Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

21/11/2019
Le personnage de Ricardo Bomba dans Million dollar ma bich (s21) a été crée suite à un grand concours de création de personnages pour la série, remporté par Peggy Black, une américaine de 52 ans. Sa brève apparition sera sans suite.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Charmeur grand-père
Mr. Burns nous fait découvrir le passé de Abraham en tant que "Gorgeous Godfrey" (Papi le magnifique ?)le plus terrible catcheur professionnel de l'histoire...
21/11 à 20h05 (RTS2)
Homerland
Homer se comporte étrangement après une convention au Moyen-Orient. Lisa le soupçonne d’être un terroriste et avec l’aide d’une agent du FBI, elle va tenter de déjouer ses plans.
21/11 à 20h30 (RTS2)
Simpson horror show XXII
Paralysé, Homer ne peut s'exprimer qu'à travers ses flatulences; Ned Flanders devient un serial-killer sous les ordres de Dieu; Bart et Milhouse sont envoyés sur une autre planète pour récupérer un précieux minerai...
22/11 à 21h05 (6ter)

Derniers commentaires

assasmourad | welcome (La remplaçante de Russi Taylor débarque ce soir)

simpsonofan | Je me disais bien que la voix de Martin était différente, mais je pensais que Russi Taylor avait... (La remplaçante de Russi Taylor débarque ce soir)

Lolmine59 | Je vote qui reste ensemble pour voir se qui vas fair bart ? (Votez et changez le futur de la série !)

alda20 | I learn english from simpsons ,I love it (31x01 - The Winter of Our Monetized Content)

dadoo1617 | on est loin des 19 millions d'autrefois (31x01 - The Winter of Our Monetized Content)

Script : L'espion qui venait de chez moi

SEQ 1 - INT/JOUR Maison des Simpson - Hall d'entrée :[Bart rentre de l'école]
Bart : Je suis rentré, la grenouille.

SEQ 2 - INT/JOUR Maison des Simpson - Chambre de Bart :[Bart entre dans sa chambre en se débarrassant de ses affaires sur le palier par terre. Bart s'approche de sa grenouille]
Bart : Salut ma vieille. Je t'apporte des mouches bien juteuses. Tiens.
[Il donne une mouche à sa grenouille]

SEQ 3 - INT/JOUR Maison des Simpson - Palier :[Homer voit le bordel qu'a fait Bart par terre]
Homer : Oh là là, quel souk ! Regardez-moi ce bazar, il est infernal ce Bart. Ca fait un milliard de fois que je lui dis de ranger... Ahhh !
[Homer marche sur le skate de Bart. Il tombe des escaliers et il retombe sur le dos en bas des escaliers. La poupée Krusty de Bart a fait la même chute et se trouve juste derrière la tête d'Homer qui reste étendu]

SEQ 4 - INT/JOUR Maison des Simpson - Hall d'entrée :Poupée Krusty : Je veux jouer avec toi. Je veux jouer avec toi...
Homer : Oh mon dos, c'est encore mon dos qui a trinqué.
Poupée Krusty : ... Je veux jouer avec toi. Je veux jouer avec toi...
[Le chien s'approche d'Homer]
Homer : [au chien] Va chercher de l'aide.
[Le chien le lèche]
Poupée Krusty : ... Je veux jouer avec toi. Je veux jouer avec toi...
[Plus tard, les piles de la poupée sont presque foutues. La poupée a une voix plus grave et parle plus lentement]
Poupée Krusty : ... Je veux jouer avec toi. Je veux jouer avec toi...
[Maggie arrive]
Homer : Oh Maggie, mon pauvre dos.
[Maggie donne sa tétine à Homer. Plus tard, Marge rentre avec Lisa. Elle voit Homer par terre avec autour de lui Maggie, Petit Papa Noël et Boule de Neige II]
Marge : Oh !
Lisa : Papa !
Marge : Homer, qu'est-ce qui s'est passé ?
Homer : Ton fils, ton fils... amène-moi ton fils.

SEQ 5 - INT/JOUR Maison des Simpson - Chambre de Bart :[Marge entre]
Marge : Bart ! Si tu avais rangé ta chambre quand je te l'avais demandé, la scoliose de ton père serait toujours en place, alors tu me nettoies cette porcherie et tout de suite !
[Marge s'en va]
Bart : Quel pauvre nul cet Homer. Tout est toujours ma faute. Il avait qu'à regarder où il mettait les pieds.
[Bart range ses affaires dans le placard. Il trouve une boîte]
Bart : Qu'est-ce qu'il y a là-dedans ? [il l'ouvre] Oh, une cerise explosive ? Je croyais que je les avais tous fait péter. Chouette !

SEQ 6 - EXT/JOUR Ecole élémentaire - Cour de récré :[Skinner s'assure que tout ce passe bien]
Skinner : Vous, pas de cohabitation violente dans la cage à écureuils. Toi là-bas, rentre ta chemise. Attention, je t'ai vu toi.
[Sa mère Agnes Skinner est à côté de lui]
Agnes : Toi aussi t'en a fait des vertes et des pas mûres à leur âge, poussin.
Skinner : Je vous en prie, mère. Ne m'appelez pas "poussin" dans la cour de l'école.
[Un peu plus loin, Bart montre sa trouvaille à ses amis]
Milhouse : Waahh ! Une cerise explosive.
Lewis : Qu'est-ce que tu vas faire avec ça, Bart ?
Milhouse : Oh fais gaffe Bart, voilà Skinner.
[Ils se mettent tous en rang]
Tous : Bonjour monsieur Skinner.
Skinner : Bonjour, bonjour.
Agnes : Pourquoi ne m'as-tu pas encore présenté à aucun de ces charmants élèves, poussin ? Et bien ?
[Les enfants rient]
Skinner : Mère, je vous présente Milhouse, Lewis, Richard et... Bart Simpson.
Agnes : Est-ce Bart Simpson dont tu n'arrêtes pas de me parler ? Mais il a l'air très mignon.
Bart : Merci m'dame.
Skinner : Simpson ! Poursuivons notre chemin, voulez-vous mère ?
Bart : Salut, poussin.
[Les autres rient]

SEQ 7 - INT/JOUR Ecole élémentaire - Toilettes :[Bart et sa bande sont dans les toilettes des garçons]
Milhouse : Tu vas la balancer dans les toilettes ?
Bart : Qu'est-ce que tu veux que je dise ? J'ai un faible pour les grands classiques.

SEQ 8 - INT/JOUR Ecole élémentaire - Couloir :Agnes : Je crois que je vais faire un petit arrêt aux toilettes des filles.
Skinner : D'accord, mère. C'est tout droit.
[Agnes entre dans les toilettes]

SEQ 9 - INT/JOUR Ecole élémentaire - Toilettes :[Bart met la cerise explosive et tire la chasse]
Bart : Bon voyage ma jolie.
[La cerise explose. L'eau de tous les WC jaillit, y compris dans les toilettes des filles où se trouve Agnes]

SEQ 10 - INT/JOUR Ecole élémentaire - Couloir :[Skinner ouvre la porte des toilettes des garçons et il tombe sur la bande]
Skinner : Arrêtez, restez où vous êtes, bande de...
Agnes : Poussin ?
Skinner : Mère.

SEQ 11 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon :[Homer est couché sur le canapé. Il fait sonner une clochette]
Homer : Marge, j'ai toujours mal. Ma-arge... Marge.
Marge : Oh Homer. Tu veux que je retape encore ton oreiller ?
Homer : Non, je me demandais si tu pourrais pas me faire un petit croque-monsieur.
Marge : Bon, d'accord.
Homer : Surtout bien moelleux dedans et croustillant à l'extérieur.
Marge : Oui je sais comment tu les aimes Homer.
Homer : Oh et puis peut-être une boîte de raviolis avec du ketchup... Oh et j'oubliais, une salade de fruits avec plein de sirop.
[On sonne à la porte]

SEQ 12 - INT/JOUR Maison des Simpson - Hall d'entrée :Homer : Ma-arge. Marge. Marge, va ouvrir.
[Marge va ouvrir. Elle regarde dans l'oeil de la porte. C'est le principal Skinner avec Bart]
Marge : Oh, le principal de l'école.
Skinner : Bonjour madame Simpson. Il s'est produit un incident qui a beaucoup perturbé l'école aujourd'hui.
Bart : Bon je vous laisse, hein.
[Il monte dans sa chambre]

SEQ 13 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon :Marge : Homer, monsieur le principal est là.
Homer : Bonjour monsieur le principal. Je me lèverais bien mais Bart m'a cassé les reins.
Skinner : Vous êtes tout excusé. Le regrettable incident auquel je faisais allusion s'est produit ce matin. Votre fils a jeté un engin explosif dans les WC et tiré la chasse d'eau.
Homer : Hé hé ! C'est un vieux gag.
Skinner : Malheureusement au même instant, ma mère satisfaisait un besoin pressant de la nature dans les toilettes des filles.
Marge : Oh Seigneur !
Skinner : Monsieur et madame Simpson. Nous sommes impuissants, il est incorrigible. Je pense qu'un renvoi temporaire ou même définitif n'y changerait rien. Je crois qu'il vous appartient maintenant d'envisager de l'exiler.
Marge : De l'exiler ? Vous voulez dire expulser Bart du pays ?
Homer : Laisse-le donc parler, Marge.
Skinner : Le mot "exil" est peut-être un tantinet exagéré. Je vous explique. Notre école élémentaire participe à un programme d'échange avec l'étranger. Normalement les élèves sont sélectionnés en fonction de leurs performances scolaires ou de leur intelligence mais dans le cas de Bart, je suis prêt à faire une grosse exception. Si vous me suivez sur ce terrain, il pourra passer les 3 prochains mois à étudier loin, très loin d'ici.
Homer : Ce serait épatant, sauf qu'en 3 mois un gamin peut pas apprendre grand chose.
Marge : Homer, t'as même pas demandé où Bart serait envoyé.
Skinner : Eh bien il serait envoyé en France dans un ravissant château au coeur d'une région de vignoble.
[Skinner leur montre une photo du château]
Marge : Mais il va se sentir perdu.
Skinner : Totalement immergé dans une culture étrangère, l'enfant moyen s'adapte très vite.
Homer : Oui peut-être mais Bart...
Skinner : Il s'en sortira très bien, il est débrouillard. Et tout cette opération ne vous coûtera absolument rien si en retour vous acceptez d'accueillir un étudiant.
Homer : Eh là une minute monsieur. Qu'est-ce qui nous dit qu'il n'y a pas un principal là-bas en France qui est en train de mijoter le même coup tordu ?
Skinner : C'est très simple. Ce n'est pas un enfant français que vous recevrez. Non vous recevrez un albanais.
Homer : Avec des cheveux blancs et des yeux rouges ?
Skinner : Non non non. Un élève qui vient d'Albanie, c'est un pays de l'Adriatique.
Marge : Je trouve que ce voyage en France est une chose exceptionnelle, mais je crois que Bart a son mot à dire.

SEQ 14 - INT/JOUR Maison des Simpson - Chambre de Bart :[Bart est avec sa grenouille]
Bart : La vie d'une grenouille, c'est ça la vie pour moi.
Marge : Bart. Dis-moi est-ce que ça te plairait d'aller passer les 3 prochains mois en France ?
Bart : En France ? Waahh !

SEQ 15 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon :[Homer discute avec Skinner à propos de Bart]
Homer : Il me rend complètement dingue, d'un bout de l'année à l'autre. Vous au moins l'été vous êtes peinard.

SEQ 16 - INT/JOUR Maison des Simpson - Hall d'entrée :[Marge et Bart descendent des escaliers]
Bart : [à Marge] Je prendrai un avion pour y aller, c'est ça m'man ?
Marge : Oui Bart.
Bart : Waahh ! Et pour revenir ?

SEQ 17 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon :Marge : Et bien Bart est tout à fait enthousiasmé par ce projet.
Skinner et Homer : Ouais !
[Ils sautent de joie]
Skinner : On a gagné, victoire !
Homer : Bravo, bien joué ! Vive la France !

SEQ 18 - EXT/JOUR Aéroport de Springfield :[Bart va prendre l'avion. Marge l'embrasse]
Marge : Au revoir mon garçon, mon petit garçon que j'adore. Tu nous écriras, promis ?
Bart : Tout le temps.
[Lisa est jalouse]
Lisa : Qu'est-ce que tu sais de la France toi, d'abord ?
Bart : Je sais que moi j'y vais et toi pas.
Homer : Tu vas me manquer fiston. Ecoute, quand tu visiteras toutes ces belles choses là-bas, surtout tâche de pas oublier que tu représentes ton pays. Enfin, ce que je voudrais te dire c'est va pas saloper la France comme tu salopes ta chambre.
Bart : D'accord p'pa.
Stewart : Est-ce que l'un de vous embarque sur ce vol charter ?
Bart : Oui monsieur.
Stewart : Suis-moi.
Homer : Au revoir, Bart.
Lisa : Bon voyage, Bart.
Homer : A bientôt, sois sage.
Marge : Tu me manques déjà.
Homer : Envoie-nous une carte postale.
[Bart est jeté dans l'avion]

SEQ 19 - EXT/JOUR Tirana, Albanie - Aéroport :Les parents d'Adil Hoxha lui disent au revoir. Ils parlent en Albanais.

SEQ 20 - EXT/JOUR Paris - Dans la rue :[Bart sort de l'aéroport, il cherche ses hébergeurs. Il se fait bousculer]
Bart : Oh eh monsieur, faîtes gaffe ! Aïe ! Ouille !
[Il voit un homme avec un panneau "Bart Simpson"]
Bart : Monsieur c'est moi, Bart Simpson.
César : D'accord alors en route.

SEQ 21 - EXT/JOUR Dans un side-car :[César conduit Bart au Château Maison. Bart chante]
Bart : C'est encore loin monsieur ? [il voit une image d'un château sur une bouteille de vin] C'est là qu'on va, c'est ça ? Au Château Maison. Elle a l'air super la baraque.

SEQ 22 - EXT/JOUR Château Maison :[La maison ne ressemble pas du tout à celle sur la photo. C'est une cabane en bois]
Ugolin : [à l'âne] Ah Maurice. Dès que le gamin américain sera arrivé, ta vie d'esclave sera finie, moi je te le dis.
[Bart arrive. Il découvre la véritable maison]
Bart : Bonjour le taudis.

SEQ 23 - EXT/JOUR Aéroport de Springfield :[Les Simpson attendent leur invité albanais, Adil Hoxha. Lisa lit un livre]
Lisa : Vous savez en Albanie, l'unité monétaire c'est le lek.
Homer : C'est du lek frais ou du lek en poudre ?
Lisa : Et puis leur drapeau c'est un aigle à deux têtes sur fond rouge.
Homer : Parlez-moi de ma bonne vieille bannière étoilée.
Lisa : Le pays exporte principalement une furieuse idéologie politique.
Homer : Une idéo-quoi ?
Annonceur : France-Albanie Airlines. Vol nø2 en provenance de Tirana, arrivée porte 9.

SEQ 24 - INT/JOUR Château Maison :[César et Ugolin accueillent Bart]
César : Bienvenue dans ta nouvelle maison. On s'échappe pas d'ici. Je m'appelle César et ça c'est mon neveu Ugolin Tu as peut-être trouvé la vie au château un peu dure mais si tu la boucles et que tu fais exactement ce qu'on te dis, le temps passera plus vite.
Ugolin : Il a raison, tu sais ?
Bart : Bon, d'accord, m'sieur.

SEQ 25 - EXT/JOUR Aéroport de Springfield :[Adil arrivent devant les Simpson]
Adil : Mère.
Marge : Euh... pendant quelques mois c'est vrai, je serais un peu ta mère.
Adil : Et toi je pense que tu es Lisa, toi Maggie et vous, vous êtes sûrement Homer, mon nouveau père.
Homer : [à Marge] Il est affectueux ce petit albanais, tu trouves pas ?

SEQ 26 - EXT/JOUR Château Maison :[César et Ugolin fouillent dans la valise de Bart]
Ugolin : Regarde César, on est riches !
César : Ca c'est trop petit mais on peut les vendre.
Ugolin : T'as vu ça Maurice ? Un beau chapeau rouge pour toi.
Bart : [énervé] Eh ça va comme ça, arrêtez de me piquer mes affaires ! [César et Ugolin crient] Bon servez-vous, faîtes comme chez vous.

SEQ 27 - INT/JOUR Ecole élémentaire - Auditorium :Skinner : Il se peut que vous trouviez son accent curieux, certains aspects de sa culture peuvent sembler absurdes voire même choquant, mais je vous demande d'accorder au petit Adil le bénéfice du doute. De cette façon et seulement de cette façon, nous pouvons espérer mieux comprendre nos voisins moins évolués de par le monde.
[Les enfants applaudissent. Adil parle au micro]
Adil : Merci principal Skinner, merci camarades étudiants. Bien que je sois dans votre pays depuis seulement depuis quelques jours, j'ai déjà pu constater que les américains étaient on ne peut plus dignes de confiance, et même si officiellement on me demande de vous haïr, je veux que vous sachiez que ce n'est pas ce que je ressens au fond du coeur.
[Les enfants applaudissent]

SEQ 28 - EXT/JOUR Chateau Maison :César : Allons un peu de nerf, les pieds de vigne ont soif, grouille-toi.
[Bart transporte de l'eau pendant que César et Ugolin marchent tranquillement]

SEQ 29 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salle à manger :[Les Simpson et Adil sont à table]
Adil : [à Lisa] Comment tu peux défendre un pays où 5% de la population contrôle 95% des richesses ?
Lisa : Je défends un pays où les gens sont libres de penser, d'agir comme ils veulent et de pratiquer leur religion.
Adil : C'est faux.
Lisa : C'est vrai.
Adil : C'est faux !
Lisa : C'est vrai !
Homer : S'il vous plaît les enfants, arrêtez de vous bagarrer. Peut-être que Lisa a raison de dire que l'Amérique c'est le pays où tout est possible mais peut-être qu'Adil a raison s'il dit que les rouages du capitalisme sont huilés avec le sang des travailleurs.
Adil : Ton père a raison Lisa. On devrait pas se disputer. Amis ?
Lisa : Bon, d'accord.
[Ils se serrent la main]
Marge : Ben, maintenant que tout ça est réglé, je vais faire la vaisselle.
Adil : Non, non madame Simpson. Vous avez déjà été suffisamment opprimée aujourd'hui. C'est moi qui vais la faire.
Marge : Ah bon ? D'accord.
[Adil va dans la cuisine]
Homer : T'as vu ça un peu ? Tu sais Marge, eh bien c'est comme ça que j'ai toujours voulu que ça marche. Maintenant notre famille c'est comme un moteur qui tourne rond. On a toujours cru que c'était notre faute mais aujourd'hui on sait bien quelle bougie refusait de s'allumer.
Marge : Homer !
Lisa : La minceur des sentiments que tu as pour tes enfants me donne la chair de poule. Si vous voulez bien m'excuser.
[Lisa sort de table]
Marge : Lisa !
Homer : Laisse, elle est jalouse, ça lui passera. Et si ça lui passe pas, on pourra toujours l'échanger. Hé hé hé !
Marge : Homer !
Homer : Je blaguais.

SEQ 30 - INT/NUIT Château Maison :[César et Ugolin dînent]
Ugolin : Elle est bonne cette saucisse.
César : Oui très. Passe-moi le vin.
Bart : Je peux avoir quelque chose avec mon navet ?
Ugolin : Silence ! Quand tu travailleras comme un homme, on te nourrira comme un homme.
César : Maintenant, va te coucher.
[L'âne dort sur la paille où est sensé dormir Bart]
Bart : Oh non ! Va-t-en, Sois sympa mon vieux.
Ugolin : Et tu laisses Maurice tranquille. Le sol est bien assez bon pour toi. Va dormir dans le coin là.

SEQ 31 - INT/NUIT Maison des Simpson - Chambre de Bart :[Homer a installé Adil dans le lit de Bart]
Homer : Alors Adil, tu es bien là ?
Adil : Oui, je suis bien. Merci père.
Homer : Tu sais Adil, tu peux m'appeler papa.
Adil : D'accord papa.
Homer : Oh ! Tu m'as appelé papa.
Adil : Dis papa. Tu crois que je pourrai te rendre visite à la centrale nucléaire ?
Homer : Tu veux voir où je travaille ?
Adil : Oh oui, j'aimerai bien.
Homer : Aucun de mes enfants biologiques n'a jamais voulu venir à mon travail.
Adil : Alors, c'est oui ?
Homer : Ben, il va falloir que je m'arrange avec le type de la sécurité, mais no problemo.
Adil : Excellent.

SEQ 32 - EXT/JOUR Château Maison - Vigne :[César explique à Bart comment récolter le raison. Il a une grappe à la main]
César : maintenant regarde-moi bien. Tu attrapes le grain comme ça entre le pouce et d'index, tu le détaches délicatement et là, tu le mets dans le seau, compris ? Maintenant à toi, tiens.
[Il lui donne la grappe. Bart suit ses conseils]
César : Bon très bien au travail. T'as plus qu'à le faire 1 million de fois.

SEQ 33 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Cafétéria :[Homer est accompagné de Adil. Il lui fait visiter]
Homer : Ca Adil ça s'appelle des donuts : pralinés, noix de coco et fourrés à la framboise. Tu vois c'est ça la liberté de choisir, ça t'en bouche un coin, hein ?
Adil : Papa. Tu penses que je pourrais voir votre module d'isolation du plutonium ?
Homer : Euh... ouais peut-être, attends une seconde. Lenny, tu sais pas si on a un machin ici qui isole le plutonium ?
Lenny : [à son poste] Ouais, dans le secteur 12.
Homer : Le secteur 12 ?
Lenny : Près du distributeur de bonbons au troisième.
Homer : Ah ? C'est là le secteur 12 ? Suis-moi Adil.

SEQ 34 - EXT/JOUR Château Maison - Vigne :[Bart est au travail. Il mange un grain de raisin]
César : Espèce de charogne ! On te donne à manger, on te donne un toit et voilà comment on est récompensés.

SEQ 35 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Secteur 12 :[Adil prend plein de photos des machines de la centrale]
Homer : Hé hé hé ! Un vrai paparazzi. [il se met dans le champ de vue pour être sur la photo] Coucou ! Coucou ! Ah, attends.
[Il retire son casque et sourie]

SEQ 36 - INT/JOUR Château Maison :[Bart écrase du raisin dans une cuve]
Bart : Saleté de raisin ! Bande de faignasses ! Je déteste la France.

SEQ 37 - INT/NUIT Maison des Simpson - Chambre d'Homer et Marge :[Homer et Marge sont couchés]
Marge : Tu ne peux pas nier que tu as un faible pour Adil.
Homer : Faut dire ce qui est, depuis qu'il est là la vie est plus facile, reconnais-le Marge.
Marge : Je le reconnaîtrai si tu reconnais que tu aimes Bart.
Homer : D'accord, d'accord, j'aime Bart. Alors ?
Marge : Quoi ?
Homer : Alors ?
Marge : Adil est un gentil petit garçon.
Homer : Je te le fais pas dire.
[Adil n'est pas dans sa chambre]

SEQ 38 - EXT/NUIT Maison des Simpson - Cabane de Bart :[Adil est devant une radio. Il parle en albanais, sous-titré en français]
Adil : Perroquet à cage, perroquet à cage. Prêt à transmettre.

SEQ 39 - INT/NUIT Albanie - Lieu secret :[Des agents secrets reçoivent un fax. Ils parlent en albanais]
Agent secret : Je t'avais dit que le perroquet serait à la hauteur.

SEQ 40 - INT/NUIT Château Maison :[Bart a reçu une lettre de Marge]
Marge : [elle dit la lettre] Mon petit Bart. Alors comment c'est la France ? Je me demande pourquoi tu n'as pas encore écrit, peut-être que tu es trop occupé à t'amuser.
Bart : [triste] Ouais, c'est ça.
César : Silence !
Marge : [elle dit la lettre] Ici aux Etats-Unis tout le monde va bien. Maggie ne devrait plus tarder à dire son premier mot, Lisa a eu un 18 en maths. Je dis pas ça pour t'embêter, c'est juste histoire de donner des nouvelles. Quand à ton père... et bien... il me répétait encore hier soir qu'il t'aimait très fort. N'oublie pas de t'habiller chaudement et essaie d'être serviable avec tes parents adoptifs. Je t'aime très fort, maman.
[Bart pleure]

SEQ 41 - INT/JOUR Château Maison - Réserve à vin :César : Je crois que ça va être notre meilleure cuvée.
Ugolin : Mais le vin n'a fermenté que 3 jours.
César : Quand je sens que la nature a besoin d'un petit coup de pouce, je pense toujours aux miracles de l'antigel. Si on en met trop bien sûr, c'est du poison. Mais dans les proportions voulues, ça donne du corps au vin.
[César verse de l'antigel dans le vin]
Ugolin : Je crois que tu en as mis trop. Tu va tuer quelqu'un avec ça.
César : Tuer quelqu'un ? T'es fou ?
[Bart est à la fenêtre dehors. Il pleut et Bart tousse]
César : Qu'est-ce que tu fais là ? Fiche-moi le camp !
Bart : Je m'excuse.
César : Non attends voir Bart. Bart, viens par ici. [à Ugolin] Regarde, je te parie que ça va même pas le rendre aveugle. [il tend un verre à Bart] Bois ça.
Bart : Non merci.
César : N'ai pas peur. C'est la France ça. ici c'est la coutume les enfants ils ont l'habitude de boire un peu de vin de temps à autre.
Bart : Ouais mais il y a de l'antigel là-dedans monsieur.
César : Bois !
[Bart boit le vin. César bouge sa main devant les yeux de Bart. Bart suit la main des yeux]
César : Qu'est ce que je t'avais dit ? Maintenant, va me chercher une caisse d'antigel au magasin.
Ugolin : Mais il pleut ! Est-ce qu'on pourrait pas attendre demain pour faire le vin ?
César : On a déjà perdu 3 jours.
Ugolin : Alors, t'as qu'à envoyer le gamin.
César : Oh Bart.
[Ils rigolent]

SEQ 42 - EXT/JOUR France - Dans la rue :[Il pleut toujours. Bart est en vélo pour aller chercher de l'antigel. Il est écrit "14 Rue Voltaire" sur une feuille mais la pluie le fait disparaître. Bart rencontre un policier]
Bart : Monsieur, vous êtes bien un policier, c'est ça ?
Policier : Oui mais dis-moi, qu'est-ce que tu fais dehors par ce temps ?
Bart : Si vous êtes policier, aidez-moi. Je viens de Springfield, j'ai été envoyé par mon école, je dois rester ici encore deux mois et j'en ai marre, je veux rentrer je suis malheureux.
Policier : Tiens mon petit garçon, voilà un bonbon.
Bart : Je veux pas de bonbon, ce que je veux c'est rentrer chez moi. [il mange le bonbon] Je vous en prie monsieur, écoutez-moi.
Policier : Je ne peux rien pour toi. Mais ne t'en fais pas, deux mois c'est vite passé.
Bart : Bon, ça fait rien. [il part] C'est pas vrai il est nul ce flic. Il a même pas voulu m'écouter, tout ce qu'il a fait c'est me donner un bonbon. Ah et puis c'est ma faut, j'étais obligé de lui parler de mon école ? J'aurais mieux fait de lui dire tout de suite que j'étais maltraité. Ah ! Et surtout j'aurais dû lui parler du poison dans le vin, mais oui ! [Bart retourne voir le policier] Eh monsieur écoutez-moi. Les deux types chez qui j'habite me font travailler jour et nuit, il ne me donnent rien à manger et ils m'obligent à dormir par terre. Ils mettent de l'antigel dans le vin, et en plus ils ont donné ma casquette rouge à l'âne.
Policier : De l'antigel dans le vin ? Oh mais c'est très grave ça ! Viens avec moi, fiston, tu n'as plus rien à craindre.
Bart : Mon sauveur, vous aurez toujours une place dans mon coeur.

SEQ 43 - INT/JOUR Maison des Simpson - Hall d'entrée :[Homer rentre]
Homer : Chérie, c'est moi.
Marge : Bonsoir Homer. [elle voit qu'il a un plan] Qu'est-ce que c'est ?
Homer : C'est Adil qui m'a demandé ces plans. C'est marrant, ce gamin il est curieux comme une fouine. Je suis sûr qu'il pourrait construire une centrale nucléaire s'il le voulait.
[On entend une voix qui vient de devant la maison]
Agent : [au mégaphone] Ca va le perroquet, on sait que tu es là. Tu as exactement une minute pour te rendre.
Marge : Oh mon Dieu !
Homer : Oh mais il y a du grabuge dans le quartier. Il faut que j'aille voir ça

SEQ 44 - EXT/JOUR Maison des Simpson - Devant la maison :[Homer est sorti voir. Il y a plusieurs voitures de police]
Homer : Monsieur, qu'est-ce qu'il se passe ?
Agent :[au mégaphone] Eh bien voyez-vous... [il arrête le mégaphone] Voyez-vous, nous étions sur la piste d'un espion qui transmet des informations hautement confidentielles à une nation hostile.
Homer : Ah ?
Agent : Par le biais de la triangulation radio, nous avons localisé son émetteur qui se trouve exactement à cet endroit. Je ne peux rien dire de plus.
Homer : Oh ?
Agent : Bon d'accord. Le nom de ce pays commence par la lettre "A". [au mégaphone] Le temps est écoulé perroquet. On vient te chercher.
Homer : Oh bah ça alors, Adil serait excité comme une puce si il voyait ça.
Agent : Adil ?
Homme : Le perroquet ?
[On voit Adil dans la cabane de Bart. Il a fait tomber son micro et il le remonte par le câble]
Homer : Adil... Adil, ah bon te voilà.
Agent : Attrapez-le !

SEQ 45 - EXT/JOUR Château Maison :[César et Ugolin sont arrêtés. Une couverture de magazine titre "Vive le Bart"]
Policier : Eh ben maintenant vous ferez votre vin en prison.
Ugolin : Je déteste ça les prisons.
César : Et tout ça parce qu'on a participé à un programme d'échange d'étudiants.
Bart : Adieu, sales fripouilles.

SEQ 46 - EXT/JOUR Aéroport de Springfield :[Des hommes arrêtent Adil]
Homer : Alors on va le mettre en prison ?
Agent : Non. Nous l'échangeons avec l'un de nos agents qui était retenu en Albanie.
[L'espion en question est un enfant d'une dizaine d'années également]
Espion : Alors perroquet, on se retrouve ?
Adil : Oui, des fois je me dis que je commence à être trop vieux pour jouer à ça.
Agent : Très bien les enfants, finissons-en.
Adil : [aux Simpson] Au revoir tout le monde. Merci de votre hospitalité. J'espère que cette expérience ne vous dégoûtera pas des programmes d'échange d'étudiants.
Marge : Au revoir Adil.
Homer : Au revoir Adil.
Lisa : Au revoir Adil. Bon voyage.
Homer : Au revoir Adil. Je t'enverrai les plans de la défense civile qui te faisaient envie.
Annonceuse : Arrivée du vol Air France 1789 en provenance de Paris.
[Lisa voit Bart arriver avec un béret, des baguettes et un sac]
Lisa : Regarde maman, le voilà !
Marge : Oh Bart mon petit. Te voilà enfin chez nous.
Bart : Où est-ce qu'il est le gros ?
Homer : Ah, il a pensé à moi. Salut fiston.
Bart : Salut Homer.
Lisa : Il nous a apporté plein de cadeaux, et en plus ils ont l'air pas mal.

SEQ 47 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine :[Bart raconte son voyage en France]
Bart : Voilà toute l'histoire, ce qui fait qu'en gros j'ai dû rencontré un français sympa.
Lisa : J'ai quelque chose à te dire Bart. Il faut que je te le dise sinon ça va me trotter dans la tête. Je suis bien contente de te revoir.
Bart : Moi aussi.
[Homer débouche le vin que Bart a apporté]
Marge : Dépêche-toi. Il me tarde de goûter le vin que Bart a apporté.
Homer : Désolé mais il y a un petit futé qui a collé le bouchon de la bouteille de mousseux.
Bart : C'est pas du mousseux, c'est du champagne.
Homer : T'as entendu ça Marge ? Mon fils est devenu un vrai petit français.
[Homer réussit à déboucher le champagne]
Script écrit en février 2003 par Bart le Tombeur
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park