Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

27/06/2019
Alors que seuls quelques épisodes en France sont déconseillés aux moins de 10 ans (depuis quelques années seulement) de nombreux épisodes aux USA ont été classés TV-14, déconseillés au moins de 14 ans. Certains ont même atteint la signalétique maximale : TV-MA, soit déconseillés au moins de 17 ans !

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Premier amour
Lisa tombe amoureuse d'un jeune et romantique garçon...
28/06 à 20h10 (RTS2)
Enfin la liberté
Agacée par le comportement des Simpson, les habitants de Springfield décident bannir la famille de la ville...
28/06 à 20h30 (RTS2)
Le cafard du clown
Le père de Krusty décède, ce qui lui fait prendre la décision de se retirer du petit écran...
28/06 à 21h05 (6ter)

Derniers commentaires

AieCarambart | Bonjour, c'est hors sujet mais il me semble que vous n'avez pas parlé de l'épisode sur Michael... (30x20 - I'm Just A Girl Who Can't Say D'oh & 30x21 - D'oh Canada)

regismo | Oups. C'est ma faute ! ^^ (30x22 - Woo-Hoo Dunnit ? et 30x23 - Crystal Blue-Haired Persuasion)

Bali Balo | La saison 23? la 30 plutôt (30x22 - Woo-Hoo Dunnit ? et 30x23 - Crystal Blue-Haired Persuasion)

Arthur MD | J'adore remonter dans le passé, et apparemment, je ne suis pas le seul... ( du 29 décembre 2000)

Les Simpson 80 | Joyeux anniversaire les Simpson et que ça continue (Les Simpson fêtent leur 32 ans !)

Script : L'équipe des nuls

SEQ 1 – EXT/JOUR Springfield little league park[L’épisode commence sur un stade de baseball pour enfants. Sur un panneau il est écrit « Springfield little league park ». Juste en dessous, sur un autre panneau, on peut lire : « Attention : Votre enfant n’est pas aussi bon que vous le croyez ». Springfield joue contre une autre équipe. On remarque sur le panneau des scores que les Isotots (Springfield) mène avec 5 points contre 3. Sur le terrain on peut voir Bart, Nelson, Dolph, Wendell, Martin et d’autres jeunes Springfieldiens. Dans les gradins, Homer va rejoindre Marge et Lisa qui sont au sommet. Il a dans les mains un plateau rempli de divers aliments : pop-corns, soda, hot-dogs, chips...]
Marge : Homer, pourquoi t’as mis si longtemps ? Le match est presque fini.
Homer : Je me suis attardé au stand de bouffe à regarder tous ces hot-dogs tourner et retourner en se foutant du reste du monde. [Il prend un hot-dog et lui parle] Plus de samedi à flémarder, mon vieux ! [Il en mange un morceau. Sur le terrain, Nelson doit lancer la balle. Il fait tourner son bras sur lui-même rapidement, puis lance la balle et donne un petit coup de point sur la balle. Le receveur des Isotots attrape la balle]
Arbitre : Strike, 2 ! [Le professeur Frink, dans les tribunes, écrit quelque chose sur un calepin]
Frink : D’après mes calculs savants, nous sommes à un seul strike de la victoire ! [On voit que sur le calepin il a écrit « 3-2=1 »] Le calcul, c’est ça. [Ned est l’entraîneur des Isotots]
Ned : Ca y est les enfants, encore un out et on participera au championnat !... Faisons-le pour Willie le jardinier qui m’a fait ce magnifique réchauffe-biceps noir. [Il montre un réchauffe-biceps en tissu qu’il a autour du bras. Dans les gradins, Willie en tricote un autre]
Willie : Ca occupe mes vilaines petites paluches ! [Nelson envoie la balle avec son poing, le joueur de l’équipe adverse frappe dedans et l’éjecte au loin. Milhouse la regarde tomber et s’apprête à l’attraper]
Milhouse : Je l’ai ! Je l’ai ! [Bart le pousse et attrape la balle à sa place]
Bart : Je l’ai eu ! Je l’ai eu ! [Deux filles, sur le panneau des scores, déroulent un bandeau sur lequel il est inscrit « Les Isotots gagnent ! » Dans les gradins, tout le monde applaudit]
Homer : Mon fils a rattrapé la balle ! Ca efface tout ce qui m’est arrivé de mal dans ma vie ou ce qui m’arrivera !
Marge : Je suis contente moi aussi !

SEQ 2 – EXT/JOUR Place de Springfield[Une estrade a été érigée sur la place. Dessus se trouvent les Isotots, Ned leur entraîneur et le maire Quimby. Plusieurs Springfieldiens sont devant cette estrade]
Quimby : Après des années de ratage dans tout ce qu’on a entrepris, nous sommes à une victoire du championnat, mes amis ! Et notre toute nouvelle gloire est entièrement due à ces merveilleux gamins ! [Les Springfieldiens les applaudissent. Nelson envoie des baisers au public]
Bart : Admirez mon cul tout nu ! [Il se tourne et baisse son pantalon pour montrer ses fesses. Le public est, en l’espace d’une seconde, surpris, puis applaudit et sourit] Chaque insolence de ma part vous ravi !
Ned : [Embarrassé] Allons, Bart, reste modeste. Ta casquette de base-ball sera trop petite si t’as la grosse tête !
Quimby : Flanders, ces gamins ont mérité le droit de se comporter comme des petits insolents !
Nelson : On peut lancer des œufs ? [Il a dans la main une boite d’œufs]
Quimby : Dans ce Deadwood des temps modernes, on peut tout faire ! [Les garçons prennent tous des œufs et les lancent sur le public]
Isotots : Ouaiiiiiis ! Ouaiiiiiis ! [Les Springfieldiens, dans le public, qui reçoivent des œufs, rigolent. Burns ne reçoit aucun œuf sur lui]
Burns : Smithers, je rate l’amusement !
Smithers : Haut les cœurs, monsieur. [Il prend Burns sur ses épaules. Celui-ci reçoit alors plusieurs œufs sur lui]
Burns : [Heureux] Oooooh ! Quelle glorieuse pochade !

SEQ 3 – INT/JOUR Magasin Costington - Caisse[Homer et Marge sont au magasin Costington. Marge s’adresse à une vendeuse]
Marge : [Fière] Il me faut une robe pour le grand match de mon fils. C’est lui la star ! Je suis sa maman ! C’est mon fils !
Vendeuse : [Ennuyée] Hum, hum. Vous avez mentionné son nom et ses exploits plusieurs fois.
Marge : C’est qu’il s’est bien débrouillé pour quelqu’un qui est né bleu et à l’envers !
Vendeuse : [Elle s’énerve] Aaah ! Ecoutez, ça vous dérange si je fredonne pendant que vous parlez ?
Marge : Pas du tout ! [La vendeuse se retourne, fredonne et n’écoute plus Marge. Marge, elle, prend une photo de Bart dans son sac et continue de parler à la vendeuse comme si elle l’écoutait] Il a emmené à lui tout seul son équipe en championnat. Pour la première fois, mon fils a attrapé la balle et gagné le match !... [Plus loin, Homer attend Marge. Il porte des paquets et semble épuisé]
Homer : [Il soupire] Ooooh ! J’ai horreur du shopping ! Ca m’ennuie, j’ai mal aux pieds et je suis trop grand pour jouer au pitit train !... Hum ?... Et le fauteuil pour le mari, il est où ? [Il marche un peu et voit un fauteuil dans lequel le Dr Hibbert est assis. Il a lui aussi des paquets dans les mains et semble épuisé]
Hibbert : À moins que vous me serviez une bière fraîche, vous resterez debout !
Homer : Hein ? Y doit bien y avoir un autre fauteuil !... [Il voit un fauteuil vide plus loin. Il se dirige vers celui-ci mais le chef Wiggum s’y assoit et pointe ensuite son arme sur lui]
Wiggum : Eh, éh ! Ma femme cherche un maillot de bain qui ne lui donne pas l’allure d’un cheval, alors je suis là pour un bon moment !

SEQ 4 – INT/JOUR Magasin Costington – Literie[Homer parcoure le magasin et arrive dans le département Literie]
Homer : Hum, je crois que je peux m’asseoir sur un lit. [Il pose ses paquets et s’assied sur un lit] Waaaah ! C’est très confortable ! [Il retire ses chaussures et s’allonge] Ca fait bizarre d’être allongé sur le couvre-lit... [Il se met sous les couvertures] Ca fait bizarre d’être au lit avec mon pantalon... [Il enlève son pantalon et le pose sur la table de nuit à côté de lui] Aaaaah ! [Il s’endort et se met à ronfler. Plus tard, une dizaine de personnes l’observe dormir. Le patron du magasin passe par là et voit Homer]
Costington : Mais, nom d’un chien ! Eh, vous !...
Homer : [Se réveillant en sursaut] Hein, quoi !? Qu’est-ce qu’il y a !?
Costington : Vous dormez au beau milieu de mon magasin !
Homer : [Embarrassé] Hi, hi, ben euh... [Il sort du lit] Qui le ferait pas avec un matelas aussi extraordinaire ? [D’autres personnes s’approchent d’Homer et ont l’air intéressés] Il s’adapte aux formes naturelles de mon corps et soutient mes rondeurs arrière.
Riche Texan : C’est la meilleure publicité que j’ai entendu depuis le « Ca c’est ben vrai » de la mère Denis ! Je prends 5 de vos matelas ! [Il donne une grosse liasse de billets à Homer]
Homer : Je suis pas vendeur ici !
Costington : Vous l’êtes, maintenant ! [Il prend les billets. En secouant ses joues] Vouhous êhêtes engagéhé ! [Il colle, sur le T-shirt d’Homer, un badge sur lequel il est inscrit « Vendeur »]
Homer : Wouhou !

SEQ 5 – EXT/JOUR Stade de baseball[Sur une banderole il est écrit « Today – Little league championship game ». Beaucoup de gens sont présents dans le stade. Pour cette finale, Springfield affronte Shelbyville. Les gens dans le public applaudissent les jeunes joueurs Springfieldiens dont Bart fait partie. Homer, Marge et Lisa sont dans les gradins]
Lisa : [Déçue] Tout ça pour un match de baseball ! Pourquoi cette foule vient pas voir un professeur inspirer un enfant ?
Homer : [Moqueur] Mais c’est arrivé encore hier dans la ville des dingos !

SEQ 6 – EXT/NUIT Stade de baseball[Le match est presque fini. La nuit tombe]
Commentateur : Alors dans le crépuscule ombré de cet après-midi de septembre, Shelbyville a toutes ses bases remplies. [Sur le panneau des scores, il est inscrit que Springfield mène 5 à 2] Mais les Isotots n’ont besoin que d’un Out pour gagner le championnat et avoir cette pizza-partie chez Luigi... Chez Luigi on délivre de bonnes choses mais on ne livre pas à domicile ! [Dans la cabine voisine, un autre commentateur parle au micro. Il s’agit du commentateur Mexicain qu’on a pu voir notamment dans Le papa flingueur – s9]
Commentateur Mexicain : [???] ! Si les Isotots gagnent, s’il vous plait, ne tirez pas en l’air ! Les balles vont retomber... Et tuer ma sœur. [Sur le terrain, Nelson fait mine de prendre de l’élan pour frapper très fort dans la balle, mais il ne donne qu’un petit coup dessus avec son poing. Le Shelbyvilien frappe dans la balle avec sa batte et l’envoi au loin]
Commentateur : Un lancé un peu mou pour un arrêt précis de Bart Simpson et ça devrait le faire... [Sur le terrain, Bart se recule calmement pour attraper la balle qui arrive vers lui]
Bart : Et maintenant, l’instant décisif de ma vie... [Les Springfieldiens sont si persuadés que Bart va rattraper la balle que Les Simpson sourient, le maire Quimby s’apprête à déboucher une bouteille de champagne, Lenny met une casquette sur sa tête sur laquelle il est inscrit « Isotots, little league Champs »...Quand soudain, la balle retombe sur le gant de Bart, mais celle-ci rebondit et tombe par terre au ralentit] Hein !? [Bart regarde la balle rouler sur le sol d’un air surpris]
Springfieldiens : [Surpris] Ooooooooh ! [Tout à coup, ils se lèvent tous et crient pour faire comprendre à Bart qu’il doit vite récupérer la balle]
Springfieldien 1 : Attrape cette foutue balle !! [Les Shelbyviliens courent de bases en bases alors que Bart reste immobile à regarder la balle]
Commentateur : Simpson loupe la balle ! [Bart se jette alors sur la balle, mais elle lui échappe. Il se relève et coure après mais, par inadvertance, il donne un coup de pied dedans, ce qui l’éloigne encore plus. Les Springfieldiens dans les tribunes s’agitent terriblement] Et il la reloupe !... Et il la reloupe encore ! Et encore ! [Bart marche sur la balle et trébuche] Oooh, c’est horrible ! Et on ne peut pas détourner le regarde ! C’est comme voir un singe avaler une grenade ! [Un Shelbyvilien arrière à la dernière base. Le score passe à 3 pour Shelbyville. Bart essaie toujours d’attraper la balle mais heurte un mur. Les Springfieldiens dans le public sont toujours aussi agités mais semblent de plus en plus en colère. Bart arrive finalemet a prendre la balle dans ses mains mais il n’arrive pas à la stabiliser, il jongle avec. Le score finale s’affiche : 6 pour Shelbyville, 5 pour Springfield] Les Isotots perdent le championnat. [D’un air triste] Les Isotots perdent le championnat.
Springfieldiens : [En colère, ils huent Bart] Houuuuuuuuuuuuuu !! [Bart est triste]
Milhouse : Bart, t’as foiré !
Krusty : [Dans le public, en colère] Et je me suis maquillé pour ça !? [Sur le panneau d’affichage, l’inscription « Throw beer at him » apparaît. Les gens dans le public se mettent alors à lancer leurs bières sur Bart]
Homer : Bon, ça suffit ! [Les gens se calment] C’est qu’un môme !
Moe : Oh, éh, c’est le type qui l’a procréé ! Si Homer avait mis une protection, nous maintenant on se la coulerait douce devant la télé !
Homer : Eh, lâchez-moi les pompes ! [Il pointe Bart du doigt] C’est lui qui a tout raté !
Springfieldiens : [En colère, ils huent Bart et lui lance des détritus] Houuuuuuuuuuuuuu !! [Bart sort du stade]

SEQ 7 – EXT/NUIT Devant le stade de baseball[Bart sort du stade. Le chef Wiggum est dans sa voiture de police, non loin de là]
Wiggum : Vite, Bart, Bart, monte !

SEQ 8 – EXT/NUIT Devant le stade de baseball – Voiture du chef Wiggum[Bart monte à l’arrière de la voiture de Wiggum]
Bart : Merci, chef.
Wiggum : De rien, mon garçon. [Avec sa voiture, il rentre dans le stade]

SEQ 9 – EXT/NUIT Stade de baseball[Wiggum conduit sa voiture sur le terrain]
Wiggum : [Aux Springfieldiens] Le revoilà ! Vous pouvez vous défouler ! [Il ouvre le toit ouvrant]
Springfieldiens : [En colère] Houuuuuuuuuuuuuuu !! [Le public continue de lancer des détritus sur Bart qui est dans la voiture. Bart est triste]

SEQ 10 – INT/JOUR Maison des Simpson – Cuisine[Lisa et Maggie prennent leur petit déjeuner. Homer lit le journal. Marge entre en courrant dans la pièce]
Marge : Bart descend !
Lisa : Cache la page des sports ! [A la une de la page des sports il y a une photo de Bart qui tente d’attraper la balle sur le terrain. L’article s’intitule : « La honte ! ». Homer jette la page des sports à la poubelle. Sur la page Business, on peut voir une photo de Bart et en gros titre il est inscrit : « L’erreur du garçon fait chuter le dollar ». Homer voit cette page]
Homer : D’oh ! [Il met tout le journal à la poubelle. Bart entre dans la pièce, l’air déprimé. Sa famille est immobile et le regarde en souriant étrangement]
Marge : Bonjour, mon trésor.
Bart : Pas la peine de vous fatiguer ! Après ce match, ma vie est foutue !
Marge : Pourquoi ? Y avait un match de baseball hier ? Je m’en souviens même pas !
Homer : [Tout bas] Marge, on étais justement en train d’en parler y a quelque secondes ! [Marge prend un air fâché]
Marge : Tu devais pas aller à ton nouveau boulot de vendeur de matelas ?
Homer : Ooooh, si ! Allons voir ce que ça donne...

SEQ 11 – INT/JOUR Magasin Costington – Literie[Homer se trouve devant un petit groupe de personnes]
Homer : Laissez-moi vous parler d’un pays où il pleut de la bière et où il grêle des bretzels et où on peut se faire un pitit black-Jack avec Abraham Lincoln. C’est le pays du sommeil. Et votre passeport : Un simple matelas. [Il montre un lit] Hi, hé, hé, hé, hé !
Apu : Oh oui, j’ai besoin de pouvoir dormir malgré le ronflement de ma femme, mes 8 horribles bébés et les cris d’angoisse de mes ancêtres !
Homer : Problèmes très courants... Essayez ça ! [Il montre le lit. Apu s’allonge dessus]
Apu : Ooooh ! Ooooh ! [Epanoui] J’ai l’impression de flotter sur une rivière de cadavres ! [Le révérend Lovejoy et Helen s’approchent d’Homer]
Lovejoy : Hum, hum... Homer, nous avons un ami... En réalité cet ami est un ami, euh...
Homer : [Il crie] Problème sexuel ?
Lovejoy : [Embarrassé] Homer, s’il te plait, on peut t’entendre à la porcelaine !
Homer : Relax ! Je suis un professionnel diplômé du matelas !... si une chose pareille existe... Et j’ai la réponse à tous vos problèmes... [Il pose ses mains sur les épaules du révérend et d’Helen et les emmènent un peu plus loin] Le confort-luxe de Matrimonium ! [Il montre un lit derrière lequel se trouve un panneau avec des cupidons dessinés dessus. Le révérend tâte le matelas]
Lovejoy : Ooooh, vendu ! [Il donne sa carte de crédit à Homer]
Homer : Et rappelez-vous... [Tout bas] Les secrets les plus intimes sont bien gardés avec moi... [Il hurle] Bon ! Qui d’autre a des pannes au lit !?

SEQ 12 – INT/JOUR Station de radio KBBL[Bill et Marty animent leur émission. Au fond de la pièce on peut voir un panneau d’interdiction avec la photo de Bart]
Bill : Vous écoutez KBBL, votre radio officielle du « Bart Simpson est nul ».
Marty : Et voici une nouvelle couche d’anti Bart le nul avec l’entrée en lisse de Jimbo, Dolph et Kearney... [Il appuie sur un bouton, on entend Jimbo, Dolph et Kearney chanter]
Jimbo, Dolph et Kearney : [Ils chantent, off] Bart est nul...

SEQ 13 – EXT/JOUR Cabine téléphonique[Jimbo, Dolph et Kearney chantent en direct depuis une cabine téléphonique]
Jimbo, Dolph et Kearney : [Ils chantent] Ouais, ouaiiiiiis...
Dolph : [Il chante] Bart est nul.

SEQ 14 – INT/JOUR Maison des Simpson – Chambre de Bart[Bart est allongé sur son lit et entend la chanson à la radio. Il est déprimé]
Jimbo : [A la radio, il chante] Bart est nul... Ouais, ouais...
Dolph : [A la radio, il chante] Bart est nul... [Bart coupe la radio]
Bart : [Triste] Ooooh ! Ma chanson préférée massacrée ! [Bart retire des posters de J. Geils Band accrochés au mur. Lisa entre dans la pièce]
Lisa : Bart, viens avec moi. Je vais t’emmener voir quelqu’un qui va te faire te sentir mieux.
Bart : C’est mon lapin ? Queue de Coton ? Celui qui est allé vivre ailleurs ?
Lisa : [Triste] Il est mort, Bart. Papa l’a enterré dans le jardin derrière... Mais pas dans cet ordre.
Bart : [Terrorisé] Ooooooooh !

SEQ 15 – INT/JOUR Shelbyville – Grand Wailea Hotel[Sur un panneau devant le bâtiment, il est écrit : « Baseball card show today – see how your childhood heroes have aged » Bart et Lisa entre dans une grande pièce où ils croisent plusieurs anciens joueurs de base ball assis à des stands. Bart et Lisa s’approchent d’un homme]
Lisa : Bart, je te présente Joe La Boot.
Bart : La Boot ? La Boot ? Ce nom me dit quelque chose.
La Boot : Ben euh, tu dois te souvenir de moi. La coupe du monde de 1943 avec le score serré dans le septième jeu. Tommy Henrik des Yankee lance une balle dans ma direction... [Il allume la télé. On voit à l’écran Le Boot, plus jeune, sur un terrain de baseball. Il tente d’attraper la balle qui arrive vers lui mais n’arrive pas à la stabiliser dans son gant. Il jongle sans le vouloir avec la balle] « Le jongleur Joe La Boot » on m’a surnommé... [Sur l’écran, on voit La Boot trébucher. Son T-shirt tombe sur sa tête. Il ne voit plus rien et tâte le sol à l’aveuglette pour attraper la balle] Quand j’ai fini par attraper la balle, je l’ai envoyé dans les tribunes... [La Boot, qui a toujours son T-shirt sur sa tête, parvient à attraper la balle. A l’aveuglette il lance la balle vers le public] Cela a touché Eleanor Roosevelt qui, jusque là, était d’une grande beauté. [La balle heurte le front d’une charmante femme. Lorsqu’elle se relève, elle a le visage de Eleanor Roosevelt] On a perdu le match et la coupe. Hé, hé ! Mais j’ai rebondi, j’ai monté mon commerce de voitures, j’ai 17 petits enfants et une grande maison dans l’Idaho. Ha, ha ! J’ai une belle vie !
Bart : [Un peu moqueur] Ah ouais, dans l’Idaho...
La Boot : Y a ce salon de cartes. Les fans me font savoir que toute cette histoire est derrière moi... [Abraham passe à côté de La Boot]
Abraham : T’es nul, La Boot ! [Il s’en va]
La Boot : [Enervé] Non ! Lis mes résultats sur google ! [A Bart, plus calme] Crois-moi mon garçon, tu vas très bien t’en sortir.
Lisa : Tu te sens mieux, Bart ?
La Boot : Bart !? Tu es Bart Simpson !? [Bart hoche la tête pour dire oui] Le gamin qui a raté une balle aussi fastoche !? [Il s’énerve] Oh, t’es nul ! T’es zéro ! Tu es à dégueuler ! Parler avec toi était la plus grande erreur de ma vie ! [Tout le monde dans la pièce hue Bart]
Gens : Houuuuuuuuuuuuuu !!
La Boot : « Hou, hou », ça oui ! [Bart se met à pleurer]

SEQ 16 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Les Lovejoy arrivent en voiture devant la maison. Leur nouveau matelas est attaché sur le toit du véhicule]

SEQ 17 – INT/JOUR Maison des Simpson – Hall d’entrée[Homer ouvre la porte d’entrée]
Homer : Les Lovejoy ? Si c’est encore parce que j’ai bu de l’eau bénite, laissez-moi vous dire : J’ai dû me taper un million de Doritos ! Vous savez les chips avec la flamme sur le sachet ? Hi, hi ! Il ment pas le sachet !
Helen : Nous sommes là pour le matelas.
Homer : Qu’est-ce qu’il y a qui va pas ?
Lovejoy : [Tout bas] On a essayé de faire lever Lazar, mais il est resté couché.
Homer : Oooh, je crois que je sais ce que vous faites mal. Vous avez essayé de... [Il murmure quelque chose à l’oreille du révérend]
Lovejoy : [Enervé] Je connais les mécanismes de l’acte amoureux, Homer ! Vous devez nous rembourser !
Homer : [Enervé] Je vais vous faire un chèque.

SEQ 18 – INT/JOUR Maison des Simpson – Chambre d’Homer et Marge[Les Lovejoy sont assis sur le lit. Homer remplit un chèque]
Homer : [Enervé, tout en écrivant] « Payé à l’ordre de ce stupide révérend !... PS : Révérend de mes fesses ! [Il se retourne et voit que les Lovejoy sont couché sur son lit et s’embrassent] Hein !?
Lovejoy : Oh, Homer, je ne suis pas homme à croire aux miracles, mais votre lit, oh oui ça c’est sûr, peut ressusciter notre vie sexuelle ! [Les Lovejoy se regardent tendrement, se tiennent la main. Ils se lèvent et s’approchent d’Homer]
Helen : Si vous voulez bien nous donner votre matelas, nous vous donnerons le notre.
Homer : A une condition : Vous faites la livraison !
Lovejoy : Eh bien... Il faut que j’en parle à ma femme... [Helen est déjà en train de prendre le matelas des Simpson. Avec, en fond sonore, une musique rapide et entraînante, on voit Helen aller très rapidement jusqu’à sa voiture avec le matelas. Elle retire le matelas rose qu’ils avaient acheté à Homer du toit du véhicule et le remplace par le matelas bleu des Simpson. Elle prend ensuite le matelas rose et remonte en vitesse jusque dans la chambre des Simpson. Elle pose le matelas sur le lit et repart en quatrième vitesse vers sa voiture. Elle monte dedans, s’en va puis reviens quelque secondes après. Elle sort du véhicule, toujours aussi rapidement, reviens dans la chambre et prend son mari sous son bras. Elle descend à nouveau, pose son mari sur le matelas des Simpson, prend place dans la voiture et s’en va]

SEQ 19 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre d’Homer et Marge[Homer et Marge sont couchés. La lampe est éteinte, on ne voit que leurs yeux]
Homer : Pousse-toi un peu !
Marge : Oooh, ben si tu vas vers...
Homer : Oh, raté ! Raté ! Raté ! [Marge allume la lampe de chevet. Ils semblent tous les 2 embarrassés]
Marge : Je suis désolée, Homer. Je voudrais me serrer contre toi mais j’en ai plus envie.
Homer : Ouais, y a quelque chose qui a changé, mais j’arrive pas à comprendre quoi... [Il réfléchit] Ooooh ! Notre matelas ! Je l’ai échangé avec celui des Lovejoy !
Marge : T’as échangé notre matelas !? J’avais mes économies secrètes dedans !
Homer : Oh, y a longtemps qu’elles sont parties, hein, bien longtemps ! [Il montre une grosse chaîne en or qu’il a autour du cou. Elle est incrustée de diamants et il est inscrit : « Mattress $$$ »] Il avait été fait pour Elvis, mais il l’a trouvé vulgos... [Il la range] Oooh, j’arrive pas à croire qu’un matelas puisse autant changer les choses !

SEQ 20 – INT/JOUR Eglise[Le révérend Lovejoy et Helen chantent joyeusement devant les paroissiens]
Lovejoy et Helen : [Ils chantent] Cette lumière que vous m’envoyez, je vais la laisser briller !
Lovejoy : [Il chante] Gloire à Dieu !
Lovejoy et Helen : [Ils chantent] Cette lumière que vous m’envoyez, je vais la laisser briller ! [Tous les Springfieldiens dans l’église frappent des mains en se dandinant joyeusement sur le rythme de la musique. Seuls Homer et Marge restent immobile. Homer, lui a l’air très en colère]
Lovejoy : [Il chante] Chaque journée ! Chaque journée ! Chaque journééééééé, yeah ! Yeah ! Yeaaaaaaaah !! [Il prend Helen dans ses bras et ils rigolent]
Homer : [Tout bas, fâché] Révérend minable ! Il fait l’amour à ma place pendant que moi, à la maison avec Marge, je fais rien de sensuel ou d’érotique !

SEQ 21 – INT/JOUR Maison des Simpson – Chambre de Lisa[C’est le matin, Lisa se réveille. Elle s’étire et baille]

SEQ 22 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Lisa sort pour ramasser le journal. Soudain, un liquide noir tombe sur son nez. Surprise, elle se retourne et regarde en l’air. Elle voit qu’il est inscrit en grand sur la façade, avec de la peinture : « Je hais Bart Simpson ». Elle se retourne et voit qu’il est écrit la même chose sur toutes les façades des autres maisons]

SEQ 23 – EXT/JOUR Devant la maison des Flanders[Il est écrit en grand sur la palissade de Ned : « Je hais Bart Simpson ». Ned tente désespérément d’effacer l’inscription en frottant avec une éponge]
Ned : Cette éponge mouillée va venir à bout de cette peinture à l’eau ! [Terrifié] C’est de l’huile ! Peinture à l’huile ! [Rod sort de chez lui]
Rod : Papa ?
Ned : Va chercher du dissolvant, mon chéri !
Rod : Mais il est dans le placard sous l’escalier...
Ned : [Il crie] Va le chercher !

SEQ 24 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[A la télé, on peut voir plusieurs lieux sur lesquels quelqu’un a écrit « Je hais Bart Simpson ». Sur la façade de la maison de retraite, La boutique de BD, le mini-marché, le bar de Moe...À côté du bar se trouve Barney, affalé sur le trottoir, il est également inscrit « Je hais Bart Simpson » sur lui. Marge et Lisa voient tout cela à la télé]
Marge : Qui pourrait faire ça à Bart !? [Lisa regarde par la fenêtre et est surprise]
Lisa : La personne qui hait Bart plus que n’importe qui d’autre... Regarde ! [Marge et Lisa s’approchent de la fenêtre. On voit un château d’eau au loin. Bart y est accroché avec une corde et écrit en grand « Je hais Bart Simpson » sur le château d’eau]
Marge : [Elle plisse les yeux, ne voyant pas] Aaaaaah... oui, c’est quelque chose !...
Lisa : Maman, mets tes lunettes !
Marge : Mais elles m’enlèvent toute mon élégance ! [Elle prend ses lunettes et les chaussent. Ce sont de très grosses lunettes noires. Elle voit enfin ce qui se passe sur le château d’eau] Oooooooh ! Mon bébé !

SEQ 25 – EXT/JOUR Devant le château d’eau[Plusieurs Springfieldiens regardent Bart écrire sur le château d’eau. Bart n’a pas l’air bien, il rigole nerveusement et cligne d’un œil]
Bart : Ha, ha, ha ! Vous voyez, je me hais moi aussi, alors on peut redevenir amis ? Ha, ha, ha ! [Il se tient à l’envers sur la corde. Les Simpson arrivent dans la foule]
Lisa : Bart, arrête ! Personne ne te veut plus de mal ! [Se tournant vers la foule] C’est pas vrai ?
Springfieldiens : [Embarrassés] Euh, siii ! Siiii ! [Soudain, on entend Wiggum crier]
Wiggum : [Off] Saute ! [Tout le monde se tourne vers lui. Il a un porte-voix dans la main et fait semblant de rien] Ooooh ! Qui a dit ça ?!
Bart : Je hais Bart Simpson ! [Il lâche la corde et se laisse tomber. Les Springfieldiens, impuissants, observent sa chute]
La Boot : Je l’attrape ! Je l’attrape ! [Il avance en courrant vers le château d’eau en tendant les bras. Soudain, il trébuche. Bart tombe à côté, dans un buisson. Abraham passe en trottinette à moteur à ce moment]
Abraham : T’es nul, La Boot !
La Boot : Nom d’un chien !

SEQ 26 – INT/JOUR Hôpital – Chambre[Bart est dans un lit d’hôpital. Il est inconscient et a un bandage sur le crâne. Le docteur Hibbert l’ausculte]
Hibbert : [Aux Simpson] Il va aller très bien. Pour l’instant, il a juste besoin de repos et de calme. [Des voix se font entendre]
Springfieldiens : [Off] Bart est nul ! Bart est nul ! Bart est nul ! [Marge regarde par la fenêtre et voit plusieurs Springfieldiens devant l’hôpital]

SEQ 27 – EXT/JOUR Devant l’hôpital[Marge, en colère, sort de l’hôpital et s’adresse aux Springfieldiens]
Marge : Vous devriez tous avoir honte ! Juger de cette façon un enfant parce qu’il a fait une petite erreur !... Et vous, qu’avez-vous donc fait !?
Lenny : Moi, j’ai écrit une série de romans mystère à succès. [Il sort un livre de sous sa chemise. Sur la couverture on voit la photo de Lenny et la silhouette d’un détective tenant un revolver. Il est inscrit dessus : « A Lenny Leonard mystery. The murderer did you »] Stephen King en a dit le plus grand bien.
Marge : Mais en dehors de ça ?!... [Les Springfieldiens, gênés, baissent la tête] Maintenant, à cause de vous, mon adorable petit garçon va être hanté par cette histoire pour le restant de ses jours ! J’ai toujours cru que c’était juste un slogan pour attirer les petits commerces... [Elle montre un panneau sur lequel il est écrit « Springfield, la ville la plus vile de l’Amérique ! »] Mais maintenant, je sais que c’est la vérité ! [Les Springfieldiens ont hontes d’eux. Ils discutent entre eux]
Moe : D’accord, Marge. Vous nous avez culpabilisé pour ce qu’on a fait à votre gamin, mais qu’est-ce qu’on peut y faire maintenant ? C’est pas comme si on pouvais rejouer le match ! [Lisa réfléchit puis s’approche de Moe en souriant]
Lisa : On pourrais pas ?
Moe : Je viens de le dire, on peut pas !
Lisa : [Souriante] Vous en êtes sûûûûr ?
Moe : [Il s’énerve] Ouvre tes foutues oreilles : Non !
Lisa : [Souriante] Moi je crois qu’on pouuuuuurraiiiiiis !
Moe : [Sarcastique] Et moi que j’ai du mal à l’imagiiiiiiiiiiiner !

SEQ 28 – EXT/JOUR Stade de baseball[Marge est dans le stade avec les Isotots (sauf Bart), les jeunes joueurs de Shelbyville et leur entraîneur]
Entraîneur Shelbyvillien : [L’air fâché] Euh, que les choses soient claires... Vous voulez que nos garçons jouent un faux match contre Springfield pour que votre fils puisse attraper la balle qu’il a raté et redevienne fier de lui !?
Marge : Exactement.
Entraîneur Shelbyvillien : Je crois qu’on peut. Si vous faites semblant d’être ma fiancée quand ma mère me rend visite.
Marge : D’accord, si vous faites semblant d’être notre chauffeur à la réunion des parents d’élèves.
Entraîneur Shelbyvillien : Bien, bien, si vous faites semblant d’être un fantôme dans le parc d’attractions que j’essaie d’acheter.
Marge : Faut s’arrêter, maintenant !
Entraîneur Shelbyvillien : [Déçu] Ouais !

SEQ 29 – INT/JOUR Stade de baseball – Cabine du commentateur[Lisa est dans la cabine du commentateur]
Commentateur : Vous voulez que je réannonce un match que j’ai déjà annoncé !? Oh, ma fille, j’ai trop d’intégrité pour ça ! La même intégrité que le fermier Dan met dans la fabrication de ses saucisses.
Lisa : Alors, vous accepterez d’en manger une... [Elle prend un paquet de saucisses Dan. Avec une fourchette, elle prend une saucisse et l’approche du commentateur, celui-ci recule, écoeuré. La saucisse ne semble pas très appétissante]
Commentateur : [Stressé] Bien sûr que oui. C’est pas comme si elles avaient été faites avec des queues de sconses et des tétons d’ânes... [La saucisse se rapproche de plus en plus de sa bouche] Ooooooh !! Je ferais tout ce que vous voudrez mais éloignez de ma vue ces Francfort de la mort !

SEQ 30 – INT/NUIT Maison des Lovejoy – Couloir premier étage[Pendant la nuit, la voiture de Marge se gare devant la maison des Lovejoy]
[Homer et Marge, vêtus de noirs, marchent discrètement dans le couloir du premier étage]
Marge : [Tout bas] Je commence à me sentir bizarre de faire ça.
Homer : Ecoute, on va juste récupérer notre matelas. Un petit balayage ni vu ni connu et on rentre chez nous. [Ils continuent d’avancer dans le couloir. Homer chantonne une chanson]
Marge : Homer, arrête !
Homer : Eskuse.

SEQ 31 – INT/NUIT Maison des Lovejoy – Chambre du révérend et de Helen[Homer et Marge entrent dans la chambre et voient le matelas]
Marge : Le voila ! Qu’il glousse et rebondit.
Homer : Hi, hé, hé ! [Ils se mettent chacun d’un coté du lit pour prendre le matelas et leurs mains se touchent. Ils se regardent tendrement]

SEQ 32 – EXT/NUIT Devant la maison des Lovejoy[La voiture des Lovejoy arrive en quatrième vitesse et se stoppe devant le garage. Le révérend et Helen sortent rapidement de la voiture et courent vers la porte d’entrée]
Lovejoy : Tu mets le disque de Michael Bolton, j’enfile ma chasuble comestible !... [On voit les lampes s’allumer dans la maison. On les entend monter et découvrir Homer et Marge dans leur chambre]
Helen : [Off] Oh ! Oh, mon dieu !

SEQ 33 – INT/NUIT Maison des Lovejoy – Chambre du révérend et de Helen[Homer et Marge se cachent sous les couvertures]
Helen : Comment osez-vous pénétrer dans notre foyer, souiller notre lit et écraser nos photos de famille avec vos pieds !?
Homer : [Enervé] Ben, eskusez-moi... d’être un amant puissant et insouciant !
Marge : Révérend Lovejoy, notre couple a besoin de ce lit !
Helen : Notre couple en a encore plus besoin !
Lovejoy : [Il réfléchit] Eh bien, je viens de me souvenir de l’histoire du sage roi Salomon...
Homer : Pfff ! Une chance ! [Le révérend fouille dans un placard et prend une scie]

SEQ 34 – EXT/NUIT Autoroute – Voiture de Marge[Homer et Marge retournent chez eux. Le matelas a été coupé en 2 en diagonale et est attaché sur le toit. Il ne reste donc aux Simpson qu’une moitié de leur matelas. Homer tient la moitié de matelas avec sa main]
Marge : J’aurai voulu qu’il le coupe autrement. Là, on dirait un panini au fromage.
Homer : Ou un club au poulet... [Il s’excite de plus en plus] Ou un croque-monsieur ! Ou un bouffe-madame ! Ou... Aaaaah ! Arrête-toi derrière ce panneau ! [Marge passe derrière un panneau publicitaire pour la bière Duff]

SEQ 35 – EXT/NUIT Autoroute – Derrière un panneau publicitaire[Homer et Marge sont sur le toit de la voiture, sur leur moitié de matelas, et s’embrassent]
Marge : Ooooh, tu veux vraiment faire l’amour sur une moitié de matelas derrière un panneau publicitaire ?
Homer : C’est comme si on revivait notre lune de miel ! [Il voit un clochard dans un carton un peu plus loin] Ooooh ! On a même encore le même clodo qui nous regarde !
Clochard : Je savais que vous y arriveriez ! [Homer et Marge s’apprêtent à s’embrasser de nouveau mais ils sont surpris par le clochard qui empoigne le ventre d’Homer] Enfin, vous avez grossi !

SEQ 36 – EXT/JOUR Devant le stade de baseball[Une banderole sur laquelle il est écrit « Réédition du championnat » est accrochée sur le stade. Plusieurs personnes entrent dans le stade]
Commentateur : [Off] C’est comme une impression de déjà vu, je vous l’accorde.

SEQ 37 – EXT/JOUR Stade de baseball[Les Isotots et les Shelbyviliens sont sur le terrain]
Commentateur : [Off] Et Springfield n’a plus besoin que d’un out pour gagner le match et le championnat. [Sur le tableau des scores on voit que Springfield a 5 points et Shelbyville 3] Qui l’aurait imaginé ? Sans doute tout ceux qui étaient là la dernière fois. [Sur le terrain, Bart et Milhouse se font des passes]
Bart : J’arrive toujours pas à le croire ! Ils ont nettoyé la base avec une brosse non réglementaire, alors on est forcé de rejouer le dernier point.
Milhouse : Je crois que cette fois si, ça va mieux se terminer.
Bart : Pourquoi tu crois ça ?
Milhouse : [Embarrassé] Euh... euh... aaah... Ils m’ont prévenu qu’il fallait pas t’en parler !
Bart : Qui t’as prévenu !?
Milhouse : [Apeuré] Personne ! [Il court dans la direction opposée en regardant Bart et se cogne contre le poteau]
[Un peu plus tard, les jeunes joueurs rejouent le dernier point. Nelson lance la balle, le Shelbyvilien frappe dedans avec sa batte et la balle s’envole au loin. La balle se dirige sur Bart. Bart, tranquillement, lève la main pour attraper la balle]
Bart : Salut rédemption. [La balle tombe à côté de lui. Les gens dans le public se regardent entre eux, ne sachant quoi dire. Soudain, Marge se lève]
Marge : [Embarrassée] Bart a droit à un nouvel essai !... Et le... batteur l’a frappé par accident... Sans le vouloir.
Arbitre : Euh... Rejouez la balle. [Nelson lance, le batteur frappe et la balle heurte le front de Bart qui s’écroule sur le terrain]
Public : Oooooooooooooh !!
Quimby : [Embarrassé] Ah, ça, ça doit aussi se rejouer parce que... euh...
Moe : Y a un idiot à poil sur le terrain ! [Il arrache sa chemise, retire son pantalon et va sur le terrain. Il court nu en agitant les bras et en rigolant]
Public : [Ecoeuré] Oooooooooh ! [Moe continue de courir en rigolant puis se calme et pousse un soupir puis s’en va en marchant]
[Le match reprend. Le dernier point est rejoué plusieurs fois mais Bart manque à chaque fois la balle. D’abord la balle s’envole, heurte un oiseau et celui-ci tombe dans le gant de Bart. Ensuite, le batteur frappe la balle, celle-ci touche le ventre de Bart et le fait tournoyer sur lui-même dans le vide. Il perd tous ses vêtements à part le caleçon. Dans l’essai qui suit, la foudre détruit la balle en plein vol. Dans le suivant, Bart est sur le point d’attraper la balle qui tombe près des tribunes, mais Homer, dans le public, l’attrape à sa place]
Homer : Wouhou !... [Homer se rend ensuite compte de ce qu’il a fait] D’oh !

SEQ 38 – EXT/NUIT Stade de baseball[La nuit tombe. Bart n’a toujours pas réussi à rattraper la balle. Il ne reste presque plus personne dans le public. Tout le monde a l’air épuisé]
Arbitre : [Fatigué] Aaaah ! On rejoue... [Nelson lance la balle fébrilement, tout comme le batteur, lui aussi épuisé, qui frappe à peine dans la balle. Bart arrive enfin à attraper la balle]
Bart : Je l’ai eu ! Je l’ai eu ! Je l’ai eu ! [Les gens applaudissent mais ils en ont marre]
Public : Ouais, ouais...
Commentateur : [Off] Et le soixante-dix-huitième essai est le gagnant. [Quelques personnes applaudissent et s’en vont]

SEQ 39 – EXT/NUIT Stade de baseball – Cabine du commentateur[Dans la cabine, le commentateur a l’air lui aussi épuisé. Son cendrier est plein de mégots de cigarettes et il a plusieurs gobelets de café vides sur son bureau]
Commentateur : Et maintenant, au dessus du mur d’enceinte gauche, le vrai spectacle va commencer. Le glorieux lever du soleil...

SEQ 40 – EXT/JOUR Stade de baseball[Le jour se lève, les joueurs rentrent aux vestiaires]
Commentateur : [Off] Il vous est offert par Dieu, le géant invisible vers lequel on se tourne quand on va mourir.

SEQ 41 – EXT/JOUR Devant la maison de retraite[60 ans plus tard, Bart et Milhouse sont vieux et en chaise roulante. Ils sont assis devant la maison de retraite qui n’a absolument pas changée alors que derrière on peut voir des bâtiments très modernes, des voitures volantes, etc.]
Bart vieux : Dis Milhouse, est-ce que je t’ai déjà raconté l’arrêt de base-ball que j’ai fait à 10 ans ? Le plus grand moment de ma vie...
Milhouse vieux : [Fâché] C’était truqué, pauvre idiot ! On a fait ça pour que tu retrouves le moral !
Bart vieux : Truqué !? [Triste] Alors... J’étais nul ? Oooh, je suis nul ! [Il pleure. Milhouse essaie de lui remonter à nouveau le moral]
Milhouse vieux : Oh... Nooooon !... C’était pas complètement truqué. C’est bien toi qui a attrapé la balle.
Bart vieux : Je le savais ! Je suis trop fort ! Et t’as trop tort ! Ha, ha, ha ! [Milhouse est consterné. La camera monte vers le ciel. Les fantômes de Homer et Marge regardent Bart]
Homer fantôme : Pinaise, notre fils est une sacrée andouille !... Eh, tu veux faire l’amour fantôme ?
Marge fantôme : J’arrête pas de te dire que l’amour fantôme, c’est rien. C’est pire que rien.
Homer fantôme : Alors pourquoi t’as gémi la dernière fois ?
Marge fantôme : Parce que je suis un fantôme ! [Elle pousse un cri de fantôme] Ouuuuuuuuuh !
Homer fantôme : [Apeuré] Ah ! Un fantôme ! [Il s’en va rapidement. Marge est consternée]
Script écrit en juillet 2008 par Lenny Bar
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park