Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

22/11/2019
L'épisode c'est dur la culture (s10) devait au départ être bien plus centré sur le partage de chambre entre Bart et Lisa.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

La dernière folie de grand-père
Abraham a détruit la voiture d'Homer en voulant faire son intéressant...
22/11 à 21h55 (6ter)
To Bart or not to Bart
Trois faits historiques et religieux revus par les Simpson...
22/11 à 22h20 (6ter)
L'amour à couper le souffle
Bart est publiquement humilié par son père qui va devoir aller chez un thérapeute...
22/11 à 22h45 (6ter)

Derniers commentaires

assasmourad | welcome (La remplaçante de Russi Taylor débarque ce soir)

simpsonofan | Je me disais bien que la voix de Martin était différente, mais je pensais que Russi Taylor avait... (La remplaçante de Russi Taylor débarque ce soir)

Lolmine59 | Je vote qui reste ensemble pour voir se qui vas fair bart ? (Votez et changez le futur de la série !)

alda20 | I learn english from simpsons ,I love it (31x01 - The Winter of Our Monetized Content)

dadoo1617 | on est loin des 19 millions d'autrefois (31x01 - The Winter of Our Monetized Content)

Script : L'abominable homme des bois

SEQ 1 - EXT/JOUR Maison des Simpson - Jardin
[Pendant qu'Homer arrose les fleurs, Bart tond la pelouse avec une tondeuse à gazon manuelle]
Bart : [mécontent] J'en ai ras-le-bol. Ras-le-bol de cet engin préhistorique.
[Rod tond la pelouse avec une tondeuse à conduire]
Rod : Salut Bart ! Ça va, tu transpires pas trop ?
Bart : La ferme Flanders. Dis p'pa on pourrait pas s'acheter une vraie tondeuse nous aussi comme les Flanders?
Homer : C'est mieux que rien. Faut être heureux de ce que t'as. N'essaie pas de rivaliser avec les Flanders.
[Ned Flanders arrive avec une super caravane]
Ned : Alors comment tu trouve ma nouvelle charrette Simpson?
Bart : Oh Waaah ! Bonjour le camping-car, c'est dément !
Homer : Bart ! Heu...je suppose qu'il doit y avoir différents équipements.
Ned : Tout ce qu'on peut imaginer : micro-ondes, lave-vaisselle, télé avec écran géant. une maxi-friteuse et t'as vu le toit?
Homer : Oh ! Une antenne parabolique !
Ned : Tu l'as dit bouffi !
Homer : Mais comment t'as pu t'offrir un truc pareil, Ned. J'ai du courrier de toi de temps en temps, j'ai vu que tu te faisait que 27$ de plus que moi par semaine.
Ned : Oh c'est très simple Simpson, je l'ai acheté à crédit.
Homer : Oh, à crédit...

SEQ 2 - EXT/JOUR Concessionnaire de caravanes
[Les Simpson vont acheter une caravane. Cowboy Bob, le vendeur voit les Simpson arriver]
Cowboy Bob : Merci mon dieu ! [aux Simpson] Puis-je vous aider ?
Marge : Merci on ne fait que regarder, c'est tout.
Homer : Je souhaiterais voir votre meilleur camping-car. Vous avez quelque chose de mieux que le Goliath ?
Cowboy Bob : Oui bien entendu. Je peux vous proposer le Super-Goliath.
Homer : Où il est ?
Marge : Homer !
Cowboy Bob : Tout près ! Vous êtes aux pieds de cette merveille. Regardez.
[On peut admirer le Super-Goliath, une caravane immense]
Cowboy Bob : Vous avez déjà vu une chose pareille ? On imagine pas que l'homme aie pu fabriquer ça.
Bart : M'sieur, il a sa propre antenne parabolique?
Cowboy Bob : Vous pouvez dire à votre fils qu'il à son propre satellite. En février on a mis Vanstar 1 en orbite, uniquement pour lui, c'est tout.
Bart : Oh la vache !
Marge : Je ne suis pas sûre qu'on aie les moyens de s'offrir ça.
Homer : Est-ce qu'il a une maxi-friteuse ?
Cowboy Bob : Pas une mais quatre. Une pour chaque quart de poulet.
Marge : Je crois pas qu'on puisse se l'offrir Homer.
Cowboy Bob : On en discutera, monsieur. Venez messieurs, on va visiter l'intérieur D'accord ? Venez.
[Cowboy Bob leur montre l'intérieur. Cheminée, télé avec écran géant, réfrigérateur grande-taille, chandelier en cristal]
Bart : Wahh ! Super !
Lisa : Mieux que notre maison !
Homer : C'est Flanders qui va être vert quand il verra ça.
Marge : Mais ça doit coûter drôlement cher tout ça.
Homer : Combien ça vaut ?
Cowboy Bob : Ah vous êtes un homme très décidé ; vous vous faîtes pas de détour, vous allez droit au but, faut que ça sorte.
Homer : Allez combien ça vaut?
Cowboy Bob : Bon. Il faut d'abord que je vous dise une chose. Vous avez un visage qui me plaît.
Homer : Oh c'est vrai?
Cowboy Bob : Mais naturellement. Je suis sincère, c'est pas des paroles en l'air. Vous avez un... je ne sais quoi. Vous ne seriez pas romain ou grec ?
Homer : Non.
Cowboy Bob : Parce que vous avez l'air d'un dieu. Si on allait dans mon bureau pour le crédit, Zeus. [Il s'adresse au reste de la famille] J'emmène votre papa 5 minutes, il va tout arranger et vous repartirez chez vous avec.

SEQ 3 - INT/JOUR Concessionnaire de caravanes - Bureau de Cowboy Bob
[Cowboy Bob s'apprête à lui vendre la caravane]
Cowboy Bob : Bon, ce n'est pas la peine que je vous donne un prix tant que je ne connais pas vos possibilités de crédit. Que ce soit bien clair entre nous, c'est une formalité obligatoire. S'il n'y avait que moi je me dirais : "Bob, Ce gars-la est valable, il peut l'acheter" et j'aurais pas besoin de cette machine. Mais je ne suis pas le propriétaire ici même si il y a mon nom sur le portail. C'est toute une histoire. Je suis obligé que ça me plaise ou non.
[Une sirène retenti et une lumière s'allume quand il tape le nom d'Homer sur l'ordinateur]
Homer : Cette sirène la c'est bon signe ? Je peux avoir mon crédit ?
Cowboy Bob : Vous avez déjà entendu une sirène qui annonce quelque chose de bon ? Non Monsieur Simpson, non non ça c'est mauvais signe hélas. L'ordinateur me prévient au cas où je serais aveugle. Il me dit : "Attention, vend un véhicule à ce type et tu fermes ta boutique". Voilà ce que dit la sirène.
Homer : Oh...
Cowboy Bob : J'ai peur que ce superbe camping-car ne soit pas tout à fait dans vos prix, voyez-vous ? Euh, quand je dis pas tout à fait, je veux dire que vous ne pourriez pas vous l'offrir, même si vous viviez 1 millions d'années.
Homer : Vous n'auriez pas quelque chose qui soit plus dans mes prix ? Je ne veux pas repartir les mains vides.
Cowboy Bob : Allez, vous m'avez fait une bonne impression, ne gâchez pas tout. J'aurais peut-être quelque chose à vous montrer en effet, tout à fait pour vous.
[Il leur montre un vieux tas de ferrailles qui est miraculeusement en une seule pièce]
Cowboy Bob : Alors, qu'est-ce que vous en dites ?
Bart : Moi je dis que c'est une blague.
Marge : Il est d'occasion ?
Cowboy Bob : Bon alors ?
Homer : Euh... Il est d'occasion ?
Cowboy Bob : Monsieur Simpson, vous n'aurez jamais un meilleur véhicule. Je dis pas ça pour vous le vendre, je le pense sincèrement. Il est fait pour vous mon vieux. C'est ça ou une fourgonnette.
Homer : Combien vous en demandez ?
Cowboy Bob : Je vais vous le dire mais vous n'allez pas le refiler à quelqu'un d'autre, parce que je vous fais un prix pour vous et pour vous seul, pour un autre ce serait le double.
Homer : Je le jure, Bob.
Cowboy Bob : D'homme à homme ?
Homer : Oui.
Cowboy Bob : Dans 2 mois si je croise ce véhicule, je vois votre tête à la portière, juré ?
Homer : Sur mon honneur.
Cowboy Bob : 300$ pour moi.
Homer : Ah, Euh... là je sais pas trop... Ça vous ennuie que j'en discute avec ma famille ?
Cowboy Bob : Monsieur Simpson, s'il faut que vous alliez en discuter avec... ces gens-là alors c'est que quelque chose ne tourne pas rond entre nous. Vous avez l'air d'être un homme capable de prendre des décisions. Oh je l'avais oublié celui-là. Cet homme, vous le voyez ?
[Il lui montre un homme qui vient d'arriver]
Homer : Oui.
Cowboy Bob : Il est sur le point de l'acheter, vous savez ?
Homer : Non !
Cowboy Bob : Il m'a appelé 2 minutes avant que vous arrivez et il m'a dit: "Gardez-là moi au chaud, j'arrive" et il est là. Alors, vous en voulez oui ou non?
Homer : D'accord. Je suis preneur, no problemo.
Cowboy Bob : Bravo ! C'est la meilleure décision que vous ayez jamais prise. Croyez-moi ça va vous changer la vie.

SEQ 4 - EXT/JOUR Maison des Simpson
[Homer a garé le camping-car devant la maison. Il voit Flanders]
Homer : Hé Flanders, regarde un peu ce que j'ai acheté.
Ned : Mmm... C'est une petite merveille. Toutes mes félicitations Simpson. Vous avez bien vous amuser avec ça.
Homer : Hé hé hé ! Il est jaloux. Tous le monde est prêt ? On décolle.
Bart : Non, je suis pas prêt. J'ai pas envie d'y aller moi.
Homer : A la bonne heure ! Prêt ou pas, à nous la nature. C'est parti !

SEQ 5 - INT/JOUR Dans le camping-car
Bart : Le rat crevé ?
Lisa : Non.
Bart : Le sconse ?
Lisa : Non.
Bart : Les œufs pourris ?
Lisa : Non.
Marge : Mais qu'est-ce que vous racontez derrière ?
Lisa : On joue à "ça sent quoi ?".
Bart : Le pied de papa ?
Homer : Bart !
Lisa : T'a gagné, Bart.
Homer : Lisa !
Bart : Bon, on arrive bientôt ?
Homer : Je vous direz quand on y sera. Continuez votre jeu des parfums.
[Le camping-car passe à travers les bois. Marge regarde sa carte]
Marge : Moi je te le dis Homer, cette route là n'est pas la nationale.
Homer : Pff, les cartes.
Marge : Faudrait s'arrêter quelque part et là on demanderait nôtre chemin.
Homer : T'en fais pas, c'est un véhicule tout-terrain.
[Homer passe à travers un lac]
Marge : Je commence à avoir les pieds mouillés.
Homer : C'est pas grave, on fait un véritable retour à la nature.
Lisa : Maman, j'ai peur.
Marge : Moi aussi chérie, mais ton père dit qu'il n'y a pas de quoi avoir peur alors...
Homer : On pourrait s'arrêter là, qu'est-ce que vous en dîtes ?
Tous : Ouaiiiis !
Homer : C'est d'accord. Et hop là ! Voilà ! Alors, heureux ?
[Homer arrête le camping-car juste à la limite d'un ravin. Le camping-car bascule]
Homer : [à voix basse] Bon, personne ne bouge, personne ne panique. Quand j'en donnerai l'ordre, chacun devra ouvrir sa portière aussi doucement que possible et se glisser dehors. Je vais compter jusqu'à trois. attention. 1... 2...
[Tout le monde sort du camping-car, juste avant que ce dernier tombe et qu'il explose]
Lisa : Les Simpson ont fait un retour à la nature fracassant.
Homer : Hé bien, Hé hé, maintenant on a une chance de devenir des véritables pionniers. Oui monsieur, ça c'est de l'aventure, de la vraie de vraie. Je suis sûr qu'il y a pleins de gens qui donnerait tout ce qu'ils ont sur cette terre pour vivre cette aventure.
Bart : Tu parles de la bagnole dans le ravin ?
Homer : [parlant de Maggie] Quelqu'un peut s'occuper d'elle ?
Lisa : [montrant des vautours] Maggie, regarde les gentils petits oiseaux.
Marge : Oh, Homer. Qu'est-ce qu'on va faire ?
Homer : Calme-toi, chérie. La situation n'est pas si dramatique qu'il n'y paraît. T'oublies que la forêt n'a aucun secret pour moi. Je suis un vrai trappeur alors vous allez attendre 2 minutes le temps que je retrouve mes vieux instincts. [il s'isole] Mais qu'est-ce que je vais faire ? Je suis un criminel !
Echo : Je suis un criminel !
Homer : [parlant à l'écho] Ta gueule !
Echo : Ta gueule !
Homer : D'oh!
Echo : D'oh!

SEQ 6 - EXT/JOUR Dans la forêt
[Homer construit un abri qui n'en a pas l'air, il a recouvert un tronc de quelques branches d'arbres.]
Homer : Bon voilà c'est fini.
Lisa : Ah oui, t'es sûr ?
Homer : Bah, ça n'en a pas l'air mais c'est un abri.
Marge : Ah oui, t'es sûr ?
Homer : Et puis, vous n'en aurez peut-être pas besoin. On sera là en moins de deux avec des secours, rassurez-vous.
[Les Simpson se séparent. Bart et Homer vont partir de leur côté et Marge et Lisa gardent le camp]
Lisa : Et rappelle-toi papa, la queue de la grande ourse est pointée vers l'étoile polaire.
Homer : Hé hé hé, c'est gentil, Lisa. Mais on n'est pas dans un cours un cours d'astronomie, on est dans les bois.
[Homer et Bart sont partis chercher de l'aide. Maggie les suit.]
Lisa : C'est normal que Maggie les suit ?
Marge : Oh ils n'en ont pas pour très longtemps et puis avec eux, elle est entre de bonnes mains.
[Homer et Bart marchent dans la forêt]
Bart : Les animaux dangereux y'en a pas dans cette forêt, hein papa ?
Homer : C'est possible qu'il y en ait quelques uns mais t'en fais pas. Si tu leur fiches la paix ils te fichent la paix, c'est tout.
Bart : C'est un marché.
Homer : Faut jamais montrer sa peur, surtout parce que les animaux, ils sentent la peur et ils détestent ça. De toutes façons il n'y aucune raison d'avoir peur.
Bart : C'est sûr.
[Maggie qui les suit fait un bruit avec sa tétine]
Homer : Ah ! Un serpent à sonnette !
Bart : J'ai pas peur, moi ! J'ai pas peur !
Homer : Cours, espèce d'idiot !
[Ils courent en hurlant. Essoufflés, ils ralentissent.]
Homer : Ah, droit devant, mon garçon. Retour à la civilisation.
Bart : Comment tu le sais ?
Homer : Un homme des bois si expérimenté que moi sent très bien ces choses-là. Ça devient naturel. C'est comme un troisième sens.
Homer : Aahhh !
Bart : Aahhh !
[Ils tombent dans une rivière qui les conduit droit vers une chute d'eau]

SEQ 7 - EXT/JOUR Au campement
[Marge et Lisa font du rangement]
Marge : Mais qu'est-ce qu'ils fabriquent ? Ils en mettent du temps à revenir. J'espère que Maggie ne les ralentit pas trop.

SEQ 8 - EXT/JOUR Ailleurs dans les bois
Maggie a rencontré un ours. Ils sympathisent tous les deux. Elle lui donne une tétine.

SEQ 9 - EXT/JOUR Dans la rivière
[Homer revient à lui]
Homer : Bart, où tu es Bart ?
[Homer voit la casquette de Bart flotter dans la rivière]
Homer : Non ! Sa petite casquette rouge. Seigneur non. Bart, Bart, Bart, Bart, mon gentil petit garçon ! Pourquoi vous ne m'avez pas pris moi ? De tous les malheurs qu'il arrive sur terre pourquoi il a fallu que celui-là tombe sur moi ?
Bart : Te rends pas la tête p'pa.
[Il voit que Bart est tout nu]
Homer : Hein qu'est-ce que c'est... Oh Bart t'es en vie et... hé hé, t'es tout nu.
Bart : J'ai l'impression que je suis pas tout seul, mon pote.
Homer : Quoi ? [Il remarque que lui aussi est tout nu] Oh ! Hé hé hé ! C'est moi Tarzan ! [Il crie] Hé hé hé hé !

SEQ 10 - EXT/JOUR Dans les bois
[Maggie se fait attraper par l'ours. Ils rencontrent d'autres ours.]

SEQ 11 - EXT/JOUR Plus loin dans les bois
Homer : La première chose qu'il faut savoir pour survivre sans les bois fiston, c'est à masquer sa nudité, ça c'est vital.
Bart : D'accord, mon vieux.
Homer : Alors tu te colles sur une fougère comme ça. Voilà... et un peu de boue... Là. Oh, il faut que j'ajoute un petit coquillage et de la mousse pour moi. C'est parfait. On est parés pour rejoindre la ville.
[La méthode d'Homer leur permet d'avoir un minimum de pudeur]
Bart : J'ai vachement faim moi, tu sais. On pourrait pas trouver à manger avant ? J'en peux plus, moi.
Homer : Ah, de la nourriture ? Bonne idée fiston. Ce jeune arbre devrait faire l'affaire. Tu vas voir.
[Il fait un piège]
Bart : Qu'est-ce qu'on va faire avec ce truc là ? On va se pendre ?
Homer : Non. C'est un piège. Avec ça on va capturer notre dîner. Allez, viens vite. Chut ! Tu regardes et tu te tais. Ohh ! Hé hé ! Voilà !
[Un lapin s'approche du piège. Quand il va dedans, le lapin est propulsé en l'air]
Homer : J'ai compris, d'accord. Ce coup-ci, on change de tactique. J'entre dans les fourrés, je fais beaucoup de bruit de façon à débusquer un lapin et quand il se sauve, toi tu lui sautes sur le râble.
Bart : Bon, d'accord.
[Homer suit son plan. Il se fait attaquer par des animaux]
Homer : Ah ! Au secours ! Enlève-moi ça, enlève-moi ça ! Aïe ! Ouille !

SEQ 12 - EXT/JOUR Dans une clairière
Campeur : Faire du camping ici, bravo ! On a fait douze cents kilomètres, on a même pas vu la queue d'un écureuil !
Campeuse : Pourtant le garde à l'entrée a dit qu'il fallait se méfier des ours.
Campeur : Des ours ? Ben voyons ! Attends, je vais te montrer combien d'ours se baladent dans le coin. Salut messieurs les ours ! Approchez, venez chercher un gâteau ou plutôt, venez me chercher. Dépêchons, j'attends.
Campeuse : D'accord, d'accord, arrête ton numéro. J'ai compris, ça va.
Campeur : Ha ha ha, des ours !
[Un ours prend le biberon du bébé et le donne à Maggie. Elle reçoit aussi des cadeaux par les autres ours. Elle est emmenée dans une grotte]

SEQ 13 - EXT/NUIT Au campement
Lisa : J'espère que Maggie et les garçons vont bien.
Marge : J'en suis sûre, chérie. Après tout, on a bien réussi à faire un feu alors qu'on ne connaît rien à la nature. Imagine ce que ton père avec son expérience de la forêt a pu réussir à faire.
Lisa : Oui, oui, j'imagine, oui. Bonne nuit, maman.
Marge : Bonne nuit, ma chérie.

SEQ 14 - EXT/NUIT Du côté d'Homer et Bart
[Bart et Homer dorment à la belle étoile. Ils ont froid]
Bart : B-b-b-bonne n-nuit, pa-pa-papa.
Homer : T-t-t-toi aussi, fiston. D-d-dors bien, surtout.
[Un loup hurle.]

SEQ 15 - INT/NUIT Dans la grotte
[Maggie dort, des ours la regardent dormir.]

SEQ 16 - EXT/JOUR Du côté d'Homer et Bart
[Le lendemain, Bart et Homer partent]
Bart : On arrive bientôt, dis ?
Homer : Non.
Bart : Tu crois qu'on y arrivera un jour ?
Homer : Comment veux-tu que je le sache ? Tu poses des questions idiotes. Ohhh ! Bart ! Regarde ! Du miel ! Du miel ! On est sauvés !
Bart : Homer ! Attention ! Les abeilles !
[Homer mange le miel et des abeilles par la même occasion]
Bart : C'est comment ?
Homer : Piquant. [il parle la bouche pleine] De l'eau ! De l'eau !
Bart : Quoi ?
Homer : De l'eau !
Bart : Ah ! De l'eau. J'en ai vu par là.
[Homer plonge dans de la boue et fait fuir une biche qui y buvait. Un campeur le filme. La boue le fait ressembler à Bigfoot et les abeilles dans la bouche rendent ses paroles inintelligibles. Le campeur s'enfuit, apeuré.]

SEQ 17 - INT/JOUR A la télé
[Les images ont été rapportées au journal télévisé]
Présentateur : Bigfoot ! La légendaire créature mi-homme mi-singe n'est plus désormais une légende. Il est tout ce qu'il y a de plus réel. Le document que vous allez voir est une vidéo amateur tournée ce matin à l'aube dans les collines à 5 km au sud-ouest des gorges de l'Aigle Noir.
[Les images sont diffusées à la télé]
Présentateur : Le naturaliste qui a filmé ces... ces images extraordinaires a été extrêmement impressionné par l'aspect sauvage de cette créature. Par son langage grossier et par dessus tout, son indescriptible puanteur. Un journal de la presse à sensations a offert une récompense de 5 000$ à quiconque ramènerait la créature vivante. Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant dès qu'il y aura du nouveau. Maintenant, retrouvons le président dont nous avons interrompu la locution.

SEQ 18 - EXT/JOUR Dans les bois
[Une foule de personnes s'est installé dans les bois à l'endroit où Bigfoot a été aperçu. Il y a des marchands et des journalistes. Marge et Lisa ont été retrouvées]
Ranger : [A Marge] Apparemment vous vous en sortez bien de cette histoire mais on peut dire qu'on est arrivés à temps. Vous avez eu de la veine. Parce qu'actuellement, il y a une chose horrible qui rôde dans les bois.
Marge : Ah oui ?
[Marge voit un journal qui titre "Bigfoot toujours en liberté" avec une photo d'Homer]
Marge : Mais enfin, c'est mon mari !
[Un autre magazine titre "J'ai épousé Bigfoot"]
Marge : Mais il ne s'appelle pas "Bigfoot", messieurs. Son nom est Homer.
[Un nouveau magazine a comme titre "La femme de Bigfoot supplie : Appelez-le Homer"]
Femme journaliste : Mais qu'est-ce que ça mange ?
Marge : C'est ridicule, qu'est-ce que ça veut dire ? Je comprends pas. Eh bien, je pense que ce qu'il préfère c'est les côtes de porc.
[Un autre magazine "Le régime de Bigfoot : des côtes de porc en abondance". Un journaliste voit des ours]
Journaliste 2 : Enlevez-moi ces ours de là, j'aimerais faire mon interview.
Assistant : Pas d'ours ici on est en train de tourner. S'il vous plaît, je veux aucun ours dans le décor.
[Il fait partir les ours. On voit Maggie sur le dos d'un des ours]
Journaliste 2 : Allons revenons maintenant à votre... votre époux. [Il fait le signe guillemet avec ses doigts] Comment décrivez-vous vos relations conjugales ? Bestiales ?
Marge : Est-ce que ça va passer à la télé ?
Journaliste 2 : Dans tout le pays.
Marge : [Mécontente] Mmmh...

SEQ 19 - EXT/JOUR Plus loin dans les bois
[Bart et Homer marchent. Homer a toujours la boue sur lui]
Homer : Encore plus loin.
Bart : On est arrivés ?
Homer : Encore plus loin.
Bart : On est arrivés ?
Homer : Encore plus loin.
Bart : On est arrivés ?
Homer : Encore plus loin.
Bart : On est arrivés ?
Homer : Encore plus loin.
[Homer sent une odeur]
Homer : De la bouffe.
[Ils entrent dans la grotte où il y a les ours. Les ours grognent. Homer a peur]
Homer : Gentil le grizzly. Tout doux, tout doux le grizzly. Gentil, gentil le grizzly.
Bart : Qu'est-ce qu'on fait p'pa ?
Homer : On essaie de les amadouer.
Bart et Homer : Gentil le grizzly. Tout doux.
[Homer et Bart voient Maggie au fond de la grotte qui fait comprendre aux ours de ne pas les attaquer]
Homer : Maggie ! Oh ma petite fille !
[Ils sortent tous les trois de la grotte]
Homer : Gentil le grizzly. Gentil le grizzly, gentil.
Bart : Cool les nounours, hein ?
[Maggie regarde les ours qui sont tristes de la quitter. Un des ours suce une tétine. Ils marchent un moment et ils arrivent sur la clairière aménagée par les recherches du Bigfoot.]
Garçon : Regardez le voilà ! C'est Bigfoot !
[Plusieurs hommes se précipitent sur lui. Il l'emprisonnent avec un filet]
Garçon : On l'a eu ! On a eu Bigfoot !
Homme : [A Bart] Tu sais mon petit, tu as eu de la veine qu'on soit venu à temps pour te sauver.
Bart : Je vois pas de quoi est-ce que vous voulez parlez, monsieur.
[Homer arrive à sortir du filet et à s'enfuir]
Chasseur 1 : Il se sauve, rattrapez-le !
Chasseur 2 : Il faut le prendre vivant. Envoie une dose de tranquillisant. Grouille-toi ! Allez !
[Un des chasseurs lui envoie un tranquillisant. Bart s'approche d'Homer qui tombe au sol]
Bart : P'pa ! Oh non !
Homer : Venge-moi mon fils. Venge ma mort.
[Homer s'endort]

SEQ 20 - INT/NUIT Au journal télévisé
Présentateur : La récente capture de ce mystérieux Bigfoot place les scientifiques devant l'énigme du siècle. Bien que la créature aie été finalement remise en liberté, la question demeure. Qui était ce Homer ? Etait-ce un homme, ou était-ce ce fameux chaînon manquant dont on parle tant ?
[Dans le reportage, Homer est enfermé dans une cage en verre, en slip. On lui donne de la viande crue]
Homer : Je pourrais avoir un peu de ketchup ?
Présentateur : Des spécialistes du monde entier se sont réunis à l'institut de recherches sur le primate de Springfield pour une étude approfondie de la créature tant controversée. Ils sont maintenant prêts à nous communiquer leur conclusions.
Marvin Monroe : Mesdames et messieurs, chers collègues. Bien. Après des analyses très poussées tant sur le plan anatomique que biologique, j'ai le regret de vous annoncer que la seule chose que nous pouvons affirmer, c'est qu'on ne peut rien affirmer. Cette chose peut ou peut ne pas être un être humain.
Scientifique allemand : Ça c'est lui qui le dit. Moi je dis qu'il n'y a rien d'autre qu'un primate sous cette grosse carapace.
Femme scientifique : Ah non moi je ne suis pas d'accord. Pour moi il s'agit d'un homme. Il y a une lueur d'intelligence humaine dans ces yeux.
Scientifique : Une lueur d'intelligence ? Vous voulez rire. Que faîtes-vous de ce simiesque front fuyant et large ?

SEQ 21 - INT/NUIT Maison des Simpson - Chambre d'Homer et Marge
[Homer est couché avec Marge dans le lit. Ils regardent les infos à la télé]
Homer : Oh, les gars vont se marrer demain au boulot avec tout ça.
Marge : Homer, ils t'ont relâché, c'est ce qui compte.
Scientifique : [A la télé] Nous pourrions je pense entériner cette discussion. Le spécimen en question est soit un être humain extrêmement primaire, soit une bête très intelligente.
[Homer est en colère, il éteint la télévision.]
Marge : Oh Homer, ma grosse bête très intelligente.
[Elle l'embrasse et éteint la lumière]
Script écrit en janvier 2003 par Bart le Tombeur . Mis à jour le 28/12/2011 par Régis
Merci à Régis pour sa contribution
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park