Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

25/08/2019
C'est Dustin Hoffman qui double le professeur M. Bergstrom dans Mon prof, ce héros au sourire si doux, mais il n'a pas voulu que son nom apparaisse dans le générique. Il apparaît seulement sous le pseudonyme de Sam Etic.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Math elle aime
Lisa fait transformer l'école en lieu d'enseignement empreint de la méthode Waldorf et Willy le jardinier devient le professeur de mathématique...
30/08 à 21h05 (6ter)
Le jugement dernier
Homer est persuadé que la fin du monde est proche...
30/08 à 21h30 (6ter)
Diablesses chez Ned.com
Après que des filles aient profité de lui, Ned se sent obligé de déménager dans une ville meilleure...
30/08 à 21h55 (6ter)

Derniers commentaires

dadoo1617 | et comme toujours rien pour nous les pauvre petit con de belges. autrefois c'était club rtl qui... (Les Simpson débarquent sur Série Club ce Lundi !)

dadoo1617 | ça vaut le coup de dépenser autant de d'argent pour un coffret dépisode médiocre ? et la suite est... (Sortie du DVD de la saison 19 en décembre aux Etats-Unis)

dadoo1617 | donc il faudra s'attendre à plus les voir lors des saisons suivantes. hum ... ça commence à faire... (Décès de Russi Taylor)

dadoo1617 | pour un pays qui se voulait anticlérical (La Russie censure un épisode)

dadoo1617 | moi je dirai les saison apres le film. donc la saison 19. meme s'il y a encore des bons épisode ça... (Parlons Simpson #20 Le déclin ?)

Script : Maggie s'éclipse

SEQ 1 – INT/JOUR Studio Channel 6 – Plateau de tournage
[Un reportage est diffusé lors du journal de Kent Brockman. On voit d’abord un ciel en noir et blanc]
Voix off : Pendant des siècles, l’homme a été régit par la science et l’industrie… [On voit plusieurs usines. De la fumée s’échappe des nombreuses cheminées, polluant le ciel. Ensuite apparaît on voit l’intérieur d’une fonderie] Mais cette époque touche à sa fin. [Une flèche montante en dents de scies représente l’évolution, ensuite cette flèche descend sans cesse. Puis on se trouve dans une usine de voitures. Un véhicule est assemblé par les machines. Un bras mécanique appose l’inscription « Made in America » sur le capot. Soudain la voiture tombe en morceaux] Nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère faite de prophéties, d’énigmes et de signes dans le ciel. [Un parchemin écrit par De Vinci apparaît à l’écran avec une boule de billard N°8 devant celui-ci. On passe de l’autre côté de la boule et on peut y lire une prédiction à l’intérieur. Il est écrit « Fin du monde ». Ensuite l’inscription « Acidic sod oven pop » apparaît sur un tableau noir. Des moines tentent de découvrir une anagramme dans cette phrase et ils trouvent : « Da Vinci code stoof ». Un des moines dessine un cercle sur un autre tableau] Et cette ère commence aujourd’hui… [Zoom sur le cercle que le moine a dessiné. Le cercle se transforme en une représentation d’une éclipse qui s’affiche en haut à gauche de l’écran. Fin du reportage. On retrouve Kent Brockman]
Kent : Notre principal titre : Aujourd’hui Springfield va vivre une éclipse totale du soleil. Une éclipse de soleil, c’est comme la poitrine d’une femme au restaurant : C’est gratuit, c’est beau, mais vous ne devez en aucun cas y jeter un coup d’œil. Nous vous recommandons d’utiliser une camera obscura fabrication maison faite d’une vulgaire boite à chaussures et d’un rouleau à papier toilette… [Il la prend sous son bureau. Elle n’est pas assemblée. Des bouts de carton et un rouleau de papier collant se trouve dans une boite à chaussure] Vous deviez me la présenter déjà faite ! Bon, ben je vais le faire moi-même !... [Il essaie de trouver le bout du papier collant mais il n’y arrive pas] Où est le bout de ce ruban adhésif ?! [Il s’énerve et jette tout] Bon, ben laissons tomber, on le fera la semaine prochaine ! [Il se lève]
Technicien : [Off] L’éclipse, c’est aujourd’hui !
Kent : Il y aura une éclipse quand je dirais « Il y a une éclipse » ! [Il s’en va]

SEQ 2 – Espace
[La lune, qui se trouve entre la terre et le soleil, forme une ombre sur les Etats-Unis, autrement dit : une éclipse]

SEQ 3 – EXT/JOUR Washington – Devant le Washington Monument
[L’éclipse passe sur le Washington monument (l’obélisque). Lorsque l’ombre de la lune couvre entièrement le monument, des chauves-souris s’échappent du sommet]

SEQ 4 – EXT/JOUR Devant le magasin : « Boutique de crème solaire »
[L’éclipse couvre entièrement le magasin de crème solaire. Les employés de cette boutique sont sur le toit et se jettent dans le vide pour se suicider]

SEQ 5 – EXT/JOUR Rues - Passage à niveau
[Ed Begley, l’écologiste, roule dans une voiture sur laquelle il est écrit : « Voiture solaire Ed Begley ». A cause de l’éclipse, les panneaux solaires, qui se trouvent sur le toit du véhicule, ne sont plus fournis en énergie solaire. La voiture s’arrête au beau milieu d’un passage à niveau. Un train arrive à toute vitesse. Ed Begley se met à hurler. Le train s’arrête brusquement à quelques centimètres de la voiture. Il est écrit sur le train : « Train solaire Ed Begley ». Begley, voyant qu’il est toujours vivant, pousse un soupire de soulagement]

SEQ 6 – EXT/JOUR Derrière la maison des Simpson - Jardin
[Les Simpson s’apprêtent à voir l’éclipse avec leur camera obscura faite maison]
Lisa : Ok, les enfants, nous avons atteint la pénombre. Préparez-vous avec courage pour l’ombre.
Bart : Je veux la voir le premier ! [Il monte sur la niche]
Homer : Non, moi je veux la voir le premier ! [Il grimpe sur les épaules de Bart]
Bart : Descend de là, gros tas ! [Il fait tomber Homer de ses épaules. Homer, en tombant dans l’herbe, écrase sa camera obscura en carton]
Homer : [Triste] Mon space-toy !
Marge : Oooh, c’est pas grave, Homer chéri, tu peux avoir ma visionneuse. [Elle lui donne sa camera obscura]
Lisa : Mais maman, tu vas louper l’éclipse !
Marge : Il va y en avoir une autre au nord Yémen en 2027 ! [Homer, Bart, Lisa et Maggie regardent Marge quelques instants sans rien dire. Puis, Lisa regarde dans sa camera obscura pour voir l’éclipse]
Lisa : Ca y est ! Elle est totale, les enfants ! [Tout le monde, excepté Marge, regarde dans sa camera obscura. On voit, dans l’une d’elles, au fond de la boite à chaussure un cercle lumineux. Les Simpson s’extasient devant ce spectacle. Marge, elle, se contente de se protéger les yeux avec ses mains d’un air triste]
Homer : On pourra reparler de ça pendant des années !
Bart et Lisa : Des annéééééées !
Homer : Aaah, je me sens enfin faire partie d’une famille. [Marge n’en peut plus. Elle arrête de se protéger les yeux]
Marge : Ooooh, je peux pas rater ça ! Juste un petit coup d’œil ! [Elle regarde l’éclipse] Oooh ! C’est magnifique ! [Le soleil refait son apparition, se qui brûle les yeux de Marge. Marge hurle] Aaaaaaaaah !! [Ses yeux deviennent rouges et ses pupilles disparaissent]

SEQ 7 – INT/JOUR Hôpital – Cabinet du Dr Hibbert
[Les Simpson sont dans le cabinet du docteur Hibbert. Hibbert lui bande les yeux]
Hibbert : Maintenant, Marge, vos yeux doivent rester complètement couverts pendant deux semaines complètes.
Homer : Te fais pas de bille, ma bibiche. Je serais ton Homer qui voit pour toi. [Il inspecte les lieux] On est dans une sorte de cabinet de docteur, y a des tas de trucs sur les murs. C’est assez difficile à décrire… Je fais une petite pause, maintenant. [Il s’assied, épuisé]
Hibbert : Alors, Simpson, je dois vous prévenir : Le moindre stresse peut augmenter la tension artérielle dans le globe de l’œil de Marge, ce qui conduit à ce qu’on appelle : « Le syndrome de Tex Avery ». [Il allume une télé. A l’écran, on voit un épisode de Tex Avery. Le loup est dans un cabinet de docteur. Une jolie infirmière entre dans la pièce. Le loup est excité. Ses yeux deviennent énormes, ses pupilles se décollent, ensuite ses yeux sont remplacés par des mains qui applaudissent, puis ces mêmes mains prennent des revolvers et tirent en l’air, et enfin ses yeux reprennent une apparence normale sauf que les pupilles sont remplacées par des bombes. Les bombes explosent et le loup meure. Ses yeux, qui ont explosés, pendent par les orbites]
Homer : [Enervé] Les loups nous prennent toute nos femmes !

SEQ 8 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salle à manger
[Marge, qui a les yeux bandés, est assise à table. Bart lui apporte un plateau avec son repas, Maggie un vase avec des fleurs à l’intérieur]
Marge : Mes enfants, vous m’avez traité comme une princesse. Chaque jour a été comme les 10 premières minutes de la fête des mères.
Homer : Tu vas détendre ta tension et reposer tes rétines. On s’occupe absolument de tout.
Marge : [Attendrie] Ooooh !
Lisa : [Dans la cuisine] P’pa, viens dans la cuisine, vite !

SEQ 9 – INT/JOUR Maison des Simpson – Cuisine
[Homer entre dans la cuisine]
Homer : Est-ce qu’il y a une autre façon d’entrer dans une cuisine ?... [La cuisine est envahie par des rats. Un rat court sur un rouleau à pâtisserie, un autre se sert d’un fouet mécanique comme d’un monocycle] Waaah ! Des rats dans la cuisine ! Tout comme dans ce délicieux film que j’ai piraté dans la salle de cinoche. [Il a dans les mains un CD sur lequel il y a un rat très mal dessiné et l’inscription manuscrite : « Ratatooey »] Hi, hi, hi, hi ! [Soudain, un rat tombe sur la tête d’Homer. Celui-ci se met à tirer ses deux cheveux pour le guider] Aaah ! Hé, hé, hé ! Il guide avec mes cheveux. [Il marche en titubant et prend des légumes dans le frigo et une bouteille de vin] Il me force à préparer un délicieux bœuf mironton accompagné d’une purée de céleri et de carottes Vichy… [Il met du vin et du céleri dans une casserole puis il coupe des carottes en rondelles. Le rat tire toujours sur ses cheveux. Homer goute ce qu’il vient de préparer] Hummm, c’est très bon ! [Le rat semble étoné] Bon mais pas génial… Je vais acheter de la mort-aux-rats. [Tous les rats s’enfuient. Homer tire sur ses cheveux pour se guider et marcher. Il s’en va en rigolant]

SEQ 10 – INT/JOUR Shelbyville – Magasin « Mororama »
[Homer est dans un magasin à Shelbyville qui vend du poison. Homer a amené Maggie et Petit Papa Noël. Raphaël, le vendeur, prend un grand bocal rempli de petites boules de couleurs. Il y a une tête de mort sur l’étiquette]
Raphaël : Voilà ce qu’il vous faut. Ca va tuer ces sales rats et les propres du même coup ! [Maggie veut prendre les boules de couleurs qui se trouvent dans le bocal] Oh, c’est pas des bonbons, mon chou. C’est fou ce que les gosses aiment les poisons de couleur bonbon, hein ? Ha, ha, ha ! [Homer pose Maggie par terre. Petit Papa Noël se met à mordre le lapin en peluche de Maggie. Homer prend le bocal de poison et empêche le chien de morde le lapin]
Homer : Non, andouille de clebs ! C’est le lapin de Maggie ! [Homer s’en va en portant Maggie et le bocal. Il essaie que le chien n’attrape pas le lapin et que Maggie n’ouvre pas le bocal de poison. Petit Papa Noël aboie] Pas devant le vendeur de poison !

SEQ 11 – EXT/JOUR Pont – Voiture d’Homer
[Homer roule sur le pont qui traverse le fleuve et relie Springfield à Shelbyville. Tout en conduisant il se débat avec Maggie et Petit Papa Noël. Maggie essaie d’attraper le bocal de poison qu’il a dans sa main gauche et le chien veut mordre le lapin en peluche qu’il a dans la main droite. Il tient le volant avec ses jambes]
Homer : Que celui qui mord arrête ! [Homer parvient à récupérer le bocal et le lapin, mais comme il a été distrait, il fonce droit vers la rambarde de sécurité en pierre] Aaaaaah !! [Il la percute et la voiture tombe du pont. Pendant que la voiture est dans les airs, Homer hurle] Pourquoi j’ai emmené le bébé et le chien chez le marchand de poison !?

SEQ 12 – EXT/JOUR Petit Ile
[La voiture ne tombe pas dans l’eau mais sur une petite île en dessous du pont. Le véhicule est complètement détruit. Homer sort de la voiture avec Maggie et Petit Papa Noël. Il regarde Springfield qui est de l’autre côté de la rive]
Homer : Ooooh, comment je vais nous faire traverser le fleuve, maintenant ? [Il voit une barque amarée à côté de lui] Ah ! Un bateau ! [Il va dans le bateau avec Maggie et le chien. Il commence à ramer mais la barque menace de couler] Oooh, on est trop lourd. [Il fait marche arrière et revient sur l’île] Voyons… Je dois faire traverser le fleuve au bébé, au chien et au poison, mais je peux emmener qu’une chose à la fois. Je veux pas laisser le bébé seul avec le poison et je peux pas laisser le chien seul avec le bébé… [Il regarde la camera, l’air désespéré] Y a pas quelqu’un pour m’aider à résoudre cette énigme ? [Il ne regarde en fait pas la camera mais le professeur Frink qui se trouve un peu plus loin sur une autre île. Celui-ci fait une expérience avec une machine étrange] Professeur Frink, aidez-moi à me sortir de là ! [Frink ne l’entend pas. Homer saute et fait de grands gestes] Coucou, par ici ! [Il ouvre le bocal de poison. Il prend l’une des petites boules de couleur et la lance vers Frink. A ce moment-là, Frink se retourne]
Frink : Hein, quoi ? [Le poison que Homer a lancé pénètre dans sa bouche. Frink pousse des cris et finit par s’écrouler sur le sol]
Homer : C’est pas le moment de faire la sieste, Einstein ! [Un vieux libre du moyen age apparaît avec comme enluminure la représentation d’Homer, Maggie et Petit Papa Noël sur l’île. En dessous de ce dessin figure l’inscription : « Premier puzzle : Comment l’idiot traverse le fleuve avec ses trois trucs ? »]
[Plus tard. Homer a face à lui : Maggie, Petit Papa Noël et le bocal de poison]
Homer : Bon… Maggie, chien, poison, vous êtes tous concernés, alors écoutez… [Homer a dessiné dans le sable une représentation de la barque avec Homer et Maggie à l’intérieur. Le bocal de poison et le chien se trouvent sur la rive] D’abord je fais passer Maggie, laissant le chien et le poison… [Le dessin dans le sable s’anime. Homer rame et emmène Maggie sur l’autre rive puis revient vers l’île] Ensuite je reviens seul, j’emmène le poison et je reviens avec Maggie… [Il prend le bocal, repart vers l’autre rive, dépose le bocal et reprend Maggie dans la barque] Ensuite, j’emmène le chien, je reviens… [Il dépose Maggie sur l’ile et prend le chien] je prend Maggie… [Il dépose Petit Papa Noel sur l’autre rive à côté du poison puis revient chercher Maggie] je traverse et le temps de le dire, je suis rentré à la maison. [Là, le dessin dans le sable représente le bar de Moe avec Moe qui attend devant. Homer, Moe, Maggie et Petit Papa Noël entrent dans le bar]

SEQ 13 – EXT/JOUR Sur le fleuve - Barque
[Homer met son plan à exécution. Il emmène Maggie de l’autre côté avec la barque. Il voit alors Petit Papa Noël nager à côté de la barque]
Homer : Hein ?... [Enervé] T’as pas écouté ou quoi ? [Le chien, l’air triste, fait demi-tour. Homer passe à côté d’une île minuscule sur laquelle se trouvent : Cletus, un renard, un canard et un sac de maïs]
Cletus : Eh, m’sieur… Je vous serions fort obligé si vous voulions m’aider avec mon problème de renard, de canard et de graines… [Il voit que tout le maïs a été mangé par le canard et que le renard a mangé le canard. Le ventre du renard est maintenant énorme] Ben… Le problème s’aviont résolu par soi-même.

SEQ 14 – EXT/JOUR Devant le Couvent Sainte Thérèse
[Homer et Maggie arrivent de l’autre côté de la rive]
Homer : Maintenant, faut que je te laisse dans un endroit sûr… Sous la surveillance de Dieu… [Il s’approche d’un couvent] Et où je peux quand même te surveiller au cas ou Dieu serait occupé à faire l’orage ou a pas exister. [Il dépose Maggie sur le pas de la porte du couvent et s’en va à reculons] Je te voiiis… [Il monte dans la barque] Je te voiiis… Je te… [La mère supérieure ouvre la porte du couvent] Hein ?
Mère supérieure : Regardez-moi ça, un des miracles abandonné du seigneur. [Elle prend Maggie et referme la porte]
Homer : Aaaah ! Des catholiques ! [Il revient vers la rive et frappe brutalement à la porte. La mère supérieure ouvre le judas de la porte] Rendez-moi mon bébé à moi !
Mère supérieure : Monsieur, notre mission est très claire… [Elle montre un écriteau au dessus de la porte] « Tout enfant abandonné ici est prit en charge par les sœurs de Sainte Thérèse ». Pourquoi avez-vous laissé un aussi beau bébé sur notre pas de porte ?
Homer : Parce qu’elle se battait avec mon chien et volait mon poison ! Alors, rendez-la-moi que je puisse la ramener dans mon foyer infesté de rats !
Mère supérieure : Non, la pauvre chérie est là où elle doit être. [Elle referme le judas]
Homer : Oooh, voyons mamzelle, ayez un cœur ! Je suis sûr que votre petit copain fait aussi des bêtises parfois. [La mère supérieure réouvre le judas]
Mère supérieure : Je suis mariée à Jésus !
Homer : Oui, c’est ça ! Eh ben, Alors moi je suis marié avec Wonder Woman ! [Elle ferme un autre judas sur lequel une sainte est dessinée et dit « Casse-toi ! »] Aaaaah !

SEQ 15 – INT/JOUR Maison des Simpson - Séjour
[Homer, Bart et Lisa sont assis sur le canapé de la salle de séjour]
Homer : Les enfants, je dois dire à votre maman que j’ai perdu Maggie.
Bart : Mais le docteur Hibbert a dit de pas la stresser…
Lisa : Attendez, j’ai une idée ! L’un de nous peut, sous le déguisement de bonne sœur, infiltrer le couvent.
Homer : Ah non ! [Insistant] Aaaah non ! Oooooh non ! Il n’est pas question qu’Homer Simpson enfile une robe et se comporte comme une bonne sœur !

SEQ 16 – EXT/JOUR Devant le Couvent Sainte Thérèse
[Homer est devant le couvent et il n’est effectivement pas déguisé en bonne sœur. Lisa est à côté de lui. Elle a dans les mains une valise et une Bible]
Homer : J’ai dit que jamais je le ferais !... T’es sûre que tu veux pas que je le fasse ? Parce que je peux le faire ! [Il va hors champ et revient déguisé en bonne sœur] J’ai trouvé un déguisement !... Hein ?
Lisa : Papa, va-t-en que je puisse entrer dans le personnage ! [Homer est déçu. Il grogne et s’en va. Lisa prend le collier qu’elle a autour du cou. Il est en forme de poisson avec des pattes et il est écrit « Darwin » à l’intérieur. Elle retire l’inscription Darwin et arrache les pattes pour faire un « Ichtus », le symbole chrétien en forme de poisson. Elle frappe à la porte du couvent. La mère supérieure ouvre le judas] Bonjour, je suis une pauvre pécheresse qui a perdu son chemin. Puis-je entrer dans votre ordre ?
Mère supérieure : Que penses-tu de la génuflexion ?
Lisa : Je n’en ai jamais assez.
Mère supérieure : Tu es acceptée.

SEQ 17 – EXT/JOUR Couvent Sainte Thérèse – Cloître
[Lisa est vêtue comme une bonne sœur. La mère supérieure et elle marchent dans le cloître]
Mère supérieure : Et enfin, tu dois porter cet habit le plus modestement du monde… Pas comme sœur Marilyn ! [Un peu plus loin, une sœur se trouve sur une grille d’où s’échappe de l’air. La robe se soulève, comme celle de Marilyn Monroe]
Lisa : Oh, la nursery ! [Elle regarde par la fenêtre de la nursery. Des enfants sont assis devant une bonne sœur qui chante avec une guitare]
Sœur 1 : [Elle chante] Si tu es heureux et que tu le sais, c’est un péché… Si tu es heureux et que tu le sais, c’est un péché…
Lisa : Où est Maggie ? [Elle se tourne vers la mère supérieure] Mère supérieure, se sont là tous les bébés de votre orphelinat ?
Mère supérieure : Si tu recherches d’autre bébés non désirés, eh bien la prochaine semaine, 9 mois après le bal de fin d’année, on les entassera jusqu’au plafond.
Lisa : Non, je me demandais juste si vous n’en aviez pas derrière que vous ne montrez pas…
Mère supérieure : Oh, tu es comme Saint Thomas, n’est-ce pas !?
Lisa : Eh bien, plutôt comme Rouletabille.
Mère supérieure : Dans ce cas, petite guenon, il est temps pour toi de passer un peu de temps dans la chambre jaune !

SEQ 18 – INT/JOUR Couvent Sainte Thérèse – Chambre jaune
[Zoom sur un tableau représentant Jésus avec une auréole. L’auréole ressemble à un chapeau jaune. Lisa est assise sur un banc d’église]
Lisa : Pourquoi la mère supérieure Ment-elle en disant ne pas avoir Maggie ? Qu’est-ce qui se passe ici ? [Elle regarde le plafond et voit une presque représentant Sainte Thérèse mourante dans un lit entourée de bonnes sœurs en train de prier. La main de Dieu tend un bijou à Sainte Thérèse] Oooh ! Un bijou ? Pourquoi les bonnes sœurs voudraient un bijou ? [Une bonne sœur, qui semble très âgée, est à côté de Lisa]
Sœur 2 : Trouve le bijou, trouve ce que tu désires.
Lisa : Le bijou va me conduire à ma petite sœur ? Pourquoi vous me dites ça ?
Sœur 2 : Parce que j’en ai marre de cette mère supérieure ! Chaque fois qu’on joue au football, elle fait toujours le goal ! [La sœur prend un éteignoir, une sorte de cloche servant à éteindre les cierges allumés. Elle appuie sur un bouton. Le manche de l’éteignoir grandit et se développe, 35 nouvelles petites cloches apparaissent au bout du manche. La soeur éteint tous les cierges en même temps grâce à cet objet] Maintenant, tu dois résoudre une série de définitions.
Lisa : [Contente] Vous voulez parler d’une série de défis de plus en plus difficile à mon intellect ? Ca, c’est trop cool !
Sœur 2 : Et ça te fera trouver ta soeur… Ta première définition… [Elle pointe un vitrail du doigt] Et avant que tu décides de devenir bonne sœur, considère ceci : Je n’ai que 23 ans ! [Elle rigole diaboliquement puis va se cacher dans la pénombre. Lisa s’approche du vitrail. Il représente une fille ressemblant à Lisa dans la forêt face au bijou. Il y a une inscription en latin en dessous] « Quaerite deum in corde et anima », c’est du latin. « Deum » c’est Dieu et bien sûr « Quaerite » ça veut dire chercher… « Cherche Dieu avec le cœur et l’âme »… [Elle inspecte la pièce pour trouver la réponse à l’énigme et voit l’orgue] Le cœur et l’âme ! [Elle s’installe à l’orgue et se met à jouer un air tout en chantant] « Je t’aime de tout mon cœur et mon âme… » [Soudain, l’orgue se décompose en plusieurs parties laissant apparaître un château miniature encastré dans le mur. Le pont-levis s’abaisse. Une petite figurine représentant un ange sort du château avec une clé à la main. Elle traverse le pont-levis, introduit la clé dans une serrure puis revient dans le château. Cela provoque tout un mécanisme. Les tours du château s’abaissent, puis l’entièreté du bâtiment s’ouvre en deux. Cela laisse apparaître un autre mécanisme à l’arrière : Une bille descend le long d’un rail et atterrit sur le côté gauche d’une bascule. En dessous de tout ce mécanisme se trouve une représentation de « La cène » avec des figurines de Jésus et ses apôtres. Saint Barthélemy, qui est à l’extrême gauche de la table, est sur le côté droit de la bascule. La bille, en tombant, propulse la figurine de Barthélemy de l’autre côté de la table sur une balance. Le poids de la figurine fait monter l’autre extrémité de la balance sur laquelle se trouve un cierge. La flamme fait bouillonner un flacon d’eau bénite qui se trouve juste au dessus. La vapeur qui s’échappe du flacon fait démarrer une petite locomotive à vapeur. La locomotive démarre et tire une chaîne qui enclenche un autre mécanisme. L’entièreté du château s’abaisse. Le mur derrière s’ouvre laissant apparaître un tas d’autres mécanismes. Lisa est assise sur un banc et s’ennuie en attendant que tous les mécanismes se terminent]

SEQ 19 – INT/NUIT Maison des Simpson – Séjour
[Homer et Marge sont assis sur le canapé. Marge a toujours les yeux bandés]
Marge : Homer, j’ai pas tenu Maggie de toute la journée, tu peux me la passer ?
Homer : Euh… No problemo, ma bibiche… [Il enfile un vêtement similaire à celui de Maggie à son bras, ferme son poing et dessine deux yeux dessus. Ensuite il place une tétine entre sa main et son index et met un nœud sur sa main]
Marge : Oooh, le petit bébé à sa maman qui devient grand et grassouillet… Oooh, qui c’est le bébé grassouillet ? [Homer bouge son pouce pour que la tétine face du bruit] Mais ça veut pas dire que tu dois pas avoir ton petit diner… [Elle enlève la tétine de la main d’Homer. Elle prend ensuite un petit pot de nourriture pour bébé et lui donne à manger, entre le pouce et l’index. Homer bouge la bouche artificielle de sa main pour faire croire à Marge que Maggie mange la nourriture] Mmmh, tu manges pas aussi vite d’habitude. [Elle lui redonne une cuillerée. Homer fait avaler rapidement la nourriture à sa main. Homer prend sa main et lui parle]
Homer : [Tout bas] Calme-toi, elle va avoir des soupçons ! [Il prend une grosse voix et fait parler sa main] Toi calme-toi, j’ai faim ! [Marge redonne à manger à la main]

SEQ 20 – INT/NUIT Couvent Sainte Thérèse – Chambre jaune
[Retour au couvent. Lisa attend toujours que les mécanismes se stoppent. Ils finissent par s’arrêter. Le mur derrière les mécanismes s’ouvre en deux. Lisa va dans le passage secret et s’approche d’une pierre au fond sur laquelle il y a des inscriptions]
Lisa : Un message énigmatique ? Peut-être qu’il va me conduire jusqu’au joyau… Hum… Et si je lisais un mot sur deux ? [Elle lit la phrase qui se trouve sur la pierre en ne lisant qu’un mot sur deux] « Une fois de plus tu es désespérée, essaie encore, nigaude ! » Mais ce n’est pas très gentil ! Je vais réessayer… mais pas parce que ce mur m’a dit de le faire ! [Elle lit de nouveau un mot sur deux mais en commençant par le deuxième mot] « Fais demi-tour, cherche à Springfield le plus grand ring fait par l’homme » ! Ooooh ! [Lisa s’approche d’une fenêtre et regarde la ville, le couvent surplombant Springfield] Un ring c’est un cercle ou un son ? [Elle voit le magasin « Lard lad donuts » avec son personnage devant l’établissement brandissant un énorme donut (donc un rond). Lisa regarde ailleurs et voit des ronds de fumées sortir des cheminées d’une usine. Lisa voit également un magasin de Hula Hoop. Un hula hoop géant tourne sans cesse autour du piquet de l’enseigne. Lisa regarde autre part et voit un magasin ayant pour enseigne plusieurs O et un 0 surdimensionnés : « Otto O’toole’s 0% down Oversized Ovals »] Il y a tant de ronds… Mais lequel est la clé pour trouver le joyau ? [Un livre ancien apparaît de nouveau à l’écran. L’enluminure représente Springfield. En dessous il est inscrit : « Second puzzle : Ce que Lisa vient juste de dire »]

SEQ 21 – EXT/NUIT Devant le clocher de Springfield
[Lisa est sortie du couvent et porte ses vêtements habituels. Elle s’adresse à la camera]
Lisa : Alors, tu as trouvé ? [Elle ne s’adresse en fait pas à la camera mais à Milhouse qui est face à elle]
Milhouse : Non, je suis pas très malin. Je suis juste une grosse tête. [Il s’en va]
Lisa : Le plus grand ring dans Springfield… Ca serait le plus grand son qui vient du clocher de Springfield ? [Elle s’approche du clocher et voit une panneau disant : « N’entrez pas »] Oooh ! [Elle voit un autre panneau en dessous sur lequel il est inscrit : « Ou entrez. Je suis un panneau, pas un flic. »] Aaah… [Elle entre. Deux personnes portant une soutane s’approchent elles aussi du clocher]

SEQ 22 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre de Bart
[Bart est dans son lit. Marge vient l’embrasser]
Marge : Bonne nuit, Bart. [Elle crie] Je viens t’embrasser, Lisa ! [Elle sort de la chambre. Bart se lève, ouvre le tiroir de sa table de nuit et prend à l’intérieur une robe de nuit de Lisa et son collier de perle. Il les enfile puis se coiffe les cheveux comme ceux de Lisa. Ensuite, il sort par la fenêtre et monte sur le toit]

SEQ 23 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre de Lisa
[Bart, déguisé en Lisa, entre dans la chambre de Lisa par la fenêtre. Il se couche dans le lit au moment où Marge entre dans la pièce. Marge, qui a toujours les yeux bandés, embrasse Bart sur le front en croyant embrasser Lisa]
Marge : Bonne nuit, Lisa… [Attendant une réponse] Bonne nuit… [Bart, ne pouvant répondre, prend le saxophone de Lisa et se met à en jouer. Il joue faux] Oooh, du jazz ! [Elle claque des doigts] Continue, je suis en musique ! [Marge a l’air d’apprécier. Bart continue de jouer mais semble en avoir assez] Tidapadapadadou ! Tadatadatiditiditiditididou !...

SEQ 24 – INT/NUIT Clocher de Springfield
[Les deux personnes portant une soutane arrivent au sommet du clocher. Lisa, qui est cachée, surgit et enlève le capuchon qu’ils ont sur la tête. Il s’agit de Skinner et du vendeur de BD]
Lisa : Principal Skinner ? Vendeur de BD ? Mais qu’est-ce que vous faites ici ?
Vendeur de BD : Nous te suivons. Nous cherchons le joyau de Saint Thérèse.
Lisa : Oh ! Moi je le cherche pour retrouver ma petite sœur. Comment connaissez-vous son existence ?
Vendeur de BD : Nous sommes un ordre ancien de passionnés de mystères qui se cachent dans l’ombre et qui s’est appelé… « Les frères de la quête » !
Skinner : Parce que nous avons trouvé ça plus classe que « Les frères qui quêtent ».
Lisa : Dites-moi tout ce que vous savez sur ce joyau.
Skinner : Jamais.
Lisa : Est-ce que votre mère sait que vous utilisez sa camionnette ? [Immédiatement, Skinner s’agenouille devant Lisa et lui dit tout ce qu’il sait]
Skinner : Tu vois, la légende veut que sur son lit de mort Sainte Thérèse d’Avila a eu la vision d’un joyau qui nous ferait entrer dans une aire de paix et d’harmonie…

SEQ 25 – INT/NUIT Couvent – Chambre de Sainte Thérèse
[Sainte Thérèse est dans son lit de mort. Autour d’elle se trouvent des bonnes sœurs qui prient]
Skinner : [Voix off] Elle a envoyé une équipe de sœurs dans le nouveau monde pour trouver ce fabuleux joyau…

SEQ 26 – EXT/JOUR Mer méditerranée – Bateau
[L’équipe de sœurs se rend en Amérique en bateau. Les sœurs sur le navire ressemblent à des pirates. La barreuse a un bandeau sur l’œil, une autre monte l’échelle de corde qui mène à la vigie avec un couteau dans la bouche, deux sœurs se battent avec des règles comme si c’était des sabres, une autre a un perroquet sur l’épaule, d’autres dansent pendant que l’une d’elles joue de l’accordéon, etc.]

SEQ 27 – EXT/JOUR Philaderlphie – Au bord de la mer
[L’équipe de sœurs débarque à Philadelphie]
Skinner : [Voix off] Elles ont accosté à ce qui est maintenant Philadelphie… [Une mascotte de Baseball moderne vient alors les accueillir] Et puis elles ont utilisé le bois de leur navire pour construire un couvent… [Le bateau se trouve maintenant sur la terre. Les sœurs poussent le bateau. A la seule force de leurs mains, elles parviennent à faire retourner le bateau. Elles ouvrent une trappe et rentrent dans le navire retourné qui ressemble maintenant à une maison en bois. Une des sœurs accroche un crucifix sur le bateau puis rentre à l’intérieur. Dés qu’elles referment la trappe, des flèches enflammées viennent se planter sur le navire]

SEQ 28 – INT/JOUR Philaderlphie – Bateau
[Les sœurs prient dans leur bateau retourné]
Skinner : [Voix off] L’ordre a prospéré sans jamais oublier sa mission sacrée…

SEQ 29 – EXT/JOUR Philadelphie – Au bord de la mer
[Deux sœurs pendent leur linge devant le bateau et discutent ensemble]
Skinner : [Voix off] Mais l’idée de ce joyau s’est répandu… [Benjamin Franklin, caché derrière un buisson, écoute la conversation des sœurs avec une longue corne]

SEQ 30 – INT/JOUR Quartier général des Francs-maçons
[George Wasington montre un endroit sur une carte à Benjamin Franklin. Le roi George III arrive et ils se serrent tous les trois la main]
Skinner : [Voix off] Et un groupe de l’élite des francs-maçons conduit par Benjamin Franklin, George Washington et le roi George III…

SEQ 31 – EXT/JOUR Philadelphie – Au bord de la mer
[Des soldats britanniques se battent]
Skinner : [Voix off] … Organisa une fausse guerre d’indépendance pour couvrir leur quête du joyau… [Un peu plus loin, pendant que les hommes se battent, Franklin, Washington et George III creusent chacun un trou pour trouver le joyau. Un serpent s’accroche à la pelle de George III. Benjamin Franklin attrape l’animal par la queue et le lance par terre. Ensuite, il le découpe en morceau avec sa pelle. Le roi George III et George Washington regardent le serpent mort et rigolent en se tenant par l’épaule. Un soldat passe à côté d’eux. Les deux hommes font semblant de se détester, comme s’ils allaient se taper dessus. Une fois le soldat passé, ils se reprennent par l’épaule et rigolent]

SEQ 32 – EXT/JOUR Devant les lettres « Springfield »
[Une sœur coupe un arbre avec une hache. Elle se trouve devant les grandes lettres « Springfield » (comme celles d’Hollywood). Celles-ci sont faite de bois et non peintes en blanc comme actuellement]
Skinner : [Voix off] Fuyant la violence, les sœurs de Sainte Thérèse quittèrent les colonies et s’installèrent à Springfield.

SEQ 33 – INT/NUIT Clocher de Springfield
[Retour au présent. Les lettres « Springfield », peintes en blanc, sont visibles depuis le clocher]
Vendeur de BD : La légende et Wikipedia affirment que le joyau sera révélé durant la première pleine lune après une éclipse solaire.
Lisa : C’est cette nuit !
Vendeur de BD : Manifestement… Une question demeure : Pourquoi es-tu venue ici ?
Lisa : Parce que j’ai déduit intelligemment la réponse au plus grand ring de Springfield… Cette cloche ! [Elle montre la cloche du clocher]
Vendeur de BD : Eh bien, j’ai l’immense déplaisir de te dire que ta déduction est complètement fausse ! [Il prend un marteau et s’apprête à frapper la cloche. Lisa et Skinner se bouchent les oreilles. Le vendeur de BD frappe la cloche, mais le marteau s’encastre dans la cloche et ne fait aucun bruit] C’est une fausse cloche en papier mâché. La vraie a été fondue pendant la deuxième guerre mondiale pour faire des pions d’échec de la guerre civile… Et j’en possède 4 ! [Lisa semble frustrée, puis elle regarde par la fenêtre] Oh, mon dieu ! Je sais quel est le plus grand ring à Springfield ! [Elle regarde les grandes lettres « Springfield »] Il a été devant nos yeux depuis toujours ! [Le vendeur de BD regarde lui aussi et comprend] Aaaah, oh oui, je le vois ! [Lisa et le vendeur de BD s’en vont. Skinner regarde les lettres mais ne comprend toujours pas]
Skinner : Je le vois aussi… allons-y… Euh… C’est par là… On y va à pied ou… euh, en voiture… je vous laisse le choix…

SEQ 34 – EXT/NUIT Devant les lettres « Springfield »
[Lisa, Skinner et le vendeur de BD arrivent en voiture devant les grandes lettres « Springfield ». Skinner remarque alors le mot « Ring » dans « Springfield »]
Skinner : Ooooh, le mot « Ring » ! [Lisa et le vendeur de BD se regardent en souriant, l’air fier. Ensuite, Lisa, Skinner et le vendeur de BD escaladent les rochers pour s’approcher des lettres. Burns, Smithers et des chiens tenus en laisse leur barre la route]
Burns : Tiens, tiens, ne serait-ce pas Agaça Pristie et les frères de la Sainte piste ?
Lisa : Monsieur Burns ? Qu’est-ce que vous faites ici ?
Burns : Oh, je connais l’existence du joyau depuis toujours. Tu vois, ma chère petite, j’ai rejoint les francs-maçons avant que ça ne soit tendance. C’est mon œil qui est sur le billet d’un dollar… [Il prend un billet d’un dollar et montre l’œil qui se trouve au dessus de la pyramide. L’œil est identique au siens] C’est aussi ma pyramide. Donc, depuis j’ai suivi ta quête accompagné par mon fidèle albinos.
Smithers : Je me tue à vous dire que je ne suis pas un albinos ! Mais j’utilise beaucoup d’écran total.
Burns : Alors pourquoi je vous donne les jours de congé pour albinos ? Hum ? Hum ?
Lisa : Regardez, il y a quelque chose d’écrit sur le R ! [Elle s’approche de la lettre R]
Burns : Oh, la folie des tags fait toujours écrire les jeunes.
Lisa : Vu sous cet angle, il y a des mots ! [Un mot est écrit sur le R mais il n’est visible qu’en étant à la base de la lettre. Sur chaque lettre composant le mot « Ring » il y a un mot. Lisa les lit] « Grands… crimes… tuent… Saint… Sage » !
Skinner : De grands crimes tuent le saint sage ?! L’énigme est résolue ! Nous devons tout de suite prévenir le Saint sage !
Lisa : Non, ce n’est pas ça ! Un message secret formulé aussi lourdement est toujours une anagramme.
Burns : Excellent ! Alors, tu vas nous décoder ce texte pour trouver l’emplacement du joyau pendant que vous deux vous allez creuser votre tombe ! [Il menace Skinner et le vendeur de BD avec un revolver]
[Lisa écrit le texte qu’elle vient de lire dans la terre et tente de découvrir l’anagramme pendant que Skinner et le vendeur de BD creusent chacun leur tombe. Le vendeur ce BD arrête de creuser et regarde le ciel]
Vendeur de BD : Superman, je crois en toi depuis des années. Si tu peux m’entendre, je t’en prie, viens m’aider à creuser cette tombe géante !
[Le livre Moyenâgeux apparaît pour la troisième fois. Dans le dessin on voit Lisa à genoux en train de résoudre l’énigme et en arrière plan Skinner et le Vendeur de BD creuser leur tombe sous les yeux de Burns et Smithers. Il est écrit en dessous de l’enluminure : « Vous avez trouvé la réponse ? Pas nous »]
[Un peu plus tard, avec les lettres qui composent la phrase, Lisa en a découvert une autre]
Lisa : Alors, l’anagramme donne « Royalement, le joyau est… » [Les dernières lettres qu’elle n’a pas utilisé se mettent en surbrillance et se place à la fin de la phrase, il s’agit des lettres L, I, S, A] « … Lisa » !?
Burns : Alors… Le joyau est en toi ? [Il prend une grosse pince en métal et s’approche de Lisa]
Smithers : Arrêtez monsieur, c’est elle le joyau !
Burns : Oh, bien sûr ! Sainte Thérèse ne s’intéresserait pas à une babiole. Son plus grand trésor devait être une pure jeune fille… Tu es pure, n’est-ce pas ?
Lisa : Est-ce qu’embrasser Milhouse compte ? [Les 4 hommes lui répondent très rapidement]
Burns : Non.
Skinner : Non.
Smithers : Non.
Vendeur de BD : Non.
Lisa : Alors tout se regroupe ! Je suis le joyau qui va apporter la paix au monde. Comme c’est brillant de la part des Dieux de changer mon scepticisme en faisant de moi son élue.
Vendeur de BD : Selon la légende, le joyau doit être rapporté au couvent au lever du soleil.
Skinner : On peut y arriver si on prend l’hélicoptère de monsieur Burns… [Il montre l’hélico qui est au sommet de la colline]
Burns : Hum, je ne tiens pas à vous voir dans la cabine, mais vous pouvez vous accrocher aux patins.
Skinner : D’accord.

SEQ 35 – EXT/NUIT Au dessus de Springfield – Hélicoptère de Burns
[Lisa, Skinner et le Vendeur de BD se tiennent à bout de bras aux patins de l’hélicoptère qui est en train de voler. A l’intérieur, Smithers pilote l’appareil et Burns est assis à côté de lui]
Smithers : Ca fait du bien d’aider son prochain, hein monsieur ?
Burns : Non. Ca fait bizarre.

SEQ 36 – EXT/NUIT Devant le Couvent Sainte Thérèse
[L’hélicoptère s’approche du sol. Lisa et Skinner lâchent les patins. Quand le Vendeur de Bd se lâche à son tour, l’hélicoptère part dans tous les sens à cause du poids important qui vient d’être lâché]

SEQ 37 – INT/NUIT Couvent Sainte Thérèse – Eglise
[Les sœurs sont en train de chanter « O Fortuna » en chœurs. Lisa entre dans le couvent]
Lisa : Regardez qui est làààà ! [Les sœurs s’arrêtent toute de chanter et regardent Lisa. Ensuite, elles se remettent à chanter, ne faisant pas attention à Lisa] Oh, très bien, très bien, finissez votre chanson. Je peux être patiente. Après tout, je suis l’enfant joyau. [La mère supérieure s’approche de Lisa]
Mère supérieure : Chuuut ! Petite idiote ! Le joyau est déjà là ! [Elle pointe Maggie du doigt qui est assise sur un trône en face des sœurs]
Lisa : Maggie ? Non, non, non, la solution était : « Royalement le joyau est Lisa ».
Mère supérieure : Oooh, je t’en prie ! Combien de phrases commencent par le mot « Royalement » !?
Lisa : Euh… Celle-ci… [Elle lui montre le papier sur lequel elle a écrit la phrase]
Mère supérieure : Oooh, donne-moi ça ! [Elle prend son bout de papier, prend un stylo et fait une autre anagramme d’après la phrase que Lisa a trouvée. Elle lui rend ensuite son papier avec la vraie solution]
Lisa : [Elle lit] « C’est vraiment Maggie, Sherlock ! »… Vous savez, je dois vous faire remarquer que cette réponse n’a de sens que si je me suis d’abord trompé pour l’autre !
Mère supérieure : J’ai dit : « Chuuuuut » !

SEQ 38 – INT/JOUR Couvent Sainte Thérèse - Eglise
[Le jour se lève]
Mère supérieure : Maintenant, on commence une nouvelle ère de paix et de prospérité pour Springfield ! [Les rayons du soleil passent à travers le vitrail se trouvant au dessus de la porte d’entrée et éclaire Maggie sur son trône. Des rayons lumineux des couleurs de l’arc-en-ciel jaillissent de la tête de Maggie. Une musique céleste se fait également entendre. Les rayons sortent de du couvent par les vitraux]

SEQ 39 – EXT/JOUR Devant deux magasins de literie
[Les propriétaires de deux magasins de literie concurrents sont sur le trottoir et brandissent le poing l’un vers l’autre. Ils semblent très énervés. Les rayons lumineux provenant de Maggie éclairent les deux hommes. Ceux-ci sourient puis s’enlacent amicalement]

SEQ 40 – EXT/JOUR Rue de Springfield
[Le facteur s’apprête à mettre des enveloppes dans une boite aux lettres quand un chien se lance sur lui pour le mordre. Les rayons lumineux de Maggie les illuminent. Le chien devient subitement gentil et lèche le facteur]

SEQ 41 – EXT/JOUR Stade de Baseball
[Sur un terrain de baseball, un joueur s’engueule avec un arbitre]
Joueur de Baseball : Ca va pas, mec ! C’est ta cinquième faute d’arbitrage aujourd’hui !
Arbitre : Ca suffit ! Tu sors du… [Les rayons lumineux tombent sur eux. Les deux hommes se regardent gentiment puis s’embrassent sur le bouche]

SEQ 42 – INT/JOUR Prison – Salle d’exécution
[Le Serpent se trouve sur la chaise électrique. Un policier s’apprête à tourner un bouton pour l’électrocuter, mais les rayons lumineux viennent alors éclairer le policier et le directeur de la prison. Les deux hommes, qui avaient un regard froid, sourient]
Directeur : Programmez juste un massage. [Le policier tourne le bouton de façon à ce que le Serpent ne soit pas électrocuté par la chaise mais massé]
Le Serpent : [Soulagé] Aaaah ! Quelque chose me dit que le joyau de Sainte Thérèse a été rapporté sur son trône.

SEQ 43 – INT/JOUR Couvent Sainte Thérèse - Eglise
[Retour au couvent]
Lisa : [Stupéfaite] Ooooh ! Maggie, c’est vrai ! C’est toi l’enfant joyau !
Mère supérieure : 4 siècles de patients sacrifices ont fini par payer. Tout est paix et harmonie. [Marge, qui a toujours les yeux bandés, entre tout à coup dans le couvent]
Marge : Rendez-moi mon bébé !
Lisa : Maman, comment as-tu su que Maggie était ici ?
Marge : Une mère le sait. [Elle prend Maggie dans ses bras. Les faisceaux lumineux disparaissent ainsi que la musique céleste] Maggie, tu rentres à la maison avec moi.
Lisa : Maman, attends ! Maggie est l’enfant joyau ! Elle a apporté la paix à notre ville… et une baisse du taux de violence au volant à Shelbyville. Il faut qu’elle reste ici.
Marge : Eh bien, ce serait bien agréable si la première chose que je voyais était un monde en paix… [Maggie lui enlève le bandage qu’elle a sur les yeux. Elle tend ensuite les bras vers sa mère d’un air joyeux] Tu es encore plus belle que dans mon souvenir, mon trésor ! [Aux sœurs] Je suis désolée, mais je sais que Dieu ne demanderait jamais à une mère de sacrifier son enfant pour le bien du monde… Une fois de plus.

SEQ 44 – EXT/JOUR Devant le Couvent Sainte Thérèse – Voiture d’Homer
[Homer, Marge, Lisa et Maggie s’en vont en voiture. Maggie dort dans son siège de bébé]
Marge : Hum, peut-être que je suis simplement égoïste, je sais pas.
Homer : Non, Marge, t’es la personne la plus généreuse que je connaisse. Et de toute façon, je leur ai donné un autre enfant joyau pour siéger sur leur précieux trône.

SEQ 45 – INT/JOUR Couvent Sainte Thérèse - Eglise
[Bart est dans le couvent. Il bouscule des sœurs pour accéder au trône]
Bart : Laissez passer, mesdames ! J’apporte la paix. [Il s’assied sur le trône et a un sourire machiavélique. Soudain, la pièce s’assombri, les tableaux religieux se changent en tableaux représentant le diable, les vitraux se brisent, des serpents géants s’enroulent autour des colonnes, la terre se fend en deux laissant s’échapper du feu, etc. Dehors, le ciel devient rouge, des météorites tombent sur la terre, des arbres brûlent, etc. Bart regarde ce qui se passe autour de lui et semble satisfait] Ha, ha, ha ! Je sens que je vais me plaire, ici.
Script écrit en novembre 2009 par Lenny Bar
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park