Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

15/10/2019
L'épisode Le retour du frère Prodigue (s3) a été crée notamment suite à la réaction de fans qui trouvaient la fin de l'histoire d'Herbert trop triste dans Fluctuat Homergitur (s2).

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Ce que veulent les femmes animées
Homer tente de sauver son mariage et tient enfin de vieilles promesses faites à Marge...
17/10 à 20h10 (RTS2)
Un talent caché
Moe retrouve goût à la vie et à son travail lorsque de riches investisseurs s'intéressent à son whisky fait maison...
17/10 à 20h30 (RTS2)
Les langues du scorpion
Lisa découvre les vertus d'une plante sur des scorpions...
18/10 à 21h05 (6ter)

Derniers commentaires

dadoo1617 | on est loin des 19 millions d'autrefois (31x01 - The Winter of Our Monetized Content)

Les Simpson 80 | Même l'audience et fiable j'adore les Simpson même âgé (31x01 - The Winter of Our Monetized Content)

Carnat89 | @dadoo1617 : je ferai l'effort de vous lire quand vous aurez fait l'effort d'être... (Début de la diffusion américaine de la saison 31 ce soir)

dadoo1617 | les rares épisodes de la saison 30 que j'ai vu me feraient presque regretter la saison 29 et 28.... (Début de la diffusion américaine de la saison 31 ce soir)

Carnat89 | Donc on a rattrapé notre "retard" sur les US ! ! (Début de la diffusion américaine de la saison 31 ce soir)

Script : L'amour à couper le souffle

SEQ 1 – EXT/JOUR Parking de la centrale nucléaire
[Une montgolfière se trouve au milieu du parking, avec Mr.Burns et Smithers à son bord. Ils sont habillés tous les deux en costumes avec un chapeau]
Burns : Bon alors, revoyons cette check-list. [Il tiens une liste et une plume, il coche les différentes cases de la liste] Feu allumé, oui [Il coche], ballon gonflé, oui [Il coche à nouveau], maintenant enlevez le ballast ! [Smithers enlève les sacs de sable accrochés à la montgolfière, qui s'envole. Dans les airs, Smithers continue de lâcher les sacs, qui s'écrasent sur les capots de voitures des employés, en train d'applaudir. Les sacs, en s'écrasant, déclenchent les alarmes des voitures]
Burns : Commençons l'inspection aérienne de l'usine. [Il prend une longue-vue pour regarder les toits. On aperçoit une inscription « Kill Mr.Burns » avec un dessin de sa tête traversée par un couteau] Graffitis peu flatteurs ... [Il prend une bombe de peinture et remplace le « Kill Mr.Burns» en « Skilled Mr.Burns » et rajoute un chapeau par dessus le couteau] Neutralisé ! [Soudainement, un coup de vent secoue la montgolfière]
Burns : [Apeuré] Sapristi, le seul risque que ce ballon ne peut pas éviter : une brise légère ! [Son chapeau s'envole] Ohhh ! [Ses trois verrues se décollent] Au secours ! Freinez mon ascension, freinez-la, vous dis-je !
[Homer, Lenny et Carl observent la scène]
Homer : Monsieur Burns a besoin de notre aide !
Carl : On a qu'à lui tirer dessus et voir ce qui se passe.
Lenny : Une chance que je suis allé chasser ce matin, je me suis fait un élan. [Il ouvre le coffre de sa voiture, où il y a de la viande et des fusils dedans] Eh, où il est passé ? [L'élan arrive par derrière en courant et renverse Lenny]
Lenny : Oh, je me demande si c'est le même élan.
[Homer prend un fusil dans le coffre de Lenny et le donne à Carl, qui vise la montgolfière]
Carl : [Il s'apprête à tirer, puis repose l'arme, se sentant coupable] Oh, je peux pas faire ça, un ballon a sauvé une de mes artères, ce serait pas bien de tuer son cousin.
Homer : On dirait que c'est à moi de le faire ! [Il charge le fusil] Voyons, cible à deux heures, ajusté pour le vent. [Il s'arrache un de ses cheveux, qui s'envole vers la droite]
Lenny : [Impatient] Bon alors, tu tires ?
Homer : Mais j'ai pas fini mes pitits rituels ! [Il embrasse son collier, colle son chewing-gum sur son fusil, se trace une tête de mort sur ses joues avec un feutre]
[Pendant ce temps, la montgolfière est toujours en perdition]
Burns : Au secours, je flotte sur un zéphyr !
[Au même moment, un groupe d'oiseau en V passe à côté de Burns et de Smithers. On entend un coup de feu, les oiseaux apeurés s'éparpillent et forment un «?!». Homer tire une seconde fois sur un avion publicitaire avec une inscription « Épouse moi Pam »]. Le «M» de Pam se déchire suite au tir d'Homer, ce qui devient alors « Épouse-moi Pa »

SEQ 2 – EXT/JOUR Rues de Springield
[Un père et son fils sont dans la rue]
Père : [A son fils, pensant que c'est adressé à lui] T'es malade ou quoi ! [Il gifle son fils]

SEQ 3 – EXT/JOUR Parking de la centrale
[Les employés se moquent d'Homer]
Employé 1 : Quel nul !
Employé 2 : Joli, tyrannie du Far-West !
Employé 3 : Si tu étais un biathlète, je dirai contentes-toi de skier !
[La montgolfière arrive vers une cathédrale. Homer tire sur un gargouille, dont la tête se décroche et tombe sur Burns, ce qui lui fait une tête de diable. Le poids fait tomber l'appareil au sol, que les employés récupèrent. Burns se fait retirer la gargouille de sa tête, et son visage en a pris la forme. Il replante les cornes dans son crâne et se nettoie.]
Burns : Simpson, votre précision de tir a sauvé ma vie ! Demandez votre récompense, n'importe quoi, vous n'avez qu'à demander.
Homer : Tout votre argent et tous vos biens !
Burns : [Menaçant] Plus bas, et plus gentil.
Homer : Euh, des billets pour le Superbowl ? [Burns le menace en mettant sa tête au-dessus de lui] Match de barrage ? [Burns monte encore sa tête] Euh, saison normale, jour tête de série ?
Burns : Jour tête de rien !

SEQ 4 – EXT/JOUR Parking du stade des Atoms
Lisa : [Surprise] Waouh, je sais que je me suis couchée devant les bulldozers pour empêcher ce stade d'être construit, mais je suis forcée d'admettre qu'il est plutôt chouette !

SEQ 5 – INT/JOUR Galeries du stade
Marge : C'est si tendance ! Des bars à sushis, une salle de cinéma des années 60, un musée de la tolérance …
[Deux supporters sortent de ce musée]
Homme 1 : [Triste, écrasant une larme] Oh bon sang !
Homme 2 : [Sur le même ton] Ça fait réfléchir ! [Les deux hommes tombent dans leurs bras en pleurant]
[Plus loin, la famille marche]
Marge : Ils ont même un grand spa où le personnel est constitué d'anciens joueurs pros !

SEQ 6 – INT/JOUR Spa « The Pampered Fan »
[2 personnes pratiquent des massages]
Homme 1 : [A son collègue] Tu sais, j'aurai pas à faire ça si j'avais pas un jour acheté une Ferrari à crédit sur 22 saisons ! [A son client] Retournez-vous. [Le client se met sur le dos]
Homme 2 : Je présentais une fois le Saturday Night Live. [Il imite quand il était présentateur] Aujourd'hui encore mesdames et messieurs, Match [???] Twenty !
Homme 1 : [???]

SEQ 7 – INT/JOUR Galeries du stade
Marge : Oh, ils ont même un zoo qui a tous les animaux mascottes !
[D'un coup, tous les animaux se battent. Les Simpson ont peur et s'en vont. Un dauphin frappe un puma]
Marge : Cet endroit a même son quartier artistique où discutent des intellectuels qui ont horreur du foot.
[3 personnes discutent autour d'une table d'un bar]
Homme : Oh, on va rester pour un set, et puis ensuite on s'en va.
Homer : Bon ! Tout ça est super, mais il faut rentrer maintenant, le match va commencer.
Marge : Homer, le match se joue ici ! [Elle montre le terrain, visible depuis les galeries et accessible par une grande porte]
Homer : Hi hi hi hi ! C'est vrai ! [A Lisa et Bart] J'espère que vous vous amusez bien aujourd'hui, parce que vous et vos enfants, vous allez payer pour ce stade longtemps après que l'équipe sera dans une autre ville.

SEQ 8 – INT/JOUR Tribunes du stade
[Un joueur shoote dans le ballon, mais il tire trop haut et le ballon casse un lustre en cristal. Tout le monde applaudit]
Marge : Ouh, la caméra sur la foule ! [Elle pointe du doigt l'écran géant, sur lequel on peut voir le public dans le stade. Une image arrive sur l'écran avec marqué «Fais l'imbécile !» On entend la chanson «Rock This Part (Everybody Dance Now» de Bob Siclar. Tout le monde danse dans le stade. On voit un vendeur de bières qui danse et qui renverse de bières sur le public, et le vieux fou Juif qui danse jusqu'à s'épuiser et s'écrouler. Un fantôme sort de son corps et danse]
Homer : [Il danse aussi] Tou Tou Tou … Every – Body – Dance – Now ! [Sur l'écran, on voit que Bart à l'air de s'ennuyer. Il est marqué «Rabat-joie» sur l'écran]
Homer : [A Bart] Allez, le rabat-joie, bouge tes fesses !
Bart : [S'ennuyant] Oh, j'aime pas faire comme tout le monde.
Homer : [Taquinant] Oh, monsieur «Je fais la gueule» ! [Il le chatouille] Guili guili guili guili guili !
Bart : [Riant] Arrêtes ! [Homer continue de le chatouiller, puis l'écran géant montre cette scène]
Homer : Guili guili guili ! Encore, hein ! [Toute la foule rigole]
Bart : [Toujours en riant] Arrête !
Homer : Guili Guili ! Hi hi ! Qui veut un pitit chatouilleux ?
Bart : Qu'est-ce que ça veut dire ?
Marge : Homer, tu devrais peut-être arrêter, tout le monde ne pense pas qu'à la rigolade.
Homer : [Tout en chatouillant Bart] Marge, il rigole, ça veut dire qu'il est heureux, le Joker t'as donc rien apprit ? [Il chatouille encore son fils, en passant ses bras sous ses jambes. Le public rit]
Bart : [Il commence à s'énerver] Hé arrête, cesse de faire ça ! [Homer chatouille toujours. Bart rit mais est énervé] C'est pas drôle p'pa ! [D'un coup, Bart mouille son pantalon]
Homer : [Surpris] Hein ? [Bart est gêné, la scène est retransmise devant tout le stade]
Tahiti Mel : [Pointant l'écran géant, moqueur] Le gosse a mouillé sa culotte ! [Tout le monde éclate de rire. Bart est gêné et cache son pantalon avec ses mains. On voit marqué «PIPI ?» sur l'écran]
Bart : P'pa ! Comment t'as pu me faire ça ? Tout le public m'a vu pisser dans ma culotte !
Homer : [Gêné] Fiston je suis vraiment vraiment désolé, oh je sais pas si je pourrais ... [Il s'arrête et tente de démarrer une ola dans les tribunes] Ola ! [Il reprend un ton normal] Je pourrais jamais me faire pardonner je … [Il recommence] Ola ! [Ton normal] Mais sincèrement ... [Il recommence] Ola !
Marge : [Agacée] Homer, c'est pas parce que les autres font la ola que tu es obligé de faire pareil.
Homer : Personne d'autre le fait, j'essaye de la faire partir. Ola ! Ola !

SEQ 9 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre d'Homer et Marge
[Au lit, Homer allume la télé]
Brockman : Ayant pitié du petit garçon, les techniciens du stade de Springfield ont ouvert le toit rétractable du stade pour que ses culottes sèchent plus vite. [Le toit s'ouvre et on voir Bart, gêné] Malheureusement, la tâche a été repérée par les satellites espions russes et le président, Dimitri Medvevev, a prit les culottes mouillées comme un signe de faiblesse américaine. Une flottille russe vient d'entrer dans le port de New … [Homer éteint la télévision]
Homer : Oh, Bart me pardonnera jamais de l'avoir humilié.
Marge : Et je pourrais pas le lui reprocher, tu as anéanti l'amour propre de notre fils.
Homer : Ben c'était ton idée je te rappelle, de lui donner un amour propre ! [Le ton monte]

SEQ 10 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre de Bart
[Bart entend la conversation grâce aux conduits d'aération]
Marge : [A travers] Je te l'avais dit d'arrêter de le chatouiller !
Homer : Maintenant je vais devoir faire des heures supp' pour ... [Marge lui coupe la parole]
Marge : Quoi ?
Homer : … pour rétablir sa confiance en lui !
[Bart, déçu, va sur son ordinateur et voit Jimbo avec une carte des Etats-Unis grâce à une webcam]
Jimbo : Eh Bart, j'ai entendu que les prévisions étaient à l'humidité, dans ton froc ! [Kearney, en France, apparaît également]
Kearney : Je suis en vacances en Europe, mais t'es un pisseux dans tous les pays ! Pisseux ! [Kearney et Jimbo se cognent les points mais ceux-ci sont décalés à cause de la webcam, ils font ça trois fois]
Bart : [Désespéré] Oh, pourquoi j'ai accepté d'être modérateur de cette téléconférence !

SEQ 11 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre d'Homer et Marge
Marge : [Agacée] Tu ne peux pas laisser passez ça sans t'en servir pour améliorer tes rapports père/fils.
Homer : [Moqueur] Mais bien sur, je serais ravi d'être un père plus sensible, tu le sais bien !
Marge : [Ironique] C'est parfait ! Alors tu ne verras pas d'inconvénients à ce que je t'inscrive à un cours de paternité.
Homer : [Ironique lui aussi] Je serais curieux de voir ton pouce parcourir un catalogue de cours privés et en trouver un. Ahh ! [Marge à le catalogue dans sa main]
Marge : Il y en a un juste là ! [Elle prend le téléphone]
Homer : [Apeuré] Marge je t'en prie, non, les autres pères négligeants vont se ficher de moi. Les gens sont si méchants !
Marge : Tu vas bien t'en sortir, tu t'en sors toujours !
Homer : [Touché] Oh, je regrette mes cours de l'école de conduite pour ivrogne. [Il pleure] Ils étaient si cools ! [Marge en profite pour composer le numéro, Homer continue de pleurer]

SEQ 12 – INT/JOUR Centre de thérapie
[Plusieurs personnes sont dans la salle, dont Homer]
Dr. Zander : Homer, bienvenue à « Un nouveau départ », un cours d'amélioration en paternité. Je suis le docteur Zander. La semaine dernière, on a demandé à tous d'obtenir un journal de paternité, Gérald, voulez-vous nous faire partager le votre ?
Homme : Absolument docteur Zander. [Il lit] Lundi, j'ai quitté le travail tôt pour voir le match de baseball de Derek. Quand Derek m'a vu dans les tribunes, son sourire valait bien un million de dollars. Mardi, j'ai perdu un compte d'un million de dollars parce que j'ai quitté le travail trop tôt.
Dr. Zander : Un bon compte-rendu, un commentaire ? [Personne ne réagit] Homer, il est dit ici que vous êtes père depuis 10 ans, que cela vous-a-t-il apprit ?
Homer : Ben, une chose, c'est qu'on est jamais tout-à-fait prêt à être père. Oh, vous savez l'autre jour, Bart, le pitit Dickens, a dit que j'avais un cul d'éléphant ! Alors bien sur, je me mets à l'étrangler et je dis à Bart [Le docteur Zander lui coupe la parole, ébahi]
Dr. Zander : Attendez, attendez un moment, vous étranglez votre fils ?
Homer : [Sans remords] Oui je l'étrangle, bien sur c'est pas le seul instrument que j'ai dans ma boite à outils de père, mais c'est le plus efficace ! [Il se met à rire, les autres pères sont choqués] D'accord ? Toujours est-il que j'ai dit : Bart ! … [Zander lui coupe encore la parole]
Dr. Zander : Vous parlez sérieusement ? Vous posez physiquement vos mains sur le cou de votre fils ?
Homer : [Un peu gêné] Euh … Oui, je crois que c'est comme ça que j'ai été élevé. [Souvenir d'Homer]
Abraham plus jeune : [Furieux] Regarde-moi ces notes, c'est une honte ! Pas de télé pendant une semaine !
Homer jeune : [Il se lève et l'étrangle] Ouh, espèce de sale pitit ! [Retour au présent]
Homer : [Gêné] Alors, est-ce que ces biscuits au beurre sont pour tout le monde, ou …
Dr. Zander : Euh, je crois qu'on va s'en tenir là pour aujourd'hui. Et je vous revoie la semaine prochaine. [Les pères s'en vont]
Homer : [Il murmure à Gérald] Qui vous avez au prochain cours ?

SEQ 13 – INT/JOUR Centre de thérapie
[La semaine suivante. Homer rentre en chantonnant, mange un biscuit et découvre que la salle est vide, seul Zander est présent]
Homer : Docteur, où est passé tout le monde ?
Dr. Zander : Je leur ai dit de ne pas venir.
Homer : [Prenant un second biscuit] Pourquoi vous m'avez pas dit de pas venir ?
Dr. Zander : Homer, pour souligner la gravité de la situation, je vais maintenant tourner ma chaise dans l'autre sens. [Il retourne sa chaise et appuie ses bras sur le dossier]
Homer : [Effrayé] D'oh !
Dr. Zander : Je pense que dans cette situation, la seule solution est un traitement risqué et radical. Je vous présente Kareem Abdul Jabbar. [Jabbar entre dans la pièce, avec une chemise blanche et un pantalon bleu, comme Homer]
Jabbar : Le docteur Zander et moi nous jouions au basket tous les week-ends. Et quand il m'a dit ce que vous faisiez à votre fils, j'ai été si perturbé que j'ai marqué que 172 points !
Dr. Zander : Dont 82 avec mon concours. [Ils se tapent dans la main] Mais aujourd'hui il est ici pour me prêter son concours. [Kareem Abdul Jabbar enfile une perruque qui imite le crâne d'Homer, et met sur Homer une perruque imitant quant à elle Bart.]
Homer : Mais, qu'est-ce que vous faites ?
Dr. Zander : Homer, il est temps que vous compreniez ce que ça fait d'être jeune, petit et terrifié.
Homer : [Il a peur] Non, je vous en prie docteur, je suis qu'un pitit garçon !
Jabbar : [Il étrangle Homer] Oh espèce de sale pitit ! [D'un coup, il s'arrête] Je peux pas lui faire de mal docteur.
Dr. Zander : Tu as bon cœur Kareem. C'est pourquoi tu es le seul basketteur à qui confier cette tâche. [Jabbar se met à étrangler Homer plus fort. Raphaël entre dans la salle avec un arrosoir]
Raphaël : Oh, c'est pas le moment d'arroser les plantes ?
Dr. Zander : Non, pas de problèmes. [Raphaël arrose une plante]
Raphaël : Eh Kareem, qu'est-ce que tu penses des joueurs égoïstes d'aujourd'hui ? [Jabbar étrangle Homer de plus belle]
Jabbar : [Enervé] Joueurs perso, tatoués !

SEQ 14 – INT/JOUR Centre de thérapie
[On peut entendre la chanson « No More Mr. Nice Guy ». Kareem Abdul Jabbar continue d'étrangler Homer. Tout en l'étranglant, il signe un autographe pour Kirk, et joue aussi au basket dans le bureau du docteur Zander. Zander marque un panier et tape le poing d'Homer. Ensuite, il s'épuise et le docteur le fait sortir, à la manière d'un match de basket. Il est remplacé par un autre joueur, qui enfile la perruque et étrangle Homer, qui venait à peine de reprendre son souffle.]

SEQ 15 – INT/JOUR Centre de thérapie – Bureau du docteur Zander
[Homer est couché sur le fauteuil]
Homer : Docteur, vous m'avez fait voir la vie au travers du cou de Bart. Et je jure que jamais plus, je n'étranglerais mon fiston.
Dr. Zander : Je pense que nous avons fait un grand progrès aujourd'hui et au bout de quelques années de deux séances par semaine, nous réal … [Homer lui coupe la parole]
Homer : [Hésitant] Euh, je … j'ai menti en disant que j'avais une assurance santé.
Dr. Zander : Et vous êtes gay.

SEQ 15 – INT/JOUR Maison des Simpson – Cuisine
[Homer est assis dans la cuisine et prend son petit déjeuner. Bart le rejoint]
Homer : [Enthousiaste] Salut mon pitit !
Bart : Homer.
Homer : Je veux que tu saches que je suis guéri !
Bart : Tant mieux pour toi. Tu bois plus ?
Homer : Oh oh fiston, je peux pas m'arrêter de boire pas plus que je peux m'arrêter d'être un homme. [Il verse de la vodka dans son jus d'orange et boit le verre] Ah, là je sens que c'est le matin. Ce dont je suis guéri c'est la rage aveugle qui a pourrie les relations père/fils qu'on aurait pu avoir. Allez vas-y, essaye juste de me provoquer !
Bart : Oh, j'ai pas envie mec.
Homer : Voyons ! Pour les [???] de ton père.
Bart : Oh, d'accord. [Il se lève et lance des œufs contre le ventilateur. Les œufs sont broyés et projetés vers Homer]
Homer : [Énervé] D'oh ! Espèce de sale pitit ! [Il s'approche de Bart pour l'étrangler, mais voir apparaître Kareem Abdul Jabbar à la place de Bart]
Jabbar : Je suis dans ta tête mec ! [Bart continue de lancer des œufs]
Homer : Vois-tu ! Aaaah ! Espèce de ! Aaaah ! [Il s'écroule soudainement par terre et est victime de convulsions. Abraham rentre dans la cuisine]
Abraham : Oh ! La première crise cardiaque de mon fils. [Il prend une caméra] Dis « Ouistiti ! »

SEQ 16 – EXT/JOUR Maison des Simpson – Jardin
[Homer est couché sur le hamac]
Homer : [Pensif] Je peux pas toucher ce petit, je peux pas toucher le petit. [Il crie] Ahhh ! [Il voir Bart sur le toit de la maison avec un sac de ciment, qu'il verse dans les gouttières] Fiston descend vite de là !
Bart : D'accord, d'abord je vais envoyer mes chaussures !
Homer : D'accord ! [Il reçoit les chaussures de Bart sur la tête] D'oh ! Espèce de sale pitit ! [Il monte sur le toit avec une échelle. Mais il aperçoit que l'arbre à côté de lui s'est transformé et a prit la forme de Kareem Abdul Jabbar.] Oh, c'est pas vrai, maintenant t'es un arbre ? [Jabbar l'étrangle. Homer se met à pleurer, Bart le regarde et rigole diaboliquement]

SEQ 17 – EXT/JOUR Cour de l'école élémentaire de Springfield
[Bart conduit le tracteur de Willie en sifflant]

SEQ 18 – INT/JOUR Ecole élémentaire de Springfield
[Bart rentre dans l'école avec le tracteur. Il fait peur a plusieurs enfants, et percute la tasse de café de Mme Krapabelle]
Edna : [Énervée] Simpson ! Que dirait ton père s'il savait ce que tu es en train de faire ?
Bart : Il dirait : Je suis un adulte qui a peur de son propre fils.
Edna : Je trouve ça difficile à croire.
Bart : Ah ouais ? Regardez. [Il montre Homer qui écrit sur le tableau « I'm a grown man who's scared of his own son »]
Homer : [Fatigué, à Bart] Combien encore monsieur ?
Bart : [Sèchement] Remplis encore le tableau et va laver ma bagnole ! [Il lui lance des clés]
Homer : Ce sont mes clés !
Bart : [Sur le même ton] Qu'est-ce qu'il y a ?
Homer : J'ai dit mes clés … bards vont se prendre une raclée monsieur ! [Il soupire]
[Bart remonte sur le tracteur et le conduit dans les couloirs. Il rentre dans le gymnase, et les portes s'ouvrent et se ferment, ce qui laisse voir ce qui se passe. Il fait des allers-retours, Willie s'accroche au véhicule, Bart porte un drapeau des Etats-Unis, il poursuit Wiggum, et conduit avec ce dernier ligoté à l'avant. Les portes se ferment enfin]

SEQ 19 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre d'Homer et Marge
[Homer et Marge dorment.]
Homer : [Dans son sommeil] Non, non, je suis qu'un gosse ! Laissez-moi tranquille !

SEQ 20 – INT/NUIT Rêve d'Homer
[Les Jackson Five, avec des têtes d'Homer, dansent. Un agent (Bart) arrive]
Agent : C'est A, B, C, A, la ronde ! C'est la chanson la plus facile au monde ! [Un membre du groupe part en pleurant. Il arrive sur un terrain de basket, où Bart est très grand et joue. Le membre précédent est devenu Homer, plus petit et plus maigre.]
Bart : [Voix d'adulte] Tu crois que t'es meilleur que le grand Simpsini ? Ben tu l'es pas ! [Il lance le ballon sur la tête d'Homer plusieurs fois]
Bart : Qu'est-ce que tu vas faire, écrire un bouquin sur moi ? [Il continue de martyriser Homer] Tu trouverais pas la porte de «Maison et Jardin», même si t'étais un nain de jardin ! [Il lance encore le ballon]
Bart : Un, deux trois pleure ! [Il lance la balle sur Homer] Un, deux, trois pleure ! [Il le refait. Homer arrive dans une maison, bois un verre d'eau]
Bart : Comment est cette eau ? Mouillée comme tes larmes ? [Il lui jette encore le ballon dessus. Homer monte des escaliers et ouvre une porte. Il devient une grosse femme. Une dame (Bart) arrive dans la pièce]
Bart : Prechesse, c'est toi ?
Homer : Oui môman.
Bart : Tu crois que tu es si mignonne que ça ? Où est mon billet de Loto ?
Homer : J'ai oublié môman ! [Bart lui lance une télé sur lui. Homer descend en courant dans les escaliers, tout en mangeant et se faisant lancer des objets sur lui]
Bart : [Voix off] Et ne revient pas sans ticket ! [Homer court dans la rue. Des objets tombent depuis les immeubles] Tu m'entends ? Et dépêche-toi ! [Homer monte sur un bateau, qui quitte le port. De gigantesques objets tombent dans l'au et évite de peu le navire. Soudain, une télé sort de l'océan et soulève le bateau. On voit la dame jouée par Bart à l'écran]
Bart : [A la télé] Je vois pas d'autres rôles au cinéma pour une fille comme toi. A moins que Georges Lucas ait besoin d'une étoile de la mort ! [Fin du rêve, retour à la réalité]

SEQ 21 – INT/JOUR Maison des Simpson – Chambre d'Homer et Marge
[C'est le matin. Homer délire encore, Marge a le téléphone en main]
Homer : [Dans son rêve] Non ! Arrête ! Pas de paradis de la guerre des étoiles !
Marge : Homer ! Homer !
Homer : [Il se réveille] Hein ? Quoi, quoi qu'y n'ya ?
Marge : L'école vient d'appeler et dit que Bart n'est plus contrôlable ! Je crois qu'on va avoir besoin d'une thérapie pour lui.
Homer : Oh, c'est ridicule, comment deux personnes de la même famille pourraient avoir besoin d'une thérapie ? [Marge le regarde tristement]

SEQ 22 – EXT/JOUR Centre de thérapie
[Le centre est délabré et abandonné. Une boule d'herbe sèche, ainsi qu'un canapé passent devant. Marge arrive en voiture]

SEQ 23 – INT/JOUR Centre de thérapie – Couloirs
Marge : Docteur Zander ? Kareem Abdul Jabbar ? Quelqu'un ? [Elle lit un papier sur la porte du bureau de Zander.]

SEQ 24 – EXT/JOUR Repère des sans-abris
[Marge gare sa voiture. Le docteur Zander est en train de se chauffer les mains grâce à un feu sur un bidon]
Marge : Docteur Zander, que c'est-il passé ?
Dr. Zander : Oh, c'est la crise économique. Quand elle a éclatée la première chose que les gens ont cessé de payer ce sont les thérapeutes de luxe. Alors nous vivons tous ici maintenant, avec les autres chômeurs, des professionnels du luxe, organisateurs de mariages, coachs de shopping, aromathérapeutes, [Il montre des personnes en train de sentir des herbes] traiteurs de luxe... [Un serveur, mal habillé arrive]
Serveur : Amuses-bouches ?
Marge : Ce sont des morceaux de verres brisés !
Serveur : [Partant] Mais je vais rapporter ça au chef. [Dans sa barbe] Je vais surtout rapporter des morceaux de votre gueule, à mes singes !
Marge : Maintenant c'est mon fils qui a besoin de vous.
Dr. Zander : [Gai] Combien avez-vous sur vous ?
Marge : Euh, 23 dollars, et j'ai une conserve de haricots dans ma voiture !
Dr. Zander : [Désespéré] Ooh … Après un doctorat de psy, conférence sur les croisières, une colonne mensuelle dans le magazine de Springfield … [Heureux] Y'a des saucisses dans ces haricots ?
[Peu après, Marge fait cuire les haricots. Zander se précipite et les mangent goulûment]
Marge : Je sais pas ce que vous avez fait à mon mari, mais ça a été trop efficace.
Dr. Zander : [Tout en mangeant] Oui, une des plaintes les plus communes sur la thérapie.
Marge : Et maintenant mon fils est une brute, vous pouvez faire changer ?
Dr. Zander : Probablement, mais nous devrions discuter dans votre voiture, [Il chuchote] les sommeliers arrivent ! [Des personnes sortent d'une grotte, et se comportent comme des zombies]
Homme 1 : [Parlant bizarrement] Bien allons à vous !
Homme 2 : [De même] Tant d'années, pour le merlot !
Homme 1 : C'est celui que je vois à la maison ! [Marge et le docteur s'enfuient apeurés]

SEQ 25 – EXT/JOUR Bois de Springfield
[Zander, Bart et Homer ont des sac-à-dos, et sont habillés en tenue de randonnée]
Dr. Zander : Homer, Bart, ce week-end dans la nature devrait réparer les liens brisés depuis longtemps entre vous deux. Je pense que dans ce milieu naturel … [Il est interrompu par Bart qui glisse un serpent dans le pantalon d'Homer. Celui-ci hurle]
Dr. Zander : Très drôle Bart. [Il met sa main dans le pantalon d'Homer pour enlever le serpent] Mmh, ce n'est pas le serpent là, hein ? [Homer fait non de la tête. Le docteur Zander enlève le serpent]
Dr. Zander : [Au serpent] Désolé petit ami, reglisse-toi dans ton élément naturel ! [Le serpent rampe un court instant avant de sauter dans le pantalon d'Homer. Il se remet à crier]

SEQ 26 – EXT/JOUR Désert
[Homer a les yeux bandés]
Dr. Zander : Maintenant Bart, je veux que tu guides ton père pour qu'il ne touche pas ces cactus.
Homer : Et qu'est-ce qu'on gagne ?
Dr. Zander : De meilleurs rapports entre vous. [Homer soupire]
Bart : Bon, vas tout droit ! [Homer avance et percute un cactus]
Homer : D'oh !
Bart : Trois pas à droite ! [Homer se reprend un cactus]
Homer : Aahh !
Bart : Deux à gauche ! [Homer continue]
Dr. Zander : Voyons Bart, tu as compris que tu es censé lui faire éviter les cactus !
Bart : [Haussant les épaules] Ben bien sur, je suis juste mauvais en calcul. Deux à droite ! Un en arrière ! [Homer tape 2 autres cactus et crie] Deux en diagonale ! Bon, maintenant une valse ! [Homer a un cactus accroché au bras, il essaye de s'en débarrasser et mime une danse]

SEQ 27 – INT/JOUR Maison des Simpson – Séjour
Marge : [A Lisa] Pendant que vos pères et frères font de la réconciliation entre hommes dans les bois, j'ai pensé qu'on pourrait faire une petite séance entre femmes ! On va se faire mutuellement les ongles, manger des sundays au chocolat, et regarder les quatre films sur les chevaux les plus tristes que j'ai trouvé ! [Elle sort quatre DVD de son sac. Elle énumère les titres] «Beauté jambe cassée», «Désolé Vif-Argent», «Plus de whisky-menthe», et le quatrième a un titre aussi triste que je peux même pas le dire.
Lisa : Ah bon ? Je peux le voir ? [Marge lui montre la jaquette et Lisa tombe en larmes] Oh non !

SEQ 28 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon
[Marge et Lisa sont assises sur le canapé et regardent un film. Elles se font les ongles des orteils et mangent des glaces]
Fille : [A la télé, parlant à son cheval] Oh Beauté, je n'ai pas besoin d'argent, de parents ou de retrouver la vue quand je suis avec toi ! [On voit que la propriété est en feu derrière]
Marge : Oh ! J'oublie toujours ce passage ! [Elle pleure, ainsi que Lisa]

SEQ 29 – EXT/JOUR Bois de Springfield
[Homer a une corde attachée autour du cou, il est sur une branche d'un arbre. Il a l'air d'avoir peur]
Homer : Euh... Je sais pas... Y'a quelque chose avec ce nœud qui me plaît pas...
Dr. Zander : Homer, des moments désespérés appellent des mesures désespérées ! Si vous sautez de cette branche, je peux vous assurer que Bart va couper la corde.
Homer : [Sceptique] Euh … Je suis pas sûr. [Il retire la corde de son cou]
Dr. Zander : Gardez le cou à l'intérieur de la corde, tout le temps ! [Homer remet la corde en soupirant et saute de la branche. Il suffoque]
Dr. Zander : [A Bart] Alors ? Qu'est-ce que tu fais ?
Bart : Je vois pas, je SMS ! [Il envoie un texto sur son portable]

SEQ 30 – INT/JOUR Taverne de Moe
[Moe reçoit le SMS de Bart]
Moe : Oh, un texto ! Voyons, message texto pour «J'ai fait l'andouille». [A Lenny, Carl et Barney] Comme vous le voyez tous, j'ai fait l'andouille ! [Ils éclatent de rire]
Moe : [En colère] Espèce de ! [Il pianote sur son portable] Quand … Quand je mettrais la main sur toi, je … Oh zut j'ai tapé un F au lieu d'un S ! Effacer, effacer, effacer, effacer … [Désespéré] Oh c'est pas vrai, j'ai fait un don de vingt dollars à Haïti !

SEQ 31 – EXT/JOUR Bois de Springfield
[Bart rigole. Il envoie des smileys souriants à Moe]
Dr. Zander : Bart, j'essaye de te faire ressentir quelque chose pour ton père !
Bart : Je ressens quelque chose pour lui. Attention ça vient ! [Il rote]
Dr. Zander : [En colère] Espèce de sale petit ! [Il se met à étrangler Bart] Oh c'est un cou très long ! Oh il est si fort, un vrai [???]
Homer : [Toujours la corde autour du cou] Vous voyez, vous voyez comme ce garçon nous pousse à bout.
Dr. Zander : On en parlera quand il sera mort ! [Il continue d'étrangler Bart] Je vais te briser les os ! [Bart s'empare du ciseau pour couper la corde d'Homer. Celui-ci tombe à terre et enlève les mains de Zander du cou de Bart]
Bart : Merci p'pa.
Homer : Fiston, toi et moi on va être plus proches que jamais en passant le reste de nos vies à poursuivre ce thérapeute !
Dr. Zander : Me poursuivre pourquoi ? Pour gagner ma maison dans le tronc d'arbre ?

SEQ 32 – EXT/JOUR Repère des sans-abris
[Un tronc d'arbre a été aménagé, Homer et Bart sont dedans]
Homer : Plutôt chouette hein fiston ?
Bart : Tu sais, j'étais sceptique, mais en fait la thérapie marche. [Ils trinquent]
Script écrit en décembre 2012 par Paolo
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park