Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

24/11/2017
James L.Brooks, le producteur de la série, a établi un accord exceptionnel avec la Fox qui empêche toute censure dans le processus de création. Ainsi, la série est libre de critiquer la FOX.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Chef de cœur
Homer et le chef Wiggum se lient d'amitié...
25/11 à 19h55 (W9)
Tous les goûts sont permis
Marge participe à un concours de cuisine...
25/11 à 20h25 (W9)
Coucher avec l'ennemi
Nelson vient habiter chez les Simpson...
25/11 à 21h00 (W9)

Derniers commentaires

Les Simpson 80 | On apprends beaucoup sur les Simpson c'est super (Parlons Simpson #27 Lisa)

Les Simpson59 | Carnat89 : Un grand merci à toi ! Je suis tellement pressé et j'ai si hâte de voir les nouvelles... (Enfin, les dernières saisons vont être diffusées en VF)

Carnat89 | Pour ceux qui cherchent le dossier de presse en question, il est disponible ici :... (Enfin, les dernières saisons vont être diffusées en VF)

romualdderon2 | De très bonnes audiences. (29x06 - The Old Blue Mayor She Ain't What She Used To Be)

Zozo 5 | J'adore ces vidéo. (Parlons Simpson #27 Lisa)

Script : Le canard déchaîné

SEQ 1 – EXT/JOUR Devant le rocher « Le vieux Bonhomme »[Plusieurs Springfildiens se sont réunis devant une falaise en forme de tête humaine. Pendant que le maire Quimby fait un discours devant les habitants de la ville, Kent Brockman fait un reportage sur ce rassemblement en l’honneur du « vieux bonhomme »]
Kent : Ici Kent Brockman, en direct du site le plus apprécié par tous les touristes : Le rocher en forme de tête d’homme, baptisé « Le vieux bonhomme ». Sculpté par des siècles de vent et de pluie, le vieux bonhomme sera bientôt plus qu’un endroit où les jeunes font l’amour ou se suicident.
[On voit l’adolescent boutonneux au sommet de la falaise, sur le crâne de la tête de pierre]
Adolescent boutonneux : Pourquoi ils ont supprimés Futurama !? [Il se jette dans le vide] Aaaaaaaaaaaaah ! [Il retombe dans une décapotable, juste en dessous où 2 autres adolescents étaient en train de se bécoter. Il retombe sur le garçon]
Adolescente : Tu as écrabouillé mon mec ! T’as intérêt à être à la hauteur ! [Elle embrasse l’adolescent boutonneux]
Kent : [Continuant son reportage] Aujourd’hui, le vieux bonhomme sera officiellement déclaré monument national.
[Les Simpson arrivent sur les lieux en voiture]
Bart : Qu’est-ce que ça a de génial un rocher qui ressemble à un homme ? Moi j’ai un père qui ressemble à un singe ! [On voit Homer, le dos un peu voûté, se grattant les fesses d’une main et mangeant une banane de l’autre]
Homer : Bart ! T’avais promis de plus faire cette comparaison ! [Il étrangle Bart] Selon... l’accord... qu’on a passé !
[Smithers ouvre la porte de la limousine de Burns]
M. Burns : [Voyant tout le monde devant le rocher] Toute cette populasse ! Ne peux-on en éliminer avec des couvertures infectées par la variole ?
Carl : On est vaccinés ! Pas de chance, vieux schnock !
[Lisa regarde « Le vieux bonhomme » avec une lunette panoramique]
Lisa : Mince ! Je l’avais jamais remarqué, y a un arbre dans l’œil ! [On voit un petit arbre qui a poussé au niveau de l’œil droit du rocher]
Homer : Si l’arbre grandit trop, il gâchera la beauté du rocher. [Affolé] Y aura plus de touristes ! Et qui qu’achètera mes sachets de cacahuètes !?
Marge : Tu vends pas de cacahuètes !
Homer : Tu ignores un tas de choses sur moi, Marge. Des choses qui te choqueraient beaucoup.
[Un guitariste et un batteur jouent de leur instrument sur la scène. Ils sont en train de chanter quand le maire Quimby vient les interrompre en prenant le micro]
Quimby : Bravo « Sang et larmes »... Désolé pour votre ami « Sueur ». [Les 2 musiciens prennent un air triste] Avant que le sous-secrétaire d’état au patrimoine ne déclare le vieux bonhomme monument national, nous écouterons un poème écrit par une élève modèle : Lisa Simpson. [Pendant son discours, on voit Homer escalader la falaise pour aller retirer l’arbre qui se trouve sur l’œil du « vieux bonhomme ». Lisa qui était assise dans le public se lève et monte sur la scène]
Lisa : Je vous remercie. Le vieux bonhomme, un compliment en vers... [Les gens l’applaudissent. On voit maintenant Homer arriver sur le front du rocher]
Homer : Et maintenant je vais faire un truc que j’ai encore jamais fait : Rendre service à un vieil homme... [Il tire le petit arbre mais les racines, qui sont profondément enfuient dans la roche, font se fendre l’énorme rocher]
Lisa : [Continuant son poème] De notre ville tu es le roi... [Un petit tremblement de terre se fait sentir. C’est le rocher qui commence à s’effondrer. Homer arrive en courrant sur la scène]
Homer : Sauve-toi trésor !
Lisa : Mais j’ai pas lu mon poème !
Homer : J’en ai un de poème : « Grouille ou il t’écrabouille » ! [Le « vieux bonhomme » finit par s’effondrer complètement. Les gens en dessous courent pour éviter de se faire écraser par les rochers qui leurs tombent dessus. Burns par contre, n’a pas le temps de s’enfuir et se fait ensevelir par un tas de pierres]
Smithers : Monsieur Burns !! [Il retire quelques pierres pour tenter de retrouver Burns mais il ne découvre que son chapeau. Il abandonne les recherches et pleure] Monsieur Burns est mort ! Le jour où j’avais l’intention de lui montrer mon tatouage ! [Il ouvre sa chemise. Il a un tatouage sur le torse. Burns et lui-même sont dessinés dessus ainsi qu’un cœur, avec écrit à l’intérieur : « Patron de mon cœur »]

SEQ 2 – EXT/JOUR Sur la route - Voiture d’Homer[Les Simpson retournent chez eux]
Marge : J’arrive pas à croire qu’on ne verra plus ce rocher.
Lisa : [Triste] Mon poème est devenu une élégie. Une élégie que personne n’entendra jamais.
Bart : Y aura eu au moins un truc bien aujourd’hui.
Homer : Bart, pas de télé pendant un an !
Bart : Je vais payer l’amende.
Homer : Ok, 3$ ! [Bart lui donne l’argent]
Marge : T’as qu’à publier ton poème.
Lisa : Le publier moi-même !? Pourquoi pas ! Je pourrais sortir tout un journal consacré au rocher. Je deviendrai éditrice comme Catherine Graham !
Homer : Ou comme celle qui pousse Larry Flint dans un fauteuil !

SEQ 3 – INT/JOUR Manoir de Burns – Salle de séjour[Smithers boit un verre d’alcool en regardant la photo de Burns qui se trouve au dessus de la cheminée]
Smithers : [Triste] Monsieur Burns, peut-être valait t’il mieux que vous nous quittiez avant que le temps ne fane votre beauté... [Burns entre dans la pièce. Ses vêtements sont tout déchirés]
M. Burns : Cessez de gémir Waylon ! Je suis vivant !
Smithers : [Très surprit] Oooooooooh ! [Burns frotte ses bras pour faire tomber la poussière qu’il a sur lui. Il donne ensuite quelques tapes sur sa tête pour faire sortir les cailloux qu’il a dans les oreilles. Un morceau de cerveau tombe par terre]
M. Burns : Oups ! Ca, ça reste... [Il prend le bout de cerveau et le remet dans son oreille]
Smithers : Monsieur, vous êtes vivant !! Mais comment... ?
M. Burns : Grâce à mon corps svelte, j’ai pu tenir dans une petite poche d’air. [Flash-back. On voit Burns, ensevelit par les rochers et complément désarticulé] J’ai survécu en me nourrissant de tout ce qui passait à ma portée. [Un cafard se promène sur un rocher non loin de lui. Burns utilise alors sa longue langue, tel un caméléon, pour attraper et manger l’insecte. Il mange également un mille-pattes et un autre cafard] Fort heureusement, une taupe m’a allaité comme sont propre petit jusqu’à se que j’ai assez de force pour continuer. [Burns rampe entre les rochers comme un serpent et s’approche d’une taupe qui nourrissait ses petits. Il retire l’un d’eux et se met à téter les mamelles de la taupe. Plus tard, on le voit ramper entre les rochers et finit par trouver la sortie] [Retour au présent. Burns a mit un peignoir. Il boit une tasse de thé, assit dans un fauteuil] Maintenant, voyons comment les petites gens pleurent la perte de leur dieu... Moi. [Il allume son écran géant de télévision. C’est le journal de Kent Brockman]
Kent : ... Et aujourd’hui, lendemain de la tragédie, la ville pleure encore la perte de son vénérable vieil homme.
M. Burns : Et c’est partit.
Kent : Adoré de tous les enfants...
M. Burns : Aaaah oui, les petits anges...
Kent : Présent pour avoir plusieurs milliers d’années...
M. Burns : J’ai 89 ans... depuis un bout de temps maintenant.
Kent : Tu nous manqueras, vieux bonhomme. [On voit une photo du rocher à la tête d’homme à l’écran. Burns, très surprit recrache le thé qu’il était en train de boire. Il expire tellement d’air qu’il est complètement déshydraté]
M. Burns : [Suffoquant] Oooh ! Ooooh ! Ooooh ! Vite Smithers, réhydratez-moi ! [Smithers prend une bouteille sous pression et l’asperge d’eau. Le visage de Burns redevient normal en quelques secondes]
Kent : ... Mais un autre vieillard ne nous manque certes pas. Il s’agit de feu Montgomery Burns. En tant que propriétaire de la centrale nucléaire, [On voit une photo de Burns serrant la main du diable] il fournissait de l’électricité et des motifs de la haïr. [On voit maintenant une photo du « Vieux bonhomme » avec une auréole au dessus de sa tête] Merci vieux bonhomme d’avoir fait ce qu’aucun de nous n’a eu le courage de faire... Broyer monsieur Burns. [Burns éteint la télé]
M. Burns : [Triste] Cette ville aimait plus un bloc de granit sans cœur que moi... Je n’ai pas un seul ami en ce monde.
Smithers : Vous m’avez monsieur. [Il pose sa main sur l’épaule de Burns. Celui-ci le repousse]
M. Burns : Ne faite pas le chien fidèle ! [Il se lève] Eh bien, je vais faire en sorte de changer l’image que cette ville a de moi.
Smithers : Vous pourriez améliorer votre image avec des dons de nourriture.
M. Burns : Je ne distribue pas déjà des ailes de dindes aux pauvres ?
Smithers : Vous avez cessé de le faire dans les années 30 !
M. Burns : Ils me les arrachaient sans dire merci !...Ooooh, très bien ! Je sais comment changer la façon dont les gens me perçoivent... En achetant tous les médias de la région. Apportez-moi un chéquier... Et une taupe femelle. [Smithers lui apporte une taupe et un chéquier sur un petit coussin. Burns se met à téter les mamelles de la taupe] Huuuuuuuum ! Je suis devenu complètement accroc.

SEQ 4 – EXT/JOUR Dans la rue – Voiture d’Homer[Homer conduit pendant que Lisa prépare les journaux qu’elle va donner aux Springfildiens. Un tas de journaux avec comme titre « La robe rouge » se trouve à coté d’elle]
Lisa : C’est très gentil de m’aider à distribuer le premier numéro de la robe rouge, papa.
Homer : C’est toujours un plaisir de t’aider. [Lisa lui donne les journaux et il les lance par la vitre] Sensationnel ! Un conducteur zigzague en jetant des journaux par la vitre ! [Homer zigzague sur la route et évite une voiture venant en sens inverse. L’un des journaux atterrit aux pieds de l’Abeille Espagnole qui est en train d’arroser son jardin. Il le prend et lit le poème]
Lisa : [En voix off] Elégie pour le vieux bonhomme. De notre ville tu es le roi. Penser à Springfield, c’est penser à toi. [On voit Ned faire son jogging et lire le journal en même temps] A qui songes-tu le front plissé ? Au sang des hommes toujours versés ? [On voit maintenant Moe, à l’église avec une revue pornographique dans les mains. En fait, il y a un numéro de « La robe rouge » qu’il a caché dans la revue] Ces yeux de pierres, qu’ont-ils pu voir ? [Au mini marché, Le Serpent braque son revolver sur Apu et lit en même temps le journal de Lisa. Apu, lui rempli un sac de billets, lui aussi en lisant le journal] Que je t’admires ? Je veux le croire. [Un astronaute lit « La robe rouge » pendant qu’il flotte dans l’espace] Vaincu par la nature qui te créa, tu t’abatis dans un fracas. [Dans un cirque, un trapéziste lit le journal, accroché sur une barre, à l’envers, à plusieurs mettre du sol et oublie de rattraper sa partenaire qui se jette sur lui] Là, je compris avec tristesse que toute chose meurt. Ton visage, ma jeunesse.

SEQ 5 – INT/JOUR Studios Krustylu – Loge de Krusty[Krusty, lui aussi lit le journal de Lisa]
Krusty : [Il pleure] Ooooooooh ! J’avais pas pleuré comme ça depuis la mort du troisième monsieur Teeny ! [A Mr Teeny 4, d’un air fâché] Tu lui arrives pas à la cheville ! Crois-moi ! [Mr Teeny et Krusty sont tristes. Krusty montre ensuite un petit établit avec 3 singes empaillés ressemblant à Mr Teeny. Il désigne Mr Teeny I] Et toi non plus ! [A Mr Teeny II] Toi t’es bien, tu m’as amené des filles.

SEQ 6 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Homer et Lisa rentrent à la maison après avoir distribuer tous les journaux. Ned, faisant son jogging passe devant la maison des Simpson]
Ned : Ooooh ! Il est génial ton journal Lisa. Vivement celui de demain. [Il s’en va]
Lisa : Celui de demain ?...Mais j’avais pas prévu d’en sortir un autre !
Bart : Il le faut. J’ai déjà vendu un tas d’abonnements. Comment tu crois que j’ai eu toutes ces merveilles ? [Il montre plusieurs objets devant le garage : Un vélo, un kayak, une tant, un appareil photo, un cerf-volant, un télescope... ]

SEQ 7 – EXT/JOUR Ecole élémentaire – Cour de récréation[Une affiche est collée sur un poteau. Il est inscrit « Recherche journalistes ». Plusieurs enfants font la queue devant Lisa]
Lisa : Très bien Nelson, quel talent particulier crois-tu avoir ?
Nelson : Je sais pas... Faire chialer les nuls.
Lisa : Parfait, tu seras critique télé. [Elle en prend note sur un calepin. Le suivant est Ralph] Ralph, tu veux faire quoi ?
Ralph : Je veux être une voiture de police.
Lisa : Euh... pourquoi pas chroniqueur ?
Ralph : Ouaiiiiis ! Je suis troniqueur !! [Il tourne en rond en imitant le bruit d’une sirène de police]

SEQ 8 – EXT/JOUR Place de Springfield[Burns et Smithers se promènent dans la rue. Les gens sont surprit de le voir vivant]
M. Burns : [Saluant gentiment un homme] Salut... [A Frink] Bonjour...
Frink : Oh non d’un revenant ! Il est vivant !
M. Burns : J’ai ressuscité, je suis le nouveau Jésus. Tenez mon brave... [Il lui lance une pièce. Frink la rattrape. Kearney est cachée derrière la statue de Jebediah Springfield et voit Burns passer près de lui]
Kearney : Burns est vivant !...Alors dans le crâne de qui je bois de la Duff ? [Il tient un crâne humain dans sa main]

SEQ 9 – EXT/JOUR Devant le cimetière[Homer, Lenny et Carl sont vêtus de Smokings et de hauts-de-forme blancs. Ils s’apprêtent à entrer dans le cimetière]
Homer : Hou pinaise ! Ca va être le pied de danser sur sa tombe !
Carl : Oh, ça oui ! [Homer ouvre la grille. Burns sort du cimetière à ce moment. Les 3 hommes sont surpris]
M. Burns : La tombe de qui ?
Lenny : Euh... du soldat inconnu ?
M. Burns : Continuez !... [Homer, Lenny et Carl s’en vont en faisant marche arrière]

SEQ 10 – EXT/JOUR Devant les studios Channel 6[Burns et Smithers arrivent devant un bâtiment]
M. Burns : Très bien. Il est temps de conquérir le cœur de tous ces crétins ! Primo, je vais créer un vaste empire médiatique. [On voit l’enseigne du bâtiment : « Channel 6. Toujours en Anglais »]

SEQ 11 – INT/JOUR Studios Channel 6 – Bureau du directeur[Burns et Smithers se trouvent dans le bureau du directeur de la chaîne]
Directeur : Cette chaîne n’est pas à vendre Burns. Elle appartient à la même famille depuis des générations... [Smithers pose un petit sac de billets sur la table] Euh... Burns, je vous assure qu’aucun sac de billets, aussi gros soit-il, ne me fera céder. Non... [Smithers met un énorme sac de billet sur la table] Euh... y a plus important que l’argent dans la vie !... [Une jeune femme sort du sac de billet] C’est très tentant mais vous ne m’avez toujours pas convaincu...
Femme : Vous voulez partager cette glace avec moi ? [Elle sort du sac une glace à plusieurs boules]
Directeur : Marché conclut ! [Il rentre dans le grand sac de billets auprès de la femme]

[Plus tard. Des ouvriers rajoutent un panneau en dessous de l’enseigne « Channel 6 ». Sur celui-ci il est inscrit : « Un département de Burns Media »]

SEQ 12 – INT/JOUR Maison des Simpson – Garage[Tous les enfants engagés pour élaborer le prochain journal de Lisa sont en train de travailler. Lisa regarde se que chacun fait. Elle passe aux cotés de Bart qui est en train de faire un dessin de Skinner en slip, des boutons partout sur le corps et est en train de se gratter. Il a nommé le dessin « Principal Skingratte »]
Bart : T’as vu ça ? Principal Skingratte.
Lisa : Bravo Bart. Mais fais-lui le nez qui coule. Je veux que les lecteurs s’étranglent en buvant leur café !
Bart : Pas de problèmes chef !
Lisa : Ne m’appelles pas chef !
Bart : D’accord idiote !
Lisa : Chef, c’est bien.

SEQ 13 – INT/JOUR Station de radio KBBL[Bill et Marty animent leur émission de radio]
Marty : Vous êtes à matin-chagrin avec Bill et Marty. Quelle est votre plainte du mercredi ?
M. Burns : [Au téléphone] Eh bien, tout d’abord, je suis d’accord avec vous. Ce sont des balivernes. Flirter n’a jamais évité aux jolies filles d’avoir un PV.
Bill : Oh, pas de cadeaux aux méchantes filles ! [Il appuie sur un bouton. On entend le bruit d’un vieux klaxon]
M. Burns : [Au téléphone] Ensuite, vous ramassez vos affaires et vous fichez le camp ! [On voit Burns dans son bureau, en compagnie de Smithers, en train de leur téléphoner] J’ai acheté cette station, vous êtes licenciés ! [2 policiers arrivent dans la station pour mettre Bill et Marty dehors. Ceux-ci se lèvent d’un air triste] Et passer ce charmant bruit de chasse d’eau en partant !
Marty : Oui monsieur... [Il appuie sur un bouton. On entend une chasse d’eau. Bill et Marty s’en vont, tristement]
M. Burns : [A Smithers] L’eau courante. Son absence a tué ma mère !

SEQ 14 – INT/JOUR Springfield Shopper[Un panneau est aussi rajouté en dessous de l’enseigne du journal de Springfield. Il est écrit sur celui-ci : « A division of Burns Media »]
[Burns et Smithers sont à l’intérieur du bâtiment. Burns regarde par la fenêtre]
M. Burns : J’ai réussi Smithers ! J’ai acheté tous les médias de la région ! Télévision, radio... même la pub dans le ciel !

SEQ 15 – EXT/JOUR Dans la rue[Un avion sème de la fumée dans le ciel. La fumée forme la phrase : « Burns est gentil ». Cletus et Brandine voient ce message]
Brandine : Cletus, qu’est-ce qui y a d’écrit ?
Cletus : Ben euh... y a écrit euh... Je t’aime ma Brandine !
Brandine : [Elle enlace Cletus] Oooooooh Cletus ! Tu pourras me mettre encore en clock ce soir !

SEQ 16 – INT/JOUR Springfield Shopper[Smithers utilise un ordinateur pour faire une page de journal. On y voit une photo de Burns. Sur cette photo il a l’air gentil et un peu timide. Le gros titre du journal se nomme : « Le héros adoré trompe la mort »]
M. Burns : Formidable !...Mais euh... Mettez-moi un peu plus de rouge aux joues !
Smithers : Le rougissement est en court. [Sur la photo, on voit que les joues de Burns deviennent progressivement rouges]
M. Burns : Splendide ! Maintenant voyons comment je suis dans la boite à images.
Smithers : Vous parlez de la télévision ?
M. Burns : Télévision, boite à images, pictocube... Faite-la marcher ! [Smithers allume la télé. C’est le journal de Kent Brockman]
Kent : Ce soir, dans « Face à face », je vais parler avec Nibarella. Notre fan de films gores de notre nouveau patron : Montgomery Burns. Pour moi, c’est un grand leader. Un Américain valeureux.
Doudounela : (Nibarella) Il a le cœur aussi grand que mes lolooos ! [Elle montre sa poitrine à la camera]
Kent : Je crois que nous sommes d’accord pour être d’accord sur ce point.
Doudounela : Loloooos !! [Elle montre à nouveau sa poitrine à la camera]
M. Burns : Smithers, vous connaissez Bill le chef comptable ? C’est sa fille.
Smithers : Huuuuum...

SEQ 17 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[Bart et Lisa regardent Itchy et Scratchy. L’épisode s’appelle : « T’es nul... cléaire ». On voit ensuite qu’il est écrit : « Ecrit et réalisé par Montgomery Burns ». Le dessin animé commence. Scratchy, habillé en hippie manifeste devant une centrale nucléaire. Sur son panneau on peut lire : « A bas le nucléaire ! ». Itchy arrive à bord d’un élévateur et emballe le pauvre chat avec les palettes du véhicule]
Itchy : Je vais te montrer pourquoi toi et tous les manifestants avez tort !
Scratchy : D’accord. [L’élévateur passe devant un orphelinat]
Itchy : Le nucléaire permet de chauffer cet orphelinat. Et à cet hôpital de soigner les gens... [Il montre un hôpital. Deux souris-infirmiers portent un chat, sur une civière vers l’hôpital. Le chat a des épées et des sabres plantés dans le ventre]
Scratchy : Mais pourquoi pas l’énergie du vent ? Ca coûte pas cher et c’est pas dangereux !
Itchy : Que tu dis ! [Itchy fait passer l’élévateur juste en dessous d’une éolienne. L’hélice arrache la tête de Scratchy. Sa tête reste accrochée dessus et tourne en rond. Le corps du chat descend de l’élévateur et essaie de récupérer sa tête. Un corbeau, à la tête de monsieur Burns se pose en premier plan]
Corbeau Burns : Souvenez-vous les enfants, l’énergie nucléaire est votre amie, tout comme Monty Burns.
Tête Scratchy : Ne finissez pas comme moi, votez républicain !
Itchy : Dieu bénisse l’Amérique !...Ce cartoon est fait en Corée. [Fin du dessin animé]
Lisa : Burns possède tous les médias ! Il faut que je dénonce ça avant qu’il soit trop tard !... Elle voit un programme télé sur le meuble à coté du canapé. On y voit la photo de Burns et la phrase : « C’est trop tard »] D’oh !

SEQ 18 – INT/NUIT Maison des Simpson – Garage[Lisa est en train d’écrire une page de son prochain journal sur son ordinateur]
Lisa : Chers lecteurs, vous avez entre les mains le dernier journal qui ne soit pas contrôlé par l’empire Burns Media. Je n’ai pas peur de dire que Montgomery Burns est un monopolisateur, un mégalomane, un... hum... Un rat puant !

SEQ 19 – INT/JOUR Bar de Moe[Lenny et Carl ont entre les mains le journal de Lisa]
Lenny : Hum ! Burns est peut-être pas si bien que ça !
Carl : Tout ce que cette gamine a écrit donne beaucoup à réfléchir. [Ils posent leur coudent sur le barre et posent leur tête sur leur main pour réfléchir. Moe passe derrière eux]
Moe : Eh ! Eéééh, les mecs ! Réfléchir c’est pas boire ! [Il fouette Lenny et Carl avec une serviette. Lenny et Carl se dépêchent alors de boire leur bière]

SEQ 20 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Bureau de Burns[Burns lit le dernier numéro de « La robe Rouge »]
M. Burns : [A Smithers] Faite venir cette fille !
[Plus tard, Lisa se trouve dans le bureau]
Lisa : Je regrette monsieur Burns, mais mon journal n’est pas à vendre !
M. Burns : Un petit cadeau te fera peut-être changer d’avis... [A l’interphone] Faite entrer Lune de Miel. [La double porte du bureau s’ouvre. Un charmant petit poney entre dans le bureau]
Lisa : [Sous le charme] Ooooooooh ! Elle est vraiment jolie !...Mais ma réponse est toujours non !!
M. Burns : Sucre d’orge ! Rosée des prés ! [Deux autres poneys entrent dans le bureau. Les 3 poneys se mettent sur leurs pattes arrière et se mettent à marcher en file indienne]
Lisa : [Sous le charme] Oooooooooooh ! Oooooh ! Oooooooh ! [Les poneys se remettent sur leurs 4 pattes] Ils sont magnifiques ! Et leur haleine sent le bonbon à la menthe... [Reprenant ses esprits] Non ! Non ! Vous ne m’achèterez pas avec des poneys ! [Aux 3 poneys. A contrecoeur] Partez mes chéris... allez... Zou ! [Les poneys deviennent alors très agressifs. Ils ont des dents pointues et une longue langue fourchue]
Poneys : Chhhhhhhhhhh !! [Ils s’en vont]
M. Burns : Très bien. Tu as eu ta chance ! Je vais te déchiqueter comme une carte de Noël ! Fiche le camp !
Lisa : Je ne peux pas ! Ma mère ne vient pas me chercher avant une heure ! [Burns retrouve son calme et s’appuie sur son bureau en soupirant. Il attend quelques secondes avant de reparler]
M. Burns : Dis-moi... Qu’est-ce que tu penses de la musique populaire d’aujourd’hui ?
Lisa : Je pense que ça détournait les gens de problèmes de société plus importants.
M. Burns : Seigneur ! Tu es toujours aussi sérieuse !?

SEQ 21 – EXT/JOUR Dans la rue – Voiture de Marge[Homer conduit pendant que Bart, Lisa, Milhouse et Nelson lancent les journaux par les vitres. Sur la première page, on voit comme titre : « Lisa à Burns : Va te faire voir ». Sur l’article d’en dessous on voit une photo de Ralph, le doigt dans le nez. Il est inscrit à coté « Ralph Wiggum a obtenu un oscar »]
[Une voiture noire arrive à toute vitesse et roule aux coté de l’auto de Marge. Le véhicule bouscule la voiture de Marge puis s’en va]
Homer : Andouille de bonne femme au volant ! [Un hélicoptère noir aplatit le toit de la voiture puis redécolle] Andouille de bonne femme pilote ! [Un homme sur un transporteur électrique arrive près de la voiture et la bouscule un peu. Homer perd le contrôle de son véhicule et la voiture va se crasher dans un champ] Personne n’a rien ? [Comme personne n’est blessé, ils sortent tous de la voiture et ils se rendent compte qu’ils se trouvent dans une réserve de crotales. Des centaines de serpents les entourent]
Tous : Aaaaaaaaah !!

SEQ 22 – INT/JOUR Maison des Simpson – Garage[Les enfants sont revenus de la réserve de crotales. Ils sont tous blessés et démoralisés]
Lisa : Vous allez pas me lâcher ! On est les seuls à s’opposer à monsieur Burns !
Milhouse : Je suis désolé Lisa... Ah au fait, le récit que j’ai envoyé de Bagdad était entièrement bidon. En réalité j’étais Bassora. [Milhouse, Nelson et Martin s’en vont]
Lisa : Tout le monde s’est dégonflé !...A part Ralph qui a été débauché par le Chicago Tribune ! [Elle prend un exemplaire du Chicago Tribune. On voit une photo de Ralph qui réfléchit avec écrit en dessous : « Je sais prendre le bus »] Je crois qu’il ne reste plus que moi...
Bart : [Qui est en train de dessiné, couché sur le sol] Va faire ton numéro de pleureuse ailleurs ! Tu me caches la lumière !
Lisa : [Heureuse] Oh, Bart ! Tu es resté !?
Bart : Ouais. J’ai appris un truc important ici : Le feutre est plus puissant que le venin du vieux Burns... [Il lui montre son dessin]
Lisa : Oooooh ! C’est magnifique !

SEQ 23 –INT/JOUR Centrale nucléaire – Bureau de Burns[Burns voit le dessin que Bart a fait dans le nouveau numéro de « La robe rouge ». C’est une caricature de Burns qui attache un chien sur un chemin de fer. Sur le chien il est inscrit « Liberté d’expression ». Une locomotive, à la tête de Smithers se dirige vers le chien attaché. On peut aussi voir le principal Skingratte en arrière plan]
M. Burns : C’est un scandale ! Depuis quand a-t-on le droit de caricaturer les gens connus !?
Smithers : Vos hommes de main ont failli la tuer !
M. Burns : On peut pas me tenir pour responsable des ordres que mes hommes de main ont reçus !
Smithers : Il y a peut-être une façon non-violente de la faire taire...
M. Burns : La non-violence n’a jamais mené à rien !... [Ils ne disent plus rien pendant quelques instants] Entendu jeune godluro ! J’essayerai votre méthode.

SEQ 24 – INT/NUIT Maison des Simpson – Garage[Lisa élabore son prochain journal. Soudain, le courrant se coupe dans toute la maison]
Lisa : Mais qu’est-ce qui ?...Papa ! Monsieur Burns nous a coupé le courrant ! Comment je vais imprimer mon journal !? [Homer entre dans la pièce avec 2 pilles dans les mains]
Homer : Ces pilles peuvent tout faire marcher dans la maison... [Il met les pilles dans la radio et l’allume. On entend « Wannabe » des Spice Girls. Homer se met à chanter et danser puis, quelques secondes après, les pilles sont mortes] Ca valait quand même le coup !

SEQ 25 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Couloir[Lisa se dirige vers son casier]
Lisa : [Enervée] Saleté de Burns ! Il me prive de courrant, il me discrédite auprès des banques !...
Skinner : Euh Lisa... J’ai la réponse à ton problème...
Lisa : Vous n’êtes pas en colère à cause du principal Skingratte ?
Skinner : Ha ha ha ha ! Tu plaisantes ? Ca m’a plu ! J’ai eu un principal comme ça... Bon, suis-moi...

SEQ 26 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Débarra[Skinner et Lisa entrent dans un débarra. Il y a une sorte de vieille imprimante posée sur un bureau]
Lisa : Oh, qu’est-ce que c’est ?
Skinner : Ca, jeune fille, ça s’appelle une Rodéo. Avec ça on duplique des documents à la main. Pas besoin d’électricité. [Il tourne la manivelle de l’appareil. Il découvre alors une feuille de papier qui s’y trouve depuis plusieurs années. Il hume l’odeur de la feuille] Aaaaaah ! Ca me rappelle des souvenirs !
[Flash-back. On voit Skinner, lorsqu’il était sergent au VietNam en 1968. Il est sous une tante en train d’imprimer un document avec sa Rodéo. Soudain, des Vietnamiens entrent dans la tante et braquent leurs armes sur lui]
Vietnamien : Di-di mau ! Di-di mau ! [Ils emmènent Skinner. On voit ce qu’il était en train d’imprimer. Une chaise est dessinée sur la feuille et est accompagné de cette phrase : « Chaise à vendre. 5$ »]
[Retour au présent]
Skinner : [D’un air triste] Un beau jour, en 1992, j’ai finis par retrouver la chaise en question, mais ce n’était plus pareil. [Une larme coule sur sa joue]

SEQ 27 – INT/NUIT Maison des Simpson – Garage[Lisa utilise la Rodéo pour imprimer son prochain journal. Le titre de celui-ci est : « Na, na, na, nous revoilà ! »]

SEQ 28 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Bureau de Burns[Burns lit le journal de Lisa]
M. Burns : Oh seigneur ! Je suis en guerre avec une petite fille, et je vais la perdre ! Il me faut faire appelle à la ligue du mal ! [Il appuie sur un bouton qui se trouve sur son bureau. La bibliothèque se lève et laisse place à un lieu secret. On y découvre plusieurs squelettes autour d’une table] Ma ligue ! Ma merveilleuse ligue ! Tous morts !
Smithers : Même les monstres ont besoin d’air !
M. Burns : Flûte ! Enlevez-leur leurs montres !...Je dois trouver un autre moyen de faire taire cette gêneuse...
[Plus tard. Homer se trouve dans le bureau de Burns]
M. Burns : Alors... Votre fille a-t-elle toujours été une petite agitatrice vertueuse ?
Homer : Ah ouais ! Elle veut toujours faire faire des progrès à l’humanité !
M. Burns : Fascinant ! Continuez !
Homer : Oh, attendez voir ! Vous essayez de me faire dire du mal de Lisa ?
M. Burns : Ho ho ho ho ! Vous avez vu clair dans mon jeu, bravo !...Prenez des médicaments, ils sont mérités. [Smithers s’approche d’Homer avec un plateau remplis de médicaments en tout genre]
Homer : Ben... Si c’est votre coutume... [Il prend tous les médicaments et les avale]
M. Burns : Maintenant, dites m’en plus sur votre fille... et parlez dans la lampe ! [Il met une lampe de chevet sur le bureau. On voit très nettement un micro à l’intérieur de la lampe]
Homer : [Sous l’effet des médicaments] Entendu. Elle adore le bouddhinisme, dénoncer des trucs et elle est contre la pollution malgré ce que je lui dit.
M. Burns : Une tordue de gauchiste, hein ? Elle a un amoureux ?
Homer : Y a ce loser de Milhouse qui lui tourne autour... Hi ! C’est drôle un idiot qui sait pas qu’il est idiot !
M. Burns : [Il rigole] Ouiiii ! Rien n’est plus pitoyable que l’aveuglement... [Il se lève et se regarde dans le miroir. Son reflet est habillé d’un beau smoking mauve. Il a plus de cheveux et a une petite moustache] Hello Charlie le tombeur ! Hé hé hé hé hé !

SEQ 29 – INT/NUIT Maison des Simpson – Garage[Lisa lit le journal de Burns a publié. On y voit Homer, parlant dans la lampe de Burns. Il a l’air saoul à cause des médicaments. Comme gros titre, on peux lire : « Lisa est barjo d’après son père »]
Lisa : Papa ! Comment as-tu pu dire ces horreurs !?
Homer : Je te demande pardon trésor... mais j’ai aussi dit du bien de toi. Regarde à la rubrique mode. « Fausse perlouse mais vraie beauté ».
Lisa : [Triste] En tous cas, Burns ne peut plus rien me faire. Il m’a tout fait. [Une camionnette du Springfield Shopper passe devant la maison. Un homme lance un autre journal dans le garage. On voit sur celui-ci les photos de Lisa et Milhouse, et le titre : « Lisa aime Milhouse »] Lisa aime Milhouse !!? Ooooooh ! [Elle voit que la phrase « Lisa aime Milhouse » est projetée sur la lune grâce à des lasers. La phrase se change ensuite en une représentation de Lisa embrassant Milhouse] Oooooh ! Nooooooooon !!

SEQ 30 – INT/NUIT Maison des Van Houten – Chambre de Milhouse[Milhouse voit la phrase et le dessin dans la lune]
Milhouse : Bien joué mon petit Milhouse !

SEQ 31 – EXT/NUIT Devant le manoir de Burns[Burns projette le message sur la lune grâce à un appareil laser]
M. Burns : Ha ! C’est aussi facile que d’écraser une fourmi ! Vous savez... [Une fourmi passe justement par là. Burns met le pied dessus pour l’écraser mais l’insecte est plus fort et le repousse. Burns tombe par terre et est apeuré] Prend mon portefeuille et va-t-en !

SEQ 32 – INT/NUIT Maison des Simpson – Garage[Lisa imprime une autre page avec la Rodéo. Sur celle-ci il est inscrit : « Edition finale. J’abandonne »]
Lisa : C’est pas juste ! [Elle pleure] [Homer s’apprête à monter dans sa voiture mais il voit sa fille pleurer]
Homer : Oooooh ! Je supporte pas de voir un de mes enfants pleurer... [Il ferme la porte du garage, mais il l’entend encore pleurer] Ooooh ! Je l’entends encore. Faut que je fasse quelque chose.
[Plus tard. Homer a prit la place de Lisa. Il inscrit quelque chose sur sa machine à écrire]
Marge : Tu es drôlement doué. Tape-tape-tape-tape !
Homer : [Chiffonnant la feuille qu’il vient d’écrire] Marge, je vais passer une nuit blanche pour ma pitite fille. Fais un litre de café... bois-le et prépare des cotes de porc.
Marge : Oooooh ! On fait mieux comme anniversaire !

SEQ 33 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Le bus scolaire s’arrête devant la maison. Lisa descend du véhicule d’un air triste. Quand elle arrive près de la porte, elle trouve une page de journal]
Lisa : « Le Homer Times » ? [Le titre de l’article est : « Ma fille, le héros ». Lisa, heureuse, lit l’article]
Homer : [Voix off] « Tout ce que ma fille a fait c’est pousser les gens à penser par eux même. Je suis pit-être son père, mais quand je serai grand, j’aimerai être exactement comme elle... Mais en restant un mec ! » [Homer se trouve derrière Lisa]
Lisa : Ooooooh, papa ! Ca me touche beaucoup ! [Elle l’enlace] Malheureusement, je sais qu’un petit journal ne peut rien changer dans ce monde... [Elle reçoit une page de journal dans le visage. Lisa regarde ce qui est écrit dessus] « La voie de Barney » ? [C’est Barney qui lui a jeté un journal à la figure. Il porte une sacoche avec d’autres pages de son journal et quelques bières]
Barney : Lisa, j’ai compris grâce à toi l’importance d’une presse libre et indépendante, alors j’ai fais mon propre journal. Bien que j’ai pioché l’essentiel dans des dépêches d’agence... Burp ! [D’autres personnes ont fait leur propre journal et le livre dont Nelson, l’Abeille Espagnole, Lenny... ]
Lenny : Eh ! Qui veut un exemplaire des « Echos de Lenny » ?
Lisa : Vous avez un journal vous aussi !?
Lenny : Oui, tu sais, en lisant dans le « Homer Times » tout ce que tu avais fais pour nous, je me suis dit que je devais commencer à me poser mes propres questions. Et découvrir la vérité sur certaines choses. [Il déplie la page de son journal. On voit la photo de Carl dessus et le titre : « La vérité sur Carl : Il est génial »] Il fallait que ça se sache.
Willie : Qui veut le « Willie plouc News » ? Je passe en revue les nouveaux tracteurs... sont tous merdiques !
Homer : Tu vois Lisa, au lieu d’avoir un gros bonnet qui contrôle tous les médias, maintenant on a des centaines de crétins qui impriment leurs opinions sans aucun intérêt.
Lisa : Rien ne pouvait me rendre plus fière. [Patty et Selma livrent aussi leur journal]
Patty : Etes-vous une Patty ou une Selma ? Faite votre test... [Le capitaine McCallister a acheté le journal de Patty et Selma et fait le test]
McCallister : Ca par exemple ! Je suis une Selma !

SEQ 34 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Bureau de Burns[Burns et Smithers voient par la fenêtre que tout le monde distribue son propre journal]
M. Burns : Il faut croire qu’il est impossible de contrôler tous les médias... À moins de s’appeler Rupert Murdock. C’est un être magnifique !
Smithers : Je suis on ne peux plus d’accord. [Burns et Smithers regardent dans notre direction en souriant d’un air hypocrite. Ils nous fixent quelques instants puis s’éloignent de la fenêtre]
M. Burns : Smithers, je suis un homme fier. Il m’est difficile d’admettre une défaite, mais j’ai un truc infaillible pour me remonter le moral... Le shopping !

SEQ 35 – Photos[On voit une succession de photos de Burns faisant du shopping. On voit d’abord Burns portant un manteau de fourrure, puis achetant un mixer à l’ado boutonneux. Ensuite on le voit essayer une paire de rollers. C’est Smithers qui l’aide à les enfiler. Le vendeur a l’air fâché. Sur la 4ème photo, Burns et Smithers ont des costumes de marin. Sur la suivante, Burns se trouve sur un escalator et Smithers sur un autre escalator allant dans l’autre sens. On voit ensuite les 2 hommes mangeant dans un fast food. Sur la 7ème, Burns achète un verre à cocktail énorme. Smithers a l’air fâché. Sur la dernière photo, Smithers porte Burns dans ses bras. Celui-ci a un ballon de baudruche et il c’est endormit]
Script écrit en janvier 2006 par Lenny Bar
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2017 The Simpsons Park