Haut de page
 

Affichage par saison

Rechercher sur le site

DVD Simpson

L'anecdote du jour

24/10/2021
Maude Flanders a t tu aprs que l'actrice qui la doublait, Maggie Roswell qui ne se sentait pas assez paye, ait quitt la srie. Elle est depuis revenu sur sa dcision mais il tait malheureusement trop tard pour la pauvre Maude.

Les Simpson à la TV

Aucune diffusion à venir.

Derniers commentaires

Egnouth2009 | chris , reg vient de rgler le problme c'est bon ([Attention Spoiler] Une grande avance dans la vie de Moe)

Chris503 | Les images sont gigantesques ([Attention Spoiler] Une grande avance dans la vie de Moe)

Egnouth2009 | La meilleure news de l'histoire du site (Actualit du 7 janvier 2005)

Egnouth2009 | "probablement diffuss dans quelques mois sur w9" sa fait 1an (Arrive de la saison 31 des Simpson sur Disney+)

Egnouth2009 | on est 8ans aprs depuis quelques jours , et toujours un plaisir , mme si a peut faire un peu "vie (Le nouveau Simpsons Park est n)

Script : Mel Gibson les cloches

SEQ 1 - EXT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[Homer regarde une publicit la tlvision dans laquelle on peut voir un embouteillage; puis des enfants jouant dans un parc. Mais ils sont touchs par la pollution et tombent au sol]
Voix off : C’est cet air l que vous voulez lguer nos enfants ? Ne mritent-ils pas mieux ? [Homer est affal dans le canap, buvant une bire et mangeant des chips. A la tl on peut voir une voiture lectrique dans le parc emportant la pollution avec elle] L’lectricit, le carburant de l’avenir. [Les enfants se relvent et s’approchent de la voiture pour l’admirer]
Enfant : T’as vu a ?
Voix off : Venez essayer l’lectaurus aujourd’hui et recevez un cadeau.
Homer : [Se relevant] Hein ? Mes gamins ont bien mrits que je reoive un pitit cadeau !

SEQ 2 - EXT/JOUR Concessionnaire autos Elec-taurus[Les Simpson marchent jusqu’ l’entre]
Lisa : Je suis fier de toi papa, en achetant cette voiture tu prserves l’air et les ressources naturelles de la Terre... tu fais semblant pour le cadeau, c’est a ?
Homer : [Un peu embarrass] Mais j’aimais bien ce que t’as dit au dbut. [La vendeuse va leur rencontre]
Vendeuse : On veut dire adieu aux gaz d’chappements ?
Bart : Tu m’tonnes ! [Il rote]
Marge : Bart ! [Elle pte] Oh ! Ca me laisse sans voix !
Homer : Bonjour j’aime vachement votre plante alors je veux, eh, eh, acheter une de vos voitures lectroniques. [Il fait un clin d’œil Lisa]
Vendeuse : C’est rassurant de voir des gens qui font des efforts pour rduire l’effet de serre.
[Elle donne les clefs de la voiture Homer]
Homer : Les fesses de qui ?

SEQ 3 - EXT/JOUR Voiture lec-taurus – Sur la route[Toute la famille est dans la voiture. Homer conduit]
Marge : Elle est drlement silencieuse cette voiture, on peut se parler sans hurler.
Homer : Ouais, elle a aussi un tas d’autres dfauts.
Lisa : [Elle crie] Attention p’pa, tu vas tout droit vers le port !
Homer : No problemo c’est une voiture lectrique. [La voiture roule sur le quai. Tout le monde hurle sauf Homer; puis la voiture tombe l’eau] Alors vous voyez, tout baigne ! [Des dauphins s’approchent de la voiture] Ouh, des dauphins ! [La voiture lectrocute les dauphins] ... Oups ! [C’est au tour de trois sirnes et de deux plongeurs de se faire lectrocuter] Salut les filles ! ... Hmm... [La voiture ressort de l’eau] Ca a l’air de lui plaire l’eau de mer !
[La voiture prend feu]

SEQ 4 - INT/JOUR Concessionnaire autos Elec-taurus – Bureau de la vendeuseHomer : Dsol, la voiture ne rpond pas mes exigences cologiques. Je peux avoir mon cadeau ?
Vendeuse : Bien sr. [Elle lui donne une enveloppe. Homer repart dans son ancienne voiture et s’enfuit. En fait elle cachait l’lec-taurus dans un tat catastrophique] Qu’est-ce que ?
Elec-taurus : [D’une voix lectrique] Au secours ! Au secours ! Ca brle !

SEQ 5 - INT/NUIT Maison des Simpson - Chambre de Homer et Marge[Homer et Marge sont dans leur lit]
Marge : Ehhh... On n’a jamais ouvert l’enveloppe pour savoir ce qu’il y avait dedans.
Homer : Ah non ? C’est curieux ! Je pensais qu’on l’avait ouverte ds qu’on tait sorti du garage.
Marge : Moi aussi, mais on l’a pas ouverte.
Homer : Ben, elle est l, on a qu’ l’ouvrir et on va le savoir.
Marge : Ben vas-y... [Homer ouvre l’enveloppe]
Homer : [Du] Oooh... des places de cinoche. Ca ne valait pas la peine de dmolir une caisse ! [Il donne les places de cinma Marge]
Marge : C’est pour la projection-test d’un nouveau film avec... ooooh ! Mel Gibson !
Homer : Y’a qui part lui ?
Marge : On s’en fiche, Mel Gibson !
Homer : C’est un mec comme un autre il est pas diffrent de moi ou de Lenny.
Marge : Ni toi, ni Lenny n’avaient t lus homme le plus sexy de l’univers.
Homer : Je ne suis pas sr pour Lenny.
Marge : Et il n’est pas seulement incroyablement beau, People Magazine dit que c’est un pre trs dvou, qui va la messe le dimanche, [Elle s’excite] qu’il adore bricoler... oh, Homer faisons l’amour !
Homer : Euh... d’accord ! [Homer et Marge s’embrassent, cette dernire teint la lumire, puis Homer la rallume]
Homer : Euh, c’est moi que tu penses l ?
Marge : Bien sr Homer, et toi tu penses pas moi ?
Homer : Euh... maintenant si !

SEQ 6 - EXT/NUIT Cinma Aztque[Des gens attendent au guichet, lorsque deux vigiles poussent le vendeur de B.D dehors. A l’entre on peut lire : « PROJECTION TEST- PIRATES INTERNET INTERDITS. »]
Le Vendeur de B.D : Mollo, eh mollo les mecs ! [Il tombe] Et comment ils ont su ? [On voit son ordinateur de salon s’exploser terre ct de lui] J’avais aussi une souris ! [On la lui jette] Merci !

SEQ 7 - INT/NUIT Cinma Aztque - Salle de cinma[Un homme avance sur la scne]
Edward : Bonsoir, je suis Edward Christian responsable des finances et de la distribution de Polystar pictures. [Les gens applaudissent]
Ned : Oh, j’aurais du prendre l’appareil photo.
Edward : Avec moi ce soir un charmant et dynamique duo, William Milo et Robin Hannah ! Ils sont l’origine des films de Shaquille O’Neal dont « Kazaam »
[Les gens et le duo se saluent]
Edward : [Voyant William et Robin avec du pop-corn] Il est comment ce pop-corn ?
Robin et William : Il manque de sel ! [Tout le monde rie]
Edward : Quoi qu’il en soit, bienvenue la projection du film de Mel Gibson qui avait dj ralis « Braveheart ». C’est un remake d’un grand classique avec James Stewart « M. Smith au snat ». [Les gens applaudissent]
Krusty : Oh, j’aurais jamais du refuser le rle.
Edward : Aprs la projection du film on vous distribuera, pour avoir votre opinion, ces fiches nous les emmnerons ensuite Hollywood, en Californie !
Gens : Oh !
Edward : Nous modifierons le film en fonction de vos suggestions. Des questions ?
Frink : Oui, ici, merci. Bonjour, est-ce qu’il y aura du flubber dans le film ?
Edward : Ah, Ah, non... il ne faut pas y compter.
Frink : Ah bon et ben c’est dommage.
Marge : [Elle se lve] Est-ce que Mel est l ?
Edward : Non dsol, comme toutes les stars, il est Hollywood o il rcolte des fonds pour diffrentes maladies. [Les gens applaudissent. La « camra » se dirige vers le fond de la salle. La porte de sortie de secours s’ouvre. Mel Gibson entre et va ct de Robin et William qui sont surpris]
Mel : Est-ce qu’ils ont aim ?
William : Ben, ils ne l’ont pas encore vu.
Robin : T’as fait vite pour revenir de Los Angeles.
Mel : Travolta m’a emmen dans son jet; je dois l’aider dmnager ce week-end. Il a attendu qu’on ait dcoll pour me le demander.
William : T’tais pas oblig de faire le voyage Mel, a va trs bien se passer, fais moi confiance.
Mel : Je sais pas trop... je me suis plant en faisant ce film. Je fais que parler pendant deux heures et je tire sur personne. Qu’est-ce qui m’a pris ?! [Il se donne une tape sur le front]
Robin : T’angoisse pas pour le film, William et moi on le trouve fabuleux !
William : Et question cinma on en connat un bout tu peux me croire, ah, ah ! Oh Robin tu devrais voir le nouveau montage de Porky, c’est fabuleux !
Robin : Quoi ?! C’est mieux que l’original ? Parce que c’tait dj fabuleux !
[Puis gros plan sur Mel qui semble inquiet. Ds lors les spectateurs sont en train de regarder le film. On y voit Mel alias Mr. Smith au snat Washington. Sur une table il y a trois paniers remplis de bulletins de vote]
Mel/Smith : Et il s’est battu pour eux, comme aucun homme ne l’avait fait avant, cause du plus beau prtexte qu’il soit, « aime ton prochain » [Smith est appuy sur le pupitre d’un snateur de l’opposition. Puis dans la salle Homer affal dans son fauteuil mange du pop-corn]
Homer : Hein, c’est nul !
Marge : J’suis pas d’accord. Il est passionn par la politique.
Homer : Pff, au moins dans la version avec James Stewart, il y avait un lapin qui dirigeait une socit de crdit.
Chase : Chut !

SEQ 8 - INT/NUIT Cinma Aztque – Salle principale[Le film est termin les gens sortent de la salle]
M. Burns : Excellent !
Quimby : Il s’y connat pour monopoliser la parole.
Homer : Moi j’appelle a un navet !
Marge : J’ai ador ! C’est agrable de voir un film o les gens rglent leurs problmes en discutant au lieu de se poursuivre en se tirant dessus.
Homer : Tu dis a parce que ton petit chouchou jouait dedans. T’aurais dtest si moi ou Lenny on avait t Mr.Smith.
Marge : Oh, j’t’en prie arrte d’tre jaloux.
[Mel, Edward, William et Robin discutent ct de la sortie de secours]
Mel : Ecoutez. Je tiens pas ce que le public me voit alors je vais aller pisser prs des poubelles. [Mel pousse la porte mais une alarme retentit. Les Springfildiens se tournent vers la porte surpris]
Wiggum : Regardez c’est Mel Gibson. Il est l-bas, amenez-vous ! [La foule se dirige vers Mal en courant. Ce dernier de peur d’tre secou se colle contre le mur et monte sur un banc]
Mel : Salut tout le monde !
La foule : Oooh !!!
Riviera : Bonjour Monsieur Gibson !
Mel : Merci d’tre venus, surtout n’hsitez pas tre sincre au moment de remplir vos fiches, la sincrit est le fondement mme de l’industrie du cinma.
Moe : [D’une voix suave] Oh, on sera sincre. Comment on pourrait vous mentir ?
Marge : Euh, Mel c’est vous qui lirez ce qu’on a crit sur ces fiches ?
Mel : [Prenant la main de Marge] En tout cas je lirais la votre c’est promis. [Il embrasse la main de Marge et roule les ‘r’. Marge rie comme une adolescente. Homer agac s’avance vers Mel]
Homer : Ca suffit ! Je vais dire l’homme le plus bte de l’univers ce que je pense de son film ! Eh, Gibson !
Mel : Oui monsieur ?
Homer : Vous avez un stylo ? [Mel tend le stylo Homer]
Mel : Oui voil.
Homer : Merci ! [Il prend le stylo et remplit sa fiche de suggestion] J’ai perdu mon temps regarder le plus nul... merci bien ! [Il rend le stylo Mel, met la fiche dans la poche d’Edward et part en marmonnant dans sa barbe]

SEQ 9 - EXT/JOUR Jet de John Travolta[Robin, William, Edward et Mel sont autour d’une table. Edward a les fiches dans la main]
Edward : Le rsultat du test atteint les sommets. Le capitaine a crit « Bravo moussaillon », l’homme abeille a crit « Muy bueno ». Et on s’inquitait pour le march latino. Hein ?
William : Ouais.
Edward : Hein ?
William : Ouais.
Edward : Hein?
William : On s’inquitait.
Mel : [Il prend les fiches et en fait le tour] Ils peuvent pas tous avoir ador. Ador, ador, ador, ador... « Malgr l’absence de flubber ? En tube ? » Ah, [il sort une fiche du lot] , en voil une. « Je me suis plus ennuy que quand je suis l’glise. Vous avez fait que jacquetter, jacquetter, jacquetter, vous avez tir sur personne... » [Il se lve de sa chaise] Merde ! Je le savais !
Edward : Te mets pas dans cet tat Mel, ce mec avait l’air d’un tar.
Mel : Peut-tre. Peut tre, mais c’est le seul type qui a eu le courage de me dire la vrit. [Mel entre dans la cabine de pilotage. C’est Travolta qui pilote] On fait demi-tour. On va au 742, Evergreen Terrace.
Travolta : Mais t’as promis de m’aider dmnager. T’es chiant !

SEQ 10 - INT/JOUR Maison des Simpson – Hall d’entre[Les Simpson sont en train de regarder la tlvision, lorsque le jet de Travolta arrive. Il fait trembler la maison, s’arrte puis on sonne la porte]
Homer : T’y vas Marge.
[Marge se lve et ouvre la porte, c’est Mel qui est derrire avec un grand sourire. Marge est surprise]
Mel : Je cherche Monsieur Homer Simpson. [Homer se lve de son canap, se dirige vers Mel en tapant son poing dans sa main]
Homer : Et ben a tombe bien, j’ai deux mots te dire.
Bart : Eh, mets lui un pain !
Lisa : Bart, arrte !
Bart : Tais-toi ! Papa va se faire botter le cul par Mel Gibson ! Fais lui une grosse tte Homer !
Homer : Ecoutez Gibson ! J’en ai marre des beaux gosses d’Hollywood comme vous. Mais qu’est-ce que vous croyez ? Que vous pouvez vous faire toutes les femmes que vous voulez ?!
[Il prend la main de Marge] Vous voyez a ? C’est une bague qui prouve qu’elle est ma proprit, qu’elle est moi !
Mel : Monsieur Simpson, j’ai besoin de vous.
Homer : Geuh ?!
Mel : Vous avez raison propos de mon film. J’aimerais que vous m’aidiez l’amliorer.
Homer : C’est vrai ? Que je vous aide ? Marge, t’entends a ? Mel Gibson a besoin de moi ! Mel Gibson !
Lisa : Je croyais que tu dtestais... [Homer se penche pour parler l’oreille de sa fille]
Homer : Ecrase !
Marge : Il n’y connat rien sur la faon de faire un film.
Mel : Ne sous-estimez pas votre mari.
Homer : C’est ce qu’elle fait toujours Mel.
Marge : Oh !
Mel : Homer est un homme direct et franc et qui manque totalement de tact.
Homer : [Gn] Hi, hi ! Merci, je plaide coupable.
Mel : Mon problme c’est que les gens m’aiment tellement, qu’ils ne me critiquent jamais. Je roule toujours comme un fou, les flics ne me donnent jamais de P.V. Si je ne paye pas mes impts, le fisc les paye pour moi.
Marge : Oh, je vous plaints de tout mon cœur.
Mel : Etre Mel, c’est mortel. [Au mme moment, Travolta klaxonne dans son avion]
Travolta : [A Mel] Grouille, t’es chiant !
Mel : J’ai trs peu de temps, Homer. Vous m’accompagnez Hollywood ?
Homer : Je vous suivrai jusqu’en enfer.
Mel : [Choqu] Commenons par Hollywood.

SEQ 11 - EXT/JOUR Aroport de Springfield/de Hollywood[L’avion dcolle de Springfield]
Marge : Hollywood, nous voil ! [L’avion arrive Hollywood] Hollywood, nous voil !
Lisa : Arrte de dire a, m’man !

SEQ 12 - EXT/JOUR Voiture de Mel Gibson[Les Simpson et Mel sont dans la voiture. Ils entrent chez Polystar Pictures]
Homer : Un monospace ! Ouh, la vache. Vous les stars vous savez vivre. C’est quoi ? Un Toyota Previa ?
Mel : Un Dodge Caravan.
Homer : Pinaise !
Marge : Oh ! Il y a un film en tournage ! C’est Robert Downey Junior qui tire sur la police.
[On voit Robert Downey Jr. Dans une fusillade avec la police, les SWATS... ]
Bart : J’vois aucune camra !

SEQ 13 - EXT/JOUR Studios[Mel et la famille Simpson sont devant la cabane de montage du film]
Homer : Bon, pendant que je bosse avec Mel, si vous visitiez la ville ? Il parait que toutes les stars mangent au Planet Hollywood. [Il donne de l’argent Marge]
Bart : J’peux rester avec toi ?
Homer : J’aimerais bien mais on va avoir beaucoup de boulot. Le film de Mel il craint un max.

SEQ 14 - INT/JOUR Cabane de montage[Homer et Mel sont devant la console de montage]
Homer : Bon, d’accord. Alors la premire scne il faut la passer en acclr. Tout le monde adore a parce que c’est marrant. [Homer tourne le bouton de vitesse. Sur l’cran on voit le snat en arrire plan. Deux hommes discutent, la garde lve le drapeau, une voiture se gare mais tout a en acclr] Hi, hi c’est rigolo !
Mel : Moi j’trouve pas.
Homer : Trs bien. Alors l il faut une partie musicale o vous essayeriez plain de chapeaux marrants. On dcouvrira votre ct farceur.
Mel : Non !
Homer : Oui, mais Mel...
Mel : Non !

SEQ 15 - EXT/JOUR Hollywood - bus[Marge, Bart, Lisa et Maggie sont bord du Bus Glamour qui leur fait visiter la ville]
Guide : Pour ceux d’entre vous qui ont toujours rv de voir le clbre restaurant Brown Derby, c’est l qui se trouvait. [Le guide montre un endroit dlabr o vivent des clochards. Marge est choque] Et sur votre gauche, le lieu dsormais clbre o Hugh Grant a tourn Neuf mois. [Marge est encore choque]

SEQ 16 - INT/JOUR Cabane de montageMel : Vous voudriez que je remplace le mchant par un chien ? Personne n’y comprendra rien !
Homer : Pas si on voit que ce chien est un tre malfique. Il suffit que vous lui appreniez faire a. [Homer plisse les yeux et les balance d’un ct et d’un autre] Et tout le monde souponnera le chien.
Mel : [Il se lve de son sige] C’tait peut-tre pas une bonne ide Homer, je suis dsol de vous avoir fait venir. J’vous paye le bus pour rentrer. [Il sort de l’argent de sa poche]
[Homer est la table de mixage]
Homer : Ah, ah ! Ca c’est votre plus gros problme, Mel. [Il montre l’cran]
Mel : L’obstruction au snat ? C’tait la scne prfre de James Stewart.
Homer : Oh, c’tait parfait dans les annes 30 ! Le pays allait bien cette poque l. Tout le monde faisait que parler. Mais aujourd’hui en je ne sais pas quel millnaire on est, ce que les gens veulent c’est de l’action, et des siges o on peut poser son verre, mais surtout de l’action.
Mel : Vous trouvez la fin ennuyeuse ?
Homer : [Dsol] C’est la fin la plus nulle et la plus rasoir que j’ai jamais vue. Et c’a m’est pas facile de vous dire a.
Mel : Mouais... c’est un peu faible. D’accord on refait la fin ! Je m’occupe des maquilleuses, vous vous ngociez avec les camionneurs.
Homer : Fastoche ! Bon, o est le gamin avec mon cappuccino ?

SEQ 17 - EXT/JOUR Hollywood[Bart, Marge, Maggie et Lisa visitent la rue des stars. Marge tient une carte la main]
Marge : D’aprs ce plan, cette maison appartient aux descendants de Lassie. [Un chien aboie] Et c’est ici qu’habitait Ellen Degeneres et Anne Heche. [Les deux femmes sont assises sur un canap bascule]
Degeneres et Heche : On est lesbiennes !

SEQ 18 – EXT/JOUR Hollywood - Salle de projection[Homer et Mel vont prsenter leur film aux dcisionnaires Edward, Robin et William]
Mel : Bon, cette nouvelle fin...
Homer : Tourne cette nuit...
Mel : ... est un peu diffrente de l’autre mais a devrait vous plaire. Elle manque d’effets sonores et ils ont oublis d’ajouter ma petite lueur dans l’œil.
Homer : [Qui est assis] Mel, vous allez leur fiche le bourdon ! [Il s’adresse au projectionniste] Envoie Louie ! [Le film dmarre. En fait c’est le compte rebours traditionnel]
Homer : Hi, hi voil le deux ! [La scne commence. Mr. Smith est au snat avec bien entendu tous les snateurs. Il s’adresse au candidat de l’opposition]
Mel/Smith : Non ! Je ne suis pas vaincu. Je ne bougerai pas de cet endroit, je lutterai pour cette cause perdue. Je suis sr que quelqu’un m’coutera, quelqu’un... [Smith tombe au sol]
Snateur Payne : J’ai comme l’impression que le snateur a baiss pavillon. [Les snateurs rient. Mais Smith ouvre les yeux]
Mel/Smith : Pas ce pavillon snateur Payne ! [Il s’empare du drapeau amricain et le lance sur Payne. Le pavillon lui transperce le ventre et flotte. Dans la salle de projection, Homer est content. Dans le film Smith assomme deux snateurs en leur coinant la tte dans leur pupitre]
Mel/Smith : Je propose de mettre un terme au cumul des mandats !
Homer : [Dans le film, dguis en journaliste] J’appuie cette proposition, de toutes mes forces ! [Il jette une mitraillette Smith. Les deux compres font un signe de reconnaissance qu’ils reproduisent dans la salle de projection. Smith fait un salto arrire et atterrit sur une table]
Mel/Smith : Voil un mandat, pour l’enfer ! [Il se tape le visage en imitant le cri du singe comme on peut le voir dans l’Arme Fatale. Il tire sur les snateurs et marche couch sur la table. Le prsident du snat, tout en essayant d’viter les balles tente de parler Smith]
Prsident du snat : [Il tape du marteau sur la table] Monsieur Smith, je trouve votre attitude trs dplace ! [Alors Smith s’empare d’un extincteur et le jette sur la table du Prsident. Ce dernier avec son marteau frappe l’extincteur ce qui fait exploser le Snat qui s’enflamme. C’est alors que le Prsident des Etats-Unis arrive]
Prsident des U.S.A : Je suis le Prsident des Etats-Unis. Et j’exige que l’on m’explique ce qui se passe. [Smith arrache le disque avec les emblmes des Etats-Unis, c'est--dire l’aigle, qui tait accroch au pupitre et dcapite le Prsident en le lanant comme un frisbee. La tte roule jusqu’aux pieds de Smith tel un footballeur la fait remonter jusqu’ sa main]
Mel/Smith : Bon anniversaire, Monsieur le Prsident !
[Des enfants rentrent dans le snat et porte Smith en triomphe. Ce dernier sort sa plaque de snateur de son veston et la jette dans la main du snateur Payne. La main se ferme puis se r ouvre. La plaque portant jadis la marque ‘U.S Senator’ porte dsormais le mot fin. Dans la salle Mel se lve et s’adresse aux dcisionnaires]
Mel : C’est cool, hein ? [Les dcisionnaires sont extrmement choqus]
Edward : Vous, vous avez dcapit le Prsident des Etats-Unis ?
Mel : Vous vous y attendiez pas ?
Robin : Et embroch un snateur amricain avec le drapeau des Etats-Unis ?
William : Pourquoi Monsieur Smith a tu tout le monde ?
Homer : C’est du symbolisme ! Ca montre qu’il a les boules !
Edward : Mais a devait tre un film de prestige pour le studio comme Howard End ou Le choix de Sophie !
Homer : Bof ! Des films craignos que j’ai vu pour que Marge accepte de faire crac crac. Rsultat : mission accomplie. [Homer et Mel se tape dans la main]
Edward : Mais on a dj achet les rcompenses, cinq Golden Globes !
Mel : Je fais pas des films pour les rcompenses. Surtout que j’ai eu deux Oscars. [Il les sort] J’en fais pour des gars comme lui. [Il montre Homer]
Homer : Ouais, des gars comme moi !
Edward : Vous tes qui vous au juste ?
Homer : Est-ce que le terme ‘Producteur-xecutif’ vous dit quelque chose ?
Mel : Producteur-xecutif ?
Homer : Oui, on en reparlera.
Edward : [S’emparant du film] Vous avez profan un grand classique ! C’est pire que le Parrain 3 !
Mel : Oh, oh, oh ! Evitons de dire des choses qu’on pourrait regretter.
Edward : Trs bien, trs bien, dsol. Mais ce film ne verra jamais la lumire du jour !
[Edward sort un briquet et tente de mettre le feu au film. Homer et Mel sont surpris mais ce dernier s’approche de la fentre]
Mel : La fourrire qui embarque une Range Rover ! [Les dcisionnaires s’approchent de la fentre. Mel arrache le film des mains d’Edward]
Robin : Mais il y a pas...
Mel : Et hop ! Venez Homer, on va le prsenter au public.
[Homer et Mel s’enfuient]
Edward : Il fait rcuprer ce film ou on sera virs ! Vous me suivez ?
William : Oui.
Edward : Hein ?
William : Oui.
Edward : Hein ?
William : Oui.
Edward : Hein ?
William : Virs.

SEQ 19 - EXT/JOUR Hollywood - Studios[Homer et Mel sortent de la salle de projection en courant et montent dans une voiturette comme on en voit au golf. Ils sont suivis par les dcisionnaires qui montent dans une voiture noire. La poursuite commence]
Edward : [Par la fentre] Rendez nous ce film !
Mel : Jamais ! [Pendant ce temps un minibus fait le tour d’Hollywood pour les touristes]
Guide : Et sur votre gauche vous apercevez Rainer Wolfcastle sur le tournage de son dernier film : « Il faut sauver la tata Ryan ».
[Rainier tourne son film sur un terrain vague avec des dcors de guerre des mines au sol qui explosent son passage. Il porte une vieille dame sur l’paule qui est cense jouer la tata Ryan]
Tata : Lchez moi espce de grosse brute ! Aahh !
Rainier : Oh, la ferme mamie ! Et on ne shoot plus dans le service trois pices !
[Les deux acteurs voient passer les deux voitures devant eux. Homer et Mel s’engagent sur le terrain vague parsem de mines et bousculent des comdiens]
Homer : Attention ! Ecartez-vous !
Mel : Homer, une mine !
Homer : J’suis sur le coup ! [Homer roule sur la mine qui explose. La voiture s’envole et les deux passagers hurlent. La voiturette passe au-dessus de l’entre des studios. Un vieux gardien salue Mel]
Gus : Bonsoir Mr. Gibson !
Mel : Bonsoir Gus ! [La voiture traverse une affiche reprsentant une femme enceinte puis elle s’crase au sol] Oh ! J’suis trop vieux pour ce genre de conneries.
Homer : Au fait vous avez quel ge ?
Mel : [Passant sa main dans ses cheveux et d’une voix suave] On dit que je peux jouer tous les rles entre 28 ans et...
Homer : J’ai rien dit ! [C’est alors que les dcisionnaires arrivent] Ouh pinaise les voil !
Mel : C’est rp Homer. On aurait du se douter qu’on ferait pas le poids face aux dcisionnaires du studio.
Homer : Eh ! Maintenant faut arrter de faire le masque, Mad Masque. C’est pas encore fichu ! [Homer montre du doigt le muse automobile d’Hollywood]

SEQ 20 - INT/JOUR Muse automobile[Le reste de la famille Simpson y est. Ils regardent la Batmobile. Deux acteurs dguiss en Batman et Robin sont l’intrieur]
Bart : Ouah ! On les croirait vivant ces mannequins.
Batman : J’ai pas lsin sur la chirurgie esthtique.
Robin : Le directeur a dit qu’il nous virerait si t’arrtais pas d’embter les visiteurs. [Homer et Mel arrivent en courant]
Marge : Homer ? Qu’est-ce que tu fais ici ?
Homer : Pas le temps. Nous besoin voiture pour sauver film gnial mais controvers. [Homer voit les dcisionnaires par la fentre. Il cherche une voiture et trouve celle de Mad Max avec un mannequin de Mel Gibson l’intrieur] Salut toi ! [Homer monte dans la voiture] Grouillez vous, montez !
Mel : Oh, laissons tomber. Donnons leur ce film idiot.
Homer : Les films ne sont pas idiots. Ils nous remplissent d’amour, de haine et de dsirs de vengeance. L’Arme Fatale montre que le suicide peut-tre marrant.
Mel : C’tait peut-tre pas ce que l’on voulait dire.
Homer : Avant l’Arme Fatale 2, j’imaginais pas qu’il puisse avoir une bombe dans mes toilettes. Et ben maintenant je vrifie chaque fois que j’y vais !
Marge : C’est vrai en plus !
Mel : Le cinma compte tant que a pour vous ?
Homer : C’est ma seule faon d’chapper mes emmerdes au boulot et dans ma famille. [A sa famille] Excusez-moi !
Mel : Oh, et puis zut ! Allez en route ! [Mel monte dans la voiture et enlve le mannequin de sa place] Pousse-toi fiston. [Les Simpson montent dans la voiture et Mel dmarre. Il dfonce l’entre du muse sous le regard des dcisionnaires]
Batman : Ce saccage ahurissant va coup sr provoquer la faillite du muse, mon vieux.
Robin : La ferme ! [Il donne un coup de poing Batman]

SEQ 21 - EXT/JOUR Hollywood[La famille Simpson et Mel sont toujours bord de la voiture pourchasse par les dcisionnaires dans les rues de la ville]
Bart : M’man prends moi en photo dans cette caisse que j’la montre Milhouse.
Marge : Dsole j’ai utilis toute la pellicule en croyant photographier Columbo.
Homer : Je crois qu’on les a sems ! [Mais les dcisionnaires foncent dans le pare-chocs de la voiture.] D’oh ! Ah non les voil ! D’oh !
Mel : J’ai une ide ! Prends le volant, Lisa !
Lisa : Mais mon pre est ...
Mel : J’ai dit Lisa ! [Lisa conduit la voiture]
Edward : Ils l’ont dans le baba ! [Mais ce moment l, le mannequin de Mel est jet sur le pare-brise. Edward freine brusquement, croyant qu’il s’agit du vrai Mel. Le mannequin est projet sur la route et se fait craser par des voitures]
Robin : Oh non ! On a tu Mel Gibson !
Edward : Vous tes tmoins ! Il m’a menac avec un couteau ! Hein ? [La voiture s’arrte et William attrape le mannequin dont la tte s’arrache et dont sort de la mousse]
William : Attendez voir. Ce Gibson est bidon !
Edward : Je sais, mais il fait des entres. [Silence] On les suit !
Homer : Gnial votre ide Mel. A moi maintenant ! [Il tire le frein main. La voiture est stoppe]
Mel : Qu’est-ce que vous faites ?!
Homer : J’en ai marre de me sauver. Est-ce que Braveheart s’est sauv ? Est-ce que Payback s’est sauv ? C’est le moment de montrer ces requins de quel bois on se chauffe ! [Sur la route Homer et Mel montrent leurs fesses]
William : C’est quoi ce dlire ?
Robin : Celui de gauche c’est Mel Gibson. Je ne sais pas qui sont les deux autres.
Mel : Est-ce que vous pourriez m’indiquer la suite de votre plan ?
Homer : Ah non, c’est votre plan. Dans Braveheart, votre arme montrait ses fesses, jusqu’ ce que l’ennemi n’en puisse plus et qu’ils se rendent.
Mel : Non, pas du tout ! Ils nous ont attaqus et la bataille a t sanglante, rappelez vous !
Homer : En fait, je l’ai pas vu, mais sur l’affiche... [La voiture des dcisionnaires fonce sur Homer et Mel]
Mel : Sautez !!! [Mel s’carte mais pas Homer dont les fesses amortissent le choc de la voiture] Homer, tout va bien ?
Homer : Oui je crois. [La voiture avance un petit peu dans le postrieur d’Homer] Non !

SEQ 22 - INT/NUIT Cinma Aztque – Accueil[Le film est montr aux spectateurs. Homer et Mel jettent un coup d’œil dans la salle par la porte. En fait ils sont l’accueil]
Voix de Mr. Smith : « Voici un mandat, pour l’enfer... » [Bruit de mitraillette]
Mel : Ouah, c’est dingue ! Avec le son digital on entend mme le sang gicler !
Homer : Je pige pas Mel. Comment vous pouvez tre aussi calme ? Moi j’ai l’estomac qui me remonte dans la gorge ! Bon, c’est fini. [Il refait ses manches et se recoiffe] Il faut saluer notre public. [Mais les spectateurs sortent trs mcontents]
Moe : Oh la vache, c’tait dgueu !
Vendeur de B.D : [Pianotant sur son ordinateur.] : Jamais vu une fin aussi nulle.
Ned : Je crois que je vais vomir. [Une femme s’approche de Homer et de Mel]
Femme : Je suis la petite-fille de James Stewart. Vous aurez des nouvelles de mon avocat !
[Elle leur donne une gifle chacun]
Homer : On aurait du mettre le chien avec le regard fuyant. [Quelqu’un jette son soda sur Mel]

SEQ 23 - EXT/NUIT Devant le cinma Aztque[Homer et Mel attendent une voiture sur le trottoir]
Homer : Pardon d’avoir bousill votre carrire, Mel.
Mel : C’est pas votre faute, Homer. Il n’y a pas de place dans l’Amrique mollassone d’aujourd’hui pour de violents dinosaures comme nous.
Homer : Comment ce pays en est arriv l, Mel? Quand est-ce qu’on a cess d’applaudir l’homme qui tient un lance-flamme ou un truc qui projette de l’acide et qui brle ?
Mel : C’est la faute d’Internet et au retour la mode du swing.
Homer : Enfin, quoi qu’il en soit, faut bosser sur notre prochain film. Eh ! Si on prparait une suite quelque chose ? Tout le monde aime les suites.
Mel : Pas moi.
Homer : D’accord, monsieur le difficile. Et une histoire dans un collge avec plein de filles que vous et vos potes vous essayez de vous faire ? Ah non, attendez, un fantme, un fantme qui gagne au Loto. Vous seriez le fantme ou le vendeur de billets de loto. [Ils montent dans la voiture et partent] Oh ! Qu’est-ce que vous diriez d’Indiana Jones ? Vous pensez que quelqu’un a les droits, la dessus ? [Mel jette Homer de la voiture] D’oh ! Eh Mel ! J’suis tomb ! [Devant le cinma un chien au regard fuyant scrute la rue sur un air suspicieux]
Script écrit en novembre 2005 par Kent Benj
L'quipe du site | A propos | Contact
2000-2021 The Simpsons Park