Haut de page
 

Affichage par saison

Rechercher sur le site

DVD Simpson

L'anecdote du jour

26/09/2020
40 des 44 prsidents des USA ont t au moins voqus dans la srie. Manquent l'appel James K. Polk, Andrew Johnson, John Quincy Adams et James A. Garfield. 15 d'entre eux sont apparus mouvants : Au milieu des Simpson, en vido, dans un flashback ou en rve.

Les Simpson à la TV

Aucune diffusion à venir.

Derniers commentaires

pukamai | so goood (Faisons le point sur l'affaire Alf Clausen...)

MatteoSimpson36 | Mais va t-il y avoir la saison 21 en DVD ? (Sortie du DVD de la saison 19 en dcembre aux Etats-Unis)

Th3Middle | Je ne sais pas trop quoi en penser ! En tout cas je suis d'accord pour dire que les nouvelles... (Faisons le point sur l'affaire Alf Clausen...)

Egnouth2009 | Effectivement (Alf Clausen congdi)

Egnouth2009 | Merci de l'article The Reg d'ailleurs j'aime bien tes vidos ! (Faisons le point sur l'affaire Alf Clausen...)

Script : L'amoureux de grand-mre

SEQ 1 – INT/JOUR Studios Krustylu – Plateau de l’mission de Krusty[Krusty est sur la scne]
Krusty : H h h ! [Tahiti Mel lui tapote l’paule]
Tahiti Mel : Je t’en prie Krusty, c’est vraiment humiliant.
Krusty : Tais-toi et dirige ! [Il lui montre du doigt une vingtaine de singes assis sur des gradins avec un harmonica entre les mains. Une banderole « ORCHESTRE DE SINGES » est accroche au dessus d’eux. Tahiti Mel se tourne vers eux, rsign, et se met battre de sa baguette. Les singes jouent de leur instrument mais l’un d’entre eux regarde ailleurs. Mel le pique de sa baguette ce qui a pour effet d’nerver le singe qui saute la gorge de Tahiti Mel et le plaque au sol. Les autres singes hurlent et sautent leur tour la gorge de Mel]

SEQ 2 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[Les Simpson regardaient l’mission. Bart, Lisa et Homer clatent de rire]
Homer : Maggie, o il est le singe ? Montre-le. [Maggie montre Homer du doigt] Pfff ! Qu’est-ce ‘a connat les bbs ?
Lisa : Maggie, montre le bahut en merisier. [Maggie montre le meuble]
Homer : D’oh !
Marge : [Depuis la cuisine] Homer, t’as fait du beau travail en dcorant le gteau de Maggie !! [Homer la rejoint dans la cuisine]
Homer : Quoi ? C’est pas l’anniversaire de Maggie ? [Il regarde le gteau qui dit en lettres de sucre « Joyeux anniversaire Magaggie »] Oh ! Oh bah c’est rien a. [Il enlve la lettre « a » en trop et la mange, puis, il se met en manger d’autres]
Marge : Eh, arrte ! J’en ai fait un autre exprs pour que tu le gches. Il est l. [Elle lui montre un gteau recouvert de lettres en sucres]
Homer : Ouuuh ! [Il commence manger les lettres du gteau mais on sonne la porte. Marge va ouvrir. C’est Patty, Selma et leur mre, Jackie]
Patty : Bonjour tous. Sauf Homer.
Jackie : [A Maggie] Bonne anniversaire ma petite fille.
Patty : Marge, je crois que ton beau-pre est devant la porte des voisins. [Elle montre Abraham qui frappe la porte du pavillon d’en face. Un homme vient lui ouvrir]
Abraham : Joyeux anniversaire !!

SEQ 3 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salle manger[La famille au complet est runie autour de la table. Seules manquent l’appel Marge et Maggie. La pice a t dcore pour l’occasion de ballons, de guirlandes et d’images du dessin anim « Les joyeux petits lutins ». Marge passe la tte par l’entrebillement de la porte]
Marge : Attention, tout le monde est prt ? Voici la grande fille dans sa toute premire robe ! [Elle prend la main de Maggie qui est habille d’une robe toute rose. Tous poussent un cri d’admiration]
Patty : C’est un vrai petit ange !
Selma : Ouais, j’aurais envie de lui mettre un crochet et de la suspendre dans le sapin de Nol.
Abraham : Eeeeeh !!! C’est quoi cette odeur ?! [Marge se racle la gorge]

SEQ 4 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon[Tout le monde est dans le salon et attend autour d’un tas de cadeaux. Marge pose Maggie devant]
Bart : On devrait peut-tre attendre les autres bbs avant d’ouvrir les cadeaux ?
Lisa : Nan, on a pas invit de bbs. Maggie n’a pas l’air de s’entendre avec les autres bbs... [Maggie regarde par la fentre et lance un regard noir Bb Gerald qui passait dans son landau sur le trottoir d’en face]
Marge : Maggie, on a une surprise pour toi ! [Homer la pose sur une des chaises de la table de la salle manger. Marge teint la lumire et lui apporte un gteau avec une bougie « 1 » plante dessus. Tout le monde se met pendre des photos ce qui effraie Maggie]
Abraham : Mettez du baume au phnol sur un bout de coton. Le coton dans l’oreille a les empche de trembler.
Jackie : Nan, nan, nan. Il lui faut un cataplasme la moutarde !
Abraham : Un cataplasme la moutarde ?! Puisqu’on en est jeter l’argent par les fentres, pourquoi pas une ceinture lectrique curative !
Bart : [En imitant une personne ge] N’oubliez pas le sirop la bave d’escargot.
Jackie et Abraham : Te moque pas !

SEQ 5 – INT/NUIT Maison des Simpson – Salle manger[Maggie dort l’tage. Quand la camra descend dans la salle manger on voit un magntophone qui enregistre toutes les conversations, cach dans le plancher]
Jackie : Je me souviens le jour des 3 ans de Lisa, elle nous avait chant d’adorables petites chansons avec son frre.
Abraham : H h ! Les petits crapauds qui croassaient ! Refaites-nous a ! Allez en piste !
Bart et Lisa : Oooh...
Abraham : EN PISTE !!! [Bart et Lisa se lvent et se mettent chanter l’air blas]
Bart et Lisa : [En chantant d’un air ennuy] Hot-dogs! Hot-dogs ARMOUR ™!
Abraham : [En chantant] Mettez-y un peu de cœur ! [Il les accompagne l’harmonica]
Bart et Lisa : [En chantant et en dansant] Tous les gosses adorent les Hot-dogs ARMOUR ™!
Bart : [En chantant et en dansant] Les gros !
Lisa : [En chantant et en dansant] Les maigres !
Bart : [En chantant et en dansant] Les sages et les rebelles !
Lisa : [En chantant et en dansant] Les durs !
Bart : [En chantant et en dansant] Les timides !
Milhouse : [Il sort de nulle part. Il tient un hot-dog la main et a les visage recouvert de boutons] Mme ceux qui ont la varicelle !
Toute la famille : [En chantant avec beaucoup d’entrain] On aime encore ! Les gosses adorent les bons hot-dogs ARMOOOUUUR™ !!!! [Homer passe avec un criteau qui dit : « Achetez les hot-dogs ARMOUR™ faits avec amour »]
Lisa : On connat pas de chansons qui soient pas des pubs chez nous !? [Tout le monde la regarde fixement sans rien dire. Soudain, ils se mettent tous dans la position du poulet et chantent en tournant autour de la table]
Tous : [En chantant] Je suis un petit poulet ! Un petit poulet ! Un petit poulet !...

SEQ 6 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Jackie, Patty et Selma sont dans leur voiture. La famille vient leur dire au revoir]
Jackie : Ca m’a fait plaisir de me retrouver en famille. Je pense que je vous reverrais pas avant la Pentecte.
Homer : Ou alors sinon... pour Nol ?
Abraham : Bon, je crois que je vais me rentrer moi aussi. Enfin, j’aurais Matlock pour me tenir compagnie. [Il regarde sa montre] Oh non !!! Ca passe dans 5 minutes !!
Jackie : C’est vrai ??! Fonce !! [Patty appuie sur l’acclrateur et la voiture s’loigne toute allure. Le car de la Maison de retraite attendait derrire. Abraham se dpche de monter dedans]
Jasper : Vite ! Vite ! Chaque Matlock est peut-tre notre dernier !

SEQ 7 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre d’Homer et Marge[Homer lit un livre et Marge est allonge ct de lui]
Marge : Homer, tu sais c’est drle. Ma mre et ton pre ont l’air tous les deux trs seuls.
Homer : Hi hi hi ! Ouh, c’est drle !
Marge : Oui... Bref, ils pourraient voir un spectacle ensemble ou faire les boutiques ou aller dans cette salle, l, de la bibliothque o vont les gens gs. La salle des priodiques.
Homer : Mais qu’est-ce que tu me chantes ? Les vieux n’ont pas besoin de compagnie. Ils ont besoin d’tre isols et tudis pour voir quels lments nutritifs ils ont qu’on pourrait extraire pour notre usage personnel.
Marge : Toi tu vas arrter de lire des romans de science-fiction ! [Elle lui arrache des mains le livre qu’il lisait et le froisse]
Homer : Oooh...

SEQ 8 – EXT/JOUR Voiture d’Homer[Marge et Homer ont emmen Abraham. Ils se garent devant la maison de retraite de Jackie Bouvier. A l’entre un panneau indique « Une oasis de bonheur deux pas du cimetire »]
Marge : Oh, je crois que j’ai une bonne ide. Vous allez entrer chercher ma mre et on va tous dner au restaurant
Abraham : J’en ai pour une seconde. [Il sort de la voiture et entre dans la maison de retraite. Quelques instants plus tard Abraham ressort du btiment poussant une vieille dame dans un fauteuil roulant]
Marge : Ce n’est pas ma mre...
Abraham : J’en ai pour une seconde ! [Il entre nouveau dans le btiment, laissant la vieille en fauteuil roulant devant la voiture d’Homer]
Vieille dame : Je peux venir aussi ? [Marge et Homer font comme s’ils n’avaient pas entendu et ferment la vitre de la portire] Oooh...

SEQ 9 – INT/JOUR Chez Porchou[La devanture du restaurant affiche un immense panneau en non qui dit « Chez Porchou, Cochonnailles volont ! Le meilleur smrgasbord du pays ! ». A ct, un dessin, en non galement, reprsente un cochon au sourire bat habill d’un tablier et d’une toque portant une assiette dans laquelle est allonge un autre porc avec une pomme dans la bouche. A l’intrieur, Homer, Marge, Abraham et Jackie mangent autour d’une table une sorte de plateau repas]
Marge : Tu sais, maman, tu as beaucoup de points communs avec Abe. Euh... euh... Vous vous tes faits escroqu par le marketing tlphonique.
Abraham : C’est pas une escroquerie. Voil comment a se passe : vous leur donnez les numros de vos cartes de crdit et si ‘y en a un qui est gagnant, ils vous envoient un beau cadeau !
Jackie : J’tais contente de pouvoir parler quelqu’un au tlphone...
Abraham : Oh, on a le cafard, hein ? Je sais ce qu’il vous faut, bougez pas. [Il pique ses deux morceaux de pain avec des fourchettes et imite deux pieds en train de danser comme dans le trs clbre film « Les temps modernes » de Charlie Chaplin » ce qui fait rire Jackie. L’avocat aux cheveux bleus, suivi de deux hommes trs imposants : Joey et Coup Bas, arrivent leur table, l’air nerv]
Avocat aux cheveux bleus : Je reprsente les hritiers de Charlie Chaplin. J’ai un ordre du tribunal exigeant l’arrt de cette imitation non autorise. Les gars. [Joey et Coup Bas lui prennent les morceaux de pains et les fourchettes qu’ils crasent par terre]

SEQ 10 – INT/NUIT Maison de retraite – Chambre de Jackie[Jackie montre son album photo Abraham]
Jackie : Et l c’est moi quand j’ai t arrt pour attentat la pudeur. [Elle dsigne une photo en noir et blanc montrant Jackie qui devait avoir une vingtaine d’annes emmenes par deux policiers] Je n’ai jamais eu aussi honte de ma vie...
Abraham : [Il siffle] Visez-moi ces gambettes ! Vous tiez un sacr petit loup dis donc !
Jackie : Tous les garons me couraient aprs ! Mes amies ne s’en sont jamais remises.
Abraham : Qu’est-ce qu’elles sont devenues ?
Jackie : Celle-ci est entre au couvent, celle-ci a fini l’asile et celle-ci s’est suicide.
Abraham : Vous savez, vous faite penser un pome que j’arrive pas me rappeler et une chanson qu’a peut-tre jamais exist et un endroit que je suis pas vraiment sr d’avoir connu.
Jackie : Oh, vous tes adorable. [Elle lui caresse la joue]
Penses d’Abraham : Oh, je me sens tout drle. Ooh, je suis amoureux !!! Nan attendez, c’est une attaque !

SEQ 11 – EXT/JOUR Bretelle d’autoroute[Une ambulance roule sur l’autoroute. Le gyrophare est allum]
Abraham : [Depuis l’intrieur de l’ambulance] Nan attendez, c’est l’amour !! [Les portes de l’ambulance s’ouvrent et Grand-pre, allong sur son brancard, tombe sur la chausse] Je suis amoureeeeuuuux !!!!!

SEQ 12 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre de Bart[Bart est allong sur son lit et regarde la tl sur un cran portable. A la tl Troy McClure tourne un sport publicitaire]
Troy McClure : Bonjour, je suis Troy McClure. Vous m’avez sans doute dj vu dans des films comme « Le boute-en-train sifflera trois fois » et « Hydro, l’homme aux bras hydrauliques ». Et maintenant grce la chane « Tl-achat Coup de Tte », vous allez pouvoir possder un morceau de Itchy et Scratchy, le clbre duo que tout le monde adore, mme les cyniques membres de la gnration grunge. [On voit un adolescent dans un appartement sombre et dfrachi qui regarde l’mission]
Adolescent : Ouais, [En imitant des guillemets avec ses doigts] , « gnial »... [A la tl, Roger Meyers a rejoint Troy McClure]
Meyers Jr. : Troy, je suis fier d’offrir vos tlspectateurs, ces clos’ d’Itchy et Scratchy peints la main. [Il montre un trs beau cellulod reprsentant Scratchy qui poursuit Itchy avec un maillet] Il est absolument certain que chacun d’eux prendra de la valeur. C’est 100% garantit !
Voix : [Trs vite] On ne garantit rien.
Bart : Ouh !

SEQ 13 – INT/JOUR Maison des Simpson – Couloir de l’tage[Bart attend le passage d’Homer, plaqu contre le mur qui fait l’angle. Il voit Homer arriver et lui rentre dedans]
Bart : [Il joue la comdie] Excusez-moi, Monsieur, pardonnez ma maladresse.
Homer : [Il joue aussi la comdie] C’tait rien.
[Bart attend qu’Homer ait le dos tourn et ricane, un portefeuille dans les mains. Homer lui ricane, le lance-pierre de Bart entre les mains]

SEQ 14 – INT/JOUR Maison des Simpson – salon TV[Bart tlphone]
Bart : Euh oui, je m’appelle Homer Simpson. J’aimerais commander un clo d’Itchy et Scratchy. ... Ma carte de crdit ? [Il regarde dans le portefeuille de son pre] Euh, vous acceptez la carte d’inspecteur de poitrines ?... Permis de reluquer ?... Vissa ? ... Ah oui, bien sr, Visa, c’est ce que je voulais dire. C’est cause mon dentier.

SEQ 15 – INT/JOUR Maison des Simpson – Cuisine[Toute la famille est table]
Marge : Je trouve a merveilleux que ton pre soit tomb amoureux de ma mre. Pas toi ?
Homer : Ca me fout les boules cette histoire ! Je suis contre !
Bart : Ca lui fout les boules ! Les boules ! Les boules ! Les boules !
Marge : Bart !! [A Homer] Mais enfin pour quelles raisons es-tu contre le fait que Grand-pre soit amoureux ?
Bart : Si jamais il pouse ta mre, toi et moi on sera frre et sœur. Et nos enfants !! Ils seront d’horribles monstres avec la peau rose, les yeux bleus et cinq doigts chaque main ! [Homer s’imagine ses enfants « humaniss »] AAAAH !!!

SEQ 16 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon[Marge tlphone]
Marge : All, maman ? ... Bien. Tu sais, Abe a pass un trs bon moment avec toi dimanche. [Grand-pre rejoint Marge]
Abraham : Dites-lui que je l’aime !!
Marge : Grand-pre ! Chut ! Je connais ma mre. Si vous brlez les tapes a va la faire fuir ! [Il s’en va en courant]
Abraham : [Depuis le tlphone de la cuisine] Je t’aime !!
Jackie : Quoi ?
Marge : Euh... je t’aime, maman.
Abraham et Marge : [Essayant chacun de couvrir la voix de l’autre] Je t’aime ! Je t’aime ! Je t’aime ! Je t’aime !
Marge : Je t’aime, maman ! Au revoir. [Elle raccroche]

SEQ 17 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[Bart lit une BD de Radioactive man sur le canap. On sonne la porte. Bart se dpche d’aller ouvrir. C’est un homme trs grand habill d’un costume cravate]
Homme : [Avec un accent italien] Oui, bonjour, j’ai un colis pour Homer Simpson.
Bart : C’est moi ! [L’homme lui donne un coup-de-poing]
Homme : N’envoyez plus de lettres Monsieur Sinatra ! [Bart referme la porte. On sonne nouveau. Bart ouvre la porte sur un adolescent blond aux cheveux longs]
Adolescent : J’ai un colis pour Homer Simpson.
Bart : C’est moi ! [Il lui donne un coup-de-poing]
Adolescent : Arrtez de voler des balles sur le terrain de golf ! [Bart referme la porte. On sonne une nouvelle fois. Cette fois-ci Bart ne va pas ouvrir mais attend derrire la porte]
Facteur : [De derrire la porte] Homer Simpson, j’ai un... ah comment appelle-t-on a ?... un colis pour vous.
Bart : Fichez le camp...
Facteur : Si vous n’ouvrez pas, monsieur Simpson, je ne peux pas vous donner votre... ah comment appelle-t-on a ?... votre colis. [Bart regarde l’extrieur par la fente dans laquelle on glisse le courrier et voit un homme tenant un tube estampill du logo « Itchy et Scratchy « . Bart, soulag, ouvre la porte]
Facteur : Voil, votre, euh... colis. [Il donne le tube Bart]
Bart : Merci.
Facteur : [Il lui donne lui aussi un coup-de-poing] Et a c’est pour m’avoir fait attendre !

SEQ 18 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon[Bart est assis sur le canap et dballe son colis]
Bart : [A Lisa qui passe par l] Eh, Lisa, devine qui c’est qui a un dessin original de Itchy et Scratchy !
Lisa : Ouah, c’est vraiment cool ! C’est vraiment gnial ! C’est vraiment... [Bart sort le cellulod du tube. Il n’y a qu’un bras qui est dessin dessus] minable ! On dirait une partie d’un bras de Scratchy.
Bart : Oh, nan... J’ai utilis la carte de crdit de papa pour a !
Lisa : Combien c’tait ?
Bart : 350$ ... [Nelson apparat dans les penses de Bart]
Nelson : Ha, ha !

SEQ 19 – INT/JOUR Mini-March[Nelson est allong par terre, les yeux divergents et poussent des cris aigus]
Apu : Oh, mon Dieu. Ce garon vit une exprience extracorporelle ! C’est trs mauvais... pour le commerce.

SEQ 20 – INT/NUIT Maison des Simpson – Salon[Homer et Grand-pre sont assis sur le canap. Abraham s’est coiff et porte un costume marron orn d’un nœud papillon]
Abraham : Oh non de non ! Je m’en vais la bcoter comme une mule qui mange une pomme ! [Il se lche la bouche trs bruyamment] Je me suis mme pay un nouveau dentier fantaisie, regarde. [Il teint la lumire et sourit. On voit crit sur son dentier, en lettres fluorescentes « Embrasse-moi, ma mignonne ». Homer rallume la lumire]
Homer : Papa, a marchera jamais. Si tu veux russir ton coup, il faut que tu la joues cooool. [Soudain les couleurs du salon deviennent bleues et violettes. Tous les meubles ont disparus sauf le canap et deux lampes. Homer se met parler de faon rythme] Je t’indique la manœuvre, pour obtenir un baiser... Faut agir en douceur et prendre l’air dgag. [Il fait semblant de s’tirer et se rassoit en posant la main sur l’paule de son pre]
Abraham : Eh, je vois ! [En parlant de manire rythme] Si je suis tes conseils, et que je manœuvre comme a, a va faire des merveilles et elle sera moi ! [Il imite Homer en s’tirant puis se rasseyant en passant sa main autour du cou de son fils]
Homer : [En parlant de manire rythme] Alors perds pas la boule !
Abraham : Joue la cool ! [Le salon revient la normale. On sonne la porte ce qui effraie Abraham qui se cache derrire le canap en hurlant]

SEQ 21 – EXT/NUIT Devant le centre communautaire de Springfield[A l’entre, un panneau dit « Aujourd’hui : bal des anciens. Demain : Castrez votre chat ». Abraham et Jackie entrent dans le btiment]

SEQ 22 – INT/JOUR Donjon de l’androde[Bart est dans la boutique]
Bart : Ca vaut quelque chose a ? [Il lui montre le cellulod]
Vendeur de BD : Je vais te montrer un truc. [Il sort un cellulod reprsentant la Panthre Rose] Ca c’est la Panthre Rose dessine par Hig Heisler et a vaut cher. [Il prend le cellulod de Bart] Ca c’est un bras dessin par personne et a vaut que dalle.
Bart : Vous pouvez vraiment rien me donner pour a ?
Vendeur de BD : Je te donne ce tlphone. C’est la femme de George Bush. [Il lui montre un tlphone dont le support du combin est Laura Bush]
Bart : Oooh...
Vendeur de BD : Et pas de plainte dans ma boutique !

SEQ 23 – INT/NUIT Centre communautaire de Springfield[A l’entre de la salle de bal un criteau dit « Red Breem et son orchestre ». L’orchestre jour un air de jazz pendant que des personnes ges dansent par couple]
Jackie : [Qui danse avec Abraham] Mon air prfr, je me sens si bien. [Elle pose sa tte sur l’paule de son cavalier et ferme les yeux]
Abraham : Je m’tais pas senti aussi jeune depuis... Oh je m’en souviens pas... [Il tend ses lvres et rapproche doucement son visage de jackie]
M. Burns : Dites mon vieux, je peux vous emprunter votre cavalire ? [Il tapote l’paule d’Abraham]
Abraham : Mais... mais ? Mais qu’est-ce que ? Eh, lui faites pas du plein, attention !
M. Burns : Oh, c’est pas la peine de sortir de vos gons, Gaston. Je vous la ramnerais entire. [L’orchestre se met jouer une musique sur un rythme endiabl. Burns attrape Jackie et danse frntiquement. Tout le monde s’arrte de danser pour les regarder]
Abraham : [Furieux] Cette espce de chimpanz croit qu’il peut me piquer ma gonzesse ?? Et ben il va voir. Je vais lui lancer un regard assassin comme il en a jamais vu ! [Il foudroie Burns du regard qui ne prte pas attention lui, trop occup danser]

SEQ 24 – EXT/NUIT Devant le centre communautaire de Springfield[Abraham est assis sur un banc, l’air compltement abattu. Burns et Jackie, qui tient une coupe dans les mains, sortent du bal]
Jackie : Oh, sincrement Monty, vous tes le diable en personne.
M. Burns : Hein ??! Qui vous a dit que... ??!! [Il comprend] Oh, mais oui, bien sr. Et moi je dirais que vous tes un ange. Mais les anges ne dansent pas aussi bien. [Smithers gare la Roll’s Royce devant le centre communautaire. Il ouvre la portire et Jackie entre l’intrieur de la voiture sous le regard mprisant de Smithers. Burns la rejoint et la voiture dmarre. Abraham, met son chapeau et se lve]
Abraham : [En chantant, toujours aussi abattu] Bonne nuit, Madame Bouvier,
O que vous soyez. [Il s’loigne, la tte baisse. Il tombe sur l’avocat aux cheveux bleus]
Avocat aux cheveux bleus : Monsieur Simpson, je reprsente les hritiers de Jimmy Durante. [On voit qu’il est accompagn des mmes hommes de main que la dernire fois] j’ai un ordre du tribunal exigeant l’arrt de cette imitation non autorise. Les gars... [Coup Bas jette le chapeau de Grand-pre par terre et Joey l’crase avec son pied. Ils partent]
Abraham : Dites a vous conviendrait que je m’allonge au milieu de la rue et que je meure ?
Avocat aux cheveux bleus : [Au loin] Oui, ce serait... acceptable.

SEQ 25 – INT/JOUR Centrale nuclaire – Bureau de BurnsM. Burns : Smithers, devinez ce qui m’est arriv cette nuit.
Smithers : [Agac] Je ne sais pas, monsieur. Vous avez couch avec cette vieille femme ?
M. Burns : Elle s’est refuse moi. Savez-vous combien de femmes se sont refuses moi ? 130, exactement. Mais une seule depuis que je suis milliardaire. Elle est faite pour moi !! Je suis amoureux !
Smithers : [Blas] Youpi, monsieur...
M. Burns : Oui, youpi ! Youpi, le monde ! Youpi, monsieur le fleuriste ! [Il se dirige vers le fleuriste qui tenait un bouquet dans les mains et lui arrache une] Youpi, monsieur le prof de gym ! Youpi, monsieur le Prsident ! [Il lui donne la fleur qu’il avait prise au fleuriste]
Clinton : Je suis heureux que vous ayez trouv l’amour.
M. Burns : Youpi, mes petites tarentules ! [Il regarde un terrarium rempli de tarentules] Youpi, mes employs ! [Dans le micro] Tous ceux qui ont trouv le vritable amour peuvent partir plus tt ! [On voit des employs crier de joies et sortir de la centrale. Il ne reste plus qu’un homme qui clate en sanglot. Burns s’assied derrire son bureau et lit une lettre] [Note l’attention de madame Bouvier. Objet : Dclaration de sentiments amoureux. Il froisse la feuille] Pff, trop bbte ! Smithers, aidez-moi rdiger une note percutante ma petite amie !
Smithers : Bien... « Mon aime, travers ses mots, c’est mon cœur qui vous parle d’un amour tendre et ternel. Un amour qui ne vous quittera plus. Bien vous »etcetera, etcetera...
M. Burns : C’est merveilleux ! Comment avez-vous trouv a aussi vite ?
Smithers : C’est ce que... je vous ai envoy pour votre anniversaire. [Il verse une larme] Excusez-moi. J’ai quelque chose dans l’œil.

SEQ 26 – INT/NUIT Maison des Simpson – Entre[Marge et Homer attendent devant la porte]
Marge : Maman sera bientt prte. Elle a l’air subjugue par ce nouveau prtendant. Ca me fait de la peine pour grand-pre...
Homer : Papa dit que ce type est un vieux milliardaire infecte et repoussant. Alors il faut tre trs gentil avec lui ! [Ils vont ouvrir. C’est Burns. Il est habill d’un smoking et porte une boite de chocolat en forme de cœur et des fleurs] AAAAAAH !!!!!
M. Burns : Oh, mais c’est... euh... c’est... euh... ah c’est... . [Il retourne vers Smithers qui attend dans la voiture. Il lui chuchote quelque chose l’oreille. Il retourne vers Homer et Marge] Mais c’est Fred Pierrafeu et Wilma, sa charmante pouse. [Maggie vient regarder ce qui se passe] Oh et a c’est srement la petite Ppite ! Je peux entrer ? [Il entre sans attendre la rponse d’Homer et de Marge] Tenez, des chocolats.
Homer : [En brandissant la boite de chocolats] Yabadabadou !!

SEQ 27 – INT/NUIT Maison des Simpson – Cuisine[Marge et Homer sont assis autour de la table]
Marge : M. Burns est un homme horrible, horrible, horrible ! Mais s’il donne de l’amour ma mre, c’est tout ce qui compte.
Homer : T’as raison mon sou. S’il donne des sous Homer, c’est tout ce qui compte – en banque.

SEQ 28 – INT/NUIT Maison des Simpson – Salon[Burns attend sur le canap, son bouquet de rose dans les mains. Bart entre dans le salon]
Bart : Euh, salut. Vous savez, grand-mre est trs contente quand ses amis sont gentils avec moi. Ce qui lui fait surtout plaisir c’est quand ils me donnent du fric.
M. Burns : Fiche le camp, microbe ! Les bbs n’ont rien.
Bart : Trs bien. Vous n’avez pas le choix. [Il sort un pistolet eau] Ce pistolet est rempli de ketchup [Et un autre] et celui-ci de moutarde. Alors filez-moi 350$ ou vous allez tre dgueu pour votre rendez-vous !
M. Burns : Tu n’auras pas assez de cran. [Bart tire sur Burns avec le pistolet moutarde] Le voil ton argent ! Tiens ! [Il lui donne une liasse de billets] Dg... [Il s’aperoit que Bart a laiss tomb son pistolet au ketchup et le ramasse] On dirait que la chance a tourn, hein ?
Jackie : [Depuis les escaliers] Monty, je suis prte ! [Elle voit Bart et Burns se viser avec leur pistolet. Ils arrtent aussitt et Bart s’en va en courant]

SEQ 29 – INT/NUIT Maison de retraite – Chambre d’Abraham[Toutes les lumires de la chambre sont teintes. Abraham est assis sur son lit, habill d’un peignoir et regarde une photo de Jackie, l’air dprim]
Abraham : Oh... Pourquoi il a fallu qu’elle me laisse tomber ? [Jasper, accompagn de deux autres vieux ouvrent la porte de la chambre]
Jasper : Salut, Abe ! Il parat que t’as besoin de rconfort. On a une surprise pour toi ! [Il ramne une gigantesque pice monte dans la pice. Sur les gteau est il est crit « Courage Abe ! ». On entend tousser l’intrieur du gteau puis un « boum ! ». Jasper enlve le couvercle de la pice monte et observe l’intrieur] Oh, appelez l’infirmire.

SEQ 30 – INT/NUIT Chez Luigi[Burns et Jackie dnent en tte--tte. Luigi achve son morceau de violon]
M. Burns : Bravissimo, Luigi. Apportez-nous votre meilleure bouteille de vino.
Luigi : Eh, vous faites confiance Luigi. Il a une petite merveille qu’il est trs bon pour l’amour. [Il se dirige vers les cuisines]
Jackie : Oh, Monty. Je n’ai jamais connu de restaurant aussi romantique.
Luigi : [Depuis les cuisines] Eh, Salvatore, tu me sers le tord-boyaux pour le vieux radin et la zombie dessche qu’il a capture !

SEQ 31 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre de Bart[Bart est assis sur son lit. Homer passe devant la porte de sa chambre]
Bart : P’pa, je suis dsol, j’ai dpens 350$ avec ta carte de crdit.
Homer : QUOI ??!!
Bart : T’en fais pas, les voil. [Il lui tend la liasse billets « donne » par Burns]
Homer : Wouhou ! [Il attrape la liasse] 350$ !! Je peux me payer 70 cassettes de « La roue de la fortune » !
Bart : Mais, p’pa... [Il s’en va en sautillant] oh et puis zut, s’il est content... Je vais laisser le tlphone avec Mamie Bush ici. Comme a son air svre mais sensible me rappellera qu’il faut plus jamais que je fasse de btises pareilles. [Le tlphone sonne. Bart dcroche]
Milhouse : [A l’autre bout du fil] Eh, Bart. Tu viens jouer avec l’appareil rayons X dans l’hpital abandonn ?
Bart : Oh, ouais !

SEQ 32 – EXT/JOUR Campagne[Burns et Jackie pique-niquent dans un endroit champtre et ensoleill. Burns met une bague sertie d’un norme diamant dans une coupe de champagne]
M. Burns : Tenez, ma chre. Regardez dans votre champagne, je crois qu’il y a une petite surprise. [Jackie avale le champagne d’une seule traite, avalant du mme coup la bague. Burns rit nerveusement] Ce n’est pas grave, je crois qu’il y en a une autre quelque part. [Il plonge sa main dans la soupire remplie d’un potage brlant et en ressort une bague identique la prcdente] Ouh... [Il pose un genou au sol] Ma chrie, comme mes rotules ont tendance se coincer dans cette position, je serais bref. Voulez-vous m’pouser ? [Jackie le regarde, surprise, puis lui sourit]

SEQ 33 – INT/JOUR Maison des Simpson – Cuisine[Jackie vient d’annoncer la nouvelle Marge et Homer]
Marge : Oh, tu ne peux pas pouser monsieur Burns. C’est un dmon !
Jackie : Un dmon, mon œil. Monty va m’entretenir. Et en plus il embrasse trs bien.
Homer : Berk !
Marge : Et le pauvre grand-pre Simpson ? Tu ne ressens donc rien pour lui ?
Jackie : Oh, il est gentil mais c’est un vieil enquiquineur !
Marge : On connat tous les problmes du grand-pre, mais compar monsieur Burns, c’est Fred Pierrafeu en personne.
Jackie : ... Je sais pas qui sait, celui-l.

SEQ 34 – EXT/JOUR Rue[Grand-pre marche sur le trottoir]
Abraham : Oh, j’ai pas besoin d’elle. Comme a j’aurais plus de temps pour les lire les trucs qui tranent sur le trottoir. [Il se baisse et ramasse un prservatif. Il lit l’inscription sur l’emballage] « Pr-ser-va-tif ». Ca doit tre un bonnet pour se protger les cheveux. [Il regarde l’intrieur d’une boutique dont la devanture affiche « CHEZ VNUS – Rien voir avec la plante » il voit Jackie essayer une robe de marie. Il verse une larme]

SEQ 35 – INT/JOUR glise de Springfield[A l’entre le panneau dit « Mariage priv – Allez prier ailleurs ». Barney entre dans l’glise]
Homer : Eh Barney, mets-toi avec les invits du mari. [On voit que Jackie a invit toute la ville. Barney va se mettre du ct des invits de Burns o il n’y a qu’un homme avec une moustache blanche et un chapeau orn d’un pic]
Barney : Eh, enlevez votre chapeau !
Invit : Nein !
[Bart et Lisa avancent vers le pupitre de Lovejoy sur l’air de la Marche Nuptiale. Lisa, habille d‘une robe rose lance des fleurs sur son chemin. Quant Bart, vtu d’un costume bleu, il porte la bague sur un coussin]
Lisa : O est grand-pre ? Il a pas eu d’invitations ?
Bart : Si, mais dans l’enveloppe-rponse ‘y avait un chque pour la compagnie du gaz.
[C’est dsormais Homer qui donne le bras Patty qui avance vers le pupitre. Ils sont suivis de Selma, elle-mme suivie de Marge qui donne le bras Smithers. Ces derniers ont l’air renfrogn. Arriv la hauteur de Burns, ils s’cartent pour laisser place la marie qui arrive, vtue d’une belle robe blanche]

SEQ 36 – INT/JOUR glise de SpringfieldLovejoy : ... ainsi quand Eliphaz redescendit du Mont Hbron, charg de figues, il les offris Moham, qui, vous vous en souviendrez, est le pre de Shecham, et Hazar, l’occasion de leurs pousailles, pousailles qui...
M. Burns : Vous nous bassinez avec vos Hazar, Balthazar et compagnie ! Venez-en au fait, bon sang ! [Marge foudroie Jackie du regard et lui donne un coup de coude]
Lovejoy : Et maintenant, Charles Montgomery Burns, voulez-vous prendre cette femme pour lgitime pouse ?
M. Burns : Oui. [Il tend la main vers Bart qui fait malencontreusement tomber l’alliance. Burns l’attrape par le cou et le menace] L’alliance, petit imbcile, avant que je me mette vraiment en colre ! [Il pousse Bart au sol et lui donne un coup de pied sur le dos]
Marge : Hmmm !
Jackie : Je sais, je sais. [Burns enfonce l’alliance sur le doigt de Jackie, qui est, l’vidence, beaucoup trop gros compar au diamtre de l’anneau. Marge lui jette un regard noir]
Lovejoy : Et vous, Jacqueline Bouvier, voulez-vous prendre cet homme pour lgitime poux ? [Une musique se fait entendre]
Jackie : Oh, Monty ! Mon air prfr !
M. Burns : J’avais pourtant bien prcis « Pas de musique romantique » ! Qu’est-ce que... ? [Grand-pre se trouvait dans la loge o l’on joue de l’orgue]
Abraham : [Il tambourine le carreau] Madame Bouvier !! Madame Bouvier !! [La vitre se casse et grand-pre tombe aux pieds de sa bien-aime] AAAh !! Madame Bouvier ! Chrie, vous tes sre de vouloir tre madame Monteomery Burns ? Vous voudriez pas tre plutt madame Abraham Simpson ?
Jackie : Non. [Burns s’approche d’elle, l’air ravi] Ni l’une, ni l’autre.
Abraham : Oh, chic alors ! Ca me suffit ! [Il prend le bien de Jackie et l’emmne dehors en courant. Tout le monde les acclame et leur jette du riz et des ptales. Ils montent dans le bus du 3me ge qu attendait devant l’glise et qui dmarre aussitt. Ils s’assoient sur la banquette du fond. Grand-pre a l’air gn de la musique qui sort de l’autoradio d’Otto] Arrte-moi ce bastringue !!
Otto : C’est a, tu peux courir, papy ! [Le bus s’loigne su l’air de l’autoradio qui continue pendant le gnrique]

SEQ 37 Gnrique de finChanson de l’autoradio :
Hello Grandpa, my old friend
Your busy day is at an end
Your exploits have been sad and boring
They tell a tale that’s worth ignoring
When you’re alone
The word of your snoring
Will echo down the rest-home hall
Because no one at all
Can stand the sound
Of Grandpa
Abraham : J’ai tout de suite eu le bguin pour Madame Bouvier cause de sa voix raille qui me rappelait mon vieux phono. Oh, c’tait une sacre machine car ‘y avait un cornet en caoutchouc vulcanis qu’on se collait dans l’oreille. Le tube il rentrait plus facilement avec un lubrifiant comme l’huile de lin ou la crme du docteur...

[Le « chut » de Gracie Film fait taire Abraham]
Abraham : Excusez-moi...
Script écrit en dcembre 2005 par Anatole
L'quipe du site | A propos | Contact
2000-2020 The Simpsons Park