Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

23/04/2019
Dans Un cocktail d'enfer (s3), la chanson Flaming Moe en début de 3e acte est une référence à la série Cheers, peu connue en France mais qui a fait un tabac aux USA durant de nombreuses années.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Gone Papi Gone
Abraham a fugué de la maison de retraite, Marge et Homer partent à sa recherche et découvre un passage méconnue de son passé…
27/04 à 21h00 (W9)
Dan le bouclier
Homer aide Dan Gillick, le comptable de Gros Tony à prendre ses décisions...
27/04 à 21h30 (W9)
L'arbre miraculeux
Homer casse son MyPad suite à un accident, mais un mystérieux signe sur un arbre lui fait voir le véritable espoir...
27/04 à 21h50 (W9)

Derniers commentaires

Les Simpson 80 | Joyeux anniversaire les Simpson et que ça continue (Les Simpson fêtent leur 32 ans !)

Tetouchaud | C'est complètement dingue, j'en ai 21... la série avait déjà 9 saisons à ma naissance, j'avais... (Les Simpson fêtent leur 32 ans !)

assasmourad | j'en ai 36 (Les Simpson fêtent leur 32 ans !)

Arthur MD | Comme dirait Homer : Ouh pinaise ! (Les Simpson fêtent leur 32 ans !)

Chris503 | Joyeux anniversaire les Simpson ! :D (Les Simpson fêtent leur 32 ans !)

Script : L'orgueil du puma

SEQ 1 - INT/JOUR Maison des Simpson - Chambre d'Homer et Marge :[Marge arrive dans la chambre alors que Homer est encore couché]
Marge : Homer, réveille-toi. Debout ! Debout ! Debout !
Homer : [Encore endormi] ... [il ronfle]
[Marge prend une télécommande et plie le lit. On entend un craquement et du liquide rouge sort du lit plié]
Marge : Oh non !
Homer : Mais qu'est-ce que... [il sort un jus de fruit écrasé du lit] Mon jus de fruits ! Oh...
Marge : Je suis désolée mais... mais t'avais promis de m'accompagner au salon du tablier aujourd'hui.
Homer : Laisse-moi dormir encore 10 heures.
Marge : Allez, lève-toi. On fait toujours ce qui vous amuse toi et les enfants. Alors pour une fois qu'on fait ce qui me plaît.
[Homer est couché et grogne]
Marge : Ils présentent un modèle qui est un compromis entre le tablier et la blouse. Le tablier-blouse.
[Homer se lève]
Homer : Si y'a du blues y'a de la bière !
Marge : Non, que des tabliers.
Homer : Oh...
[Il se rendort]
Marge : Oh allez, Homer ça va t'amuser.
[Marge sort Homer du lit en le tirant par les pieds]

SEQ 2 - INT/JOUR Voiture des Simpson :Homer : Alors ça c'était un chouette salon du tablier.
Lisa : Je mettrai le miens le jour de la fête nationale.
Bart : Celui là est en plomb. Ca empêche de faire mal quand on tombe des escaliers.
Homer : [avec un tablier "Le pouvoir des filles"] Hi hi hi ! Le pouvoir du grill.
Marge : Moi j'ai trouvé ça un peu décevant. Il y avait beaucoup trop de tabliers
Homer : J'ai adoré ça, j'y retournerai. Mais tout ce que j'ai envie de faire pour l'instant c'est de me piotter avec un bon jus de fruits. Parce que quand ce qui doit être fait est fait... [il voit une pancarte] Un rodéo à la prison ! Et c'est aujourd'hui !
[Homer tourne brutalement pour aller voir le rodéo]

SEQ 3 - INT/JOUR Prison de Waterville :Directeur : Bienvenue au pénitencier d'état de Waterville. Les concurrents que vous allez voir sont des détenus employés à faire de la vente par téléphone et qui profitent de leur pause pour faire du rodéo. Et maintenant, voici notre premier hors-la-loi.
[Le détenu est sur un taureau. Il se fait propulsé en l'air et tombe par terre la tête la première]
Directeur : La vache ! Ne vous apitoyez pas trop sur lui, il est incarcéré pour avoir peint une chaîne de la nativité sur un édifice municipal.
[Les spectateur le huent]
Marge : C'est fou comme les gens peuvent être méchants.
[Un autre détenu attrape un veau avec un lasso et sort un couteau qu'il met sous sa gorge]
Directeur : Non non, Delbert. On ne tue pas les animaux.
Delbert : Vous n'y êtes pas, monsieur le directeur. On taillait une bavette, c'est tout. Pas vrai mon gros ?
[Il fait bouger la tête du veau pour lui faire dire oui]
Directeur : Le concurrent suivant est une terreur. Bob Dylan a même écrit une chanson pour qu'on ne le libère jamais. Veillez accueillir Jack Crawley !
[Jack se retrouve vite en mauvaise posture]
Bart : Allez, le taureau ! Fais-en des osselets !
[Jack se fait projeter conte la palissade qui casse]
Homer : Wou hou !
Directeur : Oh, il a chuté. A mon avis le vieux Tornado meurt d'envie d'aller planter ses deux bougies sur le gâteau.
Moe : Ouais, vas-y !
Marge : On ne peut pas le laisser comme ça !
Homer : No problémo. Y'a des clowns pour distraire le taureau.
[Dans la loge des clowns]
Clown 1 : Ca va mon rouge à lèvre ?
Clown 2 : Fais comme ça. [il ouvre et ferme sa bouche]
[Marge tente de distraire le taureau]
Marge : Wou hou, par ici. ici taureau, taureau, taureau, taureau !
Homer : C'est pas comme ça qu'il faut faire, il faut un truc rouge.
[Il attrape Lisa et il l'agite part dessus la palissade devant le taureau]
Homer : Hé taureau. Regarde, tu veux du sang, en v'là !
Lisa : Papa !
Homer : Pas maintenant chérie, je suis occupé.
[Le taureau charge vers Lisa]
Homer : Hé maintenant une pitite couche de bleu pour le rendre cool.
[Il veut attraper Bart mais il a une chemise rouge]
Homer : Hé, où qu'elle est ta chemise bleue ?
Bart : J'ai pas de chemise bleue.
[Le taureau fonce dans la palissade. Homer tombe dans l'arène et il est projeté contre la tour de surveillance de la prison]
Surveillant : Oh mais qu'est-ce que...
[Le surveillant de la tour est surpris et tire des bombes lacrymogènes. Les spectateurs s'enfuient]
Directeur : Je sais pas si c'est le gaz lacrymogène, ou bien si c'est parce que c'est le plus beau rodéo que j'ai jamais vu de m...

SEQ 4 - INT/JOUR Prison de Springfield - Infirmerie :[Plusieurs détenus sont soignés. Homer est soigné lui aussi]
Marge : Comment va ton dos, Homer ?
Homer : J'ai pas le droit de me plaindre.
[Il montre un panneau où il est écrit "Pas de plaintes"]
Directeur : Non, ça ne concerne que les prisonniers. Vous pouvez vous plaindre autant que vous voulez.
Homer : [souffrant] Oh la vache, mon dos ! Ca me fait tellement mal ! Et mon bouleau qui me donne aucune satisfaction.
Marge : Essaie de penser à autre chose. Tu aimes bien Jimmy Hendrix, hein ?
Homer : Euh...
Marge : Hé bien regarde ce tableau.
[Marge lui montre un tableau peint sur le mur représentant Hendrix jouant de la guitare]
Marge : Wahh ! L'artiste a vraiment rendu la passion qui animait Jimmy.
Homer : Et son amour pour la guitare.
[Jack apparaît avec le bas cassé]
Jack : Je vous remercie, madame. On nous donne pas de matériel, alors je l'ai peint avec du pudding.
Marge : C'est un détenu qui a peint ça ?
Directeur : Ouais.
Marge : J'ai fait des études d'art et je peux vous assurer que ce garçon a un vrai don.
Directeur : Vous voulez rire ? Regardez, il a peint une licorne dans l'espace.
[Il lui montre une autre de ces oeuvres magnifiques]
Directeur : Alors je me pose la question : qu'est ce qu'elle respire ?
Homer : De l'air.
Directeur : Y'a pas d'air dans l'espace.
Homer : Si, au musée de l'air et de l'espace.
[Homer est jeté hors de la prison]
Homer : Oh ! Pinaise, mon dos !
Marge : Allons, Homer. Fichons le camps de cet endroit moyenâgeux.
[Marge voit Jack dans la cour de la prison]
Marge : Ahhh... tout ce talent gâché.
[Jack a fait un coucher de soleil avec les feuilles mortes]
Marge : Oh ! Un coucher de soleil !
[Un coup de vent emporte l'oeuvre. Jack fait une grimace]

SEQ 5 - EXT/NUIT Prison de Springfield - Cour :[Bart et Lisa sont toujours dans la prison. Bart fait de la muscu]
Lisa : Ils vont venir nous chercher, n'est-ce-pas ?
Bart : Je sais pas.
[Il continue]

SEQ 6 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine :[Homer est assis sur une chaise avec un coussin attaché derrière son dos]
Lisa : Comment va ton dos, papa ?
Homer : Ben là j'ai une légère douleur, c'est sûr. Et par dessus y'a un sandwich de souffrance, sauf que c'est pas du bacon mais l'enfer. Marge, je peux avoir un sandwich ? Qu'est-ce que tu regardes ?
[Marge regarde la prison par la fenêtre]
Marge : Oh, rien. Qu'est-ce que vous diriez si je faisais un travail comme bénévole à la prison ?
Homer : D'abord, je voudrais que tu me fasse mon sandwich. Ensuite je serai fier de toi.
Marge : Oh Homer j'étais s–re que tu m'encouragerais.
[Elle lui envoie un baiser et Homer se fait mal en le rattrapant]
Homer : Oh, mon dos !

SEQ 7 - INT/JOUR Prison de Springfield :[Marge entre à la prison]
Marge : Je suis Marge Simpson. Je viens donner des cours d'art plastiques.
Portier : [avec une voix de chochotte] Hou, art plastiques. Oh là là !
[Il la laisse entrer. Un gardien envoie un prisonnier]
Gardien : Le pitbull il va faire un séjour au trou.
Portier : [avec une voix de chochotte] Oh, un séjour au trou ? Oh là là !

SEQ 8 - INT/JOUR Prison de Springfield - Classe d'art plastique :Marge : Ce cours s'intitule "Libérons l'artiste emprisonné". C'est une image bien sûr !
[C'est la seule à rire parmi la dizaine de détenus qui prennent les cours]
Marge : Alors, je voulais vous proposer de peindre un fruit, mais la cafétéria de la prison n'a pu me fournir que de la choucroute.
Prisonniers : Ohhh !
Marge : C'est déprimant. Et si on y ajoutait un rayon de soleil ?
[Marge ouvre le rideau qui forme une ombre de barreaux de prison sur le tas de choucroute]
Marge : Un question ?
Prisonnier : Je peux sentir votre robe ?
[Les autres prisonniers rient]
Jack : Tu vas être poli avec elle. Celle-là on la renifle pas.
Marge : Je vous remercie, Jack.
Jack : Je vous en prie. Bon, maintenant, on peint.
Prisonnier : [à Jack] Hé, je peux sentir ton futal ?

SEQ 9 - INT/JOUR Cabinet du Dr Hibbert :[Le docteur Hibbert examine une radio de la colonne d'Homer qui est en morceaux]
Dr Hibbert : Votre colonne vertébrale est plus tordue que votre antenne de télévision. Ha ha ha !
Homer : Bon. Ben Opérez-moi et filez-moi des médicaments.
Dr Hibbert : Ha je voudrais bien, mais il faut reconnaître que la médecine moderne a un bilan détestable concernant l'arrière de notre anatomie. Nous consacrons trop de temps à l'avant.
Homer : Ah ouais. Faut dire qu'il y a un truc agréable devant.
Dr Hibbert : Je vais vous adresser à mon chiropracteur.
Homer : Hé ! Je croyais que les toubibs ils détestaient les chiropracteurs !
Dr Hibbert : Oui, c'est notre position officielle, mais de vous à moi et à mes clubs de golf, ils font des miracles.

SEQ 10 - INT/JOUR Prison de Springfield - Classe d'art plastique :[Un prisonnier donne des grand coups de pinceau sur sa toile]
Marge : Voilà qui est charmant Sarbonicus. Mais essayez de donner moins de coups dévastateurs et d'avantages de coups de pinceau.
[Il peint normalement]
Marge : Voilà. Vous voyez comme on se sent mieux ?
Sarbonicus : Oui, beaucoup mieux.
[Il a dessiné une scène de meurtre. Marge regarde la toile de Jack qui ressemble à De Vinci]
Marge : Oh Jack. Que d'émotions dans ce tableau. Comment un être aussi sensible que vous a pu se retrouver ici ?
Jack : Hé bien, si vous tenez à le savoir, j'ai tiré sur un type appelé Apu.
Marge : Oh... Enfin, vous savez des tas de gens ont tiré sur Apu. Ca ne coûte que 100$ d'amende de nos jours.
Jack : Alors j'étais peut-être fait pour vivre ici. J'ai tant de colère en moi.
Marge : Je ne vois là aucune colère. Je vois... une aspiration très forte à être libre. Vous avez déjà un titre ?
Jack : Euh... "Temps à tuer".
Marge : C'est toujours dur de trouver un titre.

SEQ 11 - INT/JOUR Chez le chiropracteur :Dr Steve : Bonjour Homer, je suis le docteur Steve. Allongez vous, je vous en prie.
[Dès qu'il est allongé, Homer s'endort et ronfle]
Dr Steve : Hé, réveillez-vous Homer !
Homer : Hein ? Moins de blabla, plus de crack-crack.
Dr Steve : Vous devez savoir Homer qu'on ne fait pas craquer le dos. Il s'agit seulement d'un ajustement. Bien, vous allez entendre un grand craquement.
[Il fait craquer le do d'Homer]
Dr Steve : Hé voilà !
Homer : Hé ! C'est fou, je me sens un pitit peu mieux.
Dr Steve : C'est bien ce que j'espérais. Bien, il faut que je vous vois 3 fois par semaine pendant... plusieurs années.

SEQ 12 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine :[Marge sort des cookies du four]
Lisa : Alors, comment c'était la prison ?
Marge : Formidable. Bart, Tahiti Bob te fait dire qu'il compte te revoir très bientôt.
Bart : Ha ha ha ! Sacré Bob.
Marge : Et qui risque d'avoir une liberté conditionnelle ? Ma graine de Vinci.
Lisa : Ce type effroyable ?
Marge : Effroyablement talentueux. Et je compte bien convaincre le jury des libérations.
Bart : Tu vas les corrompre ?
Marge : Je pourrais peut-être faciliter le travail de la justice avec des biscuits.
Bart : Je peux en avoir un ?
Marge : Finis d'abord ta glace.
[Bart prends quelques cuillère de la glace de Marge qu'il n'a pas l'air d'apprécier]
Bart : Ca va comme ça ?
Marge : Encore 2 cuillerées
[Il en reprend]

SEQ 13 - INT/JOUR Prison de Springfield - Salle de libérations conditionnelles:Jack : Je suis sûr que vos biscuits sont délicieux, Marge. Mais j'ai déjà vu le directeur refuser des macarons et pourtant ils étaient succulents.
[Le juge mange des cookies de Marge]
Directeur : Ah, c'est vous. Laissez-moi encrer mn bon vieux tampon "Refusé".
Marge : Monsieur le directeur. Je cous assure que cet homme a un bon fond. Je sais qu'il a commit des erreurs, mais la place de quelqu'un comme lui qui a son talent devrait être sur le trottoir à faire des caricatures, pas derrière des barreaux.
Directeur : Madame, je sais qu'il vous a surpris par ces jours. Merci, je vous en prie, mais il n'a pas été aussi poli avec le type sur lequel il a tiré.
Apu : Détrompez-vous. Il a attendu près de moi que l'ambulance arrive et c'est alors qu'il s'est fait la malle.
Directeur : Hé bien c'est extrêmement gentil mais si je laisse sortir ce voyou, ça vous fera rien de le voir rôder dans le voisinage ?
Marge : Honnêtement, ça ne me dérangera pas.
[Il discute avec ses jurés]
Directeur : Madame, je vous mets au pied du mur. J'accorde au détenu une libération conditionnelle sous votre responsabilité.
Marge : Oh ! Pauvre de moi.
Jack : Je suis libre ! Oh, madame Simpson...
[Il prend Marge dans ses bras mais l'étrange involontairement avec les menottes]
Jack : Ah zut, je suis désolé... désolé.
[Il passe ses mains derrière Marge et il la prend dans ses bras]
Jack : Vous le regretterez pas.

SEQ 14 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cave :[Une chambre est aménagée pour Jack]
Marge : J'espère que ça ira. Ca ne vous changera pas beaucoup...
Jack : C'est plus que ce que je mérite. Dans quelle direction est la Mecque ? Parce qu'il faut que je prie.
Marge : Heu... la Mecque ? Et bien je...
Jack : Ah ah, ne cherchez pas. Je disais ça pour vous faire marcher. Ha ha ha ! Je suis juif.

SEQ 15 - EXT/JOUR Maison des Simpson - Jardin :[Homer ramasse les feuilles mortes avec Bart]
Homer : Aïe, mon dos ! Le docteur Steve a rien fait du tout.
Bart : T'as fait les exercices qu'il t'avait dit de faire ?
Homer : Ouais et comment. Je les ai fait pendant que tu étudiais. Hi hi !
[Il tape dans la main de Bart et il tombe sur la poubelle pleine de feuilles sur le dos]
Bart : Oh, p'pa. Ca va ?
Homer : Ouais. En fait, je me sens vachement bien. Hé hé !
Bart : La poubelle a du redresser ton dos.
Homer : Pas la poubelle, fiston. Le cylindre miraculeux du docteur Homer. Brevet à déposer.
Bart : Ca va, ça va.

SEQ 16 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine :[Homer montre son projet de poubelle miracle à l'aide de plans]
Homer : Et comme vous le voyez, les dentelures que j'aicinventé correspondent parfaitement aux contours des vertèbres humaines. Brevet à déposer, à déposer, à déposer.
[En regardant autour de la table, il voit Jack]
Homer : Hé, c'est qui ce gus ?
Marge : Tu te souviens de Jack ? C'est ce peintre bourré de talents qui a eu des ennuis avec la justice.
Homer : T'as invité un taulard à vivre ici ? Alors que j'ai pas déposé mon brevet ?
Jack : J'ai vu votre truc. Ca m'intéresse pas. Ce qui m'intéresse c'est de bouffer et d'avoir un job.
Marge : Ca c'est vrai, un bouleau.
[Elle voit l'école élémentaire par la fenêtre]
Marge : Je crois savoir où vous en trouverez un.

SEQ 18 - INT/NUIT Maison des Simpson - Garage :[Homer a ouvert une clinique avec son invention]
Lenny : Alors tu penses pouvoir soigner ma sciatique ?
Homer : Je sais pas ce que c'est alors je vais te répondre oui. Détends-toi.
Lenny : Je fais que ça.
Homer : 1, 2, t'avise pas de me poursuivre.
[Il pousse Lenny sur la poubelle]
Lenny : Ahh ! Ouille ! hé, ça a marché ! Je sens plus la douleur dans ma jambe. Elle est toute engourdie.
Homer : Suivant.
Pr Frink : Figurez-vous que ma voiture est en panne, alors je me demandais si je pouvais utiliser votre...
[Homer pousse Frink]
Pr Frink : Pour ma voiture, pas moi.
Dr Steve : Simpson ! Vous êtes un fou chiropracteur ! Vous me volez mes clients ainsi que ceux du docteur Steffie.
Homer : Tu parles d'une situation ironique. L'ordre des médecins essaye de vous chasser de son business, et vous faîtes la même chose avec moi. Vous voyez un peu l'ironie ?
[Steve s'énerve et attaque Homer]
Dr Steve : Je vous avez prévenu. Oubliez la chiropractie.
Homer : Pas tant que vous avez pas reconnu l'ironie de la situation.

SEQ 19 - INT/JOUR Ecole élémentaire - Bureau de Skinner :Marge : J'ai lu dans le journal que vous aviez besoin de quelqu'un pour peindre une murale.
Skinner : Oui, le moral à l'école à chuté de 3 et demi pour-cent.
Marge : Jack peut réaliser de grandes choses pour vous.
Skinner : Oh, des références ?
Jack : Pour être honnête avec vous, j'ai passé les 6 dernières années à Waterville...
Marge : Un excellent petit collège où on enseigne l'art. Les règles y sont très strictes, il n'y a pas de mauvaises graines.
Skinner : Le seul à avoir posé sa candidature est Moe Szyslak mais son croquis m'a fichu la trouille. [Il regarde son dessin] Comment considérer que c'est ça faire l'amour ? Très bien, Jack. Je vous engage. Je vais vous trouver un cagibi.
[Skinner sort]
Jack : Vous avez menti pour moi ?
Marge : Je sais. Mais le Seigneur me pardonnera si c'est pour vous aider à avoir une seconde chance.
Jack : En fait c'est la troisième si on considère le couple de fermiers.
Marge : [affolée] Le couple de fermiers ?
Jack : Mais j'ai un bon pressentiment cette fois, Marge, vraiment.
Marge : Mmm...

SEQ 20 - EXT/JOUR Ecole élémentaire :[Jack a peint une très belle fresque avec une amazone sur un puma]
Nelson : Alors ça c'est trop top. Tout compte fait, l'art c'est pas si nul.
Skinner : [il découvre la fresque] Bonté divine, mais qu'est-ce que vous faîtes ?
Jack : Vous n'aimez pas ?
Skinner : Ah non ! Ah non ! C'est pas ça du tout. Une femme aux formes subjectives n'a pas sa place en art.
Jack : Mais ce que j'avais en tête...
Skinner : Je vous ai fait un croquis précis de ce que je voulais.
Jack : Oui, je sais. Mais ce que j'ai essayé de faire...
Skinner : Avez-vous regardé la serviette en papier, au moins ?
[Le croquis de Skinner ressemble à celui d'un enfant de 10 ans et représente un puma sur deux jambes qui tient la main à 2 enfants]
Skinner : Ah, j'étais sacrement inspiré, ce jour là.
Jack : Vous comprenez, je voulais pas faire un truc cucu la praline.
Skinner : Pourquoi ça ?
Jack : Parce que c'est pas mon style.
Skinner : Et bien, si vous tenez à conserver cet emploi, vous en ferez votre style.
Jack : Très bien. C'est vous le patron, pas vrai ?
Skinner : Un peu que je suis le patron. N'oubliez pas que je peux vous renvoyer d'où vous venez. Collégien à la manque.
[Jack efface sa fresque avec de la peinture blanche]

SEQ 21 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cave :[Jack se muscle avec une barre de fer accrochée horizontalement. Il est avec Marge]
Jack : Sale type, ce Skinner. J'avais plus de liberté en taule.
Marge : Oh Jack je sais que ça vous coûte de trahir votre vison artistique. Mais, faites-le pour moi.
Jack : Je peux faire quelques concessions ?
Marge : Oui, faites-les jusqu'à ce que vous en ayez fini. Rappelez-vous je crois très fort en vous.
Jack : Merci Marge. Si vous avez terminé avec la machine, je peux faire de l'alcool dedans ?
Marge : Pas avant d'avoir terminé ma glace.
Jack : Oui, m'dame
[Jack essaye de finir la glace de Marge qu'il mange avec dégout]
Marge : Mais enfin, qu'est-ce qu'elles ont, mes glaces ?

SEQ 22 - INT/JOUR Maison des Simpson - Garage :[Moe est le nouveau patient de Homer]
Moe : Fais gaffe, je suis fragile.
[Homer le pousse sur sa poubelle. Moe crie]
Homer : C'est bon, tu devrais te sentir mieux.
Moe : Hé, j'ai plus du tout mal. Je vais pouvoir penser à mes souffrances intérieures à présent. Oh... papa, papa. Pourquoi tu me serrais pas contre moi, alors que tu serrais le facteur ?
Homme 1 : Excusez-moi, monsieur. C'est bien la clinique d'El Magnifico ?
Homer : Ah, vous avez vu notre nom sur les bus ?
Homme 2 : Nous souhaitons investir dans votre correcteur de colonne vertébrale.
Homer : On devrait pouvoir faire de business. [il est tout joyeux]
Homme 1 : Il faudrait qu'on fasse quelques photos.
[Les deux hommes emportent la poubelle d'Homer]
Homer : Hé, où vous allez avec ça ?
[Il ferme la porte du garage mais les hommes arrivent à passer dessous par la méthode du limbo]
Homer : Attends voir un peu... Aucun investisseur n'est aussi souple que ça.
Moe : C'est des chiropracteurs !
[Les deux hommes ont mis la poubelle d'Homer sur un camion et ils la détruisent avec des colonnes vertébrales]
Dr Steve : Dépêchez-vous !
[Le camion s'en va et ils rendent la poubelle détruite à Homer]
Homer : Ahhh ! Mon vertébro-correcteur ! Ils vont payer très cher ce qu'il ont fait à mon cylindre.
Moe : Laisse tomber Homer. On vit à chirocity.

SEQ 23 - EXT/JOUR Ecole élémentaire :[Skinner fait un discours pour l'inauguration de la murale du mur de l'école]
Skinner : Quand l'inspecteur a proposé une murale qui embellirait l'école, j'avais compris une Murielle qui embellirait l'école.
[Il est le seul à rire. Il cherche à rattraper le coup]
Skinner : Murielle est sa soeur... et... merci beaucoup au dialoguiste.
Dialoguiste : Avec Woopi Goldberg ça aurait marché.
Skinner : Et maintenant, je vous présente l'orgueil du puma. L'oeuvre d'un artiste formé dans un collège réputé... Jack Crawley !
[Les gens applaudissent. Le tissu qui recouvrait la murale est enlevé pour laisser apparaître la murale qu'avait dessiné Skinner]
Bart : Je meurs, c'est débile.
Nelson : Ah... où qu'il est le tableau qui était cool ?
Jack : Hé bien au départ, mon idée c'était...
Ned : Zut alors, ça fait guimauve. Même pour moi.
Jack : Ouais mais Skinner m'a dit de...
Chalmers : Skinner. Comment comptez-vous remonter le morale des élèves avec une scène aussi gnangnan ?
Skinner : Je sais monsieur c'est terriblement embarrassant. [à Jack] Ce n'est pas ce que je vous ai demandé. Où est la stimulation ?
Jack : J'ai suivi le croquis de votre serviette en papier.
[Il lui tend la serviette. Skinner la chiffonne]
Skinner : Aucune serviette ne pourrait étouffer les mensonges qui sortent de votre bouche.
[Jack veut frapper Skinner mais Marge s'interpose]
Marge : Pas de bagarre. Tous les grands artistes sont contestés à leurs débuts, mais d'ici quelques années, le public contemplera ces adorables créatures et dira : c'est un Jack Crawley.

SEQ 24 - INT/JOUR Ecole élémentaire - Cafétéria :[Skinner est en train de préparer le menu de la semaine]
Skinner : Alors... La pizza marche bien le jeudi, les gosses ne devraient pas être perturbés. Et si je la déplaçais le vendredi ?
Willie : C'est ce que vous disiez pour les poivrons farcis, et vous avez perdu tous les petits garçons.
[Milhouse arrive brutalement par l'extérieur]
Milhouse : Proviseur Skinner, l'école est en feu !
Skinner : Ahh !

SEQ 25 - EXT/JOUR Ecole élémentaire - Muraille :[Le mur où il y a la murale est en train de brûler]
Enfants : Brûle ! Brûle ! Brûle !
Skinner : Inutile de demander qui a fait ça... Jack Crawley.
Marge : Pas du tout. Rien ne vous permet de dire que c'est Jack qui a fait ça. C'est pas parce que c'est un ex-détenu. [elle se rend compte qu'elle n'aurait pas du le dire]
Skinner : Crawley est un ex-détenu ? Seigneur et moi qui ait pissé devant lui.
Bart : Hé, regardez-ça.
[Sous la fresque minable qui brûle apparaît le premier dessin de Jack. Les spectateurs sont ravis]
Edna : Alors ça c'est une peinture murale !
Lisa : On sent une telle fougue qu'on croirait qu'il va bondir du mur.
[Mais la première fresque brûle aussi]
Skinner : Ce voyou aurait pu faire brûler toute l'école, si elle n'avait pas été bourrée d'amiante.
Wiggum : On arrêtera Crawley. et il s'apercevra que pour un flic, la brutalité fait partie des beaux arts.

SEQ 26 - EXT/JOUR Ecole élémentaire - Cours :[Marge cherche Jack. Il sort sa tête d'un tuyau et appelle Marge qui va le rejoindre à l'intérieur]
Jack : Marge, je suis là.
Marge : Oh, Jack. Vous avez tout fichu en l'air en vous disputant bêtement avec Skinner.
Jack : Ecoutez. Je reconnais que je le déteste, mais c'est pas moi qui ait mis le feu.
Marge : Alors pourquoi vous cachez-vous ?
Jack : Voyons Marge. Avec mon casier ils n'attendent que ça de me remettre en prison. Et vous avez pas idée du langage ordurier qu'on y parle.
Marge : Donc vous n'y êtes vraiment pour rien ?
Jack : [d'un air convainquant] Marge. Regardez-moi dans les yeux... Je vous jure... Je n'y suis pour rien.
Marge : Bon d'accord. Je vous crois, Jack. Bon, tâchons de vous sortir de là. Attendez mon signal.

SEQ 27 - EXT/JOUR Ecole élémentaire - Muraille :[Marge a un sac en papier avec elle]
Marge : Ah, chef. J'ai découvert une preuve accablante pour le véritable incendiaire.
Wiggum : Montrez-moi ça.
Marge : Pas tout de suite. Vous devez deviner ce que c'est.
Skinner : On n'a pas le temps de jouer au jeu des devinettes.
Wiggum : Non essayons ça peut être poilant. C'est de l'ADN ?
[Marge fait signe que Wiggum est sur la bonne piste. Pendant ce temps, Jack s'enfuit discrètement]
Wiggum : Ca ressemble à de l'ADN. Une hachette.
Skinner : Ca fait 2 fois. C'est mon tour.
Marge : Oh non !
[Jack met le feu à la voiture de Skinner avec un baril d'essence]
Skinner : Oh, ma voiture !
Jack : Ha ha ha ha ! L'orgueil du puma ! L'orgueil du puma ! Ha ha ha ! C'est pas stimulant ça, Skinner ?
[Plus tard, Jack est dans la voiture de police]
Marge : C'est inadmissible. Vous m'avez regardé droit dans les yeux et vous m'avez menti.
Jack : Marge, c'est la vérité, je vous le jure. J'ai brûlé la murale, mais j'ai pas brûlé la voiture de Skinner.
Marge : Je vous ai vu il y a quelques secondes ! Embarquez-le, chef.
Wiggum : Oui, m'dame.
[Wiggum part avec la voiture]

SEQ 28 - INT/JOUR Voiture de police :Wiggum : Ma femme et moi on aime regarder "Mémoires de sing sing" sur HBO. Est-ce que c'est vraiment comme ça en prison ?
Jack : Je saurais pas dire, on a pas le câble.
Wiggum : Ah ouais. J'aime bien aussi "Sexe dans la ville". Aucune de ces filles ne ressemble à ma femme. Hé hé hé !
Jack : Sport + c'est pas mal.
Wiggum : Je la regarde jamais.
Jack : Y'a rien à voir ils donnent juste les résultats.
Wiggum : Ah ouais, je suppose. Ils ont passé "L'équipe est sauvage" hier. Vous en connaissez, vous des motards ?
Jack : Je vous l'ai dit. On a pas le câble.
Wiggum : C'est vrai, c'est vrai, j'oubliais. Si vous me trouvez trop bavard, vous le dîtes. Je la ferme.
Jack : Oh non, ça me fait plaisir. Hé, vous regardez les concours de culturisme ? Ils sont doués. Ils ont l'air fort. Les gars en taule disent qu'ils sont gais. Je sais pas, mais ils sont costauds en tout cas.
Script écrit en décembre 2002 par Bart le Tombeur
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park