Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

24/11/2017
James L.Brooks, le producteur de la série, a établi un accord exceptionnel avec la Fox qui empêche toute censure dans le processus de création. Ainsi, la série est libre de critiquer la FOX.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Chef de cœur
Homer et le chef Wiggum se lient d'amitié...
25/11 à 19h55 (W9)
Tous les goûts sont permis
Marge participe à un concours de cuisine...
25/11 à 20h25 (W9)
Coucher avec l'ennemi
Nelson vient habiter chez les Simpson...
25/11 à 21h00 (W9)

Derniers commentaires

Les Simpson 80 | On apprends beaucoup sur les Simpson c'est super (Parlons Simpson #27 Lisa)

Les Simpson59 | Carnat89 : Un grand merci à toi ! Je suis tellement pressé et j'ai si hâte de voir les nouvelles... (Enfin, les dernières saisons vont être diffusées en VF)

Carnat89 | Pour ceux qui cherchent le dossier de presse en question, il est disponible ici :... (Enfin, les dernières saisons vont être diffusées en VF)

romualdderon2 | De très bonnes audiences. (29x06 - The Old Blue Mayor She Ain't What She Used To Be)

Zozo 5 | J'adore ces vidéo. (Parlons Simpson #27 Lisa)

Script : Grand-père Simpson et le trésor maudit

SEQ 1 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Classe de Mme Krapabelle[Sur une banderole, au dessus des portes d’entrée de l’école, on peut lire : « Journée des grands-parents ». Chaque élève rentre dans le bâtiment avec son grand-père ou sa grand-mère]
[Mme Krapabelle écrit « Bienvenue aux grands-parents » sur le tableau. Bart est dans la classe avec Abraham. Celui-ci crache par terre]
Bart : Grand-père ! Ca m’est égal que tu craches chez nous mais pas ici, je travaille avec eux !
Abraham : Ooooh ! Crénons de crénons ! C’est pas ma faute si y a pas de crachoir dans cette école ! [Il crache à nouveau]
Edna : Bien. [Les enfants et leurs grands parents s’assoient] Les papys et les mamys, on a hâte de partager votre sagesse, votre expérience, et cætera et cætera... On commence par le grand-père de Milhouse. [Celui-ci se lève. Il porte un chapeau de pêcheur]
Grand-père de Milhouse : Euh, combien d’entre vous ont une maison ?
Enfants : Moi ! Moi !
Grand-père de Milhouse : Très bien, et combien d’entre vous sont venus à l’école au volant de leur maison ? [Tous les enfants lèvent la main puis la baisse, ne comprenant pas]
Terri : Quoi ?
Martin : Qu’est-ce que ?...
Grand-père de Milhouse : Eh bien moi, oui ! Ha, ha, ha ! Non, je ne suis pas Superman, hein. J’ai un camping-car, c’est tout. [Il montre son camping-car par la fenêtre. Tous les enfants s’approchent de la vitre pour le contempler] Ma nouvelle femme et moi on sillonne le pays en quête d’aventures. Cet Automne, on a gagné le concours de la meilleure Moule-frite à Beaumont, au Texas.
Enfants : Waaaaaaah !
Abraham : T’as vraiment pas les pieds sur terre Van Houten ! Le jour où tu tomberas dans ta douche, ce truc sera ton tombeau ! [Bart est gêné que son grand-père agisse ainsi]
Bart : Tais-toi grand-père... tiens, tu veux pas cracher plutôt ? [Il ouvre son pupitre. Abraham crache dedans. Le grand-père de Nelson est maintenant devant la classe. Il porte une robe de juge et a un maillet dans les mains]
Grand-père de Nelson : Hé, hé, hé, hé ! Non, je ne suis pas Superman. Je suis juge. D’ailleurs, ce matin même j’ai condamné à mort mon 46ème homme... Euh, ha, ha, ha ! Non, 47ème ! [Il va se rasoir près de Nelson]
Nelson : Waaaaaw ! 47ème ! Pépé, je t’adore !
Abraham : Ouaiiis ! Moi j’ai peut-être pas un beau peignoir et un marteau comme ce M’as-tu-vu, mais j’ai des bonnes pantoufles et une cuiller en bois ! [Il sort une cuiller de dessous sa chemise] Tenez ! [Bart est extrêmement gêné par son comportement. Mme Krapabelle s’approche de lui]
Edna : [D’un air sarcastique] Bart, ton grand-père aimerait peut-être s’adresser à vous et donner ainsi l’occasion à quelqu’un de l’interrompre...
Bart : Oh, s’il vous plait ! Non !
Abraham : C’est pas trop tôt, tête creuse ! [Il frappe le front d’Edna avec la cuiller]
Edna : Oh !! [Abraham s’assied au bureau de Mme Krapabelle]
Enfants : Ooooh !
Fille : T’as vu ce qu’il a fait !?
Abraham : Mon histoire... Eh, oh ! On écoute !! [Tout le monde se tait] Mon histoire commence à Mille neuf cent Tirli deux. Fallait qu’on dise Tirli parce que le Kaiser nous avait volé le mot vingt. J’ai poursuivis ce vaurien pour lui reprendre, mais j’ai abandonné au bout de Tirli sept kilomètres. [Bart, honteux de son grand-père, se baisse de plus en plus]
Martin : Hi, hi, hi ! Tirli, ça j’en doute un peu !
Abraham : T’es pas jouasse gros lard !? Trop de gâteaux, c’est ça ton problème ! [Martin est choqué. Les autres enfants se moquent de lui]
Enfants : Hi, hi, hi ! [Abraham pose ses pieds sur le bureau de Mme Krapabelle. On entend des craquements lorsqu’il les pose]
Abraham : Maintenant, j’aimerai m’écarter du sujet que j’avais préparé pour vous raconter comment j’ai inventer les Vater closed...
Edna : Vater... ? Ha, ha, ha ! [Tout le monde rigole sauf Abraham et Bart qui est extrêmement gêné]
Tous : Ha, ha, ha, ha !
Abraham : Arrêtez de ricaner ! J’ai passé 3 ans sur ces vaters !
Tous : Ha, ha, ha, ha ! [Bart est tellement gêné qu’il cache sa tête dans son T-shirt]

SEQ 2 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salle à manger[Les Simpson sont à table. Bart raconte à sa famille ce que Abraham lui a fait endurer à l’école]
Bart : Ensuite, il a prétendu que c’était lui qui avait monté les chats et les chiens les uns contre les autres ! Pourquoi il invente toujours des histoires débiles ?
Homer : Il est pit-être temps de mettre grand-père dans une maison.
Lisa : Tu l’as déjà mis dans une maison !
Bart : Il faut peut-être une maison où il aura pas le droit de sortir.
Lisa : Non, les gens âgés méritent notre respect. Regarde Jacques Cousteau et Goldie Hawn, tu les enfermerais pas comme des citoyens de second ordre !
Homer : Pfff ! De second ordre, ho, ho ! Et la location vieillesse, les tickets de bus gratos, les aides à domicile, les lunettes à double foyer, les futals qui remontent jusque sous les bras et tous les autres avantages ! Hou, tu veux que je te dise, les vieux ils ont la belle vie !

SEQ 3 – INT/JOUR Maison de retraite – Chambre d’Abraham[Abraham est assis sur son lit et s’ennuie profondément. Il prend alors son courrier]
Abraham : Hum... Voyons ça... [Il déplie une feuille de papier. Il est écrit dessus : « Vivez éternellement »] Ooooh... [Il déplie la feuille à fond et voit qu’il est en fait écrit « Vivez éternellement sous forme de plaque souvenir ». En dessous de la phrase on voit une photo d’une vieille femme sur une plaque] Oooooh ! [Il prend un 2ème prospectus. Sur celui-ci on voit un grand-père courir. Il est inscrit : « Courez... ». Il déplie le prospectus et voit qu’il est en fait écrit : « Courez à la boutique de cannes »] Oooooooh ! [Sur un 3ème prospectus, on voit un orque sauter dans un bassin. Un prêtre est sur une passerelle. On voit qu’il y a une chaussure et une paire des lunettes dans les airs. L’orque a, en fait, avalé un vieillard. Il inscrit : « Faites vos funérailles à Sea World »] Oooooooh ! Oooh, ces réclames valaient pas le coup que je me lève ! [Il chiffone les prospectus et les jette] Si je me rendors quelques jours j’aurai peut-être pleins de gentilles lettres au réveil...Oh, qu’est-ce que c’est que ça ?... [Il prend une enveloppe qu’il n’a pas encore ouverte. Il l’ouvre et prend la feuille qui est à l’intérieur. Dessus on peut voir un logo représentant un poisson de couleur rouge, très musclé avec des canines tranchantes et une crête sur le crâne. Il est inscrit à côté : « Les poissons diables ». Dans le corps de la lettre, il est juste écrit : « Asa Phelps est mort »] Asa Phelps est...Ooooh ! Le 7ème poisson diable est mort !? Ca veut dire que le trésor est quasiment à moi !

SEQ 4 – EXT/JOUR Cimetière[Abraham et Burns sont les seuls à se rendre à l’enterrement pluvieux de Asa Phelps. Sur sa tombe, on peut voir le logo des Poissons diables. Le révérend Lovejoy dit quelques mots à propos du défunt]
Lovejoy : Asa Phelps aura vécu toute sa vie à Springfield, sauf ses 4 ans de service durant la seconde guerre mondiale et une journée d’excursion avec l’école... [Pendant le discours de Lovejoy, Burns montre une clef à Abraham. Abe, lui, tire un long ruban qui se trouve sous son manteau. Une fois le ruban entièrement sorti de son manteau, on peut voir une clef accrochée à l’extrémité. La même que celle de Burns] Il a travaillé à la fabrique de cloches d’église et de canons comme ouvrier pondeur, jusqu’à ce qu’il soit remplacé par une pondeusmatique et meurt. [Lovejoy s’en va en voiture. Abraham et Burns s’approchent ensuite d’une stèle sur laquelle se trouve une statue représentant Un poisson Diable. Burns écarte les buissons qui se trouvent dessus. Là, on voit une sorte de coffre fort avec 9 serrures tout autour. 7 clefs sont déjà dans les serrures. Abraham et Burns placent leur clef dans les 2 serrures vides et ouvrent le coffre]
M. Burns : Je vous en prie, à vous l’honneur. [Abraham prend le petit coffret qui se trouve à l’intérieur. Il l’ouvre et prend une feuille de papier sur laquelle sont écrit 9 noms. 6 d’entre eux sont barrés sauf : Abe Simpson, Montgomery Burns et Asa Phelps. Abraham raille ce dernier avec un stylo. Abraham remet ensuite la feuille dans le coffret et le coffret dans le coffre-fort] Eh bien Simpson, en voila 7 de partis. Dés que vous serez dans votre cercueil en contre-plaqué, je serai le seul survivant et le trésor sera à moi !
Abraham : Il faudra me tuer d’abord pour ça !
M. Burns : Aaah ! C’est de cela qu’il s’agit ! Ooooooh, Simpson ! Vous ne pouvez donc pas tenir 5 secondes sans vous humilier !? [Soudain, les bretelles d’Abraham se cassent, son pantalon tombe sur ses pieds. Il se retrouve donc en caleçon devant Burns]
Abraham : ...J’ai tenu combien ? [Burns se dirige vers sa limousine. Abe remonte son pantalon]
M. Burns : Votre comportement clownesque ne changera rien. Nous avons tous conclus un pacte et juré sur notre vie de le respecter. [Burns monte dans la limousine et s’adresse à Smithers qui est au volant] Smithers, il faut tuer cet homme. [La limousine démarre. Abraham regarde le véhicule partir. Après quelques instants, son pantalon tombe à nouveaux sur ses pieds]

SEQ 5 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Bureau de Burns[Burns consulte son répertoire qui classe les cartes d’adresses]
M. Burns : Ah, voyons voir... « Radiesthésiste, magnétiseur, lévitationiste, envoûteur, alphabétiseur »... Ha, ha ! « Assassin » !
Smithers : Je m’interroge monsieur. Devons-nous vraiment... liquider Abraham Simpson ? Parce que je connais bien son état physique. Peut-être qu’en patientant, la nature l’assassinera à notre place.
M. Burns : Je ne courrais pas le risque. Je ne laisserais pas ce Simpson s’emparer du magot des Poissons Diables, et je ne peux l’avoir sans sa clef... [Il prend l’une des cartes] Aaaah ! Voici l’homme qu’il me faut : Fernando Vidal. L’assassin le plus sournois du monde...

SEQ 6 – INT/JOUR Mexique – Villa de Fernando Vidal[Le téléphone sonne chez Fernando Vidal. Il répond]
Vidal : Olla.
M. Burns : [Au téléphone] Fernando, c’est M.B.
Vidal : Aaah ! Marlon Brando. Vous voulez encore que je vous débarrasse d’un paparazzi ?
M. Burns : [Au téléphone] Non ! C’est Montgomery Burns !
Vidal : Oh... Caramba !
M. Burns : [Au téléphone] Je vous envoie une photo par [???] fax. Vous allez prendre l’avion pour Springfield et assassiner cet homme, séance tenante. [Smithers lui faxe une photo d’Abraham sur laquelle on le voit manger des haricots en boite. Vidal raccroche le téléphone, prend la photo qu’on lui a faxée et s’allume une cigarette]
Vidal : Ah, les conserves d’El monte... Savoure-les grand-père, ce seront tes dernières. [Il troue la feuille avec sa cigarette]

SEQ 7 – INT/NUIT Maison de retraite – Chambre d’Abraham[Abraham est en train de dormir paisiblement. Burns et Vidal sont à la fenêtre de la chambre, à l’extérieur. Vidal met quelques goûtes de poison dans le verre à dents d’Abraham, ensuite, il avance les aiguilles de son réveil matin pour qu’il sonne plus tôt que prévu. Burns et Vidal se cachent, le réveil sonne, Abraham se lève en sursaut]
Abraham : Hein ? Quelle heure !? Je me lève ! Je me lève ! [Il veut jeter son réveil et mettre ses dents mais il est si surprit par la sonnerie qu’il fait l’inverse. Il jette son verre à dent et met le réveil dans sa bouche] Mmmmmmmmh !! [Il s’en va en courrant. Vidal et Burns regardent par la fenêtre]
Vidal : [Croyant que son geste était volontaire] Ooooh ! Il est plus malin qu’il n’en a l’air !

SEQ 8 – INT/JOUR Maison de retraite – Chambre d’Abraham[Le lendemain, la limousine de Burns se gare devant la maison de retraite. Abraham est assit sur son lit d’un air déprimé]
Infirmière : [A l’interphone] Abraham Simpson, votre famille est venue vous rendre visite.
Abraham : Chic alors ! Ma famille vient me rendre visite !

SEQ 9 – INT/JOUR Maison de retraite – Couloir[Abraham court dans le couloir d’un air joyeux pour voir sa famille. Soudain, il s’arrête de courir]
Abraham : Holala ! Attend voir ! Ma famille vient jamais me... [On lui lance un poignard. Abe se baisse pour l’éviter] Aaaaaaaah !! [On voit que c’est Vidal qui lui a lancé le poignard. Il est déguisé en Homer. Il porte les mêmes vêtements que lui, a un faux crâne avec 2 cheveux sur la tête et une fausse barbe qu’il jette d’ailleurs par terre, furieux d’avoir raté son coup]
Vidal : D’oooh ! Pas encore ! [Burns, lui est déguisé en Marge : Robe verte, escarpins rouges, collier et une grande perruque bleue sur la tête]
M. Burns : J’en ai ras la perruque de vos plans à la mormoilchose ! [Smithers passe devant eux. Il est déguisé en Bart. Il porte les mêmes vêtements que lui. Il a aussi une perruque jaune sur sa tête en forme de piques comme Bart]
Smithers : Je vais en voiture les mecs.

SEQ 10 – EXT/JOUR Devant la maison de retraite – Limousine de Burns[Vidal, Burns et Smithers élaborent un plan pour tuer Abraham. Vidal a un plan de la maison de retraite sous les yeux et utilise un compas pour prendre des mesures]
Vidal : Il y a plus d’une façon de tuer un homme, mais c’est une chose aussi complexe et précise qu’une partie d’échecs jouée avec brio.

SEQ 11 – INT/JOUR Maison de retraite – Salle de détente[Vidal entre dans la pièce et tire n’importe où avec sa mitraillette. Il détruit pratiquement tout. Abraham et Jasper sont tout 2 assis dans des fauteuils et échappent miraculeusement aux balles de Vidal. Jasper reste immobile malgré les tirs qui viennent d’avoir lieu]
Jasper : C’était moi ou c’était toi ? [Abraham s’enfuie sous la pluie de balles que déverse la mitraillette de Vidal]

SEQ 12 – INT/JOUR Maison de retraite – Entrée[Abraham court vers l’entrée de la maison de retraite. Il s’approche du guichet où se trouve une infirmière qui distribue les pilules aux résidents]
Abraham : Au secours ! Infirmière, quelqu’un veut me tuer !
Infirmière : D’accord. On va tout de suite remédier à ça. Commençons par doubler votre dose de pilules... [Vidal arrive et détruit tout avec sa mitraillette. Abraham se jette par terre pour éviter la pluie de balles. L’infirmière prend alors un fusil à pompe et tire en l’air plusieurs fois, en direction de Vidal, d’un air énervé] Nos retraités... [Elle tire] Aimeraient faire... [Elle tire] La sieste !! [Vidal, apeuré, s’en va en courrant]

SEQ 13 – INT/JOUR Maison des Simpson – Séjour[Abraham tambourine comme un fou à la porte d’entrée de la maison. Homer, Bart et Lisa ne sont pas du tout inquiets. Abraham joue avec un piège-doigts, Bart lit une BD et Lisa lit un livre]
Abraham : Eh ! Ouvrez-moi ! Quelqu’un essaie de me tuer ! Ooooh, Jésus Marie Joseph ! Faites qu’ils m’ouvrent la porte !! [Marge regarde tranquillement par l’œil de bœuf de la porte]
Homer : Qui qu’est là ?
Marge : C’est grand-père... J’ai l’impression qu’il a encore mangé trop de radis noirs.
[Quelques instants plus tard, Abraham est allongé sur le canapé avec un gant de toilette humide sur le front. Les Simpson sont autour de lui]
Abraham : Ensuite, un couteau m’a effleuré la tête. [Il pointe Homer puis Marge du doigt] Et toi t’étais là... Et toi aussi t’y étais.
Lisa : Euh... Grand-père, je vais peut-être mouiller le gant de toilette...
Abraham : Il est assez mouillé ! [Il le jette] Ecoutez ! Monty Burns essaie de me tuer. Tout ça parce que... Euh... Euh... Je peux pas le dire.
Bart : Oooh, tu vas bien inventer quelque chose. Fais comme si tous mes copains de classe étaient là !
Abraham : Il faut que je me planque ici quelques temps. Ils sont peut-être encore à mes trousses ! [Il va discrètement regarder à la fenêtre pour voir si Burns et Vidal ne l’ont pas suivi]
Lisa : Waaah ! Il est encore plus agité que d’habitude. On devrait peut-être le garder chez nous.
Marge : Où est-ce qu’on va le mettre ?
Homer : Chez Bart.
Lisa : Chez Bart.
Marge : Chez Bart.
Bart : Poubelle !

SEQ 14 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre de Bart[On voit une benne à ordure derrière la maison des Simpson. Bart la regarde en soupirant depuis la fenêtre de sa chambre. Abraham s’installe dans la chambre de Bart]
Abraham : Désolé de t’envahir, mais je vais te confier un secret. Burns est à mes trousses parce qu’il veut le trésor des poissons diables.
Bart : [Enervé] Si tu dois partager ma chambre, arrête de me raconter des trucs bidon !
Abraham : Hein !? Des trucs bidon ? Et ça, c’est quoi !? [Il remonte la manche de son bras droit et montre un tatouage tout ridé qu’il a sur le biceps : Le logo des poissons diables]
Bart : Un truc bidon ridé !
Abraham : Je t’en ficherai... Pfff ! [Avec sa main, il tend la peau où se trouve le logo pour que Bart puisse le voir convenablement] Ca, ça date de la 2ème guerre mondiale !

SEQ 15 – EXT/JOUR Flash back 2ème guerre mondiale – Champ de bataille[On voit des images de l’époque où Abraham était à l’armée]
Abraham : [En voix off] A l’époque on me connaissait comme étant le sergent Simpson. [Abraham fait signe à ses hommes d’avancer. Ils courent tous se protéger derrière un muret] Je commandais les Poissons Diables Volants. Le groupe le plus combatif dans la compagnie la plus combative du bataillon le plus combatif de l’armée. [Abraham prend une grenade et la jette derrière le mur, là où des nazies les canardent avec une mitrailleuse. Elle explose, un casque de nazie tombe aux pieds des Poissons Diables] On était tous de Springfield. Y avait le père du chef de la police, Iggy Wiggum...
Iggy : Euh, si quelqu’un trouve une grenade dégoupillée, elle est à moi... [Soudain, son sac à dos explose. Les Poissons Diables rigolent]
Abraham : [En voix off] Notre radio c’était Sheldon Skinner. [Sur son sac, quelqu’un à collé une feuille sur laquelle il est écrit : « Tirez sur moi ». Sheldon prend la feuille]
Sheldon : [En colère] Oui, d’accord ! Très drôle. De toutes façons, c’est pas pour me faire des amis que je me suis engagé ! [Un tank passe devant lui]
Abraham : [En voix off] Et pour protéger nos arrières, y avait le 3ème classe Arnie Gumble. [On entend Arnie roter dans le tank] Y avait aussi Griff, Aza, Ox et Etch. [On voit ces 4 militaires tour à tour] Mais chaque unité à son fauteur de troubles. Le nôtre c’était un simple soldat. Un petit prétentieux nommé Montgomery Burns... [Ox et Etch transportent Burns sur un brancard. Il est inconscient. Soudain, il se réveille]
Burns jeune : [Il baille] Aaaaaah ! Vous n’avez pas encore gagné la guerre !?
Ox : Oh ! Eh ! T’avais dit que t’étais mort !
Burns jeune : Oui. Mort... de fatigue, mais je suis requinqué maintenant, merci... [Il se lève]

SEQ 16 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre de Bart[Retour au présent. Bart ne croit pas un mot à son histoire]
Bart : Hum, hum... Tu commandais le type le plus riche et le plus puissant de la ville... Comment ça se fait que tu étais sergent et lui un simple soldat ?
Abraham : Ben, il avait été cassé pour avoir essayer de déserter en se déguisant en paysage, et on l’a eu sur les bras.

SEQ 17 – EXT/JOUR Flash back 2ème guerre mondiale – Champ de bataille[Abraham, caché derrière une bute, vise la tête d’Hitler avec son fusil sniper pendant que celui-ci décore ses soldats nazis]
Abraham jeune : Hé, hé ! Cette fois, t’auras vraiment une case de vide, Hitler ! [Une balle de tennis tombe sur le canon du fusil d’Abraham. Le coup part tout seul et traverse le chapeau d’Hitler. Les nazis et Hitler lui-même sont surpris]
Nazis : Ooooh !... [Abraham, très énervé, regarde derrière lui et voit Burns avec une raquette de tennis entre les mains]
Burns jeune : Un coup de main ?
[Plus tard. Burns se cache dans les tranchées pendant que les Poissons Diables combattent héroïquement. Soudain, un obus tombe près de lui]
Abraham jeune : Attention ! [Abraham protège Burns en mettant son casque sur l’obus. L’obus explose et Abraham est propulsé dans les airs]

SEQ 18 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre de Bart[Abraham saute sur le lit de Bart]
Abraham : Boum ! Ca fait boum ! Boum ! Comme je te dis ! Ils ont pris une photo de mon popotin pour le magazine des armées... Enfin, du moins c’est ce qu’ils m’ont dit...
Bart : Si tu lui as sauvé la vie, pourquoi il veut te tuer Burns ?
Abraham : C’était dans les derniers jours de la guerre. On venait de déloger des allemands d’un château abandonné...

SEQ 19 – INT/JOUR Flash back 2ème guerre mondiale – Château abandonné[Les Poissons Diables emmènent les quelques nazis qui se trouvent dans le château. Burns descend les escaliers avec un tableau dans les mains]
Arnie : Eééh ! Burnie a trouvé des tableaux !
Iggy : Eh dis donc toi, attend voir, on a pas le droit de voler des civiles !
Abraham jeune : Tu veux que je fasse un rapport au commandant Flanders !? Laisse-les Burnsie !
Burns jeune : Les laisser pour qui ? Les allemands qui nous ont canardés toute la journée ? Je les embarque ! On sera tous riches, aussi riches que les nazis.
Arnie : Waaah ! J’aimerai bien être aussi riche que les nazis !
Etch : Pensez à ce qu’on pourrait s’offrir avec toute cette oseille !
Sheldon : Oui, je pourrais me payer du poulet rôti 3 fois par jours !
Iggy : Je me payerai la dernière studebaker avec un ventilateur sur le tableau de bord !
Arnie : Ca m’ouvrirait les portes de la haute... [Il rote] Société !
Abraham jeune : Eh bien, j’ai un peu mauvaise conscience. Un petit pécule serait le bienvenu pour ma retraite. Je crois que j’aimerai pas finir mes jours dans un hospice...
Burns jeune : Alors c’est d’accord. Evidement, on ne peut pas vendre les toiles maintenant, on se ferait prendre... Combien parmi vous connaissent le system appelé Tontine ? [Tout le monde reste immobile, sans répondre pendant quelques instants, puis, au bout de quelques secondes, Ox lève la main] Très bien Ox, vas-y, explique-nous.
Ox : Euh... En gros, on passe tous un contrat par lequel le dernier participant vivant devient le seul possesseur de toutes les chouettes peintures.
Burns jeune : Bravo Oxford. [Il sort un crayon et une feuille sur laquelle on peut voir le logo des Poissons Diables] Bon, rappelez-vous, nous ne pouvons pas tous signer d’une croix. [Plus tard, Abraham met toutes les peintures dans un coffre-fort et le cèle]
Abraham : [En voix off] Et puis, on a enfermé les tableaux en sachant qu’un seul d’entre nous les reverraient un jour. [Les 9 militaires mettent alors leur main l’une sur l’autre pour conclure le pacte]

SEQ 20 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre de Bart[Le flash-back est terminé. Retour au présent]
Abraham : Ox nous a quitté le premier. Il a chopé une hernie en transportant la caisse. 5 autres sont morts dans le fameux naufrage, le jour de la fête des anciens combattants. Et maintenant qu’Asa est parti, il reste plus que moi et Burns.
Bart : [Ne croyant pas l’histoire d’Abraham] Super ton histoire grand-père, bien que ça manque de vampires. Bonne nuit. [Il éteint sa lampe de chevet et se couche]
Abraham : [A lui-même, d’un air triste] Ooooh ! Même mon petit fils me prend pour un menteur !... [Soudain, un bruit grinçant se fait entendre. Une scie électrique fait un trou dans le mur]
Bart et Abraham : Aaaaaaaaaaaah !!! [Le pant de mur découpé s’effondre. Burns, à bord d’une nacelle d’un élévateur rentre dans la chambre de Bart]
Abraham : Me tuez pas !
M. Burns : J’ai essayé de trouver un compromis Simpson ! Mais monsieur tient à vivre coûte que coûte ! Maintenant, donnez-moi la clef du trésor des Poissons Diables !
Bart : Waaaaah ! Y a vraiment un trésor ! Quoi que tu fasses, lui file pas la clef grand-père !
Abraham : Voila la clef. [Il donne la clef à Burns]
Bart : Ooooooh ! J’en étais sûr !... [Bart monte à bord de la nacelle avec Burns] Eh, monsieur Burns, je peux aller avec vous chercher le trésor ? Je mange pas beaucoup, je fais pas la différence entre le bien et le mal.
M. Burns : Oooh, t’es un gentil garçon, mais ceux qui lutent contre le travail des enfants m’ont à l’œil. [Il pousse Bart hors de la nacelle] J’ai hâte de vendre ces tableaux car un Money, c’est beaucoup de monnaie ! Repos, sergent ! Ha, ha, ha ! [Il appuie sur un mauvais bouton, la nacelle traverse le mur qui sépare la chambre de Bart et celle de Lisa] [Dans l’autre chambre] Oooh, je suis vraiment désolé. Rendors-toi petite.
Lisa : [A moitié éveillée] Père Noël ? [Burns sort de la chambre de Lisa puis de celle de Bart avec la nacelle. Une fois que Burns est partit, Abraham va s’asseoir sur le lit de Bart d’un air déprimé]
Abraham : Et voila, Burns va enfin devenir riche.
Bart : Pas sans les clefs, grand-père ! [Il brandit les 2 clefs qu’il a prit à Burns lorsqu’il était sur la nacelle]
Abraham : Hein !? Tu as les clefs !
Bart : On peut récupérer le trésor !
Abraham : Ooooh ! A quoi bon ! Burns trouvera sûrement un moyen de me le reprendre.
Bart : Là, je te comprend pas grand-père ! Le sergent de l’histoire que t’as raconté, il aurait pas peur d’un empoté comme Burns ! Tu dois récupérer ce trésor ! Tu dois le faire pour Ox, Asa, Griff et Burnsie !... Enfin... Pas vraiment pour Burnsie.
Abraham : Alors... tu penses vraiment que je peux le faire ?
Bart : [Il doute un peu] Euh... Ouaiiiiiis... Mais faut se grouiller !

SEQ 21 – INT/NUIT Maison des Simpson – Couloir 1er étage[Bart et Abraham sortent de la chambre et bousculent Homer. Celui-ci a un sandwich dans les mains]
Homer : Où vous allez tous les 2 à cette heure !?
Bart : A une chasse au trésor.
Homer : Hou, je peux venir ?
Abraham : A condition que tu sois prêt à affronter le danger, à montrer que t’es un homme, un vrai de vrai et à...
Homer : Sans moi... [Il va vers sa chambre. Bart et Abraham s’en vont en courrant]

SEQ 22 – EXT/NUIT Cimetière[Bart et Abraham se dirigent vers le coffre fort des Poissons Diables. Abe a une pioche dans une main et une lanterne dans l’autre pour s’éclairer. Bart lui, porte un sac]
Bart : Dis grand-père, tu crois que tes potes qui sont morts se lèvent la nuit ?
Abraham : Ils sont comme moi. Ils se lèvent au moins 2 fois... Bon, nous y voilà. [Il s’arrête devant les 7 tombes de ses amis. Juste derrière se trouve la stèle avec le coffre-fort] Les gars, c’est moi votre sergent... Repos. Je sais que j’enfreins les règles ce soir, mais je sais aussi que vous voulez pas que cette fripouille de Burns s’empare du trésor. Et je tiens à ce que vous sachiez que quand je serai mort, vous pourrez tous venir me voir aussi souvent que vous voulez au paradis des riches. [Abraham prend sa clef et celle de Burns. Il les met dans les 2 serrures encore vides. Il tourne ensuite les 9 clefs, la terre se met à trembler. Soudain, l’œil de la statue du Poisson Diable s’ouvre. Une lumière bleu clair s’en échappe. Le halo de lumière se met à bouger] Il va nous montrer l’endroit exact où creuser. [Le faisceau lumineux parcoure tout le cimetière puis se stoppe en plein milieu de la mer]
Bart et Abraham : D’oh !

SEQ 23 – EXT/NUIT Port – Près du cimetière[Abraham se prépare à couper l’ancre d’un bateau amarré avec une scie à métaux]
Abraham : Fiston, tu vas emprunter un équipement de plongée pendant que j’emprunte ce bateau... [Bart s’en va. Abraham commence à scier. Ned ouvre la fenêtre du bateau et voit que Abe est en train de lui voler son bateau. Il n’est pas du tout en colère]
Ned : Sali salut à vous. J’ai pas pu m’empêcher de remarquer que vous voliez mon bateau.
Abraham : Je vous le ramènerai.
Ned : Vous avez déjà conduit un hors-bord ?
Abraham : Non !
Ned : Vous connaissez la sécurité en mer ?
Abraham : Non !
Ned : Vous en avez besoin pour quoi ?
Abraham : C’est un secret !
Ned : Ho, ho ! Alors c’est mystère et boule de gomme ! Tenez et amusez-vous bien surtout... [Il lui lance les clefs du bateau. Abraham les réceptionne avec sa main droite tout en sciant avec la main gauche] Maude, les garçons, venez ! Nous allons camper dans le canot pneumatique !
Maude, Rod et Todd : [Dans le bateau] Ouaiiiis !!

SEQ 24 – EXT/NUIT Mer – Bateau des Flanders[Bart et Abraham arrivent à l’emplacement du faisceau lumineux à bord du bateau des Flanders. Bart a enfilé un équipement de plongée]
Abraham : Surtout, rappelle-toi mon garçon. Si t’es à court d’oxygène, tire sur la corde.
Bart : 64 fois. Pas plus, pas moins. Pigé.
Abraham : Mais non ! 63 fois si tu manques d’oxygène, 64 si tu trouves le trésor.
Bart : Ah, d’accord... Dis grand-père, tu crois que j’aurai pu être un Poisson Diable ?
Abraham : T’es un casse-cou, t’as pas froid aux yeux, t’as envie d’en découdre et t’as été jusqu’en CM2. Tu aurais pu être sergent. [Bart plonge alors dans l’eau]

SEQ 25 – EXT/NUIT Mer – Sous l’eau[Bart se dirige vers le fond de la mer. On peut voir sur sa route : une bouée accrochée à un rocher, plusieurs poissons à 3 yeux, des gilets de sauvetages échoués, un kayak coincé entre 2 rochers. On peut d’ailleurs voir un squelette dans le kayak... Bart finit par arriver au fond et voit le coffre qui renferme les tableaux]
Bart : Waaaah ! [Il retire un peu de vase qui se trouve sur le coffre avec sa main. On y voit le logo des Poissons Diables. Bart attache alors la corde, qui le relie au bateau, au coffre-fort]

SEQ 26 – EXT/NUIT Mer – Bateau des Flanders[Abraham compte le nombre de fois qu’il voit la corde bouger]
Abraham : 61... 62... 63... [En pleure] Ooooh, non ! 63 ! Il a plus d’oxygène ! J’ai envoyé mon unique petit fils au tombeau ! [La corde bouge une fois de plus] ...64 !? Il a trouvé le trésor ! Je suis riche ! [Abraham appuie sur un bouton pour tirer la corde et par conséquent remonter Bart et le coffre hors de l’eau] T’es un sacré petit fils, y a pas à dire ! Dépêchons-nous de l’ouvrir pour en prendre plein les mirettes ! [Abe ouvre le coffre avec un pied de biche, puis, sort les tableaux et les admire] Aaaaah !... Aaaaaaah ! [Soudain, la lumière provenant de la statue des Poissons Diables, dans le cimetière, qui les éclairait, s’éteint] Hein ?
Bart : Oh, l’ampoule doit être grillée... [Bart allume une fusée de détresse pour y voir plus clair. On se rend compte qu’entre temps, Burns est monté dans le bateau]
M. Burns : Je vous serais reconnaissant de ne pas faucher mon Botticelli ! [Il sort un revoler de sa veste]
Bart : Ooooh !
M. Burns : Je n’avais pas besoin des clefs en fin de compte. [Smithers arrive près d’eux à bord d’un zodiaque] Je me charge de ces chefs-d’œuvre, merci. [Il passe les tableaux à Smithers tout en pointant son revolver sur Bart et Abraham]
Abraham : Vieille canaille ! [Burns leur tourne le dos et se prépare à embarquer dans le zodiaque. Bart s’avance vers lui]
Bart : Espèce de lâche ! Vous êtes la honte des Poissons Diables ! [Burns pointe son revolver sur la tête de Bart]
M. Burns : Oh, redis-moi ça !
Abraham : Non ! Ecoutez, prenez les tableaux mais faites pas de mal au petit.
M. Burns : Hum... Je préférerai faire les deux... [Il donne un coup de pied dans la tête de Bart. Celui-ci est propulsé dans le coffre, qui lui-même se referme et tombe à l’eau] Ha, ha, ha !
Abraham : Aaaaaah !

SEQ 27 – EXT/NUIT Mer – Sous l’eau[Le coffre, dans lequel se trouve Bart et dans lequel étaient enfermés les tableaux, coule doucement au fond de la mer. L’eau commence à s’infiltrer à l’intérieur]
Bart : Ooooh ! M’man !...

SEQ 28 – EXT/NUIT Mer – Bateau des Flanders[Abraham voit des bulles remonter à la surface, à l’endroit où le coffre est tombé. Burns et Smithers s’en vont à bord du zodiaque]
M. Burns : Au revoir sergent. On se reverra à la réunion des vétérans en novembre. [Abraham décide d’agir. Il se met une bouteille d’oxygène sur le dos, met un masque sur ses yeux, crache son dentier et met un tuba dans sa bouche. Abe saute ensuite à l’eau pour sauver son petit fils]

SEQ 29 – EXT/NUIT Mer – Sous l’eau[Abraham nage vers le coffre qui est en train de couler. A l’intérieur, Bart essaie d’ouvrir la porte mais elle reste coincée]
Bart : Aaaaaaah ! [Le coffre est maintenant complètement englouti. Bart ne peut plus respirer. Abraham arrive enfin, ouvre le coffre et attrape Bart. Abe retire le tubât qu’il a dans la bouche et veut le donner à Bart pour qu’il ait de l’oxygène, mais Bart est retissant car il y a plein de bave dessus] Mmmmmmh ! [Abraham lui met le tubât de force dans la bouche puis, il l’aide à remonter à la surface]

SEQ 30 – EXT/NUIT Mer – Bateau des Flanders[Bart et Abraham arrivent à remonter à la surface. Ils s’accrochent au bateau et prennent une grande bouffée d’air. Ils remontent ensuite dans le bateau]
Bart : Pardon de t’avoir fait perdre ton trésor, grand-père. [Abe remet son dentier et met une couverture sur le dos de Bart]
Abraham : Oooh, je m’en fiche du trésor, mon p’tit. L’important, c’est que tu sois sain et sauf... Maintenant, faut récupérer ce trésor ! [Il met le bateau en marche et poursuit le bateau de Burns]

SEQ 31 – EXT/NUIT Mer – Zodiaque de Burns[Smithers voit, avec une paire de jumelles, le bateau des Flanders s’approcher]
Smithers : Ils se rapprochent ! Il faut jeter quelque chose ! [Burns regarde Smithers d’un air énervé. Smithers comprend] ... Ce fut un honneur de vous servir. [Il se jette à l’eau]

SEQ 32 – EXT/NUIT Mer – Bateau des FlandersBart : Eh, la vache, il va nous échapper !
Abraham : Quand les poules auront des dents ! [Il prend un fusil sous-marin, monte sur le toit du bateau et tire un harpon en direction du zodiaque de Burns. Le harpon se plante à l’arrière du bateau. Abraham, s’accroche au fusil qui est lui-même relié au harpon par une corde et tombe à l’eau. Il fait alors du barefooting sur l’eau avec ses pantoufles aux pieds] Aaaaaaaaaah !

SEQ 33 – EXT/NUIT Mer – Zodiaque de BurnsM. Burns : C’est plus de votre age, Simpson ! Vous êtes ridicule ! [Burns accélère. Abe utilise alors toute sa force pour remonter le long de la corde et monter dans le zodiaque] Oooooh ! [Abraham se jette sur Burns. Le zodiaque s’échoue sur la mer et se renverse sur le côté. Les 2 hommes sont éjectés du bateau et tombent sur la plage]

SEQ 34 – EXT/NUIT Plage[Abraham et Burns continuent de se battre. Abe finit par avoir le dessus]
M. Burns : Ne... ne me tuez pas !
Abraham : J’ai pas l’intention de vous tuer. Ce serait lâche ! Lâche comme Monty Burns ! Je vais vous regarder gigoter et gémir !
M. Burns : Oui, monsieur. Ceci est-il à votre goût ? [Il se met à gigoter et à gémir] Ouille, aie, ouille, aïe... Non... Ouille, aïe, aïe, aïe, aïe... [Bart, à bord du bateau des Flanders, arrive sur la plage]
Abraham : [Il se lève] Voyez Burnsie, y a une chose qu’on tolère pas chez les Poissons Diables, c’est qu’on essaie de tuer son officier supérieur ! Aussi, je vous rends à la vie civile pour manquement à l’honneur ! [Burns est terrifié] Vous faites plus partie de mon groupe, plus partie de la tontine ! Ce qui veut dire que les tableaux m’appartiennent ! Soldat, vous êtes renvoyé de l’armée !
M. Burns : Oooooh ! [Bart prend l’un des tableaux dans le zodiaque de Burns]
Bart : T’es riche grand-père ! T’as réussi ! Et Burns pourra plus jamais te les voler ! [Soudain, des sirènes de police se font entendre. plusieurs voitures, sur lesquels il est écrit « Dept. Of State » arrivent sur la plage. Les agents sortent de leurs véhicules et pointent leurs armes sur Bart et Abraham]
Agent 1 : Pas un geste ! Affaires étrangères ! [2 agents prennent les tableaux] Donnez, nous les emportons !
Agent 2 : Ca fait 50 ans que nous aidons le gouvernement Allemand à chercher ces toiles volées.
Agent 1 : Pour éviter un incident international, nous allons les restituer au descendant du propriétaire légitime. [Les 2 agents s’approchent d’un jeune homme Allemand adossé contre une décapotable blanche]
Agent 2 : Baron Von Wortzenberger, au nom du peuple Américain, je vous présente mes excuses...
Von Wortzenberger : Ja, ja, ja ! mach schnell mit les trucs d’art, hein ? Il faut que je suis de retour à Struttgart à temps pour le méga-concert techno ! [L’agent pose les tableaux dans le coffre de sa décapotable] Eh, dummkopf ! Attention au lecteur de laser dans mon coffre, hein !... Idiote ! [Il ferme le coffre, monte dans son véhicule et s’en va en écoutant de la musique techno]
Abraham : Il les mérite sans doute plus que moi. Enfin... Ca m’a au moins permis de te montrer que je suis pas toujours un vieux loufoque pitoyable...
Bart : Tu l’as jamais été, grand-père.
Abraham : Aaaah ! Je t’embrasserai bien... Mais je sais que tu serais terriblement gêné.
Bart : Je serai pas du tout gêné, je m’en fiche qu’on voit que j’aime mon grand-père ! [Ils s’enlacent. Le baron Von Wortzenberger repasse près d’eux en voiture]
Von Wortzenberger : Eh, dites donc les mecs, un peu de tenue ! [Il s’en va]
Script écrit en août 2006 par Lenny Bar
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2017 The Simpsons Park