Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

25/08/2019
C'est Dustin Hoffman qui double le professeur M. Bergstrom dans Mon prof, ce héros au sourire si doux, mais il n'a pas voulu que son nom apparaisse dans le générique. Il apparaît seulement sous le pseudonyme de Sam Etic.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Math elle aime
Lisa fait transformer l'école en lieu d'enseignement empreint de la méthode Waldorf et Willy le jardinier devient le professeur de mathématique...
30/08 à 21h05 (6ter)
Le jugement dernier
Homer est persuadé que la fin du monde est proche...
30/08 à 21h30 (6ter)
Diablesses chez Ned.com
Après que des filles aient profité de lui, Ned se sent obligé de déménager dans une ville meilleure...
30/08 à 21h55 (6ter)

Derniers commentaires

dadoo1617 | et comme toujours rien pour nous les pauvre petit con de belges. autrefois c'était club rtl qui... (Les Simpson débarquent sur Série Club ce Lundi !)

dadoo1617 | ça vaut le coup de dépenser autant de d'argent pour un coffret dépisode médiocre ? et la suite est... (Sortie du DVD de la saison 19 en décembre aux Etats-Unis)

dadoo1617 | donc il faudra s'attendre à plus les voir lors des saisons suivantes. hum ... ça commence à faire... (Décès de Russi Taylor)

dadoo1617 | pour un pays qui se voulait anticlérical (La Russie censure un épisode)

dadoo1617 | moi je dirai les saison apres le film. donc la saison 19. meme s'il y a encore des bons épisode ça... (Parlons Simpson #20 Le déclin ?)

Script : Privé de jet privé

SEQ 1 – INT/JOUR Centre commercial – Galeries premier étage[Burns et Smithers marchent dans les galeries du centre commercial. Smithers porte plusieurs paquets alors que Burns lit la liste des courses]
Burns : Bien, bien, qu’y a-t-il ensuite sur ma liste ? [On voit la liste. Les mots suivants sont rayés, donc Burns les a déjà achetés : Laudanum, Cotton gin, spats. Il reste 2 choses non raillées : Cell phone et Brooklin Dodgers] Un téléphone.
[Burns et Smithers s’arrêtent devant la vitrine d’un magasin qui s’appelle : « E.T. téléphone maison ». Sur l’enseigne on voit E.T avec dans chaque main un téléphone. Ses yeux bougent dans tous les sens]
Homme : [Au micro] Chers clients, les Iphones sont désormais à 20 cents. [Burns regarde les téléphones qui se trouvent dans la vitrine]
Smithers : Qu’avez-vous fait du mini-portable que je vous ai offert ?
Burns : Oh ! J’ai cru que c’était un bonbon ! [Son ventre se met à vibrer]
Smithers : Je vais faire bloquer le numéro... [Il s’en va]

SEQ 2 – INT/JOUR Centre commercial – Galeries rez-de-chaussée[Burns descend l’escalator, il continue de marcher dans la galerie et s’approche d’une fontaine. Son ventre vibre toujours puis soudainement, il cesse de vibrer. Burns regarde dans la fontaine]
Burns : Tiens, tiens ! Mais que vois-je ? [Une pièce de monnaie se trouve dans l’eau] Ho, ho, ho ! Je n’ai nul besoin d’un penny, j’ai des milliards !... Oui, mais si je le laisse c’est ce jeune voyou qui le prendra... [Il regarde Ralph. Celui-ci a fait tombé sa boule de glace au chocolat par terre et il lèche le vide qui se trouve au dessus de son cornet] Allez, petite pièce, je vais t’attraper... [Il tend la main vers la pièce] Viens voir papa... [Il se penche trop et tombe dans la fontaine] Aaaaah ! [Burns passe alors dans les conduits par lesquels s’engouffre l’eau pour ensuite jaillir au sommet de la fontaine] Aidez... [Burns jailli avec l’eau puis, retombe] Moiiii ! [Burns s’engouffre à nouveau dans les conduits] Aidez... [Il tombe] Moiiii ! [Dans les conduits] Aidez... [Il tombe] Moiiii ! [Il rerentre dans les conduits et tombe dans l’eau. Il commence à perdre connaissance] [Il pense] Je crois que c’est la fin. J’aurai aimé passer plus de temps au bureau. [Du point de vue de Burns sous l’eau, on voit Homer s’approche de la fontaine]
Homer : Hum ?... [Il hausse les épaules puis tire Burns hors de l’eau] Eh, vous êtes pas une pièce de monnaie !
Burns : Vous m’avez sauvé ! J’aimerai faire quelque chose pour vous.
Cerveau d’Homer : Un donut ! Non, une voiture ! Non, un donut !
Burns : Vous avez gagné un dîner...
Homer : [Content] Oooh !
Burns : Avec...
Homer : Ouais !?...
Burns : Moi.
Homer : [Déçu] « Moi » ? Mais c’est vous !
Burns : Je passerai vous prendre demain à 5 heures. [Il se retourne vers la fontaine et s’adresse au penny] Et toi, je te prends maintenant ! [Il retombe dans la fontaine. Ses jambes dépassent. On voit qu’il se débat pour ne pas se noyer, puis il ne bouge plus] Je l’ai !
Homer : Hum, hum... A demain soir, alors. [Il s’en va]

SEQ 3 – INT/JOUR Maison des Simpson – Hall d’entrée[Homer, portant un costume et une cravate, descend les escaliers tout en rentrant sa chemise dans son pantalon. Il n’a pas l’air joyeux]
Homer : Dîner avec m’sieur Burns, y a pas pire pour gâcher mon précieux samedi soir ! [Bart est assis dans le fauteuil de la salle de séjour. Il lit le journal]
Bart : Amuse-toi bien avec ton petit ami.
Homer : [Enervé, comme un enfant] C’est pas mon pitit ami ! [Il sort de la maison en courrant]

SEQ 4 – EXT/JOUR Dans la rue – Voiture de Burns[Smithers conduit la voiture. Homer et Burns sont assis à l’arrière]
Burns : Alors, Simpson, il parait que vous aimez les pizzas ?
Homer : J’adore ! Ma préférée c’est la Chicago spéciale !
Burns : Chicago, hein ? Que diriez-vous d’y aller ce soir ?
Homer : En voiture à Chicago ? Ca prendra trop de temps ! Faut que je sois au boulot lundi matin, mon patron c’est une peau de vache !

SEQ 5 – EXT/JOUR Aéroport – Piste d’atterrissage[La voiture de Burns se gare devant un jet privé. Sur la queue de l’appareil il y a une photo du visage de Burns]
Burns : [Off, dans la voiture] Qui a parlé d’y aller en voiture ? [Smithers sort du véhicule et va ouvrir la porte d’Homer. Homer sort de la voiture et voit l’avion]
Homer : [Agréablement surpris] Un jet-jet-jet-jet privé !?

SEQ 6 – EXT/JOUR Dans les airs – Jet privé de Burns[Homer et Burns sont dans le jet qui se dirige vers Chicago. Les 2 hommes boivent un verre de vin]
Burns : Cela vous dirait une assiette de sushis ?
Homer : Euh... Ouais, mais on est en avion, andouille ! [Burns appuie sur un bouton, une charmante hôtesse vient leur apporter un plat de sushis]
Svetlana : [A Homer] Je m’appelle Svetlana, mais vous pouvez m’appelez « Hé, baby ». [Elle s’en va. Homer la regarde s’en aller]
Burns : Et pour votre information, elle satisfera tous vos désires. [Il fait un clin d’œil] Tous sauf sexuels... Et je dis bien « Tous vos désires. » [Il refait un clin d’œil]
Homer : [Rêveur] Aaaaah ! Je suis tout excité et tout embrouillé.
[Plus tard. Homer est allongé sur un canapé, Burns assis sur un fauteuil et boit du vin. En avant-plan on aperçoit un buffet avec du gâteau, des chips, du champagne, etc. Homer et Burns regardent un épisode d’Itchy et Scratchy à la télé. Celui-ci s’intitule : « La souricière ». Scratchy est dans un avion qui n’est occupé que par des souris. Il s’installe au milieu, à côté d’une souris avec un bébé. Une grosse souris vient ensuite s’asseoir à côté de lui et l’écrase partiellement. Le bébé souris hurle dans l’oreille de Scratchy qui se met à saigner. Le chat voit alors une hôtesse-souris qui passe avec un chariot. Il tend le bras vers elle pour l’appeler]
Scratchy : S’il vous plait... [L’hôtesse ne fait pas attention à lui. Le chariot heurte le bras de Scratchy et lui coupe en deux] Aaaaaaaah ! [Une souris devant lui rabat son siège en arrière et l’assomme un peu. Ensuite, l’hôtesse ouvre l’un des compartiments où se trouvent les bagages. Des objets en tombent : Une massue, une tronçonneuse et une enclume. La massue tombe sur la tête de Scratchy, la tronçonneuse lui coupe ensuite une oreille et l’enclume tombe également sur son crâne. Le chat souffre terriblement]
Hôtesse-souris : [Au micro] Je suis désolée, la tour de contrôle dit que nous devons passer encore 3 heures sur le tarmac.
Scratchy : [Affolé] Aaaaaaaaaaaah !!
[Fin de l’épisode. Homer et Burns rigolent]
Homer : Je suis au paradis !
Burns : Et maintenant, si nous écoutions une chanson de monsieur Lionel Richie ? [Lionel Richie s’approche d’eux. Homer est heureux]
Homer : Hou, pinaise ! Lionel Richie ! Vous pouvez faire « Say you, say me » mais en parlant de bière ?
Richie : Oui, je crois... [Il chante] Hey! you, beer me, beer me for always, that's the way it should be. [Homer bouge les lèvres, comme s’il chantait en même temp que Richie] Hey, you beer me, beer us together naturally.
Homer : Maintenant, qu’avec le mot « bière » !
Richie et Homer : [Ils chantent, sur l’air de « Say you, say me »] Beer, beer... beer, beer... Beer, beer, beer, beer, beer...
Homer : Oooh, je sais plus les paroles !
Richie : Oooh !

SEQ 7 – EXT/NUIT Aéroport de Chicago – Jet privé de Burns[Le jet se pose à Chicago. La porte de l’avion s’ouvre. Homer s’apprête à sortir et regarde Svetlana qui lui fait signe]
Svetlana : Bisou. [Homer, l’air triste, est près à descendre les marches qui le mèneront sur le tarmac, mais il s’accroche aux parois de la porte]
Homer : Nooooon ! Si je quitte cet avion, je serais comme tout le monde ! [Il pleure. Un steward le pousse mais n’arrive pas à lui faire lâcher prise. Svetlana vient ensuite l’aider à le pousser hors de l’avion]
Pilote : [Au téléphone] Contrôle au sol. Ici Novembre 5, 4, 3, Charlie. Il nous faut l’extracteur.

SEQ 8 – EXT/NUIT Aéroport de Chicago – Piste d’atterrissage[Une machine roulante avec une grande pince arrive et tire Homer. Homer se débat, crie, mord la pince, mais celle-ci ne lâche pas prise. L’extracteur s’approche d’une limousine]
Homer : Noooooon ! [La pince lâche Homer au dessus du véhicule]

SEQ 9 – EXT/NUIT Aéroport de Chicago – Limousine[Homer tombe par le toit ouvrant de la limousine. Burns est assis sur le siège et le regarde. Le véhicule démarre et Homer regarde le jet privé qui s’éloigne au loin]
Homer : [Triste] Oooh ! Je veux retourner dans l’avion !
Burns : Oh, nous y retournerons très vite... [Burns regarde par la vitre arrière et voit que Homer est à l’extérieur de la limousine. Il court vers l’avion] Qu’est-ce que ?...
Homer : Svetlana !

SEQ 10 – EXT/NUIT Aéroport de Chicago – Piste d’atterrissage[Homer rentre dans l’avion]
Homer : Svetlana ! [L’extracteur arrive, tire Homer hors de l’avion et le secoue dans tous les sens]

SEQ 11 – EXT/NUIT Aéroport de Chicago – Limousine[L’extracteur lâche de nouveau Homer par le toit ouvrant de la limousine]
Burns : Oh, chut, allons profiter du Miami du Canada : Chicago !

SEQ 12 – EXT/NUIT Rues de Chicago[Homer et Burns marchent dans les rues de Chicago. Burns porte une casquette et Homer un maillot sur lequel est inscrit le numéro 54. Differentes enseignes défilent au dessus d’eux : « Ditka’s », « Wrigley Field home of Chicago cubs », « Wherever the white sox play », « First bank of oprah », etc.]

SEQ 13 – EXT/NUIT Chicago – Devant le « Ferris bueller’s day of beauty »[Homer et Burns entrent dans un salon appelé le « Ferris bueller’s day of beauty ». Ils ressortent quelque instants plus tard habillés comme des ados et ont des cheveux bruns]

SEQ 14 – EXT/NUIT Chicago – Devant le Second city Theater[Sur une banderole accrochée sur le théâtre on peut lire : « Voyez de grands acteurs avant qu’ils ne grossissent »]

SEQ 15 – INT/NUIT Chicago – Second city Theater[Homer et Burns sont assis à une table juste devant la scène. Dan Castellaneta (qui double la voix d’Homer en VO) et 4 autres comédiens se trouvent sur scène]
Castellaneta : Très bien, pour notre première impro nous avons besoin d’une profession.
Burns : Milliardaire !
Castellaneta : Ho, ho, super job ! Où est-ce qu’on postule ? [Tout le monde rigole dans la salle] Maintenant, il nous faut un lieu.
Homer : Je suis venu me détendre ! Trouves-en un !
Castellaneta : J’ai entendu « Un Starbucks en Sibérie ».
Public : Aaaaaaah !
Homme : Excellent choix !
Castellaneta : Pour finir, une émotion.
Homer : Bourré ! [Homer et Burns se tapent dans la main]
Castellaneta : Ok, bourré. Alors, voici un milliardaire bourré dans un Starbucks en Sibérie... [Il marche à reculons. Les lumières s’estompent et une petite musique au piano se fait entendre. Une comédienne entre sur scène par la droite tendit que Castellaneta arrive par la gauche en titubant. Il fait semblant d’être saoul] Burp ! Excusez-moi... Je veux un... Je veux un café. Vous avez la monnaie sur un billet d’un milliard ?
Comédienne : Nos cafés coûtent un milliard de dollars... C’est un Starbucks ! [Le public rigole] ... En Sibérie ! [Les gens rigolent encore plus fort et applaudissent. Seuls Homer et Burns ne le font pas]
Homer : Pourquoi vous les applaudissez ?! C’est nous qu’on l’a écrits ! [Homer et Burns se lèvent en tendant les bras comme des vainqueurs. Le public et les comédiens les applaudissent]

SEQ 16 – EXT/NUIT Aéroport de Chicago – Piste d’atterrissage[Homer et Burns sont à la porte du jet privé. Une foule sur la piste les acclame]
Homme : Avec vous, on s’est cru à New York ! [Homer et Burns font signe à la foule puis rentrent dans l’appareil. Le jet décolle]
Homer : [Off, dans le jet] Qu’est-ce que je suis heureux !

SEQ 17 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[C’est le matin. L’extracteur amène Homer jusque devant la porte de la maison. Ensuite, la pince appuie sur la sonnette et s’en va. Marge vient ouvrir et voit Homer qui semble rêveur]
Marge : [Reniflant] Homer, tu sens comme Chicago. T’y es allé sur un vol commercial ?
Homer : Oh, non, ça c’est pour les loosers et les terroristes ! J’ai voyagé en jet privé !
Marge : Waaaaw ! Et c’est très différent d’un avion normal ?
Homer : Marge, tu plaisantes ou quoi ? C’est comme comparer du champagne à de la pisse gazeuse ! [Il soupire]
Marge : Homer, qu’est-ce qu’il y a ?
Homer : J’ai tout eu en l’espace d’une soirée et pour le restant de mes jours je saurais ce que je rate ! Et tout ce que j’ai pour m’en souvenir, c’est mes oreilles toujours pas débouchées ! Je vais faire en sorte de plus jamais bailler ! [Ned, dans son jardin, regarde au dessus de sa palissade]
Ned : Salut, Homer.
Homer : [Baillant] Ooooooaaaaah ! [On entend 2 petits bruits qui s’apparentent à des bulles qui explosent. Ce sont les oreilles d’Homer qui viennent de se déboucher] D’oh !

SEQ 18 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Homer rentre chez lui en voiture. Il a l’air déprimé. Il va devant le garage et sort de la voiture mais sans arrêter le moteur. Le véhicule continue de rouler et casse la porte du garage, les murs de la salle de jeu et ressort de l’autre côté de la maison en cassant le mur. Homer, déprimé, se dirige vers la porte d’entrée. Bart et Lisa, qui font du vélo, s’approchent de leur père]
Lisa : Eho !
Homer : « Oh » ? [Triste] « Haut » comme un jet privé dans lequel on m’invitera plus jamais à monter. [Un homme se trouve à la porte d’entrée]
Klaus : C’est là que vous vous trompez, Homer. [Homer se retourne et voit l’homme]
Homer : Aaaaaah ! Un inconnu !
Marge : Voici Colby Klaus. Il va t’aider à progresser dans la vie. Tu vas remonter dans un jet privé en un rien de temps.
Homer : Pas question ! J’ai pas besoin de psy, de thérapiste, de conseiller, de motivationeur ou de gourou !
Klaus : Je suis coach.
Homer : Hou ! Je vous écoute !
Klaus : La première étape pour pouvoir progresser, c’est d’examiner sa propre vie. [Il pose un caméscope devant Homer]
Homer : Si vous me filmez, je veux avoir une doublure.
Bart : Pfff ! L’oncle Fester est toujours vivant ?
Homer : La caméra est pas allumée ?
Klaus : Non. [Homer met 3 claques derrière la tête de Bart]
Bart : D’oh ! D’oh ! D’oh ! [Klaus allume la camera. On est en vue subjective par rapport à la camera]
Klaus : [Off, derrière la camera] Très bien, maintenant je veux que vous fassiez ce que vous faites d’habitude...
Homer : D’accord... Euh... [Embarrassé] Ben... Ce que je fais... Je sais plus ce que je fais... Ouais, je... [Il lève les bras et les bouges lentement dans tous les sens] Ca c’est un truc que je fais... [Il se recoiffe] Je crois... Des fois je vais kek part... [Il sort du champ de la camera puis revient avec un plat dans les mains] Ca c’est notre plat pour l’apéro. Il faut le filmer pour l’assurance.

SEQ 19 – INT/JOUR Maison des Simpson – Chambre d’Homer et Marge[Homer est assis sur le lit. Il a une chaussette dans sa main]
Homer : [Déprimé] Ooooh ! A quoi bon mettre mes chaussettes ? Il faudra encore que je les enlève dans une semaine ! [Klaus est en train de le filmer]
Klaus : Homer, avant même d’être sorti de chez vous le matin, vous êtes déjà un looser !
Homer : Je vais vous montrer que je suis un gagneur ! Regardez un peu... [Il essaie d’enfiler sa chaussette mais il n’y arrive pas. Il perd l’équilibre et saute sur un pied tout en avançant vers le couloir]

SEQ 20 – INT/JOUR Maison des Simpson – Hall d’entrée[Homer essaie de mettre sa chaussette tout sautant sur un pied en avançant dans le couloir]
Homer : Je vais y arriver ! Je vais y arriver ! [Il tombe dans les escaliers, puis sa tête se coince entre les deux premiers barreaux de la rampe] Oooooh ! [Klaus est en bas. Il place sa camera devant Homer pour le filmer] Vous disiez ?
Klaus : Homer, votre descente d’escalier aurait pu se faire sans encombres si vous n’aviez pas eu cette NDC désastreuse... [Il inscrit ces 3 lettres sur le mur avec un feutre] « Négligence De Concentration ».
Homer : Bouclez-là, j’entend pas la chanson dans ma tête ! [Bart arrive et lui donne un coup de pied dans les fesses] D’oh !
Bart : Vous faites pas un gros plan de son gros cul ?
Klaus : Non, mais je vais prendre des bruits de fond... [Il prend une perche avec un micro au bout et le met à hauteur des fesses d’Homer] Tout le monde se tait pendant 4 secondes. [Pendant 4 secondes, tout le monde reste immobile et personne ne parle] Merci à tous. On enchaîne.

SEQ 21 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Cafeteria[A la cafeteria, Homer s’apprête à afficher une feuille de papier sur un panneau en liège. Sur la feuille il y a la photo d’un sandwich et il est inscrit : « Perdu sandwich. Description : Délicieux ». Homer prend une agrafeuse, mais il la tient à l’envers. Quand il veut planter une agrafe, celle-ci est envoyée sur son front]
Homer : D’oh ! Qu’est-ce que ?... [Il réessaie d’agrafer l’affiche et reçoit une autre agrafe sur le front] D’oh ! Hein ?... [Klaus arrive]
Klaus : Un petit conseil : Ne faites plus ça. [Avec une petite pince, Klaus retire les agrafes que Homer a sur le front]

SEQ 22 – INT/NUIT Bowlarama[Homer, Lenny, Carl, Barney et Colby Klaus sont au bowling. Homer est en train de mettre ses chaussures d’un air triste]
Homer : [Déprimé] Ca m’a fait du bien de vous payer pour que vous disiez que je suis nul, mais c’est sans espoir, je suis un looser et j’en serai toujours un.
Carl : A toi, Homer.
Homer : [Heureux] Ca, je sais faire ! [Il prend sa boule. D’un air très à l’aise, sur de lui, Homer se prépare à lancer sa boule, tourne sur lui-même, fait le moonwalk, fait passer sa boule derrière sa tête en la faisant glisser sur ses bras, drible comme si c’était une balle de basket et lance sa boule. Il fait un strike] Wouhou ! [Il tape dans les mains de Barney, Lenny et Carl] Ouaiiiis ! Crac !
Barney : Joli coup !
Homer : Et 217 points pour bibi ! Ca vous la coupe, hein ? [Il se retourne vers Klaus d’un air déprimé] Ooooh, comme je vous le disais, c’est sans espoirs.
Klaus : Homer, ici, au bowling, vous êtes devenu un autre homme. Détendu, sûr de lui...
Homer : Et en quoi ça peut m’aider ?
Klaus : Il faudrait faire en sorte que le Homer du bowling devienne le Homer de tous les jours.
Lenny : J’ai une tante qui est devenu un oncle. C’est la même chose ? [Long silence. Klaus regarde Lenny d’un air fâché. Lenny s’en va]
Klaus : Je veux que vous portiez ces chaussures de bowling à l’extérieur, où que vous alliez. Je sais que c’est dingue, mais ça pourrait bien marcher.
Homer : [Satisfait] Docteur Frederic John Waksman, vous êtes un génie !
Klaus : Se n’est pas mon nom.
Homer : Je parlais pas à vous !

SEQ 23 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Les 3 séquences suivantes sont en musique. Homer, portant ses chaussures de bowling, sort de chez lui d’un pas décidé et monte dans sa voiture]

SEQ 24 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Cafeteria[Homer accroche correctement l’affiche du sandwich avec l’agrafeuse sur le panneau en liège. Homer prend un air fier après cette tâche accomplie]

SEQ 25 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre d’Homer et Marge[Homer et Marge sont dans le lit. Il viennent de faire un câlin et semblent tous les deux heureux. On voit que Homer porte ses chaussures de bowling]

SEQ 26 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[Homer et Marge sont assis sur le canapé. Klaus s’approche d’eux]
Klaus : Homer, votre Bowling attitude fait un strike chez tout le monde ! Voici des lettres d’entreprises qui s’intéressent fortement à vous... [Il sort des lettres de sa poche intérieure]
Homer : Combien y en a qui ont un jet privé ?
Klaus : Celle-ci... [Il donne l’enveloppe à Homer. Homer l’ouvre et lit ce qui est écrit sur la lettre]
Homer : Hum... « Handyman, le roi du tuyau en cuivre » ?
Klaus : Ils veulent quelqu’un qui ira en avion inspecter la sécurité de leurs usines.
Homer : Je vais avoir ce job ! Bart, il me faut de l’urine pure, vite !

SEQ 27 – EXT/JOUR Devant l’entreprise Handyman[Homer et Colby Klaus sont devant l’entreprise]
Klaus : Pour que vous soyez assez motivé pour que vous décrochiez ce job, il faut que vous quittiez l’autre. Je vais appeler votre patron... [Il prend son téléphone portable et compose un numéro]

SEQ 28 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Bureau de Burns[Burns et Smithers sont dans le bureau. Le ventre de Burns se met à vibrer]
Smithers : Je m’en occupe...
Burns : Mettez-le sur répondeur. [Smithers prend un tuyau en acier et l’enfonce dans la bouche de Burns pour mettre le mini-portable sur répondeur. Burns gémit quand Smithers bouge le tuyau dans sa gorge] Aaaarg !

SEQ 29 – INT/JOUR Entreprise Handyman – Salle d’attente[Homer est assis dans un fauteuil de la salle d’attente. Il est décontracté et sûr de lui. Le Riche Texan, qui est le patron de l’entreprise, sort de son bureau]
Riche Texan : Vous êtes là pour le poste d’inspecteur ?
Homer : Ben, vu que le poste de PDG le plus séduisant est déjà pris...
Riche Texan : Aaah, vous, vous me plaisez ! Si vous écrivez votre nom lisiblement, je vous engage...
Homer : [Pas rassuré] Euuuh...

SEQ 30 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Homer est devant la porte de la maison, l’air déprimé]
Homer : Mmmmmh !

SEQ 31 – INT/JOUR Maison des Simpson – Séjour[Marge, Bart et Lisa attendent Homer. Celui-ci entre dans la maison en faisant semblant d’être heureux]
Homer : J’ai eu le job !
Lisa : Bravo, papa !
Bart : On était sûr que tu l’aurais ! [Sur la table est posé un gâteau sur lequel il est écrit : « Au moins, tu as essayé ». Bart va mettre le gâteau à la poubelle, ensuite Petit Papa Noël arrive et mange le gâteau]

SEQ 32 – INT/JOUR Maison des Simpson – Hall d’entrée[C’est le matin. Homer descend l’escalier, Lisa l’attend en bas et lui donne son attaché-caisse]
Lisa : Bonne chance pour ton premier jour, papa. [Bart donne une tasse de café à son père]
Bart : Tu leur en fait baver ! [Homer boit son café. C’est au tour de Marge et Maggie de s’approcher d’Homer]
Marge : On est tous fier de toi, chéri. [Maggie ajuste sa cravate, puis Marge l’embrasse]
Homer : J’y vais en avance pour sympathiser avec le mec de la cantoche.
Marge : Demande-lui s’il a une femme, je pourrais l’inviter.

SEQ 33 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Homer prend sa voiture et s’en va. Sa famille le regarde partir et lui fait signe]
Bart : Ouais, p’pa !
Lisa : Tu es notre héros !

SEQ 34 – EXT/JOUR Sur la route – Voiture d’Homer[Homer conduit en souriant, puis il prend soudain un air déprimé. Il passe devant l’entreprise Handyman et la regarde tristement. Il va quelque mètres plus loin et entre sur le parking du Krusty Burger]

SEQ 35 – INT/JOUR Krusty Burger[Homer entre dans le Krusty Burger]
Adolescent boutonneux : Qu’est-ce que je vous sers ?
Homer : [Triste] Euh, j’ai pas de boulot et pas d’endroit où aller. Qu’est-ce qu’il faut que je prenne pour rester là toute la journée ?
Adolescent boutonneux : Avec un café vous pouvez rester la matinée, après il faudra manger quelque chose.
Homer : Alors un pitit café, siouplait... [Il pose quelques pièces sur le comptoir. L’ado lui donne son café] Et une douzaine de sets de table avec le labyrinthe.
Adolescent boutonneux : Ils ont tous le même labyrinthe. [Il lui donne plusieurs sets de table]
Homer : Il faut bien les faire ! [Il prend son café et ses sets et va s’asseoir. Il retire sa cravate, prend un stylo dans sa poche intérieur et commence à faire le premier labyrinthe. Il s’agit d’aider une vache à traverser un labyrinthe pour atteindre le Krusty Burger. Homer le réussi facilement. Il prend un deuxième set et fait le labyrinthe tout aussi facilement, etc. Homer a toujours l’air aussi déprimé. Il voit alors un avion décoller au loin. Homer le regarde]

SEQ 36 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Homer arrive en voiture devant la maison. Il est toujours déprimé et sort du véhicule en achevant de boire un milk-shake. Il jette le gobelet dans les buissons puis remet sa veste et sa cravate]
Homer : [Intérieurement] Aie l’air heureux. [Il se force à sourire et rentre à la maison]

SEQ 37 – INT/JOUR Maison des Simpson – Séjour[Homer rentre chez lui. Marge, Bart et Lisa sont dans la salle de séjour. Homer est mal à l’aise, son sourire est crispé]
Marge : Alors, comment s’est passée cette première journée ?
Homer : Oh, c’était génial ! Je suis allé à Tulsa avec le jet. J’ai bossé d’une manière qui colle avec ce que je t’ai déjà raconté, parce que c’est comme ça que ça se passe quand on a un job...
Lisa : Je suis fière de toi, papa !
Homer : Arrête de me bombarder de questions ! [Il part en courant]

SEQ 38 – INT/JOUR Krusty Burger[Les enfants de l’école élémentaire se trouvent au Krusty Burger]
Milhouse : Principal Skinner, pourquoi est-ce qu’on a dû quitter le zoo des reptiles au bout de si peu de temps ?
Skinner : [Regardant Otto d’un air fâché] Parce qu’il semble que quelqu’un ait chevauché la tortue géante tout nu !
Otto : C’est pas ma faute, éh ! La fontaine m’a mis au défit de le faire ! [L’adolescent boutonneux apporte le menu que Nelson a commandé. Nelson prend ses frites et remarque que deux d’entre elles sont collées ensemble et forment un Y]
Nelson : Hum ?... Double frite !
Milhouse : Attention, si elle te touche, tu meurs de suicide ! [Nelson se met à poursuivre les enfants en tendant la frite vers eux] Fais pas ça ! Fais pas ça ! [Bart cherche un endroit où se cacher et voit Homer assis à l’une des tables]
Bart : P’pa !? [Homer se retourne et le voit]
Homer : Aaaaaah ! [Il va se cacher dans la zone de jeu pour enfants remplie de boules de couleur en plastique. Ses yeux globuleux se confondent aux boules. Bart approche et met le doigt dans l’un des yeux d’Homer]
Bart : Je sais que c’est toi, Homer ! [Il enfonce son doigt à fond dans son œil et le laisse quelque instants ainsi. Homer ne dit rien, mais après quelques instants, il se lève et hurle de douleur]
Homer : Ooooooooh !!
Bart : Pourquoi t’es pas au boulot ?
Homer : Ben, l’explication c’est que j’ai menti... En fait, j’ai pas eu ce job. Quand je suis arrivé...

SEQ 39 – INT/JOUR Entreprise Handyman – Bureau du Riche Texan[Flash-back. Homer est dans le bureau du Riche Texan]
Homer : Alors, elle dit : « C’est pas ma boite mail » et lui il dit : « Et ça, c’est pas le rapport Johnson ».
Riche Texan : [Riant] Ha, ha, ha ! Au moins, vous savez répéter la blague que je viens de raconter ! Ha, ha, ha ! Maintenant, pour la forme, il faut que je vous demande si vous y connaissez quelque chose aux tuyaux en cuivre.
Homer : Euh...Ben... [Le Riche Texan est étonné] Allez ! Dites « Je vous engage » !
Riche Texan : Non !
Homer : Dites-le ! [Il se jette sur le Texan et, avec ses mains, bouge ses lèvres pour lui faire dire « je vous engage »]
Riche Texan : Laissez votre CV à Cheryl !
Homer : Dites-le !
Riche Texan : Sécurité ! Sécurité ! [Une alarme retentit]
Homer : Arrêtez de dire « Sécurité » ! Allez ! [Le Texan se débat en poussant la tête d’Homer avec sa main. Homer bouge toujours les lèvres du Texan avec ses mains]
Riche Texan : Non, non, non ! Lâchez ma bouche !
Homer : Donnez-moi ce boulot ! J’adore votre chapeau !
Riche Texan : Lâchez-moi ou je vous arrache les yeux !
Homer : Filez-le moi !
Riche Texan : Cheryyyyl !

SEQ 40 – INT/JOUR Krusty Burger[Retour au présent. Homer mime ce qu’il faisait lors de la séquence précédente]
Homer : J’ai pas eu le courage de le dire à ta mère, alors je passe mes journées ici.
Bart : P’pa, faut que tu lui dise ! Il s’est mise à acheter de la bouffe de marque !
Homer : Des marques comme Arimoge ou Tagenaze ?
Bart : Non, des trucs de riche comme les soupes Campbell et Pepsodent !

SEQ 41 – INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine[Marge met du dentifrice de marque Pepsodent sur une brosse, puis brosse les dents de Maggie. Le téléphone sonne, Marge répond]
Marge : Allo ?
[Homer est devant le Krusty Burger avec Bart. Il parle à Marge grâce à un téléphone public. En arrière plan on voit les enfants remonter dans le car scolaire]
Homer : [Embarrassé] Euh, bibiche, il faut que je te dise quelque chose...
Marge : [Triste] Oh ! C’est une mauvaise nouvelle, hein ? J’ai encore eu tort d’espérer ! Tout va toujours de travers pour nous... [Une larme se met à couler de son œil]
Homer : [Embarrassé] Non ! C’est, euh... une bonne nouvelle !
Marge : [Heureuse] C’est vrai ? [La larme remonte dans l’œil de Marge]

SEQ 42 – EXT/JOUR Devant le Krusty Burger[Homer parle toujours à Marge au téléphone]
Homer : [Embarrassé] Ma boite fabrique un tube d’un nouveau diamètre... 20 millimètres. Ils veulent que toi et moi on aille en jet privé jusqu’à New York pour le vernissage. Retrouve-moi à l’aéroport de Shelbyville dans une heure. [Il raccroche puis s’adresse à Bart] S’il faut que je dise la vérité à Marge, je vais le faire dans le seul endroit où on peut pas être triste.

SEQ 43 – EXT/JOUR Aéroport – Piste d’atterrissage[Homer se trouve devant un jet privé et donne des billets à un pilote]
Homer : Tenez, il doit y avoir assez pour pouvoir aller là haut, tout raconter à Marge, et pit-être manger un œuf en gelée.
Pilote : Je dois bien ça à un ancien marine.
Homer : [Embarrassé] Ouais... Sans beurre file et glisse !
Pilote : La devise c’est « Semper fidelis » !
Homer : Ouais, ce que j’ai dit !

SEQ 44 – EXT/JOUR Dans les airs – Jet privé[Homer et Marge sont dans le jet. Marge regarde tout ce qui se trouve dans l’appareil et est agréablement surprise]
Marge : Regardez-moi ce bureau ! Fax, Wi-fi, tout pour faire des téléconférences... Ooooh ! Je me souviendrais de ce jour jusqu’à la fin de ma vie ! [Elle s’assied dans un fauteuil en face d’Homer]
Homer : Euh... Bibiche, essaie pas de te souvenir de toute la journée. Juste de ce que tu ressens maintenant.
Marge : Où tu veux en venir, mon chou ?
Homer : Marge, il faut que je te dise... [Une turbulence se fait ressentir]
Marge : Oooh ! Qu’est-ce qui se passe ?
Homer : Je sais pas... [Il regarde par le hublot] On traverse pit-être un arc-en-ciel. [L’avion tremble à nouveau]

SEQ 45 – EXT/JOUR Dans les airs – Jet privé – Cockpit[Homer et Marge entrent dans le cockpit et découvrent le pilote endormi sur les commandes de l’avion. Homer, effrayé, réveille le pilote]
Pilote : [Dans un état second] Je pensais pas piloter aujourd’hui, alors j’ai pris un peu d’héroïne... [Il s’évanoui. Homer le pousse et prend sa place]
Marge : Oh ! Homer, qu’est-ce que tu fais ? Mais tu ne sais pas piloter !
Homer : J’ai déjà sauté d’une falaise en voiture, ça doit être pareil... [Le jet plonge droit sur l’océan. Homer regarde l’eau se rapprocher d’un air surpris] Qu’est-ce que l’océan fabrique dans le ciel ? [Marge hurle et tire le manche vers elle pour redresser l’avion de justesse avant qu’il ne tombe dans l’eau]
Marge : Il n’y a qu’un homme qui puisse nous sauver ! [Elle prend son téléphone et compose un numéro. Colby Klaus répond]
Klaus : Allo ? Qui rêve de réussite ?
Marge : C’est Marge Simpson ! On a besoin d’un coach qui fasse des prouesses !

SEQ 45 – INT/JOUR Maison de Colby Klaus[Klaus parle à Marge au téléphone]
Klaus : Marge, je suis avec un client... [On voit qu’il est en fait chez lui, assis sur son canapé, en caleçon. Il a un plateau repas sur les genoux]

SEQ 46 – EXT/JOUR Dans les airs – Jet privé – Cockpit[Marge est toujours au téléphone avec Klaus]
Marge : Maintenant, écoutez-moi bien, mon vieux ! On vous a donné toutes les économies qu’on avait, vous pourriez au moins dire un mot d’encouragement à Homer ! [Elle passe le téléphone à Homer]
Klaus : [Off, au téléphone] Bon, Homer, qu’êtes-vous en train d’essayer de faire ? Convaincre un client coriace ?
Homer : Faire atterrir un avion sans expérience ! [Klaus est surpris et ne dit rien pendant quelques instants]
Klaus : [Honteux] Il faut que je vous dise, je ne suis pas très bon. Je suis allé dans une fac dans le sud...
Homer : Duke ? Elle est bonne.
Klaus : Pas Duke.
Homer : Vanderbilt ?
Klaus : [Honteux] Légèrement plus au sud... Ne m’obligez pas à le dire. [Soudain, Homer voit que le jet se dirige droit vers le dirigeable Duff. Il pousse sur le manche pour passer en dessous]

SEQ 47 – EXT/JOUR Dans les airs – Dirigeable Duff[Duffman pilote le dirigeable et voit l’avion passer juste en dessous]
Duffman : Duffman a prévenu l’aviation civile. Une enquête sur cette collision manquée sera confiée à 3 pilotes en retraite !

SEQ 48 – INT/JOUR Maison de Colby Klaus[Retour dans la maison de Colby Klaus. Klaus parle au téléphone avec Homer]
Klaus : Très bien, Homer, je ne connais rien aux avions, par contre je vous connais bien. Vous savez ce qui a rendu l’Amérique si forte ? Aucune connaissance des limites de votre pouvoir et aucun soucis de ce que les autres peuvent penser de vous. Vous allez faire atterrir cet avion ! Et vous savez pourquoi ? Parce qu’un type que je connais a dit que vous ne pouviez pas !

SEQ 49 – EXT/JOUR Dans les airs – Jet privé – Cockpit[Retour dans l’avion. Homer vient d’écouter Klaus]
Homer : [Vexé] Quoi ?! Je vais lui montrer, moi ! Il va voir ce crétin !
[Marge est très anxieuse et mâchouille ses cheveux. Homer tente d’atterrir]
Voix de l’avion : [Off] Altitude 80 mètres... 45 mètres...

SEQ 50 – EXT/JOUR Piste d’atterrissage[L’avion se rapproche de plus en plus d’une piste d’atterrissage]
Voix de l’avion : [Off] 15... [Il hurle] Aaaaaaaaaaaaaaaaah !! [Le jet touche violement la piste. L’avion continue de rouler sur le tarmac en vacillant de gauche à droite, mais il finit par s’arrêter juste à la fin de la piste]
Marge : [Off, dans l’avion] Ooooh ! Tu as réussi ! Tu as posé un jet !
Homer : [Off, dans l’avion] Y a plus qu’à rouler jusqu’au terminal... [L’avion avance et tombe dans la mer quelque mètres plus loin. Le jet remonte à la surface quelque instants, il flotte comme un bouchon] D’oh ! [Le jet recoule]
[Plus tard, la police, l’ambulance et les pompiers sont sur la piste d’atterrissage ainsi que Marge, Bart, Lisa et le pilote du jet. Un hélicoptère ramène Homer, qui est toujours dans l’eau, sur la piste grâce à une corde. Un homme lui met une couverture sur les épaules]
Homer : Voyager en jet privé, c’est chouette, mais c’est aussi vachement dangereux. C’est pour ça que j’ai décidé d’aller supplier m’sieur Burns de me rendre mon ancien boulot.
Marge : Je te comprends, Homer. [Elle l’embrasse]
Lisa : En tous cas, l’argent que tu as gagné en plus ces derniers mois, on peut le mettre de côté pour les mauvais jours.
Homer : On peut penser ça, mais non. [Les Simpson regardent maintenant l’hélicoptère qui tente de tirer Lionel Richie hors de l’eau]
Pilote hélico : Monsieur Richie, vos Music Awards sont beaucoup trop lourds ! Lâchez-les !
Richie : Tu n’as qu’à lâcher les tiennes ! [Il tient dans ses mains 2 de ces trophées]
Pilote hélico : J’en ai pas !
Richie : [Moqueur] C’est vrai, t’en a pas ! Ha, ha, ha, ha, ha, ha !
Script écrit en novembre 2008 par Lenny Bar
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park