Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

22/11/2017
La chaîne FOX News n'a pas apprécié l'épisode Ce fou d'Monty (s22) où l'on pouvait voir un hélicoptère de leur chaîne afficher le slogan « Pas raciste, mais N°1 auprès des racistes ». Les auteurs vont pourtant de rajouter de l'huile sur le feu en brocardant la chaîne dans deux autres épisodes de la saison.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Chef de cœur
Homer et le chef Wiggum se lient d'amitié...
25/11 à 19h55 (W9)
Tous les goûts sont permis
Marge participe à un concours de cuisine...
25/11 à 20h25 (W9)
Coucher avec l'ennemi
Nelson vient habiter chez les Simpson...
25/11 à 21h00 (W9)

Derniers commentaires

Les Simpson59 | Carnat89 un grand merci à toi je suis tellement pressé et hâte de voir à la télé (Enfin, les dernières saisons vont être diffusées en VF)

Carnat89 | Pour ceux qui cherche le dossier de presse en question, il est disponible ici :... (Enfin, les dernières saisons vont être diffusées en VF)

romualdderon2 | De très bonnes audiences. (29x06 - The Old Blue Mayor She Ain't What She Used To Be)

Zozo 5 | J'adore ces vidéo. (Parlons Simpson #27 Lisa)

alexandreleblanc | Merci beaucoup Florian! Et en effet, il aurait pu être bien meilleur (29x05 - Grampy Can Ya Hear Me )

Script : Le quatuor d'Homer

SEQ 1 – EXT/JOUR Foire aux puces de Springfield[Des centaines de personnes parcourent les différents stands. Quimby attend sur une estrade, derrière un pupitre, entouré de ses gardes du corps]
Quimby : Des blattes humaines qui se nourrissent des ordures des autres. La seule chose qu’on ne puisse pas acheter ici c’est la dignité. [Dans le micro] Bienvenue, troqueurs, à la foire au troc de Springfield ! Ich bin ein client de la foire au troc de Springfield ! [La foule l’ovationne] [A ses gardes du corps, soudain l’air blasé] J’ai besoin d’un verre et d’une douche.

SEQ 2 – EXT/JOUR Foire aux puces de Springfield – Stand de Moe[Moe tient un stand sur lequel sont posées des coquilles d’huîtres ornées d’une paire d’yeux, d’un nœud papillon, d’une perruque rousse et de rouge à lèvres. Le stand s’intitule « ARTISANAT de MOE » mais le « A » du milieu est tombée]
Moe : Coquilles d’huîtres ! Peintes à la main pour ressembler à Bette Midler ! Vous allez adorer l’huître Midler ! [Il actionne la coquille d’huître comme une marionnette et prend une voix féminine] Bande d’enfoirés ! J’ai passé la nuit les jambes en l’air ! Yi ha ha !

SEQ 3 – EXT/JOUR Foire aux puces de Springfield – Stand de Ned[Bart, Milhouse et Nelson regardent le stand qui propose des cartes gratuites]
Bart : Woua, la vache ! Des cartes de collection gratuites ! [Milhouse s’empare d’une carte signée représentant un pèlerin]
Milhouse : Wouaaa ! Joseph d’Arimathie ! [Il tourne la carte et lit le dos qui affiche les « scores » du prêcheur] 26 conversions en 46 après Jésus Christ !
Nelson : [Émerveillé lui aussi] Oh ! Une carte de recrue de Mathusalem ! [La carte représente un vieillard se tenant sur un grand bâton]
Ned : Ha ha ha ! Eh bien les enfants qui aurait cru qu’apprendre les religions pouvait être amusant !
Bart : « Religions » ?
Milhouse : « Apprendre » ?
Nelson : Tirons-nous les mecs ! [Ils s’enfuient en courant]
Ned : Eh !

SEQ 4 – EXT/JOUR Foire aux puces de Springfield – Stand de jouets[Lisa fouille dans un carton remplit de vieux jouets]
Lisa : Oh, une authentique Malibu Stacy de 1958 ! [Elle sort une Malibu Stacy aux seins démesurés] Ooouh !
Brocanteur : Ouais on l’a retiré du marché parce qu’un mioche s’est crevé les deux yeux avec !
Lisa : Oh, mon Dieu !

SEQ 5 – EXT/JOUR Foire aux puces de Springfield – Stand de Herman[Skinner regarde les antiquités militaires que propose Herman. Il prend entre ses mains un heaume rudimentaire]
Skinner : [En lisant l’inscription sur le casque] « Prisonnier 24601 ». Ho ho ho, mon Dieu, j’ai porté ça pendant 2 ans dans un centre de prisonniers vietcong. Je croyais jamais revoir cette beauté. [Il l’enfile] Elle me va toujours.
Herman : Le monde est petit, hein.
Skinner : Ca c’est vrai. Ca c’est bien vrai.

SEQ 6 – EXT/JOUR Foire aux puces de Springfield – Stand de Melle Glick[Homer fouille dans un carton sur lequel est inscrit « Tout à 5 centimes »]
Homer : Ouh, 5¢ la pièce ! [Il en sort l’exemplaire original de La Déclaration d’Indépendance Américaine] De la merde ! [Puis il sort le numéro 1 du fameux magasine « ACTION COMICS »] De la merde ! [Il s’empare d’une planche de timbres représentant un avion qu’il tient à l’envers] Oh, l’avion est à l’envers ! [Il sort du carton un luth signé par le célèbre Stradivarius] « Strad-avarié » ? [Il le balance derrière-lui]

SEQ 7 – EXT/JOUR Foire aux puces de Springfield – Stand des Simpson[Marge tient un stand dans lequel elle vend notamment des tableaux comme celui de Homer affalé sur le canapé ou encore celui du bateau accroché dans le salon TV. Elle essaye de vendre un collier fait avec des os de poulet à un homme]
Marge : Votre adolescent de fils ou de fille trouvera ce collier d’os de poulet portes-bonheur super cooool.
Homme : Ca m’étonnerait que mon fils ou fille soit bête à ce point-là. [Il s’en va]
Marge : Hmmm !

SEQ 8 – EXT/JOUR Foire aux puces de Springfield – Stand du vendeur de BD[Bart et Lisa regardent les disques vinyle tous vendus pour 1$. Bart prend un disque intitulé « C’fabuleux – C’merveilleux, C’Krusty ». Il le repose et attrape le disque de derrière représentant un homme blasé regardant trois écureuils, tous habillés en personnages célèbres (un en Mario, un en Simplet et un en Maggie) faire une pyramide devant lui]
Bart : Qu’est-ce que c’est que ce truc ?
Vendeur de BD : « Melvin et les écureuils ». Ca faisait partie de l’invasion des rongeurs yéyés des années 60. [Il met le disque. La chanson est chantée par des voix de dessin animé. Bart et Lisa se regardent, étonnés]
Lisa : Oh Bart regarde ! C’est papa ! [Elle montre une pochette de vinyle intitulé «Rencontrez les Bémol ». Sur la pochette on voit la tête de Apu, Barney, Skinner et de Homer]
Bart : P’pa, quand c’est que t’as enregistré un album ?
Homer : Ca m’étonne que tu t’en souviennes pas fiston : ce n’était que y a 8 ans !
Bart : P’pa, grâce à la télé j’arrive même pas à me rappeler ce qui s’est passé y a 8 minutes ! [Tout le reste de la famille éclate de rire] Nan sérieux, je peux pas. C’est un grave problème. [Ils rient de plus belle. Bart se joint à eux. Quelques instants plus tard il s’arrête de rigoler] Pourquoi on rie, là, tous ?
Homer : [En rigolant] On s’en fout !! [La famille se calme] Bon, enfin, tout ça est arrivé pendant cet été magique de 1985. Cruz Castillo quittait la série de « Santa Barbara » pour conquérir Hollywood, « Nouvelles frontières » faisait connaître l’avion à une génération de péquenauds et moi j’étais dans un quatuor de voix d’hommes...

SEQ 9 – INT/JOUR Springfield, 1985 – Caverne de Moe[L’insigne indique qu’il s’agit de la caverne de Moe et non pas du Bar. Moe souffle dans un sifflet]
Skinner : [Sur une scène devant un micro. En chantant] Hello !
Homer : [En chantant] Hello !
Wiggum : [En chantant] hello !
Apu : [En chantant] Hello !
Le quatuor : [En chantant] Hello, my baby! Hello, my honey! Hello my ragtime! Ragtime gal! [Moe regarde les quatre hommes chanter en essuyant des choppes]
Homer (narrateur) : Tous les après-midi, chez Moe, le Chef Wiggum, le Principal Skinner, Apu et moi, nous nous réunissions pour chanter et faire délirer les foules. [Des roses et des culottes sont lancés sur la scène. On voit qu’il n’y a en fait que Barney qui regarde et qui lance plein d’objets sur la scène]

SEQ 10 – EXT/JOUR Foire aux puces de Springfield – Stand du vendeur de BDBart : Des voix d’hommes ? Mais c’est plus à la mode depuis 1906. Saperlipopette !
Homer : Bart, qu’est-ce que je t’ai dit ?
Bart : De na pas jurer comme un vieux chercheur d’or de 1890, sapristi !
Homer : Bon, enfin, le rock’n’roll faisait du sur-place, « Culture Club » n’arriverait que dans 7 ans et il fallait quelque chose pour remplir ce vide. Et ce quelque chose était les voix d’hommes.

SEQ 11 – INT/JOUR Springfield, 1985 – Maison de retraite[Le quatuor se produit sur une scène de la maison de retraites devant une poignée de retraités]
Skinner : [En chantant] Goodbye,
Homer : [En chantant] Goodbye,
Wiggum : [En chantant] Goodbye,
Apu : [En chantant] Goodbye,
Ensemble : [En chantant] Goodbye, my Coney Island baby,
Abraham : [Par dessus la chanson] C’est mon fils qui chante, là !
Le vieux fou : [Par-dessus la chanson] Qui ? le gros cul qui perd ses tifs ?
Ensemble : [En chantant] Farewell, my own true love, True love, True love,
Abraham : [Par dessus la chanson. Un peu géné] Euh... non... le basané.
Homer : My baby...

SEQ 12 – INT/JOUR Springfield, 1985 – Prison de Springfield[Le quatuor se produit devant des prisonniers]
Wiggum : Never gonna see you any,
Le Serpent : [Par dessus la chanson. Il tient une pierre dans la main] Je vais me le faire ce flic ! Juste entre les deux yeux ! [Il arme son bras mais son visage s’adoucit soudain] Dés que la chanson sera terminée.
Ensemble : Never to return again,
Goodbye, my Coney Island babe! [Les prisonniers applaudissent. Une Pierre est lancée sur Wiggum qui s’écroule. Le Serpent éclate de rire en se frottant les mains]

SEQ 13 – INT/JOUR Springfield, 1985 – Église de Springfield[Le panneau affiche : « Aujourd’hui : Notre ami, le saigneur (« What a f iend we have in god » en VO. Le « r » de « friend » est tombé) Mais aussi : Les Bémol ». Le quatuor se produit devant le « tout Springfield » qui est venu assister à la messe. Tout le monde est entraîné par la musique sauf Ned qui a l’air horrifié]
Ensemble : [En chantant] Goodbye, my Coney Island baby,Farewell, my own true love,True love,True love,Never gonna see you any...
Ned : Vous savez révérend, ce n’est pas vraiment un hymne.
Lovejoy : [Agacé] Ned, il y a une tâche d’huile dans le parking qui ressemble à la tête de Saint Barnabé.
Ned : Oh, Bonté du ciel ! [Il s’en va en courant]

SEQ 14 – INT/NUIT Springfield, 1985 – Caverne de MoeHomer : [En chantant] So, goodbye !
Wiggum : [En chantant] Farewell !
Apu : Achetez tout chez Apu !
Ensemble : [En chantant] Goodbye, my Coney Isle!Goodbye, my Coney Isle! Goodbye, my Coney Island babe!
[La vingtaine de personnes dans le public applaudit. Homer se dirige vers Moe qui lui sert une bière. Un homme à la queue de cheval s’approche de lui]
Nigel : Homer, je suis agent artistique et je veux représenter votre groupe. [Il lui tend sa carte sur laquelle est inscrit : « Impresario NIGEL –Découvreur de stars –Faiseur de fortune »]
Homer : C’est vrai ?
Nigel : Ouais, vous êtes des cracks ! Tous sauf le type de la police, là. Il fait trop Village People. Tu vois, il faut le remplacer.
Homer : Laissez-moi m’en occuper.

SEQ 15 – INT/NUIT Springfield, 1985 – Voiture d’Homer[Homer roule sur une petite route au milieu d’une forêt. Wiggum est assis à coté de lui et penche sa tête par la fenêtre en tirant la langue tel un chien]
Wiggum : [Très enthousiaste] Où est-ce qu’on va ? Où est-ce qu’on va ? [Homer s’arrête et ouvre la portière]
Homer : Sauve-toi mon garçon. T’es libre maintenant ! [Wiggum descend, Homer redémarre et s’en va à toute allure]
Wiggum : Non ! Non ! Non ! [Il hurle à la mort comme un loup]

SEQ 16 – INT/JOUR Springfield, 1985 – Caverne de Moe[Homer, Skinner et Apu sont réunis devant Nigel]
Skinner : Principal Seymour Skinner. [Il lui sert la main]
Apu : Apu Nahasapeetilapetiloub [Il lui sert la main]
Nigel : Oh, impossible pour l’affichage, fils. Désormais tu t’appelleras Apu de Beaumarchais.
Apu : C’est un grand déshonneur pour mes ancêtres et mon Dieu !... Mais, bon, d’accord.

SEQ 17 – INT/JOUR Springfield, 1985 – Auditorium[Apu, Skinner, Homer et Bart sont assis dans le public.]
Homer (narrateur) : Le lendemain, on a commencé les auditions pour le remplacement du Chef Wiggum. [Abraham est sur la scène habillé en costume cravate]
Abraham : [En chantant faux et en se trémoussant] Le vieux McDoule avait une ferme, I-Aïe –I-aïe Oule !Et dans cette ferme il avait une poule,Une très jolie poooouuule ! Bouge tes fesses vers le haut,Remue ton cul vers le bas !
Homer : Quitte tout de suite cette scène !
Abraham : Je veux bien, mais je peux pas.
[Willie auditionne]
Willie : [En chantant] When you’re alone,And life is getting you lonely,You can always go –ach! Doontoon !
Apu : SUIVANT !!
[Jasper auditionne]
Jasper : [En chantant d’une voix chevrotante] Thème principal d’un film, C’est le thème principal d’un fiiiilm ! Mais je... Mais jeeee... Sais plus lequel !
Homer, Skinner & Apu : Suivant !
[Wiggum auditionne. Il est déguisé afin qu’on ne le reconnaisse pas. Il porte une fausse moustache et un chapeau haut-de-forme]
Wiggum : [En chantant] Si je marchais comme un animal,Parlais comme un animal, Grognais, criais, hurlais comme un animal... [Son postiche tombe]
Skinner : Doux Jésus ! Dr Dolittle c’est le Chef Wiggum !
Wiggum : Si je volais comme un animal ! [Il traverse la fenêtre] Youpi !!

SEQ 18 – INT/NUIT Springfield, 1985 – Caverne de Moe[Homer, Apu et Skinner sont accoudés au comptoir l’air dépité et abattu]
Homer (narrateur) : On allait de nullités ne nullités dans ces auditions. Lorsque...
Barney : [Des toilettes. En chantant d’une superbe voix] Over in Kallerney, So many years ago. [Les trois hommes paraissent interloqués]
Apu : Mais quelle voix !
Skinner : Mais qui est-ce donc ?
Barney : [Des toilettes. En chantant] Me mother sang this song to me In tones so soft and... [Il rote]
Homer + Apu + Skinner : Barney !

SEQ 19 – INT/NUIT Springfield, 1985 – Caverne de Moe – Toilettes[Barney est à quatre pattes et à l’air de chercher quelque chose]
Barney : [En chantant] Just a little Irish ditty, [Homer, Apu et Skinner entrent dans les toilettes]
Homer : Barney, ça te dirait de chanter dans notre groupe ?
Barney : Bien sûr, pourquoi pas ? Voyons, où est mon cure-dents ? [En chantant] Too-ra-loo-ra-loo-ra Too-ra-loo-ra-li

SEQ 20 – INT/NUIT Springfield, 1985 – Caverne de Moe[Le bar est rempli d’une foule en colère. Ils brandissent des panneaux comme « Barney craint ! » où « On veut Wiggum ! » sous le regard satisfait du Chef de la police]
Foule : [En colère] Wiggum est notre idole, Barney à la casserole ! Wiggum est notre idole, Barney à la casserole ! Wiggum est notre idole !
[Le quatuor est sur la scène et commence à chanter]
Barney : Sweet Adeline .
Ensemble : Sweet Adeline.
Barney : My Adeline.
Les 3 autres : My Adeline.
[La foule est en délire. Les femmes pleurent. Désormais les gens portent des panneaux tels « Barney, c’est Dieu », « Barney n’est pas naze » ou encore « Barney si, Wiggum non »]
Foule : [Hystérique] Barney est notre idole, Wiggum à la casserole ! Barney est notre idole, Wiggum à la casserole ! [Wiggum, honteux, s’en va]
Moe : [A Nigel] Eh, ces nanas que cous avez payé pour hurler font du bon boulot.
Nigel : J’ai payé personne pour hurler.
Moe : Hein ??!!

SEQ 21 – EXT/NUIT Springfield, 1985 – Devant la caverne de Moe[Le quatuor, suivit de Nigel sortent du bar]
Barney : Alors, les cracks. On, casse la braque, hein !
Skinner : Il ne reste plus qu’une question à régler messieurs : Comment allons-nous nous appeler ?
Nigel : Que diriez vous de « Charmant Homer Simpson Plus 3 » ?
Barney : Ca ça me botte !
Apu : Pas moi ! Ca j’aime pas du tout !
Skinner : Euh... Non, il nous faut un nom spirituel, avant tout, mais qui sonne de moins en moins drôle plus on l’entend.
Apu : Que diriez-vous de « Les Bémol » ? [Tout le monde éclate de rire]
Skinner : Parfait.
Homer : Les Bémol ! [Il met sa main au centre]
Skinner : Les Bémol. [Il pose sa main sur celle d’Homer. Barney et Apu les imitent]
Apu : Les Bémol.
Wiggum : [Il sort de nulle part. En posant sa main sur celles des autres] Les Bémol. [Le quatuor lui jette un regard noir. Il rigole nerveusement] On gagne pas à tous les coups. Hein ? Hé hé !...Je vous arrête tous !

SEQ 22 – EXT/JOUR Route - Voiture[Les Simpson reviennent des puces, la voiture chargée de babioles en tous genres]
Homer : La récolte a été bonne ?
Bart : Moi j’ai acheté ce porte-crayon.
Homer : Héhé ! Super affaire ! Y a des années que j’avais pas vu de narguilés !
Marge : [dépitée] Personne n’a acheté mes colliers en os de poulet...
Homer : Ben y en a un qui s’est fait du fric ! J’ai vendu à un crétin notre pneu de secours ! [La voiture penche sur le côté et on entend un pneu se dégonfler] D’oh !

SEQ 23 – EXT/JOUR Route[La route à l’air d’être située au beau milieu du désert. On voit marge au loin qui marche avec le pneu dans les bras. Un panneau indique « Station essence – 20 Km ». Homer est assis avec les enfants devant la voiture]
Homer : Comme ça va prendre du temps avant que votre mère revienne avec le peneu, autant que je continue à vous raconter mon histoire. Maintenant que nous avions un nom, Les Bémol avaient besoin d’un tube. Quelque chose de nouveau, quelque chose d’emballant, un vrai produit des années 80 !

SEQ 24 – INT/JOUR Springfield, 1985 – Maison des Simpson – salon[Homer compose au piano]
Homer : [En chantant]
There was nothing in Al Capone’s vault, But it wasn’t Geraldo’s fault! – D’oh ! [Il déchire la feuille sur laquelle il écrivait et la jette dans la corbeille pleine à craquer. Marge arrive]
Marge : Regarde ce que j’ai. Je suis sûre que maintenant les gens vont cesser de tamponner exprès notre voiture. [Elle lui tend un autocollant « Bébé à bord » (Baby on board)]
Homer : Hmm, « Baby on board »... [Il se met à jouer du piano. Il chante]
Baby on board. Something, something Burt Ward. – Ce truc là s’écrit tout seul !

SEQ 25 – INT/JOUR Springfield, 1985 – Studio d’enregistrement[Les Bémol enregistrent leur chanson. Ils sont réunis devant le micro. Skinner est assis sur une chaise et joue de la guitare]
Ensemble : [En chantant] I’m telling you, It’s mighty nice. Each trip’s a trip to paradise, With my baby on boooaaard. [Nigel entre dans le studio]
Nigel : Messieurs, vous venez d’enregistrer votre premier numéro 1 !
Apu : Ah oui !
Homer : Ouaais ! Il me tarde de le dire à Marge !
Nigel : Ah ouais. La choucroute bleue, là. J’aimerais mieux que votre mariage reste secret. Vous savez des tas de femmes vont avoir envie de coucher avec vous et tout ça. Et on veut qu’elle puisse croire qu’elles pourront. ‘voyez ?
Homer : Ben heu... . Si je l’explique à Marge de cette façon, je suis sûre qu’elle va comprendre.

SEQ 26 – INT/NUIT Springfield, 1985 – Maison des Simpson – Chambre d’Homer et Marge[Marge pleure à chaud de larme sur le lit. Homer est assis à côté d’elle]
Homer : Voyons, ma chérie. C’est que jusqu’à quand qu’on finisse notre tournée en Suède.

SEQ 27 – INT/NUIT Springfield, 1985 – Maison de retraite[Abraham écoute la radio, assis dans son fauteuil. La chanson des Bémol passe]
Les Bémol : [A la radio] Baby on board, How I’ve adored That sign on my car’s windowpane,
[Jasper arrive, furieux]
Abraham : C’est mon fiston, Homer, qui chante.
Jasper : ‘Y a l’émission de Paul Harvey ! [Abraham change de station]
Paul Harvey : [A la radio] Et ce petit garçon que personne n’aimait, devint, en grandissant... le Général Gury.
Jasper + Abraham : Waw !
Paul Harvey : [A la radio] Et maintenant, vous connaissez la suite de l’histoire.

SEQ 28 – EXT/JOUR Springfield, 1985 – Mer – Bateau du Capitaine McCallister[Le capitaine McCallister combat sur le pont de son bateau, un calamar géant au harpon. On entend la chanson des Bémol qui vient de la cabine]
Les Bémol : [A la radio] Because I’m driving in the carpool lane,
[Le calamar et le capitaine semblent adoucis par la musique et arrêtent de se battre]
McCallister : Ah, Squidy, je te jure que j’ai rien contre toi. J’ai juste entendu dire que t’avais de l’or dans le bide. [Il éclate de rire]

SEQ 29 – INT/JOUR Springfield, 1985 – Maison des Simpson – Salon[Homer et Marge, qui a Lisa sur ses genoux, écoutent la chanson à la radio]
Les Bémol : [A la radio] With my baby on boooaard!!
Marge : Oh, Homer, tu vas devenir célèbre !
Homer : Oui mais je laisserais rien changer nos vies ! Je vais rester le père aimant que j’ai toujours été.
Marge : Tu as vu Bart ?
Homer : Je l’ai collé quelque part. [On le voit dans le sous-sol enfermé dans un panier à linge posé à l’enverre maintenu par une énorme pierre. Il fait cliqueter sa tasse en la passant sur les « barreaux » du panier]

SEQ 30 – EXT/JOUR Springfield, 1985 – Devant la maison de retraite[Homer cache les yeux de son père]
Homer : Regarde ce que j’ai pour toi papa. [Il dégage ses yeux de ses mains pour qu’il voie une superbe Cadillac rose enrobée d’un nœud rouge géant, garée devant la maison de retraite]
Abraham : Oh, Hom... [Il a l’air de s’étrangler] File-moi les clés !

SEQ 31 – EXT/JOUR Aéroport John. F. Kennedy, 1986[Les Bémol descendent d’un avion. On entend la foule hystérique hurler depuis la passerelle d’embarquement]

SEQ 32 – INT/JOUR 1986 – Conférence de presse[Les Bémol sont sur une scène face à une cinquantaine de journalistes. L’un d’eux prend la parole]
Journaliste : J’ai une question pour Apu de Beaumarchais : Est-il vrai que vous êtes arabes ?
Apu : [Avec un fort accent arabe] Par le grand Mahomet, je jure que c’est le mensonge !
Journaliste 2 : Barney, comment avez-vous rejoint le groupe ?
Barney : Ils m’ont trouvé à quatre pattes dans les toilettes. [Les journalistes éclatent de rire. Barney verse une larme]
Journaliste 3 : Principal Skinner, on vous a présenté comme le « petit marrant » du groupe. Cette réputation est-elle justifiée ?
Skinner : Oui... Oui, elle l’est. [L’assemblée éclate de rire à nouveau]

SEQ 33 – EXT/NUIT 1986 – Devant la Statue de la Liberté[Les Bémol donnent un concert en l’honneur du centenaire de la Statue de la Liberté]
Les Bémol : [En chantant] Goodbye, my Coney Isle, Goodbye, my Coney Isle, Goodbye my, Coney Island babe,Goodbye my Coney Island babe!
[Toute la foule applaudit. Le Président des USA et sa femme sont également présents]
Reagan : Ces saloperies de cérémonies ! Tout ce temps perdu où je pourrais travailler, maman !
Homer : [Dans le micro] On voudrait dédicacer la chanson suivante à une femme tout à fait spéciale. Elle vient d’avoir 100 ans et elle pèse plus de 200... tonnes. [Il fait un clin d’œil]
Homme : Cette énorme femme va tous nous dévorer !!! Haaaaaaaa !!! [Il saute dans l’eau]
Homer : Euh, je parlais de la statue...

SEQ 34 – INT/NUIT 1986 – Maison de Wiggum – Chambre de Wiggum[Wiggum regarde la télé, allongé dans son lit]
[A la télé, c’est l’heure du jeu JEOPARDY]
Art Fleming : Bon alors : Robinson Crusoé, le Titanic et le Chef Wiggum. [Il ouvre l’enveloppe] « Citez trois naufrages ». [Le public éclate de rire. Wiggum énervé, tire vers la télé à trois reprises avec son revolver mais la manque]
Sarah : [Réveillé par le bruit] Clancy ! Utilise la télécommande !! [Il prend la télécommande qui se trouve dans sa poche à revolver et change de chaîne. Une femme est interviewée]
Femme : Ne parlons pas du Chef Wiggum ! Ha ha ha ! [Wiggum jette son revolver sur l’écran ce qui a pour effet de le briser en son centre]

SEQ 35 – EXT/JOUR Route[Homer est toujours assis avec les enfants. Pendant ce temps Marge change le pneu crevé de la voiture]
Homer : On avait la fortune et la gloire. Il ne nous manquait plus que l’approbation des ringards des maisons de disques.

SEQ 36 – INT/NUIT 1986 – Hollywood - Auditorium[C’est la 29ème cérémonie annuelle des Grammy Awards. David Crosby est sur la scène et s’apprête à remettre un prix]
Crosby : Et le Grammy pour l’album de l’année de soul musique récitatif ou quatuor de voix d’hommes va à... [On voit les 4 nominés dans le public apparaître à l’écran simultanément. Parmi eux : Gala, les Dexys Midnight Runners et bien sûr les Bémol] les Bémol !!
Les Bémol : OUUUAAAAIIS !! [Ils montent sur la scène et Crosby leur remet le Grammy]
Crosby : Félicitations !
Barney : David Crosby, vous êtes mon idole.
Crosby : Vous aimez ma musique ?
Barney : Vous êtes musicien !?

SEQ 37 – INT/NUIT 1986 – Hollywood - Salle de réception[Une grande réception est donnée. Beaucoup d’artistes y sont conviés]
Homer (narrateur) : C’est là que j’ai vécu le plus grand moment de ma vie.
[Homer boit une coupe de champagne et avale l’olive de décoration. George Harrison s’approche de lui]
Harrison : Bonjour, Homer, je suis Georges Harrison.
Homer : Oh, mon Dieu ! Oh mon Dieu !...Où est-ce que vous avez trouvé ce brownie ?
Harrison : Là-bas. Il y en a toute une pile. [Homer se précipite vers les pâtisseries et s’en empiffre en les engloutissant à la pelle]
Homer : Oh, mon Dieu...
Harrison : Oh, quel gentil garçon... [Homer recommence à s’empiffrer]

SEQ 38 – INT/NUIT 1986 – Hollywood - Chambre d’hôtel[Homer est assis sur le lit et téléphone]
Homer : Lisa, t’as regardé les Grammy ?
Lisa : T’as battu les Dexys Midnight Runners ?
Homer : Mais, ils n’ont pas dit leur dernier mot.
Lisa : Tu me manques papa.
Homer : Toi aussi tu me manques ma chérie. [Il raccroche. Il a l’air déprimé et se dirige vers le balcon. Il observe la colline avec les grandes lettres blanches « Hollywood ». Il voit un panneau publicitaire pour le bourbon mettant en scène une famille heureuse] Oh... [Un groom le rejoint]
Groom : Voilà le champagne que vous avez commandé, monsieur Simpson.
Homer : Oh... Merci... [Il fouille dans ses poches mais n’a plus de monnaie] Tenez. [Il lui donne son Grammy]
Groom : Ho ! Une statue des Oscars !! Oh... nan... c’est un Grammy. [Il le jette par-dessus le balcon]
Homme : [Du bas] Eh, jetez pas vos ordures ici ! [Il le renvoie et il atterrit sur le front d’Homer qui tombe à la renverse sous le choc]

SEQ 39 – INT/NUIT Maison des Simpson – Salon[Homer, Bart et Lisa sont dans le salon, réunis pour ouvrir un carton marqué « affaires des bémol » Homer souffle la poussière et ouvre les deux pans]
Lisa : Ouah, regardez tous les produits dérivés des Bémol ! Boîtes à casse-croûte, tasse à café, mousse gag... [Elle sort un spray en forme d’Homer. Elle appuie dessus et une mousse s’échappe de la bouche de Homer]
Homer : Ils ont retiré la mousse du marché parce qu’ils ont découvert qu’elle était toxique ! Mais à mon avis quand on est assez bête pour bouffer ça on mérite de clamser ! ... Bart !
Bart : [De la mousse rose plein la bouche] Quoi ??
Lisa : J’arrive pas à croire que tu sois plus une vedette.
Bart : Qu’est-ce que vous avez fait ? Vous avez flippé comme les Beatles et dit que vous étiez plus grand que Jésus ?
Homer : Tu l’as dit mon petit ! C’est même le titre de notre second album ! [Ils sort un vinyle intitulé « Plus fort que Jésus – Les Bémol ». La pochette est illustrée par une photo du quatuor marchant sur l’eau] Mais on allait apprendre la dure loi du show-business : ce qui monte vite redescend aussi vite.
Lisa : Que fais-tu de Bob Hope qui est resté une énorme vedette pendant plus de 50 ans ?
Bart : Comme Sinatra.
Homer : Bon, enfin on commençait tous à en avoir ma...
Lisa : Dean Martin continue à bien vendre.
Bart : ‘Y a aussi Tom Jones.
Homer : La ferme !
[Marge arrive dans le salon, un plateau avec un pichet de limonade dans les mains]
Marge : Pendant que votre père était sur les routes j’ai passé mon temps à essayer de compenser son absence.

SEQ 40 – INT/JOUR Springfield, 1986 – Maison des Simpson – Cuisine[Bart et Lisa sont assis autour de la table. Pendant ce temps Marge fabrique un Homer avec un sac de pomme de terres, une poubelle et des ballons. Elle appuie sur un magnétophone]
Homer : [Du magnétophone] Salut les enfants. [Soudain la voix s’accélère] Je vous aime et je pense très fort à vous mes chéris !
Bart et Lisa : [Terrifiés] AAAAAAAAAAAAH !!!!!!!!! [Marge arrête le magnétophone mais fait tomber la « tête » du Homer] AAAAAAAAAHHHH !!

SEQ 41 – EXT/JOUR Springfield, 1986 – Maison des Simpson – Jardin[Petit Papa Noël creuse un trou et y enterre la tête du faux Homer]
Homer (narrateur) : Pendant ce temps le groupe avait ses propres problèmes.

SEQ 42 – INT/JOUR Springfield, 1986 – Studio d’enregistrement[Homer, Skinner et Apu enregistrent une chanson. Ils sont tous les trois mal rasés et ont l’air épuisés]
Ensemble : [En chantant] Pour soigner tous vos petits bobos, faites confiance aux baumes du Docteur Prau, pour toutes les peaux.
Apu : C’est encore pire que la chanson pour Monsieur T.
Homer : Je plains l’imbécile qui n’aime pas... le T. Mais où est Barney ?
Skinner : Oh, il est avec sa nouvelle fiancée, l’artiste conceptuelle japonaise. [Barney arrive aux côtés d’une femme asiatique. Ils sont tous les deux habillés en « beatniks »]
Barney : Le quatuor de voix commence à sentir le réchauffé. [Il met une cassette dans un magnétophone] Je vais lui faire connaître de nouveaux horizons. [La cassette démarre]
Fiancée japonaise : [Sur la cassette. Sans chanter] Number 8. [Barney rote] Number 8. [Barney rote] Number 8. [Barney rote] Number 8. [Barney rote. Skinner et Apu lèvent les yeux au ciel] Number 8. [Barney rote]

SEQ 43 – INT/NUIT Maison des Simpson – Salon[La famille s’est installée pour écouter l’histoire d’Homer]
Homer : Et puis vint le jour où on a su qu’on était fini.

SEQ 44 – INT/JOUR Springfield, 1986 – Studio d’enregistrement[Homer, Apu et Barney attendant dans le studio. Skinner arrive, le magasine « US » à la main]
Skinner : Messieurs ce magasine vient de sortir pour annoncer qui est « in » et qui est « out ».
Homer : On est « in » ?
Skinner : On est « out »...
Homer (narrateur) : Et nos chemins se sont séparés...

SEQ 45 – INT/JOUR Springfield, 1986 – Ecole élémentaire – Bureau du principal Skinner[Willie passe la serpillière. Skinner arrive, des lunettes de soleil sur le nez]
Skinner : Et bien, William, me revoilà. Alors, comment avez-vous passé votre été ?
Willie : J’ai gagné des millions sur ordinateur et je les ai perdus sur les champs de course.

SEQ 46 – INT/JOUR Springfield, 1986 – Mini Marché[Apu enfile sa tenue de travail]
Apu : C’est peut-être pas très glamour mais c’est un honnête travail. [Une femme et son bébé passent à la caisse]
Femme : Combien coûte ce quart de lait ?
Apu : 12$.

SEQ 47 – INT/JOUR Springfield, 1986 – Caverne de Moe[Barney et sa fiancée japonaise sont accoudés au bar]
Moe : Eh, Barney, qu’est-ce que ce sera ?
Barney : Je voudrais une bière, Moe.
Fiancée japonaise : Moi, je voudrais une simple prune flottant dans le parfum servie dans un chapeau d’homme. [Moe sort une choppe de bière et un chapeau contenant une prune dans du parfum de dessous le comptoir et les sert]
Moe : Voilà.

SEQ 48 – INT/JOUR Springfield, 1986 – Centrale nucléaire – Bureau d’Homer[Lenny et Carl discutent. Homer les rejoint]
Homer : Salut les gars ! Me revoilà !
Carl : Oh, c’est super. Ton remplaçant commençait à se fatiguer. [Il lui montre un coq en train d’appuyer à l’aide de son bec sur les boutons du tableau de bord] Eh, Queeny, tu peux y aller maintenant.
Homer : Je vais lui trouver un bon nid.

SEQ 49 – INT/NUIT Maison des Simpson – SalonHomer : C’est ce que j’ai fait. [Il se tape le ventre] Je n’oublierais jamais mes 5 semaines et demi en tête des ventes.
Bart : Ca alors, c’est une vache d’histoire !
Lisa : Mais, il y a encore des petites choses que je comprends pas : Comment se fait-il qu’on ait jamais entendu parler de ça jusqu’à aujourd’hui ?
Bart : Oui, et qu’est-ce que t’as fait de tout le fric que t’as gagné ?
Lisa : Pourquoi t’as pas accroché ton disque d’or ?
Bart : Depuis quand tu sais écrire une chanson ?
Homer : Hé hé hé ! Y a de parfaites bonnes réponses à toutes ces questions ! Mais ça devra attendre jusqu’à une prochaine soirée. Maintenant tout le monde au lit. [Bart et Lisa montent se coucher. Homer attend qu’ils soient partis pour regarder la pochette de leur album d’un air nostalgique. Il décroche le téléphone et compose un numéro]

SEQ 50 – EXT/JOUR Bar de Moe – Toit[Homer sort par la porte de secours sur le toit. Il rejoint Skinner, Barney et Apu qui l’attendaient là]
Skinner : Je ne me rappelle plus depuis quand on s’est pas retrouvé ensemble.
Apu : L’année dernière sur ce stupide « Tournez Carrousel ». [Barney attrape un micro et se met à chanter]
Barney : [En chantant] And one, and two, and three!
Skinner : [En chantant] Pom, pom, pom, pom.
Ensemble : Baby on board, how I’ve adored, that sign on my car’s windowpane. [Les passants s’arrêtent devant le Bar pour regarder le quatuor. Pendant ce temps un homme déguisé en mouche escalade un gratte-ciel mais personne ne lui prête attention]
Homme-mouche : Salut, c’est la Mouche qui vous parle ! Déconnez pas je suis resté debout toute la nuit pour teindre ma petite culotte ! [Un petit garçon vend des journaux dans la rue]
Vendeur de journaux : Édition spéciale ! « Les Bémol chantent sur le toit » !!
Passant : Quoi ? Donne m’en un petit ! [Il lui donne un billet et prend le journal] Nan mais attends une minute. ‘Y a rien dedans sur les Bémol ! [Le garçon s’en va en courant] Reviens petit escroc ! [Georges Harrison arrive dans sa limousine et s’arrête devant le toit pour écouter les Bémol]
Harrison : Eh, ça a déjà été fait ! [Sa limousine redémarre. Wiggum et Lou regardent aussi le quatuor]
Lou : C’est chouette, hein, chef ?
Wiggum : Tout à fait, Lou, tout à fait... . Envoie les gaz lacrymogènes !
Les Bémol : I’m telling you, it’s mighty nice. Each trip’s a trip to paradise, with my baby on boooaaard!!
[Tous les passants applaudissent]

SEQ 51 – Générique de fin[Homer parle pendant le générique]
Homer : Je voudrais vous remercier au nom de tout le groupe et j’espère qu’on a réussi l’audition. [Tout le monde rigole. On reconnaît le rire de Barney]
Barney : [Qui s’arrête de rire] J’ai pas compris...
Script écrit en janvier 2006 par Anatole
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2017 The Simpsons Park