Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

19/09/2019
Le premier test d'un épisode des Simpson avec animation par ordinateur s'est fait avec l'épisode Radioactive-Man (s7).

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Charmeur grand-père
Mr. Burns nous fait découvrir le passé de Abraham en tant que "Gorgeous Godfrey" (Papi le magnifique ?)le plus terrible catcheur professionnel de l'histoire...
19/09 à 20h10 (RTS2)
Combien pour cet oiseau dans la vitrine ?
Bart prend sous son aile un pigeon blessé...
20/09 à 21h05 (6ter)
La bataille de Noël
Bart et Maggie font tous deux d'incroyable rêves de Noël...
20/09 à 21h30 (6ter)

Derniers commentaires

dadoo1617 | de tout façon tout est "arrangé" et puis même quand on voit les autres séries animé actuel on peut fa (Les Simpson déjouent les pronostics et remportent l'Emmy Award du meilleur programme animé.)

simpsonofan | Pour cet épisode là? Sérieux? (Les Simpson déjouent les pronostics et remportent l'Emmy Award du meilleur programme animé.)

Bali Balo | Putain, à cause de ce Emmy, la Fox va se dire "Cool, ils aiment encore les simpson, du coup on va leu (Les Simpson déjouent les pronostics et remportent l'Emmy Award du meilleur programme animé.)

Chris503 | Super ! (Les Simpson déjouent les pronostics et remportent l'Emmy Award du meilleur programme animé.)

Les Simpson 80 | Super bravo les Simpson une statuette de plus sur l'étagère (Les Simpson déjouent les pronostics et remportent l'Emmy Award du meilleur programme animé.)

Script : Les prisonniers du stade

SEQ 1 – INT/JOUR Bureau de Poste – Entrée[Les élèves de l’école élémentaire de Springfield visitent le bureau de poste]
Skinner : Eh eh eh ! On se calme les enfants ! L’un de vous c’est il déjà demandé comment fonctionne la poste ? [Les enfants ne répondent pas] Personne ?
Lisa : Si moi, jusqu'à ce qu’on la visite l’an dernier.
Skinner : Heu... oui l’an dernier. Quoi qu’il en soit, Bill que voici sera notre guide. C’est le receveur des postes.
Bill : Bonjour les enfants et bienvenu dans votre bureau de poste.
Bart : Waw ! Il est à nous ! [Bart renverse volontairement des feuilles de papiers soigneusement rangées et fais des dessin avec un feutre sur un mur]
Skinner : [fâché] Bart !
Bart : Je suis à vous dans une minute. [Il continue de dessiner sur le mur]
Bill : C’est ici que les clients viennent pour expédier ou recevoir leur courrier ou leur colis. [Krusty regarde un tableau où il y a des photos de comiques]
Krusty : [énervé] Des comiques légendaires, ça me ferais mal ! J’aimerais savoir qu’est-ce que Charlie Chaplin a fait de plus que moi !

SEQ 2 – INT/JOUR Bureau de poste – Salle de la trieuse de courrierBill : Cette machine lit les codes postaux. [Il leur montre un enveloppe] Ces 5 chiffres nous indiquent où diriger votre courrier.
Lisa : Mais il y en a 9 maintenant ! A quoi servent les 4 autres chiffres ?
Bill : A évacuer les populations en cas de danger. Avec un peu de chance il ne servirons jamais.
[Une caméra filme Lisa. Deux gardiens la surveille à partir du poste du surveillance]
Gardien 1 : Elle est trop curieuse. J’inonde la pièce ?
Gardien 2 : Tout à l’heure. On va déjeuner.
Skinner : Bon, les enfants, avez-vous des questions pour notre amis Bill ?
Nelson : Vous avez déjà tirer dans la foule ?
Bill : [il rigole] Non, non ! L’époque où des postiers fous furieux tiraient sur tout se qui bouge est passé de mode en même temps que la lambada.
Skinner : Eh bien, je suis content de travailler dans une école primaire.

SEQ 3 – INT/JOUR Bureau de poste – CouloirBill : [Il montre une porte] C’est ici que nos employés viennent se détendre après une dur journée au service du public.
[Il ouvre la porte et on voit 3 employés en train d’ouvrir le courrier des gens et prendre l’argent qui est à l’intérieur]
Employé 1 : [heureux] Bingo, un anniversaire !
Employé 2 : [Heureux] Une naissance !
Employé 3 : [Heureux] Ding ding ding ! Un mariage !
Employé 1,2 et 3 : [heureux] Ouais ! [Il lancent les billets en l’air]
[Bill ferme la porte et rigole d’un air gêné]

SEQ 4 – INT/JOUR Bureau de poste – Bureau des lettres mortes[Il entre dans une grande pièce vide. La seul chose présente dans la pièce est un gros conteneur rempli de lettres]
Bill : Vous connaissez sans doute le bureau de lettres mortes. Eh bien en souvenir de votre visite, chacun de vous a le droit de prendre une de ces lettres impossibles à distribuer.
Enfants : Ouais ! [Ils se servent]
Ralph : Moi je prend ça ! [Il prend un paquet. Il est écrit dessus « Otto the Bus driver Springfield elementary » Des chiens tenus en laisse sentent le colis et grognent] C’est de la pâtée pour les toutous.
Milhouse : [déçu] Oh ! C’est ma lettre au père Noël !
Bart : [Il ouvre son enveloppe] Des bons de réduction ! C’est nul, qu’est-ce que je vais faire de ce truc ?

SEQ 5 – INT/JOUR Maison des Simpson – séjourBart : Joyeux anniversaire ! [Il offre les bons de réduction à Homer]
Homer : [heureux] Waaah ! Tout un carnet de bons de réduction ! Voyons... 10% sur une serpillière. 10 ! 2 pizzas pour le prix d’une chez Luigi !
Lisa : Les pizzas sont immangeable chez Luigi.
Homer : Ouais mais y en a 2 !
Marge : Oooh ! Examens gratuits pour des douleurs aux pieds.
Homer : Aaah ! Marge, c’est un truc pour t’attirer chez eux et comme ça ils te soignent les pieds.
Marge : [déçue] Oooh ! Tu crois ? [Elle se dirige vers le salon en boitant tellement elle soufre]
Homer : A plus tard. Je vais faire des folies en ville avec mes bons de réduction. Et des économies ! D’abord les 2 pizzas ensuite une leçon de tango gratuite et je termine par un savoureux et rafraîchissant Gin frees.
Lisa : Heu... papa !
[Homer s’en va tout en dansant]
Homer : [il chante] Je vais me taper un Gin frees. Aaah ! Tant pis si ça vous défrise. Aaaah ! Le Gin frees ça me grise...

SEQ 6 – INT/JOUR GarageHomer : Alors, l’équilibrage des roues est gratos, c’est bien ça ?
Garagiste : Oooh... oui monsieur, absolument. L’équi... Oh oh oh ! Attendez voir. [Il regarde les pneus de la voiture d’Homer] On ne peut pas équilibrer ces pneus.
Homer : [déçu] On peut pas ?
Garagiste : Non non, vous entendez ce bruit... [Il donne de petits coups sur les pneus avec sa main]
Homer : Non.
Garagiste : Eh bien ça veut dire qu’il vous faut 4 pneus neufs.
Homer : C’est vrai ?
Garagiste : Oui, la loi m’interdit même de vous laisser partir avec ceux-là.
Homer : Ooooh, s’iouplait laissez-moi repartir quand même !
Garagiste : Je voudrais bien mon pauvre monsieur mais si mon patron s’aperçoit que... [Le garagiste fait signe discrètement à son patron pour qu’il vienne]
Patron : Bon alors, qu’est-ce qu’il se passe ? Tu allais laisser cette Homer repartir avec des pneus dangereux ?
Garagiste : Non patron, je le jure !
Patron : Oh ça suffit, tu es viré !
Homer : Non, attendez ! Tout ça c’est ma faute. [Il pleurniche] Oooh si seulement je pouvais revenir en arrière et acheter 4 peneus neufs. [Le garagiste et le patron se regardent, heureux que leur combine a fonctionné]

SEQ 7 – INT/JOUR Garage – Salle d’attente[Homer est assis sur une chaise et attend que les garagistes aient remplacer ses pneus. Il veut changer de chaîne à la télé qui se trouve dans la pièce mais le bouton se casse]
Homer : [déçu] Oooooh ! [Il prend un magazine sur la pêche. A ce moment, un homme entre dans la salle d’attente]
Kogen : Oh, je connais ce regard. Vous êtes entrer pour un équilibrage de roues gratuits et vous avez débourser 500$.
Homer : 6 avec le pourliche.
Kogen : Oh ! Vous vous en sortez bien. Moi je suis entrer pour téléphoner et ils m’ont fourgué leur forfait « roulez tranquille » Boulons antivol, anti-corrosion, amortisseurs.
Homer : Ih ih ih ! Amortisseurs ! Même moi je me suis pas fais avoir... et pourtant ils sont nazes.
Kogen : On fait une sacrée paire de pigeons tout les deux. Ah ah ah ! [Ils se serrent la main] Wally Kogen.
Homer : Eh, je connais votre nom. On était dans la chaîne de l’amitié.
Kogen : Ooooh ! Taisez-vous ! « Des amis aident des amis » bonjour l’arnaque ! Si on allait boire une bière pour passer le temps ?
Homer : Ouais... j’en ai marre de les voir se payer notre tête.
[Les garagistes sont à la fenêtre. Il rient et se moquent d’eux]

SEQ 8 – INT/JOUR Bar de Moe[A la télévision du bar de Moe, on voit des joueurs de Super Bowl s’entraîner]
Voix à la télé : La route qui mène au Super Bowl est longue et inutile. C’est vrai, qui s’y intéresse ?
Homer : Ih ih ! Le football ça m’éclate.
Voix à la télé : Avant le jour j, les 2 équipes championnes subissent une dernière épreuve : la semaine de pause qui ennuie tout le monde. [On voit des joueurs au bord d’une piscine en train de bronzer ou de faire un barbecue]
Moe : Une pause ! Broko Noversky n’avait pas de semaine de pause et aujourd’hui il est mort... Ils ont peut-être raison après tout.
Kogen : Oui, c’est bien le Super Bowl . Vous allez y aller ?
Homer : Moi ? Non... sauf si j’ai une réduc là dedans... [Il feuillette son carnet de bons de réduction] [déçu] Non.
Kogen : Eh bien, je dirige l’agence de voyage de Springfield. On a affrété un bus pour le Super Bowl . Vous m’aidez à le remplir et je vous offre le voyage.
Homer : [a lui même] Homer Simpson assistant au Super Bowl ... [Il rêve qu’il se trouve dans les gradins. Un des joueur est transporté sur une civière]
Entraîneur : Zut, c’était mon dernier quaterback. Il faut que je trouve une solution. [Il se retourne vers le public et pointe Homer du doigt] Vous !
Homer : Moi ?
Entraîneur : [en colère] Oui vous ! Enlevez votre main c’est ma femme !
Homer : Pardon. [Il avait la main sur la jambe de la femme assise à coté de lui.]
[Son rêve se termine]
Homer : Marché conclut. Eh Moe, tu veux venir avec moi et Wally voir le Super Bowl ?
Moe : Oh un peu oui, y a mon équipe favorite les... [Il prend un verre, le met devant sa bouche et chuchote] Falcolm d’Atlanta. Ouais, depuis que je suis tout gamin je supporte l’équipe des... [Il remet le verre devant sa bouche] Falcolm d’Atlanta.
Homer : Ouais ils sont bons mais il faut pas sous-estimer les... [Moe lui donne le verre. Il le met devant sa bouche] Broncos de Denver.
Kogen : Ouais, il parait que le président... [Chuchotement devant le verre] Clinton a l’intention d’y assister avec sa femme [Il remet le verre à nouveau devant ça bouche] Hillary.

SEQ 9 – INT/JOUR Maison des Simpson – Cuisine[Homer est au téléphone et parle à Lenny]
Homer : Écoute Lenny, il m’en manque 4 pour remplir mon bus du Super Bowl . Alors c’est oui ?
Lenny : [indécis] Heuuuuuuuu...
Homer : Dis-moi oui !
Lenny : Oooooooooh !
Homer : Dis-moi oui !
Lenny : Eeeeeeeeeh !
Homer : Oooh, s’te plait !
Lenny : Ah !
Homer : Ouais ! [Il raccroche] Maintenant que j’ai Lenny, Carl va tomber comme un domino.
Marge : Je suis très heureuse que tu vois ce match. Moi je rêve depuis toujours de voir le ballet du Bolchoy.
Homer : Ouais ouais ! [Il s’en fiche] On a pas un stylo qui marche ? [Lisa prend la liste que Homer a fait pour remplir le bus du Super Bowl ]
Lisa : Waw ! Tu as inscris beaucoup de monde papa. Le vieux capitaine, l’homme abeille, le vendeur de BD, le type à la voix châtrée...
Homer : Ouais c’est un bon groupe.

SEQ 10 – EXT/JOUR Dans la rue[Le groupe attend le bus pour aller au Super Bowl Le bus arrive]
Kogen : Je dois vous accorder ça Homer, c’est un très bon groupe.
Bart : Ouais, pas une seule gonzesse en vue.
Homer : Eh ! Chic alors, on va pouvoir se relaxer. [Tout le groupe se laisse aller et laisse ressortir le ventre de leur chemise. La porte du bus s’ouvre]
Conductrice : Embarquement pour Miami.
[Les hommes, voyant que c’est une femme, rentrent leur ventre]
Barney : Je sais pas si je tiendrais tout ce temps là.

SEQ 11 – INT/JOUR BusKogen : [a la conductrice] Au Super Bowl s’il vous plait et en vitesse !
Hommes : OUAIS ! [Le bus démarre, un homme court à coté]
Rudy : Eh attendez !
Moe : [fâché] Oh c’est pas vrai ! Voilà l’autre rase-bitume !
[Le bus continue de rouler mais Homer ouvre la porte]
Homer : Qu’est-ce qu’il y a Rudy ?
Rudy : Je peux venir aussi ?
Krusty : [fâché] Pas question ! On emmène pas des nabots au Super Bowl !
Rudy : Mais ce que j’ai pas en taille je le compense en... [La porte du bus se referme sur sa bouche puis s’ouvre] En étant odieux. [Il tombe et voit le bus s’en aller au loin]
Groupe : [heureux] Ouais !
[plus tard]
[Les hommes dans le bus s’amusent en buvant de la bière et en se lançant un ballon de foot]
Kogen : Mes chers amis supporters je vois que vous avez trouvé le stock de bière. Aussi, consommons tous avec modération. [Le groupe lui lance des gobelets de bières]
Groupe : Houuuuuuu !
Kogen : Eh ! Ne m’obligez pas à venir sévir. Non, sérieusement, si vous avez des questions, interrogez votre gentil organisateur, Homer Simpson. [Homer est assis par terre en train de boire de la bière. Il est complètement saoul] ... Ou moi... moi, moi ça vaut mieux.

SEQ 12 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[Marge et Lisa sont assises dans le canapé. Lisa s’ennuie profondément]
Marge : Aaaah ! Qu’est-ce que c’est bien d’avoir un week-end tranquille toute les deux.
Lisa : Ouais, moi aussi je m’ennuie.
Marge :Mmmmh !... eh, pourquoi on ferait pas un des travaux manuels que tante Patty nous a envoyé ?

SEQ 13 – INT/JOUR Maison des Simpson – Hall d’entrée[Marge ouvre le placard]
Marge : Oh, des albums à colorier !
Lisa : Y a aucune créativité !
Marge : D’accord... oh ! Le travail du cuir.
Lisa : [écœurée] Ooooh ! Ces pauvres vaches sans défense !
Marge : Ah ah ! [un peu fâchée] Et la poterie, tu as quelque chose contre la poterie ?
Lisa : Oh c’est quoi ça ? [Elle prend une boite et lit se qu’il y a dessus] « L’œuf magique de Vincent Price »
Marge : Oh ! Mais qu’est-ce qu’on attend ?

SEQ 14 – INT/JOUR BusLenny : Je pique le col de Lovejoy ! [Lenny prend le col du révérant, sa robe tombe. Il se retrouve en slip]
Lovejoy : Regardez se que vous avez fait ! [Les autres rigolent]
Wiggum : Très bien, très bien. Les mecs, je crois que vous avez suffisamment picoler... [Il montre un bac de bière] C’est les dernières ! [Tout le monde se bouscule pour les avoir. Wiggum sort son revolver et le pointe sur le groupe] Donnez-moi une seul bonne raison !
[Le bus arrive à destination]
Conductrice : Stadium de Miami. Super Bowl .
Groupe : [heureux] Ouais ! [Wiggum tire en l’air avec son revolver]
[Tout le monde descend du bus. Celui-ci est très sale]
Kogen : [gêné] Ah ah ah ! Je suis désolé. C’est pas beau à voir ce qu’ils ont fait dans vos toilettes.
Conductrice : Quelles toilettes ?

SEQ 15 – EXT/JOUR Miami – Devant le stade[Les supporters s’en vont chacun de leur coté]
Kogen : A tout à l’heure. Profitez bien de l’avant match.
Ned : [inquiet] Je ne voudrais pas jouer les rabat-joie mais on est dimanche et je n’ai pas assister à l’office.
Kogen : C’est pas un problème, la ligue de football a tout prévu. [Il montre un petit stand où il est écrit « Chapelle mobile ». Des gens sont assis devant et écoutent le révérant]
Révérant : ... Et que l’équipe qui a perdue l’an dernier puisse enfin trouver le repos. Seigneur, entends notre prière. [Aux croyants] Je peux avoir un amen ?
Croyants : Amen.
[Plus loin, des stands sont aménager prêt du stade]
Bart : Eh cool ! Le plus vieux survivant de la ligue.
Jerry McGee : J’ai presque 53 ans ! [Homer frissonne]
[Plus loin, Troy Aikman est à un stand où il fait des caricatures de supporters]
Homer : Hou ! Troy Aikman ! [Aikman est occupé à faire la caricature de Ned dans une buggie]
Aikman : Alors Ned, vous aimez les buggies ?
Ned : Oh... c’est pas ma tasse de...
Aikman : Et oui, bien sur, tout le monde aime les buggies ! [Il montre tout les dessins de gens qu’il a fait dans des buggies]
[Daniel Marino lance un ballon à Tahiti Mel qui le rattrape]
Tahiti Mel : Jolie spiral Daniel !
Marino : [il soufre] Oooh ! Ca fait mal ! [Il met son coude droit dans une bassine de glaçons]
[Une file d’attente patiente pour attraper un ballon de Daniel Marino. Homer et Bart dépassent tout le monde]
Homer : Scusez-moi, je suis un amis de Dan Marino. Allez Dan, fais-moi une passe !
Manager : Je suis son manager. Dan c’est lui.
Marino : [A Bart] Une passe longue ?
Bart : Ouais m’sieur ! [Bart court pour attraper le ballon que lui lance Marino. Il s’arrête et voit le ballon arriver vers lui. Il est très heureux] Waaah ! Je reçoit une passe de Dan Marino ! C’est le plus beau de jour de ma... [Juste un peu avant que le ballon ne tombe dans les bras de Bart Homer l’intercepte]
Homer : WOUHOU ! Simpson l’a intercepté !
Marino : [en colère] Eh Bubba, Hacksaw, virez-moi cet idiot !
[Les deux gardes du corps se dirigent vers Homer]
Homer : [inquiet] Heu... Il passe à Bart ! [Homer donne le ballon à Bart mais Bubba et Hacksaw se jettent sur lui. On entend un craquement] Mes vertèbres !

SEQ 17 – INT/JOUR Maison des Simpson – Cuisine[Marge et Lisa peignent les œufs de Vincent Price]
Marge : Oh ! Chérie, tu as réalisé un vrai chef-d’œuvre ! Ah ah ah ah !
Lisa : [Elle rit mais ne trouve pas ça drôle] Bon, il ne nous reste plus qu’a fixer les pieds.
Marge : Entendu. [Elle regarde dans la boite mais ne les trouve pas] Lisa, je voudrais pas t’affoler mais je ne trouve pas les pieds.
Lisa : Mais c’est marqué « pieds inclus » ils sont forcement là.
Marge : Non... y a rien. Ca m’étonne que Vincent Prive ai prêté son nom pour un truc aussi minable !
Lisa : Qu’est-ce qu’on fait maintenant ?
Marge : On appelle le fabriquant.
Lisa : Mais maman, ça a été créer en 67. La société a sans doute fermé depuis.
Marge : Oooh, on va bien voir. [Elle prend le téléphone et fait le numéro] Murey hill, 96232...
Vincent Price : Bonjour, ici Vincent Price...
Marge : Hou ! C’est Vincent Price ! Je le croyais mort.
Vincent Price : Vous auriez du savoir que la tombe ne m’arrêterait pas. Ah ah ah ah ah !
Marge : Oh... heu... monsieur Price, je vous ai adoré dans « L’abominable... »
Vincent Price : [Il lui coupe la parole] Si vous appelez au sujet des pieds qui manquent, laissez votre adresse. Ils vous serons expédier en toute hâte par mon petit fils Jody. Et maintenant, je dois retrouver la douce étreinte de la crypte. Mais je reviendrais ! Ah ah ah ah ah ah !
Lisa : [un peu inquiète] Alors, il est vivant ou pas ? [Marge hausse les épaules. Le « bip » du répondeur retentit]
Marge : 742, Evergreen terrace à Springfield. [Maude entre dans la pièce. Marge continue de parler au téléphone] Oh bonjour Maude. Entrez dont.

SEQ 18 – EXT/JOUR Miami – Entrée du stade[Le groupe de supporters Springfieldiens font la queue pour entrer dans le stade]
Homme : Qui veux des billets ? J’ai des billets. Ca vous intéresse ?
Homer : [fâché] Des billets au marché noir pour le Super Bowl ! Vous avez pas honte monsieur ? Vous mériteriez une bonne correction !
Lenny : Ouais, vas-y Homer ! Files-lui une correction !
Carl : Ouais, fais-lui bouffer son chapeau ! [Les autres Springfieldiens l’encourage aussi]
Homme : Eh eh ! Il faut que tout le monde gagne ça vie !
Homer : [fâché] Ah ! Tire-toi espèce de sangsue, de parasite ! Wally et moi on a tout les billets qu’il nous faut. [Homer donne les billets à l’employé à l’entrée du stade]
Employé : Navré messieurs mais ces billets sont des faux.
Kogen : Quoi !
Homer : Ils sont faux !
Employé : Oui. Voyez, il manque l’hologramme. Et aucune équipe s’appelle les brutos. Et pour finir, ils semblent avoir été imprimé sur un genre de biscuit. [Il croque dans un des billet qui est, en effet, un biscuit. Homer reprend les billets]
Homer : Eh, mâchez pas nos billets !
Kogen : Oooh ! Mais comment j’ai pu me faire refiler ces billets ? Oooh, les mecs vont être complètement abattus.
Homer : Ouais, ils vont nous étriper tu veux dire ! Écoute, laisse-moi leur parler. Je peux peut-être arrondir les angles. [Au groupe] Mes très cher amis...
Krusty : [en colère] Ils ont pas les billets !
Moe : [en colère] Tuez-les ! [Ils se jettent sur Homer et Wally Kogen et commencent à les frapper]
Homer : Calmos les gars ! D’accord, je vais vous faire entrer. [Ils lâchent Homer et Wally. Homer va parler a l’homme qui a voulu leurs vendre des billets] Excusez-moi monsieur le revendeur, est-ce que je vous ai dit que je vous aimait ?
Homme : Laissez tomber. Vous allez me faire du mal comme tout les autres.
Homer : [Au groupe] Très bien, Moe va me maintenir en me serrant la gorge et le révérant Lovejoy va me bourrer de coups...
Bart : Attendez ! P’pa, regarde. [Bart montre des costumes pendus sur un chariot]
Homer : D’accord. Messieurs, j’ai la solution. [Homer s’approche discrètement des costumes. Deux gardiens sont devant l’entrée]
Gardien : [a l’autre gardien] Son oncle a un...
[Homer ne prend aucun vêtement mais pousse le chariot pour bousculer les gardiens. Ils tombent, les Springfieldiens entrent dans le stade en courant]
Homer : Vite !
Gardien : Eh, revenez !
Homer : [En courant] On peut encore voir le coup d’envoi.

SEQ 19 – INT/JOUR Miami – Prison du stadeLenny : Voilà le coup d’envoi !
[On découvre que le groupe est dans la prison du stade. Wiggum et Hibbert tiennent Homer pendant que Krusty donne un grand coup de pied dans les fesses ses fesses]
Groupe : Aaaaaaaaaah...
Homer : YAOUILLE !
Groupe : OUAIS !
Hibbert : En tant que médecin, je dirais que ça suffit... Mais en tant que mordu de football...
[Wiggum et Krusty tiennent Homer tandis que Hibbert lui donne un second coup de pied dans les fesses]
Groupe : Aaaaaaaaaaaah !
Homer : AIE !

SEQ 20 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[Marge et Lisa regardent la télévision. On y voit une voiture roulant sur une route en plein désert. Elle s’arrête à une station d’essence mais il n’y a personne. L’homme sort de la voiture et klaxonne. 3 femmes sortent de la boutique et commencent à laver la voiture en exhibant leur poitrine et leur postérieur. La caméra fait un zoom sur une croix que porte l’une des femmes]
Voix à la télé : L’église catholique. Nous avons quelque peu... changer.
Lisa : [étonnée] Les pubs du Super Bowl sont vraiment spéciales !
[Pat Summerall et John Madden commentent le match]
Pat Summerall : C’est le début du second quart temps ici à Miami.
John Madden : Je suis ennuyé Pat. J’ai fais tout les jeux de mot possible sur les arbitres et les supporters en redemandent.

SEQ 21 – INT/JOUR Miami – Prison du stade[Homer secoue les barreaux de la cellule]
Homer : Aaaaaah ! Laissez-nous sortir !
Wiggum : Relax Simpson, relax ! Ce que vous ne savez pas au sujet des cellules c’est qu’elles ont toujours un faux barreaux pour heu... en cas d’urgence. [Wiggum donne de petits coups avec sa main sur chaque barreaux en écoutant le bruit que ça fait] Vrais... vrais... vrais... vrais... vrais. [Il ne donne pas de coup sur le dernier] Donc, en procédant par élimination, le faux c’est celui-là. [Il prend de l’élan et donne un coup de tête dans le barreaux. Celui-ci étant un vrai, Wiggum tombe se tordant de douleur] Oooooooh ! Ca fait mal ! [On entend des cris de joie]
Lenny : [déçu] Oh zut, ça m’a tout l’air d’être un touch down !
Groupe : [déçu] Ooooooooh !
Apu : Non non, je connais ces hurlements, ça c’est un joueur plaqué dans sa zone.
Groupe : [très déçu] Oooooooooh !
Bart : [déçu] C’est pas vrai !
Kogen : [Triste] Oh misère, quand je vous vois tous coincé ici alors que même en Chine ils peuvent suivre le match sur leur grande place ou... ou je sais pas où, je vous jure que je suis mal dans ma peau. Si on élisait le président de Cretinville il faudrait que je me présente.
Bart : Je voterais pour vous.
Homer : Oooh, on va jamais sortir de... [Une femme passe à coté de la cellule] Pssst ! Eh madame ! Vous pouvez nous faire sortir ?
Dolly Parton : Moi ? Je suis Dolly Parton.
Homer : Je vous demande pas votre nom, je veux la clé !
Dolly Parton : Sachez jeune homme que là d’où je viens, le sud, on dit s’il vous plaît ! Et puis je dois chanter mes plus grands succès pendant la mi-temps.
Kogen : Eh Dolly, attend !
Dolly Parton : Wally !
Krusty : Vous connaissez Dolly Parton !
Kogen : Oui, j’ai organiser pleins de voyages à Dollywood, son grand parc d’attractions en Alabama.
Dolly Parton : Wally Kogen, qu’est-ce que tu fiches dans la cellule du Super Bowl ?
Krusty : [Il chuchote à l’oreille de Kogen] Dites-lui que j’aimerais sortir avec elle.
Kogen : On s’est un peu planter avec les billets. Tu veux pas aider ton vieux copain Wally et ses potes à se faire la malle ?
Dolly Parton : Ben... J’ai des disques démaquillants avec un produit super puissant. Protégez-vous les yeux. [Les Springfieldiens se protègent les yeux. Dolly frotte un disque sur la serrure de la prison. Celle-ci se met à chauffer et à céder. Le groupe sort]
Lenny : Merci bien Dolly.
Barney : Oh, bien joué Dolly.
Krusty : Vous sortez avec moi ?
Dolly Parton : Oh ! Vous avez vu l’heure ? Il faut que je file au spectacle de la mi-temps. [Elle met un masque de chien sur sa tête et un réacteur à son dos. Elle l’allume et s’en va en volant] A plus tard !
[Le groupe est épaté]
Homer : Ce spectacle ça va être un truc énorme !
Kogen : Qui est prêt à voir du football ?
Homer : Football !
Groupe : OUAIS ! [Ils commencent à courir]

SEQ 22 – Miami – Stade – Couloirs[Le groupe court dans les couloirs du stade en poussant des cris de joie]
Moe : Homer, ça fait une heure qu’on tourne en rond en poussant des cris de joie. Où il est ce match ?
Lenny : [fâché] Ouais, où il est ce match ?
[Les autres Springfieldiens sont en colère eux aussi]
Homer : Ah parce que vous me suiviez ? Mais moi je suivais Flanders.
[Bart ouvre une porte]
Bart : Eh, regardez se que j’ai trouvé !
[C’est une loge d’où on peut voir le match. Tout le monde y entre en courant]

SEQ 23 – Miami – Stade - Loge de Rupert Murdoch[Tout le monde se sert au buffet qui se trouve dans la loge au lieu de regarder le match]
Bart : Eh ! Quelqu’un a marqué !
Homer : [la bouche pleine] Une seconde ! [Tout le monde s’en fiche. Un hélicoptère se pose au dessus de la loge] Hou, un hélicoptère ! [3 hommes descendent. Ils prennent l’ascenseur pour arriver à l’étage de la loge. 2 gardes du corps sortent suivi de Rupert Murdoch]
Murdoch : [en colère] C’est quoi ce cirque ?
Homer : Tirez-vous grand-père ! Cette loge panoramique est privée.
Murdoch : [en colère] Je suis Rupert Murdoch. Le magnat de la presse et de la télé. Et cette loge est à moi.
Wiggum : Si vous êtes Rupert Murdoch, prouvez-le. [Murdoch chuchote quelque chose à l’oreille d’un de ses garde du corps]
Garde du corps : [Il sort un téléphone de sa poche] Oui, allô coach...
[De la loge on peut voir les joueurs se disperser sur le terrain pour écrire « Hi Rupert ». On entend également la musique de la fox]
Joueurs : Bonjour Rupert !
Groupe : Oh oh !
Kogen : Bien, je suis convaincu. Je vous propose monsieur Murdoch de couper la poire en deux. Nous on va se faire tout petit dans un coin et on va y aller molo avec le buffet.
Murdoch : Silence ! [Il lance de la poussière au sol, des agents de sécurité apparaissent] Attrapez-les ! [Les Springfieldiens ont peur et s’enfuient. Les agents courent après eux]
Agents de sécurité : Hoy hoy hoy hoy hoy !

SEQ 24 – Miami – Stade – Couloirs[Le groupe court dans les couloirs du stade. Homer s’arrête]
Homer : Le match, on est tout prêt ! Suivez-moi les gars. Ca y est, on va enfin voir les su... [Ils se dirigent vers le stade quand, tout à coup, les joueurs rentrent pour aller se changer. Ils bousculent les Springfieldiens et les emmènent dans le vestiaire. Des journalistes sont à l’entrée du vestiaire]
Journaliste 1 : Vous n’avez jamais cesser d’y croire ?
Journaliste 2 : Est-ce que ce costume vous grossi ? [2 gardes du corps ferment les portes du vestiaire]
Garde du corps : Personnalités et joueurs uniquement !
Journalistes : [déçus] Oooooh !

SEQ 25 – Miami – Stade – Vestiaire des vainqueurs[Les Springfieldiens fêtent la victoire des joueurs avec eux]
Ned : Oh, j’en reviens pas ! Nous sommes dans le vestiaire des vainqueurs !
Joueur : [heureux] Waw, je vais aller à Disneyland !
Kogen : Vraiment ? Parce que moi je suis agent de voyage et je n’ai eu que de très mauvais échos.
[Barney se bat avec deux joueurs pour avoir une bouteille de champagne. Barney arrive à leur retirer des mains. Le téléphone du vestiaire se met à sonner, Homer répond]
Homer : Allô ?
Clinton : Alla, ici le président Clinton.
Homer : Aaah ! Comment ça va ?
Clinton : Votre détermination a votre courage en dépit de toute la pression ont été exemplaire. Le pays tout entier est fière de vous.
Homer : Oui ben c’est pas trop tôt !
Clinton : Au nom du peuple américain, j’aimerais vous... [Le révérend Lovejoy frappe les fesses d’Homer avec une serviette]
Homer : Aie !Ih ih ih ! D’accord Lovejoy, hou ! Vous allez me le payer ! [Il prend une serviette et laisse le téléphone décroché]
Clinton : Allô ? Allo ?... [il s’énerve] Je vous ordonne de me répondre ! [Al Gore prend des mesures dans le bureau du président] Al Gore, vous êtes obligé de faire ça maintenant ? [Il fait signe que oui]

SEQ 26 – EXT/JOUR Miami - Devant le stade[Les Springfieldiens s’apprêtent à remonter dans le bus]
Lenny : Qu’est-ce que tu vas faire de ta bague de champion Carl ?
Carl : Je vais l’offrir à ma femme, c’est notre anniversaire de mariage.
Groupe : [Ils sont émus] Aaaaaaah !
Bart : Eh p’pa, c’est pas à toi ! [Homer à un trophée dans les mains]
Homer : Mais c’est peut-être ma dernière chance d’avoir un trophée.
Kogen : C’est une belle réussite ce voyage Homer. Tu n’as jamais envisager de devenir agent de voyage ?
Homer : Wally, je mentirais si je te disais que non.
Kogen : Parce qu’on peut vraiment faire du chemin dans le domaine du voyage. [Il rigole] Tu pourras en faire ton slogan.
Homer : Slogan ? [Ils montent dans le bus et s’en vont. Pat Summerall et John Madden sont là]
Pat Summerall : Qu’avez-vous pensez de l’épisode d’aujourd’hui John ?
John Madden : J’ai adoré ! Faire entrer en dernière minute Wally Kogen dans l’équipe était un pari difficile mais qui c’est avéré payant.
Pat Summerall : Marge et Lisa peignant des œufs, c’était une bonne idée ?
John Madden : Oh oh oh ! Formidable ! Elles ont pratiquer un jeu tout en retrait et en finesse. Ce qui a permit à Bart et à Homer de marquer des points.
Pat Summerall : Vous n’avez pas trouvé cela étrange que dans un Super Bowl où apparaît Dolly Parton nous n’ayons eu ni football ni chanson ?
John Madden : Ca ne m’avait pas frappé Pat mais en y repensant, c’est vrai que c’est une arnaque ! Et une curieuse façon de traiter les fans qui ont du supporter toutes les idioties qu’on leur a montrer !
Pat Summerall : Un dernier commentaire ?
John Madden : [énervé] Non, je suis trop furieux ! Fichons le camps d’ici ! [Un bus se gare à coté d’eux ils veulent monter mais ils voient que c’est Vincent Price qui le conduit]
Vincent Price : Veuillez monter messieurs, j’étais impatient de vous voir !
John Madden : [énervé] Qu’est-ce que je vous disais ! C’est vraiment n’importe quoi !
Pat Summerall : Ah je sais ! Allez montez ! [Ils montent. Vincent Prive n’arrive pas à conduire le bus, il n’arrête pas de caler]
Vincent Price : Où est cette satanée pédale ?... Ah, ça y est, ça y est, je l’ai trouvée !
Jody : Accélère grand-père !
Vincent Price : Oh, tais-toi Jody ! Tu ne fais que m’embrouiller !
[Le bus s’en va doucement au loin]
Script écrit en juin 2004 par Lenny Bar
Merci à Xavier.T pour sa contribution
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park