Haut de page
 

Affichage par saison

Rechercher sur le site

DVD Simpson

L'anecdote du jour

24/10/2021
Maude Flanders a t tu aprs que l'actrice qui la doublait, Maggie Roswell qui ne se sentait pas assez paye, ait quitt la srie. Elle est depuis revenu sur sa dcision mais il tait malheureusement trop tard pour la pauvre Maude.

Les Simpson à la TV

Aucune diffusion à venir.

Derniers commentaires

Egnouth2009 | chris , reg vient de rgler le problme c'est bon ([Attention Spoiler] Une grande avance dans la vie de Moe)

Chris503 | Les images sont gigantesques ([Attention Spoiler] Une grande avance dans la vie de Moe)

Egnouth2009 | La meilleure news de l'histoire du site (Actualit du 7 janvier 2005)

Egnouth2009 | "probablement diffuss dans quelques mois sur w9" sa fait 1an (Arrive de la saison 31 des Simpson sur Disney+)

Egnouth2009 | on est 8ans aprs depuis quelques jours , et toujours un plaisir , mme si a peut faire un peu "vie (Le nouveau Simpsons Park est n)

Script : Homer la foudre

SEQ 1 – INT/JOUR Central nuclaire - Caftria[Homer se sert un caf Lenny passe au premier plan et dpose une bote de donnuts sur la table]
Homer : Hum... des donnuts...
[Il commence a s’empifrer de donnuts]
Lenny : Eh Homer, mollo tu vas t’touffer.
Homer : [nerv] Tu vas pas me dire comment manger des donnuts...
[Il n’a pas le temps de finir sa phrase qu’il s’touffe]
Homer : Argh... argh... hou... argh!!!
Carl : Voila encore Homer qui s’touffe.
Lenny : Y’avait pas une feuille sur les premiers soins quelque par ici ?
Carl : Il faut lui faire peur.
Charlie : Non, a c’est bon pour le hoquet.
[Homer continue de s’touffer et tourne en rond dans la pice il renverse une poubelle]
Lenny : H, vous avez vu a ? [On voit Lenny prt d’un tableau o est dcrit la manœuvre d’Heimlich] le softball commence cette semaine [Le champ de la camra s’agrandit et il y’a une feuille ou il est crit « softball signez ici », Homer crache le donnut qui l’touffait]
Homer : Le soft-ball ? [Il va signait la feuille] Qui s’inscrit ?
[Lenny, Carl et Charlie parlent ensemble on entend «a va pas la tte » « a risque pas »]
Homer : [nerv] Qu’est ce qui vous prend les mecs ?!
Lenny : L’an pass on a perdu 28 matchs sur 30.
Homer : D’accord c’tait pas notre meilleur saison.
Lenny : Ben si justement !
Homer : Cette anne a sera pas pareil.
Carl : Ha ouais ? Et qu’est ce qui te rend si sur de a ?
Homer : C’est trs simple j’ai une arme secrte. [Il s’en va l’air mystrieux]
Lenny : H mais c’est qui nous ferait des cachotteries.
Carl : Qu’est ce qui veut dire ?
Charlie : Une arme secrte ?! Je me demande bien ce que a peut tre. [Il pense et voit Homer courir aprs la balle et la rattraper a l’aide d’un gant gant. Carl pense que Homer des chaussures a ressort et qu’il saute de base en base. Lenny, lui, voit Homer arm d’un pistolet et il dsintgre ses adversaires. Il rigole. Ils vont tout les 3 signer la feuille]

SEQ 2 – INT/JOUR Maison des Simpson – GarageHomer : [ Bart] Viens voir mon petit que je te montre quelque chose. [Il prend une boite rectangulaire sur une tagre]
Bart : Kzaco ? Une batte de base-ball ?
Homer : C’est un machin pas comme les autres, c’est une batte faite maison. [Il prend Bart contre lui] Tout a commenc l’anne dernire. [Flash back il y a un gros orage et Homer n’arrive pas ouvrir la porte de la maison] Il y avait un gros orage et je m’tais enferm dehors. Je m’tais abriter avec une grand feuille de taule ondul et j’avais couru m’abriter sous le plus grand arbre que j’avais trouver. [A ce moment la foudre frappe l’arbre et une grosse branche tombe aux pieds d’Homer] Quelque chose me disait que ce morceau de bois tait pas ordinaire qu’il tait magique et que je pourrais faire une batte avec. J’ai remis plus tard la finition de mon ballon de foot fait main pour bosser la fabrication de la plus belle batte du monde. [Homer pousse un ballon de foot tout fracass avec son bout de bois et commence a le poncer, le scier et il enfonce des clous dans le bout de bois mais les clous sont tout de travers il fait une soudure au moment o l’on voit marge ouvrir la porte du garage en peignoir et l’air fatigue]
Marge : Homer viens te coucher !
[On voit marge dans le lit en train de dormir le champs de la camera augmente et l’on voit Homer continuer a fabriqu sa batte dans le lit]
Marge : Homer je prfre que tu retourne au garage. [Retour a la ralit Homer et Bart sont devant la boite]
Homer : Et voila le rsultat ! Un chef d’œuvre ! [Il ouvre la boite, on voit une batte avec un clair grav dessus et l’inscription « wonderbat »]
Bart : Whoua... Combien de coup sur du compte frapp avec a ?
Homer : Attend voir, on joue 30 matchs si on compte 10 par match a fait 3000 ! [Bart siffle d’admiration]

SEQ 3 – EXT/JOUR Stade[Des gens rentrent dans le stade sur une pancarte il y a crit « ligue de softball CENTRALE NUCLEAIRE contre LA POLICE ». Sur le terrain un joueur de la centrale se sert une bire qui vient d’un tonneau install sur le terrain, derrire lui on voit Carl tent d’attraper une balle]
Lenny : H, frappe m’en une Charlie. [ Charlie tente de lui envoyer une balle mais seul la batte part et atterrit sur les tibias de Lenny] Aie !! ho...
[Homer et le chef Wiggum sont ct de l’arbitre]
Arbitre : Bon je vous rappelle les rgles, vous pouvez pas quitter la premire base avant d’avoir vider une bire, chaque point marquer une bire, vous buvez une bire a la fin des tours de frappe impaire et a la quatrime manche tourne gnrale.
Wiggum : [Agac] Ca va , a va on sait comment jouer au softball.
Arbitre : Coup d’envoi.
[Le chef Wiggum s’apprte a frapper quand l’metteur de la police passe un message]
Voix dans lmetteur : Appel a toute les voitures, appel urgent un fourgon blind a t vol...
Wiggum : [Il rate la balle] Eteignez-moi cette foutue radio ! [Un policier teint la radio]
[Marge est en train de filmer et l’on voit l’image a travers le camscope]
Marge : Et le deuxime homme veut lui aussi frapper la balle et c’est ce qu’il fait, il s’en va courir de l’autre ct du terrain et tout le monde est content.
Bart : Heu... man’ tu veux pas que je commente le match.
Marge : Merci chri je m’en sors trs bien.
[Un joueur de l’quipe de la police frappe la balle il commence a courir il passe devant le banc de son quipe o les autres joueurs sont contents ils prennent leurs pistolets et commencent a tirer en l’air]
Wiggum : H! Arrtez a.
[Plan sur le tableau d’affichage la police mne 5 2]
Carl : Homer c’est toi, y’a un coureur sur chaque base, alors elle est o ton arme secrte ?
Homer : Regarde bien les mecs. [Il prend la bote et l’ouvre] Ma batte magique.
Carl : [Du] C’est a ?
Lenny : Moi aussi j’en ai une de batte magique.
Carl : Oui, et moi je porte une coquille enchante. [Ils rigolent]
Homer : [Fch] Oui, et ben regardez bien. [Il se dirige vers la base. On voit le receveur de la police faire des signes au tireur, il tire Homer frappe si fort que la balle sort du terrain et atterrit sur la tte d’un homme qui pique-niqu avec sa famille]
Homer : Wouhou !!
[Plan large sur le terrain on voit tout les joueurs de la centrale finir leur tour. Plan sur marge et les enfants on voit le public qui est trs content]
Bart : Super Homer !
[Homer passe prs du banc et tape sur les mains de ses coquipiers puis il va devant le banc des policiers o le chef Wiggum et assis avec Eddie]
Homer : Les flics je leur fais la nique !
Wiggum : [ Eddie] Tu relvera son numro de permis.
Eddie : Bien chef.
[Homer salue le public]

SEQ 4 – INT/NUIT Maison des Simpson – Salon TV[Pendant qu’Homer salue le public la camra recule et on s’aperoit que Homer regarde a sur sa tl. Il met la marche arrire]
Lisa : Wahou ! Papa !
Bart : H p’pa je peux t’apporter une bire ?
Lisa : Non c’est moi qui vais lui chercher.
Homer : Allons allons les enfants vous pouvez aller me chercher une bire chacun mais regardons le encore une fois en super super ralenti. [Il rembobine et met le passage lorsque il frappe la balle en trs ralenti et l’on voit toute la graisse bouger au moment de la frappe]
[Gros plan sur les roues d’un train, on voit un drapeau ou il a marqu « est springfield » on voit Homer sur un terrain faire signe o il va envoyer la balle. Il frappe la balle va quasiment a l’opposer alors il pointe du doigts l’endroit ou il a envoyer la balle. Nouveau gros plan sur les roues d’un train, on voit un drapeau avec crit « fort springfield » puis l’on voit sur un terrain une quipe ou il y a Jos et Otto. Homer envoie de nouveau la balle hors du terrain, le public est impressionns]
Public : Whou...
Apu : Ca c’est un coup exceptionnel.
[Gros plan sur les roues d’un train, nouveau drapeau avec crit « springfield heights ». Homer sort sa batte de la boite et on voit que les autres joueurs on fabriques leurs propre batte]
Carl : J’ai taill ma batte magique dans un piano.
Charlie : Moi, ma frangine m’a prt sa jambe de bois.

SEQ 5 – INT/NUIT Building – Club des millionnaires[A l’entre il y a un panneau ou est marqu « vous devez possder au moins 1 000 000 $ pour entrer ici »]
[Monsieur Burns est assis table avec Harry, patron de la centrale de shelbyville]
Smithers : Bonne nouvelle monsieur, l’quipe de la centrale a encore gagne, si ils battent shelbyville dans une semaine on sera champion.
M. Burns : Vous avez entendu Harry ? Il suffit que mes gars crabouillent vos chiffes molles et le titre est nous. [Harry rigole]
Harry : Les spartiates de ma centrale nuclaire vont rduire vos petits rigolos ont raisin de Corinthes.
M. Burns : Ca j’en doute fort.
Harry : Ca vous intresserait de parier un million l-dessus ?
M. Burns : Ho si on doit faire un pari rendons le attrayons.
Harry : [Surpris] Quoi ? Un million de dollars c’est pas attrayons pour vous ?
M. Burns : Ha, vous aviez dit un million j’avais l’esprit ailleurs. Je pensais que vous commenceriez par une petite somme et qu’on augmenterez au fur a mesure, vous voyez ce que je veux dire. Oui un million c’est parfait. [Ils se serrent la main]

SEQ 6 – INT/NUIT Central – Bureau de monsieur BurnsM. Burns : Smithers, je pensais une chose. C’est mal selon vous de tricher pour gagner un pari d’un million de dollars ?
Smithers : Oui monsieur.
M. Burns : Je me suis mal exprim. Ce serait mal si je trichais pour gagner un pari d’un million de dollars ?
Smithers : Non monsieur. Qui faut il que je tue ?
M. Burns : Non Smithers. J’ai dcid de faire venir quelque grosse pointure, des joueurs de baseball professionnel. [Il dcouvre un tableau o l’on voit un terrain de baseball avec des photos de joueurs en noir et blanc] Nous leurs donnerons des emplois symboliques la centrale, et nous les ferons jou dans notre quipe de sofball. [Gros plan sur une des photos] Honus Wagner, [Gros plan sur une autre photo] Cap Anson, [Autre gros plan] Mordecai « 3 fingers » Brown... [Smithers le coupe]
Smithers : Heu... Monsieur.
M. Burns : Qui y a-t-il Smithers ?
Smithers : Je crois que ces joueurs soient la retraite et mme qu’ils ne soient plus... de ce monde. Pour ne rien vous cachez votre lanceur est mort il y a 130 ans.
M. Burns : Saperlipopette ! Trs bien, trouvez moi de bons joueurs et des joueurs bien vivant. Sillonnez les rangs professionnels, la ligue nationale, la ligue amricaine, la ligue afro-cubaine.
Smithers : J’y vais de ce pas. [Il se dirige vers la porte]
M. Burns : Heu Smithers. [On entend une musique angoissante et gros plan sur monsieur Burns] Je vous donne 24 heures. [Smithers frissonne]

SEQ 7 – INT/JOUR Btiment[On voit un btiment avec une affiche o il y a crit « carte de baseball colloque annuel avec Jos Canseco. Jos Canseco signe des balles, Smithers vient lui parler]
Smithers : Je vous offre 50 000 $ pour un match.
Canseco : Je toucherais 50 000 $ pour un seul match ?
Smithers : C’est exact monsieur Canseco.
Canseco : C’est en dessous de mon tarif mais pourquoi pas. Ca peut tre marrant.

SEQ 8 – EXT/JOUR Fort[On voit Smithers marchait dans la fort et reoit une balle qui lui dchire la veste]
Scioscia : Ho dsol, je vous avez pris pour un chevreuil.
Smithers : H h, non ce n’est pas grave a m’arrive tout le temps. Vous tes Mike Scioscia ?
Scioscia : C’est moi oui.
Smithers : Vous tes content de votre travail chez les dodgers ?
Scioscia : Ouais ouais a va, mais en fait j’ai l’esprit colle bleu [???] , j’aimerais boss manuellement, tre sur une grosse machine, coutez la voix feutr d’une secrtaire dans les haut parleur d’une raffinerie ou d’une centrale lectrique.
Smithers : On a des choses ce dire.

SEQ 9 – INT/JOUR Villa d’Elvis Presley[A l’entre de la ville il y a un portail en forme de partition. A l’intrieur un guide fait visiter la maison a des visiteurs.]
Guide : Et a c’tait la salle de dtente d’Elvis. Quand le King n’enregistrait pas ou ne rptait pas, il adorait ce relax en regardant 3 tlvisions en mme temps.
Smith : Ho le mec le mec y savait vivre lui [Il prend une photo]
Smithers : Excusez-moi vous tes Ozzie Smith ?
Smith : Oui.
Smithers : J’ai une proposition a vous faire. [Il lui montre une mallette avec le signe $ dessus]

SEQ 10 – EXT/JOUR Villa de Don Mattingly – entre[Smithers sonne la porte]
Smithers : Bonjour, vous tes Don Mattingly ?
Don Mattingly : Oui oui c’est moi, entrez entrez je peux vous offrir quelque chose. C’est quoi votre petit nom ? [Il prend Smithers par les paules et le fait rentrer chez lui]

SEQ 11 – INT/JOUR Club de musique[Un groupe de 3 personnes joue sur scne, le groupe s’appelle « the steeve sax trio ». Smithers s’adresse a l’un d’eux]
Smithers : Faire partie d’une quipe de softball dans un bled. Ca vous tente ?
Sax : Et comment !

SEQ 12 – INT/JOUR – Centrale nuclaire – Salle de runionM. Burns : Et maintenant je veux vous prsentez les nouveaux membres de la famille du nuclaire. Notre nouveau garde de scurit Clemens. [Gros plan sur Clemens]
Clemens : Bonjour.
M. Burns : Notre nouveau concierge Wade Boggs. [Gros plan sur Boggs]
Boggs : Salut.
M. Burns : Notre nouveau caissier a la caftria Ken Griffey junior [Gros plan sur Griffey]
Griffey : Comment a va les mecs !
M. Burns : Notre nouveau ... heu ... voyons, on trouvera un poste pour ces gars l plus tard. Je vous demande de saluer Steeve Sax, Don Mattingly, Darryl Strawberry, Ozzie Smith, Mike Scioscia et Jos canseco. [Homer, Lenny et Carl sont impressionns] Ho, pendant que j’y suis, il y a une feuille d’inscription pour l’quipe de softball de la centrale [On voit smithers montrait le panneau ou se trouve la feuille] pingl au tableau au cas o vous voudriez jouer. [Homer, Lenny et Carl sont mcontent. Lenny se lve est s’adresse monsieur Burns]
Lenny : Avec eux dans l’quipe vous n’avez plus besoin de nous.
M. Burns : Ben tiens heu... Scioscia ! Allez signez. [Scioscia se dirigeait vers la sortie]
Scioscia : Excusez moi monsieur ; mais je suis l pour m’occuper du convecteur de dchet et...
M. Burns : [nerv] Encore une nerie et je vous renvoie dans la ligue professionnel. [Tous les joueurs vont signer la feuille. Homer va parler Strawberry qui finit de signer la feuille]
Homer : Vous tes Darryl Strawberry ?
Strawberry : Oui.
Homer : [inquiet] Vous jouez dans le champ droit ?
Strawberry : Oui.
Homer : Je joue dans le champ droit moi aussi.
Strawberry : Et alors ?
Homer : Z’tes meilleur que moi ?
Strawberry : Je vous ai jamais rencontr, mais... oui.

SEQ 13 – INT/NUIT Maison des Simpson – salle a manger[Les Simpson sont table]
Homer : C’est pas correct. Les gars et moi ont a trims dur pour arriver jouer cette finale et on est plus que remplacent sur le banc.
Marge : Tu as marqu tellement de points cette anne. Qu’est-ce qui te fait croire que ce Strawberry est meilleur que toi ?
Homer : Marge, laisse tomber. Il est plus grand que moi, il est plus rapide, il est plus fort aussi. Puis il a dj plus de copains que moi la centrale.
Bart : [nerv] Mmm, tu me rend malade Homer. C’est toi qui m’as dit qu’on pouvait russir n’importe quoi condition de le vouloir.
Homer : Ouais, et ben maintenant que des plus grand je peux te dire que c’est du bidon. Mme si t’es trs bon dans quelque chose faut te dire qu’il y a un million de gens qui sont meilleur que toi.
Bart : Moralit, si tu risques de perdre n’essaie pas.

SEQ 14 – EXT/JOUR Stade de la centrale[Tous les joueurs sont autour de monsieur Burns]
M. Burns : Je suis votre nouvel entraneur, alors une chose doit tre bien clair entre nous. Personne ici n’est assur de sa place dans l’quipe. Je me fiche que vous vous appeliez Steeve Sax ou Darryl Strawberry ou... [ Smithers] Smithers donnait moi le nom d’un mauvais joueur.
Smithers : Homer Simpson monsieur.
M. Burns : Ou Homer Simpson. [Homer est fier et regarde Strawberry] Deuximement, partir de maintenant vous ne boirez plus de bire mais ceci. [Il sort une bouteille violette de sa poche o il est crit « brain and nerve tonic »] C’est un stimulant pour les nerfs et le cerveau, compos de jus lectromagntique riche en protine. Ca vous donne une sant de fer [il en met dans une cuillre] Bien sur, il est connu pour tre a l’origine de quelque cas de gigantisme, mais ces cas sont rares. Essayez le donc. [Il tend la cuillre a Griffey qui boit]
Griffey : Ho youa, c’est comme ci y’avait une fte dans ma bouche et que tout le monde est invit.
M. Burns : Excellent. [Griffey prend la bouteille des mains de Burns et la boit] Commenons l’entranement voulez vous. Smithers, [Gros plan sur Burns] les mdecine-balls. [Smithers vient poser part terre 2 grande balle]
Tous les joueurs : Ho non.

SEQ 15 – INT/JOUR Salle d’entranement[Les joueurs sont dans une salle d’entranement. Lenny fait du rameur, Smithers pse Strawberry, Canseco boxe un ballon et Homer dans un grand caisson pour maigrir]

SEQ 16 – EXT/JOUR Stade de la centrale[Smith est la batte. Burns vient et lui prend la batte]
M. Burns : Donnez moi a. [La balle arrive et tape sur la batte, Burns et projetez en arrire et on l’entend tapez sur le grillage. Ensuite on voit les joueurs que Burns a recrut jouaient trs bien. Smithers et Burns les regardent s’entraner derrire le grillage]
Smithers : H h h, qu’est ce que vous allez faire de votre million monsieur ?
M. Burns : Je n’en sais rien, l’ajoutez ma pile je suppose.

SEQ 17 – INT/JOUR Vestiaire[Un hypnotiseur est l et hypnotise les joueurs]
Hypnotiseur : Vous tes tous de trs bons joueurs.
Les joueurs : On est tous de trs bons joueurs.
Hypnotiseur : Vous allez battre Shelbyville.
Les joueurs : On va battre shelbyville.
Hypnotiseur : Vous donnerez 150% de vous-mme.
Les joueurs : C’est impossible. Personne ne peut donner plus de 100%. Par dfinition, c’est le maximum que chacun peut donner.

SEQ 18 – EXT/JOUR Stade de la centrale[On voit Homer sur le terrain. On entend un coup de batte]
Homer : Je l’ai ! Laisse, je l’ai ! [Strawberry arrive saute si haut qu’il sort du cadre et attrape la balle]
Strawberry : J’ai.
Homer : H ! J’t’avais dit que je l’avais !
M. Burns : C’est un comble Simpson ! Il n’y a pas de « je » dans l’quipe.
Strawberry : Il y en a qui ont un mauvais comportement dans l’quipe.
M. Burns : Absolument Strawberry. [Strawberry est content]

SEQ 19 – INT/NUIT Centrale nuclaire – Couloir[Scioscia pousse une brouette avec des dchets nuclaires dedans. Il rencontre Carl.]
Carl : Scioscia je te comprend pas. T’es venu pour le softball et t’es l chaque soir te bin comme une bte charger des dchets nuclaire.
Scioscia : Ben tu vois, a me soulage de la pression du baseball professionnel. Dans ce milieu si tu fais une petite erreur, boum t’as la presse sur le dos. [En marchant la brouette tape dans un tuyau et les dchets se renverse par terre] Ho !
Carl : Ho, te bile pas pour a.
Scioscia : Ho ben mon vieux ! Qu’est ce que c’est cool ici.

SEQ 20 – EXT/JOUR Stade[Bart et Ralph sont en train de faire les quipes et on voit devant des enfants qui leurs demandent de les prendre dans leurs quipes. La camra s’loignent et on voit Griffey, avec la bouteille violette dans la poche, qui veut aussi jouer]
Ralph : Je prends Ken Griffey dans mon quipe.
Bart : Ben voyons. Bon d’accord alors je prends Milhouse. [Boggs passe devant le stade]
Ralph : H m’sieur Boggs. Vous jouez dans notre quipe ?
Boggs : j’suis ton homme petit.
Bart : Merde ! D’accord alors je prends ... Lewis. [Canseco passe devant le stade]
Ralph : Et je prend Jos Canseco !
Bart : D’oh !

SEQ 21 – EXT/JOUR Stade de la centrale[Mattingly s’entrane. Burns arrive ct lui.]
M. Burns : Mattingly rasez-moi ces favoris.
Don Mattingly : Quels favoris ? [Mattingly a les cheveux longs et la moustache mais n’as pas de favoris]
M. Burns : [nerv] Obissez hippies !
[Homer est la batte]
Homer : Ces types sont pas si terribles. Je vais leurs faire goter ma batte magique. [Clemens tire et coupe en deux la batte d’Homer] Haaaa !

SEQ 22 – EXT/NUIT Stade de la centraleM. Burns : Un genou terre. [Tous les joueurs viennent se mettre autour de Burns] Demain est le plus grand jour de votre vie. C’est le jour du match contre Shelbyville. [La camra montre les joueurs, on voit Griffey en train de boire la boisson que lui avait donner Burns] Couvre-feu 7 heures, ne buvez ni caf, ni th, ni boisson au cola. Ne vous y trompez pas ce sont des boissons nocives.
Strawberry : Comptez sur nous coach.
M. Burns : Oui. Bien avant de donner la composition de l’quipe, je veux dire a ceux qui ne feront pas partie de cette liste, qui m’ont normment du. Quelque chose leur fait dfaut. Appelons a le cœur.
Strawberry : Y sont rien dans la culotte coach.
M. Burns : Tout a fait Darryl. [Burns affiche la liste. Les joueurs vont la voir]
Griffey : Ho, je joue c’est cool !
Lenny : ho, flte ! [Il s’en va]
Homer : S’i ou plait ! S’i ou plait ! S’i ou pait ! Je veux tre dans l’quipe. [Il n’arrive pas s’approche de la feuille] Clemens je suis dans l’quipe ?
Clemens : Certainement.
Homer : J’suis dans ?! Youhou ! Youhou ! [Il se retourne vers Strawberry] Tu l’as dans le baba Strawberry.
Clemens : Attendez. Vous tes Ken Griffey Junior.
Homer : Non.
Clemens : Dsol, je vous ai donnez de faux espoir. [Homer se retrouve seul]

SEQ 23 – INT/NUIT Centrale nuclaire – Bureau de monsieur Burns[Burns est en train d’crire le nom des joueurs qu’il a retenu sur une feuille on peut lire les noms de Steeve Sax, Wade Boggs, Darryl Strawberry, Jos Canseco, Don mattingly, Ken Griffey Junior, Mike Scioscia et Ozzie Smith. Monsieur Burns crit enfin Roger Clemens.]
M. Burns : Smithers, je ne peux en aucun cas perdre ce pari. A moins, bien entendu, que mes neufs champions soient tous victimes de malchances et qu’ils ne puissent pas jouer demain. Mais cela ne se produira pas. Trois malchances parfois c’est possible. Sept malchances il restera encore un petit espoir. Mais neuf malchances, j’aimerais bien voir a .

SEQ 24 – INT/NUIT Voiture de Steeve SaxSteeve Sax : Quelle jolie petite ville. J’achterais peut tre une maison ici pour ma retraite. [On entend une sirne de police. Sax voit une voiture de police dans son rtroviseur. Il s’arrte. Eddie et Lou viennent vers sa voiture] Qu’est ce y se passe ? Y’a un problme sergent ?
Eddie : Tu parles trop gros malin.
Lou : Sors tes papiers, [Il lui braque son pistolet dessus] doucement. [Sax leur passe ses papiers]
Eddie : Ho ! Ouais, ouais, ouais, ouais. Steeve Sax hein, et a vient de New York.
Lou : On m’as dit q’un type avait t descendu New York et qu’on avait jamais lucid l’affaire. [Il se penche vers Sax] Mais toi tu sais rien sur le sujet, hein mon petit Steeve ? [Eddie et Lou rigolent]
Sax : Mais y’a des centaines de meurtres qui sont pas lucids New York.
Lou : T’as pas l’air de savoir non plus quand tu dois l boucler Sax.

SEQ 25 – INT/JOUR Hpital – Chambre[Le docteur Hibbert passe un compteur Geiger sur Scioscia. Le compteur n’arrte pas de sonner]
Dr Hibbert : Mike, essayez de soulever le bras.
Scioscia : [Parlant d’une voix saccad] Peux pas ... lever... bras... ou... parler... ... rythme... normal.
Dr Hibbert : Et bien je craint que vous soyez victime d’une grave contamination par radiation.
Scioscia : Est-ce que ... je serais... en mesure... de jouer... au softball... demain ?
Dr Hibbert : Heu heu heu, heu heu heu. Non. Demain vous serez peine capable de respirer.
Scioscia : Hoo, vacherie. [Une infirmire vient appeler le docteur Hibbert]
Infirmire : Docteur Hibbert. Il faut que vous voyiez Ken Griffey immdiatement. Nous pensons qu’il a fait une overdose de fortifiant. [Le docteur Hibbert ouvre un rideau]
Dr Hibbert : Bont divine ! [On voit Griffey sur une chaise roulante avec une tte norme en train de boire la bouteille de Burns] Un cas de gigantisme.

SEQ 26 – EXT/NUIT Rue de Springfield[Canseco se promne dans la rue]
Femme : [Affol] Mon bb ! Mon bb ! [La femme se trouve devant une maison en feu. On entend un bb pleurait]
Canseco : Vous inquitez pas m’dame. J’vais vous le cherchez. [Il rentre en courant dans la maison en feu et ressort avec un bb dans les bras]
Femme : Ho merci monsieur Canseco ! [Canseco commence partir quand on entend un chat miaul] [Affol] Ho ! Mon chat
Canseco : N’ayez pas peur m’dame je vais le tirez de la votre matou ! [Il rentre dans la maison et ressort avec un chat. On entend un piano jou]
Femme : [Affol] Mon piano mcanique !
Canseco : Ho bon. [Il se dirige lentement vers la maison. Lorsqu’il se trouve prs de la porte le feu redouble de violence]

SEQ 27 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre d’Homer et Marge[Homer et Marge sont dans leur lit]
Homer : Ho ! La seule chose dans laquelle j’sois bon, je peux plus y jouer.
Marge : Homer tu es bon dans des tas de domaine.
Homer : Comme quoi ?
Marge : Faire des clins.
Homer : Ouais, mais mes potes y sont pas la pour le voir.
Marge : Mmm...

SEQ 28 – INT/NUIT Bar de Moe[Barney et au bar avec Boggs]
Barney : Et je le rpte. Le meilleur premier ministre qu’est eu l’Angleterre tait lord Palmerston.
Boggs : Willian Pit l’ancien.
Barney : [nerv] Lord Palmerston ! [Il se lve]
Boggs : [Il se lve, nerv] William Pit l’ancien [A chaque syllabe prononc il tape son doigt sur Barney]
Barney : Ok ! Tu l’as cherch mon pote ! [Il assomme Boggs d’un coup de poing]
Moe : Alors a c’est envoy Barney. Peuh, William Pit l’ancien.
Barney : [nerv] Lord Palmerston ! [Il frappe Moe]

SEQ 29 – INT/NUIT Commissariat[Sax est enferm dans une cellule]
Wiggum : Beau travail les gars ! je crois qu’on peut refermer les dossiers sur les crimes non lucids dans notre ville.
Sax : Je peux au moins appeler mon avocat ?
Lou : Tu regardes trop de films la tl, Sax.

SEQ 30 – EXT/JOUR StandSmith : Combien de temps il faut pour faire la visite ?
Vendeur : Ben, c’est difficile dire. Une fois entre l dedans vous pouvez aussi ne jamais en ressortir.
Smith : Whoua ! Une entre s’il vous plait. [Il rentre dans une tente cot du stand] haaaaaaaaa...
Vendeur : H, h, h.

SEQ 31 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon[Homer descend les escaliers en tenue pour le match est s’aperoit que sa famille est prte sortir.]
Homer : Et ou est-ce que vous allez comme a ?
Lisa : Au match.
Homer : Non ! Non ! Non ! Je veux pas que vous me voyez assis sur mon cul comme un minable.
Bart : T’inquite on t’as dj vu minable.

SEQ 32 – EXT/JOUR Stade de la centrale[Une affiche indique « aujourd’hui Springfield contre Shelbyville. Mattingly vient poser son sac sur le banc cot de Burns et Smithers]
M. Burns : Mattingly ! Pour la dernire fois couper moi ces favoris !
Mattingly : Ecoutez monsieur Burns. Je ne sais pas ce que vous appelez des favoris.
M. Burns : Ne discutez pas avec moi faites les disparatre. Smithers, le match va commenc. O diable sont passs mes champions ?
Smithers : Monsieur, Mike Scioscia pourrait ne pas passer la nuit. Il a t prononc six sentences de rclusion perptuit contre Steeve Sax, Ozzie semble avoir disparu de la surface du globe. [La scne change et on voit Smith tomb dans le vide en criant. E=MC2 passe cot de lui il prend une photo]
M. Burns : Et Canseco o est-il ? [La scne change et on voit Canseco portant un sche-linge]
Femme : Non. Le sche-linge mettait le l.
Canseco : Oui m’dame. [On voit que Canseco a dj sortit de la maison le canap, un lave-linge une table avec les chaises, un tapis, une tl, une horloge,un fauteuil et une comode. Retour au stade]
M. Burns : Et Clemens ?
Smithers : Monsieur heu. Il n’est pas en tat de jouer. [On voit Clemens qui se prend pour une poule]
Clemens : Cot cot cot cot cot cot cot.
M. Burns : Quel andouille cette hypnotiseur ! [Il se dirige vers l’hypnotiseur] Vous ! Regardez votre travail ! [Il montre Clemens] Mon premier lanceur se prend pour une poule. Vous perdez rien pour attendre. Je ferais un rapport l’Association Amricaine d’Hypnose. [L’hypnotiseur sort son pendule]
Hypnotiseur : Mais j’ai fait du bon travail. Un bon travail.
M. Burns : Bon bon. C’est peut tre pas votre faute. Vous avez fait du bon travail. [Burns voit Mattingly passait avec la moiti des cheveux coup mais toujours avec sa moustache.] Mattingly ! Je pensais vous avoir de faire disparatre ces favoris. Rentrez chez vous vous n’tes plus dans l’quipe, c’est mon dernier mot.
Mattingly : Parfait. [Il s’en va] Je le prfre quand mme Raymond Goethals.
[Burns parle au banc ou il ne reste que les employs de la centrale.]
M. Burns : Bon a nous deux les laissez pour compte. Vous me dtestez et je vous dteste encore plus. Mes champions volatiliss. Il ne me reste plus que vous. Alors je... j’aimerais que vous vous rappeliez de certains conseils inspirs qui ont pu vous tre indiqus au cours de votre vie. Maintenant en piste pour la victoire. [Les joueurs se lvent et courent vers le terrain. Smithers essuie une larmes. Burns arrte Homer qui se dirigeait vers le terrain] Pas si vite simpson. L’homme qui joue votre poste est toujours l. [On voit Darryl leur faire signe] Vous vous restez sur votre banc.
Homer : [Du] Ho... [On voit l’image d’Homer travers une jumelle puis la jumelle se dirige vers Strawberry. On voit que c’tait les jumelles de Lisa qui est assis dans les tribunes avec le reste de la famille]
Lisa : T’es bidon Strawberry. On veut Homer. Homer la foudre.
Bart : Hou Darryl ! Hou darryl ! [Avec Lisa] Hou Darryl ! Hou Darryl !
Marge : Ce n’est pas gentil les enfants.
Lisa : Ce sont des athltes professionnels. Ils sont habitus a ce genre de chose. Ca leur fait ni chaud ni froid. [On voit que Strawberry a une larme qui coule. Un joueur de la centrale de Springfield lance la balle qui est renvoy. Puis on voit un vendeur de cacahute.]
Vendeur : Cacahute ! Qui veut des cacahutes ? [Un homme fait signe le vendeur lance le paquet qui finit sur la tte d’une femme, un autre homme en demande le paquet atterrit sur le terrain, un autre sur la tte d’un homme et un autre sur une voiture du parking.]
M. Burns : Allez Monty, c’est le moment de dmontrer ton habilet tactique. Qu’est-ce que je pourrais faire ? Smithers, massez moi le cerveau.
Smithers : Oui monsieur. [Smithers masse le crne de Burns]
M. Burns : Allez strawberry. Frappez moi un home-run !
Strawberry : D’accord coach. [Strawberry frappe la balle et l’envoie en dehors du terrain sur des voitures en circulation.]
M. Burns : H h h ! C’est moi qui lui est dit de faire a.
Smithers : Brillante stratgie monsieur.
[Marge filme Homer au moment ou Homer se gratte l’entrejambe]
Marge : Ho quel horreur ! [Elle baisse la camra et filme ses pieds] Les enfants vous me direz quand votre pre aura fini de se gratter. [Silence] Ca y’est ?
Bart : On te dira m’man.
[On voit le tableau d’affichage qui indique 43 partout]
M. Burns : Trs bien. C’est le jeu dcisif la fin de la dernire manche. Deux frappeurs retirs, trois coureurs sur les bases, Strawberry s’approchent pour frapper.
Homer : [Il pense] Ils vont gagner le championnat de la ville et moi j’aurais compter pour du beurre.
[Strawberry s’apprte frapper]
M. Burns : Attendez. Strawberry. Vous avez bien jouez aujourd’hui. Vous pouvez souffler et prendre une douche. Je vais faire entrer un frappeur gaucher votre place.
Strawberry : Hein ! Vous voulez me remplacer ?
M. Burns : Oui. Vous comprenez vous tes un frappeur droitier, leur lanceur est droitier. Si j’envoie un frappeur gaucher a s’appelle jouer sur les pourcentages. C’est comme a que font les entraneurs malins pour gagner.
Strawberry : Mais j’ai marqu neuf fois sur neuf aujourd’hui.
M. Burns : Vous pouvez tre fier de vous. Allez vous asseoir. Simpson ! Vous frappez la place de Strawberry.
Homer : Je frappe ? Youhou ! [Il se dirige vers le terrain et passe devant le banc]
Carl : Montre leur Homer !
Lenny : Tu vas russir !
Clemens : Cot cot cot.
M. Burns : Bon allez. Mettons au point les signaux. Si je lve ma visire comme ceci.
Homer : Ouais.
M. Burns : Ca veut dire que le signal est faux.
Homer : Hein hein.
M. Burns : Pourtant. Je peux annuler ce signale en frottant mes mains comme ceci.
Homer : Pig.
M. Burns : Si je veux une balle frapp lgrement je ne toucherais pas ma ceinture une fois ou deux mais trois fois. Si je veux... [A ce moment Homer pense et on entend plus Burns]
Homer : [Il pense] J’entrave que dalle ce qui me raconte. Pourquoi est ce que y me laisse pas simplement frapper. J’prfrais tre chez moi bouffer un sac de chips croustillante. Hum... des chips croustillante.
M. Burns : Compris Simpson.
Homer : Oui m’sieur.
Speaker : Et maintenant, pour frapper la place de Darryl Strawberry , Homer Simpson. [Le public sifflent a l’exception de marge et les enfants]
Lisa : Vas-y papa montre leur ce que tu sais faire !
[Au moment o il va frapper Homer regarde Burns qui fait plein de signe]
Homer : Hein ?! [Le frappeur frappe et Homer se prend la balle en pleine tte] Ouille ! [Il s’croule terre. Le public est content.]
Marge : Ho catastrophe !
Lisa : Il est touch a compte pour un point. Papa vient de gagner le match !
Marge : Hein ? Ben j’espre qui sera content quand y reviendra a lui.
[On voit Charlie courir]
Charlie : On a gagn ! On a gagn ! On est champion ! [Quelqu'un vient enlever Homer de la base l’arbitre fait signe que le match et finit. Les joueurs portent Homer, toujours inconscient, en triomphe. Une photo est prise ou l’on voit toute l’quipe, y compris les stars qui n’ont pas pu jouer runit pour la photo avec la coupe. Homer est allong par terre. Il y a une banderole ou il est inscrit champion municipaux 1992]

[Pendant le gnrique, on revoit des images de l’pisode en noir et blanc accompagnes d’une chanson]
Chanson : Monsieur Burns y tait arriv. La centrale avait gagn. Roger Clemens, la poulette qui sans cesse claquette. Mike Scioscia et sa maladie tragique. Avec lui on se marre. Wayne Boggs est lthargique sur le sol du bar. On parle de softball. Du maine san diego. On parle de softball. De mattingly canseco. De Ken Griffey et sa grotesque mchoire. De Steeve Sax et ses Dboires. On parle d’Homer. D’Ozzie et de Straw. On parle de softball. Du maine san diego. On parle de softball. De mattingly canseco. Ken Griffey et sa grotesque mchoire. De Steeve Sax et ses Dboires. On parle d’Homer. D’Ozzie et de Straw.
Script écrit en juillet 2004 par Thierry
L'quipe du site | A propos | Contact
2000-2021 The Simpsons Park