Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

23/08/2019
L'âge des enfants Flanders communément admis depuis de nombreuses années est Rod 10 ans et Todd 8. Mais durant les premières saisons, l'âge de Todd a parfois été de 10 ans et dans Pervers Homer (s6) ce dernier a même été indiqué comme étant le plus âgé des deux enfants.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Un test avant d'essayer
Bart est le seul élève pouvant sauver l'école de la fermeture qui la menace...
23/08 à 20h10 (RTS2)
A tuteur-tuteur ennemi
Marge et Homer trouvent des tuteurs légaux aux enfants s'il venait à leur arriver quelque chose...
23/08 à 20h30 (RTS2)
Les vieux coucous
Homer apprend à respecter son père grâce à des anciens militaires des forces aériennes et Bart commence à fumer pour impressionner Annika, la cousine hollandaise de Milhouse.
23/08 à 21h05 (6ter)

Derniers commentaires

dadoo1617 | et comme toujours rien pour nous les pauvre petit con de belges. autrefois c'était club rtl qui... (Les Simpson débarquent sur Série Club ce Lundi !)

dadoo1617 | ça vaut le coup de dépenser autant de d'argent pour un coffret dépisode médiocre ? et la suite est... (Sortie du DVD de la saison 19 en décembre aux Etats-Unis)

dadoo1617 | donc il faudra s'attendre à plus les voir lors des saisons suivantes. hum ... ça commence à faire... (Décès de Russi Taylor)

dadoo1617 | pour un pays qui se voulait anticlérical (La Russie censure un épisode)

dadoo1617 | moi je dirai les saison apres le film. donc la saison 19. meme s'il y a encore des bons épisode ça... (Parlons Simpson #20 Le déclin ?)

Script : Marge a trouvé un boulot

SEQ 1 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[Homer est couché sur le canapé. Marge arrive dans la pièce avec le courrier]
Marge : Facture, prospectus... Hummm ! Un échantillon gratuit de citronet. [Homer le prend]
Homer : Hou, file-moi ça ! [Il le boit]
Marge : Homer, c’est un savon pour la vaisselle !
Homer : [De la mousse plein la bouche] Et alors, qu’est-ce que ça fait ? [Il continue de boire. Marge, elle continue de regarder le courrier]
Marge : Ooooh, y a une soirée organisée à la centrale pour un départ à la retraite !
Homer : Qu’est-ce que j’aimerai partir à la retraite ! [Il imagine qu’il est allongé sur son canapé, comme il l’est maintenant] Punaise, ça serait le pied !
[Ned est à la fenêtre. Il est penché vers la droite ainsi que la palissade derrière lui]
Ned : [Fumant la pipe] Ca boum les voisins ? Beau temps pour fumer la pipe, hein ? J’ai ressorti ma vieille bouffarde.
Homer : Peux pas parler, occupé !
Ned : D’accodac. [Il s’en va]
Marge : Tu as remarqué comme il avait l’air penché ?
Homer : Ca fait partie des grands projets de Dieu. [Maggie qui est à coté d’eux glisse étrangement vers le ventilateur en marche. Elle essaie de se rattraper sur la moquette mais n’y arrive pas. Homer la rattrape juste à temps]
Marge : Oooh, j’ai l’impression que notre maison penche d’un coté !

SEQ 2 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Le coté gauche de la maison s’enfonce dans le sol. Un frisbee, un ballon... qui étaient coincé sur le toit tombent aux pieds de Janey, Nelson et l’un de ses amis. Un père Noël électrique tombe également et se casse]
Nelson : Ha ha !

SEQ 3 – INT/JOUR Maison des Simpson – Cave[Homer et Bart sont dans la cave. Homer s’apprête à regarder une cassette. Il lit le titre]
Homer : « Technique de réparation des fondations à la portée de n’importe quel crétin ». [Il met la cassette dans un magnétoscope et regarde l’émission animé par Troy McClure. Celui-ci est habillé en bricoleur]
Troy : Bonjour, je suis Troy McClure. Vous me connaissez pour m’avoir vu dans des vidéos pratique tel que « Concevrez votre navire de guerre dans la naphtaline » et « Economisez en creusant vous-même votre tombe ». Bien, alors durant les 6 prochaines heures, je vous exposerai le B.Aba pour réparer les fondations de votre maison. Prêt ?
Homer : Prêt !
Troy : Tout d’abord, bouchez les fissures en utilisant un composé latex que vous appliquerez à la truelle à mortier...
Homer : Passe-moi ma truelle à mortier mon garçon. [N’en ayant pas, Bart hausse les épaules] Hum...
Troy : Avez-vous des plaques d’isolation en polyvinyle à extrusion ?...
Homer : Non.
Troy : Bon, alors assemblez les plaques d’aluminium à rainure en J avec des vis autofiltés. Fixez-les !... [Il le fait dans l’émission]
Homer : Et qu’est-ce que je fais au cas ou...
Troy : [Passant une couche de peinture sur une planche] Appliquez [???] sur ces panneaux...
Homer : Une seconde !
Troy : Vous avez besoin de lattes stuquées métalliques antirouille...
Homer : Une seconde !!
Troy : Et si vous n’avez pas de lattes stuquées métalliques...
Homer : Aaah !
Troy : Utilisez des lattes en fibre de carbone...
Homer : [Désespéré] Ooooooooooh !
Troy : Et maintenant, platauchez les lattes...
[Plus tard, un réparateur de fondations, Surly Joe, arrive chez les Simpson. Il pause un niveau un mur. Celui-ci glisse et tombe par terre]
Homer : Vous avez vu la bulle ?
Joe : Ouais, c’est tout le coté ouest de votre maison qui se barre. Ca va vous coûter, euh... 8500$.
Homer : Laissez tomber ! Vous êtes pas le seul en ville à réparer des fondations !

SEQ 4 – INT/JOUR Maison des Simpson – Cuisine[Homer prend le botin téléphonique et cherche un réparateur de fondations]
Homer : Voyons... « Réparations de fondations »... Aaah, voilà... [Il n’y a que Surly Joe] D’oh !

SEQ 5 – INT/JOUR Plateaux de Channel 6[A la télévision, Kent Brockman présente les infos. On voit une image de la maison blanche en train de brûler]
Kent : ... En laissant aux affaires le vice-président. [On voit la maison penchée des Simpson] Et maintenant, la célèbre tour de Pise fait des émules à Springfield. Un histoire qui ne tient vraiment pas debout. Ha !

SEQ 6 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Des gens prennent des photos devant la maison. Bart est sur une boite en bois et a un haut-de-forme sur la tête]
Bart : Approchez ! Approchez ! Venez tous visiter la maison penchée. Venez voir les êtres tordus qui y crèchent. Rencontrez « Boule de billard », l’homme sans un poil sur le caillou ! [Il montre Homer qui boit une bière dans la salle de séjour. Homer va à la fenêtre et fait peur aux gens]
Homer : Grrrrrrrr !
Femme : [apeurée] Il est hideux !

SEQ 7 – EXT/JOUR Maison des Simpson – Séjour[Homer se rassoit. Comme la maison est penchée, il glisse jusqu’à l’autre bout du canapé et casse une lampe en la cognant]
Marge : Il faut faire quelque chose Homer.
Homer : Marge, ça coûterait 8500$ et comme on a que 500$ à la banque, il manque euh... 80000$ !
Marge : Je pourrais travailler.
Homer : Eéééh ! Et moi je pourrais réaliser mon rêve : Vivre dans les bois et écrire qu’est-ce que je pense dans un journal. [Il s’imagine assis au pied d’un arbre, écrivant quelque chose sur une feuille de papier] [Il pense] 15 mars. Je regrette de pas avoir emmené la télé. Oooooh, qu’est-ce qu’elle me manque la téloche ! [Retour à la réalité]
Marge : Mmmmh et toi tu dois conserver ton emploi.
Homer : [Déçu] Oooooh !

SEQ 8 – INT/NUIT Restaurant « La flèche brisée » - Entrée[Homer et Marge vont dans un dans un restaurant qui est, en fait un train qui a déraillé. Un homme accueille des clients]
Homme : Sachez que c’était le plus beau, le plus cher de tous les trains jamais construits : « La flèche brisée ». [Il montre une photo du train à l’époque de son inauguration] Certains disaient qu’il était trop gros pour rester sur les rails... [Il montre une photo au moment où il a déraillé] Ha ha ! Ils avaient raison. [Les Simpson arrivent]
Marge : Pour la soirée du départ à la retraite ?
Homme : Suivez le mécanicien sans tête. [Un homme à un costume d’un mécanicien sans tête. Il guide Homer et Marge vers le wagon où a lieu la fête]
Mécanicien sans tête : Soirée organisée par la centrale pour un départ à la retraite. C’est par là
[Comme il n’a pas de tête, il ne voit rien et renverse donc un vase, se cogne dans les murs... ] Oh !...

SEQ 9 – INT/NUIT Restaurant « La flèche brisée » - Dans un wagon[Homer et Marge ont prit place à une table dans un grand wagon changé en bar. Beaucoup d’autres employés de la centrale sont là. Smithers cogne sa cuillère sur son verre pour attirer l’attention des gens et pour qu’ils écoutent Burns]
M. Burns : Hum hum... Ce soir nous somme réunis ici en l’honneur d’un ami qui nous est tous très cher...
Homer : La barbe !
M. Burns : Un homme qui a offert à la société Burns 45 ans de bons et loyaux services. [Il s’approche d’un vieil homme assit à une table] Monsieur Jacques Cosette.
Homer : La barbe ! [Burns regarde Homer méchamment]
Smithers : Monsieur Burns, si vous le permettez, j’avais prévu un petit numéro musical en l’honneur de Jacques. [Il claque des mains, le rideau qui est sur scène s’ouvre. 6 danseuses font leur apparition. Elles et Smithers se mettent à chanter et danser] Il est un homme...
Chanteuses : [Elles chantent] Il est un homme...
Smithers : [Il chante] Un très grand homme...
Chanteuses : [Elles chantent] Un très grand homme...
Smithers : [Il chante] Dont la beauté et la bonté font l’unanimité. Vous le connaissez !
Chanteuses : [Elles chantent] Vous le connaissez... [Jacques Cosette sourit]
Smithers : [Il chante] C’est monsieur Burns !
Chanteuses : [Elles chantent] C’est monsieur Burns ! [Cosette est déçu]
Smithers : [Il chante] Il aime la vie, les plaisanteries... [les chanteuses sont autour de Burns, celui-ci est content] Cet homme vaut 10 fois ce qu’il gagne !
Chanteuses : [Elles chantent] C’est monsieur Burns !
M. Burns : [Il chante] C’est monsieur Burns !
Smithers : [Il chante] C’est Monty Burns !
M. Burns : [D’un ai fâché] Monsieur Burns !
Smithers et les Chanteuses : [Ils chantent] Tous ses amis l’appellent Monty mais pour vous ce se-ra mon-sieur Buuuuurns !
Smithers : [Il chante] Bu-bu-bu-bu-buuuuuurns !
M. Burns : [Il chante] Burns !
[La chanson est finie. Tout le monde est bouche bee]
Cosette : Vous permettez que je dise un mot ?
M. Burns : [Enervé] Oh ! Moi, moi, moi ! On veut faire son intéressant parce qu’on fête son départ, hein ! [Cosette se lève et se tourne vers les autres employés]
Cosette : Ne me mettez pas à la retraite ! Mon travail c’est tout ce qui me maintient en vie. Je ne me suis jamais marié, mon chien est mort !... [Burns claque des doigts, les musiciens se mettent à jouer un air entraînant] Je ne suis pas fini !?
M. Burns : Oh que si ! [Joey et Coup Bas emmènent Jacques Cosette et le jettent à l’extérieur du train] Avec le départ de monsieur Cosette, un poste pour débutant est à pourvoir dans le secteur G7. Maintenant fichez le camp ! Le bar est fermé !
Employés : Ooooh !

SEQ 10 – EXT/NUIT Devant la maison des Simpson[Homer et Marge arrivent en voiture chez eux]
Marge : Je pourrais peut-être solliciter ce poste...
Homer : Pas question Marge, on vit déjà ensemble, on va pas bosser ensemble ! Comme dit la Bible « De ton mari, tu ne te mêlera point des... des combines ».
Marge : Où est le mot combine dans la Bible !?
Homer : Il y est ! Marge, on a pas tant besoin d’argent que ça !... [Il rentre dans la maison, qui est toujours penchée. Un oiseau vient se poser sur la cheminée, toute la maison s’enfonce encore plus. Bart est même éjecté de sa chambre et tombe par terre, dehors]
Bart : Aaaaah ! [Il se relève tranquillement]

SEQ 11 – INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine[Marge écrit son curriculum vitae avec sa machine à écrire]
Marge : Voilà Lisa, j’ai terminé mon Curriculum vitae. [Elle donne la feuille à Lisa]
Lisa : « Femme au foyer de 1980 à aujourd’hui » ? Je crois qu’on va l’étoffer un petit peu. [Lisa a prit la place de sa mère à la machine à écrire]
Marge : Qu’est-ce que tu mets là dedans ?
Lisa : Hop, hop, hop ! Quand j’aurai fini ! [Marge s’éloigne. Lisa continue d’écrire un peu puis donne la feuille à Marge]
Marge : [Elle lit] « Chauffeur, couturière... gardienne de gros mammifères » ? [Homer arrive dans la cuisine, juste vêtu d’un slip et se grattant les fesses]
Homer : Marge, t’as pas vu ma boite à sandwich ? [Marge lui donne, il s’en va]
Marge : Oh, je vois.
Lisa : Hé hé hé. Maman, ils savent qu’on ment toujours un peu.
Marge : [Continuant de lire] J’ai travaillé pour l’administration Carter !?
Lisa : Ben, t’as voté pour lui deux fois...
Marge : Lisa, chut ! On pourrait nous entendre.

SEQ 12 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Bureau de Smithers[Marge est dans le bureau de Smithers. Celui-ci lit son curriculum vitae]
Smithers : Ah... hum... Je la croyais de Sinatra cette chanson... Ce CV est très impressionnant. Laissez-moi être le premier à vous dire « Kalibu Gazini ».
Marge : Quoi ?
Smithers : Vous êtes engagé. Mon accent Swahili ne doit pas être aussi bon que le votre.
Marge : [Embrassée] Ha ha... oui. [Smithers va dans le couloir juste à coté où attendent Jacques Cosette et trois autres hommes qui souhaitaient avoir le poste]
Smithers : Désolé, la place est prise.
Cosette : Oh, flûte !

SEQ 13 – INT/NUIT Maison des Simpson – Salle à manger[Les Simpson sont en train de manger]
Homer : Marge, tu fais une grosse bêtise. Je vais te voir toute la journée au boulot et toute la nuit à la maison !
Marge : [Enervée] Mmmmmmmh !
Homer : [Embarrassé] Et c’est très bien !... Mais ce qui ne va pas c’est euh... euh... [Il prend le journal pour se tirer d’affaire] Hou, t’as vu les gros titres ? Y a un référendum au Canada. Désolé Marge, je peux pas te parler !
Marge : On a besoin d’argent et ma vie est ennuyeuse. Tiens, l’autre jour des témoins de Jéhovah ont frappés à la porte. Je ne voulais pas les laisser partir comme ça. Le temps que j’aille chercher de la limonade, ils étaient parti sans qu’on puisse parler.
Homer : [Lisant son journal] Hou, c’est bon la limonade !
Lisa : Je trouve ça merveilleux. Maman et papa travaillant cote à cote à la centrale. Vous serez un peu comme Pierre et Marie Currie.
Homer : Qu’est-ce qu’ils font ?
Lisa : Ils ont découvert le radium... et puis ils sont morts tués par les radiations.
Bart : Mmmh... [Il rêve et voit Pierre et Marie Currie géants, détruisant une ville]
Homme : [Dans le rêve] Ce sont les Currie ! sauvons-nous ! [Les deux géants écrasent des véhicules avec leurs pieds. Pierre prend un building entier et le jette sur des gens qui tentent de fuir. Le rêve de Bart se termine]
Bart : Coool !

SEQ 14 – INT/JOUR Voiture d’Homer – Sur la route[Homer et Marge vont travailler]
Homer : Marge, surtout n’oublie pas, si tu as un pépin à la centrale, tu dis que c’est la faute au type qui parle pas notre langue. Aaaah Tibor, combien de fois il m’a sauvé la mise celui-là ! Hé hé hé hé hé !

SEQ 15 – INT/JOUR Maison des Simpson – Chambre de Maggie[Maggie est dans son landau et essaie d’en sortir pour attraper son biberon qui est sur une armoire. Abraham arrive près d’elle]
Abraham : Maggie, ta baby-sitter est là... Qu’est-ce que tu veux ? [Elle retire sa tétine et mime qu’elle a soif] Aaaah, tu dois être malade. Voyons... Qu’est-ce qu’il nous conseil le vieux docteur Washburn ? [Il prend un livre de maladies infantiles et lit] « Avez-vous le coryza, le jarbon, la fièvre puerpérale, les vapeurs, l’aphtysie galopante... [Pendant ce temps, Maggie, désespérée, remet sa tétine et essaie d’escalader son landau pour prendre son biberon] Le haut mal, la diphtérie, les convulsions, la goutte, la fièvre édiphoide, la gourne, difluction de poitrine... ? »

SEQ 16 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Couloir[Smithers accompagne Marge à son lieu de travail]
Smithers : Voici votre bureau. Ce crétin de Tibor a perdu la clef mais vous pouvez l’ouvrir avec une carte de crédit. [Il le fait et ouvre la porte. Dans le bureau on voit un panneau de commande avec énormément de boutons, de leviers... ] Bien, amusez-vous.
Marge : Qu’est-ce que je dois faire ?
Smithers : Ha Marge, voyons ! Si j’en crois votre CV, vous avez inventé cette machine... [Il s’en va. Marge s’approche du panneau de commande et appuie, d’une façon hésitante sur un bouton. Quelque chose explose dans la pièce voisine. Deux employés fuient devant les flammes. Marge, ayant provoqué ça est gênée]

SEQ 17 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Classe de madame Krapabelle[Madame Krapabelle s’apprête à distribuer des feuilles à sa classe]
Edna : Rangez vos livres les enfants. C’est l’heure de votre contrôle. [Bart fait semblant d’avoir mal au ventre]
Bart : Oooooooooh ! Malade le jour du contrôle ! Pourquoi !? Pourquoi !?...
Edna : Tu as déjà lu l’histoire du garçon qui criait au loup ?
Bart : J’en suis déjà à la moitié, je le jure !... [Il rejoue la comédie] Ooooooooh ! Arrrg ! [Il sort de la classe]
Edna : Pfff !

SEQ 18 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Bureau de Marge[Marge est dans son bureau et écrit quelque chose. Homer arrive]
Homer : Marge, qu’est-ce que tu fout ? C’est l’heure de becqueter !
Marge : J’arrive, une minute ! Je fini de remplir ce papier.
Homer : Marge, Marge, Marge ! T’as qu’à classer ça dans les H. Comme euh... Adios. [Il met son papier dans un cylindre puis met celui-ci dans un petit conduit]
Marge : Et ça va où ?
Homer : T’inquiète poulette, le tube sait ce qu’il a à faire. [On voit le cylindre, avec le papier à l’intérieur, passer dans plusieurs conduits transparents. Il passe au dessus d’un bureau, dans le bureau de monsieur Burns, puis il finit sa course à l’eau. Un castor prend le tube et le met avec d’autre cylindre qui leurs servent de barrage]

SEQ 19 – INT/JOUR Maison des Simpson – Chambre de Bart[Bart est couché dans son lit, des bouillottes sur la tête et les jambes]
Abraham : J’ai une bonne nouvelle fiston. J’ai trouvé une pharmacie qui vendait des sangsues. [Il lui montre un sac avec les sangsues qui bougent à l’intérieur] C’était pas vraiment une pharmacie, plutôt une boutique de pèche.
Bart : [Enlevant la bouillotte sur sa tête] Je vais très bien, regarde ! j’ai plus besoin de remède de grand-mère !
Abraham : [Secouant un thermomètre] Thermomètre oral, mon cul oui ! Pense à des choses bien chaudes, parce que ça va être bien froid ! [Il approche le thermomètre de Bart. On l’entend crier]

SEQ 20 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Bureau de Burns[Burns regarde les employés sur ses écrans de contrôles. On en vois quelque uns faisant un Limbo]
M. Burns : Des polissons ! [Deux autres employés, vêtus de combinaisons radioactive, jouent aux échecs] Des flemmards ! [D’autres regardent des coqs se battre et prennent des paris] Une bande de nouilles ! [On voit maintenant Marge, assise tranquillement à son poste. Burns tombe sous le charme] Un enchantement. Cette femme est tellement captivante Smithers. Mon cœur cogne comme un marteau piqueur ! [On voit l’intérieur du corps de Burns. Une petite chose noir qui est son cœur, ne bat plus du tout. Il ne bouge que légèrement après quelque secondes] Il faut que je l’aie Smithers. Zoom avant. [Smithers enclenche le zoom pour que Burns puisse voir Marge de plus près] Plus prêt... Plus prêt... Plus prêt mortbleu !! [Smithers zoom tellement que la camera de surveillance heurte la tête de Marge]
Marge : Ouille !
M. Burns : Trop prêt.

SEQ 21 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Bureau de Marge[Marge passe un coup de chiffon sur son panneau de contrôle. Burns arrive dans la pièce avec des fleurs et un cadeau]
M. Burns : Hello.
Marge : Monsieur Burns !?
M. Burns : Ho ho. N’ayez crainte. Si je suis ici c’est pour vous apporter les orchidées et huile de bain parfumée que j’offre à tous mes employés.
Marge : Ooooh, comme c’est gentil !
M. Burns : Hein, hein.
Marge : Mais alors comment ce fait-il que le moral des gens soit aussi bas ici ? [Un homme est à son bureau et est en train de pleurer. A coté, une femme déprimée est en train de boire de l’alcool. Encore à coté, un homme astique un fusil avec une serviette]
Homme : Je suis l’ange de la mort. L’heure de la purification a sonnée.
M. Burns : Aaaah, on s’en fiche ! Marge, qu’est-ce qu’on peut faire ?
Marge : Eh bien... Vous pourriez leur offrir des sandwichs appétissants, faire des journées à thème...
M. Burns : Comme la journée de l’enfance au travail ?
Marge : Non, je songeais à la journée du chapeau rigolos.
M. Burns : Aaaah.
M. Burns : Ah, ou diffuser la voix de Tom Jones dans les haut-parleurs. Moi je sais que ça me mettrait en train.

SEQ 22 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Bureau de Burns[Burns et Marge regardent les employés sur les écrans de contrôle. Une chanson de Tom Jones est diffusée dans les haut-parleurs et tout le monde porte un chapeau diffèrent, mais malgré ça, ils sont toujours aussi déprimés. L’homme qui pleurait porte un chapeau mexicain et pleur toujours. La femme qui buvait porte une casquette avec des bois de cerfs collés dessus et boit toujours. Elle est, elle aussi, toujours aussi déprimée. Le troisième homme porte un chapeau avec une hélice dessus mais a toujours son fusil en main]
M. Burns : [Portant un casque de Vicking] Ca marche ! Ca marche ! Et les sandwichs appétissants arrivent ! [On voit sur l’écran que le troisième homme charge son fusil et sort hors champ de la camera]

SEQ 23 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Cafétéria[Un livreur a la boite de donnut en main pour les remplacer par des sandwichs]
Homer : Touchez pas à nos donnuts ! [Lenny se jette sur le livreur. Celui-ci a une grosse chaîne en main, il tape Lenny avec. Le pauvre homme est éjecté et tombe sur des fûts de déchets toxiques]
Livreur : Quelqu’un d’autre veut jouer les héros !? [Les autres employés restent immobile, voyant ce qu’il a fait à Lenny]
Homer : Euh...

SEQ 24 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Bureau de Burns[Marge est dans le bureau de Burns]
M. Burns : Marge, je vous augmente et vous aurez un nouveau bureau juste à coté du mien. Hé hé hé hé hé !
Smithers : Mais monsieur, c’est mon bureau !
M. Burns : Tranquillisez-vous Smithers, vous allez vous retrouver au cœur de l’action.

SEQ 25 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Toilettes des hommes[Smithers est en train de laver un urinoir avec une brosse à dents]
Smithers : La blancheur de l’hiver, la fraîcheur du printemps. Voilà du beau travail... [Homer arrive en courant dans les toilettes]
Homer : Oh punaise, j’ai une de ces envies de... [Il urine dans l’urinoir que Smithers vient de nettoyer]
Smithers : Noooooooooooooon !!

SEQ 26 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Classe de madame Krapabelle[Bart est de retour en classe]
Edna : Alors Bart, comment te sens-tu ? [Bart fait un salto arrière en se servant de l’un des murs de la classe]
Bart : Y a pas à ce plaindre.
Edna : Dans ce cas, tu es prêt à passer ton contrôle ? [Bart refait semblant d’avoir mal au ventre]
Bart : Ooooooh ! Mes ovaires ! [Il sort de la classe]

SEQ 27 – EXT/JOUR Voiture d’Abraham – Sur la route[Abraham vient chercher Bart à l’école]
Bart : Ha ha ha ha ! Quelle tarée !
Abraham : T’as déjà lu l’histoire du garçon qui criait au loup ?
Bart : J’ai jeté un œil, ouais. Le garçon il crie au loup, il se marre un peu et j’ai oublié la fin.
Abraham : [Enervé] Bodjoubadja ! Bart, est-ce que le feu est vert ?
Bart : Ouais.
Abraham : Ben y a intérêt, oui ! [Il démarre brutalement et manque de percuter des piétons qui étaient en train de traverser]
Piéton : Eh !

SEQ 28 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre de Homer et Marge[Marge est couchée. Homer s’assied sur le lit d’un air déprimé]
Homer : Oooooh !
Marge : Qu’est-ce qui ne va pas Homer ?
Homer : J’en ai marre de voir que tout le monde ait une promotion. Mes potes, mes copains de boulot, Tibor... Même ma propre femme, alors ça c’est le pompon !
Marge : Mais tu aurais peut-être une promotion si tu travaillais d’avantage !
Homer : Mais tu rigoles, je travaille comme une fourmi japonaise !
Marge : Ah bon ? Je suis venu te voir 3 fois aujourd’hui, deux fois tu dormais et la troisième fois tu jouais au foot avec une boule de papier !
Homer : Eh ben !? Je partage pas mon lit avec une femme qui pense que je suis une fainéasse ! Je préfère descendre au salon, ouvrir le canapé, défaire le sac de coucha... ! Oooh, bonne nuit ! [Il se couche finalement dans le lit, éteint la lampe de chevet et s’endort immédiatement]

SEQ 29 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Bureau de Burns[Burns regarde Marge sur ses écrans de contrôle d’un air rêveur]
M. Burns : Aaaaaah ! J’ai encore rêvé d’elle cette nuit Smithers. Vous êtes dans votre lit et l’élu de votre cœur entre par la fenêtre en volant. [Smithers rêve qu’il est dans son lit et que Burns entre par la fenêtre en volant]
Smithers : Vous lisez dans mes pensées monsieur.
M. Burns : Oui, bon Smithers, je voudrais que vous organisiez une soirée pour deux dans ma propriété. Marge, moi et Al Johnson. Vous pensez pouvoir le dénicher ?
Smithers : Le déterrez vous voulez dire. Vous vous souvenez pas ?
M. Burns : Aaaah, il est mort. C’est vrai et même décomposé, je me rappelle. Je préfère oublier ce qui c’est passé cette nuit là. Bon eh bien faite venir le crouneur, là qu’elle aime temps. Tom Jones.

SEQ 30 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Cafétéria[Sur une banderole il est écrit « Yee haw ! C’est la journée Western ». Tous les employés sont déguisés en cow-boys]
Carl : Olala, je ne supporte plus ces foutus éperons ! [Lenny arrive, vêtu d’un blouson de cuire]
Lenny : Arrête de chialer chochotte !
Carl : Eh Lenny, la soirée années 50 c’est mercredi prochain.
Lenny : Je rentre chez moi me changer. [Il s’en va. On entend une moto démarrer]

SEQ 31 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Grâce au travail de Marge, elle et Homer ont pu payer Surly Joe pour que lui et ses ouvriers puissent effectuer les travaux sur leur maison et ainsi la redresser]
Marge : Voilà votre argent.
Joe : Votre problème il vient d’une fuite d’eau. Il vous suffirait d’acheter un joint à 10 cents.
Homer : [Enervé] J’ai une meilleur idée : Barrez-vous !
Joe : Mais j’en ai dans mon camion, je peux vous en donner un.
Homer : Marge, apporte-moi mon flingue ! [Surly Joe marche à reculons de peur que Homer lui tire dessus]

SEQ 32 – INT/JOUR Las Vegas – Salle de spectacle - Coulisses[Tom Jones vient de chanter devant son public. Il va en coulisse où Smithers l’attend]
Smithers : Tom Jones ?
Jones : Oui.
Smithers : Dite, ça vous intéresserait de chanter dans une soirée privée ? [Il ouvre une mallette remplie de billets]
Jones : Désolé mon vieux mais je ne fais pas de soirées privées.
Smithers : Vous devriez peut-être regarder ce qu’il y a la dedans. [Il prend une autre mallette et l’ouvre. Un gaz s’en échappe]
Jones : D’accord mais je ne vois rien... Ooooh ! Oooooh ! [Il perd connaissance]
Smithers : Faite de beaux rêves monsieur Jones !

SEQ 33 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Couloir[Bart pousse son banc jusque dans la couloir sous les ordres de Edna Krapabelle]
Edna : Bart, pour éviter de passer ton contrôle, tu as eu la variole, le coryza et même le syndrome de tourette qui fait dire des grossièretés !
Bart : Je suis pas sûr d’en être guéri ! Arf... Ah... Eh, dégage débile !... Arf... wah, wah !
Edna : C’est finit ! Plus d’excuses ! [Elle lui donne son contrôle et rentre en classe. Bart s’assoit sur son pupitre et commence son interrogation]
Bart : Arf !... Elle commence à me les briser menu ! Woouh, wah !...

SEQ 34 – INT/JOUR Studios Krustylu[Pendant ce temps, dans les studios Krustylu, Krusty reçoit Joan Hembry, la dresseuse d’animaux sauvages. Un aigle est sur la tête de Krusty et lui fait très mal]
Krusty : Avec ses griffes, il est en train de concasser mon crâne !
Joan : Il peut broyer des huîtres avec !
Krusty : Qu’il s’en aille ! Qu’il s’en aille ! Qu’il s’en aille ! [L’oiseau s’en va. Un homme arrive avec un loup tenu à une chaîne]
Joan : Là, nous avons un loup gris d’Alaska. Il pèse 130 kilos et avec ses mâchoires il peut déchiqueter un parcmètre. Il est effrayé par les bruits violents...
Krusty : Les bruits !! C’était notre mot caché aujourd’hui !! [Les enfants applaudissent très fort, des ballons s’envolent, des sirènes se font entendre. Le loup, effrayé par tout ce bruit casse sa chaîne et s’enfuie du studio]
Joan : Oh, mon Dieu ! [L’aigle se remet à enfoncer ses griffes dans le crâne de Krusty]
Krusty : Ouuuuuuh !
Joan : Elle pense que vous en avez après ses œufs !
Krusty : J’en ai mangé qu’un !

SEQ 35 – EXT/JOUR Dans la rue[Wiggum, Eddie et Lou sont dans la rue, adossé à leur voiture, en train de manger. Le loup passe devant eux et ils ne s’en préoccupent pas]
Wiggum : Joli toutou.

SEQ 36 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Couloir[Le loup s’approche de l’école élémentaire de Springfield. A l’intérieur, Bart continue son interrogation]
Bart : [Lisant ce qu’il a écrit] Hummm... Ivanohé c’est l’histoire d’un tsar Russe et de l’arche de Noé ! [Bart baisse sa feuille et voit que le loup est juste devant lui, près à le mordre. Bart essaie alors d’avertir Edna Krapabelle en sautant, pour se faire voir à la porte de la classe mais elle ne se préoccupe pas de lui et continue d’écrire tranquillement au tableau] Un loup ! Un loup ! Un loup !!
Edna : Oui, et bien tu as intérêt à trouver autre chose ! [On entend le loup grogner et se jeter sur Bart]
Bart : Aaaaaah !
Edna : Désolé, je ne marche pas ! [Le loup brise la vitre de la porte avec sa patte. Edna s’en fiche] Tu ferais mieux d’écrire, tu perd un temps précieux !

SEQ 37 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Bureau de Burns[Burns se met de la crème sur le crâne. Marge entre dans son bureau]
Marge : Monsieur Burns, vous vouliez me voir ? [Burns pose son coude sur le bureau et sa main sur sa tête. Sa tête glisse et heurte le bureau à cause de la crème qu’il a mis sur son crâne]
M. Burns : Hum, heu... A vrai dire je me demandais si vous seriez libre pour une petite soirée en tête à tête avec dîner, danse et... [Il appuie sur un bouton, un passage secret s’ouvre et on voit Tom Jones à l’intérieur] Monsieur Tom Jones.
Jones : [Lui faisant signe] Bonsoir Marge. [En fait, Smithers est derrière lui, lui mettant un pistolet dans le dos]
Smithers : C’est ça, on fait un gros sourire et tout le monde est content.
Marge : Ooooh, mon dieu, je rêve ! [Le passage secret se referme sur la tête de Tom Jones]
Jones : Oh !
Marge : C’est mon mari qui va être emballé.
M. Burns : [Surprit] Vous... Avez un mari !? [Fâché] Ah oui, je vois d’ici le tableau. Un bel âtre à l’air farouche, le cardigan jeté sur l’épaule, des cheveux bouclés brillant dans le soleil comme des louis d’oooor ! [Il imagine Marge dans une voiture de sport avec Homer, comme il le décrit : Un blond, fort et séduisant]
Marge : [Dans le rêve] Homer, monsieur Burns vient encore de m’augmenter.
Homer : [Dans le rêve] Ha ha ! Ce vieux crabe ! Ha ha ha ! [Marge se met elle aussi à rire]
[Retour à la vie réelle]
M. Burns : [Enervé] Vous êtes virée !
Marge : Vous ne pouvez pas me licencier parce que je suis mariée ! J’irai en justice, vous vous retrouverez tout nu !
M. Burns : Il n’est pas nécessaire d’aller en justice pour ça... Hum hum...
Marge : Mmmmmmh ! [Elle s’en va d’un air triste]

SEQ 38 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Couloir[Bart se débat toujours avec le loup. Bart se protège avec son banc, l’animal, d’un coup de dent casse le pupitre et se jette sur Bart. Willie arrive à ce moment]
Willie : Eh ! Laisse tomber les hors-d’œuvre mon petit loup ! Et attaque plutôt le plat de résistance ! [Il déchire sa chemise. Le loup et Willie courent chacun vers l’autre, se sautent dessus et se battent] Retourne en classe petit. Y a rien à voir ici.

SEQ 39 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Classe de madame Krapabelle[Bart rentre en classe. Il a ses vêtements déchirés]
Bart : [Ne se sentant pas très bien] Voilà ma copie. [Il tend sa feuille toute déchirée à madame Krapabelle]
Edna : Je ne corrigerais pas cette copie avant que tu ne m’ai dit la vérité sur ce qui c’est passé !
Bart : La vérité c’est que... [Edna le regarde d’un air sévère] ... Euh... Y avait pas de loup, j’ai inventé cette histoire. Maintenant je vais m’évanouir par terre. Vous pouvez m’empêcher d’avaler ma lange s’il vous plaît ?... [Il s’écroule par terre]
Edna : Alors, on ne se sent pas mieux après avoir dit la vérité ?... [Comme Bart ne répond pas, elle prend une règle en bois et le touche avec. Elle se rend compte qu’il c’est vraiment évanoui] Oh, mon Dieu.

SEQ 40 – EXT/JOUR Devant l’école élémentaire[Abraham est venu chercher Bart. Celui-ci à un bandage sur le bras]
Abraham : Viens fiston. Faut mettre de l’ail écrasé la dessus avant qu’arrive la pleine lune. [Ils se dirigent tous les deux vers la voiture. Willie est devant l’école, avec le loup. Ils sont tout les deux épuisés. Willie boit un peu d’alcool pour se remettre en forme]
Willie : [Au loup] Te rend pas malade parce que t’as perdu. Je me colletais déjà avec les loups, t’en étais encore à téter ta mère. [Il verse un peu d’alcool dans sa main et la tend au loup. Celui-ci lèche le liquide]

SEQ 41 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Bureau de Burns[Burns regarde Marge sur ses écrans de contrôle et dessine, avec un feutre, une moustache, une barbichette, des cornes... sur sa tête]
M. Burns : Mais enfin Marge, regardez ces mouches qui tournent autour de votre tête ! [Il dessine des mouches autour d’elle sur l’écran] Femme, vous êtes une calamité ! Hé hé hé hé hé hé !

SEQ 42 – INT/JOUR Centre commercial – Cabinet de Lionel Hutz[Homer et Marge sont dans le bureau de Lionel Hutz]
Marge : Je peux gagner mon procès ?
Hutz : Madame Simpson, vous avez de la chance. Votre affaire de harcèlement sexuelle tombe à pique. Je vais pouvoir reprendre une carrière qui était brisée. [Il prend une bouteille à moitié vide] Vous voulez partager un reste de scotch ?
Marge : Mais enfin ! Il est 9 heures du matin !
Hutz : Je ne fais plus la grasse matinée depuis des lustres ! [Il boit une gorgée de scotch] Dernier rappel... [Comme les Simpson n’en veulent toujours pas, Hutz boit toute la bouteille] Aaaaah !

SEQ 43 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Bureau de Burns[Homer, Marge et Hutz entrent dans le bureau de Burns]
Hutz : Monsieur Burns, nous avons des témoins, des preuves écrites longues d’un kilomètre !
M. Burns : Ah oui ? Moi j’ai 10 avocats que je paye une fortune ! [Il appuie sur un bouton. Un passage s’ouvre à coté d’eux et l’on voit les 10 avocats]
Hutz : [Terrifié] Aaaaaaaaaah ! [Il s’en va en courant]
Homer : Il a laissé son attaché-case... [Il l’ouvre] Eh ! C’est plein de vieux bouts de papelard ! [Tout ce qu’il y a dans la mallette ce sont des bandelettes de papiers. Burns appuie à nouveau sur le bouton pour fermer le passage des avocats]
Marge : Bon eh bien je crois que c’est terminé. Les gens comme nous ne peuvent pas s’offrir la justice. Partons Homer, avant qu’il te fiche à la porte toi aussi.
Homer : Non ! Monsieur Burns, je partirais pas d’ici avant que vous ayez fait des excuses à ma moitié !
M. Burns : Vous l’aimez vous aussi ?
Homer : Tu l’as dit bouffi !
M. Burns : Homer, vous allez offrir à cette femme la plus belle soirée de sa vie.
Homer : Et comment ! Marge, on va se taper des cotes de porc et cette nuit on le ferra 2 fois.
M. Burns : Non, non. J’avais en tête quelque chose d’un peu plus exceptionnel...

SEQ 44 – EXT/JOUR Boule de Springfield[Burns offre un concert privé de Tom Jones pour Homer et Marge. Ceux-ci sont assis à une table devant la « boule de Springfield » où ont lieux les concerts. Tom Jones, lui, chante « It’s not Unusual » et est enchaîné à la scène. Jones embrasse Marge sur la joue et en profite pour lui dire quelque chose à l’oreille]
Jones : Aidez-moi ! Appelez Interpole, trouvez une scie à métaux ! [Il continue de chanter]
Script écrit en août 2005 par Lenny Bar
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park