Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

05/12/2019
Dans Un atome de bon sens (s1) Smithers est noir. Des membres du staff disent que c'était une simple erreur de coloration, d'autres qu'il a été décidé qu'un personnage noir asservi pourrait susciter des polémiques, et a donc été transformé en jaune.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Simpson Horror Show XXIV
Les Simpson se retrouve dans une version violente du chat chapeauté; la tête de Bart est greffée au corps de Lisa; dans une parodie de Freaks, Homer tente de tuer Moe pour lui voler une émeraude...
05/12 à 20h10 (RTS2)
4 regrets et un enterrement
Homer, Marge, M. Burns et Kent Brockman se rappellent de moments de leur vie qu'ils auraient aimé changer...
05/12 à 20h30 (RTS2)
Homer homme d'affaires
Homer devient comptable à la centrale nucléaire...
06/12 à 21h05 (6ter)

Derniers commentaires

assasmourad | welcome (La remplaçante de Russi Taylor débarque ce soir)

simpsonofan | Je me disais bien que la voix de Martin était différente, mais je pensais que Russi Taylor avait... (La remplaçante de Russi Taylor débarque ce soir)

Lolmine59 | Je vote qui reste ensemble pour voir se qui vas fair bart ? (Votez et changez le futur de la série !)

alda20 | I learn english from simpsons ,I love it (31x01 - The Winter of Our Monetized Content)

dadoo1617 | on est loin des 19 millions d'autrefois (31x01 - The Winter of Our Monetized Content)

Script : Hippie hip hourra !

SEQ 1 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Bureau de M. Burns[De la fumée s’échappe brusquement des cheminées de la centrale. Une sonnerie retenti]
M. Burns : Aaaah ! C’est l’heure du casse-croûte. Voyons se que je me suis apporté de bon aujourd’hui. [Il prend un sac en papier et sort tout se qui se trouve à l’intérieur] Un bouillon cube, un grain de muscat, du rosbif et de la fêta, et un bocal de cornichons à l’ail. Hé, hé, hé, hé ! Personne ne voudra m’embrasser après ça, hein Smithers ?
Smithers : Eh bien... tant pis pour eux monsieur.
M. Burns : [Un peu gêné] Hé, hé... hé... oui. [Il essaie d’ouvrir son bocal de cornichons mais n’y arrive pas]
Smithers : Vous permettez monsieur ? [Il essaie de retirer le couvercle mais n’y arrive pas non plus] Impossible. Désirez-vous que je vous fasse livrer du chinois ?
M. Burns : Je ne mange pas de chinois ! Ils sont pleins de nerfs ! Je veux qu’on m’ouvre ce bocal ! [Quelques instant plus tard, des employés de la centrale essaient d’ouvrir le bocal. Lenny tente de dévissé le couvercle mais n’y arrive évidemment pas. Ils rejoint les autres qui ont très mal au bras] Tous des bons à rien ! Boh, suivant ! [C’est au tour d’Homer. Il crache dans ses mains]
Homer : Très bien, à nous deux ! Tu... vas... d’oh !... Saloperie... Je vais te... Gnnnn ! [Il abandonne et pose le bocal sur le bureau] Aaaaah ! [Il a fourni un si grand effort qu’il perd connaissance]
M. Burns : Ah, bonté divine ! Se qu’il me faut Smithers, c’est du sang neuf.
Smithers : Je vous transfuse celui de Simpson pendant qu’il est évanoui ?
M. Burns : Non, non. Nous alors tourner un film pour appâter les jeunes diplômés. Un film de prestige sur notre technologie de pointe.
Smithers : Un film parlant ?
M. Burns : Aaaaah, oui ! Bonne idée. Voilà le genre de trouvaille qu’il nous fallait.

SEQ 2 – INT/JOUR Centrale nucléaire[Burns et Smithers ont aménager une pièce de la centrale nucléaire avec des décors, des cameras... pour tourner leur film. Smithers filme une scène où Homer, Lenny et Carl entrent dans un appartement, habillés en étudiants diplômés]
M. Burns : [Dans un porte-voix] Et... action !
Lenny : Waaaw ! Quelle belle remise de diplômes !
Carl : Tu l’as dis.
Homer : Maintenant il faut penser à notre carrière et se trouver un job. Un bon job.
Carl : Et si on vendais des marrons chauds ? Tout le monde adore les marrons chauds.
Lenny : Et si on mendiais ? Je connais un endroit où on nous coupera les jambes.
Homer : Calmos les gars ! Je sais comment avoir un brillant avenir tout en conservant nos jambes.
Carl : Là tu rêves mon vieux !
Homer : Oh, tu crois ? [Le décor de l’appartement s’ouvre et laisse place à un décor de centrale nucléaire]
Lenny : Mais bien sûr ! L’énergie nucléaire !
Homer : C’est les emplois de demain... aujourd’hui.
Carl : Vraiment ?
Homer : Eh bien, c’est réglé. Pour toutes ces raisons et bien d’autres, nous aurons un emploi électrisant dans... .texte !
M. Burns : [Énervé] Aaaaah ! Dans l’énergie nucléaire !
Homer : [Imitant les gestes et la voix de Burns] Dans l’énergie nucléaire !
M. Burns : Qu’est-ce qui m’a fichu des guignols pareils ! Vous êtes mauvais comme... [« The end » s’affiche à l’écran]

SEQ 3 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[Les Simpson regardent justement la pub que Homer a tourné pour la centrale]
Marge : Eéééh ! [Ils l’applaudissent mais à contrecœur]
Homer : Pas mal, hein ?
Marge : Oui... C’est meilleur que... le dernier film de Barbara Streisand.
Lisa : Y a un truc que j’ai pas compris. Pourquoi Lenny voulait se faire couper les jambes ?
Homer : Ooooh, on a eu pleins de problèmes avec le scénar.
Bart : On aurait même dit que personne ne l’avait jamais lu !
Homer : C’était un des problèmes. Mais se qui compte c’est que, après avoir ramé pendant toutes ces années, je vais enfin décrocher des rôles à ma mesure. [Il écrit quelque chose sur une feuille]
Marge : Tu vas adhérer au syndicat des acteurs ?
Homer : J’ai pas choisi d’être un acteur bourré de talents Marge, c’est le talent qui m’a choisit. Je ne suis qu'un robinet d'où s'écoule le génie. Aidez-moi à m'inventer des rôles.
Bart : Le gros type chauve.
Homer : Très bien.
Lisa : Non papa, ils veulent que t’écrives ton nom en entier. Tu n’as mis que l’initial de ton deuxième prénom.
Bart : Ah ouais au fait, c’est quoi ton deuxième prénom ?
Homer : Tu sais quoi ? J’en ai aucune idée !... Eh p’pa, c’est quoi mon deuxième prénom ?

SEQ 4 – INT/JOUR Maison des Simpson – Hall d’entrée[Abraham est par terre. Il est tombé dans les escaliers à cause du skateboard de Bart]
Abraham : [Répondant à la question d’Homer] Comment je le saurais ! Gnnnn ! [Il essaie d’atteindre sa canne qui est tombée. Il se relève] C’est ta mère qui t’a donné tes prénoms, de l’amour et le reste. Moi je donnais surtout les fessées.
Marge : Je peux pas demande à ma maman, elle est en cavale !
Abraham : Ca lui apprendra à vouloir faire la révolution !... Oooh, c’était un vrai volcan au lit, [Il frissonne de joie] brrr ! Iiiih ! Aaah ! [La famille le regarde bizarrement]
Bart : Euh... concernant cet imprimé p’pa, pourquoi tu mets pas un prénom bidon ?
Lisa : Tu pourrais. Tu t’es bien inventé un rôle dans un film.
Homer : Non ! Homer Simpson ne ment pas deux fois dans le même imprimé ! Il l’a jamais fait, il le fera jamais !
Marge : T’as mentis des douzaines de fois pour l’empreint de la maison !
Homer : Ouais mais tous ces pitits mensonges en faisaient qu’un seul gros. Et pis je suis un homme alors il faut que j’ai un deuxième prénom !
Abraham : Mmmmh !... Je sais où on peut trouver le prénom qui te manque. Ca fait un bout de chemin mais pendant que tu conduiras, ton vieux père te fera la conversation.
Homer : Génial ! [Il s’en va dans le salon] Je me botterais le cul pour avoir parler de ça !

SEQ 5 – EXT/JOUR Devant la grange de Seth et Munchie[Homer et Abraham arrivent en voiture devant une ferme biologique]
Abraham : C’est la communauté hippie où ta mère c’est réfugiée quand la vie avec moi est devenu un enfer.
Homer : Waaaah ! C’est super cet endroit ! [Regardant aux alentours] Y a une mare pour se baigner à poils, un pneu pour se balancer à poils... Hou, je les sens vachement bien toutes les bonnes vibrations. [Il s’appuie contre un arbre, malheureusement il le met dans une ruche. Une abeille le pique, mais il laisse son bras dedans et reste tranquille] Aaaaaah ! Aïe !
[Homer et Abraham vont plus loin et voient deux hommes en train de jouer à se lancer un bâton grâce à d’autres bouts de bois]
Abraham : Je les reconnais ceux-là. C’est Seth et Munchie. Regarde-moi ces deux loques sales comme... [Ils le regarde] Houuu ! Salut les gars !
Seth : Eh ! Un revenant !
Munchie : Mais c’est... Abraham Simpson ! Ca alors, on s’est pas revu depuis Woodstock !
Homer : T’étais à Woodstock !
Abraham : Ta mère nous avais traîner tous les deux dans ce festival de drogués...
[Il se remémore ce moment. On voit Jimi Hendrix sur la scène. Abraham est assis sur une chaise, en smoking, dans le publique]
Abraham jeune : Houuuu ! On veut le groupe Sha na na ! [Il prend un panneau avec écrit « Le leader de la Sha Na Na président »]
Mona : Voyons Abraham, y a pas de raison de flipper. Regarde comme Homer prend son pied. [Le petit Homer danse nu dans la boue]
Homer jeune : [Imitant le bruit de la guitare électrique] Niiiiiiiuuuu ! Wiiiiii !
Abraham jeune : [Attrapant Homer] Non mais t’as pas honte ! Vas mettre un pantalon et ensuite baisse-le que je te donne une fessée maison !
Munchie jeune : Oh, le Réac ! Il empêche son fils de planer ! Houuuuuu ! [Il le hue]
Seth jeune : Ouais ! Houuuuuu ! [Abraham emmène Homer]
Homer jeune : Mais je veux jouer dans la boue et devenir un hippie !
Abraham jeune : Jamais ! Se qui te faut c’est un bon gros séjour au Vietnam ! Il doit bien y avoir une tante ici où on peut s’engager...
[Retour au présent]
Abraham : Si je t’avais pas défendu contre ta mère, t’aurais passer ta vie dans un trou comme celui-ci ! Allongé toute la journée, à rien faire, à part rêvasser et regarder pousser ta longue chevelure de hippie !
[Homer s’imagine se qu’il aurait pû devenir. Il s’imagine dans un jardin de fleur, jouant de la guitare. Deux femmes lui laves ses longs cheveux]
Femme 1 : Oh ! Homer J, quel est ton secret pour avoir des cheveux aussi brillants et aussi fournis ?
Homer hippie : Faire mousser, rincer et recommencer. Toujours deux shampooings.
Femme 2 : Homer J, tu nous apprendras à faire l’amour ?
[Retour à la réalité]
Homer : Waaaaaah ! J’aurais pû vivre comme ça !
Seth : Tu sais Homer, ta maman était une femme super chouette !
Munchie : Et un vrai volcan au lit ! [Lui et Seth rigolent]
Abraham : Aaaah ! Vous en avez entendu parler ? Eh, éh, éh, éh ! [Seth et Munchie se regardent un peu gênés]
Seth : En tous cas, je pense à elle à chaque fois que je passe devant la mural qu’elle a peinte. [Il y a une peinture sur le mur de la grange. C’est le petit Homer volant dans l’espace avec des fleurs autour de lui et un arc-en-ciel montrant le mouvement des bras d’Homer. Il est également écrit sur la peinture « Laisse ton esprit s’envoler »]
Homer : [Ému] Oh ! Ma mère a peint ça pour moi !... [Il voit qu’en dessous du dessin, il est écrit « With love, to my son Homer J... Simpson ». Un arbuste cache le deuxième prénom d’Homer] Oh mon dieu ! Mon deuxième prénom est derrière l’arbuste ! Je vais enfin savoir se que représente ce J. A partir de maintenant il faudra m’appeler Homer... [Il rabaisse l’arbuste et voit son prénom] Jay Simpson. [Il essuie une larme] C’est vachement beau. C’est un merveilleux cadeau qu’elle m’a laissé là ma mère.
Munchie : Elle a aussi laissé son vieux poncho. [Un chien est couché dessus. Munchie le fait partir] Tire-toi de là Peace And Love ! [Il secoue la couverture et la donne à Homer]
Homer : Je chérirais se poncho jusqu’à ma mort ! [Il frotte son visage contre le poncho]
Munchie : Euh... tu devrais peut-être le laver. Le chien contrôle plus sa vessie et il a plein de problèmes de peau.
Abraham : Très bien ! On a trouver se qu’on voulais. Plus une couverture puante. Viens, on met les voiles ! [Il prend Homer par le bras et l’emmène à la voiture. Homer regarde une dernière fois la mural que sa mère a peinte pour lui. Il entend dans sa tête se que Abraham lui avait dit]
Voix d’Abraham : Allongé toute la journée, à rien faire. A part rêvasser et...
Homer : Et regarder pousser ma longue chevelure de hippie ! Je vais le faire !
Abraham : Quoi ?
Homer : Je vais être un hippie, comme maman le voulait ! Je vais laisser mon esprit s’envoler et aimer toutes les créatures de Dieu !... [Comme le poncho de Homer traînait par terre, Peace And Love en a profiter pour se coucher dessus. Homer tire sur la couverture pour le faire partir] Casse-toi saloperie de clébard ! [Homer met le poncho sur lui, le chien se met à grogner]

SEQ 6 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[Homer est rentrée chez lui. Il a toujours son poncho sur lui]
Homer : Bon, si je veux être un vrai hippie, faut que je prenne des leçons avec le maître : Monsieur Bob Hope, le roi des hippies. [Il met une cassette dans le magnétoscope. On voit Hope arriver sur scène]
Hope : Faite l’amour pas la guerre, je glande, je plane, je suis un hippie. Mesdames et messieurs, voici Jill Saint-John ! [Celle-ci arrive sur scène]
Jill : [Embrassant Hope] Eh Bob, je t’invite à une love party en publique !
Hope : Grrr !
Jill : Je t’ai même trouvé la hippie dont tout le monde rêve : Phyllis Diller. [Une femme assez vieille, habillée en hippie arrive sur scène]
Phyllis : Allons-y et que ça saute ! Ha, ha, ha ! [La fleur que Hope a sur la tête se fane]
Hope : Tout comptes fait, je préfère faire la guerre !... Bonsoir tout le monde ! [Homer prend des notes]
Homer : Je glande, je plane, love party... Hou, je crois que j’ai pigé !

SEQ 7 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salle à manger[Les Simpson sont en train de manger. Homer met ses pieds sales sur la table]
Lisa : Papa, fais attention ! Je te signale que tes pieds sont tout près de ma pomme de terre !
Homer : Ta pomme de terre ! Une pomme de terre n’appartient à personne mec ! Ca fait partie des créatures de notre mère nature. [Il rote]
Marge : Homer, excuse-toi tu veux !
Homer : Se que tu peux être coincée ! Les fonctions du corps, c’est un truc naturel.
Bart : Naturel et hyper marrant ! [Il fait des pets en mettant sa main sous son aisselle]
Marge : Tu sais, j’apprécie pas beaucoup que tu dises que je suis coincée ! Et ce poncho est répugnant ! Je vais le laver, enlève-le !
Homer : Ca va pas ! T’as peur de tout se qui est naturel ! Résultat, on vit dans un monde aseptisé ! Marge, t’es bourrée de principe, c’est comme... [Il regarde ses jambes] ta manie de te raser les jambes ! Allez, j’ai envie de voir tes jambes toutes poilues !
Marge : Ca tu le verras jamais mon vieux !
Homer : Enlève ton soutif au moins ! Libère tes boites à lolos, Marge ! [Il chante] Libère tes boites à lolos ! Libère tes boites à lolos !
Marge : Mmmmh ! Je crois que tu as bu trop de vin de fraise ! [Elle enlève l’outre qu’il a autour du cou]

SEQ 8 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Marge fait le ménage à l’intérieur, quand elle se rend compte que le canapé a disparu. Elle entend soudain Maude crier]
Maude : Oooh ! Au secoure ! [Marge sort et voit que Homer a placé le canapé devant la maison et est allongé dessus, nu et joue avec un freesbee. Maude, qui coupe la haie de son jardin voit ce triste spectacle] Oh, je n’ai jamais vu une chose pareille ! Mes yeux sont à tout jamais souiller !
Homer : Oooh, arrêtez Maude ! [Il se met debout] C’est beau le zizi d’un homme, non ?
Marge : Pour l’amour du ciel, cache-toi avec ce poncho ! [Elle le cache avec son vieux poncho]
Homer : D’accord ! D’accord !... coincée !

SEQ 9 – EXT/JOUR Devant la grange de Seth et Munchie[Seth et Munchie jouent avec un caillou en se faisant des passes avec les pieds. Munchie reçoit le freesbee d’Homer dans la figure puis il rebondit et atteint le visage de Seth]
Homer : Attention !
Seth : Oh, c’est Homer Jay !
Munchie : Oh mec, t’es devenu baba cool ?
Homer : Pour toujours !
Seth : Une partie ? [Seth et Munchie se font de petites passes avec le caillou, puis quand Munchie le passe à Homer, celui-ci donne un grand coup de pied dedans et le caillou atterrit dans la mare]
Munchie : Oooooh !
Homer : C’est trop cool ! Je crois que je vais rester avec vous. [Il met ces bras autour des épaules de Seth et Munchie] On a tout se qu’il nous faut ici. Le repos, le soleil, l’amour libre... grrrr ! [Une sonnerie retenti]
Munchie : Très bien, on se remet au boulot.
Homer : Au boulot ? Mais vous êtes des hippies !
Seth : Non, on faisais une pause.
Munchie : Le temps c’est de l’argent mec ! [Ils ouvrent la grange et entrent]

SEQ 10 – INT/JOUR Grange de Seth et Munchie[A l’intérieur de la grange, on découvre des machines robotisées qui remplissent des bouteilles d’un liquide de couleur verte]
Homer : Hein ? C’est quoi ici ?
Seth : Nous sommes les plus gros fabricants de jus de légumes de Springfield.
Munchie : On fait pousser nos légumes et on les traite sur place. La moitié de nos bénéfices va aux orphelins de guerre.
Homer : [Énervé] Bénéfices, bénéfices, bénéfices ! Mais quel genre de hippie vous êtes !? Peter Fonda doit se retourner dans sa tombe ! [Il sort de la grange]

SEQ 11 – EXT/JOUR Devant la grange de Seth et Munchie[Seth et Munchie suivent Homer]
Seth : Il faut bien vivre et payer les factures Homer ! On est toujours hippies au fond de nous.
Homer : Ah ouais ! Y a longtemps que vous vivez plus en marche du système ! Vous êtes des traîtres tous les deux !
Munchie : Et toi, tu travailles pas dans une centrale nucléaire peut-être !
Homer : Écoutez, on peut rester là toute la journée à jouer au jeu des reproches, ou on peut aller en ville provoquer les gens. Alors votre car hippie, où il est ?
Seth : J’ai une saturne. [Il montre une belle voiture blanche]
Homer : Une saturne ?!
Munchie : Avant on avait un car. C’était la fin des sixties le jour où on l’a vendu... Le 31 décembre 1969.
Seth : Ouais, ça me brancherais d’aller secouer à nouveau les bourges mais... on a une grosse commande à honorer.
Homer : [Vexé] Très bien ! Je vois que le commerce c’est plus important que les idéaux de tous nous aïeux hippies qui refusaient d’aller se battre et de mourir à la guerre !
Munchie : Hum... on doit pouvoir se libérer une heure ou deux, qu’est-ce que tu en penses ?
Seth : Ouais, on dira que c’était un déplacement professionnel, ça passera dans les frais.
Homer : Vous êtes redevenus de vrais hippies ! Venez les mecs, on va délirer ! Wouhou ! [Il jette son freesbee en l’air]

SEQ 12 – EXT/JOUR Sur la route – Voiture de Seth[Homer, Seth et Munchie ont fait des graffitis hippies sur la Saturne. A la radio on entend la chanson « Incense and Peppermints »]
Homer : [soupir] Aaaaah ! On provoquera jamais personne avec cette musique. J’ai apporté un truc de ma réserve personnelle. Ca, ça va décoiffer les mecs ! [Il met sa cassette. On entend la musique « Uptown girl ». Seth et Munchie sont étonner]
Seth : Euh... tu peux baisser un peu s’il te plaît ?
[Ils arrivent en ville. Munchie sort la tête par le toit ouvrant et fait des bulles avec de savon. Homer prend un porte-voix et abaisse sa vitre]
Homer : [A Ned] Eh le coincé, ouvre ton esprit ! Laisse entrer le soleil, ça sent le renfermer !
Ned : Hé, hé ! Merci du conseil Homer. [Homer met un chapeau de bouffon et sort la tête par le toit ouvrant]
Homer : Pas de panique ! Voilà le fou cosmique qui va faire sauter le couvercle de votre monde conformiste et ennuyeux ! Hi, hi, hi !
Krusty : [Passant sur un monocycle tiré par monsieur Teeny] Drogué ! [Ils se stoppent à coté de Marge qui revient du magasin]
Homer : Salut Marge. On secoue les gens coincés.
Marge : Ooooh ! Seigneur !
Homer : Qu’est-ce qu’il y a dans ce sac ma biche ?
Marge : C’est le jeans que tu voulais. Taille 68 en tissu élastique, c’est bon ? [Seth et Munchie rigolent]
Homer : Euh... Marge, pas devant les hippies !

SEQ 13 – INT/JOUR École élémentaire– Cafétéria[Les enfants sont en train de manger, quand soudain ils entendent quelqu’un chantonner]
Lisa : Oh, oh ! Ca annonce rien de bon ! [Homer, Seth et Munchie, passent sous les fenêtres de la cafétéria avec de grand chapeaux rigolos sur leur tête. Homer chantonne un air de musique avec un pipeau, Seth joue du tambourin et Munchie fait de grande bulles à savon]
Bart : Oh, pitié seigneur, faite qu’ils entrent pas ici ! [Homer, Seth et Munchie entrent]
Homer : Oyé, oyé ! Le bouffon intergalactique proclame que cette fabrique de pitits robots est fermée ! [Tous les enfants sortent de la cafétéria en courant]
Enfants : Ouaiiiiiiiiiis ! [Homer, Seth et Munchie les suivent. Skinner reste bêtement dans la cafétéria avec son plateau]
Skinner : [Choqué] 15 ans de bons et loyaux services et on m’annonce ça comme ça ! Un bouffon qui lit un parchemin invisible !

SEQ 14 – EXT/JOUR Devant la grange de Seth et Munchie[Les trois hommes reviennent à la grange]
Seth : C’était amusant. Je sais pas si on a réussi à secouer quelqu’un mais...
Homer : Oh, si si, Marge était vachement secouée.
Munchie : Merci Homer, c’était sympa de renouer avec notre passé de hippie. Si seulement... [Seth ouvre la porte de la grange. Un grand tas de bouteilles cassées de jus de légumes tombent à leurs pieds]
Seth : Oooooh ! Mais qu’est-ce que c’est que ça !?

SEQ 15 – INT/JOUR Grange de Seth et Munchie[Homer, Seth et Munchie entrent pour voir se qui a provoqué ça]
Munchie : Oh, non !
Seth : Oooh, misère ! [Le freesbee d’Homer bloque les bouteilles sur le tapis roulant, c’est pourquoi une grande partie de celles-ci sont tombés et se sont brisées] Ton freesbee a obstrué l’entrée du stockeur, Homer !
Munchie : Toute notre commande est fichue !
Homer : [Embarrassé] Ooooh, c’est vachement provocateur, hein ?
Seth : [Énervé] Tout se que ça va provoquer, c’est une colère noire de nos actionnaires, andouille !
Homer : Je sens des mauvaises vibrations tout à coup. Mais je vous promet que demain on fera des trucs moins provocateur.
Seth : Il n’y aura plus aucune provocation Homer ! Tu n’es pas un hippie et tu n’en sera jamais un !
Homer : Ouais mais... mais le poncho ?
Munchie : S’il te plaît Homer, laisse-nous tranquille ! [Seth lui rend son freesbee]
Homer : [triste] Hummmmm ! [Il s’en va. Seth et Munchie commencent à réparer les dégâts]

SEQ 16 – EXT/JOUR Devant la grange de Seth et Munchie[Homer regarde d’un air triste, la murale que sa mère à peinte. Il a l’impression que le jeune Homer qui y est dessiné lui parle]
Homer jeune : Comment tu as pu me laisser devenir se que tu es !?
Homer : Mais... mais... mais... mais le poncho !
Homer jeune : [se moquant de lui] Mais... mais... mais... mais le poncho ! Tire-toi vieux réac ! [Homer s’en va d’un air triste. Il regarde son freesbee et le lance, car tout ça est arrivé a cause de cet objet. Mais sans le vouloir, le freesbee dévie et casse une fenêtre de la grange de Seth et Munchie]
Homer : Oh, oh !
Munchie : [Dans la grange] Ooooh ! Mais c’est pas vrai !

SEQ 17 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[Les Simpson regarde le journal de Kent Brockman à la télé]
Kent : Les dirigeants de la league, encore sous le choc, disent que les Harlem Glob Trotters, ont marquer avec le pied. Trois paniers au cour de ce match. Et, dans la page économique, la société jusbio ne sera pas en mesure d’honorer ces commandes. Toute sa productions ayant été détruite. Selon un porte-parole, le responsable est un gros lourdaud sans cervelle.
Homer : [triste] Ooooooh ! Ils sont sympa d’avoir accusé un gros lourdaud, mais en faite c’est ma faute. Je suis pas assez discipliné pour être un hippie.
Marge : Ooooh, ça veut dire que tu vas prendre à nouveau des douches ?
Homer : Possible, on va voir.
Bart : Bah, te prend pas la tête. T’as tout pour être un hippie.
Homer : Aaah, tu dis ça pour me faire plaisir.
Bart : Non, c’est vrai. T’es fainéant et t’as toujours raison.
Lisa : Et tes plantes de pied sont toutes noirs.
Homer : Tu sais, c’est normale. Je marche dans n’importe quoi ! Oooh, vous êtes gentils les enfants !
Marge : Je sais que tu te sens mal à cause de cette histoire et que tu ferais n’importe quoi pour qu’ils te pardonnent...
Homer : C’est ça ! [Il se lève] N’importe quoi !

SEQ 18 – EXT/NUIT Devant la grange de Seth et Munchie[Il fait nuit, Homer regarde dans la maison des hippies et voit que Seth et Munchie sont en train de dormir]
Homer : Dormez gentils hippies, dormez. Laissez Homer Jay arranger les choses. [Homer commence à cueillir les carottes qui se trouvent dans le champ à coté de la grange. En cueillant l’une d’elle, une musaraigne l’attaque au visage. Il met ensuite tous les légumes qu’il a cueillit dans la machine qui, une fois en marche, mixe les légumes et les mets dans des bouteilles. Une fois son travaille finit, une cinquantaine de musaraigne l’attaquent]

SEQ 19 – EXT/JOUR Devant la grange de Seth et Munchie[C’est le matin, Seth et Munchie sortent de chez eux. Homer arrive près d’eux, tout sale et blessé à cause du travaille qu’il a effectué la nuit]
Homer : Peace and love mes frères !... salut. [Seth et Munchie remarquent que tous leurs légumes ont été cueillis]
Munchie : Qu’est-ce qui est arrivé !?
Seth : Où sont passer nos légumes ?
Homer : Je les ai cueillis, j’en ai fais du jus et je les ai livrer à tous les magasins de Springfield. Votre entreprise est sauvée !
Munchie : Mais il y avait pas assez de légumes pour honorer toutes les commandes !
Homer : Hi, hi, hi ! C’est d’abord se que j’ai pensé, mais ensuite j’ai découvert l’autre potager derrière la grange. Celui où il y a une toile de camouflage. [On voit un petit potager, où tous les champignons hallucinogènes qui s’y trouvaient ont été cueillit]
Munchie : Oh ,oh !
Seth : Homer... ces légumes étaient pour notre consommation personnelle.
Homer : Ben... Comme ça toute la ville pourra profiter de leurs vitamines.

SEQ 20 – EXT/JOUR Devant l’école élémentaire[Willie a ramassé des feuilles mortes avec un râteau. Il s’accorde une petite pause et boit du jus de légume. Comme Celui-ci contient des champignons hallucinogènes, Willie a l’impression de voir une femme devant un arbre dans un décor multicolore]
Willie : Fergie !
Fergie : Willie, j’ai besoin de toi !
Willie : Oh, non d’une pipe ! [Il s’approche d’elle]
Fergie : Plus près !
Willie : Ca faisait longtemps que j’en rêvais ! [Il l’embrasse mais en réalité, il se frotte le visage avec son râteau] Aaaaaah !

SEQ 21 – INT/NUIT Appartement de Barney[Barney boit un peu de jus de légume puis a une hallucination. Il croit voir un monstre sauter partout dans son appartement]
Barney : [Apeuré] Aaaaah ! [Il lâche la bouteille et boit rapidement une bière. A cause des effets de l’alcool, il voit maintenant un éléphant rose qui écrase le monstre] Oh, merci mon grand. T’es toujours là quand j’en ai besoin. [L’éléphant lui tire son chapeau et lui fait un clin d’œil]

SEQ 22 – EXT/JOUR Grand rue – Voiture de Ned[Ned s’arrête à un carrefour et en profite pour boire du jus de légumes. Il voit maintenant des nounours rouge et verts qui traversent la rue ainsi que des squelettes]
Squelettes : Bonjour Ned ! [Des paires de marteaux traversent la rue. L’un d’eux se tourne vers Ned]
Marteau : Embrasse-moi... mec ! [La grosse bouche des marteaux s’approche de Ned. Celui-ci est apeuré]

SEQ 23 – EXT/JOUR Parc[Abraham et Jasper sont assis sur un banc et ont bu du jus de légumes. Ils rigolent bêtement pendant quelques instants]
Abraham : Qu’est-ce qu’on est vieux !
Jasper : Ouais... [Ils continuent à rire]

SEQ 24 – INT/JOUR Commissariat[Wiggum est a son bureau et entend Lou rigoler. Il se lève et va voir. Lou tourne sur sa chaise]
Wiggum : Lou... Lou ! Tu te sens bien ? [Il a une bouteille de jus de légumes à la main]
Lou : L’escargot bleu, il veux prendre mon cerveau, banane ! Hi, hi !
Wiggum : Je vois... [Il prend la bouteille et goutte son contenu] Bon sang ! Carottes et champignons hallucinogènes !
Eddie : Mais... c’est hippies sont indécrottables chef !
Wiggum : Ouais, on va se payer du bon vieux tabassage de hippie !

SEQ 25 – EXT/JOUR Devant la grange de Seth et Munchie[Des voitures de polices et un char arrivent devant la grange]
Wiggum : [Au porte-voix] Allez les hippies, sortez gentiment qu’on puisse démolir votre fabrique de drogue et tous vos biens matérielles ! [Seth et Munchie sortent les mains en l’air]
Seth : Non ! S’il vous plaît ! On va vous expliquer !
Homer : Doucement sales flics ! On va pas se laisser faire ! On va résister. Si vous voulez démolir cette grange pleine de drogue, il faudra d’abord nous ouvrir le crâne en deux, comme un melon ! [Il passe ses bras autour du cou de Seth et Munchie et les obliges à pointer leur crânes vers les policiers]
Munchie : Cet homme n’est pas notre porte parole !
Wiggum : Très bien messieurs! Réglez vos matraques sur « cogner ». [Tous les policiers appuient sur un bouton qui se trouve sur la matraque. Celle de Eddie tourne sur elle-même]
Eddie : Euh... Elle est coincée sur « tournoyé ».
Wiggum : Ooooh ! Non d’un... ! [Il l’a prend et la décoince] Tiens !... Et maintenant on va casser du chevelu ! [Ils s’approchent des trois hommes en brandissant leurs matraques]
Homer : Seth, Munchie, ils peuvent détruire nos corps et nos ponchos mais ils feront jamais taire notre chant de protestation ! [Il chante] Toute ma vie, je resterais un hippie, toute ma vie !... Allez les mecs !
Wiggum : Plus de matraques, on tire dans le tas ! [Les policiers remplacent leurs matraques par des fusils et les pointent sur Homer, Seth et Munchie]
Homer : Vous avez pas honte ? Pointer vos fusils sur vos semblables ! La haine est une cage qui nous empêche de nous envoler ! Oui, les sixties sont mortes et enterrés et l’esprit de ces années là ont disparus ! Mais ces idéaux vivent encore ! [Il ramasse un bouquet de pâquerettes et en met une dans chaque canon des fusils] Liberté... amour... et paix ! [Il met la dernière fleur dans le fusil de Wiggum. Celui-ci tire] D’oh !

SEQ 26 – INT/JOUR Hôpital – Chambre d’Homer[On voit d’abord le cimetière et on croit que Homer est mort. Puis on voit l’hôpital]
Marge : Il va s’en sortir docteur ?
Dr Hibbert : Oui, il a eu de la chance ! [Homer est dans son lit. Il a la pâquerette, qu’il avait mis dans le fusil de Wiggum, planté dans le front] Si ça avait été un glaïeul, il serait mort à l’heure qu’il est !
Bart : Pourquoi vous lui enlevez pas ?
Dr Hibbert : Ha, ha, ha, ha ! Je suis médecin, pas jardinier !
Homer : Vous pouvez couper les feuilles que je puisse regarder la téloche ?
Dr Hibbert : [Énervé] Qu’est-ce que je viens de dire !

SEQ 27 – Générique[L’image de font est une animation tripante multicolore accompagnée de la musique des Simpson version hippie]
Homer : Toute ma vie... Je serais un hippie !... Et j’en serais un aussi... quand je serais au paradis !... Et même en enfer !
Script écrit en avril 2005 par Lenny Bar
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park