardin se débrouille.
Lisa : MON HAMSTER !! [Elle descend les escaliers à toute allure. On voit son hamster embraqué dans le circuit. Il descend jusqu’à la porte d’entrée et sort par la porte. Lisa ouvre la porte pour aller le récupérer ce qui casse le circuit d’Homer et fait se répandre l’eau dans toute la maison]
Marge : Tu sais, Homer, dans cette maison je passe sur beaucoup de choses. Mais quand on ne répare pas le toit qui protège ses enfants on ne mérite pas le nom de père. [Bart les rejoint]
Bart : J’avais invité des copains de ma classe pour une révision de maths, mais mes crackers sont tous ramollos ! Adieu le collège !! [Il lui montre un paquet de crackers trempés. Lisa rentre, son hamster dans les bras]
Lisa : Je devais le présenter au concours du plus beau hamster cette semaine. [Son hamster tousse] Je vais faire une croix dessus ! [Maggie leur montre son ours en peluche trempé. Elle l’essore et le laisse tomber par terre]
Marge : Cet ours a survécu à toutes les tortures imaginables mais pas à ta négligence !
Homer : Oh, ras-le-bol ! Je vais chez Moe ! [Il sort] Oh, il pleut dehors...
Marge : Il pleut aussi dedans !! [On voit dans la cuisine qu’il y a une fuite au-dessus de la litière de Boule de Neige II. Le chat est prit par la litière compacte qui a durci]
Homer : Saleté de chat ! [Il prend son manteau et ressort]

SEQ 5 – INT/ NUIT Bar de Moe
[Homer marche vers le bar, la tête baissée]
Homer : Marre de cette famille qui me déteste ! Ici au moins je suis toujours le bienvenu. [Il pousse la porte du bar et voit Moe et tous les poivrots avec un chapeau de fête en carton sur la tête]
Moe + Poivrots : [Ils chantent] C’est un bon camarade !
Homer : Oh, les mecs, c’est pilepoil ce qu’il me fallait !
Moe : C’est pas pour toi, pue-la-sueur ! C’est une fête surprise pour Lenny offerte par ses meilleurs copains !
Homer : Alors qu’est-ce qu’il fait là Stephen Hawking ? [On voit le docteur Hawking dans son habituel fauteuil roulant]
Hawking : [Par l’intermédiaire de son ordinateur parlant] J’habite ici maintenant. J’ai racheté le Petit César, la pizzeria qui est au coin de la rue. Pizza-a, pizza-a, pizza-a... Pardon, le bouton était coincé.
Homer : Pourquoi qu’on m’a pas invité ?
Carl : On pouvait pas te mettre dans le coup, t’aurais vendu la mèche.
Homer : Oh, je gâcherais pas une surprise pour Lenny. [Lenny entre au même moment]
Lenny : Une surprise ? Quelle surprise ?
Moe + Poivrots : Ooooh...
Barney : Bravo Homer...
Moe : 6 ans de préparation fichus en l’air !!
Homer : Je m’excuse... Je vais m’asseoir là en attendant que vous soyez plus fâché. [Il s’assoit sur le tabouret qui croule sous le poids d’Homer]
Carl : Oh, bien joué, Homer ! J’avais fait le tabouret préféré de Lenny en gâteau et tu l’as écrasé ! [Ils lui jettent tous un regard noir]
Homer : Bon, je vois qu’on veut pas de moi ici... [Il s’en va l’air triste. Moe le retient, l’air suppliant]
Moe : Non, Homer, attends... [Il lui sourit. Soudain il reprend son air énervé, le tourne et lui racle le gâteau qu’il avait sur ses fesses afin de le récupérer dans une assiette] C’est bon, casse-toi ! [Il pousse Homer dehors] Qui veut du gâteau à la fesse ?
Hawking : [Par l’intermédiaire de son ordinateur parlant] Non merci, je suis au régime.

SEQ 6 – EXT/NUIT Voiture d’Homer
Homer : Ma famille peut pas me voir, mes idiots de copains me virent de leur fête idiote. Ils vont s’en mordre les doigts qu’en j’aurais inventé le meilleur cola du monde et que j’en donnerais à personne. Hi hi hi ! [Il sort un vieux morceau de papier de sa poche sur lequel il est écrit « Cola d’Homer : Eau, sucre, bulles et ? »] Il éclate d’un rire machiavélique. [Sa « recette » s’envole par la fenêtre de la portière] Oooh... Pinaise... [Dans le brouillard il distingue un ange lumineux et au dessus l’inscription « Welcome Homer »] Oh, un signe du ciel. [Sa vision se précise et on voit en fait que c’était un panneau routier qui dit « Bienvenue aux buveurs chahuteurs » (NDA : « Welcome home rowdy drinkers » en VO avec seulement « Welcome home r » de lumineux) avec en dessous une femme en néon qui lève les bras, en tenant des chopes de bière. Homer se gare au parking du bar à côté nommé le « NID-BAR »] Ah, enfin un bar pour les hommes qui aiment regarder des filles sexy en buvant.

SEQ 7 – INT/NUIT Le Nid-Bar
[Homer est accoudé au comptoir. Une jeune serveuse à forte poitrine s’approche de lui]
Serveuse : Bienvenue au Nid-Bar, mon chou. Dites-moi si vous voyez quelque chose qui vous tente. [Elle lui tend un menu. Homer regarde son décolleté plongeant. Elle s’en aperçoit et lui donne une baffe] Lisez l’écriteau, pervers ! [Elle lui montre un écriteau accroché sur le mur qui dit « défense de regarder les énormes poitrines » et s’en va, furieuse]
Homer : [Il se tourne vers le barman. Ce dernier est coiffé d’une queue-de-cheval et porte un bandeau sur l’œil gauche] Je voudrais une bière... et une oreille compatissante.
Barman : J’ai mes propres problèmes. J’ai perdu un œil hier soir.
Homer : Comment j’en suis arrivé là ? Je suis le premier mec qui se sent déprimé dans un bar. J’ai pas un copain au monde... [Un homme habillé d’une chemise à carreau est assis à côté d’Homer. Il a devant lui une assiette de nachos au fromage]
Ray : Regardez-moi tout ce fromage fondu. Ca me rappelle le tas de guimauve quand mon disque de Billy Joel avait fondu au soleil. [Homer éclate de rire]
Homer : Ha ha ha !! Au soleil.
Ray : Eh, on se le partage ?
Homer : Ouah, y avait longtemps que j’avais pas été avec quelqu’un qui sait pas que je suis un gros morfal égoïste. [Ray et Homer commencent à manger le plat de nachos, chips par chips. Puis Homer s’empare d’une énorme poigné] C’est à moi. [Il attrape une autre poignée] Ote ta main. [Enfin il finit le plat en attrapant une autre poignée de nachos au fromage] C’est moi qui finis.
Ray : Au fait, je m’appelle Ray. Ray Magini. [Les deux hommes se serrent la main]
Homer : Ray, tu me connais mieux que n’importe qui. Qu’est-ce que je peux faire pour que ma femme m’aime à nouveau ?
Ray : J’sais pas. Je répare pas les couples, je répare les toits, moi ; je suis couvreur. [Une addition apparaît dans une bulle de pensée au-dessus de la tête d’Homer. On voit la maison des Simpson avec son toit percé + Ray = Marge embrasse Homer]
Homer : Ray, tu voudrais pas m’aider pour mon toit ?
Ray : Ouais, si tu veux. A une condition : Que tu m’aides à finir cette pinte de bière. [Il pose sur le comptoir une énorme pinte de bière. Une autre bulle de pensée apparaît au-dessus d’Homer. On voit Homer +La pinte de bière = On voit Homer qui vient de renter sa voiture dans un arbre]
Homer : Mon addition doit être fausse. [Il recommence la même addition dans sa bulle de pensée mais avec pour résultat, Homer qui porte l’écharpe « PRESIDENT »]
Homer dans la bulle de pensée : Voici ma première action en tant que Président ! [Il attrape un ballon de basket et marque un dunk sur un panier. Il éclate de rire]
Homer : OK, d’ac’. [Ray lui verse de la bière dans sa chope] A mon nouveau pote ! [Ils trinquent] Maintenant ils nous manquent plus qu’une belle chanson : la prochaine qui va passer dans le juke-box. [La chanson qui passe est en anglais sous-titré]
Ray : D’ac’.
Chanson : [En anglais sous-titrée] Fais-le moi encore. Une fois, ce n’est pas assez...
Ray : [Gêné] La prochaine.
Homer : Oui, c’est ce que je voulais dire.
Ray : Oui, absolument.

SEQ 8 – INT/JOUR Maison des Simpson – Séjour
[Homer dort sur le canapé. Marge vient le réveiller]
Marge : Homer, en me réveillant j’ai vu une chouette qui mangeait une souris sur l’oreiller.
Homer : Ca veut dire que l’automne sera très long.
Marge : Ca veut dire qu’il faut arranger le toit !
Homer : No problemo, chérie. Je nous ai trouvé un couvreur et tu devineras jamais où.
Marge : Au Nid-Bar, route 98. [On voit que Homer porte un T-shirt du Nid-Bar]
Homer : Comment tu le sais ??
Marge : Je suis voyante. J’ai pas trop envie d’avoir un couvreur qui traîne dans les bars.
Homer : [Ironique] T’as raison, Marge, vaut mieux que je cherche un couvreur dans un club de poésie ou dans un stage de yoga. [Bart passe par là] Tape-m’en 5 !
Bart : Eh, nan, j’ai des principes. Je fais pas ça comme on distribue des bonbons.
Homer : Ray, lui, il me taperait dans la main.
Marge : Il ferait mieux de taper sur le toit ! [Elle est très fière de sa blague] Hein ?
Lisa : Ouais bravo ! [Elle lui tape dans la main]
Bart : Et toc ! [Il lui tape dans la main]
Homer : D’oh !

SEQ 9 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson
[Homer prépare les outils pour recouvrir le toit. Marge sort de la maison avec les enfants]
Marge : Venez, les enfants ! On va voir grand-père. Ensuite on conduira le chien chez le V-E-T-O. Puis on emmènera Bart se faire C-I-R-C-O-N-C-I-R-E.
Bart : Hein ?
Marge : Je te dirais ce que c’est quand ce sera fait. [Ils montent dans la voiture et démarrent et laissent Homer à ses outils. Ray arrive]
Ray : Salut, Homer.
Homer : Ouh, Ray. T’es arrivé à l’heure convenue ?
Ray : Ce que j’aime chez toi, Homer, c’est que tout t’impressionne.
Homer : « Impressionne » ? T’en connais des mots savants. ‘Faudra que je regarde dans le dico.

SEQ 10 – EXT/JOUR Maison des Simpson – Toit
[Ray et Homer sont sur le toit]
Ray : Ca représente pas mal de boulot. Quand t’as acheté la maison le toit était en bon état ?
Homer : J’ai pas regardé. C’est surtout pour la vue que je l’ai acheté. [Il montre un gigantesque panneau publicitaire en face de la maison. On y voit Krusty qui fait coucou à côté d’un bol de lait avec des céréales. Une brique déverse du lait en néon dans le bol. En dessous une inscription dit « CEREALES KRUSTY – C’est comme un gâteau d’anniversaire au petit-déjeuner »] Un jour, le bol va déborder et je serais en dessous.

SEQ 11 – EXT/JOUR Devant la maison de retraite
[Marge et les enfants sont garés devant l’entrée]
Marge : Les enfants, on a juste le temps de faire une petite visite à grand-père. Alors dés qu’il se sentira aimé et entouré, on se sauve. [Petit Papa Noël qui était dans la voiture saute par la fenêtre de la portière arrière et rentre dans la maison de retraite en courant] Il a dû sentir des restes. [Une infirmière promène un vieil homme dans un fauteuil roulant]
Infirmière : S’il vous plaît, nous les appelons des seniors !

SEQ 12 – INT/JOUR Maison de retraite – Salle commune
[Petit Papa Noël entre dans la salle ce qui provoque l’hystérie chez les personnes âgées présentes]
Abraham : Oh, regardez ! Un chien ! Oh, quelle bonne surprise ! [Il prend Petit Papa Noël sur ses genoux et le cajole] T’aimes qu’on te caresse, pitit coquin ! [Petit Papa Noël descend des genoux d’Abraham et court vers Jasper. Il lui attrape sa barbe dans la gueule et tous se mettent à l’applaudir] Ouais !! Bravo !! [Marge, Bart et Lisa entrent dans la salle commune]
Jasper : [Qui a toujours sa barbe coincée dans la gueule de Petit Papa Noël] On peut le garder s’il vous plaît ?
Bart : Garder mon chien ?! Jusqu’à quand ?
Abraham : Pas longtemps. Jusqu’à ce qu’on meure. [Petit Papa Noël lâche la barbe de Jasper et attrape la perruque d’une vieille dame. Elle se retrouve complètement chauve et éclate de rire. Petit Papa Noël, plus dément, que jamais, saute vers un vieux auquel il arrache la perfusion. La poche explose et il lape son contenu déversé sur le sol]
Marge : C’est vrai qu’il a l’air heureux.
Lisa : Sans compter que des études gériatriques montre que la présence d’animaux de compagnie retarde l’inévitable de l’...
Le vieux fou : [Agacé. Il coupe la parole à Lisa] Oui, d’accord, merci beaucoup. Et maintenant va donc jouer à la marelle sur l’autoroute !

SEQ 13 – EXT/JOUR Maison des Simpson – Toit
[Homer et Ray fixent des planches sur le toit avec des cloueuses. Homer s’étire en bayant et tire malencontreusement un clou sur le front de Ray]
Homer : Oh, excuse-moi mon vieux.
Ray : T’en fais pas Homer, [Il retire le clou planté au milieu de son front] T’en fais pas, Homer, ça arrive à tout le monde. [Il tire 4 clous dans le crâne d’Homer]
Homer : [Il enlève ses clous en les comptants] 1, 2, 3, 4. La guerre des clous est déclarée !
Ray : [En tirant des clous sur Homer] C’est pour ça que je suis devenu couvreur ! [Les deux hommes continuent à se lancer des clous en riant aux éclats]
Ned : [Du bas] Eh, Homer ! [Homer se penche et voit Flanders sur sa tondeuse à moteur qui a le capot percé d’une dizaine de clous]
Homer : T’as rien, Ned ? Ca va ?
Ned : Oui mais ma tondeuse ne s’en relèvera pas. [Homer tire un autre clou sur le pneu de la tondeuse qui se dégonfle aussitôt] Qu’est-ce que j’avais dit ?! AAAHH !!!! [Il s’en va en courant. Homer et Ray éclatent de rire]
Homer : C’est Ned Flanders. Dans tous les quartiers ‘y en a un. [Le bipeur de Ray sonne]
Ray : Oh, désolé, Homer. Il faut que je m’en aille. On me dit que mon fils a tenté je-ne-sais-quoi... Je déteste quand un message est coupé.

SEQ 14 – EXT/JOUR Maison des Simpson - Toit
[Ray est dans sa voiture. Il démarre laissant Homer, seul sur le toit]
Homer : Au revoir, Ray ! Au revoir ! Oooh... Mince, il a tourné. Ouh, je le vois à nouveau !! [Il court sur le toit et tombe dans le trou, s’écrasant sur un tas de chiffons dans le grenier. Il s’endort]

SEQ 15 – INT/JOUR Maison des Simpson – Grenier
[Il dort toujours. Marge et Bart sont dans le grenier]
Marge : Homer ! Tu baves sur mes vêtements pour les pauvres ! [Elle tire de sous Homer une vieille robe blanche] Et pourquoi ce trou est encore plus grand ?? [Elle montre le trou dans le toit]
Homer : T’en fais pas, Ray revient dans 5 minutes.
Marge : Il est plus de 6 heures ! Il ne reviendra pas ! C’est un mauvais couvreur et un faignant.
Homer : Eh, fais gaffe quand tu parles de Ray parce que ça pourrait bien être lui !
Marge : Lui quoi ?
Homer : Mon nouveau meilleur copain. On pense les mêmes trucs, on fait les mêmes trucs, je finis ses sandwichs et vice-versa... [Marge l’interrompt]
Marge : Je veux plus entendre parler de ce Ray ! Demain matin tu vas acheter des tuiles et réparer le toit tout seul !
Homer : Ray va pas être content.
Marge : T’es pas marié avec Ray !
Homer : Si je l’étais on aurait des enfants plus grands !

SEQ 16 – INT/JOUR Maison de retraite – Accueil
[Marge entre, suivie de Lisa]
Lisa : Ils vont être métamorphosés avec Petit Papa Noël pour les aimer.
Marge : Oui je te parie qu’ils sont en train de faire les fous comme des enfants. Comme dans la pub pour cette eau gazeuse.

SEQ 17 – INT/JOUR Maison de retraite – Salle commune
[Il fait sombre. Toutes les personnes âgées sont assises dans leur fauteuil devant la télé avec Petit Papa Noël allongé devant eux. Il est méconnaissable. Il est recouvert de rides, porte des lunettes aux verres très épais et regarde la télé d’un air endormi. Un cafard passe devant lui. Il tente de l’attraper en tendant le cou, n’y arrive pas et abandonne en reprenant son air abruti. Marge pousse un cri d’horreur]
Marge : C’est devenu un p’tit vieux ! Tiens, mon chien, un bon gros nonos. [Elle lui tend un os qu’il essaye d’attraper en remuant maladroitement sa patte. Marge lui passe la laisse] Il vaut mieux que je te ramène. Tu viens Lisa ? [Lisa s’est elle aussi métamorphosée en petite vieille. Elle se balance sur un rocking-chair et est recouverte d’un châle vert]
Lisa : [D’une voix chevrotante] Après la Roue de la Fortune.
Marge : Oh, ça c’est le bouquet ! [Elle sort en traînant Lisa et Petit Papa Noël]
Le vieux fou : C’est bien dommage. On avait ce chien depuis je sais plus combien de temps.
Abraham : Quel chien ?
Le vieux fou : Vous êtes qui, vous ?
Abraham : J’aimerais bien le savoir...

SEQ 18 – EXT/JOUR Batirama – Parking
[Homer et Bart se dirigent vers l’entrée du magasin]
Homer : Tu sais, fiston, mon père m’emmenait souvent à la quincaillerie Johnson. Le vieux Johnson t’expliquait comment réparer n’importe quoi. Quand ils ont ouvert ce magasin, il s’est pendu. [Ils entrent]

SEQ 19 – INT/JOUR Batirama
[Les rayons du magasin sont immenses. Homer est agenouillé et empile des tuiles. Bart le rejoint, portant une énorme pile de tuiles beaucoup plus grande que lui. Il peine beaucoup]
Homer : Ouh excuse-moi, je voulais la pile de tuiles sur l’étagère tout en haut. Ouh, Ray est là !! [Ray est monté sur un escabeau et porte une boîte d’ardoises]
Ray : Salut, Homer ! T’as vu, j’ai plus d’ardoises qu’un pilier de bar.
Homer : [Il éclate de rire puis s’arrête net] ‘Y a quoi dans la boîte ?
Ray : Je suis vraiment désolé de pas être revenu hier soir. On est toujours amis, hein ?
Homer : Évidemment qu’on l’est ! Euh... Si toi, tu veux bien...
Ray : [Très gêné] Bah moi je veux bien... si tu veux bien... [Les deux hommes sont très timides et n’osent plus se regarder pendant un moment] Tu sais quoi ? J’ai encore quelques bricoles à acheter et après, je viens finir ton toit ! [Il s’éloigne. Bart rejoint Homer]
Bart : Eh, p’pa, tu te rappelles quand t’as dit que si je me servais d’une tronçonneuse tout seul je me blesserais ? Bah, t’avais tort. J’ai blessé quelqu’un d’autre. [Il lui montre l’Adolescent boutonneux qui gît sous un gigantesque lustre un peu plus loin dans l’allée]
Adolescent boutonneux : Oh, j’ai trois quarts d’heure pour me préparer pour le bal du collège.

SEQ 20 – EXT/JOUR Maison des Simpson – Toit
[Homer est assis sur le toit et attend. Marge sort de la maison et le voit]
Marge : Qu’est-ce que tu fais ? Pourquoi tu répares pas le toit ?
Homer : J’ai pas besoin. Ray sera là d’une minute à l’autre.
Marge : [Énervée] Oh, j’en ai plein le dos d’entendre parler de ce type sur qui on ne peut pas compter et que je n’ai jamais vu, soit dit en passant !
Homer : Ouh, si c’est ça qui te gène t’as qu’à regarder le portrait que j’ai fait de lui. [Il montre un énorme portrait fait à la peinture sur tout le mur gauche de la maison]
Marge : Homer, quelle tête tu penserais que je ferais en voyant ça ?!
Homer : Ce genre de tête... [Il montre un portrait de Marge furieuse peint sur le mur d’à côté]

SEQ 21 – EXT/NUIT Maison des Simpson – Toit
[C’est le soir. Homer attend toujours, l’air épuisé]
Homer : [Il voit une voiture arriver] Ah, ah ? [Elle ne s’arrête pas] Oooh... [Il en aperçoit une autre qui ne s’arrête pas non plus] Ah, ah ? Oooh... [Il voit quelqu’un monter sur le toit] Ouh c’est lui ! [Il s’agit en fait de Marge qui a l’ait très énervée] Ooooh...
Marge : Homer, descend, on va dîner.
Homer : ‘Y a suffisamment pour Ray ?
Marge : Ray ne viendra pas !
Homer : Si, il viendra ! Son camion va tourner dans notre rue. Je vais le voooiiiir... maintenant ! Maintenant ! Maintenant ! Maintenant ! Maintenant ! Maaaaiiiintenant ! [Marge redescend dépitée] Maintenant ! Maintenant !

SEQ 22 – EXT/NUIT Maison des Simpson – Toit
[Il fait désormais nuit noire et Homer est toujours sur le toit. Il tremble de froid]
Homer : [D’une voix chevrotante] Maintenant ! Maintenant ! Maaaiintenant... [Marge monte sur le toit]
Marge : Homer, je sais où est Ray.
Homer : Ouh, tant mieux ! Il est où ? Dis-moi.
Marge : Mon chéri, ton ami Ray est dans ta tête.
Homer : Il tiendrait pas dans ma tête; c’est un humain Ray.
Marge : Euh... Il faut que tu comprennes une chose. Ray... n’existe pas.
Homer : Si, il existe ! Il va arriver et quand il sera là on va bien s’amuser, tu verras ! [Il éclate de rire et se met à gambader sur le toit] Ha, tu verras, tu verras ! Ouh ! On va rire ! Rire ! [Il tombe et roule sur le toit. Il continue à rigoler. Il passe par dessus la gouttière et s’écrase sur le sol] Ouch !
Marge : Homer ! [Homer rigole toujours comme un aliéné]

SEQ 23 – INT/JOUR Hôpital psychiatrique « Calmwood » - Chambre d’Homer
[À l’entrée de l’hôpital, un écriteau dit « Nous soignons la folie des matchs ». Dans la chambre, Homer est allongé sur un lit. Il ouvre ses yeux un à un et s’aperçoit qu’il porte un pyjama et qu’il est ligoté au matelas par des lanières en cuir]
Homer : Eh ! Où est-ce que je suis ?! Où sont mes pompes ?! [Il essaye de se libérer. Marge, Lisa, Bart, Ned et le docteur Hibbert sont également dans la chambre]
Dr Hibbert : Ho ho ! Débattez vous tant que vous voulez, vous ne pouvez rien faire, Homer. [Homer lui crache au visage] D’accord... [À Marge] Excusez-nous un instant. [Il tire le rideau et s’empare de son marteau. On voit l’ombre du docteur donner un coup sur la tête d’Homer. Il ouvre à nouveau les rideaux et on découvre Homer à moitié assommé]
Homer : Mais qu est-ce que je fais ici ? Je veux m’en aller...
Dr Hibbert : Nous vous relâcherons lorsque vous admettrez qu’il n’y a jamais eu des Ray Magini.
Homer : Bon je l’admets... [Il s’adresse au Ciel] Aide-moi, Ray ! Viens vite démêler tout ce chaos !
Marge : Homer, personne n’a jamais vu Ray à part toi.
Homer : Mais non, c’est faux ! Bart l’a vu quand on a acheté les tuiles.
Bart : Nan je l’ai pas vu, p’pa... J’ai vu que toi en train de parler tout seul. [On voit la scène dans le Bâtirama, vue par les yeux de Bart. Homer parle effectivement seul devant l’escabeau]
Homer : Flanders, t’as vu Ray sur le toit avec moi.
Ned : Navré, Homer. Tu pourras dire que je suis un incroyant parce que je ne crois pas l’avoir vu. [On voit la scène du toit, vue par les yeux de Ned. Il n’y a que Homer sur le toit, qui s’adresse seul à Flanders]
Homer dans le flash-back : T’as rien, Ned ? Ça va ?
Homer : Y a forcément quelqu’un qui l’a vu. Quelqu’un qui me déteste pas comme Flanders et Bart... Oh mais ouais ! Le barman du Nid-Bar !
Marge : J’ai appelé le « Nichons-Bar ». Le barman a dit que tu étais seul.
Dr Hibbert : Ray est un produit de votre imagination, Homer. Vous vous sentiez seul et incompris, alors vous vous êtes inventé un ami.
Lisa : Et la preuve c’est que « Ray Magini » est un anagramme de « Imaginaire » (NDA : Ray Magini est en fait l’anagramme de « Imaginary » qui signifie « Imaginaire » en anglais) [Lisa montre une feuille de papier sur lequel elle a écrit les deux noms puis relié les lettres afin de montrer qu’il s’agit bien d’un anagramme]
Homer : Ouah, mon subconscient c’est un vrai génie. Bah tout ça est très convainquant et... [Il voit par la fenêtre Ray en train de réparer son toit. Il est totalement paniqué] Ha ! Le voilà !! Il est là-bas !! Là ! Ouh ! Regardez !! Bah personne le voit ?! Ouh ! Y a que moi ?! Ouh ha ho ! On le voit que si on se met à ma place...
Dr Hibbert : Je ne crains que nous devions avoir recours aux électrochocs.
Marge : Aux électrochocs ?!
Dr Hibbert : En fait le terme scientifique est « thérapie électroconvulsive ».
Homer : Ça fait une sacrée différence. Électrifiez-moi, doc’ !
Bart : [Il lui tend un cadavre de tortue] Quand tu prendras le jus tu pourras tenir ma tortue ? Je vais la faire revivre.
Homer : [Attendri] Hooo, de quoi elle est morte ?
Bart : Je sais pas. Elle était morte quand je l’ai trouvée.

SEQ 24 – INT/JOUR Hôpital psychiatrique « Calmwood » - Salle d’opération
[Homer est attaché la table d’opération qui se situe au centre de la pièce. Il est entouré de deux infirmiers, du docteur Hibbert et de Marge. Un des deux infirmiers lui met des électrodes sur le crâne et l’autre un palet en plastique à mordre dans la bouche]
Dr Hibbert : C’est fait pour être mordu, pas mangé, bon sang ! [On voit Homer avaler le palet]
Homer : Désolé. Donnez m’en un qu’a pas aussi bon goût !
Dr Hibbert : C’est du caoutchouc enduit de vaseline.
Homer : Marge, note-le pour m’en faire à la maison.
Dr Hibbert : Il est grand temps de commencer le traitement... [Il tourne un bouton qui met en route l’électricité. Homer hurle et grimace de douleur puis Hibbert arrête l’appareil]
Marge : Comment tu te sens, mon chou ?
Homer : Beaucoup mieux.
Dr Hibbert : Voyez vous quelqu’un ici qui n’est pas là ?
Homer : Non. Juste vous, Marge et Bambi. Hihi !... Je plaisante !
Dr Hibbert : Ho ho ! Je vois que vous n’avez pas perdu le sens de l’humour ! [Il prend soudain un air grave] C’est très mauvais signe. [Il tourne à nouveau le bouton. Homer recommence ses cris et ses grimaces]

SEQ 25 – INT/JOUR Hôpital psychiatrique « Calmwood » - Cabinet du docteur Hibbert
[Hibbert montre différentes photos à Homer qui est encore attaché aux électrodes]
Homer : [Hibbert lui montre une photo de Marge] Réel. [Un dessin d’Itchy et Scratchy] Pas réel. [Une photo de Bart] Réel. [Une photo de Robin des Bois] Réel.
Dr Hibbert : Oh navré, Homer, mais des historiens ont eu récemment la preuve que Robin des Bois n’a jamais existé. [Il lui renvoie du jus]
Homer : [En train de se faire électrocuter] Fascinant !

SEQ 26 – EXT/JOUR Hôpital psychiatrique « Calmwood » - Parvis
[Six semaines plus tard. Marge et les enfants vont rendre visite à Homer. Hibbert les attendait à l’entrée de l’hôpital et marche à leur rencontre]
Dr Hibbert : Soyez rassurés les enfants, votre père va très bien maintenant.
Bart : Il a la frite ?
Dr Hibbert : Oh, ça reviendra tout doucement avec le temps.

SEQ 27 – INT/JOUR Hôpital psychiatrique « Calmwood » - Hall
[Bart et Lisa attendent sur le divan. Marge arrive, accompagnée d’Homer]
Bart & Lisa : Papa ! [Ils courent à sa rencontre et déplient une banderole « On A notre papa pas fou », le « pas » ayant été rajouté après]
Homer : Moi aussi je vous aime. [Il les prend dans ses bras] Bah je suis content de plus être sur la table d’électrochocs ! Quoi que, pour être franc, j’aimais bien être allongé.
[Ray entre dans le hall]
Ray : Salut, Homer !
Homer : [Terrifié] Aaah ! C’est Ray ! Je le vois à nouveau ! Monstre ! Tu existes pas ! [Il s’empare d’une chaise et frappe violemment Ray avec]
Ray : [Furieux] Eh, j’aime pas qu’on me traite de monstre et qu’on doute de mon existence ! [Il donne un coup de poing à Homer qui se retrouve au sol]
Homer : L’incroyable pouvoir de l’esprit humain... [Il s’évanouit]
Marge : Moi aussi je le vois !
Bart : Je le vois aussi !
Dr Hibbert : Ho oh... Ca m’inquiète pas, vous avez renoncé à me poursuivre quoi qu’il arrive.
Marge : Quand est-ce que j’ai accepté ça ?
Dr Hibbert : Quand j’ai validé votre ticket de parking.
Marge : Vous n’avez pas validé mon ticket ! [Elle lui montre son ticket. Le docteur Hibbert en profite pour le poinçonner]
Dr Hibbert : Échec et Mat ! [Il éclate de rire]

SEQ 28 – INT/JOUR Hôpital psychiatrique « Calmwood » - Chambre d’Homer
[Homer est allongé sur lit. Sont présents autour de lui Marge, Bart, Lisa, Ray, le docteur Hibbert, Ned et le barman du Nid-Bar]
Homer : Alors Ray existe bien ?
Ray : Eh oui ! Et maintenant, voyons cette invraisemblable série d’événements qui a conduit à cette farce « tragiquoïque ».
Barman : A cause de mon cache-œil, je n’ai pas vu Ray assis au bar. [On voit la scène où Homer est avec Ray dans le Nid-Bar, vue par le barman. On constate qu’à cause du bandeau sur son œil gauche, le barman voyait une grosse tache noire à la place de Ray] Je n’ai vu que vous mangeant, buvant et parlant tout seul.
Ray : Vous, Ned, vous ne m’avez pas vu parce que j’étais caché derrière la cheminée.
Ned : J’ai une vue perçante avec mes lunettes, mais elle ne va pas jusqu’à percer les murs.
Bart : Eh, attendez, attendez ! Comment ça se fait qu’à Bâtirama, j’ai vu Homer qui parlait tout seul ??
Ray : Oh, ça... [Tout le monde réfléchit lorsque le docteur Stephen Hawking entre dans la pièce]
Hawking : [Par l’intermédiaire de son ordinateur parlant] Je peux l’expliquer. J’ai suivi la trajectoire d’une déchirure dans le tissu de l’espace-temps [On voit une image de l’univers qui se déchire en deux. Puis on voit le docteur Stephen Hawking dans un rayon du Bâtirama] Celle-ci, en se combinant avec les particules de métal en suspension dans le magasin, a créé un trou noir miniature. [On voit un tourbillon de particules bleues se former au milieu de l’allée du magasin] Cette anomalie s’est ensuite placée entre Homer et Bart, ce qui a provoqué une lentille gravitationnelle qui a absorbé la lumière renvoyée par Ray le couvreur. [On voit le trou noir se placer derrière Ray et absorber la lumière qu’il renvoie vers Bart. On revient dans la chambre d’Homer où tout le monde regarde Hawking d’un air incrédule. Puis ils dirigent tous leur regard vers Lisa]
Lisa : Ça me paraît... vraisemblable.
Tous : [Ils sautent de joie] Ouaaais !!
Marge : Oh attendez ! Il y a une dernière chose qui n’est pas logique. Pourquoi après avoir commencé notre toit, vous avez disparu ?
Ray : Oh c’est simple : je suis artisan. [Ils éclatent tous de rire]
Marge : Effectivement vous êtes tous des escrocs ! [Tout le monde rigole de plus belle]
Ray : Ouais on est tous des escrocs, c’est sûr. [Homer rigole tout seul. Il s’en aperçoit et s’arrête]
Homer : Eh, attendez voir ! Moi, j’ai vachement beaucoup souffert à cause de ce pitit « malentendu ». On doit me dédommager.
Dr Hibbert : Écoutez, Homer, je pourrais racheter ma faute en vous frottant les yeux gratuitement.
Homer : Ça, ça va de soit. Je veux autre chose ! Une chose beaucoup plus moins drôle...

SEQ 29 – EXT/JOUR Maison des Simpson – Toit
[Homer et Ray sont assis sur le toit dans des chaises pliantes et sirotent une bière. Devant eux, le docteur Hibbert est en marcel et répare le toit]
Dr Hibbert : [Épuisé] Homer, est-ce que je peux arrêter ? Je dois opérer demain matin.
Homer : Seulement quand les gouttières seront nickel.
Dr Hibbert : [Il marmonne] Grmbl... Espèce de crétin...
Ray : Ouais alors je te disais donc que ça passe le lundi à 21h sur CBS. ‘Faut surtout pas le rater. C’est comme avec les couvreurs.
Homer : Qu’est-ce tu veux dire ? Je pige pas.
Ray : Quand t’as la chance d’en tenir un, faut surtout pas le laisser filer ! [Les deux hommes éclatent de rire]
Script écrit en mars 2006 par Anatole . Mis à jour le 03/01/2010 par heub
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2018 The Simpsons Park