Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

22/05/2019
Poisson d'avril (s4) est le premier clip show de la série. Plus de clip shows étaient prévus à l'origine (4 par saison !) mais craignant la grogne des fans, ces épisodes remplis d'anciens extraits ont été limités.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Super zéro
Bart est accusé à tort d'avoir fait une "farce de Pâques" pendant que M. Burns devient un super-héros, Fruit-Bat-Man...
25/05 à 21h00 (W9)
Ce que veulent les femmes animées
Homer tente de sauver son mariage et tient enfin de vieilles promesses faites à Marge...
25/05 à 21h25 (W9)
Pinaise fiction
Un nouveau révérend arrive à Springfield et mènera Lovejoy à quitter son métier...
25/05 à 21h55 (W9)

Derniers commentaires

regismo | Oups. C'est ma faute ! ^^ (30x22 - Woo-Hoo Dunnit ? et 30x23 - Crystal Blue-Haired Persuasion)

Bali Balo | La saison 23? la 30 plutôt (30x22 - Woo-Hoo Dunnit ? et 30x23 - Crystal Blue-Haired Persuasion)

Arthur MD | J'adore remonter dans le passé, et apparemment, je ne suis pas le seul... ( du 29 décembre 2000)

Les Simpson 80 | Joyeux anniversaire les Simpson et que ça continue (Les Simpson fêtent leur 32 ans !)

Tetouchaud | C'est complètement dingue, j'en ai 21... la série avait déjà 9 saisons à ma naissance, j'avais... (Les Simpson fêtent leur 32 ans !)

Script : Les frères ennemis

SEQ 1 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salon TV :[Les Simpson regardent le Krusty le clown Show]
Annonceur : En direct de l'immense et remarquable espace ouvert de LT du pénitencier de Springfield, voici l'émission spéciale prison de Krusty le clown.
[En direct de la prison, Krusty chante en anglais, sous-titré]
Krusty : [il chante] J'avais flingué un mec à Tahoe, ils voulaient me filer de 1 à 3 ans. Mon coûteux avocat m'a tiré de là en faisant valoir un vice de forme. Je ne fais que visiter la vie en prison, je dors chez moi ce soir. [fin de la chanson] Je plaisante, je plaisante parce que je vous aime. Je vais vous dire. Les types les plus sympas dans la vie, ce sont les types en prison.
Prisonniers : Ouais !
Bart : C'est fou ça. Les prisonniers adorent Krusty. Dans la poitrine de chaque criminel bat le coeur d'un petit garçon de 10 ans.
Lisa : Et vice et versa.
Marge : N'oublie jamais Bart que les criminels ne sont pas cools, ce sont des gens mauvais.
Bart : Ouais peut-être, n'empêche qu'ils font leur bouleau.
[Krusty est à côté d'un détenu avec du ventre]
Krusty : Eh ! Je sais maintenant où passe l'argent de mes impôts.
[Il rie. Krusty se retrouve devant Tahiti Bob]
Krusty : Eh ! C'est mon vieux complice à la télé, Tahiti Bob. Ca fait des siècles qu'on s'est pas vu. Qu'est-ce que tu as fait depuis Bob ?
Tahiti Bob : Eh bien comme tu t'en souviens peut-être, après avoir essayé de te faire accusé de hold-up, j'ai essayé de tuer Selma Bouvier. Attends voir, j'ai truqué les élections municipales, j'ai essayé de faire sauter la ville avec un engin nucléaire et j'ai essayé de te tuer.
Krusty : Eh ouais.
Tahiti Bob : Et dès que j'avais un moment de libre, j'essayais d'assassiner Bart Simpson.
[Bart a peur. Il part en courant dans sa chambre]
Homer : Il a dit "j'essayais".
Marge : Quelqu'un devrait monter dans sa chambre lui parler.
[Lisa se lève, pas très motivée. Homer est rassuré]
Marge : Homer.
Homer : Oh... toutes ses marches.

SEQ 2 - INT/NUIT Maison des Simpson - Chambre de Bart :[Bart est couché dans son lit en boule]
Marge : Tu n'as aucune raison de t'inquiéter mon chéri.
Homer : Ta mère a raison Bart. C'est vrai que c'est toi qui a fichu en l'air tous les projets criminels de Tahiti Bob.
Marge : On est d'ailleurs très fiers de toi, Bart.
Homer : Ce qui est sûr c'est qu'il est probablement tellement fou de rage qu'il te massacrerait affreusement s'il le pouvait.
Marge : Mais il est en sûreté derrière les barreaux.
Homer : Dans une prison à sécurité minimum...
Marge : A perpette...
Homer : A moins qu'il en sorte...
Marge : Ce qui est impossible.
Homer : Ouh, qu'est-ce que tu dis ? Tu oublies qu'il en est sorti je sais pas combien de fois déjà.
Bart : C'est gentil de vouloir me réconforter mais Tahiti Bob veut ma mort et Tahiti Bob est rien d'autre qu'une implacable machine à tuer.

SEQ 3 - INT/JOUR Prison - Chapelle :[Tahiti Bob chante une cantique religieuse]
Tahiti Bob : [il chante] J'étais perdu, j'ai trouvé ma route. J'étais aveugle et je vois.
Lovejoy : C'était ravissant Robert. Quant à vous, ses camarades d'infortune, tâchez de profiter de son brillant exemple.
Tahiti Bob : Soyez assuré mon révérend que vos louanges vont me valoir une volée.
Lovejoy : Je suis désolé Bob, mais votre métamorphose est une véritable source d'inspiration.
Tahiti Bob : Oui, je suis bon, un homme bon.
Lovejoy : Il est difficile d'admettre que ce prisonnier modèle et le monstrueux démon qui voulait être maire ne font qu'un. Je suis ravi de vous avoir recommandé pour ce programme de travail en liberté.
Tahiti Bob : Moi ? Je suis touché. Non, vraiment... mais jamais personne ne voudra engager quelqu'un qui a raté 5 fois sa cible.
Lovejoy : J'ai déjà trouvé.

SEQ 4 - INT/JOUR Prison - Parloir :[Bob est emmené devant une vitre. De l'autre côté, il y a son frère, Cecil]
Tahiti Bob : Cecil ? C'est toi, c'est bien toi ?
Cecil : Bonjour mon cher frère. Je suis heureux de te voir.
Tahiti Bob : Mais ça fait 10 ans. On ne s'est pas parlé depuis ce... cette désagréable discussion sur...
Cecil : La couleur des cheveux de Karajan ?
Tahiti Bob : Non non, je songeais à notre contentieux.
Cecil : Oh ça ? C'est de l'histoire ancienne. On recommence à zéro. Tu vas travailler pour moi.
Tahiti Bob : Oh mais c'est merveilleux. Tu n'ignores pas que j'ai eu... un problème. J'essayais de tuer des gens.
Cecil : Seigneur, je n'étais pas au courant. Il faut dire que j'ai passé ces 10 dernières années dans une cave sur Mars en fermant les yeux et en me bouchant les oreilles.
Tahiti Bob : Un point pour toi Cecil.
Cecil : Je connais ton passé criminel mais tu restes mon frère et les liens du sang sont plus forts que les chaînes du forçat.
Tahiti Bob : Je te rassure tout de suite frérot, le crime pour moi c'est terminé.
Lovejoy : Loué soit le Seigneur.

SEQ 5 - EXT/JOUR Prison - Devant la prison :[Tahiti Bob est relâché. Les gens l'acclament, sauf Bart]
Bart : Il fait semblant pour sortir de prison, c'est un détraqué !
Quimby : Bob n'est pas un détraqué. Il a expliqué pourquoi il a essayé de nous tuer tous, eh bien je vous assure que ses raisons tiennent la route.
Tahiti Bob : Les amis, je vous en prie. Je ne fais pas secret de mon passé, mais notre système judiciaire n'est-il pas basé sur cette grande idée qu'un homme peut changer ?
Wiggum : [à Lou] Demande aux gars de vérifier ça.
Tahiti Bob : Je sais que je mérite pas une autre chance mais nous sommes en Amérique et en tant qu'américain, n'est-ce pas le droit d'en avoir une ?
Homme : Sûrement.
Tahiti Bob : N'auriez-vous pas assez de coeur pour me laisser vivre et travailler en paix ?
Gens : Si !
[Les gens acclament de nouveau Tahiti Bob, qui part avec son frère en voiture]
Bart : [à Quimby] Vous vous rendez compte de ce que vous avez fait ? Tahiti Bob ne s'est pas assagi, c'est un vrai démon. Si vous saviez à quoi il pense à l'instant où je vous parle.

SEQ 6 - EXT/JOUR Voiture de Cecil :Tahiti Bob : [dans sa tête] J'espère qu'ils fabriquent toujours ce shampooing que j'adorais.

SEQ 7 - INT/JOUR Appartement de Cecil :[Les deux frères arrivent]
Cecil : Mets-toi à l'aise, tu es chez toi. Un verre de bordeaux peut-être ? J'ai un Château Latour 82 et un rouge californien plutôt quelconque.
Tahiti Bob : J'ai vécu en prison Cecil. Du moment qu'il ne s'agit pas d'une boisson à l'orange fermentée sur un radiateur, ça m'ira.
Cecil : Alors Château Latour.
[Il lui sert du vin]

SEQ 8 - INT/NUIT Maison des Simpson - Chambre de Bart :[Avant de se coucher, Bart fait une prière]
Bart : Mon dieu, bénissez maman et papa et Lisa et Maggie, et mon Dieu je vous en prie, tuez Tahiti Bob.
Marge : Bart, non !
Bart : C'est lui ou moi Seigneur.
Marge : Tu ne peux pas demander à Dieu de tuer quelqu'un.
Homer : Ouais, t'as qu'à faire ton sale bouleau toi-même.

SEQ 9 - INT/NUIT Appartement de Cecil :[Ils mangent]
Tahiti Bob : J'imagine qu'il est inutile de te demander ce que tu fais si je dois travailler avec toi.
Cecil : Pour moi Bob, pour moi. Je suis l'ingénieur hydrologique et hydrodynamique en chef de Springfield.
Tahiti Bob : Hydrologique et hydrodynamique... c'est fou ce que c'est poétique.
Cecil : Oui tu peux te moquer Bob.
Tahiti Bob : Je te remercie. Ca vaut mieux, je crois.
Cecil : Mais tu t'apercevras qu'un noble travailleur au service du public est plus respecté qu'un forcené ou un assistant de clown.
Tahiti Bob : J'en étais sûr ! Tu n'as pas digéré que Krusty m'ait choisi plutôt que toi.
Cecil : Je ne vois pas à quoi tu fais allusion.
Tahiti Bob : Oh je t'en prie. Dès l'âge de 5 ans tu voulais être l'assistant de Krusty. Et les leçons de pitrerie alors, les quatre années passées à l'école des clowns ?
Cecil : Ne me parle pas de l'université de Princeton en ces termes.
Tahiti Bob : Ce qu'il y a c'est que tu m'en veux encore de ce qui s'est passé à ton audition.
[Flash-back 10 ans plus tôt. Bob et Cecil passent l'audition pour être l'assistant de Krusty]
Cecil : [à Bob] Merci de m'avoir conduit ici en voiture. Les gants géants de clown sont hilarants mais très peu pratiques pour changer de vitesse.
Tahiti Bob : Ce n'est pas le titre d'un film de Jerry Lewis, ça ?
Krusty : Numéro 73. [à Cecil] C'est à vous, on écoute vos blagues.
Cecil : Eh les enfants. Je me présente, Tahiti Cecil.
Krusty : Beah ! Suivant !
Cecil : Je m'étais préparé à recevoir une tarte à la crème.
Krusty : Bon d'accord, comme tu veux petit. Al !
[Cecil reçoit une tarte à la crème. Il n'a pas de réaction]
Krusty : Un conseil de comique, gros malin. Le gag du lancer de tarte n'est drôle que si celui qui la reçoit reste digne... [montrant Bob] comme ce type. Eh Al, le coup de la tarte pour Lord sinistrose.
[Bob reçoit une tarte, ses cheveux se dressent]
Tahiti Bob : Oh Seigneur !
[Tout le monde rie]
Krusty : Il va changer la perception qu'on a du type qui reçoit une tarte à la crème. Milo, vous êtes engagé.
Cecil : Quand tu as reçu cette tarte, mes rêves se sont volatilisés dans une explosion de crème et de pâte feuilletée, mais je tiens à te remercier. Après tout c'est grâce à ça que j'ai trouvé ma vocation.
Tahiti Bob : Au cours de l'histoire, aucune civilisation n'a jamais considéré qu'être ingénieur en hydrologie était une vocation. Bon bon, les cappadociens, d'accord.

SEQ 10 - EXT/JOUR Bord du fleuve :[Cecil montre l'endroit pour l'instant désert où va se trouver le barrage]
Cecil : Nous y sommes. Voici le site du futur barrage hydroélectrique de Springfield.
Tahiti Bob : En regardant cette masse d'énergie qui s'écoule, je ne vois pas en quoi je suis concerné.
Cecil : Parce que c'est toi qui supervisera les équipes de construction.
Tahiti Bob : Fabuleux. Quand une femme passera, c'est moi qui serait en charge des commentaires. Ah ouais, vise un peu le châssis ! T'as maté les lolos !
Cecil : Oh je t'en prie, c'est l'occasion pour toi de montrer aux gens de Springfield que tu peux exercer honnêtement un métier.
[De l'autre côté de fleuve, Bart espionne Tahiti Bob avec des jumelles. Il est avec Milhouse caché derrière un buisson]
Bart : Il projette un truc diabolique, je le sens... et ça a rapport avec l'alimentation en eau de la ville.
Wiggum : Il va peut-être faire pipi dans l'eau.
Bart : Non, c'est pas son style.
[Tahiti Bob voit Bart de loin]
Tahiti Bob : Qui est là-bas ? Mais... c'est Bart Simpson. [il lui fait signe] Bonjour Bart. [Bart se cache] Il est un peu craintif depuis que j'ai essayé de le tuer plusieurs fois.
Cecil : Ah.

SEQ 11 - INT/NUIT Pimento Grove :[Tahiti Bob et Edna mangeant ensemble]
Tahiti Bob : Je vous remercie sincèrement pour ce moment de détente, Edna. Je ne suis pas ressorti avec quelqu'un depuis 6 ans.
Edna : Ah, tous le plaisir est pour moi Bob. C'est tellement excitant de sortir avec un tueur.
Tahiti Bob : Pour être franc je n'ai jamais réussi à tuer qui que ce soit.
Edna : [déçue] Oh... je vois.
[Bart les espionne à la table d'à côté]
Tahiti Bob : J'ai bien essayé une fois de tuer le plus grand séducteur du monde, et puis j'ai appris qu'il y avait des lois qui interdisaient le suicide. [Edna rie] Ca vous amuse, hein ?
Bart : Madame Krappabelle, non ! C'est Tahiti Bob.
Edna : C'est la dernière fois que j'annonce en classe que je vais au restaurant.
Tahiti Bob : C'était... c'était Edna Krappabelle. On a le droit qu'à une chance avec Edna Krappabelle, j'espère que tu es content.
Bart : Je ne serai content que quand je saurai ce que vous manigancez. Où que vous soyez, quoi que vous fassiez, je serai là à vous surveiller et à attendre.
Wiggum : [à Bob] Faîtes pas attention, il dit ça mais très vite il y pensera plus.

SEQ 12 - INT/JOUR Barrage - Bureau :Cecil : Bonjour frérot. Tu va bien, j'imagine ?
Tahiti Bob : Détrompe-toi, ça ne va pas du tout. Les ouvriers ont la tête aussi creuse que le cratère qu'ils ont créé accidentellement avec des explosifs.
Cecil : Allons, tu en parles comme des demeurés qui ont de la semoule en guise de cerveau.
Cletus : Monsieur Terwilliger venez, dépêchez-vous. On a un sacré problème avec la bétonneuse, faîtes-vite.

SEQ 13 - EXT/JOUR Barrage - Sur le barrage :Cletus : Avec mon cousin Merl on lançait à Geech un truc à rapporter. Geech c'est notre cabot.
Merl : Geech est allé au paradis, monsieur Terwilliger.
Tahiti Bob : Oh cousin Merl, c'est vrai ?
Cecil : Du calme, du calme. Le cousin Merl n'a plus toute sa tête ces temps-ci.
Tahiti Bob : Je te le dis tout de même Cecil, je n'en peux plus. Tes ouvriers primates ont transformé le [???] broyeur en local à fumer la viande, et leurs salopettes ne cachent pas leurs saloperies. [la salopette de Merl se détache et laisse apparaître ses fesses] En plus un petit garçon psychotique n'arrête pas de me poursuivre. Tiens, ce petit garçon là. [Bart est caché dans un tuyau] Il m'arrive de souhaiter que ce barrage explose et qu'il ensevelisse cette ville maudite.

SEQ 14 - EXT/NUIT Dans la rue :[Lisa suit Bart]
Bart : Eh, t'avais dit qu'on irait au Swing Burger.
Bart : C'était du pipo. Tiens, aide-moi à trouver des indices dans les ordures de Bob et je te promets qu'on ira au toboggan de la piscine.
Lisa : D'accord.
[Bart et Lisa fouillent la poubelle au moment où Tahiti Bob sort les poubelles. Bart et Lisa crient]
Tahiti Bob : Encore toi ? En voilà assez. Je vais faire ce que j'aurais dû faire il y a déjà longtemps.

SEQ 15 - INT/NUIT Maison des Simpson - Hall d'entrée :[On frappe à la porte. C'est Tahiti Bob qui ramène les enfants]
Tahiti Bob : Madame, vos enfants ne sont ni plus ni moins qu'une paire de petits fauteurs de troubles bien mal élevés.
Homer : Lisa aussi ?
Tahiti Bob : En particulier Lisa, mais surtout en particulier Bart. Si je le croise encore une fois, une seule fois, je ne pourrai être tenu pour responsable de mes actes.
[Il sort]
Homer : Bob vous a nourri j'espère parce que j'ai bouffé votre dîner.

SEQ 16 - INT/NUIT Maison des Simpson - Palier :Lisa : Je sais que c'est dur à admettre Bart, mais il faut bien le reconnaître, Tahiti Bob a changé.
Bart : Ah non, c'est pas vrai. Il est pareil ou même plus pire. Je sais où est la preuve de ce que je dis. Il y a qu'un seul endroit où on peut la trouver.
Lisa : La caravane de Bob sur le chantier ?
Bart : C'est encore mieux. Allons-y.
Lisa : A quoi tu pensais ?
Bart : A la mine hantée.

SEQ 17 - INT/NUIT Barrage - Bureau :[Bart et Lisa fouillent]
Bart : Des plans, des factures de béton, les horaires des équipes...
Lisa : Si je m'en tenais à ce que je vois, je jugerais que Bob construit un barrage.
Bart : Ah ouais un barrage ? Alors explique-moi ça.
[Bart montre une mallette pleine de billets]
Lisa : Il doit y avoir des millions de dollars là-dedans.
Bart : Qu'est-ce que Tahiti Bob peut bien faire avec...
[On entend un bruit de porte. Il n'arrive pas à l'ouvrir alors il casse la vitre. Bart et Lisa se cachent]
Tahiti Bob : Qui a laissé allumé ? Qui est là ? Collets, cousin Merl, Bi Joe le goulu ?
[Tahiti Bob voit Bart a travers la bouteille d'eau]
Bart : Je pense qu'il nous a repéré.
Lisa : Sauve-toi !
Tahiti Bob : Encore vous deux.

SEQ 18 - INT/NUIT Barrage - Turbine :[Bart et Lisa s'enfuient dans la turbine]
Tahiti Bob : Faîtes attention, il y a de l'hydroélectricité là-dedans.
[Tahiti Bob fini par se retrouver près de Bart et Lisa]
Tahiti Bob : Vous allez cesser de me tourmenter les enfants ? Je n'ai rien fait de mal.
Bart : Arrête ton char Bob, on a trouvé l'argent.
[Bart lui montre la mallette]
Tahiti Bob : D'où est-ce qu'il provient ? C'est la première fois de ma vie que je vois cet argent.
Lisa : Alors vous deviez avoir les yeux fermés quand vous l'avez escroqué.
Tahiti Bob : Je vous répète que je ne suis plus un criminel. Vous voulez savoir ce que je préparais ? Voilà un indice pour toi, Sherlock. Plus de 100 000 tonnes de béton, de béton armé.
[Il donne un coup dans le mur du barrage. Il est tellement peu solide qu'il fait un gros trou]
Tahiti Bob : Oh mon Dieu c'est complètement creux. Où est passé tout le béton ?
Lisa : Vous avez économisé sur les matériaux et vous avez gardé l'argent pour vous, voilà ce qui s'est passé.
Bart : Attrape-le Lisa.
[Lisa fonce sur Tahiti Bob qui l'arrête d'une main]
Tahiti Bob : Mais je n'étais pas responsable de l'argent, c'était Cecil. Bon arrêtons de nous chamailler et sauvons-nous. Ce barrage peut céder à tout moment.
Cecil : Une minute après le coucher du soleil pour être précis.
[Cecil entre dans la turbine avec une arme]
Tahiti Bob : Cecil ?
Cecil : Avec l'explosion du barrage disparaître la preuve qu'il manquait du béton et moi je me tirerai avec 15 millions de dollars.
Lisa : Mais tout le monde saura que c'était vous.
Cecil : Possible... ou peut-être se tournera-t-on sur le maître du crime. Vous savez, celui qui travaillait au barrage et qui avait une dent contre Springfield.
Tahiti Bob : Je sais que cousin Merl a distillé de l'alcool sans autorisation mais de là à être un maître du cr... oh c'est à moi que tu fais allusion.
Cecil : Oui. Je te fais accuser et en même temps je rend un service à tout le monde.
Tahiti Bob : Attends un peu. Tout ça c'est parce que j'ai été l'assistant de Krusty et pas toi, hein ?
Cecil : Officieusement oui, mais officiellement je l'ai fait pour l'argent. En parlant de ça, donne le-moi.
[Cecil Braque Bart. Bart lui rend la mallette]
Cecil : Tchao ! [il ferme la porte, puis la réouvre] J'ai oublié de préciser que vous sauterez avec le barrage.
Tahiti Bob : Oh oui, manifestement.
[Cecil ferme la porte]
Lisa : Oh ! C'est sans espoir, absolument sans espoir !
Tahiti Bob : Je vois. Quand c'est moi qui fomente un sale coup, vous le déjouez vite fait mais quand Cecil essaie de vous tuer, c'est sans espoir, absolument sans espoir. Si vous ne déjouez pas ses plans, je le ferai moi-même.
[Tahiti Bob se dirige vers la roue du moulin à eau]
Tahiti Bob : Faîtes vite, dépêchez-vous. [Bart ne vient pas] Bart, pour une fois que je n'essaye pas de te tuer. Je sais que le moment n'est pas opportun et ça ne m'amuse pas plus que toi mais fais-moi confiance.
Bart : Oh et puis on verra bien.
[Tahiti Bob et les enfants sautent dans le trou où il y a la roue. Ils suivent un tuyau avec de l'eau et sont stoppés par une grille. Il y a une sortie au dessus d'eux]
Bart : On y retourne, on y retourne !
Lisa : Non !
Tahiti Bob : Allons les enfants, il faut empêcher mon frère d'exécuter son forfait.

SEQ 19 - EXT/JOUR Barrage - Sur le barrage :[Cecil installe de la dynamite. Il chante sur l'air de Charles Trenet]
Cecil : [il chante] Boum ! Quand le barrage fera boum. Tout avec lui fera boum et mon petit coeur fera boum boum. Quand le barrage...
[Cecil s'éloigne. Tahiti Bob est sur le point de couper un fil de la dynamite]
Lisa : [inquiétée] Vous savez ce que vous faîtes ?
Tahiti Bob : Lisa. On ne peut pas passer 10 ans en prison sans apprendre quelques truc sur la dynamite.

SEQ 20 - INT/JOUR Bord du fleuve :[Cecil fait l'inventaire avant de tout faire sauter]
Cecil : Détonateur : c'est bon. Casque de chantier : c'est bon. 15 millions de dollars : c'est très bon. Au revoir Bob.
Bart : Noooonn !
[Il saute derrière Cecil et lui cache les yeux]
Bart : Qui c'est ?
Cecil : Madonna ?
[Bart et Cecil se battent. Cecil essaye de le faire de son dos avec sa mallette mais celle-ci tombe dans le fleuve]
Cecil : Zut !
[Sur le barrage, Lisa et Bob regardent]
Lisa : Bob, regardez !
[Cecil attrape Bart et s'apprête à le jeter dans le fleuve]
Cecil : Finalement je vais réussir à faire ce que Bob n'a jamais pu : tuer Bart Simpson.
Bart : En me jetant dans un barrage, c'est pas une solution de facilité pour un génie comme vous ?
Cecil : Oh oui sans doute. Si on m'interroge, je mentirai.

SEQ 21 - EXT/JOUR Barrage - Sur le barrage :[Cecil jette Bart dans le fleuve. Tahiti Bob se sert du fil de la dynamite comme d'une corde pour récupérer Bart au vol. Tahiti Bob et Bart ne sont tenus que par le fil de la dynamite accroché au barrage. Cecil est sur le barrage juste à côté du détonateur]
Cecil : Je vais maintenant vous tuer. Cela va sans doute résonner légèrement dans vos oreilles mais heureusement vous serez très loin d'elles.
Bart : Je crois que c'est la fin. Merci quand même.
Tahiti Bob : Je pourrais couper les câbles. On ferait une chute mortelle mais on sauverait la ville. Bart, qu'est-ce que tu dirais te faire quelque chose d'une grande noblesse ?
Bart : On est obligé ?
Tahiti Bob : Oui.
[Tahiti Bob coupe le fil au moment où Cecil veut déclencher la bombe. Bob et Bart tombent. Ils sont stoppés par un tuyau. Bob allait tomber et Bart le rattrape]
Tahiti Bob : Tu... tu m'as sauvé la vie, Bart.
Bart : Oui. Et maintenant j'imagine que vous n'essayerez plus de me tuer, hein ?
Tahiti Bob : Oh ça je ne sais pas. [Bart a peur] Je plaisante, je plaisante.

SEQ 22 - EXT/JOUR Barrage - Devant le barrage :[La police arrive]
Tahiti Bob : Tu as déshonoré notre famille, Cecil. Comme ça je n'aurai plus à t'envoyer de cartes à Noël.
Cecil : Et moi je n'aurai plus à les lire. Tu sais quoi ? Pendant des années je t'ai pris pour un incompétent, mais détruire cette ville est plus dur que je ne le pensais.
Lou : [désignant Cecil] Voilà notre homme chef.
Wiggum : Cecil ? Ca ça me ferait mal. Ca ça ressemble plutôt au travail de ce cinglé de tahiti Bob.
Lisa : Non chef, Bob est innocent. C'est la vérité.
Wiggum : La vérité, hein ? Ca ça m'a tout l'air d'être le témoignage de cette cinglée de Lisa Simpson.
Lou : Mais chef, chef. Cecil a volontairement avoué.
Wiggum : C'est du bon bouleau Lou. Tu seras nommé sergent pour ça.
Lou : Je suis déjà sergent, chef.
Wiggum : Et alors. Tu l'es peut-être mais moi je te dis que Bob retourne en prison.
[Wiggum lui passe les menottes]
Tahiti Bob : Mais sûrement... je veux dire, j'ai attrapé Cecil.
Wiggum : C'est possible, mais Lou a dit que tu as résisté à ton arrestation.
Lou : J'ai pas dit ça chef.
Wiggum : Calmos Lou ou tu vas te retrouver sergent avant même de t'en apercevoir.
Bart : C'est bizarre Lisa. Les gens en bas se rendent même pas compte qu'ils ont tous failli mourir noyés.
[Au même moment, le barrage explose]

SEQ 23 - INT/JOUR Maison des Simpson - Hall d'entrée :Homer : Marge, je vais chercher les gamins.
[Homer sort, il voit une grande vague arriver. Il rentre à l'intérieur. Une fois passée, il réouvre la porte et on voit le lit de Ralph Wiggum au milieu de la rue]
Ralph : Je crois que j'ai fait pipi dans mon lit.

SEQ 24 - EXT/JOUR Barrage - Devant le barrage :[Tahiti Bob est mis dans la voiture de police]
Tahiti Bob : Vous ne pouvez pas faire ça. J'ai sauvé la vie de ces enfants. Je suis un héros.
Cecil : Dis-leurs qu'ils vont te le payer.
Tahiti Bob : Je vous garantis que vous allez me le payer. Merci bien, maintenant j'ai l'air d'un fou.
[La voiture part]
Wiggum : Et voilà. Deux génies du crime qui vont finir à l'ombre ensemble. Allez savoir quel genre de plan diabolique ils vont encore nous concocter.

SEQ 25 - INT/JOUR Prison - Cellule de Cecil et Tahiti Bob :[Ils se battent pour avoir le lit du dessus]
Tahiti Bob : Je suis l'ainé, j'ai le droit au lit du dessus.
Cecil : C'est ridicule, je l'ai exigé lors du procès.
Tahiti Bob : Ca suffit !
[Bob gagne le lit du haut]
Cecil : Alors, quand nous apporte-on le menu ?
Script écrit en mars 2003 par Bart le Tombeur
Merci à Xavier.T pour sa contribution
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park